• "Les Journées Châtillonnaises" est une foire-expo  qui présente  et qui valorise les  richesses du Châtillonnais :
    des richesses naturelles,comme la pierre,le bois,la vigne,mais aussi des richesses culturelles (son histoire est si riche, n'oublions pas que le Châtillonnais c'est "le nombril du Monde " !!) , et des richesses humaines avec ses artistes, son bénévolat si actif  ..

    Mais il y a aussi dans notre Châtillonnais une  richesse animale qui doit être préservée:

    - la vache "Brune" appelée autrefois "Brune des Alpes " ou "Schwytz" (introduite chez nous par les moines !) qui cède parfois la place à la race charolaise
    -le mouton : Daubenton,disciple de Buffon n'a t-il pas introduit le Mérinos précoce dans notre région ?
    -l'aviculture.

    Samedi avait lieu le "concours de beauté"  des "Brunes", présentes aux Journées Châtillonnaises,sous un chapiteau..
    Vous verrez que la "Brune" n'est pas forcément brune,elle peut être grise,beige...mais elle a toujours de si beaux yeux bordés de grands cils...
    La Brune,c'est la plus belle !!
    (avis tout personnel évidemment, alors vous aurez droit à un vrai festival de photos, je ne peux me résoudre à en jeter !!)

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Les juges avaient bien du mal à départager ces belles vaches (quelquefois peu coopératives !)

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Cette éleveuse pense comme moi : "c'est toi, ma Brune, qui est la plus belle !!" et la vache est aux anges...

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Au dehors il fallait donner du foin ,de l'eau aux vaches, mais aussi les traire

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Un seul regret....c'est de voir cette superbe vache avec des  cornes sciées..je sais bien qu'il y a risque de blessures , mais c'est vraiment dommage...
    La traite était assurée par les établissements Chapuis-Frères de...Saint Marc sur Seine,concessionnaires des machines à traire  "Diabolo-Manus".
    Ici vous voyez mon ancien élève,Guy...non,  pas le jeune garçon , mais son papa !!...

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Dimanche c'était la vente aux enchères de nombreuses Brunes...
    Là encore beaucoup de photos,car il y en avait du spectacle !! Et puis la Brune le vaut bien !!
    Tout d'abord la présentation des bêtes..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Pas très bien élevée la demoiselle !!

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    le " commissaire-priseur" de la vente, y mettait tout son coeur, et ses aides n'étaient pas en reste !

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    La mise à prix d'une bête était en général à 1250 euros,certaines ont été vendues à 3000 euros..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Près de la tente où se déroulaient les enchères,un auvent aéré  accueillait l'aviculture : volailles,lapins et même cochons d'Inde...
    Olivier présentait des poules et coqs,mais aussi des lapins..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Dans d'autres endroits on pouvait voir des pigeons,des cailles..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    dans un bassin des canards.. plus loin des oies...

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Des lapins écrasés de chaleur..

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    des cochons d'Inde..

     

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Une belle présentation d'oeufs de toutes sortes :

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Les derniers animaux exposés c'étaient les moutons..

    Tout d'abord le mérinos précoce  qui renaît dans le Châtillonnais...

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    et d'autres races, à têtes blanches mais aussi  roses,tachetées ou même noires .

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Un fileur de laine nous montrait son savoir-faire..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Et une série d'instruments pour le soin et le marquage des ovins, nous était présentée..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Il me reste à vous parler des deux concerts qui ont enflammé le public samedi soir et dimanche après-midi..

    Ce sera pour une autre fois !



    votre commentaire
  • Samedi 26 et Dimanche 27 Juin c'était la fête à Châtillon sur Seine !
    En effet ces deux jours avaient lieu les traditionnelles "Journées Châtillonnaises"  qui se tiennent depuis 11 ans déjà  au Cours l'Abbé et dans les rues voisines..
    Il a fait un temps merveilleux,inespéré et les visiteurs ont été très,très nombreux !
    Les "Journées Châtillonnaises" étaient cette année, couplées avec le jumelage qui unit Châtillon sur Seine avec les villes Belges de Walcourt et Esneux-Tilf (je ne sais pas si cette dernière était présente)  et la ville Allemande de Ratzeburg.
    Une  magnifique fanfare en costumes d'époque Napoléonienne  a défilé avant l'inauguration ,suivie par les pompiers de Ratzeburg..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    C'est François Sauvadet,notre député qui coupa le ruban d'inauguration,les Journées Châtillonnaises pouvaient commencer...

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Yannick Fanet animait avec brio cette "foire-expo"..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Monsieur le Maire  était bien coiffé !

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Le Conseil Municipal de Châtillon était bien sûr présent..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Après cette superbe inauguration , je me suis promenée sous la fraîcheur des frondaisons du cours L'Abbé...Que de stands intéressants tenus  par de vieilles connaissances , comme les Amis du Châtillonnais..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Le Zonta-Club..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Le Lions Club...

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Le Rotary...

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    L'association "Coeur de chats"...

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    L'office de Tourime du Pays Châtillonnais..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Le Syndicat Hydraulique de la Haute Seine..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    J'ai fait,grâce à Monique Hérard, une très belle rencontre,celle de Djibril,vétérinaire au Burkina-Faso...

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Djibril fait des croisements entre les vaches à cornes et à bosse du Burkina,avec notre "Brune"  dans le but de fournir davantage de lait aux habitants de son pays !!

    Quelle magnifique coopération entre l'Afrique et la France,en l'occurence notre Châtillonnais !

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Monique Hérard dont la fille a adopté un petit Burkinabé, Timotée, parraine un atelier de couture à Ouagadougou..

    Grâce aux ventes de leurs créations en France,les couturières Burkinabés  peuvent s'acheter du matériel,former d'autres femmes à la couture .. encore une belle coopération ,bravo Djibril,bravo Monique !!

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Des coopérations entre le Burkina-Faso et le Châtillonnais,il y en a d'autres, comme celle du Rotary qui parraine une école là-bas, je vous en parlerai prochainement...

    Continuant ma promenade je me suis arrêtée au stand de la Scierie Barbier..

    Le bois est une richesse Châtillonnaise,Elisabeth sait parfaitement l'exploiter..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Tout comme l'atelier créatif de meubles de Chamesson : "Beaux-Arts"...

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Une forge était présente,symbole de notre ancienne activité sidérurgique..

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Une autre richesse Châtillonnaise, c'est la pierre..
    Rénald Pierre (il porte bien son nom !), je l'avais déjà rencontré deux fois à la Castillonnaise(voir le chapitre que j'ai consacré à cette Association).

    C'est un jeune sculpteur plein de talent,jugez-en :

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Cette année c'est à lui que l'on a proposé le "challenge" de sculpter une oeuvre aux journées Châtillonnaises, représentant l'allégorie du jumelage entre Walcourt,Ratzeburg , Esneux-Tif et Châtillon sur Seine..

    Voici sa maquette:

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Et voici sa magnifique sculpture ..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Un autre sculpteur très doué dont je vous ai parlé déjà, c'est Didier Cailloux, qui n'était pas très loin, à côté du père de Rénald , Pascal Pierre, potier, le potier "à la tortue" ...

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Une autre artiste de grand talent , potière elle aussi, c'est Laurence Petit que l'on ne présente plus !!

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Un chaudronnier présentait un superbe coq de clocher..

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Un autre stand plus étonnant: celui des "coucous"...peut-être Suisses ou de Forêt Noire..Mais après tout notre " Brune " n'est-elle pas originaire de ces pays ??(l'ancêtre de la "Brune" c'est la Schwytz)

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Mais nous avons aussi une autre richesse en Châtillonnais : c'est la vigne qui donne de si bons vins et de si délicieux crémants ..

    (Petit aparté : oui Michel, je suis dithyrambique,mais  ce que j'écris, je le pense... et notre Châtillonnais "le vaut bien", non ?? )

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Yannick Fanet qui animait si agréablement les Journées Châtillonnaises, ne dira pas le contraire, le Bourgogne c'est ce qu'il y a de mieux ! 

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Je n'oublie pas notre DJ Châtillonnais toujours efficace !

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Une rencontre amusante : un futur marié (que tout le monde aura reconnu !) qui enterrait sa vie de garçon....

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Pour finir,la photo d'un tracteur...car notre Châtillonnais a encore une richesse,c'est son agriculture, et son élevage :" Brune", mouton (renaissance du Mérinos précoce !) et aviculture...

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Mais tout cela ce sera pour ...demain !

     

     



    votre commentaire
  • Elles sont de plus en plus belles les aquarelles de mes amies artistes de l'atelier de Villiers le Duc,jugez-en ..

    A noter que certaines de ces aquarelles, parmi d'autres, seront exposées dans la salle des fêtes de Villiers le Duc le jour du Marché Gourmand qui se tiendra dans ce si charmant village le :

    22 Août 2010
    Venez nombreux les admirer !

     

     

     


    votre commentaire
  • Christian Marchand m'envoie les photos qu'il a prises lors de la fête de la Musique ,en plein air , à Châtillon sur Seine..
    Tout d'abord France-Accordéon au Kiosque du jardin de la Mairie...

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Puis des auditions des "Cent Voix" devant le parvis de l'Hôtel de Ville..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    L'Ecole Municipale de Musique..

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Puis deux concerts donnés par La Lyre et L'Etendard au square du 19 mars organisés par mr Lastenet et mr  Bernard Garnier..

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Pour le plus grand plaisir des spectateurs..

     

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    -La Fête de la Musique à Châtillon sur Seine

    Merci Christian Marchand pour vos belles photos..Grâce à vous aucun des participants de la Fête de la Musique n'a été oublié !

     


    votre commentaire
  • La semaine dernière a eu lieu salle Louis Pascal,une cérémonie pour féliciter et récompenser les quatre Lycéennes qui sont devenues Championnes de France de VTT..
    Il s'agit de Marjolaine Perraudin,Marion Stampfli,Marine Parthiot et Isaline Pastoret dont les portraits étaient projetés sur un écran...

    -Valérie Tröndle

    Elles ont été félicitées par Monsieur Pellegrino ,le Proviseur du Lycée Désiré Nisard,puis par Henri Julien président de la Communauté de Communes..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Le professeur qui les a si bien entraînées c'est Franck Ratton , également coach UNSS..

    -Valérie Tröndle

    Une projection de diapos et de films  nous montra les jeunes sportives en action durant ce championnat déjà départemental,puis d'académie  et enfin national...
    Elles remportent le titre de Championnes de France en dépassant leurs concurrentes de 65 points,quelle belle performance...

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Nos championnes se sont alors levées pour venir recevoir leurs récompenses...

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Mais la plus belle des récompenses pour ces jeunes championnes c'est d'avoir remporté le titre haut la main..enfin "en quatre coups de pédales" comme s'est amusé à le dire Henri Julien
    Bravo les filles, vous faites honneur à votre Lycée et au Châtillonnais tout entier  !

    -Valérie Tröndle

    Plus de renseignements sur le blog du Lycée Désiré Nisard , en EPS, où vous pourrez voir des photos de meilleure qualité que les miennes ..et même des films de l'événement:

    http://option-eps-as-ldn.over-blog.com/5-index.html

     


    votre commentaire
  • N'oubliez pas de vous rendre sur le Cours l'Abbé pour assister aux Journées Châtillonnaises,aujourd'hui et demain..
    Il fera beau, ne manquez pas cette incontournable fête qui sera j'en suis sûre, encore plus réussie que les précédentes !

    -Valérie Tröndle


    votre commentaire
  • Encore quelques photos anciennes où vous aurez, je le pense, plaisir à retrouver des personnes vivantes, mais aussi d'autres, hélas, disparues..

    -Valérie Tröndle

    Commentaire de Luc Lefray :

    sur la 1ère photo : arrosage d'un départ en retraite à la Feuillée en 1984 ou 85 avec de  G à D : M. André DEVALLOIR, M. Julien MARMORAT, Mme X, Mme GUEGAN Marcelle et Mme LEFRAY Annie, responsable du service.

    -Valérie Tröndle

    Commentaire de Mary Bernier:

    la 2ème photo représente la visite de Mgr Balland à Bourgogne Fonderie guidée par Mary Bernier un 7 février 198. ?,  sur proposition du conseil pastoral de l'époque.
    On y voit également le Père Buisson (en partie caché) , Jacques Maudru et Lucien Caron.

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Commentaire de Mamiemimi:

    il me semble que la dernière photo c'est monsieur André Estivalet originaire de Chamesson et ancien facteur de  Sainte Colombe , bonjour à vous Dédé

    2 commentaires
  • Une belle fête de la Musique a eu lieu lundi soir à Châtillon sur Seine...
    France-Accordéon, La Lyre, les Cent Voix, l'Ecole Municipale de Musique avaient choisi de donner des auditions devant l'Hôtel de Ville...
    Comme je ne peux être partout, et que j'ai déjà parlé de ces formations, j'ai choisi cette année d'aller applaudir d'autres groupes Châtillonnais : des groupes de rock et de folklore à la Brasserie d'Intermarché..
    Tout d'abord "No Name Rock" qui ne s'était pas produit depuis longtemps dans la ville et que j'ai retrouvé avec plaisir...

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    sa chanteuse Mary (alias Zora !) :

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Christine ( alias Kiki) la bassiste..

    -Valérie Tröndle

    David, le bassiste qui va remplacer Kiki prochainement..

    -Valérie Tröndle

    Dominique le guitariste..

    -Valérie Tröndle

    Pascal, le batteur..

    -Valérie Tröndle

    Et Daniel, guitariste et chanteur..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Kiki c'est la femme-orchestre, car elle joue  aussi dans le groupe Akrofolk et dans la Lyre.

    Après le rock ce fut le folklore d'Akrofolk qui fit danser les spectateurs !

    -Valérie Tröndle

    Pascaline joue merveilleusement de la flûte...

    -Valérie Tröndle

    Elle danse aussi..

    -Valérie Tröndle

    tandis qu'Emmanuel pratique l'accordéon "slave"...

    -Valérie Tröndle

    Les autres musiciens,ainsi que  Kiki et  Pascaline  sont des membres de la Lyre,qu'ils allaient d'ailleurs rejoindre après leur prestation, quel punch !

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Les danseurs s'en sont donné à coeur joie !

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Après Akrofolk nous avons pu applaudir un jeune groupe Châtillonnais : Guest, groupe de Rémi Cottez...

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Je n'ai pu voir , écouter et applaudir le groupe rock suivant: Bad Seed,mais Cyril m' a envoyé de superbes photos pour le blog,merci à lui....

    Dommage qu'il n'y ait pas le son ,le spectacle devait être sensationnel !

    Bad Seed est un groupe de métal composé de quatre Châtillonnais :
    - Romuald CELLA, guitariste solo et chanteur.
    - Anthony CELLA, guitariste rythmique.
    - Brice ONGARO, batteur.
    - Guillaume ONGARO, bassiste.

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Quelle ambiance pendant cette fête de la Musique !

    Vivement l'année prochaine...


    1 commentaire
  • Le Lycée Désiré Nisard a organisé un séjour de découverte à Londres du 18 au 23 avril 2010 avec la participation financière du Conseil Régional et de l’Association des Anciens Elèves du Lycée.

    Le voyage,encadré par MME CLERGET, MME GODILLOT, M. CHARTIER et MME PELLEGRINO  s’adressait essentiellement à des élèves de 1ère (L, ES, et S) et avait pour thème fédérateur la réalisation d’une une de journal, ici le « TIMES », qui redonnerait les impressions des élèves et permettrait d’évaluer l’expression écrite sous la forme d’un article de presse.

    Les élèves devaient également compléter un dossier de travail qui leur servirait de trame pour la rédaction de leur une.

    Tous et toutes étaient logés en familles d’accueil dans la banlieue est de Londres, à Wallington.

    -Valérie Tröndle

    Le programme comportait la visite de l’Imperial War Museum avec pour point fort l’exposition consacrée à la Shoah, qui avait été préparée en amont par la visite du Memorial de la Shoah à Paris en mars 2010 avec la participation du professeur d’histoire des classes : M. CHARTIER.

    -Valérie Tröndle

    Les autres points importants du programme étaient :

     -la découverte du Globe Theâtre, largement étudié en amont en cours d’anglais(par les professeurs : MME GODILLOT et MME PELLEGRINO) avec la réalisation de diaporamas permettant l’évaluation de l’interaction, et l’étude d’extraits de films consacrés à William Shakespeare (Site TV et scène extraite de « Shakespeare in Love »).

    -Valérie Tröndle

     

    -Valérie Tröndle

    -la visite des studios de télévision de la BBC, avec interaction des élèves sous la forme d’une participation à un jeu fictif de la télévision britannique, qui a permis de faire le point sur un média anglais connu

     

    -Valérie Tröndle

    -la découverte d’Oxford permettant de faire un rappel sur le système scolaire britannique aperçu en seconde

    -Valérie Tröndle

     

    -Valérie Tröndle

    -la descente de la Tamise en bateau avec rappels des points importants de la ville vus en géographie

     

    -Valérie Tröndle

    Et la rencontre des correspondants de visio-conférence anglais de l’école Stepney Green à Tower Hamlets qui fut un moment très important de notre voyage. A cette occasion nous avons pu échanger de vive voix toutes nos impressions et entamer des discussions concernant un éventuel jumelage d’établissements dans les années à venir.

    -Valérie Tröndle

     

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Les élèves se sont impliqués également dans l’envoi journalier de « cartes postales radiophoniques » grâce au Sati de Châtillon-sur-Seine (avec l’aide précieuse de M.GARDAVOT) et à radio Coloriages de Montbard (grâce à M.PECHON),donnant ainsi toute sa signification au thème « reportage » du projet.

    Les envois ont été mis sur le site du lycée ainsi que sur celui du Sati pendant plusieurs semaines permettant aux familles des élèves de se rendre compte jour après jour du déroulement du voyage et de l’enthousiasme des étudiants.

    -Valérie Tröndle

    Ce voyage a pu se concrétiser grâce encore une fois à l’aide précieuse du Conseil Régional , de l’association des Anciens Elèves du Lycée et à la confiance que les familles  ont accordée aux professeurs et accompagnants.

    -Valérie Tröndle

     


    votre commentaire
  • Les cerisiers,cette année sont couverts de cerises..le nôtre en particulier avec ses cerises "Napoléon"..

    -Valérie Tröndle

    Et ces cerises ne font pas que le bonheur des humains ,les oiseaux sont au rendez-vous , des merles, des moineaux et même des pies....

     

     


    votre commentaire
  • Pour sauver le déversoir de l'ancien moulin Brugère à Aisey sur Seine,l'Association "Fil de Seine " avait organisé samedi 19 Juin un pique-nique "Vigilance" où étaient conviés tous les sympathisants, tous ceux qui ne veulent pas que ce superbe site soit démoli...
    Nous y étions, bien évidemment...

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Une banderole avait été installée près du site,dans le pré , de l'autre côté de la Seine...
    Les participants au pique-nique Vigilance étaient invités à la peindre !

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    L'homme au chapeau c'est Olivier Mariotte un des membres fondateurs de l'Association "Fil de Seine"..
    Et voici au centre de la photo suivante,  Marie-Laure Eme ,une autre fondatrice, qui m'avait mise au courant de la destruction prévue de l'ouvrage d'art.. (voir le chapitre : association "Fil de Seine" dans la partie "Patrimoine Châtillonnais")

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Le pique-nique rassembla pour le déjeûner une cinquantaine de personnes,mais nombreux furent les visiteurs venus dans la journée  apporter leur soutien à l'Association "Fil de Seine", pour la préservation du patrimoine de notre Châtillonnais...

    -Valérie Tröndle

     

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Georges Lucotte, de Bellenod sur Seine,que je connais depuis très longtemps (j'ai été instit à Bellenod pendant 10 ans) était venu soutenir la manifestation,lui qui tient tant à la préservation de la Seine..

    A noter que la banderole est fixée au sol, elle sera visible de la route qui conduit d'Aisey à Busseaut, puis à Rochefort..

    Ne manquez pas d'aller la voir !

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Prochaine action de l'Association "Fil de Seine" :

    Le 1er août (cette date sera reconfirmée ultérieurement) une marche-relais « Fil de Seine » sera organisée avec, pour objectif, de joindre de commune en commune, le Déversoir d’Aisey à la source de la Seine. Chacun pourra prendre part à cette promenade, en fonction de sa capacité à marcher, pour marquer son engagement à la sauvegarde de la rivière, de ses paysages et de ses monuments. Lien symbolique et humain entre la Seine et ceux qui vivent autour d’elle, cette marche relais sera un événement reproduit tous les ans. Une exposition de photos prises par les participants aura lieu à la mairie d’Aisey sur Seine au cours de l’automne.

    Une très jolie vidéo pour finir...

    Merci à Sylvie-Jeanne pour cette belle réalisation !


    2 commentaires
  • Une très belle girouette représentant une girafe se dresse sur le toit de la maison de Michel Mars à Aisey sur Seine..
    On m'avait dit que c'était une girouette rapportée d'Egypte par Napoléon et offerte à Marmont !!

    C'EST FAUX !

    Michel Mars qui a restauré magnifiquement sa si belle girouette m'a raconté son histoire..
    La voici dans toute sa splendeur:

    -Valérie Tröndle

    Pourquoi a-t-on fabriqué pareille girouette ? et bien , voici l'histoire de "la girafe"  qui inspira son constructeur...

    Cette gravure d'époque représente la première girafe qui ait été amenée vivante en France. Elle fut envoyée en présent au roi Charles X par le Pacha d'Egypte. L'animal,âgé de deux ans et demi et d'une taille de « douze pieds », fut dessiné au «Jardin du Roi » (l'actuel Jardin des Plantes à Paris) en juillet 1827, peu de temps après son arrivée dans la capitale.

     

    -Valérie Tröndle

     

    Elle fut offerte au roi de France, Charles X, par le vice-roi d'Égypte, Méhémet Ali. Celui-ci l'avait lui-même reçue en cadeau de Mouker Bey, un seigneur du Soudan ; l'idée de l'offrir à la France vient de Bernardino Drovetti, consul de France en Égypte .

    Née en 1825 d'après les calculs de l'époque , elle débarqua à Marseille le 14 novembre 1826

    On prépara le voyage et ses étapes, avec un soin minutieux. La caravane comprendrait la girafe, les vaches, une des antilopes l'autre était morte à Marseille , deux mouflons, le valet trayeur, les Soudanais,un interprète, une voiture transportant fourrage, graines, impedimenta variés, le tout commandé par le savant, chef d'expédition. Et pour que la girafe ne souffrît pas des pluies de printemps, on lui fit faire sur mesures, en « toile cirée doublée », un imperméable à capuchon, en deux parties frappé des armes du roi de France et du pacha d'Egypte. Villeneuve-Bargemon avait prévu une escorte de gendarmerie montée, et il ne manqua pas d'écrire au maire des communes de sa circonscription traversées par le cortège pour leur donner toutes instructions, et à ses collègues des autres départements pour leur prodiguer des conseils

    Elle  fut donc ainsi conduite à Paris à pied à partir du printemps 1827. Au cours de ce voyage elle était accompagnée par Geoffroy Saint-Hilaire, directeur du Jardin des plantes.

    La girafe arriva le 30 juin à Paris .

    Le roi Charles X ,qui passait l'été au château de Saint-Cloud, voulut, dès le lendemain, voir « sa » girafe.

     La bête fut installée dans la grande serre du Jardin des Plantes puis, en octobre 1827, prit possession de « l'appartement » qu'on lui avait installé dans la rotonde : une pièce pour elle, capitonnée de paillassons, chauffée par un poêle... et par les vaches et autres animaux qui maintenaient, l'hiver, les quinze degrés nécessaires à la santé de l'Africaine.

     Elle fut pendant trois ans une des principales attractions de la capitale (au cours de l'été 1827 elle reçut 600 000 visiteurs).

     Et cette arrivée engendra un nombre incalculable d'objets « à la girafe », que les colporteurs répandirent dans toutes les provinces de France.

    Céramiques d'abord : les Islettes, Waly, Nevers, Le Havre, Montereau produisirent des plats, des assiettes, des plats à barbe où l'animal, plus ou moins schématisé, présentait son profil caractéristique. Mais l'on vit également la girafe surdes toiles imprimées, des images populaires, des fers à repasser, des bassinoires, desencriers, des éventails, des tabatières, des almanachs et des girouettes !

    Voilà pourquoi on en voit une à Aisey sur Seine et une autre à Saint Parres les Vaudes..

     Les femmes se coiffèrent « à la girafe » et le claviharpe, instrument de musique inventé en 1819, fut rebaptisé « piano-girafe !!

     

    -Valérie Tröndle

     

    Vers 1835, on envisagea de la marier, mais le mâle qu'on lui destinait ne quitta jamais l'Italie. Elle vieillit paisiblement, survivant à Charles X et à Geoffroy Saint-Hilaire, et mourut au début de 1845, dans sa vingt-et-unième année. On la naturalisa, et sa silhouette immobile orna longtemps les galeries de zoologie du Muséum,jusqu'au jour, entre les deux dernières guerres, où le conservateur du muséum de la Rochelle réussit à se la faire attribuer.

    Ainsi, née près des sources du Nil, la girafe avait traversé une partie de l'Afrique, la Méditerranée et la France, pour venir, dix huit ans, distraire les Parisiens, avant de repartir vers les bords de l'Océan, où elle goûte une sorte d'éternité.

     


    1 commentaire
  • Depuis quelque temps, une lectrice , dont le pseudo est "Librelulle"  m'envoie des commentaires sur les articles du blog,commentaires pertinents et pleins de vivacité...
    Librelulle, un jour, m'a adressé un commentaire  qui décrivait si poétiquement   l'usine de Sainte Colombe, que ...je n'ai pas voulu le publier avant de savoir qui  était cette correspondante...
    Heureusement elle m'indiquait son adresse e-mail..
    J'avais ma petite idée,je la lui ai soumise ..et il s'est avéré qu'elle était juste !
    Librelulle c'est une jeune femme originaire de Sainte Colombe sur Seine, que beaucoup d'entre vous connaissent, Librelulle ..c'est Valérie Tröndle !
    Pascaline Kromicheff lui avait consacré un article élogieux dans " le Châtillonnais et l'Auxois", lors de la parution de son  livre de souvenirs  intitulé "Au nom du Père"..
    Dans ce livre,  que je me suis bien évidemment procuré et que j'ai beaucoup aimé,  nous  retrouvons les souvenirs plein de tendresse d'une jeune Colombine (habitante de Sainte Colombe sur Seine) qui suivait son père dans son travail de ramoneur, mais aussi une évocation de sa vie Châtillonnaise des années 80, avec ses joies, mais aussi ses peines.

    -Valérie Tröndle,un écrivain Châtillonnais

    Une correspondance a donc vu le jour entre nous deux, j'ai découvert une jeune femme pleine de sensibilité, naturelle , franche  et qui déteste l'hypocrisie !
    Des textes me sont parvenus,des poèmes aussi...
    Je lui ai demandé l'autorisation de parler d'elle sur mon blog,elle a accepté vraiment gentiment et je l'en remercie beaucoup, j'ai demandé des photos, elle m'en a envoyé..
    La voilà Valérie avec son beau sourire...

    -Valérie Tröndle,un écrivain Châtillonnais

    et , studieuse, devant le bureau où elle écrit, près d'un  chat,qui est, comme chacun sait,  l'ami des écrivains !

    -Valérie Tröndle,un écrivain Châtillonnais

    Je vais donc publier ,petit à petit,les jolis textes qu'elle m'envoie,ses poèmes..
    Je commence aujourd'hui par ce commentaire sur l'article "Métallos et Dégraisseurs" , que j'avais mis de côté..

    Moi aussi, j'aimerais bien la voir cette pièce de théâtre..
    J'ai lu cet article aussi avec un pincement au coeur
    L'usine, j'ai habité juste à côté pendant 18 ans
    Un p'tit texte que j'avais écrit en 2007

    Le  poème , qui suit ce commentaire,  m'a beaucoup impressionnée, tellement il m'a rappelé la mise en scène de la pièce de Raphaël Thierry, où l'usine reproduisait des bruits bizarres, grinçants...tellement vrais !...

    L'usine, elle tourne,
    Elle rugit, elle ronronne.
    Parfois, elle sonne à la porte. C'est l'Miguel et son oeil dans la poche. c'est la Paulette et son manque de pinard. C'est l'père Fouette qui porte sur son dos, son dos qu'en a marre, c'est l'Ahmed et son doigt qui s'balance, ou l'Toni et sa trêve du dimanche.

    Et l'usine, elle tourne,

    Elle rugit, elle ronronne.
    Parfois, elle explose et s'ouvre et fanfaronne. C'est l'dirlo et son manque à gagner, c'est l'p'tit cadre et ses feuilles à trouer, sait pas écrire, c'est l'aut'e chef qu'à plus rien à branler, ou l'toubib qui veut boire un café, et c'est la grève et les portes à escalader, les chants de guerre aux pieds rassemblés, le défilé des monstres, de tous ces athées. c'est l'usine et ses rouges, ceux qui boivent de la piquette, ceux qui en bavent et qui embrasent l'Odette. Si ça bouge! ça fait peur aux femmelettes!

    Mais l'usine, elle se réveille,

    Et puis elle tourne,
    Elle rugit, elle ronronne.
    Et parfois, elle postillonne. C'est l'Bibi qui pleure, qui vient d'se faire virer, la Justine qui valse, qui vient d'se faire tirer, ou l'gars d'la CGT qui gueule, qu'a pas peur d'la ram'ner, le p'tit Godroche qui s'est déjà fait la malle, mais l'Pilou qu'est là pour remplacer.

    Et l'usine, elle tourne,

    Elle rugit, elle chantonne.
    Et c'est l'bal, celui ou ça s'bastonne.
    Fils d'ouvriers contre fils de bourgeois.
    1950, 1960, 1970, 1980,
    Même combat, c'es toujours comme ça!
    Ceux du pont des fainéants contre les p'tits cons des commerçants!

    Et l'usine, elle tourne,

    Elle rugit, elle ronronne.
    Elle happe, elle ensorcelle,
    elle frappe, elle ribambelle,
    Elle dévore, elle vomit,
    Elle danse ou elle gémit.

    Mais l'usine, elle fatigue,

    Elle vieillit et ronronne au ralenti.
    Elle a recraché un quart de ses ouvriers,
    Parce que l'usine,
    Elle s'époumone,
    Elle s'abandonne,
    Elle radote,
    Elle agonise...


    *les noms sont fictifs évidemment et il y avait des cadres qui savaient écrire aussi

    C'est impressionnant n'est ce pas ? vous comprenez pourquoi j'ai voulu entrer en correspondance avec Valérie-Librelulle, cette écrivain (e) qui a tant de talent..
    Je publierai les jours prochains d'autres textes qu'elle m'a offerts si généreusement,mais j'aimerais citer un passage de son livre "au nom du père" qui m'a touché tout particulièrement..

    Les blessures ne se referment pas totalement.Elles restent vives mais on apprend à vivre avec et à en supporter les brûlures.Un jour , on ose se retourner sur son passé et après y avoir apprivoisé les ombres, on entrevoit la lumière….

    Et puis un beau jour, comme on dit souvent, un jour beau, presque par hasard, on s’aperçoit que ça ne brûle plus.

    Un petit tas de cendres sur lequel on pose un regard attendri avant de souffler dessus

    D'autres extraits,d'autres textes et poèmes inédits bientôt..

    Vous pouvez vous procurer le livre de Valérie Tröndle à la librairie du Musée , il vaut vraiment la peine d'être lu, ne vous en privez pas !


    11 commentaires
  • René Drappier était à la cérémonie fêtant l'Appel du 18 Juin,il m'envoie ses photos et ses commentaires..
    A Châtillon comme partout un grand nombre de Châtillonnais ont commémoré le 70e anniversaire de l'Appel du 18 Juin du Général de Gaulle.
    Voici le rassemblement de la population de la ville et des environs et des
    porte- drapeaux.

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Le dépôt de gerbe au pied de la pierre du souvenir..

    -Valérie Tröndle

    M. le Maire et M. Carnet, adjoint, accompagnent M. Jean Raillard ancien
    résistant.

    -Valérie Tröndle

    Une partie des porte- drapeaux et de nos pompiers toujours présents aux
    cérémonies.

    -Valérie Tröndle

    Après les discours de M. Gilles Surirey et de M. François Gaillard , M. le
    maire remettait un diplôme à nos héros de ces  moments difficiles qu'ils
    ont vécu pour notre libération.

    -Valérie Tröndle

    Voici nos braves dont certains étaient absents pour raison de santé

    -Valérie Tröndle

    Après la cérémonie avait lieu à la salle des Bénédictines une exposition
    fort intéressante montée par Gilles Surirey et ses camarades sur le thème de l'appal du 18 juin , et sur l'ensemble de la guerre jusqu'à la victoire

    Il serait bien que cette exposition soit renouvelée car elle est très instructive pour tous, jeunes ou moins jeune - Merci d'y penser-

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

     








    votre commentaire
  • Dimanche 20 Juin , se tenait à Brion sur Ource le dixième salon "Passion Peinture , sculpture, photographie"
    Le temps n'était pas extraordinaire,mais Béatrice Morin, la Présidente de l'Amicale, avait eu la très belle idée de demander aux habitants du village d'ouvrir leurs granges,leurs remises  pour que les peintres puissent peindre et exposer à l'abri ..
    Ici, Françoise  Debeaupuits, Dominique  Masson et Françoise Labeaune avaient trouvé un atelier bien sympathique...

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Elles étaient en compagnie  de Jean-Marie Moyer de Troyes..

    -Valérie Tröndle

    Plus loin,une véranda abritait les oeuvres de Gérard Badoz, peintre, sculpteur et potier de Laigné (53)..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    un abri de jardin bien décoré par Gérard Bados...

    -Valérie Tröndle

    Près du lavoir de Thoires,des peintres étaient abrités sous des toiles, comme Mireille Payen..

    -Valérie Tröndle.

     

    -Valérie Tröndle

    Monsieur Cessot sculptait la pierre..

     

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Martine Sainton de Sainte Savine (Aube) exposait ses peintures..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Dans le lavoir route de Thoires on rencontrait Mireille Rinffinoni de Saint André les Vergers (Aube)

    -Valérie Tröndle

    Josette Bosc-Valls de Saint André les Vergers (Aube)

    -Valérie Tröndle

    Dominique Hernandez, de Châtillon sur Seine,peut-être nouvelle adhérente de la Section peinture des Amis du Châtillonnais..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

     Marie-Claude Porcher (figuratif) et Martine Caillet (abstrait) toutes deux de Troyes (Aube) exposaient leurs peintures à l'abri d'un porche...

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Plus loin , dans une remise, Christiane Lenoir de Sainte Savine (Aube) nous présentait ses portraits au crayon gras.

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Dans l'autre lavoir de Brion,c'étaient les adhérents de la section peinture  de l'amicale de Brion sur Ource,dirigés par Ghislaine Baillade , qui nous laissaient admirer leurs oeuvres ...

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Sur la place de la Mairie,Michel Dubarle de Maizières la Grande Paroisse (Aube) présentait ses toiles..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Martine Palais, venant aussi de Maizières la grande Paroisse, avait supendu ses oeuvres sous un auvent de toile ..

    -Valérie Tröndle

    J'ai retrouvé mes amies aquarellistes de l'atelier de Villiers le Duc , Mady Bailleux et Catherine du Chatelle..

    -Valérie Tröndle

    Un sculpteur sur bois  et peintre, Jean Claude Prunier de Fresnes, près de Montbard,présentait ses créations..

    -Valérie Tröndle

    Dans l'ancien préau de la maison commune on voyait à l'oeuvre  Ghislaine Baillade et son mari Jean-Claude...

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Marie-Isabel Derez de Saint André les Vergers, et ses peintures sur soie, avaient trouvé refuge dans une annexe..

    -Valérie Tröndle

    Dans la Mairie,un groupe de peintres de Troyes avec leur professeur (en rouge)..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Sylvaine Haas , de Cunfin (Aube), nous présentait ses oeuvres tout en peignant au chevalet..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Dans la salle des fêtes,on trouvait des photographes,mais aussi des peintres comme Huguette Ruelle de Loches sur Ource (Aube) qui utilise des chassis bombés très originaux..

    -Valérie Tröndle

    François Bonharme-Germez de Dijon et ses belles aquarelles..

    -Valérie Tröndle

    Les peintures de Monique Hérard, de Villers-Patras.

    -Valérie Tröndle

    Et celles de Jacqueline Lenoël de Chaumont (Haute Marne)

    -Valérie Tröndle

    Martine Bongard de Bar sur Aube (Aube) nous présentait ses peintures sur verre..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Des photographes nous faisaient admirer  leurs plus beaux clichés..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    J'ai retrouvé les photos animalières de Christine Briet qui a remporté le second prix au concours -photo des Vitrines Châtillonnaises..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    Félicitations à Béatrice Morin,qui a si bien organisé cette journée "passion -peinture,photographies , sculptures"..

    A l'année prochaine,avec encore de bien belles réalisations pour le plaisir des yeux !

    -Valérie Tröndle

    René Drappier a fait, il y a quelques jours, une balade dans les rues de Brion sur Ource,il m'a envoyé quelques photos du village,j'y ajouterai les miennes et deux cartes postales que m'a offertes Sylviane..

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle

    -Valérie Tröndle


    2 commentaires
  • La Base Aérienne 102 a organisé , en partenariat avec le Conseil Régional et l'Inspection Académique une journée "découverte des métiers de l'Institution de défense"..
    Ce sont des élèves volontaires  de seconde et de 3DP6  qui s'y sont rendus dernièrement.
    Les lycéens ont découvert la diversité des professions que proposent les Armées de l'AIR TERRE MARINE et la GENDARMERIE.
    Ils ont pu voir un mirage de près et poser diverses questions au pilote...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Les élèves ont pu voir un Alphajet,un hélicoptère ,une déneigeuse,un moteur d'avion,des missiles et le fonctionnement d'un siège éjectable ...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Avant de repartir ils se sont rendus en bout de piste pour assister au décollage d'un avion de transport ...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Ils ont eu droit aussi à une démonstration des pompiers..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Les accompagnateurs étaient :
     Nicole Prévost, une "mordue" d'aviation, de la réserve citoyenne de l'Armée de l'Air..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    et Pierre-Henri Moreau,informaticien au Lycée Désiré Nisard (ici avec le Capitaine Gruner,commandant du CIRFA)..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

      Les lycéens et leurs accompagnateurs sont rentrés à Châtillon sur Seine enchantés de cette merveilleuse journée...
    Cette visite de base suscitera peut être des vocations !
    Pour terminer,voici  deux photos de baptêmes de l'air destinés aux élèves du Lycée, qui se sont déroulés au terrain d'aviation de Châtillon sur Seine.

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    A noter que 12 élèves du Lycée Désiré Nisard ont réussi cette année leur BIA (Brevet d'Initiation à l'Aviation).
    Toutes mes félicitations  aux lauréats et à tous ceux et celles qui les ont préparés à ce diplôme ...

     



    votre commentaire
  • Le Forum de la Ligue contre le cancer intitulé  "Vivre avec le Cancer" , s'est tenu le Vendredi 11 Juin , salle des Bénédictines de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine.
    Voici, rassemblée devant l'escalier de la Mairie, l'équipe formée de professionnels et de bénévoles qui, durant toute la journée, a accueilli et renseigné les visiteurs..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Le forum fut inauguré par le Docteur Bastien, en présence de Monsieur le Maire , de ses adjoints et des bénévoles Châtillonnaises..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Des professionnels  renseignaient les visiteurs dans le pôle  "vos droits au quotidien" :le médecin Conseil de l'Assurance Maladie,des Assistantes sociales..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Une documentation importante avait été apportée  par le Docteur Bastien..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (je signale que ces dépliants très bien faits, sont à la disposition du public dans le hall de l'hôpital  Michel Sordel,sur un portant)

    Dans le pôle "vers les autres" on pouvait rencontrer des membres de l'Association des "Mutilés de la voix"..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Une représentante de l'association "vivre comme avant"..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Le  Zonta Club qui peut aider les femmes malades du cancer en les aidant matériellement, était présent aussi..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Au pôle "vers un équilibre" on pouvait rencontrer Sandrine Charrier,la psychologue de la Ligue contre le cancer qui pilote le groupe de bénévoles de Châtillon sur Seine..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Une diététicienne répondait aux questions relatives à l'alimentation des malades..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Dans un autre pôle,celui  "vers un bien-être", un coiffeur  et une esthéticienne prodiguaient leurs conseils..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Le dernier pôle , intitulé "Pour aller plus loin" , nous informait sur les bienfaits du yoga qui permet de supporter mieux les douleurs et les angoisses dûes à la maladie..

     

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Il était possible de consulter des dossiers sur ordinateur..

     

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Je n'oublie pas  la secrétaire coordinatrice du Comité qui accueillait les visiteurs..

     

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Les bénévoles de l'antenne Châtillonnaise, qui sont toujours prêtes à répondre à toutes les sollicitations des malades et de leurs familles, recevaient les visiteurs à l'espace "convivialité".

     

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Le groupe de convivialité des bénévoles Châtillonnaises vous accueille tous les derniers mardis du mois , pour informer , écouter, orienter les malades et leurs proches, n'hésitez donc pas à contacter Roselyne Besançon et à venir aux réunions ..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais


     


    votre commentaire
  • La remise des prix du Concours de photos des Vitrines Châtillonnaises a eu lieu  Lundi 14 Juin..
    Mais avant la remise des prix,il y a eu les délibérations du jury,composé de Claude Beaumunier (du magasin "Douce Laine", d'Alain le Goc (du cabaret" La Calèche" à La Chaume), de Jacqueline Lambert des " Amis du Châtillonnais "et de moi-même  !
    Dur,très dur, de départager les concurrents,tellement leurs photos étaient splendides..
    A noter que les noms des concurrents étaient cachés, pour ôter toute ambiguïté.
    Nous ne voyions que les numéros mis devant chaque photo par Hélène Urruty, présidente des Vitrines Châtillonnaises..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Le choix est fait,voilà les photos choisies..

    Je rappelle que le concours avait deux thèmes et que trois photos de chaque thème devaient être choisies par le jury :

    -Premier thème :des photos d'insectes, voilà les gagnants :

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Deuxième thème : des photos d'enseignes du Pays Châtillonnais,voici les gagnants :

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    A ce stade nous ne connaissions  pas les noms des photographes vainqueurs, mais Hélène Urruty nous les a dévoilés , les voici :

    Insectes:

    -1er: Claudie Hardouin

    -2ème: Christine Briet

    -3ème Jean-Pierre Gurga

    Enseignes:

    -1er : Claudie Hardouin

    -2ème :Jacques Massip

    -3ème : Luc Lefray

    Et maintenant voilà la remise des prix par Hélène Urruty , en présence de Monsieur le Maire et de Laurent Schembri de la Com de Com...

    Claudie Hardouin,double vainqueur ...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Christine Briet, deuxième prix :

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Jean-Pierre Gurga :  3ème prix :

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Les gagnants de la catégorie "enseignes":

    1er Prix : Claudie Hardouin :

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    2ème prix : Jacques Massip :

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    3ème prix : Luc Lefray :

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

     

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Bravo à tous les gagnants !

     

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Dans l'article suivant je publierai toutes les photos qui ont concouru,vous pourrez juger de leur qualité qui était extraordinaire..

    Un moment de convivialité suivit...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Petit aparté : j'ai été très heureuse de faire la connaissance de Jacques Massip ,dont j'ai tant apprécié l'ouvrage sur les "bornes armoriées".

    A ma question : "où se trouvent les deux bornes qui manquent au jardin Philandrier" ?,Jacques Massip m'a révélé qu'elles sont exposées au Musée du Pays Châtillonnais !

    J'en suis très heureuse, j'avais  tellement peur qu'elles aient été volées !


    1 commentaire
  • Les photos d'insectes :
    (le nom du photographe sera sous la photo)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Claudie Hardouin)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Claudie Hardouin)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Christine Briet)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Christine Briet)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Christine Briet)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Jean-Pierre Gurga)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Jean-Pierre Gurga)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Jean-Pierre Gurga)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Gérard Nion)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Gérard Nion)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Gérard Nion)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Jean-Pierre Briet)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Jean-Pierre Briet)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Jean-Pierre Briet)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Nine Michel)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Nine Michel)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Nine Michel)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Pascale Michel)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Pascale Michel)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Pascale Michel)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Jacques Massip)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Jacques Massip)

    Les enseignes :

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Claudie Hardouin)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Jacques Massip)

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (Luc Lefray)


    1 commentaire
  • Michelle Gioffredi qui est présidente du Zonta-Club Châtillonnais depuis deux ans déjà, passait  samedi 12 Juin, le relais à une autre Zontienne Josie Amizet.
    Michelle ,très émue,nous remémora  toutes les actions que le Zonta a effectuées durant les deux années de sa présidence..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Près d'elle,Josie Amizet future présidente,Nadine Schmit nouvelle secrétaire, Jacqueline Thuillier nouvelle vice-présidente,et Danielle Mey trésorière.

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Josie Amizet ,nouvelle Présidente du Zonta Club Châtillonnais,reçut les emblèmes de sa Présidence, c'est à dire les statuts du Club et surtout le "maillet" que vous voyez sur la photo..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    C'est avec beaucoup d'émotion que Josie  félicita Michelle pour tout le travail accompli durant ces deux dernières années.
    Elle rappela que le Zonta mène des actions en faveur des femmes en vue d'améliorer leurs statuts légal,politique et sanitaire.
    Les Zontiennes sont solidaires des autres femmes et notamment les plus démunies d'entre elles..et tout naturellement elles s'intéressent aussi aux enfants.
    C'est d'ailleurs dans leurs actions en faveur des bébés des Restos que j'ai fait leur connaissance..
    Josie termina son discours par cette phrase :"je compte sur vous toutes,vous pouvez compter sur moi"..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Quelques charmants cadeaux furent échangés,des fleurs,des bijoux que chacune portera en pensant au club..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Dominique Royer,Area-Director offrit aussi un bijou à la nouvelle Présidente..

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Josie le porte au revers de sa veste...

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    Josie nous montre ici l'emblème de la Présidence: le maillet..
    Ce fut une bien sympathique passation de pouvoirs et , cerise sur le gâteau, j'ai eu ce soir là le grand plaisir de rencontrer une grande artiste Châtillonnaise , Isabelle Duret-Dujarric, Zontienne elle-aussi.
    A mon  tour de souhaiter à Josie , une Présidence pleine de joies et d'actions chaleureuses en faveur des femmes, je sais qu'avec les autres Zontiennes , elle accomplira des choses extraordinaires, comme l'a fait avant elle Michelle...

    A la suite de cette passation de pouvoirs , comme je l'ai fait pour le Lions-Club  et le  Rotary-Club, je pense qu'il est bon de dire ce qu'est le Zonta-Club..
    Ce sera le but du prochain article..

     



    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires