• "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    L'Association Châtillon-Scènes a lancé , en septembre 2011, un concours d'oeuvres collectives , réalisées par les enfants des écoles et des centres de loisirs de Châtillon sur Seine, intitulé "Artistes en herbe, à vos outils"

    Ce concours avait pour thème "la forêt vivante" (faune, flore..), puisque l'année 2011 a été déclarée "année internationale de la forêt".

    Sur les quatre écoles primaires de la ville, trois ont accepté avec enthousiasme de participer au concours. Ce sont : l'école Marmont, l'école Francis Carco et l'école Saint Bernard. L'école Cailletet n'a pas souhaité participer, c'est bien dommage.

    Les deux centres de Loisirs, celui de l'Ecole Publique et celui de la MJC Lucie Aubrac ont aussi concouru avec un grand plaisir.

    Le jury, composé d'artistes , de professionnels en art plastique , de l'ONF,  s'est réuni le 21 novembre, salle Japiot. Il était composé de Laurence Petit, Didier Cailloux, Patricia Janeux, Vincent Marziali,Annie Méchin, et Paul Brossault .

    Voici les oeuvres que les membres du jury ont eu à départager, leur choix fut très difficile, tellement toutes les réalisations étaient  différentes,  pleines d'inventivité et de poésie !

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Que c'est difficile de choisir !!

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Les résultats furent proclamés par Madame Estrat, Présidente de Châtillon-Scènes et par la Vice-Présidente, Madame Goustiaux..

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    L'oeuvre collective  qui a remporté le premier prix est celle-ci, un arbre magnifique (CE1, Ecole Marmont):

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Le second prix revient à cette forêt des quatre saisons (CP, Ecole Marmont) :

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Les autres oeuvres seront toutes également récompensées, bien évidemment !

    La remise des récompenses...

    Avant l'arrivée des visiteurs, les membres de Châtillon-scènes avaient disposé, salle des Bénédictines, les si belles oeuvres de nos petits artistes châtillonnais...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Quelques unes des récompenses...il y en aura d'autres , plus vivantes !

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Madame Estrat, Présidente de Châtillon-Scènes remercia et félicita toutes les classes des écoles Marmont, Francis Carco, Saint Bernard , les centres de Loisirs de l'Ecole Publique et de la MJC pour toutes les magnifiques créations que les enfants  ont réalisées.

    Châtillon-Scènes a eu deux généreux sponsors pour ce concours:

    Tout d'abord les pépinières Lechapt, de Leuglay, qui ont offert généreusement des arbres et arbustes aux écoles et Centres de Loisirs participants .

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Mademoiselle Lechapt s'est dit heureuse de voir que les enfants châtillonnais s'intéressent tant à la nature, à la forêt et aux arbres.

    Elle a offert à chaque école  et Centres de Loisirs qui ont participé au concours, un arbre qui sera planté les jours suivants, un arbre que les enfants verront grandir, s'épanouir au cours des saisons. Une notice, destinée aux enfants, sur chaque arbre ou arbuste leur fut également remise.

    Quel beau souvenir de cette année de la forêt, et de ce concours !

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Le second généreux sponsor de Châtillon-Scènes, c'est l'Office National des Forêts, autrement dit l'ONF. C'est Paul Brossault, son représentant,  qui remit les prix à chaque école et Centre de Loisirs participants, après avoir , lui aussi, félicité les enfants pour leur intérêt envers notre si belle forêt châtillonnaise.

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    De très beaux livres sur la forêt et d'autres récompenses  furent reçus par les institutrices , les animateurs, avec un grand plaisir...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Le Centre de Loisirs de l'Ecole Publique a reçu des jeux et un bon d'achat dans une librairie..

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Le centre de Loisirs de la MJC a reçu également des jeux et un bon d'achat.

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Le premier prix fut remis à l'institutrice de la classe gagnante, le CE1 de l'école Marmont..Offert par l'Association Châtillon Scènes ce fut un beau livre sur le jardinage.

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Le second prix,  offert également par Châtillon-Scènes , un livre intitulé "la forêt à petits pas", fut remis par monsieur Brigand, maire de Châtillon sur Seine à la classe arrivée seconde : le CP de l'école Marmont.

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Mais ce n'est pas tout ! Chaque classe participante a reçu un assortiment de bulbes (amaryllis et jacinthe) et des graines accompagnées de godets, dans un joli sac vert . Les élèves pourront donc , dans leur classe, toute l'année scolaire, voir pousser et fleurir des plantes qui leur rappelleront ce concours auxquel ils ont participé avec tant d'enthousiasme ...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Voici la photo de la classe gagnante, de leur institutrice, en compagnie de Madame Estrat et de Monsieur le Maire : quelle joie d'avoir remporté le premier prix !!

    Les nombreux spectateurs , parents et amis, venus voir les réalisations de tous les enfants, ont applaudi les gagnants, mais aussi tous les autres participants...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Châtillon-Scènes a tenu à remercier ses deux généreux sponsors en leur offrant un cadeau original, réalisé par monsieur Goustiaux avec beaucoup d'habileté et de finesse....

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    La remise des récompenses aux classes participantes fut suivie d' une distribution aux enfants (et aux adultes !) de délicieuses friandises. Puis Madame Estrat convia l'assistance à se rendre Allée des Boulangers, pour procéder à la plantation d'un arbre, un tilleul.

    En effet les pépinières Lechapt,pour fêter à leur façon l'année internationale de la forêt, ont offert à Châtillon-Scènes cinq arbres, représentant les cinq continents ! Arbres plantés avec l'accord de la Mairie de Châtillon sur Seine, sur des emplacements communaux, par des employés de la Ville, merci à eux... et bien sûr un grand merci aux pépinières Lechapt pour leurs dons généreux.

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    La Plantation d'arbres dans la ville de Châtillon sur Seine :

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    L'arbre planté allée des boulangers, est donc un tilleul. Plusieurs enfants, très courageux,  ont pelleté avec enthousiasme de la terre pour finir la plantation ...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Mais il restait quatre autres arbres à finir de planter : deux au parc de la Charme, et deux au Champ Quantiat. C'est la dynamique Lou Salomé qui s'est chargée de toutes les finitions, bravo à elle !

    Ici , au parc de la Charme, elle termine la plantation d'un très beau sequoia...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Là, toujours au parc de la Charme, c'est un ginko Biloba  que Lou Salomé finit de planter.

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Au Champ Quantiat, sur le terrain qui domine le Centre Socio-Culturel et de Loisirs , c'est un acacia dont le pied a été recouvert de terre par notre infatigable jardinière...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Lou Salomé a terminé ses plantations par ce cèdre du Liban..

    Tout le monde l'a applaudie pour ce très beau travail !!

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Le Festival Forêt et Patrimoine n'est pas terminé...Il se poursuit avec deux événements importants :

    Ce soir, salle des Conférences de la Ville de Châtillon sur Seine, aura lieu une présentation d'instruments par le luthier Jean-Noël Grandchamp :

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Et dimanche 4 décembre 2011, vous pourrez  danser sur les rythmes endiablés d'Akrofolk, à la salle des fêtes de Chemin d'Aisey :

    "Artistes en herbe, à vos outils !" un concours lancé par l'Association Châtillon-Scènes...

    Venez nombreux à ces deux manifestations qui terminent en beauté "l'année internationale de la forêt", vue par Châtillon-Scènes !


    1 commentaire
  • Les frères Niépce

    Le compte-rendu de cette conférence a été transféré dans le chapitre "BOURGOGNE" en bas de page de ce blog.


    votre commentaire
  • Le meeting d'Epinal, c'était le dernier de la saison pour Nicole Prévost, elle nous en envoie quelques images (cliquables) , qui seront publiées en deux fois...

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le Puma :

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Une très belle démonstration du Tigre :

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    L'hélicoptère de la Gendarmerie :

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Un avion de voltige :

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Les Mirage 2000 :

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Un avion de voltige piloté par un très grand champion: Nicolas Ivanoff :

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le Rafale de l'Armée de l'Air :

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...

    Le meeting d'Epinal, vu par Nicole Prévost...


    votre commentaire
  • Gustave Eiffel, une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Monsieur Jacques Caseau a été longtemps proviseur au Lycée Gustave Eiffel de Dijon. Il s'est passionné pour le bourguignon illustre qui a donné son nom à son ancien établissement, homme admiré dans le monde entier, et paradoxalement pas en Bourgogne , et encore moins étrangement dans la ville qui l'a vu naître: Dijon.

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Gustave Eiffel fut l'auteur de nombreux ouvrages d'art métalliques dans le monde entier :des gares, des usines à gaz,des banques, des synagogues, des églises, des ponts, des viaducs (40) , des charpentes de verrières etc...l'oeuvre qui l'a le plus fait connaître universellement, c'est bien sûr la tour qui porte son nom à Paris.

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Gustave Eiffel construisit un pont à Dijon sur le canal de Bourgogne, ce pont  a été détruit par les Allemands pendant la dernière guerre, plus tard reconstruit mais pas à l'identique. L'original, que nous montre la carte postale ci-dessous, était un pont qui se soulevait pour faciliter le passage des péniches

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Sa destruction :

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Voici une des constructions magnifiques de Gustave Eiffel : la coupole de l'observatoire de Nice, qui pèse nous dit Jacques Caseau, 95000kg, armature composée de 600 pièces métalliques.

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Le premier chantier de Gustave Eiffel (il a 26 ans) c'est celui de la construction du pont ferroviaire de Bordeaux.

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Ensuite il construira le viaduc de Garabit...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    D'autres viaducs comme celui-ci à Porto..

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Saviez-vous que  c'est Gustave Eiffel qui a réalisé l'armature de la statue de la Liberté à New-York ?...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    En 1889 se tint à Paris, pour le centième anniversaire du début de la Révolution Française, une grande exposition Universelle. Un appel d'offres fut lancé pour la réalisation d'une oeuvre monumentale métallique, qui devait être une "tour de 300 mètres". Plusieurs projets furent présentés, mais c'est celui de deux ingénieurs de l'usine Eiffel (Maurice Koechlin et Emile Nouguier) qui fut retenu, voici le projet initial.

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Eiffel  acheta ensuite les droits à ses deux collaborateurs, le projet porta donc son nom. Il reçut une subvention de la Ville de Paris pour un projet allégé (la Ville de Paris est d'ailleurs toujours propriétaire de la Tour).

    La tour Eiffel fut élevée en 22 mois sur 4 fondations avec des pièces métalliques de l'usine Eiffel de Levallois-Perret. Le montage fut délicat, car toutes les pièces étaient rivetées à chaud.

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Gustave Eiffel est ici photographié sur un des escaliers en colimaçon de la tour.

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Mais pour monter jusqu'en haut de l'ouvrage, Eiffel prévut l'installation d'ascenseurs. Un travail gigantesque  et nouveau car personne n'en avait construit de cette sorte avant. Aucun accident mortel ne fut à déplorer chez les ouvriers !

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Le 31 mars 1889 , ce fut la fin de la construction de ce titanesque ouvrage, le premier de cette taille dans le monde..Eiffel hissa lui même le drapeau français en haut de la tour, puis fut fait Officier de la Légion d'Honneur pendant le banquet qui suivit.

    Une vague de protestation s'était élevée, au moment où fut déposé le projet, parmi les artistes comme Alexandre Dumas fils .Ces derniers publièrent une "lettre de protestation contre la tour de Monsieur Eiffel", dont voici un petit extrait :

    « II suffit d’ailleurs, pour se rendre compte de ce que nous avançons, de se figurer une tour vertigineusement ridicule, dominant Paris, ainsi qu’une noire et gigantesque cheminée d’usine, écrasant de sa masse barbare : Notre Dame, la Sainte Chapelle, la tour Saint Jacques, le Louvre, le dôme des Invalides, l'Arc de Triomphe, tous nos monuments humiliés, toutes nos architectures rapetissées, qui disparaîtront dans ce rêve stupéfiant. Et pendant vingt ans, nous verrons s’allonger sur la ville entière, frémissante encore du génie de tant de siècles, comme une tache d’encre, l’ombre odieuse de l’odieuse colonne de tôle boulonnée. »

    ( Collectif d’artistes, « Les artistes contre la tour Eiffel », Le Temps, 14 février 1887.)

    Les caricaturistes s'en donnèrent aussi à coeur joie après la construction de la tour :

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Plus tard tout se calma, et des peintres, comme ici Seurat, immortalisèrent la tour Eiffel...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Le sculpteur dijonnais Bouchard avait pourtant réalisé un buste de Gustave Eiffel , mais il fut érigé à la piscine de Levallois-Perret...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Après nous avoir présenté les réalisations de Gustave Eiffel, Jacques Caseau nous fit connaître sa biographie.

    Les parents de Gustave Eiffel étaient des personnes aisées, son père s'installa à Dijon et épousa la fille d'un marchand de bois, femme de tête qui sut parfaitement gérer son entreprise.

    Cette famille d'origine allemande catholique (et non juive comme le soupçonnèrent beaucoup plus tard les allemands qui eurent l'idée de faire sauter la tour si elle s'avérait avoir été construite par un israélite !!) ne s'appelait pas Eiffel, mais Bönickhausen. Ils ajoutèrent à leur nom celui d'un massif montagneux d'Allemagne, beaucoup plus facile à prononcer.

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La famille habita quelque temps dans une maison de la rue Turgot, hélas démolie en 1968.

    Gustave ,leur fils, fréquenta l'école de la rue Turgot puis le Lycée de la rue Condorcet (cela m'a fait sourire, car j'ai fréquenté bien plus tard, moi- aussi ces deux établissements, sans savoir que le génial Eiffel m'y avait précédée !!)

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Gustave était curieusement bien meilleur, dans ses études, en littérature qu'en mathématiques ..Il subit l'influence bénéfique d'un de ses oncles , chimiste à Pouilly sur Saône, puis monta à Paris...en diligence. Recalé deux fois au concours de l'Ecole Polytechnique , il réussit le concours de l'Ecole Centrale, dont il ressortit...ingénieur chimiste ! Mais il effectua un stage en métallurgie, chez Charles Nepveu, stage qui décida de sa vocation.

    Les parents Eiffel acquirent cette jolie maison qui se trouve toujours près de l'endroit où a été érigé le Lycée Eiffel...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Gustave épousa Marie Gaudelet, une jeune fille de peu de fortune, mais qui combla son époux et lui donna cinq beaux enfants. Hélas elle mourut très jeune d'une "maladie de poitrine". Très affecté son époux ne se remaria jamais.

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Gustave prit définitivement le nom de Eiffel, ce jugement de 1881 en fait foi :

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Pourquoi Gustave Eiffel n'est-il pas plus honoré par les Dijonnais ?? eh bien parce qu'il lui fut reproché d'avoir trempé dans le "scandale du Panama". Il fut en effet condamné ( à tort) pour abus de confiance, en 1893, à 2 ans de prison ferme, alors qu'il n'avait  agi que comme contractant pour le compte de la Compagnie, et avait scrupuleusement rempli ses engagements. Le jugement  fut cassé ensuite pour prescription. Mais le mal était fait, il ressortit de cette histoire miné, son honneur ne fut pas rétabli.

    Il céda à son gendre son usine de Levallois-Perret et transigea avec les petits porteurs des actions de Panama.

    Gustave Eiffel ne resta pas inactif durant sa retraite, il s'intéressa à l'aviation et fit diverses expériences. Ses travaux aboutirent en 1917 à la conception d'un avion de chasse monoplan.

    Il décéda à l'âge de 91 ans à Paris , il est inhumé à Levallois-Perret.

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    La Bourgogne et Dijon , ne lui pardonnèrent pas ce lamentable scandale. Une rue fut même débaptisée par le Maire ! Une avenue lui a été depuis octroyée, mais c'est tout

    Le pont Eiffel, de Dijon, démoli pendant la guerre, a été reconstruit, c'est maintenant un pont simple, mais on a gardé une certaine décoration métallique qui rappelle le style de son premier constructeur...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    Dijon n'a tout de même pas oublié complètement Gustave Eiffel, puisque plusieurs vitrines du Musée de la vie Bourguignonne , nous montrent des objets représentant la tour Eiffel, réalisés depuis 1889...Un bien petit hommage à un grand bourguignon connu dans le monde entier et méconnu dans sa propre région, c'est bien dommage...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

    "Gustave Eiffel, un dijonnais méconnu" une conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise...

     


    3 commentaires
  • René Drappier m'envoie des photos d'un exercice  de secours en spéléologie, qui s'est déroulé le week-end dernier à Châtillon sur Seine .

    Samedi 19 et dimanche 20 novembre 2011 avait lieu à la Douix un exercice de secours.

    Le thème choisi était le suivant :


    "Le 19 novembre à 8h30 du matin, un appel téléphonique annonce qu'un spéléo vient de faire une chute à l'intérieur de la source et est assez gravement blessé à une jambe et à l'épaule, il faut le secourir"

    Voici en quelques photos le déroulement de ce sauvetage.

    Exercices de spéléologie à la Douix

    ( le poste de secours.)

    Exercices de spéléologie à la Douix

    Exercices de spéléologie à la Douix

    Il faut remonter le blessé, suspendu a un filin tendu depuis la source jusqu'à hauteur nécessaire pour évacuation.

    Exercices de spéléologie à la Douix

    (le matériel du spéléo)

    Exercices de spéléologie à la Douix

    M. Chaput, spéléo, était le responsable de l'organisation de cet exercice de secours.

    Exercices de spéléologie à la Douix

    Exercices de spéléologie à la Douix

    Exercices de spéléologie à la Douix

    Exercices de spéléologie à la Douix

    Un spéléo se met en position du blessé.
    Bien protégé par plusieurs combinaisons il sera plongé dans les entrailles de la source accompagné de plusieurs plongeurs  et moniteurs spécialistes dans ce genre de sauvetage et sera remonté suspendu à un câble.
    Le dimanche 20 tous les participants à cet exercice se sont adonné à leur sport favori.

    Exercices de spéléologie à la Douix

    Exercices de spéléologie à la Douix

    Exercices de spéléologie à la Douix

    Exercices de spéléologie à la Douix


    676-677-678-679.

     


    votre commentaire
  • Une conférence à ne pas manquer à ignay le Duc...

    Durant l'été, l'Association des Amis d'Aignay le Duc  avait organisé une "après-midi -champignons" avec des membres de la Société Mycologique du Châtillonnais. La récolte avait été suivie d'une identification dans la salle des fêtes de Meulson.

    Chantal Gyulay, présidente des Amis d'Aignay le Duc, a donc tout naturellement demandé à des membres de la Société Mycologique  de venir, en ce mois de novembre, présenter certains champignons dont il faut se méfier.

    Ce sont François et Marie-Geneviève Poillotte, membres éminents de la Société Mycologique, qui ont présenté la conférence illustrée de nombreuses photos . D'autres membres de la Société mycologique avaient apporté de nombreux champignons que nous avons eu plaisir à découvrir.

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Voici nos deux conférenciers : madame Poillotte donnera  le nom et les particularités de chaque champignon, monsieur Poillotte nous parlera de ses effets toxiques sur l'organisme.

    A la fin des projections, il nous contera plusieurs histoires d'empoisonnements célèbres causés volontairement par des champignons.

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

     Il faut tout d'abord savoir que le champignon est un aliment très peu nourrissant (41kg de girolles équivaudraient à 1kg de viande), que c'est une véritable "éponge" à polluants : plomb, mercure, particules radio-actives etc...Ne donc pas en ramasser au bord des routes ou près des décharges !!

    A consulter: le site de la Société Mycologique  qui fourmille d'informations capitales sur la flore châtillonnaise  avec des photos splendides ...:

    http://www.entrechampagneetbourgogne-mycologie.izihost.com/accueil_041.htm

    Voici donc quelques champignons , certains comestibles, d'autres indigestes, d'autres toxiques, et enfin pour certains..mortels.

    Champignons comestibles ( mais quelquefois indigestes pour certaines personnes ) :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'amanite des César, ou oronge. C'est en dégustant son plat favori d'oronges, que l'Empereur Claude a été empoisonné. Son épouse, Agrippine la Jeune, aurait, dit-on, ajouté des Amanites phalloïdes au mets préféré de son mari... :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'amanite rougeâtre :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'amanite rougeâtre est très bon comestible, à saveur légèrement âcre lorsqu'il croît sous les conifères, lorsqu'il est bien cuit, se révèle être un toxique sévère à l'état cru ! Il contient des hémolysines, substance détruisant les globules rouges. Malgré la cuisson (qui révèle une odeur peu agréable, sans rapport avec le goût de l'espèce), certains consommateurs la digèrent mal ...

    Le clitocybe duveteux :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le cèpe de Bordeaux :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le cèpe d'été :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'agaric des trottoirs (ainsi nommé parce qu'il peut soulever en poussant des dalles très lourdes !):

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le laccaire améthyste :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le bolet bai :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    La chanterelle :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'agaric champêtre :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Un autre agaric :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le lactaire de l'épicéa :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Ce lactaire jaune est classé parmi les espèces comestibles médiocres pour certains, non comestibles pour d'autres.

    Ce lactaire jaune possède un "lait" qui devient rouge, alors que le lactaire délicieux ,( qu' à Coulmier le sec on appelle "Collardot", du nom d'un parisien qui le fit découvrir aux habitants au siècle dernier) a un "lait" qui reste jaune.Ce dernier  est évidemment bien supérieur au premier !

    Champignons dangereux , pouvant provoquer des troubles nerveux, hépatiques, gastroentériques :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'helvelle crêpue :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'helvelle crêpue est un comestible médiocre lorsqu'il est cuit, il se révèle toxique à l'état cru.

    La clavaire dorée :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    La clavaire dorée est suspectée de toxicité et donc à rejeter.

    L'agaric jaunissant :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'agaric jaunissant est considéré comme toxique pour certains chez qui  il a déjà provoqué des troubles gastriques, il paraît parfaitement comestible pour d'autres

    Le bolet satan :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le bolet satan  est un toxique sévère à l'état cru, provoquant de sérieuses gastro-entérites pouvant durer plusieurs jours. Il est comestible pour certains, après une longue cuisson ... Pour d'autres, quelques troubles digestifs ont, malgré tout, été observés : il est donc préférable de l'éviter.

    coupe du  bolet satan :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le boletus  lupinus :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le boletus lupinus est toxique et peut prêter à confusion avec d'autres espèces de la famille.

    A gauche une girolle, à droite le clitocybe de l'olivier :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    La confusion avec la chanterelle est courante (essentiellement par la couleur), surtout si le clitocybe est jeune. Ce dernier pousse toutefois généralement en touffes. Il s'agit d'un toxique virulent !

    L'entolome livide :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

     Formant des cercles ou des groupes, l'entolome livide  est, avec l'amanite phalloïde, le responsable de la majorité des intoxications.il est rarement mortel mais peut le devenir chez les sujets très jeunes ou les personnes affaiblies.

    Un autre entolome livide :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Champignons très dangereux et même mortels :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le tricholome équestre :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le temps de latence de l'empoisonnement par le tricholome équestre est de de 24 à 72 heures : Douleurs musculaires, surtout au niveau des hanches et des épaules, fatigue musculaire anormale et sueurs sans fièvre sont des signes qui devront faire l'objet d'une consultation médicale urgente si le patient a ingurgité des tricholomes équestres dans les 3 jours qui précèdent.

    L'amanite panthère :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'amanite panthère est un toxique sévère provoquant une surexcitation se traduisant par de l'hypertension, une augmentation du rythme cardiaque, du délire et des hallucinations pouvant amener au décès s'il n'y a pas hospitalisation rapide.

    Le chapeau de l'amanite panthère: 

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'amanite tue-mouches :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    La consommation de l'amanite tue-mouches provoque un état de pseudo-ébriété suivi d'une phase de déprime puis d'hallucinations, de crises hilarantes, plongeant ensuite l'intoxiqué dans un sommeil profond.

    chapeaux d'amanites tue-mouches :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Certains champignons sont hallucinogènes comme les psilocytes (interdiction de les transporter et de les utiliser):

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le clitocybe très blanc :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le clitocybe blanchi est fort dangereux ! C'est un toxique sévère contenant de la muscarine, agissant dans les premières heures de sa consommation, parfois au bout de trente minutes seulement. Sueurs, vomissements, salivation, diarrhée et ralentissement cardiaque sont les principaux symptômes qui exigent des soins rapides

    le coprin noir d'encre :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le coprin noir d'encre est toxique lorsqu'il est dégusté avec des boissons alcoolisées provoquant alors des malaises d'ordre cardiaque. Cette toxicité peut même apparaître lors de dégustation d'alcool plusieurs jours après l'ingestion du champignon !

    Le gyromitre esculenta , fausse morille :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Le gyromitre  était considéré comme très bon comestible jusqu'en 1992 ...Depuis lors, de fréquents accidents provoquant plusieurs dizaines de décès l'ont classé parmi les toxiques dangereux. Pas ou peu cuit, dégusté à des intervalles trop rapprochés, contenant de la monomethyllhydrazine (substance mortelle), ce champignon  peut même s'avérer dangereux par ses vapeurs de cuisson .

    d'autres  gyromitres :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'amanite phalloïde :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire... 

    L'amanite phalloïde est la responsable de la majorité des intoxications mortelles ! C'est dire s'il faut s'en méfier et apprendre à la connaître : elle est parfois également confondue avec le tricholome prétentieux, la volvaire gluante, la russule verdoyante, la russule charbonnière et l'amanite citrine .Base bulbeuse et volve importante, lames libres, blanchâtres et spores blanches, telle est la silhouette de cette tueuse. La confusion qu'elle peut provoquer avec d'autres espèces est d'autant plus grande que volve et anneau disparaissent parfois ... dévorés par les limaces !

    L'amanite vireuse :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    L'amanite vireuse est un des plus dangereux des champignons: il peut être confondu par les amateurs avec bon nombre de champignons comestibles, notamment les agarics. Au même titre que pour l'amanite phalloïde, il est indispensable d'apprendre à bien le reconnaître.

     Le cortinaire couleur de rocou :

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Ce cortinaire est un redoutable toxique, entraînant parfois la mort après n'avoir provoqué les premiers symptômes d'intoxication que plusieurs jours après avoir été consommé ! S'attaquant aux reins, il laisse souvent des séquelles graves aux personnes qui n'ont pu être soignées que tardivement.

    Des conseils indispensables donnés par nos conférenciers :

    -couper très loin la base des champignons, cela permettra de voir s'ils ont une volve qui est souvent présente chez les champignons toxiques.

    -En cas de doute, montrer sa cueillette au pharmacien ou au médecin.

    -Lorsque vous ramassez des champignons, même comestibles, mettez- les dans un panier, pas dans un sac plastique, puis entreposez-les  au réfrigérateur dès votre retour.

    En effet ils deviennent rapidement toxiques s'ils ne sont pas frais

    Madame Poillotte nous montre ainsi deux photos, prises au microscope de spores de champignons. La première est normale, on ne voit que des spores.

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    La seconde, prise le lendemain, montre qu'en plus des spores ovales,  on remarque des  bâtonnets : ce sont des bactéries, pas très bonnes pour la santé lorsqu'on les ingère et qui preuvent provoquer , elles aussi, des intoxications !

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Les membres de la Société Mycologique du Châtillonnais nous ont présenté les champignons de leurs dernières cueillettes, la saison se termine...mais ils en ont trouvé encore bien des espèces .

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Les champignons ont des parfums quelquefois étranges, certains sentent...le savon !

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Comestiblité et toxicité des champignons  et empoisonnements célèbres au cours de l'histoire...

    Un site extrêmement bien fait, où vous verrez l'incroyable diversité des champignons :

    http://mycorance.free.fr/

    N.B. : Le nombre de champignons présentés par les conférenciers étant très important, je n'ai pu noter toutes leurs propriétés, je  me suis donc appuyée sur ce site pour les retrouver. Les phrases en bleu  proviennent donc de ce site que je vous invite à consulter.

    Des empoisonnements célèbres aux champignons, par François Poillotte :

    Pour finir cette passionnante soirée, François Poillotte nous conta avec humour quelques empoisonnements célèbres aux champignons...

    -L'empereur Claude était marié à Messaline , débauchée notoire. Messaline fut exécutée pour adultère et Claude se remaria avec sa nièce Agrippine.
    Agrippine désirait ardemment mettre sur le trône son fils Néron . En 50, Claude adopta Néron qui prit rapidement la première place à la succession devant Britannicus, le fils de Claude.

    En 54, Aggripine, avec l'aide de Locuste, célèbre empoisonneuse romaine, empoisonna Claude avec des champignons : un plat de délicieuses amanites des Césarfut  additionné de quelques amanites phalloïdes... Pour finir l'empoisonnement, on rajouta de l'extrait de coloquinte.

    A la mort de Claude, Néron fut immédiatement proclamé empereur. Mais Britannicus gênait Néron qui le fit supprimer de la même façon que son père..

    -Le Pape Clément VI (Jules de Médicis) s'opposa durant son pontificat au roi d'Espagne et empereur Charles Quint et au roi d'Angleterre Henri VIII. Il prit le parti de François Ier roi de France. Est-ce pour ces raisons qu'il fut empoisonné par un superbe plat d'amanites phalloïdes ??

    -En France , en 1914, un dénommé Girard, Assureur sur la vie, avait trouvé le moyen de toucher les assurances-vie de quelques clients, en incrivant sa femme et ses maîtresses comme bénéficiaires des contrats. Puis il  invitait les assurés à déguster, chez lui, les champignons de ses cueillettes, auxquels il mêlait quelques amanites phalloïdes (une amanite phalloïde, nous dit François Poillotte peut tuer un homme).

    La morale de cette conférence sera pour moi que les champignons sont une source inépuisable d'observations tellement ils sont divers et nombreux.

    Mais finalement, je préfère les admirer que les manger.

    Vous pouvez en voir de très beaux photographiés par Jean-Pierre Gurga, dans le chapitre "faune et flore du Châtillonnais", ceux-là ne vous feront pas de mal...les vrais, c'est autre chose !

    Soyez donc très, très prudents...

     


    1 commentaire
  •  La Maison de la Forêt de Leuglay organise toute l'année des sorties très enrichissantes sur la flore et la faune de notre forêt châtillonnaise.

    Dimanche 20 novembre, Sylvain Boulangeot, l'animateur de la Maison de la Forêt, avait demandé à Jean-Charles Dupaty de Bure les Templiers, de faire , avec ses deux chiens, une démonstration de "cavage" de la truffe.

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Monsieur Dupaty , avant le départ pour la truffière, a expliqué à une assistance très nombreuse, ce qu'est la truffe de Bourgogne, moins connue que son homologue du Périgord, mais très souvent supérieure en qualité et en saveur, et d'un coût inférieur, ce qui ne gâte rien !

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Nous nous trouvons maintenant près de la truffière qui appartient à Monsieur Naudet, dont l'entreprise à Leuglay est spécialisée (entre autres) dans les plants d'arbres truffiers.

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Ici nous voyons un des chiens de Jean-Charles Dupaty, une adorable chienne, nommée  Flore, de race Lagoto Romagnolo, qui nous démontrera plus tard qu'elle sait parfaitement trouver les truffes au pied des chênes et des noisetiers.

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Voici la truffière, plantée de chênes et de noisetiers mycorhizés.

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le caveur  rassure ses deux chiens , car Flore et son compagnon sont un peu affolés par la vue de toutes les personnes qui les observent...Nous aurons des consignes précises pour ne pas les empêcher de travailler sereinement.

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    La récompense des chiens, à la découverte d'une truffe, sera une croquette...donnée ici avant le début du travail, pour les mettre en condition !

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Et c'est parti pour le cavage...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Flore a repéré l'odeur d'une truffe..

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le maître gratte la terre...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Et la voici, la première truffe du jour...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Une croquette pour Flore, elle l'a bien méritée...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Quel délicieux parfum...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Coupée en deux, on voit que cette truffe est parfaite..

    Quelquefois des truffes du Périgord achetées fort cher à des vendeurs peu scrupuleux, nous dit Monsieur Dupaty,  sont creuses à l'intérieur, et ne valent finalement rien.

    Méfiance donc à l'achat !

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le caveur répondit avec bienveillance et gentillesse aux nombreuses questions des amateurs de truffes sur la truffiliculture : combien de temps faut-il attendre après une plantation d'arbres mycorhizés pour récolter l'or noir ?, faut-il les arroser, couper leurs branches etc...

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Les deux chiens lagotos romagnolos sont fatigués, leur flair est épuisé, il leur faut revenir à la maison pour récupérer de cet après-midi bien éprouvante et inhabituelle pour eux, par le nombre de personnes présentes 

    Le cavage de la truffe de Bourgogne...

    Le premier marché de la truffe à Leuglay aura lieu dimanche 4 décembre 2011 de 9 heures à 13 heures à la Maison de la Forêt à Leuglay.

    Jean-Charles Dupaty sera présent, il a promis de donner aux amateurs des recettes délicieuses à base de truffes !

    Alors, tous à Leuglay le 4 décembre2011 !


    1 commentaire
  •  Dominique Masson-Flandrin et Olivier Biagi , qui ont fait un séjour au Népal, ont présenté dans la salle des fêtes de Villaines en Duesmois, leurs très belles photos de ce pays méconnu, et pourtant très attachant. Photos accompagnées de commentaires  et même de poèmes...

    Les bénéfices de la soirée, qui comprenait aussi un repas convivial, seront offerts au Téléthon 2011.

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Sur cette mappemonde, nos deux voyageurs ont indiqué leur parcours, le Népal étant une halte au retour d'un voyage en Nouvelle Zélande où réside une fille de Dominique.

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Le Népal se compose de plusieurs zones d'altitudes différentes: de la plaine jusqu'à l'Everest...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Les premières photos nous montrent la capitale Katmandou, ville bruyante, très animée et pittoresque...

    Katmandou :

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Peut-être l'enseigne d'un coiffeur ?

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Dominique s'est fait confectionner une tenue népalaise...Vous la verrez en fin d'article.

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    La nourriture est surprenante, très épicée, comme en Inde, voisine du Népal.

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    La population est très jeune, il faut dire que l'espérance de vie n'est pas très élevée...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Comme en Inde, les vaches sont sacrées et se promènent librement dans les rues..

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    D'autres animaux aussi !

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Ce qui a surpris Dominique et Olivier, ce sont les fils électriques bien emmêlés un peu partout dans Katmandou...Des coupures électriques arrivent tous les jours, la population ne peut utiliser les appareils qui nous sont pourtant indispensables, comme la machine à laver.. L'eau c'est aussi un problème, car bien qu'elle tombe en abondance durant les deux moussons (un petit film qui nous fut projeté nous en montra la violence) elle est très polluée.

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Les religions

    Au Népal, qui n'a jamais connu de guerre de religion, plusieurs croyances cohabitent en toute quiétude..

    Le bouddhisme 

    On voit partout des moines bouddhistes , mais aussi des nonnes aux cheveux très courts.

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Voici deux nonnes...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Le bouddhisme se signale aussi par des "stupas" géants, celui de Katmandou est le plus grand au monde...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    L'Hindouisme

    Au bord de la rivière , comme au bord du Gange en Inde, les fidèles viennent se baigner, prier, et procèdent à des crémations.

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Les cendres du défunt sont jetées dans le fleuve. On voit souvent  des népalais qui cherchent ensuite dans l'eau des fragments de bijoux..ce qui nous semble, à nous occidentaux un sacrilège, mais qui ne l'est pas pour eux...

    Une dalle de crémation :

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Les hindouistes utilisent énormément des poudres de couleur pour en enduire les statues représentent leurs dieux, ou pour écrire des textes sacrés...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Ici le dieu-singe Hanuman a été coloré en rouge..

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Ganesh, fils de Shiva, que son père transforma en éléphant, est aussi bien enduit de pigments...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Un autre dieu aux nombreux bras..

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Un roi-dieu couché sur un lit fait de serpents...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Pahupati, c'est le pénis de Shiva...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Des fêtes ont lieu très souvent au Népal...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Les paysages sont somptueux : rizières, torrents impétueux, peuplés de crabes surprenants, que l'on franchit sur des ponts de lianes

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Et bien sûr on admire les monts "Anapurna" du massif de l'Everest, le toit du monde...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    La conférence passionnante, était ponctuée de textes écrits par Dominique, et lus par Olivier...impressions poétiques sur ce pays qui ne laisse personne indifférent !

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Le repas qui précéda la conférence fut très convivial..Saluons le travail effectué par les membres de l'Association qui se sont dévoués sans compter pour que les bénéfices soient attribués au Téléthon.

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    Et voici, comme promis, Dominique, revêtue de sa  magnifique tenue népalaise que des couturiers experts lui ont confectionnée en une journée...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...

    "Couleurs du Népal", une conférence à Villaines en Duesmois, au profit du Téléthon...


    votre commentaire
  • Gustave Eiffel

    Le compte-rendu de cette conférence a été transféré dans le chapitre "DIJON" en bas de page du blog.


    votre commentaire
  • Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Titulaire d'un doctorat et d'une HDR en Sciences de la vie, Lydie Suty, est chercheur à l'Institut National de la Recherche Agronomique, Centre de Dijon. Spécialiste des interactions entre les plantes et leur environnement, elle s'intéresse plus particulièrement aux mécanismes naturels de défense des plantes. Elle a publié en avril 2010 un livre intitulé "La lutte biologique : vers de nouveaux équilibres écologiques" dans la collection Sciences en partage aux éditions Quae-Educagri. Lydie Suty est aussi chargée de cours à l'Université de Bourgogne et Chevalier de l'Ordre du Mérite Agricole

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Si nous voulons déguster les plantes sauvages que la nature nous propose si généreusement, il nous faut déjà bien les identifier. Comme chez les champignons, certaines espèces se ressemblent, il faut donc se munir d'une flore pour arriver à les différencier. Par exemple ne pas confondre la carotte sauvage et..la cigüe !

    C'est pourquoi Lydie Suty, débuta sa conférence par quelques notions sur les plantes qui furent il y a longtemps classifiées par Linné : allure des tiges, formes des feuilles et leurs attaches sur la tige, fleurs, racines etc...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Ci-dessous une particularité de la plante qui m'a stupéfiée : la feuille, qui commence à être dévorée par une chenille, émet des substances volatiles qui attirent des guêpes parasitaires...celles-ci pondront leurs oeufs dans la chenille et donc la tueront : merveille de la nature !

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Les plantes sauvages peuvent se déguster, crues ou cuites, mais peuvent être utilisées en infusion,décoction ou macération..

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Et voici les plantes sauvages que Lydie Suty nous conseille de déguster, en étant, nous l'a-t-elle rappelé plusieurs fois, très prudents dans leur identification  :

    (les diapos sont cliquables , pour pouvoir mieux lire les textes très intéressants de notre conférencière)

     Le pissenlit :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    L'ortie :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    L'oseille sauvage :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    L'amaranthe :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    L'ail des ours :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Le sureau noir :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Le plantain lancéolé :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La guimauve :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La bourrache :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La benoîte commune :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Le panais sauvage :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La berce commune :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La carotte sauvage :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La moutarde des champs :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Le chénopode blanc :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La reine des prés :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    L'achillée millefeuille :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La buglosse :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La sauge officinale :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Le laiteron maraîcher :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La laitue des murailles :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La laitue sauvage :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La laitue vivace :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Le crepis à feuilles de roquette :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Le lierre terrestre :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La marjolaine ou origan :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Le pourpier :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    La gesse tubéreuse :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    L'églantier :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    L'alkékenge, ou "amour en cage" :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    L'amélanchier :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Le noisetier :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Les différentes espèces de pins :

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Plantes sauvages et gastronomie...

    Lydie Suty a donné à chacun de ses auditeurs , une série de recettes que vous retrouverez en cliquant sur le lien ci-dessous.

    Bon appétit !

     Recettes délicieuses à base de plantes sauvages

     


    votre commentaire
  • Plusieurs personnes m'ont demandé de publier une carte du Pays Châtillonnais, pour pouvoir mieux situer les villages  dont je parle dans mes articles.

    La voici , cliquer sur le lien et utiliser la touche Ctrl pour agrandir :

    Carte de la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais


    votre commentaire
  • Nicole Prévost nous rapporte quelques photos du meeting aérien de Phalsbourg dans les Vosges.Le meeting avait lieu au quartier de la Horie, site d'implantation du 1er régiment d'hélicoptères de combat de l'aviation légère de l'Armée de Terre.

    (photos cliquables bien entendu)

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

     

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Hélicoptère de la Police Allemande:

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le Spitfire :

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Hélicoptère de la Protection Civile :

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le Puma :

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le cockpit du Puma :

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le Tigre, dernier hélicoptère de combat de l'Armée de Terre :

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    EC120B, nouvel hélicoptère-école pour former les futurs pilotes :

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Un drôle d'avion ! :

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..

    Le TB30 Epsilon de la patrouille Cartouche Doré de Cognac :

    Le meeting aérien de Phalsbourg, vu par Nicole Prévost, passionnée d'aviation..


    1 commentaire
  •  

    La fête de l'huitre à Leuglay..

    La fête de l'huitre à Leuglay..

    La fête de l'huitre à Leuglay..

    La fête de l'huitre à Leuglay..

    La fête de l'huitre à Leuglay..


    votre commentaire
  • René Drappier a toujours son appareil-photo sur lui.Il a ssisté à la disparition de l'ancien tennis situé le long de l'Allée des Boulangers, en voici quelques images:

    L'ancien tennis du parc des sports a disparu...

    L'ancien tennis du parc des sports a disparu...

    L'ancien tennis du parc des sports a disparu...

    L'ancien tennis du parc des sports a disparu...

    L'ancien tennis du parc des sports a disparu...

    L'ancien tennis du parc des sports a disparu...

    L'ancien tennis du parc des sports a disparu...

    L'ancien tennis du parc des sports a disparu...


    votre commentaire
  • Le sympathique lecteur qui m'avait envoyé des photos du moulin Brugère d'Aisey sur Seine, moulin dont le déversoir va peut-être être détruit par l’agence de Bassin de la Seine, m'adresse deux cartes postales anciennes du moulin en 1900...

    Merci à lui...

    Souvenirs du Moulin Brugère à Aisey sur Seine...

    Souvenirs du Moulin Brugère à Aisey sur Seine...


    votre commentaire
  • René Drappier m'envoie quelques photos du 11 novembre à hâtillon sur Seine, accompagné d'un texte ..

    UNE CÉRÉMONIE DU 11 NOVEMBRE 2011 UNIQUE DANS LE CHATILLONNAIS.

    Après l'office religieux célébré par M. l'Abbé Canat, réhaussé par la Lyre Châtillonnaise, se déroulait la cérémonie au monument Joffre, où les drapeaux des différentes associations venaient se recueillir.
     Autour du monument étaient présents : les jeunes sapeurs pompiers, nos soldats du feu, les membres de la municipalité avec à sa tête M. le maire et la population châtillonnaise qui s'était déplacée encore une fois en grand nombre, ainsi que la gendarmerie et nos agents qui encadraient le défilé au travers de la ville.
    Après le dépot de gerbes, M. Gilles Surirey lisait un message du Président de la République et François Gaillard comme à son habitude nous retraçait ces tristes moments vécus par nos grands pères et arrières grands pères.
     La cérémonie se terminait  au monument par un moment très émouvant ressenti par tous ... Une classe de l'établissement Saint Bernard ,sous la conduite de Madame la directrice, exécuta la Marseillaise, Moment oublié depuis au moins 50 ans et couvert par un tonnerre d'applaudissements.
    Bravo à vous les enfants et à votre directrice. Nous avons vécu un 11 Novembre qui avait vraiment un sens.
    La cérémonie se terminait comme à l'habitude par une aubade des deux sociétés de musique de la ville et par le verre de l'amitié où M. le Maire Hubert Brigand fit éclater sa joie devant ce 11 Novembre si bien réussi et dont nous garderons tous un très beau souvenir.
    Merci encore à cette classe et à sa directrice.

    La crémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La crémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La crémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La crémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La crémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La crémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La crémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La crémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La crémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La crémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La cérémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La crémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine

    La cérémonie du 11 novembre 2011 à Châtillon sur Seine


    2 commentaires
  • Voici des nouvelles de l'Association Yamvénégré, transmises par son Président Pierre Maréchal qui s'est rendu au Burkina Faso  cet été. (voir ce qu'est cette association dans le chapitre que je lui ai consacré  (à "Associations").

    Ma filleule Lamoussa Franceline se porte bien, Pierre Maréchal lui a rendu visite et il a rencontré ses tuteurs qui s'occupent d'elle de façon satisfaisante.Franceline, orpheline de père et abandonnée par sa mère, a été recueillie par une famille qui comptait déjà trois enfants. La vie n'est donc pas facile, mais la solidarité n'est pas un vain mot en Afrique.

    Des nouvelles de Yamvénégré....

    La famille qui accueille Franceline a offert à Pierre Maréchal un grand panier local rempli d'arachides cultivées à proximité (photo du bas), mais il n'a pu le rapporter faute de place.

    Des nouvelles de Yamvénégré....

    Franceline a obtenu de bons résultats au CP, elle est 23ème sur 67 élèves, oui vous avez bien lu :67 !! Elle passe au CE1

    Voici son bulletin scolaire:

    Des nouvelles de Yamvénégré....

    Dans l'ensemble, et compte tenu des milieux très défavorisés d'où les enfants aidés par l'Association proviennent, les résultats sont fort honorables : 40 enfants sur les 76 scolarisés (total des élèves aidés à Manga et à Ouagadougou), ont obtenu une moyenne supérieure à 5/10 et 13 ont même eu une note supérieure à 7/10.(dont Franceline !)

    Pierre m'envoie des photos de l'école de Manga que fréquente Franceline, de son  directeur et des responsables au Burkina Faso de l'Association Yamvénégré :

    Des nouvelles de Yamvénégré....

    Franceline (à droite) fait partie des sept enfants nécessiteux du village de Manga, que l'Association Yammvénégré aide dans leur scolarité.

    Des nouvelles de Yamvénégré....

    Yamvénégré, grâce à des dons exceptionnels, a doté chaque enfant de l'école d'une table-banc, et a remis à 21 familles d'Ouagadougou des foyers à gaz en remplacement des foyers bois .

    Sur place, les besoins sont encore immenses, et les projets nombreux, d'autant que l'année à venir s'annonce difficile: la saison des pluies qui se termine actuellement a été mauvaise (installation tardive, pluies irrégulières et peu nombreuses). Les récoltes seront globalement mauvaises, avec les conséquences qu'on imagine (insécurité alimentaire) pour une population qui , dans sa majorité, pratique une agriculture de subsistance.

     Si vous voulez aider un enfant Burkinabé à suivre une scolarité, pour qu'il soit armé de connaissances pour sa vie future...parrainez un enfant, comme je le fais et comme le font aussi le Rotary et le Zonta.

    Adresse Mail  de l'association :

    association.yamvenegre@yahoo.fr

     

     


    votre commentaire
  •  L'Association des Amis d'Aignay le Duc a pour but de préserver les sites et l'environnement du canton d'Aignay le Duc, ainsi que son patrimoine naturel, archéologique et historique.

    A cette fin elle se propose :

    -D'inventorier les éléments architecturaux, artistiques, folkloriques et naturels de ce patrimoine.

    -De réunir la documentation existante sur ces sujets

    -De faire connaître ses travaux à ses membres et au public par tous les moyens appropriés : bulletin, articles de presse, communication.

    -D'intervenir auprès des autorités compétentes pour les informer, donner son avis sur les problèmes concernant les objectifs ci-dessus et contribuer au développement harmonieux du canton.

    La dernière Assemblée Générale des Amis du Canton d'Aignay le Duc, dont je fais partie, s'est réunie dans la salle des fêtes de Mauvilly le 29 octobre 2011.

    Au bureau, siégeait Chantal Gyulay, présidente, entourée de François Piélin, trésorier et de Chantal Vignier, secrétaire.

    L'Assemblée Générale des Amis du Canton d'Aignay le Duc...

    François Piélin présenta le bilan financier qui est très bon, puisque l'Association, malgré les nombreux frais liés à ses nombreuses animations , réussi à avoir un excédent de 210 euros pour 2011, et un solde de 5146,32 euros en réserve.

    L'association compte 205 adhérents.

    Madame la Présidente , qui fut réélue à l'unanimité (ainsi que les autres membres du Conseil d'Administration) fit part des prévisions d'activités pour 2012 :

    Le 11 août, ce sera la grande exposition annuelle, elle sera cette année consacrée au jardinage amateur: au potager, au jardin d'agrément, au verger avec les croqueurs de pommes...Le sujet est très vaste, toutes les idées sont les bienvenues..

    Le Général Cot viendra donner une conférence, Jenry Camus évoquera Edme Verniquet

     La Présidente des Amis d'Aignay le Duc, Chantal Gyulay, fit un récapitulatif de toutes les animations organisées par  l'Association en 2011 .

    Elles ont été  fort nombreuses et toutes très intéressantes, jugez en :

    Une magnifique exposition a eu lieu en août 2011 intitulée "Mains et Merveilles, avec la venue de nombreux artisans d'art.

    Des conférences passionnantes ont été proposées: "sur la trace des Mayas", "la Nouvelle Zélande "par Dominique Masson, "la main et l'esprit", "les oiseaux de nos jardins"

    Des concerts ont ravi les mélomanes: ceux des Gospels et de la Lyre Châtillonnaise.

    Des visites ont intéressé beaucoup d'amateurs du patrimoine : visite d'Etalente, de la Commanderie des Templiers et de l'église de Bure les Templiers, la visite de l'abbaye d'Oigny, de ses environs et de la croix Marchand, ces deux dernières menées par Françoise Vignier.

    Une sortie au marais de Chalmessin (Haute Marne) et la découverte de plantes médicinales fut passionnante.

    La sortie champignons proposée par la société Mycologique de Châtillon sur Seine, suivie de la détermination des espèces a obtenu un grand succès.

    Puis Roland Fritsch , qui fut de nombreuses années Président des Amis d'Aignay le Duc, retraça tous les événements qui ont eu lieu depuis 20 ans...car l'Association des Amis d'Aignay le Duc fête ses 20 ans cette année !

    L'Assemblée Générale des Amis du Canton d'Aignay le Duc...

    L'Assemblée Générale des Amis du Canton d'Aignay le Duc...

    Dominique Lagoutte qui a créé le site des Amis d'Aignay le Duc,  nous fit des projections , commentées par Roland Fritsch.

    L'Assemblée Générale des Amis du Canton d'Aignay le Duc...

    L'Assemblée Générale des Amis du Canton d'Aignay le Duc...

    Le site des Amis d'Aignay le Duc est très intéressant, il décrit par exemple , les richesses de chaque village du canton, le voici :

    http://aaca.aignay.free.fr/villages.htm

    J'ajoute que chaque année, l'Association des Amis d'Aignay le Duc publie un cahier contenant de nombreux articles sur la vie du canton, sur ses richesses culturelles, avec des témoignages sur la vie d'autrefois. Il vous sera remis, si vous êtes adhérent à l'association, pour une adhésion de 12 euros.

    Une conférence aura lieu samedi 19 novembre salle Roidot à Aignay le Duc, sur la toxicité des champignons et les empoisonnements célèbres de l'Histoire , animée par monsieur et madame Poillotte (l'affiche suit cet article).

    Elle est gratuite, ne la manquez pas .


    votre commentaire
  • Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

     Une très belle et très instructive exposition : "des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle : deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais"a été présentée  par le Musée du Châtillonnais-Trésor de Vix du 1er juillet au 15 novembre 2011.

    Les Amis du Musée ont été invités à la découvrir, guidés par Monsieur Coudrot, Conservateur.

    Le terme "antiquaires"  dans le titre de l'exposition étonne ..pourquoi ne pas dire "archéologues" ?? eh bien , nous dit Monsieur le Conservateur, parce que, dans son sens ancien, ce mot désignait un érudit ou un collectionneur s'intéressant aux antiquités.

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

     Le but des premiers chercheurs  était la récupération des métaux, l'or en particulier, que l'on découvrait parfois  fortuitement: bijoux, fibules .. . Plus tard, "l'antiquité " devenant à la mode, certains fabriquaient de fausses pierres gravées,pour les vendre comme "antiquités" à des amateurs. En voici deux exemples  que nous montre Monsieur le Conservateur :

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Un "faux " célèbre c'est le fameux coffret d'Essarois, découvert par le père de Victorine de Chastenay. Ce coffret (dont l'original est à Londres) fut longtemps pris pour un objet antique.

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Victorine de Chastenay, passionnée par l'antiquité, fit faire, sur ses propres deniers, des fouilles à Essarois, fouilles qui mirent au jour un temple gallo-romain, qui, lui, n'était pas un faux ..On peut voir dans notre Musée du Pays Châtillonnais- Trésor de Vix, de nombreux ex-votos découverts lors de ces fouilles.

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Voici le plan du site d'Essarois, dessiné pour Victorine de Chastenay.

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Rapidement après les fouilles initiées par Victorine de Chastenay à Essarois, on  fouilla les tertres de Sainte Colombe. Messieurs  Leclère ,Gaveau, Cailletet, Flouest et Ivory réalisèrent des inventaires.

    Jules Gaveau et  Jules Beaudouin, qui étaient des dessinateurs habiles, firent  des croquis très précis des objets découverts, se mettant ainsi au service des "inventeurs"

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Lors des fouilles de tumulus, on joignait l'utile à l'agréable : ces fouilles, où les ouvriers creusaient sous le regard des "antiquaires", étaient le prétexte à des rencontres agréables suivies de repas plantureux !

    Mais, en 1846, débutèrent des fouilles dans le village de Vertault où l’on mit au jour un important site gallo-romain, celui de la ville de Vertillum.

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Cette pierre gravée magnifique, qui se trouvait à l'entrée de la ville de Vertillum, je l'ai photographiée  au Musée archéologique de Dijon,.

    Le Conservateur de ce musée ne veut pas la remettre au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, auquel elle devrait logiquement appartenir, puisque notre musée renferme toute la collection concernant Vertillum..C'est bien dommage !

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    C'est au milieu du XIXe siècle que commenceront  les premières fouilles archéologiques sérieuses dans le pays châtillonnais.

    La Société archéologique du Châtillonnais est créée en 1880 et le musée du Châtillonnais ouvre en 1887.

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Henri Lorimy, horloger-bijoutier fut le premier conservateur du musée du Châtillonnais.

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Jules Beaudouin et Edouard Flouest, sont les  premiers collectionneurs et antiquaires a  publier leurs découvertes, à correspondre avec d'autres savants. Les dessins de leurs ouvrages nous permettent de répertorier facilement des collections de silex taillés par exemple...

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Le Musée National d'Archéologie  et le Musée Archéologique de Dijon ont prêté pour la première fois des objets de grande valeur comme  les situles de Magny-Lambert et Gomméville, les parures de Nod sur Seine ou les découvertes des thermes de Vertillum.

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Et puis vint la découverte extraordinaire sur le mont Lassois, situé sur la commune de Vix, d'une tombe à char contenant un  cratère magnifique, la plus belle pièce du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix , le plus grand vase antique du monde..

    En 1953,  René Joffroy, enseignant, et Maurice Moisson, agriculteur, fouillaient un champ situé à Vix, sur le mont Lassois, butte connue pour être un habitat fortifié celte du Ve siècle avant J.-C. Ils y découvrirent un vase grec en bronze mesurant 1,64 m et pesant 208 kg, un char funéraire contenant le corps d'une femme, richement parée de bijoux..C'était la découverte de la tombe de celle qu'on appellera désormais "la princesse de Vix".

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Au XXème, et maintenant au XXIème siècle, les fouilles se poursuivent sur le mont Lassois à Vix, menées par le Châtillonnais Bruno Chaume du CNRS , par des équipes françaises mais aussi par plusieurs équipes étrangères de Kiel, Vienne, et Zurich.

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Voilà le plan de la ville qui se trouvait au sommet du mont Lassois, ville immense, entourée de remparts gigantesques que l'on met peu à peu à jour...

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Les fouilles archéologiques à Vix, ont permis de découvrir les bases d'une construction magnifique, peut-être la demeure de la princesse, reconstituée ici en maquette .(voir le chapitre consacré aux fouilles de Vix dans "le patrimoine du Châtillonnais")

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Les techniques de recherches progressent avec la photographie aérienne développée par René Goguey et avec les relevés par GPS (Global positioning System).

    Au sol de l'exposition, on pouvait admirer la photographie de l'endroit où fut localisé le bâtiment qui fut peut-être  la maison de la princesse... ou un temple ?

    En effet, malheureusement, aucun écrit de cette période Hallstaltienne (500 ans av. J.-C. ) n'est parvenu jusqu'à nous pour confirmer ou infirmer ces hypothèses.

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais


    La collaboration entre l'Office National des Forêt (ONF), des universitaires,  et des archéologues du  Service Régional de l'Archéologie, a permis de montrer que la forêt Châtillonnaise était autrefois occupée par des cultivateurs depuis l'époque néolithique et de localiser chaque implantation humaine, un programme unique en France.

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Une vitrine nous présente des objets découverts en forêt..

    Des antiquaires aux chercheurs du XXIème siècle: deux siècles d'archéologie en Pays Châtillonnais

    Merci à Monsieur le Conservateur, de nous avoir présenté avec tant d'érudition cette exposition exceptionnelle, qui hélas a fermé ses portes hier.


    votre commentaire
  • L'homme a longtemps été un cueilleur-chasseur ayant acquis une grande connaissance des plantes sauvages et de leurs propriétés gustatives et médicinales. Cette connaissance s'est perdue peu à peu jusqu'à traiter les plantes sauvages de "mauvaises herbes" et chercher à s'en débarasser parfois à grand renfort de produits chimiques. Pourtant, il existe une énorme diversité de couleurs et de saveurs dans les centaines de milliers d'espèces de plantes sauvages déjà répertoriées. Apprendre à les reconnaître avant de les déguster est primordial car n'oublions pas que 10 % de la flore sauvage française est toxique. Venez donc vous promener dans les bois, les prés et les chemins, sans oublier les jardins pour découvrir ou redécouvrir une petite partie de cette flore. Mauves, amarantes, chénopodes, laiterons, pissenlits, et bien d'autres n'auront plus de secrets pour vous et vous pourrez tester sans tarder leur utilisation dans des recettes savoureuses.

     Conférence proposée par l'Association Culturelle Châtillonnaise et qui aura lieu le jeudi 17 novembre 2011, à 18 h, Salle Louis Pascal, Lycée Désiré Nisard, place Marcel Pagnol. CHATILLON-sur-SEINE,

    Titulaire d'un doctorat et d'une HDR en Sciences de la vie, Lydie Suty, est chercheur à l'Institut National de la Recherche Agronomique, Centre de Dijon. Spécialiste des interactions entre les plantes et leur environnement, elle s'intéresse plus particulièrement aux mécanismes naturels de défense des plantes. Elle a publié en avril 2010 un livre intitulé "La lutte biologique : vers de nouveaux équilibres écologiques" dans la collection Sciences en partage aux éditions Quae-Educagri. Lydie Suty est aussi chargée de cours à l'Université de Bourgogne et Chevalier de l'Ordre du Mérite Agricole

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires