• Dans le cadre du 900ème centenaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux par saint Bernard en 1115, Châtillon-Scènes a proposé une évocation de l'enfant qui étudia auprès des chanoines de Saint-Vorles, puis du saint, évoqué grâce à ses lettres.

    Les lectures rassemblées ont été confiées à Laurence Boyenval et Sylvain Marmorat, comédiens, tandis que la violoncelliste Evelyne Peudon a accompagné les artistes.

    La Compagnie du Rocher des Doms, bien connue à Châtillon sur Seine, est vivement impliquée depuis 1988, dans la vie culturelle bourguignonne, aussi elle a proposé pour cette évocation, une action de sensibilisation auprès d'adolescents du Pays Châtillonnais.

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Sylvain Marmorat, du haut de la chaire, a tout d'abord conté la vie de saint Bernard depuis sa naissance jusqu'à son départ pour Citeaux.

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Quelques élèves, de la classe de 4ème du collège Saint-Bernard de Châtillon sur Seine, ont présenté la vie de Bernard en tableaux vivants.

    Bernard naquit dans une maison noble, où les enfants devaient apprendre le métier des armes.

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Ses parents comprirent que Bernard était attiré par les études, c'est pourquoi ils l'envoyèrent étudier près des chanoines de Saint-Vorles...

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Bernard refusa le maniement des armes, et préféra la prière à la guerre. Il partit pour Citeaux , emmenant avec lui trente compagnons.

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Après ces tableaux vivants racontant la jeunesse du saint, Evelyne Peudon interpréta au violoncelle, plusieurs extraits d'œuvres célèbres, en alternance avec des textes de Bernard, dits par Sylvain Marmorat et Laurence Boyenval.

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Saint Bernard: lettre à Henri Murdach

    Gyorgy Ligeti : "dialogo"

    Lucino Berio "les mots sont allés"

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Au jeune T.Bernard, Abbé de Clairvaux

    Pendant le texte: Arvo Part "fratres"

    Astor Piazzolla "Oblivion"

    Et le nom de la Vierge était Marie

    Jean-Louis Duport "exercice journalier 7"

    Domenico Gabrielli "ricercare 1 en sol mineur"

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Lettre de consolation

    Intro du texte avec Gabrielli les 4 premières notes longues

    J.S.Bach "courante en sol majeur"

     

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Invoquer le nom de Jésus

    J.S. Bach "Prélude en sol majeur"

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    La myrrhe symbolise l'amertume/musique

    Alberto Ginastera "cancion al arbol del olvido"

    J.S. Bach" prélude en do majeur"

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Les plaies du Christ

    J.S.Bach "Sarabande en do majeur ou bourrée 2 en mi bémol majeur"

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Théologie : Philo sur la musique de Maurice Zundel

    J.S. Bach "prélude en mi bémol majeur, et "gigue en mi bémol majeur"

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Violoncelliste, comédiens et adolescents furent très applaudis.

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Les deux comédiens Laurence Boyenval et Sylvain Marmorat remercièrent Evelyne Peudon pour son accompagnement magnifique des textes au violoncelle, et félicitèrent Elsa, Matéo, Alex, Florian et Antoine pour leur participation.

    "De Bernard à saint Bernard" à l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur seine...

    Prochain spectacle :

    Chœur de femmes "Elles à croches", à l'orgue Mathilde Verguet, direction Sylvie Haller

    Eglise Saint-Pierre Notre-Dame

    Dimanche 4 octobre à 17heures


    votre commentaire
  • La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt aura lieu dimanche 27 septembre prochain

    La Fête de l'Automne, organisée par la Maison de la Forêt de Leuglay, a été inaugurée par Raoul Du Parc, Président de la Maison de la Forêt...

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    en présence de nombreuses personnalités...

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La Fête de la Forêt, cette année 2015, avait pour thème "de la graine à l'arbre", c'est donc tout naturellement que la parole a été donnée à monsieur Naudet, directeur de l'entreprise de Leuglay qui porte son nom (depuis plusieurs générations), entreprise dont la vocation est la production d'arbres et le reboisement.

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Jérémie Brigand , le nouveau Président de la Communauté de Communes, a pris aussi la parole...

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    ainsi qu'Alain Houppert, sénateur.

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les stands, comme à l'habitude, étaient originaux et variés. Le soleil (éblouissant !) était de la partie, aussi les visiteurs ont été nombreux sur la pelouse de la Maison de la Forêt.

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Le stand de la Société Mycologique était bien garni, malgré la sécheresse de l'été... Madame Poillotte, Présidente, confiait que les sociétaires ont été obligés avoir dû se rendre dans le Morvan, plus humide pour en récolter, le Châtillonnais en étant absolument absent.

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les Amis du Musée :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les Amis du Châtillonnais :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Le Parc entre Champagne et Bourgogne :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Images en Châtillonnais :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    L'Office du Tourisme du Pays Châtillonnais :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Plusieurs photographes étaient présents. Bien sûr le  talentueux Jean-Pierre Gurga, dont je publie les magnifiques photos sur ce blog...

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Clarisse Vinot de Voulaines les Templiers chez qui on peut faire des stages pour apprendre la photo...

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Le Jardin du Viaduc de Sainte Colombe sur Seine et ses succulents légumes bios (étal tous les jeudis 55 rue du Viaduc, de 17h à 19h)

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    L'Association A.R.C.E. de Recey sur Ource :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les Lion's Châtillonnais et leurs futures "Tractofolies"

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Laurence Petit et ses belles poteries :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La société Naudet de Leuglay :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La truffe de Bourgogne :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    L'A.R.P.O.C qui défend les ouvrages d'art sur les cours d'eau :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Le S.I.C.E.C. juste à côté !

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les Eaux et Forêts :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Un enfant peut sauver un arbre :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La librairie "A Fleurs de Mots" de Montbard :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    L'entreprise de charbon de bois Bordet :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Beaucoup de stands d'artisanat :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

     

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Des produits bio :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Une maison familiale rurale :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Le tapissier d'Essarois, monsieur Colombo :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les pains du fournil des Templiers de Leuglay :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les miels et bougies en cire de Françoise Thierry :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Des fabriquants de paniers...

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Le safran de Bure les Templiers :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Des fabriquants de tonneaux :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Des réalisations en bois :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    L'herberie de la Tille :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les saucissons de Grancey le Château :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Le G.A.E.C. des Truites de l'Aube :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les fromages de chèvre de Savoisy :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Beaucoup de jeux en bois anciens :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les Familles rurales proposaient des jeux, celui de la grenouille :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Le chamboule-tout :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Une brocante de livres, chaque volume à...20 centimes !

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    On pouvait acheter des billets de tombola :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les tickets de repas étaient vendus bien avant midi, on évitait ainsi la bousculade...

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les saucisses, merguez et tranches de lard étaient préparées dans la bonne humeur :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Les amateurs de repas champêtres étaient nombreux !

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    et ils étaient servis avec le sourire....

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    Des plantations d'arbres en démonstration attiraient le public :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    L'élevage de la Soue, à Louesme proposait des balades en poneys :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La Maison de la Forêt initiait à la grimpe d'arbre :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La petite ferme attirait les enfants :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

    En partant, un coup d'œil à l'arboretum de la Maison de la Forêt, que les plantations ont grandi ! :

    La fête de l'Automne de la Maison de la Forêt a eu lieu dimanche 27 septembre

     


    4 commentaires
  • Je viens d'apprendre avec une très grande tristesse le décès de Laurent Chambon dans un terrible accident de la route, tout le monde appréciait Laurent pour sa gentillesse, son grand professionnalisme, sa bonne humeur. Qui ne connaissait pas ses magnifiques jeux en bois ?

    Il était le fils du célèbre photographe châtillonnais René Chambon, sa maman, Huguette, a tenu longtemps le magasin de photographie rue Docteur Robert à Châtillon sur Seine...

    Je remets donc ici l'article que je lui avais consacré...

    Reposez en Paix Laurent...nous ne vous oublierons pas.

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Laurent Chambon a ouvert son atelier de menuiserie à Montigny sur Aube, Il a présenté ses jeux en bois très originaux et très beaux.

    Ici il se trouve à côté du jeu des bâtons....(derrière lui d'autres de ses travaux de menuiserie, portes, fenêtres...)

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Il présente ici une très belle réalisation : le jeu Puissance 4-3D

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Le fakir

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Le billard japonais :

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Le Clic-Foot:

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    De très belles pistes à dés, composées d'une ou de deux essences forestières :frêne, hêtre, chêne, ou sapelli  .

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Le fameux Jeu de la grenouille:

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    L'Hélico :

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Des Bilboquets:

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Un jeu de lancer de cercles :

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Le Billard à trous :

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Le Passe-Passe à 4

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    D'autres jeux individuels  et de belles caisses pour les ranger :

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Des casse-tête et des jeux d'assemblage :

    Laurent Chambon, menuisier à Montigny sur Aube, a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Laurent a retrouvé dernièrement chez sa tante cet ancien jeu... Curieusement, son jeu de la grenouille a été réalisé avant d'avoir retrouvé celui-ci !

    Ce n'est pas une grenouille qui avale les palets, mais une tête de chien...

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Laurent Chambon de Montigny sur Aube  a ouvert son atelier pour présenter ses jeux en bois...

    Vous pouvez louer, acheter ces jeux de bois si beaux et si appréciés de tous.

    Laurent vous dit tout sur son site, à consulter absolument pour admirer ses créations.

    A noter qu'il réalise aussi tous travaux de menuiserie (fenêtres, portes etc..., voir l'affiche d'en tête de cet article )

    http://lesjeuxdebois.fr/


    5 commentaires
  •  

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    Je n'ai pu me rendre à Essarois pour la journée "Fermes Ouvertes" chez  monsieur et madame Gervasoni.

    Jenry Camus s'y est rendu à ma place, et il a réalisé de bien belles photos pour le blog, merci à lui !

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    Voici Marie et Pascal Gervasoni, les propriétaires de la ferme à Essarois (150 bêtes dont 60 laitières)

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    Le robot de traite : Entrée de la vache - nettoyage du pis - traite (8 à 900 litres par jour)

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    Le brossage des vaches

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    Le repas des vaches - un robot rabat le foin

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    Les veaux et leur boisson automatique

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    D'autres locataires de la ferme

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    Marie et l'Epoisses : tout le lait est ramassé par les fromageries Berthaut d'Epoisses et Gaugry de Brochon.

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    Le matériel agricole du plus gros au plus petit.

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    Une jolie promenade en tracteur...

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    Les jeunes agriculteurs du Châtillonnais étaient partenaires de cette journée.

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

    "Ferme ouverte" au G.A.E.C. Gervasoni à Essarois

     


    votre commentaire
  • Une belle exposition sur l'arrivée du train à Châtillon sur Seine, bientôt salle des Bénédictines

    Ne la manquez pas !


    votre commentaire
  •  Durant trois jours (deux soirées et une après-midi) la compagnie Taxi-Brousse nous a offert un magnifique spectacle dans la salle des fêtes de Sainte Colombe sur Seine..
    Ce spectacle c'était:

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Patrick Grégoire a écrit cette pièce de théâtre qui nous conte la grandeur et la décadence d'une usine,  en s'appuyant sur des interviews d'ouvriers réalisés par le comédien Raphaël Thiéry, lui même fils d'un  métallo de cette commune.

    La vie des ouvriers, les métallos, et de leurs familles, durant cinq générations, vont donc défiler devant nous, avec leurs joies, leurs espoirs et leurs peines...

    Parallèlement des "dégraisseurs" vont alléger l'usine, la laissant exangue .

    Le village de Sainte-Colombe était né de l’usine au milieu du dix-neuvième siècle. L’entreprise avait fait construire des routes, des logements et jardins ouvriers, une école, et elle entretenait l’ensemble. Elle employait six cents personnes au début des années 1970.

    Elle en compte désormais une cinquantaine, en majorité intérimaires. Les toits des bâtiments qui ne servent pas ont été démontés, les logements et jardins ont été vendus.

    Sainte-Colombe, qui vivait au rythme de l’usine, respire désormais à côté des restes qui expirent.L’entreprise est rachetée tous les deux ans. Le dernier propriétaire en date est un liquidateur indien fort célèbre, et les colombins attendent la fermeture de l’usine comme une fatalité programmée.

    (Patrick Grégoire)

    Le coup de génie du metteur en scène, c'est d'avoir représenté l'usine d'une façon très originale:

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    L'usine parle, elle commente la vie des ouvriers  et de leur famille, elle émet des bruits, ceux que produisaient les machines..

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Les familles avaient beaucoup d'enfants, et à chaque accouchement ( à l'ancienne!) on espérait...un garçon, un futur tréfileur..

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    malheur, c'est une fille...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    encore une fille...oh désespoir !

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Mais l'usine, voulant avoir du "sang neuf", donne aux ouvriers logement et...jardin , logement où seront sûrement conçus de futurs tréfileurs !

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    et voilà un fils, quelle joie !

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    un futur tréfileur doit aller à l'école et apprendre ses "sous-préfectures"...

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    avec un maître fort sévère...qui sait très bien tirer les oreilles !

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    A quoi ça sert de connaître ses sous-préfectures ? à 10 ans le gamin sait tout du pied à coulisses, il lime au dixième de millimètre...

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Les filles ne travaillent pas à l'usine, elles rentreront comme "bonne" chez des bourgeois qui leur apprendront à leur parler à la "troisième personne du singulier du présent"...

    Néanmoins, la jeune fille, lasse d'être payée au lance-pierres, sera embauchée à l'usine, et aura sa première paye...quelle fierté de gagner sa vie comme ses parents et ses grands-parents !

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Un jeune cadre plein d'ambition, arrive à l'usine: c'est Samuel..

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Avec lui, les embauches vont avoir lieu à tour de bras...L'usine exulte !

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Puis vient l'année 1936...Le monde ouvrier est enfin reconnu !

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Les ouvriers font grève, l'usine s'arrête, mais les tréfileurs auront leurs congés payés...

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Puis vient le 1er Mai 1938, l'élection de la première reine des métallos...

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    La reine des métallos est tombée amoureuse de Samuel, le jeune cadre..

    Mais voilà qu'arrive 1939..Samuel est juif, il entre dans la Résistance, en forêt de Châtillon sur Seine..

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Les hommes sont partis, résistants ou prisonniers, l'usine embauche donc des femmes...

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Puis c'est la libération...Les collabos se proclament résistants !!

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Samuel est de retour, tandis que l'on pavoise..

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Le mariage, les mariages...  peuvent avoir lieu, à la grande joie de l'usine...qui espère voir venir au monde de futurs tréfileurs !

     

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Les naissances ont eu lieu: un futur tréfileur et...une future bourgeoise..

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Mais voilà qu'arrivent à l'usine des gens bizarres: tout d'abord un "métreur"
    A quoi ça sert une règle à calcul ?? les règlages c'est nous qui les avons mis au point !

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Et l'ancêtre, pendant ce temps-là, se meurt..
    Il meurt d'avoir un gramme de plomb dans le sang, mais de cela l'usine n'en a cure...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Puis c'est la valse des nouveaux dirigeants..un drôle de "technicien" par exemple arrive à l'usine...
    Et ce sera le début des changements de noms...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Arrive 1968, Rose, la jeune bourgeoise (fille de Samuel)  veut venir travailler à l'usine de ses ancêtres, elle ne supporte plus ses parents, elle veut "être au milieu des ouvriers, les comprendre"..

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Mai 1968..c'est la grève !

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Mais voilà que l'usine commence à être malade, elle tousse, a des hauts le cœur...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Il faut l'opérer, on lui enlève le four à coke, puis la clouterie..

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Puis c'est au tour de la grillagerie d'être extirpée de son corps..

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Quel gain, pour le tréfileur, a donné Mai 68 ?? le dimanche non travaillé, pour  aller  pique-niquer !!

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Encore un accouchement, mais cette fois "sans douleur"  (c'était la mode !!)

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Mais ce gamin là ne sera sans doute pas...tréfileur

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    D'autres "techniciens" arrivent à la tête de l'usine..

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    et on change encore de nom !

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Est ce bientôt la fin des tréfileurs ?

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Puis l'année 1981, c'est l'année de la...rose ! C'est l'espérance...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Des espoirs vite déçus...
    Maintenant il faut pour de bon "dégraisser" l'usine !

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    On a scié la cablerie de l'usine, maintenant on continue de la dépouiller ...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    L'usine est exangue...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Et pour finir on lui enlève encore des fabrications, on la trépane...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    On lui enlève la fabrication des barbelés et dans la foulée on change encore son nom !
    Quelques pansements feront l'affaire, elle saigne trop !!

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Et on change encore de nom...l'usine porte maintenant le nom de l'Indien Mittal qui l'a achetée...
    L'usine est désespérée !

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Et maintenant arrivent les licenciements, les retraites anticipées !
    Voyez le beau cadeau de départ de nos métallos ..

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Samuel, lui aussi, sera licencié...C'était bien la peine d'avoir travaillé autant pour l'usine...
    On lui a dit: "Vous ne savez plus réorganiser,vous êtes devenu mou du scalpel" !

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Et les nouveaux retraités passeront le temps comme ils pourront, on pense à autrefois, quand l'usine était triomphante, aux copains...
    c'est loin tout ça...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Allez, on se console en sortant une bonne bouteille, une cuvée de l'ESOC (une cuvée de rouge par an pour financer le club)..
    "Trinquons ...C'est toujours ça que les Chinois n'auront pas !"

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    La pièce est finie, elle nous a raconté l'histoire de l'usine métallurgique de Sainte Colombe sur Seine, à travers sept générations de tréfileurs,de 1866 jusqu'à nos jours..

    Les merveilleux comédiens :

    Raphaël Thiery (le tréfileur au cours des générations)
    Alexis Louis Lucas (l'usine)
    Michèle Beaumont (la mère au cours des générations)
    Lise Holin (les jeunes filles)
     et Jacques Arnould (Samuel,l'instit,le métreur etc...)

    nous ont fait rire,avec toutefois un pincement au cœur. En fait ce fut une "tragi-comédie"qui m'a beaucoup émue, car elle m'a rappelé en tous points la décadence de l'usine du Creusot où ont travaillé tous les membres de ma famille maternelle..
    Ce fut un très beau spectacle, les spectateurs ne ménagèrent pas leurs applaudissements..

    "Métallos et Dégraisseurs"...

    Bravo à la Magnifique et talentueuse troupe Taxi-Brousse....

    Mon rêve ? voir cette pièce , "Métallos et Dégraisseurs" , présentée au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine..

    Car de très nombreux Châtillonnais ne l'ont pas vue,et c'est bien dommage..
    En effet, cette relation de  la vie (et peut-être de la future mort ) de l'usine de Sainte Colombe, c'est tout un pan de notre histoire, l'histoire du Châtillonnais, une mémoire qui hélas disparaîtra au cours des temps..

    Heureusement il nous restera le texte de Patrick Grégoire, plein d'esprit et de verve, écrit à partir de témoignages d'anciens et anciennes métallos Colombins ...et c'est heureux..

     


    10 commentaires
  • Evocation de saint Bernard par le Rocher des Doms

    Sylvain Marmorat a interprété saint Bernard, à Clairvaux sous la direction de Michael Lonsdale, de 1990 à 1994, beaucoup de châtillonnais s'en souviennent comme d'un spectacle extraordinaire.

    Dimanche 27 septembre à 17 heures, vous êtes tous invités à un autre très beau spectacle qui sera présenté dans l'église Saint-Pierre, ex Notre-Dame de Châtillon sur Seine .

    Ce spectacle, intitulé  "De Bernard à saint Bernard", est présenté par l'association "Châtillon-Scènes", en l'honneur du 900ème anniversaire de la fontation de l'abbaye de Clairvaux par saint Bernard.

    Les textes qui sont rassemblés seront lus par Sylvain Marmorat et Laurence Boyenval, comédiens professionnels dirigeant la Compagnie du Rocher des Doms (créée en 1988)

    Ils sont tous de saint Bernard, sauf le dernier qui est de Maurice Zundel  prêtre contemporain et philosophe.

    Plusieurs jeunes enfants châtillonnais  participeront  à cette évocation en formant des tableaux vivants.

    Evelyne Peudon, violoncelliste professionnelle, accompagnera  en direct ces lectures théâtralisées.

    Venez nombreux.

    (Entrée : 10euros, gratuit pour les enfants)

     


    votre commentaire
  • Coups de contes 2015 à la Bibliothèque Municipale

    Martine Aubignat, adjointe à la Culture de Châtillon sur Seine a été très heureuse de lancer le festival "Coup de Contes " dans la salle Kiki de Montparnasse. Ce coup de contes débute par le spectacle "sur le feu" de Jeanne Ferron,  il se poursuivra par la projection de films, et par une exposition à la bibliothèque sur le thème du passage.

    Coups de contes 2015 à la Bibliothèque Municipale

    Annick Gueneau, la Bibliothécaire de Châtillon sur Seine, a présenté Jeanne Ferron, actrice,comédienne et lectrice qui poursuit également son travail d'adaptation et d'interprétation de contes traditionnels.

    Elle a aussi annoncé la tenue de plusieurs ateliers sur la parentalité : un + un = trois, lors de la venue de l'enfant !

    Coups de contes 2015 à la Bibliothèque Municipale

    Coups de contes 2015 à la Bibliothèque Municipale

    Dans son spectacle intitulé "Sur le feu", Jeanne Ferron, conteuse exceptionnelle, a raconté plusieurs histoires où l'on retrouve des forgerons, tels Vulcain qui épousa la volage Vénus, mais aussi des êtres terrifiants comme l'horrible sorcière Baba Yaga qui pète le feu par son popotin et qui s'en sert pour faire cuire un crocodile sur le barbecue !

    Jeanne Ferron joue avec son visage, ses yeux, elle saute, elle gesticule et transforme sa voix selon les personnages qu'elle évoque : une petite fille mal aimée, un Vulcain agressif, une méchante sorcière très mal embouchée...

    Quelques photos, sous forme d'un diaporama que vous pouvez laisser défiler, ou activer à l'aide des flèches :

    Jeanne Ferron a été très applaudie, tant son spectacle a été plaisant, drôle et terrifiant à la fois ! Et avant de tirer sa révérence, elle a nous a révélé d'où venaient ses contes qui sont des histoires universelles, arrangées bien sûr à sa manière.

    Une bien jolie soirée dans la salle Kiki de Montparnasse, sous l'auspice de la Bibliothèque Municipale qui a offert aux spectateurs, et à la conteuse, quelques douceurs à la fin du spectacle...Le plaisir a été complet !

    Coups de contes 2015 à la Bibliothèque Municipale


    votre commentaire
  • Un spectacle offert par la Communauté de Communes aux personnes de plus de 60 ans

    Clément Vicic, Directeur du CSCL vous communique :

    Cette année le spectacle de la semaine bleue offert par la CCPC aux habitants du territoire de plus de 60 ans se déroulera sur 3 séances les 13 et 14 octobre 2015.
    Nous comptons à nouveau sur votre mobilisation pour faire que ce moment soit réussi par une large participation.
     
    Un transport gratuit en bus est prévu pour les 2 séances de 15h:
    - le 13/10 pour les communes de Buncey, Cerilly, Chamesson, Ste Colombe,
      Maisey, Vanvey et Villiers.
    - le 14/10 pour toutes les autres communes de la CCPC
     
    Vous pouvez agir à divers titres ou niveaux:
    - vous êtes un responsable d'association, vous pouvez enregistrer des inscriptions parmi vos adhérents et/ou les habitants et nous les transmettre
    - vous avez plus de 60 ans, vous pouvez vous inscrire gratuitement  en précisant vos coordonnées, la séance retenue et la nécessité d'un transport.
    -vous avez moins de 60 ans, vous pouvez assister au spectacle dans le cadre des tarifs prévus, et vous pouvez informer et inciter les personnes de votre entourage à y participer, notamment ceux bénéficiant de la gratuité.
     
    Les inscriptions sont possibles dans chaque mairie, au TGB ou au CSCL (impératif si bus).
     
    Les dates à retenir sont bien entendu les dates du spectacle et également le 2 octobre pour la date limite de réservation du transport en bus
     

    votre commentaire
  •  Plusieurs aquarellistes châtillonnaises connaissent Tatsuo Jikumaru, qui fut leur professeur à la MJC Romain Rolland à Montbard.

    Tatsuo Jikumaru a exposé à la galerie Amplitude à Troyes...

    Tatsuo est un peintre d'origine japonaise très talentueux. Il m'a invitée à visiter son exposition 2015, mais je n'ai pu m'y rendre.

    Chantal Schaeffer, une de ses anciennes élèves, (comme Mady, Catherine et moi) y est allée  et a rapporté plusieurs photos des œuvres de ce peintre qui réside à Ancy le Libre (Yonne), merci à elle.

    Tatsuo Jikumaru

    Tatsuo Jikumaru

    Tatsuo Jikumaru né au Japon, mais arrivé en France à l'âge de 17 ans, est diplômé de l'Ecole des Beaux Arts de Versailles.  Il donne des cours de dessin, peinture et modelage,dans son atelier à Ancy-le libre(89) .

    Mais il en donne aussi à Montbard,Tonnerre, Lezinnes, Ravières, Vincelles et Venarey les Laumes pour tous les niveaux : débutants, préparation aux Ecoles d'Art, perfectionnement.Toutes les techniques sont utilisées : huile, aquarelle, pastel, acrylique, dessin, gravure sur linoleum,modelage...

    Voici quelques unes de ses peintures photographiées par Chantal Schaeffer :

    Tatsuo Jikumaru

    Tatsuo Jikumaru

    Tatsuo Jikumaru

    Tatsuo Jikumaru

    Tatsuo Jikumaru

     


    votre commentaire
  •  s'est tenue le long du jardin de la Mairie à Châtillon sur Seine

    Plusieurs associations présentaient des brocantes de livres.

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015

    Le Lion's Club :

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015

    La Bibliothèque pour Tous :

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015...

    La Distraction des Malades :

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015...

    Les Amis du Châtillonnais vendaient leurs célèbres cahiers...

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015

    On pouvait trouver d'anciennes cartes postales...

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015

    Des particuliers  présentaient livres et documents anciens...

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015...

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015

    Toujours présent, Gilles Surirey et son énorme stock de livres...

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015

    Une personne vendait d'anciens journaux d'après-guerre.

    La foire aux livres et aux vieux papiers 2015...

    Une petite remarque toute personnelle : Pourquoi ne pas mettre cette foire aux vieux papiers un autre jour que celui du seul samedi des journées du Patrimoine ?

     


    1 commentaire
  • Pascaline Kromicheff publie deux beaux ouvrages...

     

    Au mois de mai, ce n'est pas un livre que publie Pascaline Kromicheff, aux Editions de l'Armançon, mais deux !

    Tout d’abord, il y a le livre sur Châtillon-sur-Seine, qui va forcément intéresser les Châtillonnais.

    Pascaline en effet, a rassemblé plus de 350 cartes postales anciennes, des photos et des coupures de presse auxquelles s'ajoutent les anecdotes de Louis Gibier, maintenant pensionnaire à la maison de la Douix, et des pages d'histoires de la ville. 

    Pascaline Kromicheff publie deux beaux ouvrages...

    L'écriture de ce livre a été financée par de généreux donateurs et l'association Distraction des malades, présidée par Simone Spagnesi. Un grand merci à eux !

     Pour écrire ce livre, Pascaline reçu de l'aide, des renseignements et des documents de pas mal de personnes : Judith Baudinet, Angelo Cecchi, Michel Diey, Patrick Dupressoir, Daniel Garnier, Christian Labeaune, Michel Massé, Jacquy Streer et Gilles Surirey,du blog de ChrisTal , ainsi que dans les publications des Amis du Châtillonnais et dans celles d'Images en Châtillonnais.

     Ce livre est présenté sous la forme d'un abécédaire, un abécédaire "amoureux" de Châtillon-sur-Seine.

    Il s'adresse donc à tous ceux qui lui portent intérêt et fera de très joli cadeaux de fêtes des mères ou fête des pères !

     Pascaline tient à remercier tous les contributeurs et en particulier M. Gibier, qui lui a prêté sa collection de cartes postales et lui a ouvert les portes de ses souvenirs.

    Merci aussi à Dominique Masson, Jean Millot et Jacquy Streer qui ont assuré la relecture. Dominique et Jean ont aussi prêté des cartes postales. 

    Claire Mignard, des Editions de l'Armançon, a réalisé la présentation qui est très réussie. 

    Elle a su mettre en valeur les documents et les anecdotes de manière très vivante par une mise en page dont elle a le secret. 

     Maintenant, il faut vendre ce livre. Pour cela, l'éditeur a choisi de faire une souscription : les gens peuvent commander le livre avant sa sortie à un tarif préférentiel (20 euros au lieu de 25). Cela permet de payer sans tarder l'imprimeur et d'ajuster le nombre de livres à paraître. La souscription est valable jusqu'au 17 mai, mais plus on se dépêche de commander et plus le livre sortira rapidement !

     Pascaline a déposé des bulletins de souscription dans un certain nombre de commerces. Merci aussi à eux de les avoir si gentiment accueillis, la tournée n'est pas encore terminée ! Les libraires du centre-ville (librairie du Musée et Majuscule) sont les premiers à en distribuer. 

    Quand le livre sera imprimé (fin mai / début juin), il pourra être envoyé à domicile ou retiré dans les bureau du journal Le Châtillonnais et l'Auxois (24 rue Mal de Lattre) ou à la Galerie d'Art et d'Or (13 rue de la Libération). Il y a simplement une case à cocher sur le bon de commande ci-dessous . 

    Pascaline Kromicheff publie deux beaux ouvrages...

     Le deuxième livre dont Pascaline Kromicheff vient de terminer la rédaction s'appelle "La Main dans le chapeau". 

    C'est une émouvante histoire de bénévoles et de handicap autour de l'association "Marie ses yeux pour tout dire" http://www.association-marie.com/

    Marie est une jeune fille de 14 ans qui habite Brognon (au nord-est de Dijon). Elle est atteinte d'une horrible maladie dégénérative. Elle et sa famille (la maman, le papa, le frère, la soeur) ont réussi à fédérer une magnifique équipe de bénévoles qui s'investissent à cœur perdu dans des manifestations pour aider la famille. Pascaline a collecté les témoignages de ces bénévoles pour comprendre ce qui les motive à donner autant d'eux mêmes. Elle a aussi rencontré les thérapeutes pour lui faire expliquer quels sont les bénéfices pour l'enfant. Enfin, elle a discuté avec la famille pour comprendre leur choix de garder Marie à la maison, ce qui implique beaucoup de sacrifices mais aussi de grands bonheurs. 

    Pascaline Kromicheff publie deux beaux ouvrages...

    L'écriture de ce livre, sur une idée de Marc Rey, membre de l'association et co-gérant des éditions de l'Armançon, a été financée par la Fondation CNP Assurances et portée par l'association De la Voix au Chapitre, présidée par Dominique Masson.

    ​Le résultat est un ouvrage plein d'émotions. 

    Voici l'introduction : 

    Ce livre n’a pas la prétention d’être une synthèse sociologique, une analyse des comportements ou une étude anthropologique. Il rassemble simplement des témoignages, sans viser à être exhaustif. D’autres associations « caritatives » existent, avec des problématiques différentes, des ambiances différentes. Puisse ce livre témoigner de la générosité et de l’engagement solidaire d’un groupe de personnes autour d’une petite fille handicapée et de sa famille. Puisse-t-il aider d’autres familles dans le besoin à reprendre confiance en la vie, en l’humain et ses formidables capacités à se dévouer, à s’entraider. Puisse-t-il être simplement le reflet de l’indispensable surcroît d’humanité sans lequel notre propre existence n’a que peu de valeur.

    ​ La couverture n'est pas encore prête, et la mise en page n'est pas terminée. Le timing est serré !, mais il devrait aussi sortir au mois de mai. 

    Les bénéfices iront à l'association et à l'éditeur.​

    Et aujourd'hui dimanche 3 mai, écoutez Pascaline évoquer ses livres sur France Bleu Bourgogne, à 11 h30, dans l'émission "Les Amis du Dimanche"


    1 commentaire
  •  Une belle exposition, préparée par les Amis du Châtillonnais, a eu lieu dans l'église Saint-Pierre de Châtillon sur Seine, durant les Journées du Patrimoine 2015.

    Cette exposition, réalisée par Dominique Masson, nous a conté l'histoire de l'abbaye Notre-Dame et l'influence des Cisterciens dans le Châtillonnais.

    Pourquoi cette exposition dans l'église Saint-Pierre ? eh bien parce que cette église était celle de l'ancienne abbaye Notre-Dame, dont la construction avait été conseillée aux chanoines de Saint-Vorles, par saint Bernard, alors Abbé de Clairvaux.

    Elle a été plus  tard de nouveau consacrée (après de nombreuses vissicitudes) cette fois à saint Pierre en 1835. Néanmoins les Châtillonnais l'appellent encore église Notre-Dame.

    http://www.christaldesaintmarc.com/l-eglise-saint-pierre-de-chatillon-sur-seine-a2594189

    Voici l'abbaye telle qu'on pouvait la voir en 1999 :

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    et ce qui en reste actuellement, transformé en Musée du Pays Châtillonnais

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Voici les différents panneaux qui nous ont expliqué la naissance de l'abbaye, son apogée puis sa fin...

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    "L’histoire de l’abbaye Notre dame et l’influence de saint Bernard et des cisterciens dans le châtillonnais "

    Durant l'exposition nous avons pu voir d'autres éléments mobiliers de l'église comme cette statue de Notre-Dame de l'abbaye qui  était autrefois vêtue d'habits...

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Ces vêtements ont été heureusement conservés, nous avons pu les admirer.

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Le visage de Saint Bernard :

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Ce bénitier en pierre qui date sans doute du XVIème siècle.

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    Le tronc de l'Archiconfrérie du Sacré-Cœur :

    "L’histoire de l’abbaye Notre dame et l’influence de saint Bernard et des cisterciens dans le châtillonnais "

    En partant un dernier coup d'œil à certains éléments de ferronnerie de la porte de l'église.

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine

    NOTEZ LA DATE D'UNE VISITE EXCEPTIONNELLE.

    LE SAMEDI 3 OCTOBRE :

    Une exposition sur les Cisterciens à Châtillon sur Seine


    votre commentaire
  • "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    Après le concert spirituel donné en l'église Saint-Pierre, anciennement Notre-Dame, par les Ambrosiniens, la Schola de Pontigny et les Dames de Pontigny, Michel Lagrange a dédicacé son nouveau livre, illustré de photos de Bernard Béros : "Le dernier jour de saint Bernard" suivi de "Clairvaux, Prison-Prière"

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    Michel Lagrange a dédicacé son ouvrage à de nombreux châtillonnais, en dédiant à chacun un message personnel, superbe preuve de son humanité et de sa bienveillance.

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    Bernard Béros y a ajouté sa signature.

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    Et avec chacun des lecteurs, ils ont eu un contact chaleureux...

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    La première partie du livre de Michel Lagrange est consacrée à saint Bernard, qui, sur son lit de mort, se remémore sa vie qui, bien que courte, fut si intense spirituellement et matériellement.

    Le texte est magnifique et émouvant, on suit en effet Bernard depuis sa tendre enfance, à côté de ses parents et de ses frères et sœur, on le retrouve à Saint Vorles auprès des chanoines, à Citeaux qu'il rejoignit avec de nombreux adeptes, bien sûr à Clairvaux qu'il fonda et lors de ses nombreuses rencontres et voyages, malgré sa santé chancelante.

    Bernard Béros a illustré le texte de l'auteur avec des photos qui nous montrent les lieux où le saint à vécu.

    Quelques pages parmi les nombreuses qui illustrent si bien le livre :

    A Châtillon sur Seine :

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    A Citeaux :

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    A Clairvaux :

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    La seconde partie du livre de Michel Lagrange s'intitule "Prison-Prière". Ce poème poignant lui a été inspiré par la vue des miradors de la prison de Clairvaux où les surveillants pénitentiaires regardent vers le sol ...alors que du temps de Bernard, les moines levaient les yeux vers le ciel en d'ardentes prières..

    Bernard Béros a encore ici illustré l'ouvrage de Michel Lagrange de belles photos, voici deux exemples parmi de très nombreuses pages,  qui nous montrent Clairvaux que d'habitude on n'a pas le droit de photographier.

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

    "Le dernier jour de saint Bernard" et "Clairvaux Prison-Prière" un livre de Michel Lagrange et Bernard Béros

     

     


    1 commentaire
  • "Coup de Contes" à Laignes le 23 septembre


    votre commentaire
  • Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Yolande Estrat, Présidente de Châtillon-Scènes a présenté devant une église comble, le concert que son association a organisé pour le 500ème anniversaire de la création de l'abbaye de Clairvaux  : des psaumes, cantiques, hymnes, répons et antiennes interprétés par les Ambrosiniens,  chœur d'hommes de Dijon, et les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny, chœur de femmes de Pontigny (Yonne), dans la belle église Saint-Pierre qui fut avant la Révolution sous le vocable de Notre-Dame. Cette église était l'église de l'abbaye Notre-Dame, construite sous l'impulsion de Bernard de Clairvaux.

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Yolande Estrat a également annoncé que le livre de Michel Lagrange, illustré de photos de Bernard Béros, serait dédicacé par les auteurs après le concert.

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Le concert a débuté par l'entrée en procession des Ambrosiniens, interprétant "Alleluia, Alleluia". Psaume 46 : "Omnes Gentes"

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Les dames de Pontigny leur répondaient depuis la balustrade de l'orgue.

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    L'enfance de Bernard fut évoquée par le cantique "Puer Natus", interprété par les deux chorales.

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    A la chaire de l'église, fut lu le "songe de Noël par Geoffroy d'Auxerre 1120-1189"

    « Songe de la nuit de Noël par Geoffroy d'Auxerre.docx »

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Ce texte fut suivi du grand répons " O! Oliva fructifera" des Matines de la fête de saint Bernard...

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    puis de l'hymne marial : "O Maria Virgo Pia" (XIIIème, Ms de Worcester)

    et de l'hymne : "Sublimis Aula Caelitum".

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Nous avons ensuite entendu des textes primitifs de Citeaux (XIIème siècle) : "Exorde, Charte de charité".

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Texte suivi du Grand Répons : "O Beati Viri Roberti" de l'Office de saint Robert de Molesme,et de l'antienne "O Splendissima" d'Hildegarde de Bingen.

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    La vie communautaire de l'abbaye Notre-Dame fut évoquée avec les  antiennes "Ecce Quam Bonum" et Nigra Sum" (Cantique des Cantiques , et Psaume 121).

     Puis ce fut l'émouvant sermon que prononça Bernard de Clairvaux au décès de son frère Girard : "Déploration sur la mort de Girard".

    « Sermon de saint Bernard sur la mort de son frère Girard.docx »

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Magnifique texte suivi de l'antienne "Sicut Lilium" du Cantique des Cantiques et Psaume 44, et de la séquence de la saint Rupert "O Jérusalem"composée par Hildegarde de Bingen.

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Bernard de Clairvaux et Hildegarde de Bingen correspondaient. Hildegarde, bénédictine, Abbesse de Disibodenberg près de Mayence, a composé plus de soixante-dix chants liturgiques.

    Une dame de Pontigny a lu la lettre qu'Hildegarde de Bingen écrivit à Bernard, Abbé de Clairvaux vers 1146.

    lettre suivie de l'antienne "O rubor Sanguinis" d'Hildegarde de Bingen.

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Puis un Ambrosinien lut la réponse de Bernard de Clairvaux à Hidegarde , vers 1147.

    « Lettre de Bernard de Clairvaux à Hildegarde de Bingen.docx »

    Réponse suivie du sermon de saint Bernard "le nom de la Vierge était Marie"

    « Le nom de la Vierge était Marie.docx »

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Le concert se termina par le "Grand Salve Regina" de Citeaux.

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Ce fut un concert spirituel magnifique, porté par des voix sublimes. Les interprètes furent très applaudis.

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    Et le lendemain, dimanche 20 septembre les Ambrosiniens ont participé , avec les Dames de Pontigny, à la messe à l'église Saint-Vorles.

    Les Ambrosiniens, les Dames de Pontigny et la Schola de Pontigny ont donné un magnifique concert dans l'ancienne église de l'abbaye Notre-Dame à Châtillon sur Seine

    En complément :

    Bernard de Clairvaux et Châtillon sur Seine

    Ecolier modèle auprès des chanoines de Saint-Vorles, jusqu'au seuil de sa "jeunesse", Bernard et sa famille résidaient dans la maison familiale rue de Truchot, devenant couvent des Feuillants en 1621, puis Collège Saint-Bernard jusqu'en 1998. De toute évidence l'église Saint-Vorles demeure le lieu privilégié de la ville avec le site du "miracle de la lactation".

    Dans la cité, un autre lieu bernardin nous interpelle : l'église Notre-Dame, autrefois abbaye que le saint contribua à fonder.

    En effet, cette dernière, édifiée au XIIème siècle, évoque, en dépit de ses mutilations, celle de Fontenay : 4ème fille de Clairvaux.


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • René Drappier a assisté à la cérémonie, voici ses photos.

    Au Monument Bill Holland, avenue Joffre :

    Châtillon sur Seine a commémoré sa Libération

    Châtillon sur Seine a commémoré sa Libération

    Châtillon sur Seine a commémoré sa Libération

    Au Monument aux Morts, jardin de la Mairie :

    Châtillon sur Seine a commémoré sa Libération

    Châtillon sur Seine a commémoré sa Libération

    Châtillon sur Seine a commémoré sa Libération

    Châtillon sur Seine a commémoré sa Libération

    Châtillon sur Seine a commémoré sa Libération

    Châtillon sur Seine a commémoré sa Libération

    Châtillon sur Seine a commémoré sa Libération

    Châtillon sur Seine a commémoré sa Libération


    votre commentaire
  • Lors de la soirée de vernissage des animations relatives au 900ème anniversaire de la fondation de l'abbaye de Clairvaux, Dominique Masson a fait part rapidement de la parution d'un ouvrage qu'il a rédigé sur saint Bernard : non sur sa vie à Clairvaux, mais sur celle qu'il a passée dans notre Châtillonnais et également sur l'abbaye Notre-Dame dont il a été à l'origine.

    Dominique Masson a publié un cahier du Châtillonnais sur Bernard de Clairvaux, les Cisterciens dans le Châtillonnais et l'abbaye Notre-Dame de Châtillon sur Seine

    Je me suis procuré son livre qui m'a beaucoup intéressée car il est très documenté et bien illustré.

    Dominique Masson a publié un cahier du Châtillonnais sur Bernard de Clairvaux, les Cisterciens dans le Châtillonnais et l'abbaye Notre-Dame de Châtillon sur Seine

    Cet ouvrage extrêmement intéressant, se compose de deux parties :

    La première nous présente Bernard et le Châtillonnais : les "Vies" de saint Bernard, sa famille, le songe d'Aleth sa mère,le miracle de la Lactation. Il nous montre Bernard à l'école des chanoines de Saint-Vorles, ses tentations,ses contacts avec  Robert de Molesme, le départ de Bernard et de ses compagnons depuis Châtillon pour se rendre à Citeaux, les reliques du saint dans le Châtillonnais, les granges monastiques, et le couvent des Feuillants.

    La seconde partie de l'ouvrage est consacrée à l'abbaye Notre-Dame de Châtillon qui s'éleva sous l'impulsion de Bernard, alors abbé de Clairvaux :

    Les bâtiments de l'abbaye, ses premiers abbés, son temporel, le relâchement des moines, son apogée et son déclin, et enfin l'abbaye à l'époque moderne avec sa transformation en hospice et maintenant en musée.

    Ce livre est édité par l'Association des Amis du Châtillonnais dont Dominique Masson est Président.

    Il est en vente chez les Amis du Châtillonnais, et à l'Office du Tourisme.

    Une exposition, réalisée par Dominique Masson intitulée " l’histoire de l’abbaye Notre-Dame et l’influence de saint Bernard et des cisterciens dans le Châtillonnais" a lieu aujourd'hui samedi 19 septembre et demain dimanche 20 septembre  dans l'église Saint-Pierre (ex Notre-Dame) de Châtillon sur Seine

    De 10h à 12 h et de 14h à 16h

    Entrée libre, ne la manquez pas .


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires