• Joyeux Noël 2011...

    Je souhaite à tous mes lecteurs un très joyeux Noël 2011 ..et je leur donne rendez-vous le 1er janvier 2012, le blog sera en effet en pause du 26 au 31 décembre 2011.

    A bientôt !


    11 commentaires

  • votre commentaire
  •  Les animateurs de la MJC Lucie Aubrac, aidés de quelques bénévoles ont fait réaliser samedi 17 décembre, aux enfants, des décors de Noël pour leur sapin, les tables de fête ou la porte d'entrée de leur habitation.

    Cette année,  beaucoup de très belles couronnes de bienvenue ont été confectionnées .

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    Beaucoup d'accessoires de décoration avaient été réunis pour la confection de jolis décors.

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    Les couronnes de bienvenue ont été  réalisées cette année, à l'aide de cercles de cartons, décorés de branches de sapin , de pommes de pin, de bougies, de rubans  etc...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    Les petits arbres faits de branchettes , de branches de sapin , ont eu aussi beaucoup de succès !

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    Encore une nouveauté: des cahiers décorés , peut-être les enfants y écriront-ils leurs voeux pour la future année ?

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    Quand le chef d'oeuvre est terminé, il faut l'emballer avec soin ...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    Un petit coup de bombe à neige pour parfaire la création !

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    J'ai vraiment admiré de très belles créations, bravo les enfants !

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    Loïk, qui est stagiaire à la MJC, a réalisé ce joli décor qui accueille les visiteurs dans l'entrée du Centre Social et de Loisirs..

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...

    Et le sapin fait toujours briller les yeux des petits...

    L"atelier de décorations de Noël à la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine...


    1 commentaire
  • Ce soir, tous à la soirée féérique des Vitrines Châtillonnaises !

    Les "Vitrines Châtillonnaises" ont proposé mardi  20 décembre , place de la Résistance , au public venu très, très nombreux, une soirée féérique autour de la patinoire montée par la Municipalité de Châtillon sur Seine.

    La soirée était animée par Yannick Fanet, accompagné ici par Emilie Chauche, la nouvelle Présidente des Vitrines Châtillonnaises.

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Des stands avaient été montés autour de la place. On pouvait se procurer les bonnets rouges à pompons blancs, près de charmantes "mères Noël"...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soupe et le vin chaud étaient très appréciés...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Les frites et les sandwichs aussi...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Les enfants pouvaient se régaler de chocolat...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    de bonbons...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    ou de crêpes...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La "pêche à la ligne" était bien attirante...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La MJC Lucie Aubrac proposait des activités de découpage aux enfants...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Le Père Noël était là, bien évidemment, prêt à se faire photographier avec les petits...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    mais aussi avec les grand(e)s !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Un superbe clown animait la soirée...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Ces deux-là s'entendent...comme larrons en fête...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Des "flash mobs" faisaient danser les spectateurs...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La chorale des Cent Voix  interprétait  de très beaux chants de Noël...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    L'ensemble "Flûte et Z'ut" a aussi montré toute l'étendue de son talent, mais je n'ai pu prendre en photo ses talentueuses interprètes, j'étais à l'autre extrémité de la place , le temps de fendre (difficilement) la foule, tout était fini, dommage !

    Laurence Pocheveux m'a adressé une photo de l'orchestre Flûte et Z'ut, merci à elle ! La voici :

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La patinoire ne désemplissait pas...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Sur la façade de l'Hôtel de Ville, des dessins animés étaient projetés : père Noël, étoiles, bonhommes de neige accompagnés des voeux des Vitrines Châtillonnaises...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Les dessins animés étaient projetés sur la façade de l'Hôtel de Ville, par l'intermédiaire de l'ordinateur de Joël Rollin...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Et pour finir cette soirée magique, un feu d'artifice éblouissant et magnifique, fut tiré depuis les fenêtres de l'Hôtel de Ville...

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Quand je suis partie, vers 21h 30,encore bien du monde se pressait, malgré le froid, autour des stands et de la patinoire..

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !

    Merci aux Vitrines Châtillonnaises pour ce spectacle exceptionnel qui marquera les esprits, la joie se lisait sur les visages des petits comme des grands, ce fut une très belle réussite, bravo à tous  les organisateurs !

    La soirée des Vitrines Châtillonnaises a bien été féérique !


    4 commentaires
  • Merci Pierre pour votre vidéo...


    1 commentaire
  • Dimanche  Chamesson

    Une joyeuse animation régnait dimanche 18 décembre dans la salle du Pré du Roy de Chamesson. Un très joli marché de Noël était organisé par l'association "les Bouffons" qui anime le village avec ses manifestations, comme le "marché aux puces des couturières" qui a eu un très beau succès en mars 2011 (il sera renouvelé en 2012).

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    On pouvait acquérir de bien jolies peintures de chats..

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    des broderies, des mosaïques...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Des objets en bois, puzzles, mais aussi cravates originales !

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Voici Madame Menarello, la Présidente de l'Association "les Bouffons" qui a su si bien organiser le marché de Noël..

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Le Père Noël était bien sûr présent...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Les beaux objets présentés ont fait le bonheur des acheteurs !

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Les mongolfières de madame Bieren ont fait l'admiration de tous les visiteurs...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    On pouvait aussi acquérir des bijoux...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Les objets en bois de Nathalie Louchin...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    De l'artisanat de bien belle qualité: collages, écharpes, coussins...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Une artiste, peintre sur porcelaine, venue de Saône et Loire, nous présentait ses adorables petits chats ...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Dans l'entrée, un très beau choix de livres, bandes dessinées...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Au dehors on pouvait déguster des marrons grillés en buvant un vin chaud..

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Sous une tente, d'autres exposants...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Les pains du "Fournil des Templiers", qui a maintenant une boulangerie à Chamesson, ainsi d'ailleurs qu'un restaurant.

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Des produits de beauté naturels...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Des escargots de Haute-Saône...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Des décorations pour le sapin et la table...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Les produits de la ruche de Laperrière (commune de Poiseul la Ville)..

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Les fromages de chèvre de Molesme...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Des charcuteries venues de très loin..

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson

    Les enfants pouvaient monter sur ce superbe cheval appaloosa qui adore les enfants, m'a confié sa charmante écuyère...

    Le marché de Noël 2011, organisé par les "Bouffons" de Chamesson


    2 commentaires
  • Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Nous avons vécu vendredi 16 décembre, une soirée inoubliable, dans l'église Saint Nicolas de Châtillon sur Seine.. Ce soir-là, l'orchestre de l'Hostel- Dieu, solistes et ensemble instrumental, dirigé par Franck-Emmanuel Comte,  le Choeur de Haute Côte d'Or dirigé par Nancy Hézard et les  cornemuses de "l'Irréductible Morvandelle" s'étaient associés pour nous présenter un merveilleux concert de Noël  composé d'ouvres de Marc-Antoine Charpentier (1643-1704).

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Jean-Michel Baudoin a remercié tous ceux et celles qui ont permis que ce concert ait lieu: les organisateurs, les musiciens , les chanteurs qui ont travaillé chacun de leur côté (15 mois pour le choeur de Haute Côte d'Or) pour nous offrir un spectacle de qualité exceptionnelle.

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Franck-Emmanuel Comte a présenté les oeuvres qui allaient être interprétées ce soir-là, oeuvres de Marc-Antoine Charpentier :

    La pastorale sur la Naissance de Notre Seigneur Jésus-Christ, La Messe de minuit pour Noël, et des Noëls populaires pleins d'esprit et de joie...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    La Pastorale en musique est une oeuvre dramatique et lyrique à décor champêtre dont les héros sont des bergères et des bergers. En France, le genre rencontre un vif succès à la fin du XVIIème siècle, un genre florissant qui s'épanouit particulièrement dans le contexte de la Nativité.

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or, le Concert de l'Hostel Dieu et l'Irréductible Morvandelle en l'église Saint Nicolas de Châtillon sur Seine...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Le talentueux Choeur de Haute Côte d'Or s'est joint ensuite aux musiciens et solistes pour interpréter cette pastorale sur la Naissance de Notre Seigneur Jésus-Christ.

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    En remplaçant l'intrigue amoureuse entre bergers et bergères , par l'apparition du Sauveur, le livret de Marc-Antoine Charpentier gagne en mystère et en prestance.

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Tambourin et clochettes nous évoquent les Noëls de Provence...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    En préférant le registre du "tendre", mélange de douceur et de force, aux galanteries habituelles des pastorales, la musique de Charpentier prend une dimension sacrée tout en gardant son naturel.

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    La seconde partie du Concert de Noël fut consacrée à la Messe de Minuit pour Noël, Messe de Minuit où apparurent les cornemuses de "l'Irréductible Morvandelle".

    La Messe de minuit de Marc-Antoine Charpentier a pour inspiration tout un répertoire de chants populaires de Noël, et elle nous présente un original métissage entre musique sacrée et musique profane.

    Charpentier s'est inspiré de onze "timbres" populaires qu'il a adaptés au texte liturgique, formant un ensemble à la fois très cohérent et profondément expressif.

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Les chants "Joseph est bien marié", "laissez paître vos bêtes" ou encore "une jeune pucelle" illuminent de leur naïveté et de leur fraîcheur la polyphonie savante, créant un climat à la fois joyeux et serein, propre à l'esprit de Noël.

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Le public fit une ovation aux musiciens et aux choristes..

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un Noël populaire plein d'humour fut bissé, les solistes ont fait chanter  les spectateurs, devenus  un deuxième choeur Châtillonnais, dans une église Saint Nicolas, pleine à craquer !!

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Nancy Hézard, chef du Choeur de Haute Côte d'Or fut très applaudie pour le très beau travail qu'elle a accompli avec ses choristes.. Pas une seule hésitation, pas une seule fausse note  durant ce concert de Noël...et pourtant les choristes n'ont répété avec le Concert de l'Hostel-Dieu et ses solistes que la veille du spectacle !!  travail prodigieux qui mérite toute notre admiration !

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Un magnifique concert de Noël par le Choeur de Haute Côte d'Or et le Concert de l'Hostel Dieu...

    Les musiciens du Concert de l'Hostel-Dieu :

    Violon : François Costa et Claire Létoré 

    Alto :Marie-Liesse Barau 

    Flûte et basson : Anaïs Ramage

    Viole : Nolwenn Leguern 

    Théorbe et guitare : Etienne Galletier

    Flûtes, musette et basson : Pierre Bats 

    Violone : Luc Gaugler 

    Orgue :Sébastien Roué

    Les solistes du Concert de l'Hostel-Dieu :

    sopranos: Heather Newhouse, Marie Remandet

    Mezzo-Soprano :Emmanuelle Fruchard

    Ténors : Julien Drevet, Hugo Peraldo

    Baryton : Antoine Saint-Espes

    Tous magnifiquement dirigés par Franck-Emmanuel Comte.

    Les chanteurs du Choeur de Haute Côte d'Or :

    Soprane : Annie Alexis, Anne-Françoise Alix, Danièle Bastet, Sylvie Blondon, Martine Carlier, Elisabeth Drouot, Muriele Dupont, Brigitte Ehret, Geneviève d'Hautefeuille, Christelle Janichon, Agnès Maillard, Odile Mariotte, Annick Simon, Maud Trosseille

    Alti: Anne-Marie Blondon, Béatrice Bourquardez, Jacqueline Chevalier, Jacqueline Choureau, Lydie Faivre, Marie-Jeanne Fourcault, Marie Gallois, Martine Germain, Nicolette Guedeney, Frédérique Jacquot, Paulette Le Grand, Martine Marot, Dominique Muriot, Caroline Payen, Jacqueline Pernin, Marie-Claude Villeret

    Ténors : Yannick Baudey, Jean-Michel Baudoin, Etienne Jacquot, Cyrille Lambert, Richard Mazuer, Marc Noizet

    Basses : Philippe Blondon,Pierre Boule, Bernard Devillard, Francis Dupas, Pierre Fourcault, Christian Fournier, Paul Gueneau, Gérard Picard, Jean-François Simon, Yves Simon.

    Je ne connais , hélas, pas le nom des cornemuseux qui ont si bien accompagné la messe de minuit pour Noël, dommage que leur nom ne figure pas sur le programme, ils l'auraient bien mérité.


    votre commentaire
  • Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Une bien sympathique cérémonie a eu lieu vendredi 16 décembre au local du Lions-Club de Châtillon sur Seine.

    Ce soir-là, en effet, le Lions-Club remettait des consoles de jeu WII à trois maisons de retraite du Châtillonnais: la Maison des Petits Frères des Pauvres à Pothières, la maison de retraite de Laignes et la MARPA de Baigneux les Juifs.

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Frédéric Mion, actuel Président du Lions-Club de Châtillon sur Seine, et Jean-Claude Stutz, membre du Club, ont  retracé l'historique de cette idée de remise de consoles WII aux maisons de retraite Châtillonnaises.

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    En 2009, une idée fut émise par Jean-Claude Stutz : celle  de donner une plus grande ampleur à la traditionnelle vente des bougies de Noël dans les grandes surfaces de Châtillon sur Seine. Les communes de notre territoire avaient été contactées pour qu'elles s'associent à la vente de bougies en organisant, le soir du 21 décembre, jour du solstice d'hiver, une illumination du Pays et un moment de convivialité : Le bénéfice de la vente des bougies devait être destiné à l'équipement en consoles de jeu des Maisons de retraite et des Centre de Loisirs du Châtillonnais.

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Malheureusement, le manque d'information sur ce nouveau projet et le temps très défavorable de fin décembre 2009, n'ont pas permis le résultat escompté.

    Malgré tout, 4000 bougies ont été vendues , et l'argent récolté , joint à une avance du club, ont permis d'offrir les consoles WII aux deux Maisons de Retraite de Châtillon sur Seine : la Maison de la Douix et la Maison de la Charme, à  la MARPA de l'Aube d'or à Montigny sur Aube et à la Maison Lacordaire de Recey sur Ource. Le Magasin Intermarché de Châtillon sur Seine s'était associé à cette remise en offrant à chaque établissement un grand nombre de livres et de revues, élargissant ainsi le choix de distractions offertes aux pensionnaires.

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    La vente des bougies effectuée en 2010 a connu un succès moindre qu'en 2009, surtout dans les communes rurales (20 au lieu de 24) . Ce sont  trois  Maisons de Retraite qui ont pu être dotées, cette année, des mêmes équipements en consoles de jeu WII, que les quatre de l'année précédente, toujours d'un montant de 500 euros chacune, et grâce à l'aimable participation du magasin Auchan.

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Les responsables des trois Maisons de Retraite dotées cette année, étaient présents pour recevoir, chacune, le bien généreux cadeau du Lions-Club.

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Deux bénévoles de la Maison des Petits Frères des Pauvres du Château de Pothières Jacky Streer et Jean-Pierre Barroy, ont présenté l'établissement qui accueille des personnes en séjours temporaires.

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Monsieur Antoni, maire de Laignes, a évoqué la Maison de Retraite de sa commune et a annoncé la construction de 30 logements destinés aux personnes , non dépendantes de plus de 65 ans..

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Maurice Grégoire, Directeur de la Maison de Retraite de Laignes a donné les caractéristiques de sa Maison qui accueille de plus en plus de résidants, elle compte 53 lits.

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Sophie Diaw, directrice  de la MARPA de Baigneux les Juifs, a aussi présenté son  établissement, qui se compose de 16 appartements hébergeant 19 personnes, des personnes très âgées, l'une d'elle va bientôt fêter ses cent ans..

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Les responsables des trois maisons de retraite ont été très heureux de recevoir, pour leurs pensionnaires, ces jeux ludiques qui leur permettront de faire travailler leur mémoire intelligemment. De plus, leurs petits enfants, lors de leurs visites à leurs grands-parents, pourront jouer avec eux , ce qui rapprochera les générations ! La MARPA de Baigneux accueille déjà les enfants des écoles, le partage de ces jeux avec les aînés sera bienvenu...

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Le Lions-Club remercie les communes qui ont participé à cette opération "21000 bougies illuminent le Pays Châtillonnais", la Municipalité de Châtillon sur Seine pour sa collaboration lors de la vente des bougies au marché et dans les grandes surfaces et , bien sûr, tous les acheteurs de bougies.

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Le Lions Club remet , en 2011, des consoles de jeux aux maisons de retraite du Châtillonnais

    Cependant, la partie conviviale et festive souhaitée, qui devait amener les populations à illuminer leurs maisons et à se rassembler le soir du 21 décembre, solstice d'hiver, ne s'est pas produite et le nombre de bougies vendues en 2010 n'a pas été à la hauteur des attentes.

    C'est pourquoi, avec regret, l'opération ne sera pas renouvelée, ne permettant pas de réaliser le deuxième volet qui consistait à doter également les Centres de Loisirs pour les jeunes du Châtillonnais.

    Mais peut-être qu'une nouvelle idée, entraînant une nouvelle opération, le permettra un jour...

    En tout cas, un projet est en gestation pour 2012 : un autoloto qui aura lieu le 15 décembre 2012 , salle Luc Schreder, animé par Françoise et Isidore Antoniol où une voiture sera à gagner !


    votre commentaire
  •  Le meeting d'Epinal, c'est le dernier auquel Nicole Prévost, mordue d'aviation, a participé. Voici ses dernières magnifiques images, à cliquer pour les agrandir bien sûr...

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    (Le Hawkeye de la Marine)

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    (un avion de voltige)

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    (L'Airbus A 380)

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    (démonstration de la patrouille Cartouche Doré)

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    (décollage box avant et arrière de la Patrouille de France)

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    (La grande flèche)

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    (nouvelle figure 2011 de la Patrouille de France, croisement par le leader solo...Un grand bravo !)

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    Merci aux Chevaliers du Ciel pour le rêve que vous avez procuré aux milliers d'yeux rivés sur vous pendant vos représentations...

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    (fin du meeting sur une note romantique dans le ciel d'Epinal : l'émouvant coeur de la Patrouille de France)

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

    Le meeting d'Epinal, dernières photos de la saison, par Nicole Prévost..

     Quelle belle saison vous nous avez offerte, un grand bravo aux pilotes et aux organisateurs..

    A l'année prochaine !


    votre commentaire
  • L'Académie Française, une conférence de  Gallice

    Jean-François Gallice, personnalité châtillonnaise bien connue, nous a présenté lundi 12 décembre 2011, une passionnante conférence sur l'Académie Française, de ses origines à nos jours

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Quelques mots sur cette vénérable institution qu'est l'Académie Française ..L'Académie Française , fondée en 1635, sous le règne de Louis XIII, par le cardinal de Richelieu, est une institution de France dont la fonction est de normaliser et de perfectionner la langue française. Elle se compose de quarante membres élus par leurs pairs. Intégrée à l'Institut de France lors de sa création, elle est la première de ses cinq académies.

    La mission qui lui est assignée dès l’origine est de fixer la langue française, de lui donner des règles, de la rendre pure et compréhensible par tous. Elle doit dans cet esprit commencer par composer un dictionnaire : la première édition du Dictionnaire de l'Académie française est publiée en 1694 et la neuvième est en cours d'élaboration.

    L'Académie française rassemble des personnalités marquantes de la vie littéraire (poètes, romanciers, hommes de théâtre, critiques) mais aussi des philosophes, des historiens et des hommes de science qui ont illustré la langue française, et, par tradition, des militaires de haut rang, des hommes d’État et des dignitaires religieux.

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Jean-François Gallice, après nous avoir relaté l' histoire très détaillée de la naissance de l'Académie Française, nous cita quelques académiciens et  illustra sa conférence avec  leurs traits d'humour (volontaires ou...involontaires) que je reproduis ci-après. J'avoue que nous avons souri et même ri à l'énoncé de certaines phrases !

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Fontenelle (1), courageux refusa de voter l'exclusion de l'abbé de Saint Pierre qui avait dénoncé "l'esprit de conquête et les folles dépenses qui faisaient tant de mal à la France". C'est à Fontenelle , à qui on venait d'annoncer la mort de mademoiselle Duchau de la petite vérole, se mit à dire "Elle est bien modeste". Vous savez que Fontenelle est mort presque centenaire, or il répondit à quelqu'un de son entourage qui lui demandait "comment ça va ?" "ça s'en va"...

    Racine (2) fut abandonné par la Champmeslé qui préféra les avances du comte de Clermont-Tonnerre, aussi dit-on :"le tonnerre l'a déracinée". Madame de Sévigné eut un mot malheureux lorsqu'elle dit: "Racine passera comme le café", il n'en est rien malgré un coup de patte de Malraux :"je viens de relire le prétendu chef d'oeuvre de Racine "Phèdre"..que d'effets ratés, que de faiblesse". Bon critique d'art, mauvais critique littéraire.

    Corneille (3) qu'il est difficile de séparer de Racine, eut du mal avec Richelieu à cause du Cid, mais des déboires avec une actrice, la Duparc, dépité il écrivit :

    "Marquise si mon visage

    A quelques traits un peu vieux

    Souvenez-vous qu'à mon âge

    Vous ne vaudrez guère mieux.

    Deux cent cinquante ans après, Tristan Bernard imagina la réponse :

    "Il se peut qu'un jour je sois vieille

    C'est entendu, mais cependant

    J'ai vingt-huit ans mon vieux Corneille

    Et je t'emmerde en attendant"

    Piron (4) , dijonnais, fut élu, mais Louis XIV refusa son admission à cause de l'Ode à Priape qui défraya les salons de l'époque.Il donna une définition du pucelage: "un oiseau qui s'envole lorsque la queue lui vient" et bien sûr son épitaphe "Ci-gît Piron qui ne fut rien, pas même académicien".Dépité de ne pas en être il dit :"Ils sont quarante, ils ont de l'esprit comme quatre"

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Crébillon (1) lui aussi dijonnais, ne s'entendait pas très bien avec son fils Claude.Or, devant lui,un ami lui demandait quel était son meilleur ouvrage, réponse : "mon meilleur , je ne sais pas trop, mais voici mon plus mauvais" en désignant son fils ."Pas tant d'orgueil, répliqua le fils, il faudrait être sûr que toutes vos oeuvres sont bien de vous "

    Florian (2) élu en 1788, est l'auteur des Fables, mais aussi d'une ariette pour clavecin "plaisir d'amour ne dure qu'un moment, chagrin d'amour dure toute la vie", et de "chacun son métier et les vaches seront bien gardées", Pour vivre heureux, vivons caché", "rira bien qui rira le dernier". Il a dit aussi :"En fait de mensonge on a tout dit, mais heureusement on peut varier encore sur la manière de mentir".

    Legouvé Gabriel (3) élu en 1803, est célèbre pour "le Mérite des femmes", où il y a "Tombe aux pieds de ce sexe à qui tu dois la vie".Son fils Ernest , élu en 1855 fut l'auteur avec Scribe d'Adrienne Lecouvreur,jouée par Rachel.

    Philippe Néricault, dit Destouches (4), fut élu en 1723, ami du Régent, méconnu de nos jours, il est l'auteur du "Glorieux" et de quelques vers célèbres: "la critique est aisée, mais l'art est difficile", "chassez le naturel, il revient au galop", "Les absents ont toujours tort"

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Le Maréchal de Richelieu (1) élu en 1720, avait commencé très jeune sa vie amoureuse, en mettant sa main à quatorze ans sous les jupes de la dauphine. Lors d'un dîner, une femme envahissante lui dit : "Maréchal, je me damne pour vous" et lui de répondre :"et moi je me sauve" en regagnant son carosse. Enfermé à la Bastille pour ne pas avoir avoir assez eu de flamme pour sa femme Marie-Anne de Noailles, il refusa de la recevoir dans la forteresse pour réparer ses torts, disant qu'il ne faisait pas l'amour sur un lit de justice. Ayant surpris, plus tard sa femme avec son écuyer, il lui dit" songez Madame, à l'embarras où vous seriez trouvée si tout autre que moi fut entré"

    D'Alembert (2) Avait de nombreux admirateurs, mais il était réputé impuissant, aussi Chamfort, devant un de ses supporteurs qui disait "D'Alembert est un Dieu", répliqua "Si c'était un Dieu, il se serait déjà fait homme".

    D'Argenson (3) 1718, garde des Sceaux avait comme adjoint le comte de Seburg, amant de sa femme. A celui-ci qui demandait une place, il répondit "Je n'ai de libre que la Bastille ou les Invalides.Si je vous donne la Bastille on va dire que je ne suis pas content de vous et si je vous donne les Invalides, on va dire que c'est ma femme qui est insatisfaite"

    Condillac (4) 1768 "Il est peu d'enfants qui résistent au cataclysme scolaire" et "Ne plus se souvenir, c'est avoir mal appris"

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Chateaubriand (1) élu en 1811, avec l'appui de l'Empereur, présenta le remerciement aux académiciens qui le trouvèrent dangereux, ils soumirent le texte à l'Empereur qui, furieux, déclara que si ce discours avait été prononcé, il aurait fait murer les portes de l'institut et jeter monsieur de Chateaubriand dans un cul de basse fosse. L'auteur d'Atala montra une certaine désinvolture pour ses visites protocolaires, il ne descendait de son cheval que pour visiter ceux qui étaient censés voter pour lui, sinon il se contentait de déposer une carte cornée, ce qui fit mettre sur un bulletin "au cheval de monsieur de Chateaubriand"

    Bernardin de Saint Pierre (2) nommé en 1803, célèbre pour son Paul et Virginie, avançait des doctrines finalistes comme "le melon a des côtes pour être mangé en famille" et aussi "les marées viennent de la fonte des neiges du pôle Nord" , aussi Napoléon, irrité, lui conseilla de lire des livres très sérieux de physique et de chimie pour se desherber l'entendement.

    De Bonald (3) 1816 "ce ne sont pas les riches qui oppriment le peuple, mais ceux qui veulent le devenir" "il n'est pas de malade qui résiste à trop de médecins"

    Guizot (4) 1836."Les partis politiques ne se laissent sauver que lorsqu'ils se croient perdus" et encore "la politique est l'art de faire l'impossible"

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Désiré Nisard (1) 1850, notre héros châtillonnais.Emile Faguet disait :" Ouvrez au hasard un livre de Nisard, lisez une page et vous ne refermerez plus le livre". Il a été le précepteur des enfants Rothschild.

    Monseigneur Dupanloup ( 2), célèbre dans la chanson estudiantine, était un membre très sérieux, il donna sa démission à cause de l'entrée de Littré. A ceux qui parlaient de Madame Bovary, il disait "Un chef d'oeuvre, oui, un chef d'oeuvre pour ceux qui ont confessé en province"

    Littré (3) 1871. En dehors de l'hostilité de Dupanloup, relatons un épisode de sa vie familiale : sa femme le trouve au lit avec sa domestique, elle s'insurge en disant : "Monsieur je suis surprise de voir cela" et lui, grammairien, de répondre "Non, madame, vous êtes étonnée, ce sont nous qui sommes surpris"

    Renan (4) 1878 à De Lesseps à propos de Suez :"un seul Bosphore avait suffi jusqu'ici aux embarras du monde, vous en avez créé un second et vous avez ainsi marqué la place des batailles de l'avenir". C'est encore lui qui, recevant Pailleron, l'auteur du "Monde où l'on s'ennuie" qui venait faire sa visite protocolaire, lui proposa une chaise pour s'asseoir et l'autre répondit avec humour "c'est un fauteuil que je viens vous demander".

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Taine (1), un peu misogyne, disait "on s'étudie 3 semaines, on s'aime 3 mois, on se dispute 3 ans, on se tolère 30 ans et les enfants recommencent"

    Le Duc d'Aumale (2) , fils de Louis Philippe, partageait avec Georges Clémenceau et aussi Gambetta, une demi-mondaine Léonide Leblanc que le duc entretenait richement dans un hôtel particulier.Un matin, elle se trouvait dans sa salle de bain en compagnie du Tigre, on annonce Monseigneur. Clémenceau s'enfuit par une porte dérobée, mais laisse son chapeau que , rapidement, Léonide met dans sa baignoire en s'asseyant dessus.Le duc entre dans la pièce, au bout de quelque temps, le chapeau remonte à la surface. Sans se démonter, la belle Léonide dit "Monseigneur, on dit que l'eau est filtrée et regardez ce qui arrive".

    Claude Bernard (3) lave-bouteille dans une pharmacie de Vaise près de Lyon, avait touché un peu à la littérature, sans succès. Montrant ses textes à Saint-Marc Girardin, celui-ci lui dit "vous n'avez aucun don dramatique, vous êtes dans une pharmacie, faites de la médecine"..Belle réussite d'orientation professionnelle !

    Thiers (4) Les boulevards qui portent son nom sont légions en province, mais pas à Paris, à cause de la Commune.De lui "Dans l'ensemble le pays est sage, mais les partis ne le sont pas" et encore "La France doit redouter également les hommes qui ne sont capables de rien, et les hommes qui sont capables de tout".

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Paul Claudel (1) était très malade, un admirateur d'Ecosse lui téléphone, ne doutant pas de son influence aupès de Saint Pierre, voulant ainsi préparer sa venue, Claudel fit répondre "d'accord, je ferai un noeud à mon linceul"

    Maurice Barrès (2) à un détracteur de Napoléon, disait "Peut-être n'est-il pas aussi facile d'écrire avec une plume d'aigle, qu'avec une plume d'oie".C'est lui qui inventa le mot "midinette" en 1890, en voyant des cousettes déjeuner sur un banc faisant la dinette à midi. Méconnu aujourd'hui, citiqué à l'époque pae sa position dans l'affaire Dreyfus, suspect dans ses relations avec Anna de Noailles, il inspira et fut reconnu d'Aragon,de Montherlant , de Breton, mais aussi de Drieu la Rochelle, Cocteau, Malraux, Camus, même Gide, et enfin de De Gaulle,  sensible à son style et à son nationalisme lorrain.

    Le professeur Mondor (3) lors d'une discussion à l'Académie dit à l'Amiral Lacaze "Amiral, Amiral, prenez garde à vos vaisseaux", le lendemain, il mourait d'une hémorragie cérébrale.Assez porté sur la chose, il était surnommé "Ratisbonne"

    De Victorien Sardou (4), l'auteur de "Madame Sans gêne" :"on s'enlace, puis un jour on s'en lasse, c'est l'amour"

    LES ACADÉMICIENNES:

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Marguerite Yourcenar( 1) en tout premier élue en 1980, doit son élection à Jean d'Ormesson, certains membres y étaient hostiles. Malgré son grand talent, quelques critiques justifiées : elle refusa l'habit traditionnel que les autres femmes portent très élegamment, elle ne revint jamais à l'Académie, elle vivait à Monts-éserts une île du maine aux USA, elle légua tous ses documents et sa bibliothèque (8000 volumes) aux USA, merci madame ...

    Jacqueline de Romilly (2), une surdouée née en 1913, élue en 1988, première à étudier le grec en 4ème, première lauréate au concours général, agrégée de Lettres en 1936, première femme professeur au Collège de France. Son oeuvre la plus remarquable est la traduction de la guerre du Péloponèse de Thucyclide, et bien d'autres livres.Malheureusement elle finit sa vie presque totalement aveugle.Je me permets de signaler qu'elle a entretenu une correspondance écrite avec notre célèbre poète Michel Lagrange (sa modestie en patisse)

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Hélène Carrère d'Encausse (1), élue en 1990, née Zourabichvili, née en 1929, très connue par son "Empire éclaté" en 1978, elle est maintenant la secrétaire de l'Académie, lourde tâche, succédant à Maurice Druon

    Florence Delay (2), élue en 2000, a incarné Jeanne d'Arc en 1962 dans le film de Robert Bresson, mais est surtout agrégée d'espagnol et la fille de Jean Delay, médecin psychiatre, écrivain et académicien (1907-1987)

    Simone Veil(3), née en 1927, fut la dernière académicienne élue en 2008.Rescapée de la Shoah elle entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire jusqu'à sa nomination comme ministre de la santé en mai 1974. À ce poste, elle fait notamment adopter la "loi  Veil", promulguée le 17 janvier 1975, qui dépénalise le recours par une femme à l'interruption volontaire de grossesse.

     De 1979 à 1982, elle est la première femme à présider le Parlement européen élu au suffrage universel. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville dans le gouvernement Édouard Balladur, elle siège au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007.

     Des Académiciens nés, ou ayant vécu en haute Côte d'Or :

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Boisrobert (1) qui fut curé de Châtillon sur Seine, Buffon (2), Désiré Nisard (3) et Claude Lévi-Strauss (4)

    Reflexions aigrelettes sur l'Académie Française :

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Alfred de Musset (1) dans Namouna :

    "Hassan était donc nu, mais nu comme la main

    Nu comme un plat d'argent,nu comme un mur d'église

    Nu comme le discours d'un académicien."

    Edmond About (2) : "La froideur des 40 est un bain glacé où les faibles prennent des pleurésies mais où se retrempent les forts"

    Georges Duhamel (3) à Léon-Paul Fargue: "Il s'agit de vivre ou de devenir une momie; nous avons au bout du Pont des Arts, une belle exposition de momies, tant pis pour ceux qui n'ont d'autre souci que d'en augmenter le nombre".

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Henri Bordeaux (1) "Une fois entré à l'académie, on a plus de talent, c'est déjà beau quand on en a avant"

    Georges Clémenceau (2) "L'Académie est une forteresse barricadée de toute part où s'enferment quelques hommes qui, de leur propre autorité, se déclarent l'élite, s'arrogent le privilège d'une sélection autoritaire dans les champs infinis de la pensée"

    Voltaire (3) "Un corps où l'on reçoit des gens titrés, des hommes en place, des prélats, des gens de robe, des médecins, des géomètres et même..des gens de lettres"

    CEUX QUI NE FURENT PAS ACADÉMICIENS :

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    L'Académie Française, une conférence de  Jean-François Gallice

    Balzac (1), Stendhal (2), Flaubert (3), Maupassant (4), Baudelaire (5), Verlaine (6),  Mallarmé (7), Gide (8), Proust (9) et Rimbaud (10)

    Merci à Monsieur Gallice pour nous avoir  si bien transmis ses grandes connaissances sur l'Académie Française, accompagnées de traits d'humour dont il a le secret !


    votre commentaire
  •  Rue de la Feuillée, se dressent plusieurs immeubles coquets, entourés de verdure : arbres , gazons, fleurs à la belle saison.. Cet ensemble se nomme "le Trianon". Ce nom lui a sans doute donné parce qu'il n'est guère éloigné d'un petit manoir que son propriétaire avait nommé "le petit Versailles".

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Cet endroit est vraiment très agréable, il illustre tout à fait le slogan de la ville : "Châtillon sur Seine, une ville dans un parc", puisqu'il est près du parc de la Feuillée, mes parents y ont vécu et j'y possède toujours un appartement.

    C'est pourquoi quand René Drappier m'a demandé de faire paraître quelques photos des travaux d'élagage des arbres du Trianon, j'ai accepté avec plaisir.

    Voici ce que René nous dit :

    VIVRE DANS UN PARC

    C'est vivre dans la belle résidence "Le Trianon" de Châtillon-sur-Seine, qui ces derniers temps à pris un petit coup de jeune après l'abattage et l'élagage de quelques arbres qui  étaient devenus dangereux, envahissants et qui empêchaient  la lumière du soleil de pénétrer dans certains appartements .Cet élagage met de plus en valeur cette superbe résidence plantée dans un parc boisé et engazonné.

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Remercions au passage une résidante bénévole qui chaque année à l'occasion de fêtes de Noël et du Jour de l'an, décore arbres et arbustes pour le bien être de tous. Merci à elle.

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

     

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...

    Châtillon sur Seine, ville dans un parc : l'exemple des résidences "le Trianon" rue de la Feuillée...



    votre commentaire
  • Les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais aiment, une fois par an,  partager joyeusement un repas, en toute convivialité.

    Cette année 2011, c'est au restaurant "Côté Seine" de Montliot qu'ils se sont retrouvés.

    Jenry Camus, qui est à l'origine de cette Section Peinture, a retracé tout ce qui a fait l'actualité de nos peintres châtillonnais, leurs  expositions aussi bien dans des salles (Bénédictines, Essarois, Maison de la Forêt de Leuglay, Jully (89), Chalmessin (10), Recey sur Ource), en plein air (Villaines en Duesmois, Brion sur Ource), que dans un restaurant, le "sabot de Vénus" de Bure les Templiers.

    Une année vraiment constructive et bien remplie !

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Tous les peintres présents (hélas,certains n'avaient pu être parmi nous et s'étaient excusés) levèrent leur verre à la continuation de cette fructueuse association...

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Voilà quel était le menu :

    terrine de truite...

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    poulet Gaston Gérard :

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Fromages :

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Crème brûlée et pain d'épices de Savoisy :

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

    Le repas amical des peintres de la Section-Peinture des Amis du Châtillonnais..

     

     


    votre commentaire
  •  Le traditionnel Marché de Noël, organisé par la MJC de Sainte Colombe sur Seine, s'est tenu les 10 et 11 décembre dans une salle très bien décorée et très plaisante...

    De nombreux habitants du village et des alentours exposaient leurs belles et originales réalisations..

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    On pouvait acquérir des bijoux..

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Mais aussi des parures : foulards peints sur soie, coiffures originales...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    De jolies sculptures en cire d'abeille, voisinaient avec des miels et pains d'épices délicieux..

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Beaucoup de décorations originales pour le sapin ou les tables de fête...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    On pouvait aussi acquérir d'excellents mets de fête: terrines, chocolats, vins, crémants et même truffes...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Je vous avoue que je n'ai pu résister au parfum de ces deux truffes !

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    On pouvait aussi, dans l'entrée, se procurer les très belles aquarelles de Chantal Schaeffer..

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Mais aussi des produits de bouche, des objets en bois et même des produits de beauté.

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

     

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...

    Le Marché de Noël 2011 de Sainte Colombe sur Seine...


    votre commentaire
  • Une soirée magnifique, et..féérique, aura lieu à Châtillon sur Seine le 20 décembre...

    PROGRAMME DE LA SOIRÉE :

    Grande soirée animée par Yannick Fanet au centre-ville.

    18h

     Rendez -vous  autour de la patinoire , stands confiserie , friterie , chocolaterie , soupe chaude , vin chaud, Bière de Noël,  pêche miraculeuse , atelier MJC , vente de bonnets de noël par les Mères Noël .

    Animations par un clown, transformation  de ballons, jonglerie et tours de magie

    Le groupe « Flûte et Zut

    Chants de la chorale des 100 voix sur les marches de la Poste

    Toutes ces animations entrecoupées de flashmob  que vous pouvez apprendre en regardant cette vidéo :

    Et pour finir, un grand feu  d’artifice sera tiré sur la place !

    Petite cerise sur le gâteau : à chaque consommation , un ticket de tombola sera remis aux visiteurs . Il leur suffira de le mettre dans l’urne pour participer au tirage afin de gagner un week-end féérique à Disneyland Paris (2 jours, 1 nuit à l’Hôtel Cheyenne pour 2 adultes et 2 enfants).

    Et pour que la magie opère , venez très nombreux , et ce , qu’il neige , qu’il vente ou qu’il pleuve !

    N’oubliez pas vos appareil photos, le Père Noël se fera une joie de poser avec les petits !

    A très vite !

    Les Vitrines du Pays Châtillonnais

     


    1 commentaire
  • Vendredi 9 décembre un joyeux brouhaha animait le préau de l'école Saint Bernard, bien à l'abri des intempéries..

    En cette fin d'après-midi avait lieu le traditionnel marché de Noël de l'école..un marché très sympathique  car il ne se composait que d'objets réalisés avec soin par les élèves et les bénévoles ..

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    De jolis  objets fabriqués par les élèves de toutes les classes de la Maternelle au CM2, destinés à  décorer la maison pour les fêtes.

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Des bénévoles, "les Fourmis et les Cigales" qui viennent aider les institutrices et instituteurs, avaient confectionné de belles couronnes de Noël, vendues au profit des oeuvres de l'école Saint Bernard..

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    Les mamans avaient réalisé de délicieux gâteaux, vendus par les bénévoles, dont mon amie Chantal...avec le sourire !

    Le marché de Noël de l'Ecole Saint Bernard de Châtillon sur Seine....

    J'aime bien ce genre de marché de Noël, qui n'est pas axé sur le commercial, ça change, et cela m'a fait très plaisir d'admirer toutes ces belles réalisations enfantines...

    Bravo à tous et toutes  et...à l'année prochaine !


    2 commentaires

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  •  Bernard Sanial est l'animateur du Club-Photo Numérique de la MJC Lucie Aubrac de Châtillon sur Seine, auprès duquel, avec quelques passionné(e)s, je prends des cours pour améliorer ma technique de prise de vue.

    Les photos de Bernard Sanial...

    Bernard  réalise de superbes photos, et à ma demande, il m'a confié quelques clichés qu'il a réalisés..

    Lui aussi, comme Christian Labeaune et Jean-Pierre Gurga, c'est un véritable artiste : photos-macro, de jour, de nuit..

    (les photos sont évidemment cliquables pour mieux les admirer)

    Les photos de Bernard Sanial...

    Les photos de Bernard Sanial...

    Les photos de Bernard Sanial...

    Les photos de Bernard Sanial...

    Les photos de Bernard Sanial...

    Les photos de Bernard Sanial...


    2 commentaires
  • Une conférence de Michel Lagrange sur Francis Carco...

    Lorsque l'on évoque le nom de l'écrivain Francis Carco, on se rappelle de ses romans qui nous montrent un Paris mal famé, le royaume de la pègre, l'univers de la nuit où évolue tout un monde interlope.

    C'est en effet ce que l'auteur nous présente dans plusieurs de  ses livres comme Jésus la Caille ou l'Homme traqué.

    Mais Francis Carco c'est aussi un poète, un homme fasciné par le malheur , mais qui le rejette..un homme dominé par son humeur "saturnienne"

    Michel Lagrange, qui fut longtemps professeur de Français et de Latin au Lycée Désiré Nisard, et qui publie de très beaux poèmes, a voulu nous présenter, dans une conférence passionnante, toutes les facettes de la personnalité de celui qui vécut, pendant cinq années, dans notre petite ville de province, Châtillon sur Seine.

     "Francis Carco", un marginal au coeur des hommes, une conférence de Michel Lagrange...

    François Carcopino (il abrégera plus tard son nom en  Francis Carco) naquit à Nouméa le 3 juillet 1886. Son père, Jean-Dominique, était représentant de l'Etat dans la colonie pénitentiaire, autrement dit le "bagne" de Nouvelle-Calédonie, ce bagne qui accueillera Louise Michel, la Vierge Rouge, après son séjour à la prison d'Auberive.

    Très tôt l'enfant écoutera les histoires horribles que son père racontait à sa famille, en particulier les exécutions de forçats. Il en fut traumatisé jusqu'à la fin de ses jours.

    Lors du retour de la famille en France, il nous raconte sa rencontre avec son grand-père :

    Maman, que grand-père est vieux ! quand est-ce qu'on le jette à l'eau ? Ce cri m'avait jailli du coeur, car les Canaques, à Nouméa, n'ont, à l'égard de leurs parents trop âgés, aucune de ces marques de respect qui sont chez nous d'usage, et ils aiment mieux les noyer qu'assister à leur décrépitude..[...] Comment aurais-je  soupçonné l'énormité de ma question ? Grand-père me reposa par terre puis, m'appliquant un coup de canne sur les mollets, il s'écria , sans se fâcher : "Sauvage ! "

     Francis , en grandissant, aura un tempérament impétueux et imprévisible . Son père se croira obligé de le corriger sans retenue.

    Ne pouvait-il pas deviner qu'à rouer de coups un enfant, on lui communique le goût de la souffrance ? C'est en effet ce qui s'est produit.

    En 1896,  Jean-Dominique Carcopino est nommé Conservateur des Hypothèques à Châtillon sur Seine.

    La famille Carcopino  demeurera cinq années dans notre ville, cinq années décisives pour  Francis, jeune garçon rebelle attiré par la nature...et l'école buissonnière.

    C'est en effet à Châtillon sur Seine qu'il découvrira la beauté de notre nature bourguignonne et son attirance magique..

    "Je n'ai jamais mieux aimé la nature qu'à ce moment de ma vie. Un pêcher,un abricotier sauvages, qui émergeaient des vignes que le sulfate rendait vert-de-gris, me retenaient de longues minutes dans une muette adoration"

    Durant sa vie entière, Carco gardera le goût de la pluie..

    Oh ! ce bruit de l'eau, ce ruissellement léger,cette note musicale et charmante des gouttes sur la toiture en zinc d'un appentis !Le lendemain, l'air avait une fraîcheur délicieuse et la vie reprenait plus intime, plus savoureuse encore...

    Cette pluie, Francis Carco la mit en poème, ce poème devint une chanson que Michel Lagrange nous fit écouter..

    Il pleut.

    Il pleut — c’est merveilleux. Je t’aime.
    Nous resterons à la maison :
    Rien ne nous plaît plus que nous-mêmes
    Par ce temps d’arrière-saison.

    Il pleut. Les taxis vont et viennent.
    On voit rouler les autobus
    Et les remorqueurs sur la Seine
    Font un bruit... qu’on ne s’entend plus !

    C’est merveilleux : il pleut. J’écoute
    La pluie dont le crépitement
    Heurte la vitre goutte à goutte...
    Et tu me souris tendrement.

    Je t’aime. Oh ! ce bruit d’eau qui pleure,
    Qui sanglote comme un adieu.
    Tu vas me quitter tout à l’heure :
    On dirait qu’il pleut dans tes yeux.

    (Pour écouter les chansons, cliquer sur la flèche  qui se trouve en bas à gauche)

     Après Châtillon sur Seine, le père de Francis Carco est nommé  à Villefranche de Rouergue. Il ne décolère pas contre son fils qui ne réussit pas dans ses études. Francis se représente comme  paresseux, il ressent douloureusement sa médiocrité et ne pense qu'à venir dans ce  Paris qu'a si bien décrit le poète qu'il admire : Verlaine.

    En 1910 il arrive à Paris qu'il découvre sous la neige..

    Il neigeait. Le ciel roux, les lumières, les lourds flocons fondant à mesure qu'ils arrivaient au sol, composaient un décor étrange où les taxis paraissaient évoluer comme, au fond d'un bocal, des monstres aux yeux sanguinolents. Ceux qui ne roulaient point, figés contre un trottoir, étaient encore plus hallucinants. Ils donnaient l'impression de cadavres échoués dans les algues, ou de crustacés immobiles, guettant de leur lanterne une proie.

     A Paris, Francis Carco rencontre Pierre Mac Orlan, Roland Dorgelès, Picasso dont il n'aime pas le surréalisme, il préfère les choses simples.

    Il écrit un poème, "le doux caboulot",  qui sera  mis en musique en 1931 par Jacques Larmanjat, Michel Lagrange nous  fit écouter cette délicieuse chanson ...

     "Francis Carco", un marginal au coeur des hommes, une conférence de Michel Lagrange...

    Le doux caboulot
    Fleuri sous les branches
    Est tous les dimanches
    Plein de populo.

    La servante est brune,
    Que de gens heureux
    Chacun sa chacune,
    L'une et l'un font deux.

    Amoureux épris du culte d'eux-mêmes.
    Ah sûr que l'on s'aime,
    Et que l'on est gris.

    Ça durera bien le temps nécessaire
    Pour que Jeanne et Pierre
    Ne regrettent rien.

    C'est à Paris que naîtra sa fascination pour le milieu interlope, les bas-fonds sans joie. Il fréquentera des prostituées qu'il mettra en scène dans ses romans : Mina, Nénette, la Rouque, Fernande, Valentine...et bien d'autres.

    Une autre chanson  que nous fit écouter Michel Lagrange :"l'orgue des amoureux", interprétée par Edith Piaf..

     Un vieil orgue de Barbarie
    Est venu jouer l'autre jour
    Sous ma fenêtre, dans la cour
    Une ancienne chanson d'amour
    Et pour que rien, rien ne varie,
    Amour rimait avec toujours.
    En écoutant cette romance
    Qui me rappelait le passé,
    Je crus que j'en avais assez
    Mais comme hélas, tout recommence,
    Tout hélas a recommencé,
    Tout hélas a recommencé.

    Je t'ai donné mon cœur.
    Je t'ai donné ma vie
    Et mon âme ravie,
    Malgré ton air moqueur,
    Reprenons tous en chœur,
    Est à toi pour la vie.

    C'est pourtant vrai, lorsque j'y pense,
    Que je l'aimais éperduement
    Et que jamais aucun amant
    Ne m'a causé plus de tourments,
    Mais voilà bien ma récompense
    D'avoir pu croire en ses serments.
    Il a suffi d'une aventure
    Plus que banale en vérité
    Pour qu'un beau soir, sans hésiter,
    Il obéit à sa nature.
    Je ne l'avais pas mérité.
    Je ne l'avais pas mérité.

    Je t'ai donné mon cœur.
    Je t'ai donné ma vie
    Et mon âme ravie,
    Malgré ton air moqueur,
    Reprenons tous en chœur,
    Est à toi pour la vie.

    Que pouvons-nous contre nous-mêmes ?
    Chacun de nous suit son chemin.
    C'est le sort de tous les humains
    Mais ceux qui vont main dans la main
    En se disant tout bas "je t'aime"
    Devraient songer aux lendemains
    Sur une triste ritournelle
    Dont l'écho s'est vite envolé.
    L'orgue à la fin s'en est allé
    Et, pardonnant à l'infidèle,
    J'ai chanté pour me consoler,
    J'ai chanté pour me consoler.

    Je t'ai donné mon cœur.
    Je t'ai donné ma vie
    Et mon âme ravie,
    Malgré ton air moqueur,
    Reprenons tous en chœur,
    Est à toi pour la vie.
    Je t'ai donné mon cœur, je t'ai donné ma vie...
          

     Ses livres, nombreux, nous montrent des voyous, des "apaches", victimes des aléas de la vie , des marginaux qui font souffrir et qui souffrent : Jésus la Caille, Lampieur, le héros tragique de "l'Homme traqué" (1922).

    Son livre "L'Homme traqué" lui permit d'ailleurs de recevoir le grand prix de l'Académie Française.

    Katherine Mansfield fut son grand amour, ce fut entre eux une passion désespérante, mais qui ne dura pas.

    Son amie très chère, ce fut l'écrivaine Colette....

    On la voit ici chez Francis Carco, photo illustrant une autre chanson que nous a fait connaître Michel Lagrange, interprétée par Fréhel :

    Chanson tendre

    Comme aux beaux jours de nos vingt ans
    Par ce clair matin de printemps
    J'ai voulu revoir tout là-bas
    L'auberge au milieu des lilas
    On entendait sous les branches
    Les oiseaux chanter dimanche
    Et ta chaste robe blanche
    Paraissait guider mes pas

    Tout avait l'air à sa place
    Même ton nom dans la glace
    Juste à la place où s'efface
    Quoi qu'on fasse
    Toute trace
    Et je croyais presque entendre
    Ta voix tendre murmurer
    "Viens plus près"

    J'étais ému comme autrefois
    Dans cette auberge au fond des bois
    J'avais des larmes dans les yeux
    Et je trouvais ça merveilleux
    Durant toute la journée
    Après tant et tant d'années
    Dans ta chambre abandonnée
    Je nous suis revus tous deux

    Mais rien n'était à sa place
    Je suis resté, tête basse,
    À me faire dans la glace
    Face à face
    La grimace
    Enfin, j'ai poussé la porte
    Que m'importe
    N i ni
    C'est fini !

    Pourtant, quand descendit le soir
    Je suis allé tout seul m'asseoir
    Sur le banc de bois vermoulu
    Où tu ne revins jamais plus
    Tu me paraissais plus belle
    Plus charmante, plus cruelle
    Qu'aucune de toutes celles
    Pour qui mon cœur a battu

    Et je rentrai, l'âme lasse,
    Chercher ton nom dans la glace
    Juste à la place où s'efface
    Quoi qu'on fasse
    Toute trace
    Mais avec un pauvre rire
    J'ai cru lire :
    Après tout,
    On s'en fout !

    Monsieur Carco est devenu un homme grave, triste, fasciné par le malheur, mais qui le rejette...tandis que M'sieur Francis est toujours le noctambule des quartiers chauds

    Francis Carco sera élu à l'Académie Goncourt.

    Dix films seront tirés de ses ouvrages.

    Son style, pour nous,  est toujours admirable, mais ses romans ont vieilli car Paris a bien changé : plus d'apaches, plus de milieux interlopes, il est bien mort le vrai Montmartre qu'il a tant aimé !.

    Carco fut un promeneur des berges , un amoureux de la Seine, fleuve qui de Châtillon à Paris fut toujours son univers poétique...

    Et la lumière au loin déferle

    Plus haut, du côté de Bercy.

    La Seine a des reflets de perle:

    Comme il ferait bon vivre ici !

    Merci à Michel Lagrange pour sa vision lumineuse de l'homme, du poète que fut Francis Carco..

    Et merci également à Gilles Freyssinet, auteur d'un livre sur Francis Carco (auquel le lient des circonstances familiales): "le Paris de M'sieur Francis" qui m'a fait don des quatre photos inédites de l'écrivain, photos qui m'ont permis d'illustrer ses chansons .


    3 commentaires
  •  Henri Frochot, retraité de l'INRA, trufficulteur et membre de la "Truffe Côte d'Orienne" et de l'ITCE, nous a proposé, lors du premier Marché de la Truffe en Châtillonnais, une superbe conférence sur le diamant noir de nos forêts :

    TUBER UNCINATUM, la truffe de Bourgogne

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais...

    Voici une magnifique truffe de Bourgogne, que je me suis procurée au marché de la truffe du 4 décembre 2011 à la Maison de la Forêt de Leuglay:

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais...

    Une truffe, nous dit Henri Frochot, c'est plein de questions...questions  auxquelles il a répondu avec beaucoup de pertinence.

    Une truffe, qu'est ce que c'est ?  c'est un champignon globuleux, sans pied qui vit en symbiose avec une plante-hôte.

    La symbiose s'établit principalement avec les arbres : le chêne, le charme, le noisetier, le tilleul, le pin,le hêtre.

    Elle ne se marie pas avec l'érable, le frêne et les fruitiers.

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe est associée avec son hôte via les mycorhizes (de muxetos: champignon et de Rhizos : racine)

    Une mycorhize est un organe composé de mycélium et de tissus racinaires.

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    (cliquer pour mieux lire)

    Il y a de nombreuses espèces de truffes, différentes par leur peau, leur chair, leur parfum, leurs spores, leurs mycorhizes, leur écologie.

    Nous nous intéresserons aujourd'hui à la truffe de Bourgogne Tuber Uncinatum.

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe vit sous terre, c'est un champignon hypoge.Contrairement aux idées reçues, elle ne "monte" pas, mais elle soulève la terre en grossissant.

    La truffe se développe 4 à 6 mois dans le sol avant d'arriver à maturité..

    La truffe de Bourgogne prend vie en fin d'hiver et mûrit l'automne suivant (ce n'est parce qu'elle est grosse qu'elle est mûre !)

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe immature a une chair blanche, mais mûre elle a une chair marron et des lignes blanches.

    La chair marron représente les tissus reproducteurs, la couleur est dûe aux spores mûres.Les lignes blanches sinueuses sont les veines aérifères.

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    Le parfum de la truffe attire toutes sortes d'animaux qui se nourrissent de la truffe et dispersent leurs spores.

    La mouche de la truffe (6 à 10 mm):

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    Le liodes , petit coléoptère :

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La limace horticole :

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    Les petits rongeurs, les écureuils, les sangliers adorent la truffe, nous dit Henri Frochot.. Ces derniers saccagent un peu le milieu en fouissant...

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe de Bourgogne a besoin de calcium pour se développer, les terrains acides ne lui conviennent pas.

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe de Bourgogne aime les bois, l'ombre, les haies, les fonds de vallées, les plateaux.

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe se récolte à l'aide d'animaux: tous les chiens peuvent être éduqués, mais chaque chien a ses caractéristiques.

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    C'est le Lagoto qui a aujourd'hui la préférence des caveurs.

    (Ci-dessous Flore, la femelle Lagoto de Jean-Charles Dupaty)

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    Henri Frochot nous met en garde !

    Dura Lex, Sed Lex:

    1)la truffe appartient au propriétaire du terrain, lui prendre c'est le voler.

    2)Sont réglementés :-Dates et outils des récoltes

    -Vente (normes:truffes fraîches)

    -Utilisation par les professionnels

    et tout le reste , les fraudes en particulier.

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe peut se cultiver, il faut des conditions favorables: sol, antécédent, climat:

    On plante des plants truffiers, on entretient le sol et les arbres fruitiers, on protège contre les prédateurs..et on récolte après 4 à 10 ans.

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    Utilisation de la truffe:

    On peut piéger son arôme dans des matières grasses : huile...

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    beurre :

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    Terrines :

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    Oeufs..

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    On peut aussi la conserver dans de l'alcool :

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    On peut aussi la congeler, mais ce n'est pas recommandé.

    Savourons-la fraîche comme celle-ci que j'ai mise dans un bocal fermé avec des oeufs au réfrigérateur..

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    Avant de partir, j'ai rencontré notre conférencier avec son Lagoto !

    Merci à lui pour cette passionnante conférence.

    La truffe de Bourgogne," tuber uncinatus", un trésor châtillonnais, une conférence d'Henri Frochot...

    Et à l'année prochaine pour le second Marché de la Truffe Châtillonnaise  !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires