•  Mercredi 24 octobre 2012, s'est tenue l'Assemblée Générale de l'Association des Usagers du Centre Hospitalier Intercommunal (CHI) de Châtillon sur Seine-Montbard.

    A la tribune siégeaient le Président Jean-Lou Germain, le Vice-Président Roger Saget, et le Trésorier Jean-François Gallice.

    L'Assemblée Générale de l'Association des Usagers de l'Hôpital Michel Sordel..

    L'Assemblée Générale de l'Association des Usagers du CHI de Châtillon sur Seine-Montbard.

    L'Association des Usagers du CHI  fête sa dixième année et compte actuellement 845 membres a annoncé le Président. C'est une association importante qui a accompagné l'évolution de l'hôpital d'autrefois devenu un hôpital moderne de proximité bien  adapté aux attentes et besoins de la population.

    Le CHI s'organise sur deux sites, Châtillon et Montbard, qui comptent 642 employés, 44 médecins travaillant dans 16 services de soins dont 2 mobiles.  24 spécialités sont proposées en consultations externes . 240 lits sont réservés aux personnes âgées dépendantes.

    L'Assemblée Générale de l'Association des Usagers du CHI de Châtillon sur Seine-Montbard.

    Rapport Moral :

    Roger Saget, le Vice-Président a présenté le rapport moral qui montre des rencontres fructueuses des membres du bureau avec le Directeur du CHI, et les médecins.

    Le scanner qui a été installé à Châtillon sur Seine  donne toute satisfaction.

    Une demande de dotation I.R.M. du C.H.I. formulée par l’association a été refusée par l’agence régionale de santé.

    Cet équipement” très coûteux” est réservé aux sites qui en sont déjà doté.

    L'Association ne désespère pas, et continuera à remplir des dossiers pour en faire la demande .

    L’Association participe à la Commission Santé-Solidarité de la Communauté de Communes ainsi qu’au comité de pilotage du projet santé pour le Pays Chatillonnais

    L'Association des usagers du CHI édite deux bulletins par an pour ses adhérents, ses activités nombreuses et constructives sont indispensables pour soutenir l'hôpital.

    L'Association s'est félicitée de la nomination d' Emmanuelle Caspers, animatrice de santé mise à la disposition de la CCPC par l’Agence régionale de santé.

    L'Assemblée Générale de l'Association des Usagers du CHI de Châtillon sur Seine-Montbard.

    Présentation des comptes par le Trésorier :

    Jean François Gallice, le Trésorier  a présenté les comptes qui ont été certifiés par deux vérificateurs. La trésorerie est très saine, il n'y a aucune dépense inutile comme des "pots" a dit malicieusement le trésorier... par contre l'Association a participé à  l'achat du scanner pour une somme de mille euros, ce qui est bien sûr plus utile !

    Le Président a repris la parole pour procéder à l'élection de 4 membres au Conseil d'Administration dont le mandat venait à expiration ces 4 membres  se sont représentés, ils ont été réélus. Un nouveau membre s'est présenté et a lui aussi été élu.

    Perspectives :

    -conforter les Urgences

    -Conforter certaines spécialités médicales

    -Obtenir la diffusion du guide du C.H.I , réalisé par la Communauté de Communes, à tous les foyers du Pays chatillonnais.

     Ce guide sera affiché chez les médecins, dans les mairies, il donne la liste de tous les services et spécialistes du CHI

    -conforter le Laboratoire, indispensable au CHI, donc ne pas hésiter à aller y faire des analyses il est ouvert à tous les patients non hospitalisés.

    La fusion des deux hôpitaux de Montbard et de Châtillon sur Seine a  eu un intérêt pour les usagers, les personnels, la qualité des soins.

    L'Association des Usagers du CHI sera vigilante et même offensive lorsque cela sera nécessaire.

    Monsieur Bernard Rouault, le Directeur du CHI Châtillon sur Seine-Montbard, a été invité par l'Association.

    L'Assemblée Générale de l'Association des Usagers de l'Hôpital Michel Sordel..

    Monsieur Rouault a affirmé avoir de très bonnes relations avec l'Association des Usagers du CHI.

    Le CHI est tributaire de l'activité, il faut donc proposer des activités qui servent aux patients, son bilan est équilibré et ses services pleins. Il faut donc envisager l'avenir sereinement, car la situation s'est nettement améliorée. Bien sûr le résultat est fragile mais il est prometteur.

    Le CHI coopère avec d'autres structures comme l'hôpital de Semur en Auxois et le CHU de Dijon. Ce qui est important c'est la prise en charge globale du patient, le parcours de santé.

    Pour garder l'activité et l'emploi il est envisagé la télé-consultation et la télé-formation.

    De lourds travaux sont en cours pour rénover entièrement les Urgences, la pharmacie (unique pour les deux sites)sera refaite. La Cardiologie sera un pôle de référence, elle deviendra une vraie médecine spécialisée, d'ailleurs un deuxième cardiologue y fera des consultations.

    Le scanner et le mammographe fonctionnent très bien, un manipulateur supplémentaire a été embauché.

    Le laboratoire doit augmenter son activité, donc ne pas hésiter à s'y rendre en externe.

    En conclusion monsieur le Directeur a loué la fusion des deux hôpitaux, ceux de Châtillon sur Seine et de Montbard, fusion qui a donné une grande liberté d'organisation.

    L'Assemblée Générale de l'Association des Usagers de l'Hôpital Michel Sordel..

    Madame Schmitt, présidente du Zonta Club a demandé s'il était possible de créer un accueil pour les femmes atteintes d'un cancer. Ce projet sera étudié.

    L'Assemblée Générale de l'Association des Usagers de l'Hôpital Michel Sordel..

    Hubert Brigand, Maire de Châtillon sur Seine et Président de la Communauté de Communes,a rendu hommage à l'Association des Usagers du CHI.

    Puis il a martelé ses convictions : informer la population des services du CHU, utiliser le laboratoire en externe, faire les examens par mammographe  et scanner ici à Châtillon sur Seine... Pourquoi aller jusqu'à Dijon pour faire des examens qui pourraient être faits sur place ?

    Utilisons notre hôpital pour qu'il reste ouvert !

    L'Assemblée Générale de l'Association des Usagers de l'Hôpital Michel Sordel..

    Pour terminer, le Président Jean-Lou Germain a conseillé à la population de lui écrire si le moindre incident survenait lors d'une hospitalisation. Il informera ainsi rapidement le Directeur du CHI de ce dysfonctionnement.

    Jean-Lou Germain

    Impasse du moulin

    Courcelles

    21400-Montliot et Courcelles

    Cliquer sur le lien ci-dessous pour avoir  la liste des services et des consultations externes du CHI Châtillon sur Seine-Montbard :

    Services et consultations externes au CHI Châtillon sur Seine-Montbard

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  •  Quelle animation dans les locaux de Ghislain Brigand à Massingy, tous les mardis après-midis ! C'est là, en effet, que de nombreux bénévoles élaborent les décorations  qui vont rendre la ville de Châtillon sur Seine éblouissante pour la Saint Vincent Tournante des Crémants de Bourgogne, de janvier 2013.

    On scie, on ponce, on peint , on perce, on enfile avec énergie et efficacité...

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante de janvier 2013..

    Découpe de notes de musique géantes...

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    Ces notes de musique décoreront les emplacements où se trouveront ces magnifiques pianos qu'a réalisés Ghislain lui-même, quelle adresse, bravo !

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    A l'intérieur des pianos, me dit Ghislain , de faux glaçons entoureront des bouteilles de crémant...

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    Des guirlandes de bouchons décoreront les arbres de la ville, il faut les percer...

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    et les enfiler...

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    Des guirlandes de flûtes à crémant sont peintes...

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    Des bouteilles géantes décoreront les rues, leurs étiquettes seront faites de fleurs de crêpon...

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    Des "muselets" géants sont aussi confectionnés ...

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    Dans une autre salle, ce sont les dames qui finissent de garnir des bouchons de crémant avec les fleurs confectionnées dans les ateliers dont je vous aimontré un petit échantillon dernièrement.

    Des ateliers qui confectionnent des fleurs , il y en a d'ailleurs dans tout le Châtillonnais.

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante de janvier 2013..

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante de janvier 2013..

    Les bouchons en contreplaqué ont été percés de trous dans lesquels on passe les tiges des fleurs...

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante de janvier 2013..

    La personne qui est de l'autre côté du bouchon, enroule la tige de sa fleur autour de celle de l'autre

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante de janvier 2013..

    Ghislain m'a emmenée voir tout ce qui a été déjà fait : bouchons et flûtes à crémant de toutes couleurs, c'est magnifique..

    Chez Ghislain Brigand, on s'affaire  à réaliser des décorations pour la Saint Vincent Tournante..

     Ma prochaine visite sera pour la mairie de Massingy. En effet, c'est là que prennent forme des raisins géants qui décoreront la ville les 26 et 27 janvier 2013. 

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    2 commentaires
  •  Le Club-Photo de la MJC Lucie Aubrac sort périodiquement faire des photographies dans la nature.

    Les vignes prenant depuis quelque temps de belles couleurs automnales, nous nous sommes donc rendus dernièrement au dessus de Belan sur Ource où les ceps sont nombreux...

    Le club-photo dans les vignes...

    Le club-photo dans les vignes...

    Un très fort vent régnait au dessus de la colline, ce qui explique le flou des feuilles...

    Le club-photo dans les vignes...

    Le club-photo dans les vignes...

    On peut aussi photographier des fossiles...

    Le club-photo dans les vignes...

    ou ses petits camarades...

    Le club-photo dans les vignes...

    A Massingy :

    Le club-photo dans les vignes...

    Le club-photo dans les vignes...

    Le club-photo dans les vignes...

    Le club-photo dans les vignes...

    Le club-photo dans les vignes...

    A Belan, comme à Massingy, on voit encore beaucoup de raisins qui n'étaient pas mûrs lors de la vendange et qui mûrissent peu à peu maintenant, ils feront le bonheur des oiseaux ..

    Le club-photo dans les vignes...

    Le club-photo dans les vignes...

    Le club-photo dans les vignes...

    Le club-photo dans les vignes...

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     

     


    1 commentaire
  • "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    « C’est quoi ton nom ? » met en présence deux adolescents mal partis dans l’existence. L’un est inculte et perméable à toutes les dérives que suscite l’ignorance. L’autre est déracinée.

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    Tous les deux, en butte à la violence, réagissent comme des chats écorchés et sortent griffes et crocs.

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    Mais ce qui ne pourrait être qu’un jeu amoureux tourne mal.

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

     Ces deux êtres, ELLE et LUI, sont deux adolescents, qui sans le savoir livrent un combat perdu d’avance, une parade amoureuse dérisoire et magnifique, une danse macabre et amoureuse, un ballet voluptueux et trivial, où corps et paroles s’entrechoquent tout près d’une fracture béante, celle d’une société des Hommes qui a perdu son nom. Ou son prénom, que LUI va chercher chez ELLE. Entre français, serbo-croate, langues périphériques et autres idiomes européens.

    C’est tout cela qui surgit dans la pièce écrite par Jean-Michel Baudoin, quand deux êtres entrent en contact, pour se perdre et se trouver, se trouver et se perdre, égarés aux marges de la civilisation.

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    Le metteur en scène, Stéphanie Chaudesaigues, a eu l'idée de se servir de la danse comme exutoire et moyen d’expression de la violence. Elle a onfié le rôle de la jeune fille immigrée à un comédien danseur noir, de manière à sublimer l’anecdote et rendre l’errance du personnage universelle.

    C'était une création de la compagnie Hautnah, fabrique de spectacles vivants..

    Les deux comédiens-danseurs, après le spectacle : à droite Benjamin Mba et Jamel Blissat.

    A gauche, Sylvain Marmorat et Laurence Boyenval, de la Compagnie du "Rocher des Doms" qui avaient si bien interprété une autre pièce de théâtre de Jean-Michel Baudoin: "Fuga"

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    Et avec l'auteur de "C'est quoi ton nom ?"

    "C'est quoi ton nom ?" un spectacle proposé par Châtillon-Scènes

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    votre commentaire
  •  J'avais visité le superbe MuséoParc Alesia lors de sa présentation aux invités, je m'étais promise alors d'y revenir pour voir les démonstrations de combats entre gaulois et romains sous les fortifications.

    Je l'ai fait dernièrement par une belle journée d'octobre.

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un "légionnaire" explique aux spectateurs très attentifs, la composition de l'armée romaine, son habillement, ses armes, sa façon de se déplacer, d'attaquer et de se défendre.

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Les légionnaires romains étaient  munis d'un bouclier appelé scutum.

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Pendant le corps à corps , les combattants essayaient de faire sauter le bouclier de l'ennemi en le soulevant.

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Ils utilisaienr le glaive appelé "gladius"...

    Les combattants portaient un casque, le "galeum" et une armure métallique.

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    La lance s'appelait le  "pilum".

    Démonstrations d'attaque au pilum, c'est impressionnant !

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Les légionnaires romains étaient groupés en cohortes. Ils pouvaient être disposés de  différentes façons par exemple en  "cuneus"(les résistants forment un angle aigu) en "orbis" (les soldats forment un cercle pour résister aux assauts ennemis), et même en "tortue"..

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Les comédiens-légionnaires mettent ici un casque qu'ils porteront lors de l'entraînement.

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Les soldats romains réalisaient chaque jour des entraînements au maniement des armes et des exercices de gymnastique, de renforcement musculaire, d'entraînement avec des armes en bois, d'apprentissage des techniques de combat.

    Les légionnaires s’entraînaient au maniement du glaive et du bouclier. Ils  savaient qu'une blessure de 3 ou 4 cm pouvait causer la mort. Ils insistaient donc sur les techniques permettant de frapper rapidement l'ennemi aux points vitaux dans les interstices de l'armure

    On en voit ici une démonstration.

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    L'entraîneur arrêtait le combat en criant "fraternité", avant de le faire reprendre.

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Après les démonstrations, un des comédiens nous a présenté ce que contenait la besace du légionnaire romain.

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Une tablette et un stylet pour écrire :

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Des objets de toilette comme ce rasoir...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Une gourde qui contenait de l'eau vinaigrée...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Des récipients pour la nourriture...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Des sandales...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un poignard, le "pugio" qui était surtout une arme de parade.

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

    Un beau spectacle au Muséoparc Alésia...

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    4 commentaires
  • Exposition à Laignes

    Une très belle, et surtout très riche, exposition sur l'Inde, proposée par l'association "Plume Nomade" a eu lieu dernièrement à la Médiathèque Louis Blairet à Laignes.

    La Médiathèque a été entièrement transformée, les vitrines regorgeaient de beaux objets indiens, des bijoux par exemple...

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    A l'intérieur, le comptoir de l'ancien Café des Chiens disparaissait sous des tissus de soie, garnis d'illustrations colorées...

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    L'arbre à voeux nous attendait dans un coin de la médiathèque:

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    Ce panneau nous expliquait la théorie des six degrés de séparation : les personnes du bas sont celles qui font partie de l'Association Plume Nomade, elles connaissent celles du degré qui leur est immédiatement supérieur, ces dernières connaissent ceux du dessus, et ainsi de suite...

    Au troisième degré on voit Mère Téresa et dans le degré extrême, en haut,  on reconnaît le Mahatma Gandhi avec le Pandit Nehru, et à droite le grand poète Rabindranath Tagore

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    L'association Plume Nomade, fait partie de l'association Vellai Thamarai (Le Lotus Blanc (c) http://www.vellai-thamarai.com/vellai/ . C'est cette dernière qui  est venue en aide aux enfants "intouchables" indiens,en construisant pour eux, en 2006, une école :"VellaiThamarai" à Chinne Kattupalayam près de Pondichéry.

    Les enfants des basses castes y sont éduqués, nourris et soignés et sont ainsi sortis de la misère.

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    Des panneaux très bien faits nous présentaient les plantes utilisées en Inde dans l'alimentation ou les parures...

    On pouvait se procurer des bijoux, des souvenirs, vendus au profit de l'Association Plume Nomade.

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    Devant leur maison, les indiennes dessinent trois fois par jour de beaux dessins pour rendre hommage à ceux qui passeront le seuil de leur logis, marcher sur ces dessins porte d'ailleurs bonheur ...

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    L'Association Plume Nomade, accompagnée par Laurence Pocheveux la bibliothécaire de la Médiathèque Louis Blairet, a organisé durant toute la durée de l'exposition, des animations pour les enfants..et les adultes.

    Ces enfants ont pu colorier des motifs, avant de les reproduire sur le trottoir devant la médiathèque.

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    Un jeu permettait de gagner un bel objet indien...

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    Régine Riefolo , membre de l'Association Plume Nomade, était revêtue d'un magnifique sari brun et or. Elle a proposé à une jeune fille présente de lui faire porter un sari, des bijoux et de la maquiller, ce qu'elle a bien sûr accepté avec joie !

    Voici donc, en diaporama, comment on drape un sari à partir d'un très grand morceau de soie :

    Sur le trottoir, devant la médiathèque, on voit encore les dessins faits par des enfants, sur le modèle de ceux des indiennes.

    J'ai marché dessus en entrant, j'ai  donc été  assurée d'avoir du bonheur pour la journée....

    Ce qui s'est avéré, puisque, le soir j'ai rencontré un grand écrivain (Michel Lagrange) et ensuite j'ai assisté à une belle conférence sur les offrandes dans les temples gallo-romains !

    Une exposition sur l'Inde à la Médiathèque de Laignes...

    Laurence Pocheveux me signale qu'une partie de l'exposition sera visible encore deux mois dans les locaux de la médiathèque de Laignes.

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    1 commentaire
  • "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Quelle soirée époustouflante nous ont offerte les commerçants des Vitrines Châtillonnaises, pour la seconde  édition "Relooking" !

    Non seulement les coiffeurs, maquilleurs, marchands de vêtements, chaussures ont complètement transformé quelques jeunes femmes des pieds à la tête, mais nous avons pu découvrir d'incroyables talents châtillonnais.

    Ceux et celles qui allaient relooker les candidates volontaires, sont venus executer un petit ballet sympathique en début de séance, vu leur tenue on aurait pu penser qu'ils allaient ...ravaler des façades, non, ils allaient les rénover entièrement !

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Yannick Fanet et Mickael Richebourg ont présenté la soirée, assistés par Jérôme Mariotte dans les loges.

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Charlotte Pessina, la Présidente des Vitrines Châtillonnaises, est venue présenter le spectacle, elle en a profité pour annoncer le futur loto de l'Association et la soirée féérique en centre ville.

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Martine Aubignat, adjointe à la Culture, soutient l'action dynamique des Vitrines Châtillonnaises. Elle a rappelé la date de la future Saint Vincent Tournante , dont les commerçants sont partie prenante.

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Je ne suivrai pas, dans cet article, la suite exacte du spectacle, je présenterai d'abord les étonnants talents châtillonnais, des talents vocaux et  insoupçonnés.

    Tout d'abord Emile Chauche :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Nicolas Matias :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Emilie et ses "Emiliettes" ...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Elisabeth Petit, danseuse et chanteuse :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Elisabeth et Marie :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Nicolas, Elisabeth et Marie :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Elisabeth :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Marie Matias :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Marie et Elisabeth :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Marie et Nicolas :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Caroline Martin :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Caroline et Nicolas :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Caroline :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Une toute jeune chanteuse de neuf ans : Mégane

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    qui interpréta avec brio "l'homme à la moto".

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Mégane  avec une de ses amies, Cidjey, interprète une danse du ventre endiablée :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Elisabeth :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Bravo à tous ces talents cachés !

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    D'autres étonnants talents : ceux de trois stylistes qui ont présenté des compositions dignes des grands couturiers...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Sylvette Brenot a imaginé et réalisé "le jardin d'Eden"...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Sylvie Bertrand a conçu "la tenue du futur".

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Quant à Mathilde de Monte elle a réalisé cette époustouflante robe en..papier !

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Des tenues proposées par les commerçants châtillonnais ont été présentées par de charmants mannequins.

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Les candidates au "relooking" ont été interviewées  par Yannick et Mickael...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Les jeunes femmes transformées, se sont présentées en fin de spectacle ..

    Les coiffeurs et maquilleurs avaient choisi plusieurs thèmes: l'Egypte ancienne,les années lumière, les dragqueen, les VIP, les années 70, les mangas les punks, le gothique. Vous reconnaîtrez facilement ce que représentent les "relookées".

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Les coiffeurs et maquilleuses :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Les coiffeuses et les maquilleuses :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...+

    Les coiffeuses et maquilleuses :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Avec leurs coiffeuses et maquilleuse :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

     Claudie Hardouin a pu prendre des photos de maquillages et de coiffures dans les loges, les voici  :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Charlotte Pessina, la présidente des Vitrines Châtillonnaises,  s'est dit très heureuse du succès de la soirée, le TGB était absolument complet, preuve que les châtillonnais savent que les commerçants dynamiques des Vitrines donnent toujours des spectacles extraordinaires...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Un hommage à Jérôme Mariotte qui a très bien "assuré" dans les loges...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Et un grand hommage fleuri aux deux initiatrices et "metteurs en scène" de cette superbe soirée : Carmen Sambrotta et Marylène Saussier...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Les applaudissements n'en finissaient pas, bravo à tous pour nous avoir proposé une soirée de cette qualité.

    Yannick Fanet a eu le mot de la fin en assurant que ce spectacle n'avait rien à envier aux troupes professionnelles, et c'est tout à fait vrai .

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Et je n'oublie pas ceux et celles qui, à l'entracte, ont servi des boissons à la foule des spectateurs, avec le sourire ! :

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    "La soirée Relooking et ses incroyables talents", proposée par les Vitrines Châtillonnaises, a eu un magnifique succès...

    Prochaines manifestations à ne pas manquer :

    -Loto des Vitrines Châtillonnaises le 24 novembre 2012

    -Soirée féérique au centre ville, avec un animateur surprise de très grand talent, le 18 décembre 2012

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    8 commentaires
  • Une lectrice, Fille de la Douix, m'envoie deux photos  de la reconstruction d'un mur sur la butte de Saint Vorles, elle joint ce commentaire :

    Voici ce que j'ai pu voir depuis l'escalier du Vicaire et depuis le haut de ce même escalier, soit sur l'esplanade où se trouve la statue de Saint Bernard.
    Autrement dit cette horreur est visible depuis l'espace public. Je comprends bien que l'on fasse selon ses moyens mais je trouve cela scandaleux dans un cadre pareil.

    Elle s'indigne et elle a raison, ce secteur n'est il pas un secteur protégé ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Une reconstruction de mur qui pose problème...

    Une reconstruction de mur qui pose problème...


    2 commentaires
  • "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Dans le cadre des conférences proposées par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, Samantha Heitzmann, jeune doctorante en archéologie à Paris 1, est venue présenter une conférence très intéressante sur les offrandes dans les sanctuaires gallo-romains, rôles et rites. Le fait religieux dans l'antiquité est un phénomène complexe, peut- être pas encore complétement compris, puisqu'il se base sur des fouilles archéologiques.

    Les gallo-romains possédaient des lieux de culte appelés "fana".

    Un fanum, comme celui retrouvé au Tremblois, commune de Villiers le Duc, avait la forme d'un carré.

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Le terme fanum (pluriel : fana) désignait à l’origine un lieu sacré et tout édifice dédié aux divinités et consacré au culte d’une divinité. La "cella" abritait la statue du dieu. Autour de la cella, une galerie ouverte permettait d’accueillir d’autres divinités et abritait également les pèlerins.

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les temples gréco-romains "classiques" ont un plan rectangulaire, les temples gallo-romains ont presque tous un plan carré  qui vient de leur tradition celtique.

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Le fanum, de construction généralement simple, possédait une "cella", pièce où le dieu résidait , le plus souvent carrée, mais qui pouvait être ronde ou rectangulaire, entourée d'une galerie, couverte ou non. Cet édifice central était  en principe toujours situé à l'intérieur d'un "péribole" qui délimitait l'espace sacré. Cette limite était matérialisée par un fossé ou un mur.

    On appelle"temenos" l'espace sacré, tandis qu'on nomme péribole, la limite (mur ou fossé).

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Voici la reconstitution d'un "fanum"  .Toutes les entrées des "fana" étaient toujours orientées vers l'est.

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les gaulois avaient des dieux avant la conquête romaine. Après la conquête, ils les ont en majeure partie gardés, mais en les affublant d'autres noms: Taranis , dieu du ciel devint Jupiter, Teutatis, dieu de la paix comme de la guerre devint Mercure ou Mars, Esus, dieu de la végétation devint Mars ou Mercure, Belenos devint Apollon On appelle cette transposition "l'interpretatio romana".

    On  faisait des offrandes aux dieux pour s'attirer leurs bonnes grâces , pour les remercier, ou au cours des prières...

    On pouvait faire un don, mais aussi ce qu'on appelle la "stips", c'est à dire donner de l'argent, ou encore faire un voeu appelelé votum (nuncupation et solutio),.

    Ce votum était souvent accompagné d'une inscription: VSLM, "Votum Solvit Libens Merito" qui signifie "il s'est acquitté de son voeu de bon gré et à juste titre".

    On pouvait aussi offrir des ex-votos, suite à un voeu.

    Les objets offerts étaient divers, comme ces représentations de parties du corps humain, d'enfants, d'outils de travail...

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    D'autres objets plus modestes étaient offerts:fibules, bijoux, anneaux, outils, vases...

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Des objets miniatures ou mutilés :

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les offrandes étaient déposées en différents points, majoritairement dans le temple, mais aussi dans les "chapelles" qui bordaient le fanum.

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Beaucoup de très beaux objets ont été trouvés lors des fouilles archéologiques comme ces parures :

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Et à  la fin de son exposé, Samantha Heitzmann répondit aux questions des auditeurs avec beaucoup de gentillesse et de compétence.

    "Les offrandes dans les sanctuaires gaulois et gallo-romains bourguignons", une conférence de Samantha Heitzmann pour les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix



    1 commentaire
  • Dédicace par Michel Lagrange de son dernier livre "Eclats d'Enfance"

    Invité par la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine, Michel Lagrange nous a présenté son dernier ouvrage, un roman intitulé "Éclats d'enfance". C'est son deuxième roman, après "les morts de Sébastien Danger", Michel Lagrange publiant le plus souvent des oeuvres poétiques, la dernière étant "Contre-jours"..

    Michel Lagrange a dédicacé son dernier ouvrage, "Eclats d'Enfance", à la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine

    Dans ce roman, l'auteur qui se revoit enfant, retrouve difficilement des bribes de souvenirs de son enfance dijonnaise, souvenirs souvent occultés par la "catastrophe originelle" que fut pour lui  la mort de sa mère.

    Il y a l'enfant, appelé Jean,.qui raconte naïvement les petits riens de sa vie, et puis il y a Michel, l'adulte, qui après chaque anecdote livre ses réflexions sur la vie, la mort, à la manière du choeur antique.

    "Le petit Jean est un homme en retard. En oblique, la mort, depuis toujours a compromis sa fondation d'adulte. Elle exerce, en basse continue, son droit de préemption sur un trésor vital"

    Michel Lagrange a dédicacé son dernier ouvrage, "Eclats d'Enfance", à la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine

    Annick et Françoise, les bibliothécaires ont lu des passages du roman , passages qui ont permis à l'auteur, ensuite, d'expliquer le sens de ces deux voix qui se succèdent: celle de l'enfant et celle de l'adulte

    Michel Lagrange a dédicacé son dernier ouvrage, "Eclats d'Enfance", à la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine

    Michel Lagrange dit qu'il a quelquefois oublié ce qu'il a écrit...la lecture de passages de son livre l'a visiblement ému..

    Michel Lagrange a dédicacé son dernier ouvrage, "Eclats d'Enfance", à la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine

    Michel Lagrange a dédicacé son dernier ouvrage, "Eclats d'Enfance", à la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine

    Michel Lagrange a dédicacé son dernier ouvrage, "Eclats d'Enfance", à la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine

    Certaines anecdotes racontées naïvement par Jean, font comprendre à l'adulte Michel, la force de l'inconscient : par exemple Jean qui aime beaucoup, comme une mère, la jolie boulangère de la rue François Rude la voit trancher le pain avant de le vendre..amour et mort se mêlent pense l'adulte.

    De même ce kaléidoscope qui donnait tant de plaisir à Jean, par ses couleurs de vie, devient inutile et mort, lorqu'il l'a démonté.

    Lorsque Jean parcourt le labyrinthe de la fête foraine, il s'amuse de son reflet dans les miroirs...Michel y voit deux pôles: comme Narcisse l'enfant s'admire, mais le miroir lui ouvre aussi l'espace, l'océan, l'aventure...le destin.

    Michel Lagrange a dédicacé son dernier ouvrage, "Eclats d'Enfance", à la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine

    "Eclats d'enfance" est donc une oeuvre très originale, on y trouve des scènes anecdotiques sans chronologie, entrecoupées des réflexions de l'adulte, plus sereines, plus mûres.

    J'avoue que je m'étais, à première lecture, surtout attachée aux souvenirs  anecdotiques de l' enfant, souvenirs qui furent pratiquement les miens puisque j'ai vécu à la même époque à Dijon...Mais, à la seconde lecture j'ai apprécié les réflexions de l'adulte, et maintenant lorsque j'évoque ma propre enfance, je tente de comprendre pourquoi  et comment ma vie s'est orientée vers l'adulte que je suis.

    Les lecteurs ont beaucoup apprécié la présentation par Michel Lagrange de son dernier roman et lui ont demandé de le dédicacer.

    Michel Lagrange a dédicacé son dernier ouvrage, "Eclats d'Enfance", à la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine

    Pour ma part je me suis procurée son premier roman "les morts de Sébastien Danger",  et j'ai eu droit à une dédicace chaleureuse, à l'image de son auteur...

    Michel Lagrange a dédicacé son dernier ouvrage, "Eclats d'Enfance", à la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine

    Merci à Michel Lagrange pour sa présentation de son livre, un roman qui dit-il "serait plutôt une enquête, entre l'oubli et la convocation de témoignages comme autant de résurgences inespérées.

    Qu'est ce que cette résurgence ? Qu'est ce que ce temps disparu ? D'où revient-il ? Peut-on lui faire confiance ? De quels échantillons d'éternité sommes nous faits ?"

    "Eclats d'enfance", un livre à lire absolument....

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  •  Nicole Prévost s'est rendue à l'Aéroclub de Gray qui fêtait ses cent ans d'existence.

    Voici ses photos du meeting :

    Nicole Prévost s'est rendue au meeting de Gray...

    Nicole Prévost s'est rendue au meeting de Gray...

    Nicole Prévost s'est rendue au meeting de Gray...

    Nicole Prévost s'est rendue au meeting de Gray...

    Le Stirman :

    Nicole Prévost s'est rendue au meeting de Gray...

    Nicole Prévost s'est rendue au meeting de Gray...

    Nicole Prévost s'est rendue au meeting de Gray...

    Le Pilatus

    Tràs grande concentration du pilote avant le décollage :

    Nicole Prévost s'est rendue au meeting de Gray...

    Prêt pour le décollage pour 20 minutes de présentation de la Patrouille Cartouche Doré :

    Nicole Prévost s'est rendue au meeting de Gray...

    Retour de vol sous l'oeil attentif d'un mécanicien :

    Nicole Prévost s'est rendue au meeting de Gray...

     


    votre commentaire
  • Les "petites mains" s'activent pour réaliser des milliers de fleurs en crêpon pour les décorations de la ville de Châtillon sur Seine, lors des deux journées de la Saint Vincent Tournante de janvier 2013.

    Deux équipes, à des jours différents, en réalisent .

    Voici une première équipe, que j'ai vue un mercredi :

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Et voici la seconde équipe que j'ai rencontrée un mardi : :

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Certaines bénévoles fabriquent des grains de raisin...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Des bannières sont déjà terminées...

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Celle-ci représentant les armoiries de la Ville de Châtillon sur Seine était en réalisation, elle doit être terminée maintenant.

    Des fleurs pour la Saint Vincent...

    Je me rendrai prochainement chez Ghislain Brigand qui, avec ses bénévoles,  utilise ces fleurs de crêpon pour confectionner de plus gands sujets sur contreplaqué : bouchons, flûtes à crémant géants

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    5 commentaires
  • Jean Ponsignon s'est rendu avec son épouse, il y a trois ans, dans un Etat peu connu de la péninsule Arabique, le Sultanat d'Oman.

    Il en a rapporté de magnifiques photos et films, qu'il a montés en un superbe diaporama musical. Nous avons donc fait lors de cette conférence de l'ACC, un très beau voyage virtuel dans un pays méconnu, un pays "heureux" d'Arabie.

    Le Sultanat d’Oman se trouve à l’extrémité sud est de la péninsule Arabique, sur les bords du golfe d’Oman et de la mer d’Oman. Il est bordé par les Emirats Arabes Unis au nord, l’Arabie Saoudite à l’ouest et le Yemen au sud-ouest.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    Jean et Sophie Ponsignon ont parcouru le Sultanat d'Oman de la presqu’ile de Musendam au nord ouest, au Doofhar a Salalah au sud ouest.

    Parcourir ce territoire est assez difficile, nous dit Jean Ponsignon, car aucune carte précise indiquant les routes, n'existe.

    Ce qui frappe le voyageur, c’est l’abondance des montagnes sèches, déchiquetées et d’une aridité totale.Il y a trois chaînes de montagnes ; le reste du pays est occupé par de vastes zones désertiques ; il a fallu attendre 1950 pour qu’un explorateur étranger les traverse.

    Il y a trois chaînes de montagnes : deux, au Nord et au Sud sont parallèles à la côte. La troisième, dans la zone centrale est perpendiculaire à la côte. Son plus haut sommet le Jebel Cham culmine à un peu plus de 3000m ; c’est le plus haut sommet de la péninsule arabique. Les plissements sont bien visibles jusqu’au niveau de la mer.

    Il y a aussi, dans le Sultanat d'Oman, de grands déserts, difficiles à traverser, parcourus par des troupeaux de chameaux et de chèvres, il a fallu attendre 1950 pour qu’un explorateur étranger les traverse

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    Pour parcourir le pays d'Oman, il faut utiliser de puissants 4x4, qui n'empêchent pas, quelquefois, de s'enliser dans les sables.. Une aventure semblable est arrivée à Jean Ponsignon, il fut secouru par des habitants, qui sont, nous dit-il, extrêmement accueillants.

    Non seulement ils aident gracieusement les étrangers mais refusent tout bakchich...

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    En 1970, le sultan Qabus bin Said Al Said monta sur le trône, un an avant le départ des anglais. Le pays comptait alors seulement 3 écoles et une vingtaine de lits d’hôpital. Qabus a entrepris l’amélioration économique du pays, tout en maintenant la paix avec tous les autres pays du Moyen-Orient.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    Aujourd'hui  le sultanat est prospère. Le revenu par habitant atteint 25 000 dollars par an. Selon le rapport de l'ONU (2010), les secteurs de la santé et de l'éducation ont nettement progressé : 85 % de la population — soit 2,8 millions d'habitants — est alphabétisée, éduquée et soignée  gratuitement.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    Le palais du Sultan :

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    L’économie d’Oman est dominée par sa dépendance au pétrole. Oman produit environ 600 000 barils par jour.

    Une nouvelle étape est lancée depuis 2005, avec le lancement de l'exploitation des réserves de gaz.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    Mascate, principale ville d’Oman, est l’une des plus belles villes de la région du golfe. La ville existe depuis le IIème siècle après JC. En 1507 les Portugais occupent Muscat. En 1737 la ville devient la propriété des Perses. Plus tard elle sera sous l’influence anglaise

    .Mascate a gardé une dimension humaine et traditionnelle. Ici pas de gratte-ciel(aucune construction ne dépasse les cinq étages) mais une ville à l’horizontale tout de blanc vêtue qui s’étend entre mer et montagnes.

    La ville a été créée par la combinaison de trois parties : Muscat est l'ancienne ville portuaire. Mutrah est la partie résidentielle de la ville et des marchés populaires. Ruwi est la ville des affaires avec des immeubles modernes.

    Mesita Sultan Qaboos, principale mosquée du Sultanat d’Oman, a été inaugurée par le Sultan d’Oman en 2001.La salle de prière principale accueille plus de 6500 fidèles. La capacité totale du complexe est de 20 000 personnes. La mosquée couvre une superficie de 416 000 m2. Le tapis de prière persan dans le hall principal pèse 21 tonnes, est créé de 1 700 000 nœuds. Il a une taille de 70x60m, c’est le plus grand tapis du monde.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    La pêche est très pratiquée à Oman, les poissons pêchés sont de toutes  espèces, on pêche aussi les requins.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    La nourriture est importée de tous les pays du monde, pas grand chose ne pouvant pousser dans ces régions arides.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    L'eau manque aussi, le gouvernement envoie donc des camions citernes remplis d'eau, pour ravitailler tous les villages.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    Véritable caverne d’Ali Baba, le souk de Muthra a conservé une certaine authenticité, paré d’un superbe plafond en bois d’origine à l’entrée. Dans ce dédale de ruelles, on déniche tout ce que l’on cherche : khanjars (poignards en argent à lame recourbée) bijoux, encens, services à café traditionnels (Kimah) châles, écharpes pashmina et tissus variés.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    On y entend également toutes les langues des pourtours de l’océan indien : arabe, ourdou et swahili.

    L’arbre d’encens, Bosweilia sacra, a fait pendant plus de 2000 ans la fortune des commerçants Omanais.

    L'arbre, qui peut atteindre 4 mètres de haut, pousse naturellement au fond des wadis du Dhofar, dans le sud du pays. La récolte de la résine, qu'on appelle aussi oliban, se fait au printemps. Chaque arbre en produit dix kilos par an. Séchée au vent et au soleil pendant trois semaines, la sève durcit sous forme de petits « cailloux » dont la couleur varie du jaune au blanc. On les fait brûler sur du charbon incandescent. La fumée de l'encens éloigne les mouches, les moustiques et autres insectes, et supprime les odeurs indésirables. Avec le Yémen et l'Ethiopie, le sultanat d'Oman est le seul pays au monde où pousse l'arbre à encens.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    On brûle l'encens dans des brûle-parfums...

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    La forteresse de Bahla, où Jean et Sophie Ponsignon se sont rendus, a été construite au XII et XIVème siècle en brique crue et en pierre dans une oasis prospère sous le contrôle de la tribu Banu Nebhan. Le fort n’a pas été restauré avant 1987, et était tombé dans un état précaire, avec des parties de murs qui s’effondraient chaque année en saison des pluies.

    Il a été inscrit par l’Unesco au patrimoine mondial  en 1987. Les travaux de restauration ont commencé en1990 et près de 9 millions de dollars ont été dépensés par le gouvernement Omanais de 1993 à 1999.

     

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    Les Omanaises sont peu visibles, elles se cachent des étrangers dans les villages. Beaucoup d'entre elles  portent le nikab, mais elles peuvent conduire seules leurs voitures, contrairement à d'autres pays du golfe où elles doivent être accompagnées.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    La religion nous dit Jean Ponsignon est un Islam non intégriste. Personne n'a demandé à Madame Ponsignon de se voiler, les Omanais connaissent la manière de s'habiller des touristes (peu nombreux il est vrai) et ils la respectent.

    Les hommes portent sur eux fusils et poignards, objets qui montrent leur virilité.

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    Sur la table de ce café, les Omanais ont posé leurs fusils et l'un d'entre eux montre à Madame Ponsignon un grand sabre, très effilé...

    L'Arabie heureuse, une conférence de Jean Ponsignon pour l'ACC...

    Jean Ponsignon, à la fin de son diaporama, a répondu à plusieurs questions. En particulier sur la présence d'Indiens qui viennent travailler à Oman et qui sont traités de façon équivalente aux Omanais, avec le même niveau de vie. Encore une raison pour déclarer que ce pays est un pays heureux  puisqu'il vit dans la richesse, la paix et l'harmonie.

    Merci à Jean Ponsignon pour sa documentation  et ses photos.(sa documentation est en bleu, ses photos originales sont celles  non entourées de noir, ces dernières étant celles que j'ai photographiées sur l'écran)

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire
  • La prochaine assemblée générale de l'Association des Usagers du CHI de Châtillon sur Seine-Montbard se tiendra le :

    Mercredi 24 octobre à 20h

    Au Lycée Désiré Nisard, salle Louis Pascal,

    Place Marcel Pagnol à Châtillon sur Seine

     Cette assemblée générale sera l’occasion de faire le point sur l’ensemble des services et consultations en place au Centre Hospitalier Intercommunal de Châtillon – Montbard.

    A l’issue de l’assemblée, Monsieur Bernard ROUAULT, Directeur du C.H.I., présentera l’Hôpital d’aujourd’hui, les réorganisations mises en place au cours des dernières années et les perspectives d’avenir pour en faire un Hôpital moderne au service de la population.

     Vous êtes tous invités à cette réunion.


    votre commentaire
  • "Des livres au village" dimanche prochain à Recey sur Ource

    "Des Livres au Village", une manifestation organisé par l'Association ARCE, dont le président est Francis Dupas, a connu dimanche 14 octobre un très beau succès.

    Qu'il faisait bon rencontrer des écrivains, des amateurs de l'écrit, à l'abri,  alors que le vent et la pluie se déchaînaient au dehors !

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Les invités d'honneur étaient cette année les auteurs de l'Association "Mots et Plume".

    "Mots et Plume" est une association de 34 membres,20 auteurs confirmés, avec 68 livres publiés: romans d'aventure, policiers, découverte symbolique, biographies, contes pour enfants, romans jeunesse, livres santé, nouvelles, études historiques.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Les auteurs de Mots et Plume sont des auteurs néophytes en cours d'écriture.

    Une maison d'édition leur est associée, il s'agit des éditions Le Hérisson.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Les objectifs de Mots et Plumes sont multiples:

    - Rassembler les écrivains dans une structure adaptée et mettre en commun leurs connaissances.

    -Aider ceux qui n'ont pas encore osé se lancer dans l'aventure de l'écriture et de la publication

    - Participer à des salons du livre en Bourgogne et ailleurs.

    - Organiser ses propres salons du livre et de l'écrit ou en partenariat avec d'autres associations : 5 déjà réalisés et 2 prévus en 2013.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Un des autres très intéressants objectifs de "Mots et Plume", c'est d'écrire avec des jeunes de collèges. Le "Roman des Collèges" est dans l'écriture de son 4ème livre en 2012-2013.

    Ci-dessous vous voyez  "230 plumes" celui co-écrit par les collégiens, en 2012.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Madame Colin, l'ancienne restauratrice, propriétaire du "Pré aux Clercs" de Dijon, présentait ses livres historiques et culinaires. Un de ses nouveaux livres paraîtra prochainement: "le Client Roi, anecdotes savoureuses et souvenirs"

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Des auteurs présentaient leurs ouvrages...

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Les Amis du Châtillonnais étaient bien sûr présents.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    On pouvait trouver les livres neufs de la librairie du Musée :

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Mais aussi des livres d'occasion et anciens, comme ceux de la maison de retraite de la Charme :

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Ceux de Gilles Surirey :

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    On pouvait participer à des jeux et acheter des billets de tombola:

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Des souks d'ojets du monde étaient présents :

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Un "professeur" d'origami enseignait le façon de réaliser de très beaux pliages...

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Et on pouvait renouer avec l'écriture à la plume, des enfants...

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    et des adultes s'y sont lancés avec beaucoup de plaisir !

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    Ceux qui le désiraient pouvaient se reposer au "salon de sieste" en écoutant des lectures chuchotées à leurs oreilles par les Livreurs d'Histoire et les auteurs présents.

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

    "Des livres au village"2012  à Recey sur Ource

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


    3 commentaires
  • Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le traditionnel Salon d'Automne, rendez-vous de peintres  de la région parisienne, membres d'une association de peinture nommée  "L'Orchidée de Caillebotte", et des peintres de Haute Côte d'Or, s'est déroulé dans la salle polyvalente du village de Chamesson. Le temps ayant été détestable, les peintres n'ont, hélas, pas pu s'installer au dehors pour réaliser aquarelles, peintures à l'acrylique ou à l'huile dans les beaux endroits du village.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Chantal Magnin, de l'Association "l'orchidée de Caillebotte" de Yerres, était l'invitée d'honneur du Salon 2012.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Trente deux peintres talentueux exposaient au Salon d'Automne de Chamesson, je  montrerai leurs oeuvres, mais comme je suis chauvine , je présenterai tout d'abord celles des peintres de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais :

    Lucia Rambaud :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Laudia Grabowski :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Dominique Masson :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Elisabeth Doukhan :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Monique Hérard :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Claude Ferreira :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Jacques Lamy Au Rousseau :

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Guy Collin :

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

     Les oeuvres des autres peintres du Salon d'Automne :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    La remise des prix :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Un hommage fleuri à été offert à l'invitée d'honneur Chantal Magnin:

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Michel Chéreau , le Président du Comité de Développement et de la Vie Associative, a présenté le salon aux invités. Un salon qui fête sa sixième année d'existence.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Michel Chéreau a tenu à rendre hommage à tous les bénévoles qui s'impliquent dans l'installation de ce salon annuel, en particulier cette dame qui anime des ateliers l'après-midi.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Jean-Pierre Magnin est le Président de "L'orchidée de Caillebotte", il a remercié les habitants de Chamesson pour leur accueil chaleureux,  ainsi que la municipalité.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Jean Claude Stutz, maire de Chamesson...

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    et Hubert Brigand, Conseiller Général et Maire de Châtillon sur Seine, étaient présents.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Jean-Pierre Magnin a présenté le trophée représentant  "l'orchidée de Caillebotte", trophée qui est le premier prix décerné au Salon d'automne de Chamesson.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    "L'orchidée de Caillebotte" a été remise à Roland Jaillet :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    La médaille de Caillebotte a été remise à André Petitimbert :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le prix du Conseil Général a été remis à Martine Verdet :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le prix de la Ville de Châtillon  sur Seine a été remis à Guy Collin (membre de la Section Peinture des Amis du Châtillonnais): deux verres gravés qui lui serviront pour déguster du Crémant, lors de la Saint Vincent Tournante qui aura lieu à Châtillon sur Seine les 26 et 27 janvier prochains.

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le prix de la ville de Chamesson a été remis à Christine Girault :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Le prix de la ville de Yerres, dont le Maire est Nicolas Dupont-Aignan, a été remis à Georges Ponvienne:

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne de Chamesson....

    Voici les lauréats et les personnalités :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Les enfants de Chamesson , ceux des écoles, mais aussi des individuels, ont travaillé  et exposaient aussi au Salon d'Automne :

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    Un tableau peint par Chantal Magnin, invitée d'honneur était le lot de la tombola...

    Le 6ème Salon d'Automne à Chamesson....

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.):


    1 commentaire
  • "Vanités" , une exposition de Fabien Ansault...

    Cela fait maintenant dix ans que Fabien Ansault s'est installé en Bourgogne, à Chamesson, dans le Châtillonnais. Il y a ouvert une galerie intitulée "les Z'Uns possibles" , galerie où il nous a présenté dernièrement une nouvelle exposition intitulée "Vanités".

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Fabien explique à ses visiteurs les idées qu'il a voulu faire passer avec cette exposition.

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Ce mot "Vanités" intrigue. Il nous explique alors qu'une "vanité" était un style de peinture très apprécié au XVIIème siècle, qui nous montrait que la vie est courte, qu'elle n'a que peu d'importance à l'échelle du monde.

    Cette peinture comportait donc obligatoirement une tête de mort comme dans celle ci :

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

     Fabien a donc préparé des "installations " composées de différents éléments de toutes sortes, dont forcément des têtes de mort.

    Ces installations, il les a photographiées suivant différents angles, en utilisant aussi des miroirs déformants.

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Les clichés obtenus , non retouchés à l'ordinateur, ont été ensuite vieillis, repeints, patinés, grattés. Ce ne sont plus des photos, ce ne sont pas des peintures, c'est quelque chose de totalement nouveau qui nous fait réfléchir sur notre condition humaine, si brève et si fragile.

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Les tableaux de Fabien Ansault sont accompagnés de textes qui nous permettent de comprendre le but de son travail.

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Les visiteurs ont été très intéressés par le travail singulier de l'artiste qui innove perpétuellement... Après les totems, la boucherie humaine (d'ailleurs honteusement copiée par des anglais), voici donc ses "Vanités" que commente le professeur de philosophie Emmanuel Kromicheff :

     L’exposition se doit d’être vue comme l’on contemple le tableau d’Holbein: les Ambassadeurs. Au premier plan, une forme évoquant un os de seiche se révèle, d’un point de vue oblique et en s’en éloignant, être un crâne humain. Les œuvres de Fabien Ansault relèvent, elles aussi, d’une anamorphose pourrait-on dire spirituelle, à la fois méditative et drôle, car le regard oblique de l’esprit aperçoit, quelle surprise, dans les crânes et les figures de la mort, le sourire de la vie. L’artiste exhume ainsi la part d’ombre et de mort qui est en l’homme de chair pour mieux lui révéler sa part de lumière. .

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    Dans la cour, d'autres oeuvres de Fabien Ansault qui s'adonne également avec bonheur à la sculpture :

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

    "Vanités" , une exposition d'oeuvres contemporaines de Fabien Ansault...

     


    votre commentaire
  •  Dominique Masson, qui fut, durant toute sa carrière, professeur d'Histoire au Lycée Désiré Nisard, a accompagné un groupe de lycéens de Châtillon sur Seine à Stuttgart. Il m'envoie un compte-rendu intéressant de ce voyage.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard et les « Stolpersteine » à Stuttgart

    Depuis 2009 des échanges particuliers se font, à l’automne pour le lycée D.Nisard, au printemps pour le Hölderlin-Gymnasium de Stuttgart, entre des élèves intéressé par l’étude de la Résistance d’une part et la compréhension du nazisme d’autre part.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    L’un des points marquants pour les élèves français est la découverte des « Stolpersteine ».

    Ceux-ci, dont la traduction française peut-être « pierre d’achoppement » ou « pierre à trébucher », sont une création de l’artiste berlinois Gunter Demnig. Ce sont des petits dés de métal de 10 cm. de côté enfoncés dans le sol. Chaque cube rappelle la mémoire d’une victime déportée, puis assassinée dans les camps de concentration ou d’extermination par le régime nazi, sans exclusion. Günter Demnig encastre dans le sol ce cube dans le sol des rues publiques devant les maisons ou immeubles où résidaient ces personnes. Sur chaque plaque est marqué « ici habitait », avec en dessous le nom, la date de naissance et le destin individuel de chacun. Cet artiste, aidé par de nombreuses personnes, recherche dans les archives les données des personnes qui ont été ainsi pourchassées.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Grâce à l’aide de M.Jupp Kleegraf, les élèves ont pu ainsi découvrir quelques unes de ces « pierres » autour du lycée Hölderlin, et ils ont eu ensuite à cœur d’en nettoyer certaines.

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Nous avons eu également la chance de voir une nouvelle « pierre »posée récemment (celle de  Erna Sussmann)

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Les élèves du lycée Désiré Nisard en voyage à Stuttgart

    Depuis 1996, plusieurs milliers de ces « Stolpersteine »ont été ainsi posés dans 400 villes et villages d’Allemagne ; depuis 2006, d’autres ont été posées en Autriche, depuis 2007 en Hongrie et depuis 2009 en Belgique. Mais pour l’instant aucune n’a été posée en France.

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .Merci.)


    1 commentaire
  • O Gah Pah, un conférence de L'ACC..

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Le titre de la conférence proposée par l'Association Culturelle  Châtillonnaise, "O-GAH-PAH", était bien mystérieux .. cette peinture, posée sur un chevalet, à l'entrée de la salle Louis Pascal, représentant une famille d'indiens nous donnait déjà quelques indications.....

    Claude-Albert Martel, président de l'Association France-Louisiane a ,en effet, évoqué pour nous une bien émouvante histoire..non seulement indienne, mais franco-indienne ! O GAH PAH, une société entre deux mondes, une société dont l'histoire est aussi la nôtre....une histoire que nous avons oubliée et qui pourtant était si belle !

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    En observant un registre américain de 1959, recensant  les habitants de l'Oklahoma, on s'aperçoit que beaucoup de personnes portent un nom..français

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Tout le monde a appris, à l'école, que la France possédait, au temps de Louis XIV, en Amérique du Nord, un territoire appelé "Louisianne" (orthographe ancienne du nom actuel Louisiane). En 1803, ce territoire fut vendu, bradé plutôt, aux Etats-Unis par Napoléon.

    Pourquoi et comment les français s'étaient-ils installés sur ce territoire ?

    La France possédait déjà des terres en Amérique du Nord, au Canada, mais elle désirait explorer d'autres espaces, plus à l'ouest, en descendant un fleuve que les indiens nommaient Mississipi.

    Voici une carte où l'on peut voir en bleu la route que prirent les aventuriers français.

    A un certain endroit, le Mississipi reçoit les eaux d'un autre fleuve nommé Arkansas.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    A la jonction du Mississipi et de l'Arkansas vivait une tribu d'indiens appelés justement les Arkansas, peuple très accueillant, fier et intelligent. Des relations se nouèrent entre les Français et ces indiens, appelés aussi Quapaws "Ceux qui ont descendu le courant",  ces Quapaws faisaient aussi partie de la grande tribu des Sioux.

    Voici la représentation d'un beau Quapaw ;corps peint en rouge, blanc et noir, un duvet de cygne rouge sur le crâne.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les Quapaws étaient des êtres pacifiques, et courageux. Il ne vivaient pas dans des tipis, mais dans des huttes faites de branchages et recouvertes d'écorces.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Plusieurs familles habitaient ces huttes.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les Français s'installèrent donc sur ce territoire, des  trappeurs, des religieux, des soldats de petite noblesse, de simples soldats comme le capitaine Bossu originaire de Baigneux les Juifs . Ils devinrent très amis avec les Quapaws, apprirent leur langue, des relations intimes se nouèrent entre eux : des français épousèrent des squaws Quapaws , des enfants naquirent de ces unions ,ce qui explique, qu'aujourd'hui encore, des américains d'origine indienne portent un nom français.

    Le territoire français s'étendit peu à peu comme on le voit sur cette carte (en jaune), sans jamais léser les populations indiennes. Ceci est à bien remarquer, quand on sait ce que leur feront subir plus tard les américains en  leur achetant leurs terres à vil prix et les parquant dans des "réserves",  une autre façon de les exterminer.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les excellentes relations établies entre Français et Quapaws portaient sur le commerce : nourritures, viandes, peaux etc..., mais les Quapaws aidaient aussi les Français en surveillant le territoire.

    Français et Indiens avaient besoin les uns des autres.

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les Quapaws appréciaient les Français, la preuve, ils fumaient ensemble le calumet, pratique  qui est une façon d'échanger sa parenté et de parler avec les esprits...

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    En haut de cette gravure on voit les Français, les Quapaws arrivent vers eux en effectuant la "marche du calumet" :

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Cette amitié extraordinaire entre deux peuples que tout aurait dû opposer, on en voit la trace sur cette cape indienne, autour du soleil ...

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Ici les Quapaws et leurs huttes au toit bombé :

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Et tout près, les maisons des Français :

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Hélas, le fort Arkansas ne fut plus guère défendu, les Espagnols s'en emparèrent, puis les Anglais, et enfin Napoléon vendit la Louisiane.

    Aussitôt les Américains voulurent acheter les terres des Quapaws, en les spoliant bien entendu ! pour 20 millions d'acres on leur donna seulement 4000 dollars qui ne seront d'ailleurs payés qu'en partie. On les déplaça plusieurs fois..

    Les Quapaws avaient tout de même gardé quelques terres où l'on découvrira plus tard des mines de plomb et de zinc, l'exploitation de ces mines  leur permettra d'avoir des revenus, de retrouver un peu de dignité et de renouer des liens avec les autres Quapaws  qui avaient été "déportés" dans les réserves.

    Ils décideront même de s'organiser pour fonder une "nation" indienne  dans l'état d'Oklahoma, "nation" qu'ils appelleront O-GAH-PAH, leur capitale est Miami (Oklahoma)

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Ils ont actuellement un gouverneur :

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Un drapeau (c'est celui que Claude-Albert Martel avait apporté le jour de la conférence)

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les mines de plomb et de cuivre se sont épuisées dans les années 50, mais les Quapaws ont trouvé une autre source de financement, ils ont ouvert des casinos et ça marche !

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Les Quapaws d'O-GAH-PAH ont déposé depuis peu une plainte devant les USA pour malversation, et spoliation puisqu'ils n'ont jamais touché la totalité des 4000 dollars qu'on leur avait promis pour la vente de la surface énorme de 20 millions d'acres.

    Claude-Albert Martel est allé en O-GAH-PAH, il sait que certains Quapaws, ceux qui ont un patronyme français, veulent retrouver la langue de leurs ancêtres Français et Quapaws à la fois.

    "Leur histoire est notre histoire", fut la belle conclusion du conférencier...

    "O Gah Pah, une histoire franco-indienne" , conférence de L'Association Culturelle Châtillonnaise..

    Ce fut un bien beau récit que nous a conté là, Claude-Albert Martel , récit que j'ai résumé au strict minimum, ses anecdotes étant très nombreuses et passionnantes.

    Et, cerise sur le gâteau, avant que commence la conférence nous avons entendu des airs de danses Quapaws, la danse du calumet par exemple, que les Quapaws interprêtent lors de fêtes qu'ils appellent des powwows.

    Merci à Claude-Albert Martel pour cette conférence qui a véritablement subjugué les auditeurs, preuve en est  le nombre important de questions auxquelles il a répondu très aimablement, avec beaucoup de compétence, on voit que le sujet le passionne.

    A consulter, les précisions de Claude-Albert Martel :

    http://www.flfa.fr/dotclear/index.php?post/2011/10/24/O-GAH-PAH-ceux-qui-ont-descendu-le-courant

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires