• Dimanche 20 Septembre 2009, journée du patrimoine, j'ai enfin pu visiter l'église Saint Jean Baptiste de Châtillon sur Seine !
    Cette église est toujours fermée à la visite, et j'attendais avec impatience de pouvoir admirer ses trésors..
    (Elle est ouverte néanmoins le mardi matin pour la Messe me signale le père Canat).
    Mais je pense qu'il serait inconvenant pour moi d'y entrer pendant un Office  et d'y faire des photographies..
    Je profite donc de cette visite guidée  pour vous la présenter.

    Voici l'église Saint Jean vue de l'extérieur, magnifiquement photographiée par Michel Massé..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    C'est à partir d'une chapelle fondée par Jean Dupuis, un riche marchand, que fut construite cette église destinée au quartier de Chaumont : la chapelle avait été consacrée en 1551 par Philibert de Beaujeu, évêque de Bethléem, qui lui avait fait don d'un ossement de saint Jean-Baptiste. Au cours du 1er quart du 17e siècle, l'édifice fut agrandi par la construction d'une nef (1610 sur le linteau de la porte latérale gauche, 1617 sur la clef de voûte de la 1ère travée de la nef)

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Le clocher s'élevait alors sur la 3ème travée de la nef (ouverture zénithale pour le passage des cloches) et c'est vraisemblablement son poids excessif qui provoqua de graves problèmes de stabilité, cependant que les arcs-doubleaux des voûtes menaçaient ruines : il fallut, sans doute à cette époque, construire des arcs-boutants et obturer les grandes arcades latérales droites (en plein-cintre) des deux travées antérieures de la nef qui donnaient sans doute accès à des chapelles latérales.

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Le portail extérieur porte les caractéristiques du gothique flamboyant, le galbe supérieur est orné de feuilles de chou et de petits personnages.

    Au centre de la console était placée autrefois une statue de Saint Roch.

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Le clocher connut de nombreuses vicissitudes: il est l'oeuvre de Nicolas Verniquet en 1687, mais fut refait  en 1740, amélioré en 1775, puis reconstruit en 1810 quand un ouragan le fit tomber, sans faire de mal à l'Eglise..

    L'horloge est de 1672, supprimée à la révolution, elle fut rétablie en 1807 et réparée plusieurs fois.

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Et nous pouvons enfin pénétrer dans l'Eglise Saint Jean-Baptiste, à l'invitation des Amis du Châtillonnais et d'Images en Châtillonnais..

    Quelle surprise en découvrant l'autel illuminé...

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Le maître-autel date de la deuxième moitié du XVIIème siècle.

    Au centre une peinture représentant la déposition de croix, en haut une niche avec statue en pierre de la Vierge de Pitié, et de chaque côté des statues en pierre de Saint Jean Baptiste et de Saint Jean l'Evangéliste.

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Des reliquaires et monstrances sont exposés sur l'autel (en lieu sûr le reste du temps,rassurez vous !)

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    A droite les reliques de Sainte Faustine, Aurélie, Geneviève et Victoire.

    A gauche un reliquaire contenant les reliques de Saint Maurice, Victor et Macaire...

    On voit aussi deux autels secondaires:l'un dédié à Marie, l'autre au Sacré-Coeur de Jésus (1775)

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Au passage: je regrette que l'église Saint Jean Baptiste soit un peu trop délabrée,les peintures murales s'écaillent et rendent les murs lépreux, l'autel de la Vierge penche bizarrement...

    Bien sûr des travaux coûteraient très cher, mais si un généreux mécène pouvait s'intéresser à cette belle église, ce serait magnifique ...

    On peut rêver !

    Regardez ces belles stalles qui proviennent de l'Abbaye de Lugny, elles auraient été fabriquées vers 1665. Les moines de l'Abbaye, réorganisant leur église vendirent les stalles qui furent remontées ici...

    Un peu poussiéreuses, certaines recouvertes de..graffitis dûs aux enfants de choeur qui se sont succédés..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Tiens.. voilà un ancien enfant de choeur qui a retrouvé sa place...lui seul sait pourquoi !!!

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Un bel angelot  décore une stalle..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Les bancs portent des noms célèbres ..

    Par exemple celui des parents de Marmont ..

    (Le Maréchal Marmont s'appelait Viesse de Marmont)

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Ou d'autres noms fort connus...actuellement !

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Des dalles funéraires fort anciennes ornent le sol..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Avant de continuer, je voudrais rendre hommage à ceux qui ont préparé et organisé cette visite si passionnante de l'église Saint Jean Baptiste:

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Tout d'abord Dominique Masson, Président des Amis du Châtillonnais..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Des panneaux explicatifs étaient consultables sur des présentoirs, et devant les autres objets ou peintures de l'église, travail effectué par Michel Cailin, ici au premier plan à gauche....

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Jean Millot présentait aux visiteurs les vitraux de l'église..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Et bien sûr Michel Massé qui a pris des photos des sculptures de l'Eglise comme le visage de cette Vierge au lys..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    ou celui de  Saint Michel..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Les visiteurs furent fort intéressés par cette présentation de l'église saint Jean...car comme moi, ils ne l'avaient jamais visitée !

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Continuons notre visite..
    Au mur: d'anciennes fresques..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Des croix de consécration..
    Douze figures , en forme de croix sont disposées dans une église lors de la cérémonie de consécration: l'évêque donne l'onction du Saint Chrême et de l'huile des catéchumènes à chacune des douze croix .

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    La Sainte Famille..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Saint Jean Baptiste: sur cette peinture le Saint,en pied,dans sa solitude, a à ses pieds un agneau (XVIIème Siècle ?)

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Saint Vincent Ferrier annonçant l'approche du Jugement Dernier..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Saint Augustin écrivant d'une main et tenant un coeur enflammé de l'autre..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Ici des peintures à l'huile au dessus du banc d'oeuvre:

    En haut la Sainte Famille, à droite saint Prudent, au centre saint Servais, à gauche saint Jean l'Evangéliste..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Un très beau tableau peint sur une plaque de pierre, ardoise sans doute..de l'Ecole Italienne (XVIème ou XVIIème siècle)

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Des statues comme ce saint Eloi en bois polychrome .

    Cette statue est à mettre en relation avec l'existence d' une confrérie de saint Eloi dans cette église au moins entre 1808 et 1886 (listes des confrères conservées dans la tribune).

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Sainte Catherine d'Alexandrie qui figure ici avec la roue,la couronne et la palme..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Un Christ souffrant appelé aussi Dieu de pitié..
    Le Christ, torse nu et qui ne porte pas la couronne d' épines, est assis non pas sur un siège mais directement sur le dos du boeuf et du lion couchés tête bêche, le boeuf vers le fond, tête vers le gauche du Christ ..

    L' homme (saint Matthieu) est à califourchon sur le dos du boeuf aux cornes duquel il se cramponne et l' aigle (saint Jean) debout sur la tête du lion.

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    (La lumière ne le permettant pas je n'ai pu photographier l'autre côté,le flash écrasant les détails, on n'aurait rien vu)

    Une jolie statue représentant l'éducation de la Vierge par Sainte Anne..

    Le même genre de statue ,mais inversée, est visible à Saint Nicolas..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    La Vierge aux deux colombes et au lys..(1320)

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Saint Michel terrassant le dragon  (1563)

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    (pour ces deux statues,lire plus haut les explications qui sont à côté des photographies de Michel Massé)

    Saint Bernard n'a pas été oublié (statue récente...sans barbe !!))

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Les fonts baptismaux, l'inscription sur le haut de la cuve indique 1590..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    De l'autre côté du Maître-Autel,on peut voir une tribune, malheureusement difficile à photographier, la lumière venant d'en face..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Sous la tribune de jolies statues dorées..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    De chaque côté de la tribune on peut voir, sur le garde-fou, des sculptures d'engoulants, monstres fabuleux à gueules béantes..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    J'ai eu le grand privilège, conduite par Dominique Masson, de monter dans la tribune,pour admirer le Christ qui la domine..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Un très beau visage...mais une statue à restaurer au plus vite..
    Ce Christ  date du XVIème siècle, restauré en 1775.
    Il est en bois,mais recouvert de toile, elle-même recouverte de papier portant de la peinture.
    Il était autrefois dans le choeur de l'Eglise..

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Du haut de la tribune on peut voir ce cartouche avec une date:1617.

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Tout en haut d'un côté de l'église Saint Jean Baptiste, dans une chapelle , un petit puits sculpté, avec margelle et seau.

    Cette chapelle serait celle réservée aux membres de la famille de Jean Dupuis, fondateur de l'Eglise.

    Le puits serait les armes "parlantes" de la famille.

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Et pour finir cette visite passionnante offerte par les Amis du Châtillonnais et Images en Châtillonnais, les vitraux de l'église Saint Jean Baptiste.

    Tout d'abord celui représentant saint Bernard et la vision de sa mère Aleth..

    Aleth, mère de Saint Bernard, enceinte, eut la vision d'un chien aboyant dans son ventre. Elle en demanda la signification: le chien doit être le gardien de la maison de Dieu, il jettera de grands aboiements contre les ennemis de la foi et sera un grand prédicateur...

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Saint Bernard est ici agenouillé devant la Vierge et l'enfant, il tient un lys, symbole de pureté.

    On sait que Saint Bernard,après avoir eu la vision du "miracle de la Lactation", voua un grand culte à la Vierge.

    Un autre vitrail de l'Eglise Saint Jean Baptiste,c'est celui,magnifique, de l'Arbre de Jessé:

    Visite de l'Eglise Saint Jean-Baptiste

    Merci aux organisateurs de cette superbe visite, j'espère en avoir humblement rendu compte..

    Maintenant attendons un mécène,pour redonner à cette belle église toute sa beauté d'antan...

    Rêvons ,mais ce rêve deviendra peut-être un jour réalité, qui sait ?

     


    3 commentaires
  • Pierre Magès m'avait invitée à voyager avec lui dans un avion de l'Aéro-Club de Châtillon sur Seine,en direction du Viaduc de Millau..
    J'aurais pu, ainsi faire de très belles photos aériennes pour le blog..
    Hélas,j'ai une peur phobique de l'avion,et à mon grand regret j'ai décliné l'invitation..

    "Voyage en avion au viaduc de Millau" par Pierre Magès..

    Mais Pierre a pensé à moi ,et à vous,et a réalisé une superbe vidéo que voici:

    Merci Pierre,c'est magnifique !

    Vous pouvez consulter depuis peu toutes les vidéos de Pierre Magès sur Google:

    cliquez sur vidéos,puis tapez:

    "PIERRE MAGES"

    (sans oublier les guillemets!)


    votre commentaire
  • Après Gommeville et le pressage des raisins Pinot noir,je suis retournée à Chaumont le Bois  chez Sylvain Bouhélier,voir son équipe de joyeux vendangeurs couper le raisin, aux "Vignottes"..
    Cette fois ,ce n'est pas le pinot noir que l'on coupe,mais du Chardonnay..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    La chenillette utilisée la veille à Gommeville était en panne,c'est donc un autre engin qui a été mobilisé pour transporter les caisses de raisins Chardonnay..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Miss Manhattan sait bien utiliser le sécateur !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Et Fabrice , le Québecois, est toujours d'attaque !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les cheveux longs ça handicape un peu !!

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Au loin,en bas de la vigne,on aperçoit Sylvain qui accueille des visiteurs et un groupe d'enfants de la MJC de Sainte Colombe sur Seine,nous étions un mercredi..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendangeurs sont infatigables et joyeux ! Une très bonne ambiance règne dans l'équipe,on sent la complicité qui les unit ..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    L'engin motorisé est au bas de la vigne plein de caisses qu'il va falloir charger sur le camion..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

     

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

     

    Les vendangeurs coupent le raisin en remontant la vigne, c'est beaucoup moins pénible pour le dos me confie Anne Bouhélier..
    Les voici en haut,une petite pause joyeuse avant de redescendre..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Anne a pris son appareil-photo pour immortaliser la vendange aux Vignottes...
    Quel vent en haut de la vigne ce jour-là..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Je suis redescendue moi aussi pour rencontrer les enfants de Sainte Colombe et leurs monitrices.

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Eux aussi vont couper le raisin !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Et après leur vendange "Colombine" les voilà partis au pressoir..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Après leur avoir montré le pressoir en action (je n'ai pas repris de photos,puisque je vous avais montré le pressage dans mon dernier article) Sylvain Bouhélier nous présenta sa cuverie..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Les enfants,curieux,regardent à l'intérieur d'une cuve !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Nous avons aussi vu la "gyropalette" qui tourne les bouteilles automatiquement..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Puis Sylvain offrit à tous son délicieux jus de raisin ,celui de la veille,celui que j'avais vu couler du pressoir...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Quel délice ! on en redemande !!

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Et avant de partir ,une petite photo-souvenir:visiteurs,enfants monitrices,et les si sympathiques vignerons Anne et Sylvain...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier...

    Bien sûr, le temps des vendanges n'était pas fini..
    Je suis en effet allée, jeudi dernier, voir les vendangeurs donner les derniers coups de sécateurs dans les vignes de Sylvain, à Vix,au pied de Saint Marcel..
    Mais ce reportage final, sera pour la prochaine fois !


    votre commentaire
  • Une vidéo de Laurent Lamy Au Rousseau:

    Et celle de Pierre Magès:

     

    Il y avait eu un bug,cette vidéo est la bonne,elle est complète et SUPERBE !

    Merci à tous les deux !!


    1 commentaire
  • Dimanche 20 Septembre, toute la journée, avait lieu, salle Désiré Vêque, la grande fête des sports de l'OMS, c'est à dire l'Office Municipal des Sports de Châtillon sur Seine..

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...


    Mais c'était aussi la journée du Patrimoine !

    Je n'ai donc pu aller que le matin faire un petit tour à la fête, et je n'ai pas pu voir les animations de l'après-midi, c'est bien dommage car elles étaient, paraît-il , hautes en couleur ..
    Heureusement , j'ai des "collaborateurs ":René,Pierre et..Laurent qui ont fait des photos et des vidéos pour le blog,merci à eux !

    Voici donc ce que nous avons vu et photographié pour vous..

    Au dehors, une structure gonflable très colorée et très appréciée des petits et des grands :

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Un mur d'escalade superbe..

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

     

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Sandrine Clément,la Présidente de l'OMS,grimpe elle aussi !

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    A l'intérieur de la salle Désiré Vêque on pouvait voir de nombreux stands..

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    l'Aéroclub :

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Les Cyclos:

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    le model-club:

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    la gymnastique :

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    On gonfle les ballons !!

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    On pouvait voir des projections sur écran-télé..

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Rugbyman et ...rugbywoman ??

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    le tennis...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La truite Châtillonnaise, Denis,au centre, fut mon élève à Saint Marc !!

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Le vélo-club..

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    L'athlétisme..

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Les officiels étaient là aussi, comme monsieur le Maire..

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    et monsieur Lejour, son adjoint aux sports..

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Le stand des gaufres et rafraichissements avec ses dévouées bénévoles !:

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    L'après-midi eurent lieu des démonstrations souvent cocasses !
    Des ...sumos !!

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    des joutes amicales..

    au fond , au stand de l'aéro-club, on peut voir Pierre Magès,hilare !!..

     

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Le clou ce fut le petit spectacle donné par les cyclotouristes, dont fait partie René Drappier, mais avant de vous en montrer les photos, en voici quelques unes de la préparation de la fête,quelques jours auparavant:

    Les dames confectionnent des roses de papier:

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Les "homos Sapiens, maîtres de la création" préparent les vélos..

     

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Le résultat des créateurs..

     

     

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Et voici maintenant le spectacle donné salle Désiré Vêque par nos cyclos pleins d'humour..

     

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    La fête des Sports salle Désiré Vêque...

    Ce fut une bien belle journée que nous a offert-là l'Office Municipal des Sports...

    Merci pour ces beaux spectacles et merci à mes collaborateurs qui nous ont permis de revivre ces moments bien sympathiques..

     


    votre commentaire
  • Le camion chargé de caisses de raisin pinot noir,coupé à Gommeville, est arrivé devant"l'atelier" de Sylvain Bouhélier à Chaumont le Bois..

    Michel Massé me signale que ce lieu n'est pas un "atelier" mais s'appelle une "vinée",merci à lui de sa recherche !

    C'est donc dans cette vinée que va s'élaborer le merveilleux Crémant de Bourgogne de Sylvain...

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Un employé s'affaire à nettoyer au jet la "maie" qui servira à recueillir le jus de raisin..
    Tout doit être impeccable,et le sera..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Voilà le très beau pressoir de Sylvain:un pressoir horizontal mécanique à plateaux..
    L'extraction des jus est provoquée par le serrage des raisins entre deux plateaux verticaux montés sur une vis centrale. La rotation de cette vis en sens inverse de celle de la cage, fait gagner du temps et limite l'intervention manuelle. La cage horizontale est ajourée pour permettre l'écoulement des jus.

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    En haut du pressoir,deux trappes permettent de verser les grappes de raisin..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    A l'intérieur on peut voir les résidus de la précédente pressée:les rafles,les pépins  et les peaux des raisins.
    Ces restes vont être évacués par le bas du pressoir..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Vous pensez peut être que ces "marcs" vont être jetés ??.
     Autrefois,il y a très,très longtemps,  ils étaient parfois utilisés comme engrais ou même donnés en nourriture au bétail,mais depuis qu'existent les "bouilleurs de cru" on les utilise pour en faire du "marc",chez Sylvain de la "Fine de Bourgogne"...
    (Car Sylvain est aussi bouilleur de cru,mais cela fera l'objet d'autres articles !)

    Donc,le résidu du pressurage, les pellicules, rafles et pépins seront distillés, après fermentation, pour obtenir cet alcool fort et parfumé que l'on utilisera en le mélangeant à du jus de raisin ,par exemple, pour faire le sublime ratafia de Bourgogne ...

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    L'intérieur du pressoir a été lui aussi lavé à grande eau,la maie est impeccable,on la roule donc sous le pressoir..
    Maintenant il faut approcher du pressoir les caisses remplies de beaux pinots noirs..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le raisin va être déversé dans le pressoir par ses trappes supérieures..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Puis le pressoir commencera de tourner et le merveilleux jus s'écoulera dans la maie,que c'est beau !

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Lorsque la maie sera pleine,elle sera reliée par un tuyau à une cuve..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Un petit coup d'oeil au jus ..

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le premier jus , ou "cuvée" est obtenu par trois presses successives et discontinues.
     Deux nouvelles presses  permettent d'obtenir la quantité complémentaire de jus qui constitue la cuvée de 1000 litres.

     Après ces trois presses, on extrait alors un troisième jus ou "taille"  de 400litres.

     Ce cycle peut comprendre 2 ou 3 presses suivant les raisins.

    La cuvée et la taille sont vinifiées séparément

    Cuvée et taille pressées, le reste des jus seront directement envoyées en distillerie de l'Etat, et permettront la fourniture d'alcool à laquelle les producteurs de vin sont assujettis par la loi.

    Le jus de raisin restera trois jours dans ces petites cuves puis sera transvasé dans les grandes cuves de fermentation.

     

    Le pressage chez Sylvain Bouhélier

    Le lendemain de la visite au pressoir,je suis retournée à Chaumont le Bois,voir la vendange aux "Vignottes",j'y étais avec un sympathique groupe d'enfants de la MJC de Sainte Colombe sur Seine,mais cela , ce sera...pour le prochain numéro !

     





    votre commentaire
  • Lors des journées du Patrimoine,Alain Gelot,archéologue,"inventeur" (c'est à dire "découvreur") du tumulus de Meulson,commentait pour les visiteurs intéressés ,sa fabuleuse découverte..

    L'archéologue Alain Gelot,"inventeur" du tumulus de Meulson...

    C'est lui ,en effet,avec son père Joseph Gelot,qui a découvert ce tumulus et a eu l'idée fabuleuse de le reconstituer..
    (voir le chapitre "mégalithes et pierres dressées du Châtillonnais" pour voir les photos que j'en ai faites)

    Je suis donc allée faire la connaissance de ce jeune "inventeur" plein de talent,amoureux comme moi de notre beau Châtillonnais !

    L'archéologue Alain Gelot,"inventeur" du tumulus de Meulson...

    L'archéologue Alain Gelot,"inventeur" du tumulus de Meulson...

    Bravo Alain pour votre magnifique travail !
    Nous attendons avec impatience la publication de vos découvertes ...

    1 commentaire
  • Quelle surprise en nous rendant au Restaurant Saint Vorles, lors de sa réouverture..

    Une très belle décoration au Restaurant Saint Vorles...

    De magnifiques peintures représentant de beaux aspects de notre ville,décorent les murs de la salle de restaurant !
    Jugez-en..
    Voici l'Eglise Saint Vorles :

    Une très belle décoration au Restaurant Saint Vorles...

    L'Eglise Saint Nicolas et la Maison Philandrier:

    Une très belle décoration au Restaurant Saint Vorles...

    Le kiosque à musique du jardin de la Mairie :

    Une très belle décoration au Restaurant Saint Vorles...

    Et bien sûr , le Vase de Vix :

    Une très belle décoration au Restaurant Saint Vorles...

    La propriétaire du Restaurant Saint Vorles nous confia le nom de l'artiste qui a réalisé ces magnifiques peintures, au trait ,sur le papier peint uni de son établissement:

     Il s'agit de monsieur Lecouteux,qui autrefois,associé au photographe Tadeck, confectionnait de forts jolis encadrements..

    Bravo l'artiste !

    Allez donc admirer ses peintures et déjeuner (ou dîner) dans ce joli établissement où vous serez accueillis avec le sourire,ce qui ne gâte rien..

    1 commentaire
  • Laurent Lamy Au Rousseau m'envoie quelques photos de la sortie en vélo des élèves de l'Ecole Marmont qui a eu lieu en Juin dernier.

    Les enfants ,accompagnés de cyclistes de Châtillon Cyclotourisme,étaient allés au Monument de la Forêt,puis à Villiers le Duc où les attendait une superbe exposition,  pour s'informer de ce que fut la Résistance dans notre Châtillonnais.

    Le Tour de la Résistance...

    Le Tour de la Résistance...

    Le Tour de la Résistance...

    Merci Laurent pour ces belles photos !

    votre commentaire
  • Le 15 Septembre,les vendanges ont commencé au domaine de  Sylvain Bouhélier..

    Sylvain et Anne possèdent des vignes à Chaumont le Bois où se situe leur exploitation, mais aussi à Gommeville,Noiron ou encore Vix.

    Des vignes dont le raisin donnera ce si délicieux Crémant de Bourgogne Châtillonnais dont nous sommes si fiers !

    C'est à Gommeville,à l'invitation des deux viticulteurs , que je me suis rendue mardi dernier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Voilà Sylvain, toujours souriant , qui vient m'accueillir..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    A Gommeville ,ce jour-là on vendangeait le pinot noir...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Des caisses déjà remplies attendent les ramasseurs..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Mais en haut de la vigne,j'aperçois les vendangeurs..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Un jeune homme  a trouvé un siège bien commode...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Ce jeune vendangeur,vient de loin,de très loin faire les vendanges chez Bouhélier...c'est un Québécois !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Quelques Espagnols sont aussi présents !

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Et des Français aussi bien sûr, j'ai ainsi reconnu... Miss Manhattan !!!

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Elle est belle cette grappe de pinot noir  !!

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Une chenillette ,conduite par Monsieur Bouhélier-père,remonte les rangs de vigne chargée de caisses pleines de beaux raisins noirs...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Sylvain remonte les rangs à la recherche des grappes oubliées...

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Ce rang a été vendangé,on le voit aux quelques feuilles qui jonchent le sol..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    La chenillette a fait le plein..
    Les caisses vont être chargées sur le camion qui les emmènera à Chaumont le Bois où les raisins seront pressés..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Les vendanges chez Sylvain Bouhélier..

    Ça y est, le camion est parti,je le suivrai jusqu'à Chaumont le Bois  où j'assisterai à la "pressée"..
    Mais cela je vous le montrerai ...au prochain numéro !


    1 commentaire
  • L'église de Bellenod sur Seine est placée sous le vocable de Saint Pierre et Saint Paul,elle date du XIIème siècle,mais a été remaniée  aux XIVe, XVe,XVIe,XVIIIe,XIXe..puis au siècle actuel sous l'impulsion d'André Raillard,Maire.

    J'ai habité 10 ans le charmant village de Bellenod sur Seine,avant celui de Saint Marc,et je me souviens d'une église,triste , en très mauvais état,même délabrée..

    Quelle surprise de la découvrir si magnifiquement restaurée !

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Mais avant de montrer les merveilles de son église,  je dois vous dire que le village de Bellenod a certainement une origine Gallo-Romaine puisque son nom viendrait du nom d'un dieu Romain..Bellenos.
    Une pierre portant l'inscription d'un certain Caranius a d'ailleurs été réutilisée dans le mur de l'église,la voici:

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Lorsque l'on rentre dans l'Eglise,on est surpris par sa beauté et surtout sa mise en valeur par des éclairages étudiés..
    voici sa tribune..

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Son autel avec un grand Christ en bois peut-être du XVIème siècle..

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    De chaque côté de l'autel de jolies statues..
    La Vierge:

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Sainte Catherine:

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Une remarquable statue de Saint Pierre en pierre polychrome(XVIe)..

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Et une statue en bois polychrome de Saint Eloi (XVIIIe)

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    La statue d'une sainte, non identifiée, nous accueille d'un geste du bras...

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Un Saint Abdon de facture rustique se trouve dans la nef..

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Ainsi qu'un saint Paul..

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Un bâton de confrérie de la Vierge a trouvé sa place dans une piscine du mur sud..
    (piscine:lieu où le prêtre se lavait les mains avant chaque geste liturgique)

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Dans le magnifique autel de la chapelle seigneuriale ,on voit un saint Evêque non identifié..

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Des croix de consécration sont encore un peu visibles,du XVième siècle sans doute..

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    On peut aussi admirer un beau bénitier de pierre à 8 côtés,du XVIème siècle..

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    et des fonts baptismaux de pierre également..

    L'Eglise de Bellenod sur Seine...

    Dans le cimetière se dresse une magnifique croix de pierre,dont j'ai mis la photo dans le chapitre des "croix".

    J'adresse toutes mes félicitations à l'équipe Municipale de Bellenod sur Seine,et à son Maire André Raillard pour cette superbe rénovation..

    Bien sûr l'Eglise a refermé ses portes dimanche soir, deuxième journée du Patrimoine, il, faudra attendre un an  pour pouvoir de nouveau l'admirer, mais j'espère vous en avoir dévoilé toute la beauté..


    1 commentaire
  • Pour ses 25 ans l'Association "Châtillon-Scènes" que dirige Yolande Estrat ,nous a présenté samedi 19 Septembre un magnifique spectacle au château de Rochefort sur Brevon:

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    La vie,les oeuvres du grand fabuliste nous furent présentées dans une évocation éblouissante de ce grand auteur:
    "finesse,élégance",voilà deux mots de René Gilson (cinéaste) qui caractérisent  le mieux cette "bioscénie" merveilleusement juste..
    Les personnages:

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Jean de la Fontaine, mais aussi le loup, Tircis et la voix d'Hercule depuis l'Olympe, interprétés par Robert Bensimon...

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Madame de la Sablière, mais aussi le roseau, la Paix, Hermès, Amarante,un orateur Grec, interprétés par Corine Thézier..

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Le flûtiste,mais aussi le savetier, cordonnier chanteur, et un autre visage d'Hermès interprétés par Jean-Philippe Grometto..

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    La Fortune, Sylleri, le lion interprétés par Marie Tartuffo..

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Un violoniste de génie interprété par Steve Duong

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Et d'adorables petites filles comme celle-ci , qui ouvrait le spectacle...
    Le récit de la vie de la Fontaine alternait avec la récitation de onze de ses fables,pontuées d'intermèdes à la flûte traversière et au violon,c'était magique !

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Quelques mots,empruntés à "l'internaute" pour mieux connaître la vie du merveilleux fabuliste..

    Jean de La Fontaine naît à Château-Thierry  dans l'Aisne le 8 Juillet 1621. Sa mère a déjà une fille, Anne de Jouy, née d'un premier mariage dont elle est veuve. En plus de sa demi-sœur, Jean aura un petit frère, Claude, qui naîtra en 1623. La petite famille mène une vie aisée grâce à la fortune personnelle de la mère, Françoise, et grâce à la charge de Maître des eaux et forêts exercée par Charles, le père.

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    La Fontaine prend la défense de Nicolas Fouquet
    En 1659, La Fontaine avait signé un contrat de "pension poétique" avec le surintendant des finances Nicolas Fouquet. Il composait ainsi des vers et des œuvres en prose contre une pension régulière. En 1662, son protecteur tombe en disgrâce, probablement à cause d'un complot monté entre le roi Louis XIV et Colbert, qui prend alors la place de Fouquet aux finances. Le poète reste cependant fidèle à son mécène et prend sa défense en 1662 dans l’"Elégie aux nymphes de Vaux" et l’"Ode au roi" en 1663.

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    La Fontaine publie son premier recueil de Fables, illustré par François Chauveau. L'ouvrage est dédié au dauphin, Louis de France, âgé de seulement 8 ans. Il contient 124 fables didactiques dont "Le Corbeau et le Renard", "Le Chêne et le Roseau", ou encore "Le Lièvre et la Tortue". Le recueil connaît un succès immédiat.

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    (le chêne et le roseau)

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Dix ans après la publication du premier recueil, La Fontaine présente au public le deuxième volume de ses "Fables". Il regroupe 87 fables dédiées à Mme de Montespan, la maîtresse du roi. L'accueil du public est moins bon que pour les premières "Fables", qui avaient le charme de la nouveauté. Ce recueil contient pourtant des pièces restées célèbres telles que "Les Animaux malades de la peste" et "Le Rat et l'Huître". Le dernier livre de fables sera publié en 1693.

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    (les animaux malades de la peste)

    Jean de la Fontaine était aussi un...libertin..

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    La Fontaine, devenu très populaire grâce à la publication de ses Fables dès 1668, est élu à l'Académie française en 1683. Il y entre officiellement le 2 mai 1684 occupe le fauteuil n°24, précédemment occupé par Colbert. Prendre la place de l'ancien ministre des finances, c'est aussi pour le poète une petite revanche sur le complot qu'avait orchestré Colbert en 1662 contre son protecteur, Nicolas Fouquet.

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Jean de La Fontaine, décède à l'âge de 74 ans. Il laisse derrière lui un héritage littéraire comptant près de 250 fables, de nombreux recueils de contes et bien d'autres poèmes, textes en prose ou en vers. Il sera reconnu par les générations à venir comme le plus grand fabuliste français.

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Quelques autres photos de ce merveilleux spectacle que nous offrit le festival "Pierres Vivantes pour le Théâtre en Bourgogne"..

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Le public venu très nombreux fit une ovation à cette merveilleuse troupe qui nous littéralement enchantés,dans ce beau cadre des écuries du château de Rochefort..

    (Le temps incertain n'avait pas permis la représentation dans la cour du château.)

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Je suis né...Jean de la Fontaine

    Yolande Estrat, qui avait présenté le spectacle au nom de Châtillon-Scènes, nous invita aux prochaines manifestations:

    -Le 16 Octobre,au TGB: Slonovski Bal,un spectacle musical de musique des Balkans

    -Le 7 Novembre,à Laignes:"Nelly Kaplan dans tous ses états",la venue de la cinéaste avec la projection de deux de ses films

    (Nelly Kaplan la remarquable cinéaste, auteur, entre autres de l'inoubliable " fiancée du pirate")

    -Le 26 Novembre,dans la grande salle du Musée du Châtillonnais une évocation de Vaclav Havel,le dissident Président"

    (Un grand poète Tchèque qui atteint le pouvoir suprême..)

    Réservez vos soirées...elles seront comme celle-ci, inoubliables..

    Merci Châtillon-Scènes de nous offrir des spectacles de cette qualité !


    votre commentaire
  • Samedi 19 Septembre et Dimanche 20 ,c'était la journée du Patrimoine...
    A cette occasion se tenait au jardin de la Mairie de Châtillon sur Seine une" Foire aux livres et aux vieux papiers",je dirais plutôt une foire aux livres anciens et d'occasion...

    Les Amis du Châtillonnais étaient bien sûr présents, toujours fidèles au rendez-vous..

    La foire aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    La foire aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    La foire aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    Dominique Masson,Président des Amis du Châtillonnais,nous donne, avec son complice Jean Millot, rendez-vous cet après-midi à l'Eglise Saint Jean, de 14 h a 18 h.
    Saint Jean,une Eglise magnifique , très rarement ouverte, qui nous sera présentée par les deux amis avec toute leur grande érudition .
    Ne manquez pas cette visite !

    La foire aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    Parallèlement à la "Foire aux vieux papiers",les Amis du Châtillonnais présentaient salle des Bénédictines, d'anciennes photos où ils demandaient aux visiteurs de bien vouloir écrire les noms des personnes qui se reconnaîtraient,Yveline est ici très intéressée..

    La foire aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    Ainsi que Sylvain son mari,qui a retrouvé son cher ami Michel Diey..

    Yveline et Sylvain aiment faire de très belles photos qu'ils publient dans un très joli blog,complémentaire du mien,voici son adresse:

    http://yvelinesylvain.centerblog.net/

    Allez le consulter,vous y verrez toute notre belle Côte d'Or et même les départements limitrophes !

    La foire aux livres et aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    Cyril est fort intéressé !

    La foire aux livres et aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    La foire aux livres et aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    Michel Diey,mémoire du Châtillonnais,toujours prêt à renseigner..

    Il pleuvait hier matin,mais cela n'entamait pas la bonne humeur des membres de la "Bibliothèque pour Tous" venues vendre de très intéressants ouvrages d'occasion..

    La foire aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

     

    La foire aux livres et aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    La" Distraction des malades" était présente aussi..

     

    La foire aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    Ainsi que les "Amis de la Charme"..

    La foire aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

     

    La foire aux livres et aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

     

    Gilles Surirey nous présentait de très beaux livres anciens..
    Je lui ai commandé un ouvrage, je l'attends avec impatience,ne m'oubliez pas Gilles!!

    La foire aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    Et Joël Mayer confectionnait,comme toujours de succulentes gaufres ..

    La foire aux vieux papiers au jardin de la Mairie...

    Il pleuvait le matin,mais l'après-midi le soleil était revenu et la "Foire aux vieux papiers" a certainement battu son plein..

    Mais moi, l'après-midi, j'étais  allée voir un splendide spectacle,proposé par "Châtillon-Scènes" ,au château de Rochefort, intitulé "Je suis né Jean de la Fontaine"..
    Une magnifique évocation de la vie du fabuliste, dans un cadre exceptionnel !
    Mais je vous en parlerai demain...


    votre commentaire
  • La Compagnie "Propos" nous a présenté mardi 15 Septembre, au TGB, un vaudeville de Labiche "L'Affaire de la rue de Lourcine" ,interprété en..hip-hop !

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    Une chorégraphie acrobatique et drôle qui a mis les spectateurs,venus très nombreux au TBB,en joie ...
    Les voix étaient enregistrées et le texte dit en "play-back" par les comédiens-danseurs  ce qui permettait de suivre l'histoire.

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    Quelle est donc cette histoire rocambolesque ?

    Lenglumé se réveille avec un violent mal de tête et la bouche pâteuse. Il s'est rendu la veille, à l'insu de sa femme, au banquet des anciens élèves de l'institution Labadens. Il ne se souvient plus de ce qu'il a fait «après la salade»...

    Soudain, il découvre dans son propre lit un inconnu, qui se trouve être son ancien camarade de classe, Mistingue, également convive du banquet. Il l'invite alors à déjeuner en le priant de ne pas dire à son épouse où ils se sont rencontrés...

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    Les deux hommes s'aperçoivent alors qu'ils ont les mains noires et du charbon dans leurs poches. D'où diable cela peut-il provenir ? La lecture du journal les renseigne très vite : on y lit le récit d'un crime horrible, l'assassinat d'une marchande de charbon. Tous les détails concordent.

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    Mistingue et Lenglumé ont, dans leur ivresse, commis cet abominable forfait. Ils s'empressent donc de supprimer les pièces à conviction. Ils éliminent également le cousin Potard qui, sous prétexte d'emprunter de l'argent à Lenglumé, prétend le faire chanter. Justin, le domestique, subit le même sort.

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    Ils finissent par envisager de s'assassiner mutuellement lorsqu'ils découvrent pour finir que le journal qu'ils ont consulté date de vingt ans. Quant aux témoins qu'ils s'imaginent avoir supprimés, ils se portent aussi bien que possible.

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    La pièce comporte cinq personnages, trois sont clairement identifiés et représentés par les danseurs : les deux meurtriers (Lenglumé, le maître de maison et Mistingue,son compagnon de débauche) et Norine (la femme de Lenglumé).

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    Les deux autres protagonistes (Justin, le domestique et Potard le cousin) sont « personnifiés » par le même danseur. Ils ont chacun une voix, mais un seul corps. Ils ont des parcours parallèles dans la pièce. Ils sont tour à tour témoins et victimes de la folie de Lenglumé…..

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    Mode d’emploi utilisé par" la compagnie Propos" pour mettre en scène cette comédie de Labiche , en version hip-hop: :

    1. travailler la pièce avec 4 comédiens (5 rôles), pour que les situations soient claires et les personnages dessinés, uniquement par la lecture,

    2. enregistrer la pièce - version feuilleton radiophonique,

    3. confier la mise en musique à Jean François Cavro pour une versiontrès « bruitée », électronique et explosive de ce vaudeville,

    4. écrire la chorégraphie sur cette partition musicale et narrative.

     Quelle réussite !!!

    Les spectateurs firent une ovation à cette joyeuse équipe de danseurs exceptionnels...

    je n'ai hélas pas pu bien les photographier dans tous leurs numéros de voltige éblouissants !!

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    Les rappels furent nombreux et les acteurs nous gratifièrent alors de numéros de hip-hop à couper le souffle...

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    Les jeunes danseurs ont rencontré leur public lors de la séance de dédicaces, les voici...au naturel !!

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    L'Affaire de la rue de Lourcine...

    Des spectacles aussi joyeux ,on en redemande..

    Et bien,pour les amateurs, dont je suis, un autre spectacle de hip-hop aura lieu au TGB le 18 Mai 2010,il s'intitulera "Nos limites" par la Compagnie Alexandra N'Possee de Chambery.




    1 commentaire

  • La ville de Châtillon sur Seine possède une merveille :LE TRÉSOR DE VIX

    Châtillon sur Seine se trouve en France,en Bourgogne..


    3 commentaires

  • L'origine du  nom d'Aignay-le Duc  est celtique (d'après Nesle), Aignay  devint  ensuite Aigniacum qui veut sans doute dire  "l'eau"..
    Et de l'eau, il y en a au village...

    Aignay est baigné par la jolie rivière " La Coquille" qui prend sa source à Etalente...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La Coquille alimentait autrefois un "moulin à écorces" qui produisait du tanin destiné à  une tannerie.

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Aignay possède deux jolis lavoirs,celui de la Margelle,réalisé en 1777,alimenté par une source:

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Le lavoir est constitué par un bac à laver à l'intérieur de la halle:

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Un bac pour rincer le linge se trouve à l'extérieur:

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Près du lavoir de la Margelle,on peut voir la "maison du tanneur"

     

    La visite d'Aignay-le-Duc...

     

     

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

     

    et près de là,l'atelier de séchage:

     

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Aignay possède également ,au centre du village, un superbe lavoir à "impluvium",c'est à dire avec un espace dans le toit, ouvert aux eaux de pluie qui tombent dans le bassin..

     

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Une charmante petite fontaine se trouve à l'entrée du lavoir,alimentée par une source..

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Au centre du village une autre fontaine..

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Beaucoup de maisons anciennes existent à Aignay le Duc, j'en ai déjà montré quelques unes au début de ce chapitre,mais ce qui m'a vraiment surprise ce sont les inscriptions originales qui se trouvent au dessus des portes...
    Il y en a en effet un grand nombre :noms des propriétaires,attributs de leur profession ou dates..

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Un tisserand habitait là,on reconnait sa navette,l'inscription est datée de l'An 2..
    De nombreux tisserands  habitaient et travaillaient autrefois à Aignay-le-Duc,plus de 100 métiers à tisser y étaient décomptés..
    Courtépée nous dit qu'on fabriquait 1200 aunes de toile par jour (environ 1500m).Les prés étaient couverts de toile qu'on y faisait blanchir sans usage de chaux.
    En 1905, il ne restait plus que deux métiers à tisser à Aignay...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Cette date est celle de la construction de la maison de Nicolas Frochot.

    Un sympathique habitant d'Aignay-le-Duc ,Monsieur Rocci, nous fit admirer le linteau de sa cheminée,très curieuse..

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Pour finir cette passionnante visite de son village,Christian Bay m'entraîna au Cimetière Saint Michel où se trouve une ancienne chapelle:

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Cette chapelle est le reste d'un ancien ermitage où vécut le fameux ermite Nicolas Maret dit Frère Jean.

    Frère Jean fut victime d'une agression en 1780,il accusa (par erreur ?) trois habitants d'Aignay-le-duc,dont un fut exécuté.

    Les trois innocents furent réhabilités  en 1787.

    A l'intérieur de la chapelle on peut voir un reste de fresque..

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Dans le cimetière d'Aignay-le-Duc, on peut voir de très belles sépultures,mais le monument le plus intéressant c'est un autel dédié au Dieu Mars..

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Cet autel a été récemment dégagé jusqu'à sa base par Christian Bay lui-même, mon guide..

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    On peut y lire (traduction):

    Consécration aux divinités Augustes,au dieu Mars Cicolluis et à Litavis.
    P.Attius Paterculus s'est acquitté de son voeu de bon gré,de bon coeur.

    Cet autel d'Aignay, daté de la fin du IIème siècle est le seul de ce type conservé en Côte d'Or...

    Je remercie Christian Bay de m'avoir reçue si aimablement et de m'avoir fait découvrir et aimer son village..
    A l'instar des "Amis du Châtillonnais" il existe dans le Canton d'Aignay une association très vivante:
    "Les Amis du Canton d'Aignay-le-Duc" dont le siège social est à la Mairie..

     

    La visite d'Aignay-le-Duc...

     

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    La belle porte de la Mairie d'Aignay-le-Duc..

    La visite d'Aignay-le-Duc...

    Des publications très intéressantes sur tout le canton sont réalisées chaque année par les Amis du Canton d'Aignay le Duc, ces opuscules sont une mine d'informations passionnantes.
    Voilà le site internet de l'Association, où vous pourrez voir des renseignements sur tous les villages du canton :

    http://aaca.aignay.free.fr/

    Un très joli livre ,sur toute la Côte d'Or ,est paru récemment,il s'intitule:

    "Les itinéraires  Côte d'Or"
    (éditions Projection.)

    Un très bel article de Christian Bay sur Aignay-le-Duc y figure,on peut y voir trois de ses photos et..trois des miennes (sans signature) sur l'Eglise d'Aignay-le-Duc,merci à lui de me les avoir demandées,cela m'a fait très plaisir !

    Vous verrez dans ce superbe ouvrage (en vente à la Poste et dans les Syndicats d'Initiative) de magnifiques photos de Franck Léchenet,un enfant de Chamesson,un grand artiste photographe...Châtillonnais !

    A signaler aussi qu'à Aignay-le-Duc ,a choisi de résider un artiste plasticien: Bertrand Lavier,connu internationalement,cherchez sur Internet ,vous verrez ses nombreuses et très originales oeuvres...un divan en forme de bouche par exemple !

    Un autre enfant célèbre d'Aignay le Duc,c'est Philippe Bertrand,célèbre chroniqueur à France-Inter,dont j'ai indiqué le blog dans la rubrique "liens"..
    Ses "carnets de campagne" sont un régal pour les oreilles ...



    1 commentaire

  • Plus précisément en Côte d'Or...


    votre commentaire
  • Encore une superbe vidéo de Pierre Magès,consacrée aux cérémonies du souvenir de la libération de notre ville...

    Merci Pierre pour vos vidéos qui sont de plus en plus belles !


    votre commentaire
  • Un rassemblement de voitures et de motos anciennes a eu lieu dimanche dernier sur le Cours l'Abbé..
    René Drappier qui passait par là en a fait quelques photos pour le blog...

    Rassemblement sur le Cours l'Abbé.....

    Rassemblement sur le Cours l'Abbé.....

    Rassemblement sur le Cours l'Abbé.....

    Rassemblement sur le Cours l'Abbé.....

    Rassemblement sur le Cours l'Abbé.....

    Rassemblement sur le Cours l'Abbé.....

    Rassemblement sur le Cours l'Abbé.....

    Rassemblement sur le Cours l'Abbé.....

    Et ce dimanche-là,c'était le 65ème anniversaire de la libération de Châtillon !!
    Merci René pour ces belles photos !

    votre commentaire
  •  

    Historique des découvertes 1929-1953


    Jean Lagorgette, savant botaniste et docte géologue décide en 1929 d’explorer les flancs du mont Lassois (présence de plantes rares). Il y avait plu les jours précédents et en se promenant, il trouve à ses pieds des cailloux luisants et des plaques curieusement irrégulières.

    Il en ramasse une trentaine. A la fin de cette année, après avoir accumulé des sacs de tessons de céramique, il envoie un rapport circonstancié au ministère. Intéressé par l’affaire, celui-ci lui octroie une modeste subvention de 2000 F.

    Le produit de ces fouilles du mont Lassois donnera plus d’un million de tessons de céramiques, 150 fibules, un millier d’objets en bronze, en fer, des bijoux, perles et armes.
    Jean Lagorgette meurt en 1942 et c'est René Joffroy, jeune professeur de 31 ans qui reprend les recherches en 1946 et les poursuit jusqu’en 1971 avec une interruption de 1959 à 1967.

    En raison de sa position stratégique, le mont Lassois avait pris une très grande importance au cours du VI e s. av. J.-C.. Un oppidum puissant s’y était élevé, entouré d’un fosse de 12 m de large, 5 m de profondeur sur plus de 3 km de long.

    Rapidement, les services des monuments historiques accordèrent 2500 F pour continuer les fouilles. Mais arriva l’hiver; Joffroy dut abandonner les fouilles, mais avant, il décida avec M. Moisson, son chef de chantier, de sonder un terrain où se trouvaient des pierres qui étaient étrangères au site de part leur nature géologique.

    Ce sondage de dernière heure allait entraîner une découverte sensationnelle.

    C’était en Janvier 1953, René Joffroy, qui devait rentrer à Châtillon-sur-Seine venait de quitter le chantier mais son fidèle Moisson voulut avancer le travail du lendemain et resta seul pour creuser.
    Le lendemain matin, Moisson arrive de très bonne heure chez René Joffroy.

    « Hier soir, dit-il , en enlevant la terre, un gros objet est apparu. »


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires