• Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    La XVIIème "semaine de Saint Vorles et du Châtillonnais" a débuté magnifiquement lundi 27 août dans la si belle église Saint Vorles,avec la première partie de son programme "Orient et Occident : la rencontre de deux cultures".

    Michel Lagrange a ouvert cette nouvelle saison musicale, avec la verve poétique qu'on lui connaît. Il a rappelé ce qu'est l'Association Saint Vorles, dont le but est, à l'imitation de saint Vorles, de secourir les enfants. Les bénéfices des spectacles musicaux de la "Semaine de Saint Vorles" , achats de billets, dons, leur seront destinés.

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Des spectacles musicaux d'une qualité exceptionnelle seront proposés toute la semaine.

    Ce lundi 27 août,  ce furent, nous dit Franck Emmanuel Comte, le directeur  du "Concert de l'Hostel Dieu de Lyon", un programme de polyphonies sacrées traditionnelles, allant de Stabat Mater, à des airs de la fête de Noël...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Sous les voûtes de l'église Saint Vorles, les solistes et les choeurs ont fait vibrer le public, vibrer dans tous les sens du terme, puisque ces voix presque célestes, alliées à la sonorité parfaite de l'église,  ont donné des frissons aux auditeurs.. Ces musiques pénètrent au plus fond de soi, jusqu'au coeur... plusieurs ami(e)s m'en ont fait la remarque, et c'est vrai !

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Trois instruments anciens accompagnaient les choristes : un théorbe...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

     une viole de gambe...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Et un orgue...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

     

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Que d'applaudissements de la part d'auditeurs ravis, c'était tellement mérité !

    Traditionnellement, après la première animation, l'Association Saint Vorles offre l'apéritif aux spectateurs, choristes et musiciens. J'ai retrouvé les deux charmantes choristes que j'héberge...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Une belle animation musicale à Saint Vorles...

    Le jour où paraît cet article, la seconde animation et le concert à Faverolles les Lucey ont déjà eu lieu.. Mais il reste à venir une troisième animation gratuite qui aura lieu à saint Vorles:

    jeudi 30 août à 18h30

    et surtout le magnifique concert final du

    vendredi 31 août à Saint Vorles également mais à 20h30

    Ne manquez pas ces rendez-vous exceptionnels !

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  • Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Beaucoup de spectateurs se sont rendus, samedi 25 août, à la Combe Noire, où François Desliens et ses amis  ont présenté un superbe programme composé de très belles évolutions de chevaux dressés à la perfection, accompagnées de textes poétiques, ce fut un enchantement !

    Les démonstrations entrecoupaient un délicieux dîner sous tente qui nous fut proposé, ce qui explique que certaines photos ont été prises, certaines à la tombée du jour et d'autres dans la nuit.(pas terribles, car prises sans flash pour ne pas troubler les chevaux)

    Voici quelques images du spectacle qui je l'espère, sera renouvelé l'an prochain pour notre plus grand plaisir...

    La mise en place:

    Chevaucher: le prononcer et c'est déjà l'ivresse, le vide et le plein tout à la fois ! 

    (Alice et Ulotte, Elisabeth et Boléro, Jacques et Ojaro, François et Sarga, Angel et Domino.) 

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    L'invasion ibérique :

    Un homme qui aime les chevaux ne peut être foncièrement mauvais.

    (Françoise et Ben Ang, Angel et Domino, Edmond et Nicotine.)

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Phèdre :

    Le cheval, cet animal dans tous les sens du mot, qui me transporte.

    (Elisabeth et Boléro, Jacques et Ojaro)

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    L'interlude moyen-âgeux :

    La plus noble conquête du cheval, c'est la femme .

    (Sylvia, Eric, François et Utrillo)

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Le pas de deux virevoltant :

    Je n'ai jamais cru en Dieu qu'à cheval.

    (Alice et Ulotte, François et Tornado, Caro et ses bolas.)

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Le monologue :

    A la naissance, le cheval est aussi ignorant que nous le sommes. Plus tard, il deviendra tel que nous le faisons.Est-ce la raison pour laquelle on ne lui trouve pas grande intelligence ?

    (Elisabeth et Boléro.)

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    La finale :

    Le dressage est une école de patience, de tact, d'élégance. Il s'agit d'assouplir le cheval dans toutes les parties de son anatomie, le rendre maniable, concentré, léger, fluide, équilibré, fin, juste et brillant, en somme, composer avec les annales d'une relation subtile en un pas de deux amoureux. Il faut du temps, de la mesure, comme pour construire les charpentes d'une abbatiale, comme pour inventer une grammaire, un vocabulaire, un dialogue. Dans ce cadre clos des exercices de manège, propice au recueillement, on ne bonimente pas, seul le travail, pas à pas, opère. Les mois s'égrènent, puis les saisons. Le temps est dense, lent, s'écoule, religieux, ponctué d'un progrès, d'une amélioration, d'une avancée ténue, aussi poignante qu'une goutte de rosée dans un désert.

    (François et Ben Ang)

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Les démonstrations équestres de la ferme de la Combe noire auront fait participer neuf chevaux différents, de quatre à vingt ans d'âge.

    François Desliens et toute son équipe ont ainsi ravi aussi bien les papilles que les yeux des spectateurs durant toute cette soirée où sept présentations se sont succédées en montrant ce qu'est l'équitation de loisir. Faire des tours de manège et sauter des barres n'est pas la spécialité de cet établissement.

    François prend des chevaux en pension au pré ou au boxe, s'occupe de leur dressage, de leur éducation. Il est également possible d'y louer certains jolis spécimens.

    Et quoi qu'il en soit, l'équitation de loisir en Combe noire, c'est avant tout le plaisir d'être ensemble , la convivialité autour des chevaux.

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    Une belle soirée équestre à Combe Noire...

    François a un site, le voici :

    www.fermedecombenoire.eu



    5 commentaires
  • Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Comme tous les ans, les amateurs de livres neufs ou vieux, de cartes postales et anciens timbres, se sont retrouvés sur la place de la mairie de Laignes...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    La façade du "café des chiens", devenu médiathèque, a été superbement rénovée !

    Bourse aux livres et aux vieux papiers à Laignes dimanche...

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    votre commentaire
  • Voici quelques photos des vestiges retrouvés dans la cave de la masure démolie lundi 20 août, transmises par Michel Reddé que je remercie.

    Vous verrez que le chapiteau, transformé en  bénitier, n'était pas posé sur une colonne, comme il aurait dû l'être si on avait été en présence des restes d'une ancienne chapelle.

    Les vestiges de la maison détruite du chemin du Chalumeau...

    Les vestiges de la maison détruite du chemin du Chalumeau...

    Les vestiges de la maison détruite du chemin du Chalumeau...

    Les vestiges de la maison détruite du chemin du Chalumeau...

    La niche, elle aussi, s'est détachée d'un coup, preuve que c'était elle aussi une pièce rapportée.

    Les vestiges de la maison détruite du chemin du Chalumeau...

    Les vestiges de la maison détruite du chemin du Chalumeau...

    Les vestiges de la maison détruite du chemin du Chalumeau...

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    2 commentaires
  •  Encore une très belle exposition de peinture à Moitron, organisée par le maire de la commune Richard Hennick.

    De nombreux peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais y ont participé.

    Les peintres à Moitron en 2012...

    Les peintres à Moitron en 2012...

    Les peintres à Moitron en 2012...

    Les peintres à Moitron en 2012...

    Les peintres à Moitron en 2012...

    Les peintres à Moitron en 2012...

    Les peintres à Moitron en 2012...

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    votre commentaire
  •  Lors du dernier "mardi-découverte" proposé par l'Office du Tourisme du Pays Châtillonnais, nous avons fait la connaissance de Jean-Baptiste Zarat, jeune agriculteur de Saint Broing les Moines qui a fait le choix de la conversion en bio de 45 hectares,  ces 45 ha étant une partie des 150 hectares que son père exploite à Saint Broing.

    Nous l'avons rencontré près d'une de ses parcelles cultivée en "agroforesterie".

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

     La démarche de Jean-Baptiste est originale : il a partagé cette parcelle en bandes de 27 mètres de large. Chaque bande est plantée différemment : une en trèfle, l'autre en tournesol,d'autres encore en colza et en lentilles ou en graminées etc..

    Chaque bande est bordée d'arbres, pour l'instant encore jeunes, des pommiers, des merisiers...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Les arbres qui longent les bandes sont visibles ici, ils sont pour l'instant protégés par des gaines qui empêchent les animaux sauvages (chevreuils par exemple) de les brouter. :

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    A leur maturité, les arbres seront taillés pour ne pas dépasser 4 mètres de hauteur, leurs fruits régaleront les oiseaux , leur bois pourra servir de bois d'oeuvre.

    Avec cette notion "d'agroforesterie", on reproduit un microsystème bénéfique aux plantes.

    Faire du bio, ce n'est pas seulement ne pas utiliser d'engrais et de pesticides, c'est aussi redonner toute sa place à la nature...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Au pied de chaque arbre on a répandu des écorces de frêne pour éviter l'évaporation.

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Ces arbres auront plus tard, des racines qui descendront très bas dans le sol, ils n'utiliseront  pas l'eau superficielle nécessaire aux plantes cultivées dans les bandes. En automne, les feuilles qu'ils perdront enrichiront le sol d'oligo-éléments, à l'image de ce qui se passe en forêt, d'où le terme d'agroforesterie.

    Le foin de trèfle ou de luzerne, récolté dans certaines parcelles sera lui aussi, en partie, laissé au sol pour l'enrichir.

    Jean-Baptiste Zarat pratique l'assolement quinquennal : blé, lentilles, colza, seigle, légumineuses se succèdent d'années en années.

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Dans une autre parcelle, au loin, une culture de sarrazin, de couleur rouge à maturité...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    De retour à la ferme, le jeune cultivateur nous explique qu'il, utilise des semences anciennes bio: au départ il s'en procure 40 graines, qu'il doit multiplier d'année en année, il lui faut 5 ans pour arriver à en avoir suffisamment pour ensemencer une bande. Ce choix de variétés anciennes permet de faire de la farine moins riche en gluten, ce gluten auquel bien des personnes sont allergiques.

    Car Jean-Baptiste n'est pas seulement cultivateur, mais il est aussi meunier, huilier et boulanger !!

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Voici son moulin à meule de pierre, un moulin Astrié, qui préserve le germe de blé.

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Puisqu'il cultive des graines oléagineuses, Jean-Baptiste en extrait de l'huile à l'aide de cette presse à froid (sur l'étagère). Les graines ne sont pressées qu'une fois.

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Le reste des graines pressées forme le tourteau dont se régaleront les bêtes élevées par son père Jean Zarat, rien n'est perdu !

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Nous voici maintenant dans le fournil où se fabrique le pain bio au levain..

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    qui sera cuit dans ce four à bois.

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Le four se charge de bois par le bas . Le volant fait tourner la sole.

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Jean-Baptiste Zarat prépare et cuit son pain le vendredi, il le vend à Saint Broing les Moines le vendredi soir, et au marché de Châtillon sur Seine le samedi matin.

    Il fournit aussi une boutique bio à Dijon, à 50 kms, il ne veut pas commercialiser ce qu'il fabrique ou cultive au delà d'un rayon de 60 kms de son village.

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Voici les différentes graines qu'il cultive...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    et les farines qu'il produit...

    Visite chez un agriculteur-bio à Saint Broing les Moines...

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    7 commentaires
  •  Le Musée du Pays Châtillonnais Trésor de Vix organise les dimanches d'été des visites en famille.

    Durant ces visites commentées, nous est déjà présentée l'histoire des fouilles de Vix, puis la vision du Trésor, ensuite a lieu la présentation d'un aspect méconnu de l'histoire de notre région, et enfin une visite à l'extérieur.

    Dimanche 19 août, la dernière visite de la saison était consacrée tout d'abord aux fouilles du Mont Lassois et au Trésor de Vix, puis à l'ancienne Abbaye Notre Dame qui abrite le nouveau musée. Pour finir  l'après-midi les visiteurs se sont rendus au  musée Ampélopsis propriété de la famille Brigand à Massingy.

    Patricia Janeux présente la nouvelle exposition consacrée aux fouilles de Vix...

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    Puis elle localise l'oppidum du Mont Lassois sur une photographie aérienne...

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    Le Vase de Vix, le plus grand et le plus beau vase retrouvé dans le monde à ce jour, a fasciné les visiteurs...

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    La visite s'est poursuivie par un exposé sur l'Abbaye Notre Dame. De l'abbaye il ne reste que  "l'église Notre-Dame", appelée maintenant "église Saint Pierre"

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    Cette église a connu bien des vicissitudes, elle devint un certain temps un hôpital, fut en partie amputée..

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    Les visiteurs ont admiré les ferrures anciennes de la porte où figurent des poissons, symboles du baptême chrétien..

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    Les moines de l'abbaye notre Dame possédaient un clos où ils cultivaient la vigne, un pressoir existait dans une cour de l'abbaye.

    "Les dimanches en famille" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix..

    Je mets ci-dessous le lien d'un article, déjà paru, sur l'église de l'abbaye. Vous y trouverez son histoire que je n'ai pas voulu retracer une seconde fois.

    http://www.christaldesaintmarc.com/l-eglise-saint-pierre-de-chatillon-sur-seine-a2594189

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    votre commentaire

  • 2 commentaires
  •  Par ces belles journées d'été, quel plaisir de flâner près du lac de Marcenay, se baigner, faire de la planche à voile, pêcher, admirer les oiseaux...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    Promenade au lac de Marcenay...

    Promenade au lac de Marcenay...

    Promenade au lac de Marcenay...

    Promenade au lac de Marcenay...

    Promenade au lac de Marcenay...

    Promenade au lac de Marcenay...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    Promenade au lac de Marcenay...

    On rencontre une oie pas toujours aimable...

    Promenade au lac de Marcenay...

    Une bernache bien sympathique...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    et des cygnes pacifiques, qui au petit matin dorment encore sur terre..

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    ou sur l'eau...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

     On peut aussi faire tout le tour du lac sous des frondaisons rafraîchissantes...

    Promenade au lac de Marcenay...

    Promenade au lac de Marcenay...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    Promenade au lac de Marcenay...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    A mi-chemin du tour du lac, se dresse un mirador où l'on peut observer les oiseaux...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    mais aussi les pêcheurs, qui, sur leurs barques, taquinent le brochet...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    Chaque année, en août, un camp de baguage est installé dans la roselière.

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    Et en partant, n'oublions pas d'admirer le haut fourneau du XVIIIème siècle...

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    et de visiter la Maison du Terroir (ouverte les après-midis) :

    Promenade au bord du lac de Marcenay...

    http://www.christaldesaintmarc.com/la-maison-du-terroir-de-marcenay-a-rouvert-ses-portes-a48630152 

    Le lac de Marcenay, c'est un très bel endroit, magnifique à toutes les saisons, qui mérite vraiment vos visites..

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    4 commentaires
  •  A cliquer pour en apprécier toute la beauté...

    Encore de très belles photos de Jean-Pierre Gurga..

    Encore de très belles photos de Jean-Pierre Gurga..

    Encore de très belles photos de Jean-Pierre Gurga..

    Encore de très belles photos de Jean-Pierre Gurga..

    Encore de très belles photos de Jean-Pierre Gurga..

    Encore de très belles photos de Jean-Pierre Gurga..

    Encore de très belles photos de Jean-Pierre Gurga..

    Encore de très belles photos de Jean-Pierre Gurga..

    Encore de très belles photos de Jean-Pierre Gurga..

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    1 commentaire
  •  Tous les mercredis de l'été le Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, organise des ateliers pour les enfants .

    Je me suis rendue à celui consacré à la calligraphie au Moyen-Âge.

    Régine, l'animatrice a su passionner les enfants présents, en leur présentant l'art des moines copistes dans les monastères. Hugo et Nathanaël ont été très attentifs à ses explications nombreuses et très bien illustrées...

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    Qu'est ce qu'un monastère ?

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    Qu'y font les moines copistes ?

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    On écrivait autrefois à la plume d'oie, nos apprentis-copistes l'utiliseront à la fin de la séance !

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    De belles "lettrines",lettres décorées qui débutaient les chapitres des livres de parchemin, sont ici présentées aux enfants qui pourront s'en inspirer tout à l'heure.

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    Un petit passage devant le magnifique Vase de Vix, qui ne date pas bien sûr du Moyen-Âge, mais c'était pour le plaisir d'admirer encore la pièce maîtresse de notre Musée !

    Dans le local, où ont lieu les mercredis du Musée, Hugo s'était mesuré à côté de la réplique du vase destinée non-voyants, il est de la même taille !!

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    Les enfants se sont rendus ensuite devant la gravure représentant l'Abbaye de Molesme, là, on était bien au Moyen-Âge !

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    De retour dans l'atelier, Régine a expliqué aux jeunes copistes le maniement de la plume et l'utilisation de l'encre de couleur.

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    Chaque enfant a réalisé une lettrine, celle de la première lettre de son prénom, ici H pour Hugo..., et l'a décorée à la manière des copistes.

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    N pour Nathanaël...qui a décoré fort harmonieusement sa lettrine. de feuillages et de fleurs.

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    Les deux garçons ont réalisé vraiment un très joli travail, le temps leur a paru bien trop court !

    Mais avant de se quitter, ils se sont essayés à écrire à la plume d'oie, ce n'était pas évident, mais ils se sont très bien débrouillés, bravo !

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    Un dernier atelier  aura lieu cet après-midi, il faut s'inscrire au 03 80 91 51 76 :

    "Les mercredis du Musée" au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de vix

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    1 commentaire
  •  Le Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, présente depuis peu de temps une fort intéressante exposition dans sa première salle.

    Cette exposition nous présente les dix années de fouilles sur le Mont Lassois.

    Une exposition au Musée du Châtillonnais-Trésor de Vix, pour comprendre l'historique des fouilles du Mont Lassois

    Une exposition au Musée du Châtillonnais-Trésor de Vix, pour comprendre l'historique des fouilles du Mont Lassois

    On peut admirer la maquette réalisée d'après le plan du Palais de la Dame de Vix..

    Une exposition au Musée du Châtillonnais-Trésor de Vix, pour comprendre l'historique des fouilles du Mont Lassois

    Une exposition au Musée du Châtillonnais-Trésor de Vix, pour comprendre l'historique des fouilles du Mont Lassois

    Mais aussi des vitrines où l'on peut voir des échantillons d' objets trouvés sur le site: fibules, céramiques etc...accompagnés de panneaux explicites.

    Une exposition au Musée du Châtillonnais-Trésor de Vix, pour comprendre l'historique des fouilles du Mont Lassois

    Une exposition au Musée du Châtillonnais-Trésor de Vix, pour comprendre l'historique des fouilles du Mont Lassois

    Un opuscule, écrit par Bruno Chaume, Directeur des Fouilles, édité par la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais, avec le concours de la DRAC,du service régional d'Archéologie, de l'Université de Bourgogne et du  Programme  de Recherches "Vix et son environnement" est remis à chaque visiteur.

    Toutes les fouilles sont relatées en détail, c'est une mine de renseignements considérable, un livre à garder précieusement dans sa bibliothèque tant il est intéressant..

    Une exposition au Musée du Châtillonnais-Trésor de Vix, pour comprendre l'historique des fouilles du Mont Lassois

    Une exposition au Musée du Châtillonnais-Trésor de Vix, pour comprendre l'historique des fouilles du Mont Lassois

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    1 commentaire
  • Depuis plus de trente ans que je réside à Châtillon sur Seine, je me suis toujours étonnée que, chemin du Chalumeau, une bâtisse délabrée défigure l'entrée du Quartier Carco.

    Cette "verrue" au toit en ruines, aux issues barricadées par des planches vermoulues, a toujours donné  une mauvaise image de notre ville, de plus,  elle se trouve malheureusement tout près du centre historique.

    Voici comment était cette masure, depuis des lustres inhabitée car inhabitable et même dangereuse pour les gens du quartier.

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    (en 1996)

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    (En 2010)

    On disait que des vestiges anciens étaient visibles à la cave..devait-on pour cette raison laisser éternellement debout cette quasi-ruine ?

    Lundi 20 août, j'ai été informée par les riverains, que des travaux de démolition avaient lieu. Je me suis donc rendue sur les lieux.

    Voici les étapes de l'heureuse démolition :

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    (Photo prise avant le début de la démolition, on peut juger ici de l'état de délabrement de l'édifice devenu dangereux )

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

     

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Arrivés au niveau de la cave, les démolisseurs ont arrêté leur travail, on a alors pu voir les vestiges qui avaient motivé la "préservation" de cet édifice.

    Des vestiges qui seront bien évidemment extraits avec précaution et remisés dans un endroit sûr. Il s'agit apparemment de morceaux récupérés lors de l'arasement d'un édifice plus ancien, comme ce fut très souvent le cas dans le passé. On construisait des maisons avec des pierres tirées des ruines des châteaux et des chapelles.

    Ci-dessous une petite niche surplombée d'une coquille St Jacques :

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Un dessus de chapiteau creusé en bénitier, posé simplement sur une pierre du mur  :

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    De beaux objets, certes, mais qui ne méritaient pas que l'on conserve une véritable masure défigurant le quartier. Ils seront désormais conservés et visibles par le public, ce qui n'était pas le cas auparavant.

    Et voici enfin le rond-point dégagé de cette masure qui gênait la visibilité :

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Ci dessous deux autres photos qui montrent qu'un hangar existait autrefois, accolé à la maison. Il fut détruit pour que l'on construise à sa place le bâtiment abritant les locaux de l'ONF, en 1995 :

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Préserver le patrimoine , je suis évidemment pour, à condition que cela en vaille la peine, ce qui n'était pas le cas ici.

    Par contre en redescendant la rue du Bourg à Mont, levant les yeux pour admirer la très belle "maison Barrodeau" qui date du XIIIème siècle, j'ai eu la surprise de voir un arbre pousser sur son toit, vous avez bien lu, un arbre !!!

    En voici la preuve :

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

    Une "curiosité" Châtillonnaise a heureusement disparu...

     Je vous avoue que j'en suis restée...sans voix !!

    Pierre Magès a réalisé une vidéo de la démolition, la voici :

     (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    19 commentaires
  •  La seconde partie du "mardi découverte" proposé par l'OTPC, nous fit connaître l'Ermitage du Val de Seine.

    L'histoire de cet Ermitage a été très bien racontée par Jenry Camus dans un précédent article du blog. Je ne la donne donc pas de nouveau, je mettrai le lien à la fin de cet article, pour que vous puissiez la connaître.

    Un cahier du Châtillonnais est consacré à cet Ermitage, vous pourrez vous le procurer à l'Office du Tourisme du Pays Châtillonnais.

    Vous pourrez voir en comparant les photos de Jenry et les miennes, combien ce  très bel endroit a été magnifiquement restauré !

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    Monsieur Robin nous a relaté l'histoire de l'Ermitage du Val de Seine, et nous a dit avec quels fonds il a pu être restauré: une souscription publique et différentes aides des collectivités locales ont été nécessaires, mais quelle belle renaissance !

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    Des processions se font toujours à l'Ermitage, mais elles ont lieu maintenant le 15 août.

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    Voici la petite chapelle de l'Ermitage du Val de Seine...Le plafond est fait de pierres de Semond...

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    La statue de la Vierge qui est portée pendant la procession...

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    Et les bannières..

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    Cette grande dalle était autrefois l'autel, placé en haut  de la petite colline qui domine l'Ermitage, c'est sur cet autel que la messe était dite lors de la procession.

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    On le voit sur cette ancienne photographie :

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    L'Ermitage du Val de Seine a été superbement restauré !

    Voici le lien qui vous permettra de connaître l'histoire de l'Ermitage du Val de Seine, racontée par Jenry Camus :

     http://www.christaldesaintmarc.com/l-ermitage-du-val-de-seine-a1171659

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    1 commentaire
  •  Le "mardi-découverte", du 14 août 2012, proposé par l'Office du Tourisme du Pays Châtillonnais, nous a permis de faire la connaissance d'un artisanat bien méconnu dans le Châtillonnais : celui de la tonnellerie.

    C'est donc à La Perrière, commune de Poiseul la Ville, où se trouve la tonnellerie Cavin que nous nous sommes rendus.

    Monsieur Cavin nous a présenté, avec beaucoup d'amabilité, son métier somme toute assez rare, puisque , nous dit-il , il n'existe que 60 tonnelleries en France.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Moins de 1 % des vins  sont mis en fûts, ce sont des vins chers, au-delà de 10€ la bouteille. Ces vins méritent donc des fûts d'excellente qualité qui ne servent d'ailleurs qu'une seule fois. Le tonnelier va voir les viticulteurs pour leur proposer sa production, des essais seront faits qui pourront durer quelquefois 3 années !

    Les tonneaux doivent être adaptés au vin qu'ils contiendront, Chardonnay ou Pinot par exemple. En utilisant un fût spécifique on peut corriger les défauts du vin, car le vin a toujours des défauts nous dit monsieur Cavin.

    Comment corriger ces défauts ? Eh bien en utilisant du bois de chêne plus ou moins chargé en tanin...

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    On utilise en effet, pour confectionner les tonneaux , du bois de chêne d'excellente qualité débité en "merrains", bois sans imperfections, sans noeuds qui pourraient comporter des bactéries, sans produits chimiques. Ce bois de chêne, plus ou moins vieilli à l'air libre, contient des tanins qui favoriseront la correction des vins. On laisse les merrains dehors, à la pluie pour que les tanins grossiers disparaissent et qu'il ne reste que les bons..

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin exporte ses fûts dans le monde entier, partout où l'on fait du vin : en France bien entendu, mais aussi en Australie, en Amérique du Sud, au Canada etc...

    Les fûts sont de deux sortes : les bourguignons qui contiennent 228  litres et les bordelais qui en contiennent 225 .

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Nous nous sommes rendus ensuite dans l'atelier de la tonnellerie.

    Les merrains doivent être rabotés pour avoir la taille idéale, on les nomme alors des douelles.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Ces douelles sont vérifiées minutieusement, il en va de l'étanchéité future du tonneau.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Des cercles sont nécessaires pour maintenir le bois des fûts.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Voici la genèse d'un fût: les douelles sont montées en "rose" :

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Dans l'atelier brûlent des chaufferettes...

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    C'est sur ces chaufferettes que l'on placera l'ébauche du fût.

    Le bois sera arrosé régulièrement pour qu'il s'assouplisse.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Puis on déplacera le tonneau par balancement et on le placera sur une autre chaufferette, cette dernière au centre d'un cercle de serrage.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Toujours en arrosant, on serrera progressivement la base du fût.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Puis on glissera deux autres cercles de fer à la base.

    Le tonneau sera encore chauffé pour "cuire" très doucement la fibre de bois, cela lui donnera un parfum qui donnera un goût spécifique au vin.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Le fût sera régulièrement râclé et poncé.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Dans une machine on prépare les fonds des fûts faits avec des assemblages de merrains.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    On assemblera les fonds après avoir mis une pâte pour l'étanchéité.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Les tonneaux seront encore serrés pour être sûr de leur étanchéité.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    L'étanchéité doit être parfaite, elle sera donc vérifiée en introduisant un peu d'eau dans le tonneau placé sur cette machine.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Les tonneaux vérifiés attendent qu'on les emballe...

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Très bien protégés, ils pourront voyager sans encombre...

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Les fûts sont prêts à être expédiés, le patron tonnelier suit de près toute la fabrication, ses tonneaux doivent être parfaits...et ils le sont !

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Le rabotage des merrains pour en faire des douelles, donne de la sciure et des copeaux, qui seront en partie utilisés dans les chaufferettes..Mais le reste est transformé en briquettes de chêne de qualité extra pour four à bois, poêles à bois et cheminée.

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    Vous pourrez acheter ces belles briquettes 100% bio , 100% chêne de France , par 25 kg..jusqu'à 1000 kg, à la :

    Tonnellerie Cavin

    Hameau La Perrière

    21450 Poiseul la Ville

    Tel 03 80 96 59 82

    La tonnellerie Cavin de Poiseul la Ville-Laperrière

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    5 commentaires
  •  Les promeneurs ont de nouveau le plaisir de visiter la Maison du Terroir de Marcenay .. Elle a en effet rouvert ses portes cette année. On y trouve, comme autrefois, de très beaux objets réalisés par des artisans de la région, mais aussi de bons produits à déguster et..une jolie collection de libellules, coquillages, gastropodes et écrevisses du lac.

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    Voici donc une jolie collection de coquillages et d'animaux du lac de Marcenay comme les écrevisses et les libellules...

    A voir absolument !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    La Maison du Terroir de Marcenay a rouvert ses portes !

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    2 commentaires
  • Comme tous les ans à pareille époque, se tient à Meulson, une superbe exposition de patchwork, mais aussi d'artisanat d'Art.

    Cette exposition dure jusqu'au 19 août, n'hésitez pas à aller la visiter !

    Voici tout d'abord les patchworks, ceux-ci ont été prêtés aimablement par les 4 saisons du patchwork de Dijon :

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    Les autres patchworks ont été réalisés par les artistes de Meulson...

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    A cette exposition, des artisans d'Art présentent de la vaisselle de bois...

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    des objets décoratifs...

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    des bijoux...

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    On peut admirer des curiosités naturelles :

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    Et les très belles fleurs de Phisamai :

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    L'exposition 2012 de patchwork et d'artisanat d'art à Meulson

    Et pour en savoir plus sur le travail de Phisamai, voici son site :

    http://www.phisamai.com/


    votre commentaire
  • Les dimanches en famille au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Musée, abbaye et clos Notre Dame le  21 août

    Une visite du musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix vous fera découvrir le cratère et les richesses de cette tombe (pièces majeures des collections)  mais surtout l’abbaye Notre Dame (1h30) suivie de la visite de l’Oenocentre Ampélopsis à Massingy   où vous pourrez voir le clos de l’abbaye Notre Dame (Domaine Brigand), connaitre le travail des moines, déguster, flâner dans le jardin de Bacchus…

     Horaires : 14h30 à 18h

    Tarifs : entrée du musée 6€ adultes/3€ enfants et étudiants

                 Entrée du domaine Brigand 6€ adultes / 3€ enfants et étudiants

    Tout public (nombreuses activités pour les enfants prévues au domaine Brigand)

    Les dimanches en famille au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix


    votre commentaire
  • Jenry Camus qui a organisé à Essarois une passionnante exposition sur le "tacot",  est aussi le responsable de la section peinture des Amis du Châtillonnais. Il a donc demandé à ses ami(e)s peintres de réaliser une oeuvre mettant en scène ce "tramway" d'autrefois.

    14 peintres ont accepté ce challenge, il s'agit de:

    Mady Bailleux, Maripol Camus, Guy Colin, Régine Dazard, Françoise Debeaupuits, Elisabeth Doukhan, Claude Ferreira, Odile Gheeraert, Monique Hérard, Françoise Labeaune, Jean-Pierre Loget, Hélène Parize, Lucia Rambaud et Chantal Schaeffer.

    Un hommage a été rendu à deux peintres d'autrefois, J.Chatenet et R. Berchu

    L'exposition avait lieu chez Jenry, à la Domelotte, en voici quelques images :

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...

    Le "tacot" , vu par les peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires