• "Chamesson et son patrimoine bâti", visite du village avec le GIP

     Mardi 15 octobre, le GIP du Parc National a proposé une visite commentée des façades du village de Chamesson. 

    En effet, après la réalisation d'un état des lieux du patrimoine bâti, le GIP a entamé une démarche de sensibilisation du public au patrimoine bâti de tous les villages adhérents au projet de parc National, et à sa mise en valeur.

    J'ai participé  à cette visite, invitée  par l'association "Villages Anciens-Villages d'Avenir à laquelle j'adhère.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    La démarche du GIP, pour répertorier le patrimoine bâti de chaque village, nous a été présentée par Laetitia Masclet.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Ses recherches sur les villages qui seront inclus dans le GIP, elle les a tout d'abord faites à partir des cartes de Cassini.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Elle s'est servie aussi du cadastre napoléonien.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Visite de Chamesson avec le GIP

    La visite a commencé par l'observation de cette maison, située en face de la salle des Fêtes de Chamesson.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Cette maison est recouverte de tuiles plates de Bourgogne de couleur brun-rouge foncé. Autrefois beaucoup de maisons possédaient un toit en "laves", le coût de remplacement de celles-ci étant très élevé, les propriétaires ont souvent choisi de les remplacer par des tuiles plates (ou malheureusement de tuiles mécaniques moins onéreuses).

    On voit, sous le toit, les baies rectangulaires de l'étage d'attique, situées sous les combles.

    Les fenêtres possèdent des encadrements en pierre. On remarque que la porte et la fenêtre de droite ont le même linteau. Les chaînages d'angle sont en pierre de taille.

     

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Laetitia nous présente ici un type de maison "ouvrière", avec plusieurs logements. Chamesson, en effet, possédait au XIXème siècle, une pointerie et d'une tréfilerie, et donc de nombreux ouvriers. Certains étaient logés près de l'usine, d'autres dans le village.

    J'avais écrit un article sur cette pointerie :

    http://www.christaldesaintmarc.com/la-pointerie-de-chamesson-a893975

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Les maisons sont séparées des jardins par des murets recouverts de "laves".

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Chamesson est traversé par la départementale qui va de Dijon à Châtillon sur Seine.

    Visite du patrimoine bâti de Chamesson avec le GIP

    Deux autres voies principales desservent le village, l'une qui est parallèle à la Seine, et l'autre qui y descend . (Le long de cette voie, on aperçoit le restaurant communal qui vient de rouvrir, pour le plus grand bonheur du maire de Chamesson, Jean-Claude Stutz)

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Cette voie descend jusqu'à la Seine qu'elle traverse par un très beau pont du XVIIème siècle.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Le long de la Seine on voit un joli lavoir, pris bien souvent pour modèle par les peintres et les photographes...

    Visite de Chamesson avec le GIP

    De l'autre côté du pont, on aperçoit une place, qui constitue le centre du village.

    Tous les villages châtillonnais n'ont pas une place aussi intéressante, car, en  effet, sur celle-ci, on peut voir la Mairie, l'église, et l'entrée du château.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    La mairie , construite au XIXème siècle, par S.Tridon :

    Visite de Chamesson avec le GIP

    L'église de Chamesson, a été construite elle aussi au XIXème siècle par S. Tridon. Avec celle de Griselles et de Ménétreux le Pitois, elle est sous le vocable de saint Valentin de Griselles.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Le vénérable platane de la place :

    Visite du patrimoine bâti de Chamesson avec le GIP

    Autour de la place se dressent des maisons plus cossues. La fenêtre de celle-ci a un chambranle à arc surbaissé.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Elle possède une lucarne...

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Celle-ci, située près de l'entrée du château, a une toiture à quatre pans et...un balcon.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Une autre belle maison :

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Celle-ci forme un angle avec la rue...

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Les maisons sont parfois en pierres apparentes (une aberration pour le C.A.U.E., qui énonce qu'"une maison sans enduit est un hamster sans poils", les joints de façade empêchant la maison de respirer )

    Visite de Chamesson avec le GIP

    D'autres façades de maisons sont à enduits beurrés, laissant apparaître les pierres.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Certaines maisons  de "maîtres" ont des portails et des clôtures ferronnées.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Une vue de Chamesson, depuis la route qui vient de Coulmier. Ce village est en fond de vallée et à flanc de coteau.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Une autre vue du village, prise depuis le coteau surplombant la départementale.

    Visite de Chamesson avec le GIP

    Le village de Chamesson est composé  essentiellement de fermes et de granges. Il est intéressant à l'échelle du territoire pour la qualité de sa composition parcellaire et de son bâti, construit autour de la Seine.

    Les rives de la Seine  et son petit patrimoine vernaculaire (pont, lavoirs, mairie, église..) sont bien entretenus et mis en valeur, note le GIP, ce qui est un atout pour le village.

    Néanmoins, le GIP déplore que les réseaux aériens et d'éclairage soient très présents au centre de la commune, et qu'aux entrées sur la route départementale, les constructions modernes et les hangars soient un peu trop visibles.

    Des compléments sur l'histoire du village de Chamesson :

     http://chamesson.fr/index.php/histoire


  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Octobre 2013 à 18:21

    En effet ce lavoir est magnifique et, s'il n'était aussi loin de chez moi, je prendrais bien du plaisir à le "croquer". Votre blog, Chris, nous apporte une bouffée d'oxygène. Merci pour le partage ainsi que pour le mail que vous m'avez adressé à titre perso. Amicalement. Chinou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :