• Aujourd'hui c'est la sainte Catherine ! une chronique d'Eulglod

    Eulglod nous régale encore de ses chroniques, aujourd'hui il nous parle de sainte Catherine....

    La Sainte Catherine Le 25 Novembre

    Cette fête commémore le martyre de Catherine d'Alexandrie.

    Catherine serait morte en 307 à l'âge de 18 ans à Alexandrie mais le doute qui entoure son martyre et même son existence, font que la fête religieuse a disparu du calendrier romain en 1969.

    Sainte Catherine ou Hypatie ?

    Pour être sensée avoir vécue à la même époque (ou presque, Hypatie serait née une cinquantaine d'années plus tard), Hypatie, elle, était bien réelle.

    Philosophe, astronome et mathématicienne, elle fut soupçonnée de favoriser un conflit idéologique entre Oreste (fonctionnaire païen) et Cyrille (évêque d'Alexandrie).

    Au cours du Moyen-âge, l'image d'Hypatie aurait été récupérée et transformée en une égérie de la chrétienté, probablement jusqu'à ce qu'elle devienne « réellement » l'origine de la légende de Sainte Catherine.

    Il est dit parfois, dans la même source historique, qu'elle serait à l'origine de trois ouvrages :

    « Hypatie est créditée d'avoir écrit trois traités majeurs en géométrie, en algèbre et en astronomie... »

    Mais aussi : « Bien qu'aucun écrit directement rédigé de sa main n'ait pu être retrouvé... »

    Curieux... La fête a disparu du calendrier... La preuve n'a pas besoin d'être faite...

    Qu'en est-il aujourd'hui ?

    « Oh, vous qui êtes notre mère, Donnez-nous un mari »

    C'est aujourd'hui une fête par laquelle les femmes célibataires ayant atteint les 25 ans, cherchent un mari, ou du moins célèbrent les 25 ans de célibat.

    La coutume ne subsiste plus véritablement que dans les milieux de la mode.

    Il convient alors de confectionner un chapeau, généralement original et de couleurs... mais de couleurs... jaunes et vertes...

    Cette coutume de « coiffer catherinette » revient (revenait ?) également à coiffer la statue de Sainte Catherine située à Paris au coin des rues de Cléry et Poissonnière. … Et jadis, il y avait beaucoup de monde sur place.

    Aujourd'hui c'est la sainte Catherine ! une chronique d'EulglodA la Sainte Catherine, tout bois prend racine.

    Une croyance qu'il ne faut pas prendre à la lettre (ou au pied du végétal...).

    Le dicton précise bien qu'il s'agit « de bois qui prend racine »...

    Nos anciens avaient bien remarqué que vers la fin Novembre, les « boutures ligneuses » avaient de grandes chances de reprises.

    Avec le temps, le dicton qui fait référence au bouturage, s'est lentement transformé en une invitation à planter.

    Tout y passe, plantes, arbres, arbustes et peu importe les conditions climatiques et nombreux sont les jardiniers (en herbe) qui contempleront leurs désillusions...

    Le saviez-vous ? Si le 25 novembre, les filles de 25 ans célibataires coiffent Sainte-Catherine, le 6 décembre, jour de la Saint Nicolas, les garçons de 30 ans encore célibataires sont censés porter la crosse de Saint-Nicolas.

    A voir également - Gallica : http://gallica.bnf.fr - Socrate, Histoire de l'Eglise (Livre VII 1ere partie, Chapitre XV, Mort de la savante Hypatie)

     A Châtillon sur Seine, la coutume ne s'est pas perdue, en témoigne cette catherinette vue au salon Zora Coiffure !

    Aujourd'hui c'est la sainte Catherine ! une chronique d'Eulglod

    Aujourd'hui c'est la sainte Catherine ! une chronique d'Eulglod  mademoiselle de perpétuer la tradition !

    Et les statues de sainte Catherine dans nos églises châtillonnaises :

    http://www.christaldesaintmarc.com/sainte-catherine-et-saint-nicolas-etaient-pries-ensemble-dans-les-egli-a187942214

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Novembre 2021 à 16:39
    Eulglod
    Bonjour Merci Christiane pour ce complément, les photos des statues et le rappel de la légende de la roue brisée
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :