• Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix ont eu la très bonne idée, en cette journée du Patrimoine 2018, d'inviter Eric de Laclos, sculpteur bien connu des Châtillonnais, puisque c'est lui qui a sculpté les deux superbes statues qui accueillent les visiteurs en entrant dans la cour du Musée.

    http://www.christaldesaintmarc.com/eric-de-laclos-a-termine-de-sculpter-les-deux-statues-de-vix-et-elles--a131482618

    Robert Fries, Président des Amis du Musée, a présenté la conférence d'Eric de Laclos :

    En tant que sculpteur, Eric de Laclos a de la sculpture gallo-romaine une connaissance intime . Nombre de ses propres créations ont été inspirées par les sculptures de cette époque dont certaines se trouvent au Musée du Pays Châtillonnais ou au Musée Archéologique de Dijon.

    Bien que présente dans bien des musées de France, la sculpture gallo-romaine apparaît souvent comme un parent pauvre de l'Art, Eric de Laclos saura nous en expliquer les singularités, il nous montrera que la sculpture gallo-romaine, longtemps victime de préjugés, a conservé sa capacité d'évocation et a quelque chose de fort à raconter.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Eric de Laclos a tout d'abord précisé ce qu'est la sculpture .

    La sculpture est finalement une image en relief qui se détermine en deux types : le relief (ou bas-relief) qui prend appui sur un fond et la ronde -bosse qui est indépendante.

    Le sculpteur et son outil déterminent la forme et la taille d'une sculpture mais il faut compter aussi sur le contexte  économique, social, religieux et même politique.( exemple de l'Art nazi)

    La sculpture gallo-romaine a particulièrement touché Eric de Laclos car à cette  époque il n'y avait aucun principe rigide, tout était possible et puis c'est un art complètement mal traité, les archéologues n'étant pas des historiens d'Art.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Le conférencier a présenté l'évolution de la sculpture depuis la fondation de Massalia jusqu'à la chute de l'Empire Romain.

    L'Art Celte se situe entre -500 avant J.C. et + 50 après J.C., il s'agit d'art décoratif, les modèles sont parfois méditerranéens car à ces époques les voyages étaient nombreux.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Un exemple d'Art Celte sur cette pièce de monnaie qui montre que les formes poussent vers l'abstraction. Cet art était réservé à l'élite, la classe dominante.

    Chez les Celtes il n'existait pas de divinités, mais des "héros".

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    La Gaule, pays des Celtes, subit les influences des Germains au nord, celles les Celtibères au sud ouest  et celles des Ligures au sud-est .

    Sur cette carte de la péninsule italienne, on voit en vert la place des Etrusques, en jaune celle des Grecs et en bleu celle des Carthaginois. En blanc se trouvaient des peuples italiques et indigènes.

    Les luttes d'influences entre ces peuples furent intenses.

    L'Art Romain eut deux racines  : celle des Italiques et celle des Grecs.

    L'Art Italique était populaire, plébéien il représentait la vie quotidienne avec un "canon court".

    L'Art Grec était apprécié des Patriciens, il était présent lors de portraits funéraires, on faisait des reproductions en série pour montrer les ancêtres de la famille.

    La sculpture romaine nous dit Eric de Laclos était un Art sans émotion, mais plus tard,entre 100 et 200 après JC, en raison de l'inquiétude sur l'avenir il évolua vers plus de disproportions (yeux, expressions).

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'Art Gallo-Romain

    En "Narbonnaise", première province romaine en Gaule, on pratiqua des sculptures dont les reliefs étaient détourés au trépan. Dans le reste de la Gaule, l'Art Gallo-Romain se nourrit de l'Art Romain, car les Celtes ne sculptaient pas.

    L'aspiration des Celtes à être Romains évolua très rapidement,ils s'approprièrent tous les mythes romains mais...les mirent à "leur sauce", c'est à dire qu'ils changeaient les dieux selon ce qui les arrangeait., l'autonomie des divinités ne leur devenait plus propre.

    Une des particularités de la sculpture gallo-romaine est un art du quotidien. On y trouve beaucoup de stèles funéraires, mais aussi des scènes adorables comme cette sculpture d'un couple d'amoureux !

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Cette statue représentant Epona est à "canon court", elle montre une divinité domestique, et pas forcément la vraie déesse romaine.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Eric de Laclos a demandé au Musée d'exposer la superbe statue de "l'enfant au chien", découverte au Tremblois, qui nous montre que les sculpteurs gallo-romains représentaient la proximité de la vie de tous les jours, avec un art touchant et décomplexé.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    C'est aussi le cas avec la statue des déesses-mères dont l'influence, nous dit Eric de Laclos, provient de figures indo-européennes, les Parques.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Au Musée de Senlis, Eric de Laclos a découvert et dessiné cette statue gallo-romaine de femme enceinte...un genre de statue que n'auraient jamais, au grand jamais, réalisé les sculpteurs romains.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Il est bien sûr évident que les sculpteurs Grecs ont formé les sculpteurs Romains, et que les sculpteurs Romains ont formé ceux des Gallo-Romains.

    Mais les Gallo-Romains ont rendu leurs sculptures plus proches de la réalité du corps humain avec ses défauts, ses particularités.

    Un exemple qui le démontre : la statue de Mercure, au sommet du Puy de Dôme, dans le temple qui lui était dédié, aux membres décalés, loin des modèles rigides de dieux romains.

    (Un petit clin d'œil à notre ancienne Conservatrice, Félicie Fougère, qui va s'occuper de ce patrimoine !), cette photo je l'ai prise cet été dans le petit musée du sommet du Puy de Dôme :

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'art gallo-romain a donc évolué vers plus d'émotion, de quotidienneté.

    Rendez vous dans la salle consacrée à la ville Gallo-Romaine de Vertillium au Musée du Pays Châtillonnais, vous y verrez d'admirables exemples de la sculpture Gallo-Romaine qui, encore aujourd'hui, nous touchent et nous émeuvent.

    Eric de Laclos a été très applaudi, des questions lui ont été posées, par exemple celle sur la polychromie...oui les statues étaient peintes, avec des couleurs qui nous paraitraient aujourd'hui criardes...nous sommes tellement habitués aux statues blanches....


  • Commentaires

    1
    bridget
    Samedi 22 Septembre à 18:08

    Merci encore pour cette conférence forte intéressante.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :