• La salle Louis Pascal était bondée, beaucoup de Châtillonnais avaient répondu présents pour écouter cette conférence si passionnante !




    votre commentaire
  • André Fairise nous relata jour par jour son voyage ..

    Plus de 130 photos avec des commentaires souvent très poétiques nous contèrent son extraordinaire périple.

    Pour André Fairise,ce voyage initiatique n’était pas du tout ,comme pour certains autres marcheurs ,une simple randonnée pédestre,mais une quête mystique !..

    Emaillée de détails vivants et émouvants,le récit de son aventure nous a touchés,et les applaudissements nourris ont salué son exploit …

    votre commentaire
  • André Fairise ,après la fin de son récit,s’est prêté très aimablement aux questions nombreuses de son auditoire..

    Combien avez vous perdu de Kilos ??

    Avez vous beaucoup souffert (ampoules ,tendinite) ??

    Vous étiez vous entraîné ??

    Plein d’humour et de gentillesse,ce pèlerin a répondu à toutes les questions et a donné à certains l’envie de suivre ses traces…




    votre commentaire
  • Voici de plus près l’itinéraire qu’a suivi à pied André Fairise..

    Le retour s’est fait en bus…


    votre commentaire
  • (Sa « Credential »)

    Qu’est ce que la « crédential » ?

    La credencial est un document qui certifie qu’un pèlerin est « bona fide », et qui donne accès aux refuges en Espagne.

    On la fait tamponner au départ et chaque jour suivant, dans les églises, les refuges, les bars ou les Offices de Tourisme, tout au long du Chemin.

    On montre la credential ainsi tamponnée au Bureau d’Accueil des Pèlerins de la Cathédrale de Santiago, au 1 Calle del Villar.


    votre commentaire
  • (Son certificat de pèlerinage,la Compostela…)

    Après avoir rempli un petit questionnaire sur sa motivation, le pèlerin recevra « la compostela »,document écrit en latin rempli par le bureau des pélerinages.

    Cette « compostela »atteste qu’il a fait le pèlerinage pour venir se recueillir sur le tombeau de l’apôtre Jacques,ce fut le cas d'André Fairise.


    Notre pays Châtillonnais vit passer aussi, autrefois, des pélerins en route pour Saint Jacques de Compostelle…

    Ces pélerins venaient d’Allemagne et des régions de l’Est et se rendaient à Vezelay,un des points de départ de ce grand pèlerinage.

    Il n’en reste guère de traces,mais tout de même une petite merveille nous en rappelle le souvenir :c’est le magnifique vitrail de notre Eglise Saint Nicolas que je vais vous présenter…

    (Les photos du vitrail du "pendu-dépendu" seront placées dans le chapitre sur l'Eglise Saint Nicolas)


    votre commentaire
  • Dimanche 5 Octobre a eu lieu à Montigny sur Aube,une magnifique conférence sur la bataille de Châtillon ,par Monsieur Patrick Facon,Directeur de recherche/Air au Service historique de la Défense.

    Patrick Facon a traduit le livre "The Battle of Châtillon" rédigé par les militaires de la 2ème CORPS AERONAUTICAL SCHOOL basée à Châtillon sur SEine en 1918.

    Voici la couverture de ce livre passionnant .

    7 commentaires
  • (le château de Montigny sur Aube)


    Le livre "the Battle of Châtillon" fut retrouvé grâce aux actuels propriétaires du Château de Montigny sur Aube.

    Et effet Monsieur et Madame Len Robert Small découvrirent un jour une photo représentant Harry Truman devant le Château de Montigny sur Aube ,ainsi que des lettres écrites à sa fiancée où il donnait ses impressions de jeune lieutenant d'alors !

    Harry Truman on le sait fut Président des Etats-Unis ....

    Mais que faisait donc Harry Truman dans notre Châtillonnais ??


    1 commentaire
  • En 1917 les Français espéraient que les soldats US allaient rapidement venir aider l'armée Française à se battre contre l'ennemi...

    Les USA étaient à cette époque en lutte contre Pancho Villa au Mexique ,également à Cuba et aux Philippines,avec du matériel ancien qui n'aurait jamais pu lutter efficacement contre la puissance Germanique..

    Il fallut donc recruter des soldats aux Etats-Unis,comme le montre cette affiche,et surtout concevoir du matériel efficace,spécialement aéronautique.

    votre commentaire
  • Patrick Facon nous relata l'intense coopération qui eut lieu alors entre les Etats-Unis et la France..

    Les Français pouvaient ent apporter leur savoir-faire industriel,les USA leurs matières premières..

    L'effort fut immense,mais personne ne rechigna à l'accomplir !!

    votre commentaire
  • Une mission dirigée par le Major Bolling fut chargée de choisir les constructeurs d'avions nécessaires aux combats contre les Allemands qui possédaient déjà une flotte d'avions considérable...

    Des avionneurs anglais (De Havilland),Italiens (Coproni et Français (Breguet) furent choisis.

    La période de construction des appareils s'étendra jusqu'au dernier trimestre de 1918.

    votre commentaire
  • ( Patrick Facon,le remarquable conférencier)

    Pourquoi me direz-vous ,évoquer Châtillon sur Seine dans cet exposé sur la coopération franco-américaine pendant la premire guerre mondiale ??

    Si vous avez lu le premier billet que j'avais consacré à l'aérodrome de Châtillon sur Seine (chapitre dans la partie gauche,"le tour de France ULM passera à Châtillon sur Seine" ,5ème billet) vous avez pu avoir l'explication !

    En effet notre aérodrome fut fondé par la "2e Corps Aeronautical School" en vue de la formation rapide et efficace de pilotes observateurs aériens !!!!

    votre commentaire
  • (Monsieur Facon ,et à gauche monsieur le Préfet de Côte d'Or,à côté de Monsieur le Consul des USA de Lyon)

    La "2e Aeronautical School" assura à Châtillon sur Seine la formation de cinq promotions: 12520 officiers , sous-officiers et hommes de rang qui étaient logés à Châtillon ,mais aussi dans le canton de Montigny sur Aube...

    Voilà pourquoi Harry Truman fut photographié devant le château ...


    votre commentaire
  • A Châtillon sur Seine,la base US de la "2e Aeronautical School " forma des pilotes et observateurs,mais aussi des artilleurs et des mécaniciens d'avion...

    En 1918 on pouvait y trouver une cinquantaine de pilotes et 63 avions !!

    votre commentaire
  • Après son très brillant exposé,Monsieur Facon répondit aux questions des spectateurs ..

    Ce fut une magnifique et passionnante conférence.

    Procurez-vous le livre "la bataille de Châtillon",il regorge de photos,de récits inoubliables..

    Ce que je vous ai raconté n'en représente qu'une infime partie...

    J'ai beaucoup aimé cette poésie de P.X.Knoll (traduite de l'américain par Patrick Facon),je ne résiste pas à vous la faire connaître....



    CHÂTILLON

    Entre les bois allongés et des collines qui ondulent
    Se trouve un coin de jardin,une plaine baignée de lumière,
    Et sur les rives calmes ,d'une beauté paisible,
    Est niché l'ancien village de Châtillon sur Seine.

    Les eaux de la Seine lui confèrent tout son charme,
    Et,aux pieds des berges escarpées,la Douix prend sa source,
    Coulant dans une beauté étincelante et réfléchissant
    L'image à la fois de la terre et du paradis.

    Au milieu des prés verdoyants,cachés par des sapins,
    Se tiennent d'antiques et baroques chapelles et châteaux,
    Tandis que sur les hauteurs,de sinistres forteresses crénelées
    Montent,comme dans le passé,la garde contre tout ennemi.

    Ses habitants ont entendu le cri:" ils ne passeront pas!"
    Ils ont tout donné,comme les patriotes qu'ils ont toujours été,
    Tandis que sur les champs de bataille,leurs fils sacrifient leur vie,
    Heureux de mourir pour que la France aimée continue de vivre.

    Au-delà des rues encombrées,dans les prairies tranquilles,
    Se trouvent les tombes couvertes des lauriers de ceux qui sont partis,
    Nos camarades qui,sur des terres tourmentées par la guerre
    Ont désormais trouvé la paix dans leurs lieux de repos.

    Ils dorment sous le drapeau qu'ils ont brandi sans faillir,
    Enfouis dans la terre qu'ils ont contribué à sauver.
    Au-dessus d'eux le soleil brille sur un monde meilleur.
    Car ces hommes se sont librement sacrifiés.

    La victoire acquise,notre mission en France prend fin.
    Bientôt nous voguerons sur l'Atlantique vers nos foyers.
    Peut-être nos souvenirs seront-ils obscurcis
    Quand le temps et l'éloignement auront fait leur oeuvre.

    Nous n'oublierons jamais et la Seine,et la Douix
    Cette plaine bordée de forêts et de collines,
    Les forteresses et les châteaux nichés en ces lieux
    La singulière ville française de Châtillon sur Seine

    P.X.Knoll


    Merci amis Américains et comme dirait Michel Sardou "si les Ricains n'étaient pas là...."

    Il faut nous en souvenir,n'est ce pas ?

    Les Amis du Château de Montigny sur Aube me communiquent:

    Le livre la bataille de Châtillon n'est pas en vente en librairie,pour vous le procurer:

    -ou par courrier à "Association des Amis du Château de Montigny sur Aube" rue Henri Chambon 21520Montigny sur Aube,pour un montant de 28€.
    Dans le cas d'un envoi par poste,prévoir 5€ pour frais d'expédition

    -ou auprès des "Amis du Châtillonnais"

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique