• Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Eric de Laclos, sculpteur que nous connaissons par ses superbes réalisations , comme la statue de la déesse Sequana aux Sources de la Seine :

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Les statues de la Princesse et du Prince de Vix à l'entrée du Musée du Pays Châtillonnais :

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

     et ses ex-votos inspirés de ceux du sanctuaire des sources de la Seine :

    http://www.christaldesaintmarc.com/eric-de-laclos-expose-de-magnifiques-ex-votos-au-musee-du-pays-chatill-a104127666

    Eric de Laclos nous a présenté, à la Galerie des Z'Uns Possible à Chamesson, un  superbe livre qu'il a écrit dernièrement, illustré de ses dessins d'ex-voto, ouvrage édité par son ami et voisin Jean Colombain, intitulé "Meilleurs vœux".

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Fabien Ansault a présenté les deux amis Eric de Laclos et Jean Colombain à l'assistance, venue nombreuse découvrir un ouvrage original.

    Il en a profité pour détailler toutes les futures animations du Cabinet des Z'Uns Possible de Chamesson, à lire ici :

    http://www.christaldesaintmarc.com/programme-des-animations-a-la-galerie-des-z-uns-possible-a-chamesson-a208304208

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Quelques dessins et deux sculptures d'ex-voto réalisés par Eric de Laclos ont été installés sur une table.

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Eric de Laclos a tout d'abord évoqué la rencontre qui a eu lieu entre Jean Colombain et lui, il y a déjà fort longtemps, rencontre qui s'est poursuivie par des échanges épistolaires réguliers, durant de nombreuses années.

    Et puis un jour, Jean Colombain a eu assez de la vie trépidante de Paris, il est venu s'installer chez nous en Bourgogne,  en Côte d'Or, et plus précisément à ....Champagny, dans une maison voisine de celle de son ami Eric.

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Jean Colombain aime le travail de sculpteur, mais aussi de dessinateur d'Eric de Laclos, et comme il est éditeur, il a suggéré à son ami de réaliser un livre où il pourrait montrer son travail.

    Des dessins d'ex-voto, qui seraient accompagnés d'un texte.

    Le problème est qu'il n'y a aucun texte d'époque expliquant l'origine des ex-voto en Gaule, leur signification, puisqu'ils ont été réalisés  au début de la conquête romaine, à l'époque où les Celtes ne connaissaient pas l'écriture.

    L'idée a donc été de coucher sur le papier, en face de chaque dessin d'ex-voto, un texte personnel traduisant les impressions ressenties par Eric de Laclos lorsqu'il était dans un musée, en train de croquer un ex-voto.

    Eric de Laclos est donc parti dans divers musées à la recherche d'ex-voto intéressants , comme celui de Chamalières près de Clermont Ferrand. Il a réalisé des dessins avec différents procédés: sanguine, plomb, crayons de couleur etc...

    Jean Colombain a ensuite cherché comment mettre en page l'ouvrage.

    Il s'est inspiré d'un ouvrage qu'il a déjà édité....

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Jean Colombain a été très exigeant avec son ami Eric, les textes ont été modifiés, raccourcis..ou rallongés. Certains dessins sont accompagnés des notes prises au moment de leur réalisation.

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Pour que le prix du livre soit le plus abordable possible, l'éditeur a utilisé une imprimante  et le résultat est vraiment excellent.

    Le papier est de très bonne qualité, la reliure est parfaite...et pourtant "Meilleurs Vœux"  n'est vendu que dix euros, un prix dérisoire pour un ouvrage de cette qualité !!

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Les deux amis ont répondu aux questions des auditeurs qui se sont ensuite précipités pour acheter "Meilleurs Vœux"...

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Une couverture originale qui attire l'œil :

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Quelques pages choisies au hasard de ce très bel ouvrage :

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Eric de Laclos a présenté son livre "Meilleurs Vœux ", à la galerie des Z'uns possible de Chamesson

    Vous pourrez vous procurer ce livre magnifique au prix incroyablement bas de 10 €,  au Musée du Pays Châtillonnais, les Amis du Musée en ont commandé un certain nombre pour la boutique.

    Courez vite l'acheter, il est exceptionnel !

     


    1 commentaire
  • Pendant les deux journées du Patrimoine 2018, Eric de Laclos a exposé ses belles statues de bois et de pierre dans la chapelle Saint-Phal.

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    A l'entrée de la chapelle, sous le porche, on admire les deux arbres d'Adam, sculptés après qu'Eric de Laclos ait été séduit par un texte du poète Bernard  Noël : "Le désir est ce qui couvre d’un seul visage nos deux mondes : celui de la destruction et celui de l’amour."

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    L'arbre d'Adam :

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    L'arbre de Vie :

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    J'avais vu "l'arbre de Vie" en réalisation lors de la visite de son atelier en septembre 2016 :

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    La statue, exposée au centre de la chapelle, se nomme "l'échelle de Jacob", elle fait référence à un épisode biblique du Livre de la Genèse.

    Fuyant son frère Ésaü qui a juré de se venger suite à la prise des bénédictions d’Isaac, Jacob se rend à la demande de sa mère à Haran pour trouver femme à marier dans la famille de celle-ci. Arrivé à Louz, il fait un rêve où il voit une échelle entre ciel et terre, d’où les anges descendent et montent. Dieu se révèle à lui et renouvelle l’alliance contractée avec ses pères.

    Eric de Laclos laisse imaginer aux visiteurs d'autres histoires qui ne seraient pas religieuses, par exemple pourquoi ne pas y voir un Sans Domicile Fixe dormant dans la rue ?....

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    Le sculpteur a remplacé les anges par des oiseaux qui montent et descendent de l'échelle....

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    Ici Eric de Laclos expose six sculptures de femmes  aux bras droits repliés, qui nous montrent comment les artistes, depuis l'âge de pierre jusqu'à nos jours, ont représenté l'éternel féminin.

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    Monsieur Fonquernie, qui fut très longtemps Président des Amis de Saint-Phal, montre à Eric de Laclos la belle fresque murale de la chapelle Saint-Phal, datant du XVème siècle et représentant l'Annonciation, (classée par arrêté de 1965).

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    Une expo vente des aquarelles de Christine Girault a été faite au profit de la restauration de la chapelle qui fut profanée par des voleurs qui l'ont dépouillée de ses anciennes dalles de pierre.

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018

    Eric de Laclos a exposé ses belles sculptures dans la chapelle Saint-Phal, pour les Journées du Patrimoine 2018


    1 commentaire
  • Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix ont eu la très bonne idée, en cette journée du Patrimoine 2018, d'inviter Eric de Laclos, sculpteur bien connu des Châtillonnais, puisque c'est lui qui a sculpté les deux superbes statues qui accueillent les visiteurs en entrant dans la cour du Musée.

    http://www.christaldesaintmarc.com/eric-de-laclos-a-termine-de-sculpter-les-deux-statues-de-vix-et-elles--a131482618

    Robert Fries, Président des Amis du Musée, a présenté la conférence d'Eric de Laclos :

    En tant que sculpteur, Eric de Laclos a de la sculpture gallo-romaine une connaissance intime . Nombre de ses propres créations ont été inspirées par les sculptures de cette époque dont certaines se trouvent au Musée du Pays Châtillonnais ou au Musée Archéologique de Dijon.

    Bien que présente dans bien des musées de France, la sculpture gallo-romaine apparaît souvent comme un parent pauvre de l'Art, Eric de Laclos saura nous en expliquer les singularités, il nous montrera que la sculpture gallo-romaine, longtemps victime de préjugés, a conservé sa capacité d'évocation et a quelque chose de fort à raconter.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Eric de Laclos a tout d'abord précisé ce qu'est la sculpture .

    La sculpture est finalement une image en relief qui se détermine en deux types : le relief (ou bas-relief) qui prend appui sur un fond et la ronde -bosse qui est indépendante.

    Le sculpteur et son outil déterminent la forme et la taille d'une sculpture mais il faut compter aussi sur le contexte  économique, social, religieux et même politique.( exemple de l'Art nazi)

    La sculpture gallo-romaine a particulièrement touché Eric de Laclos car à cette  époque il n'y avait aucun principe rigide, tout était possible et puis c'est un art complètement mal traité, les archéologues n'étant pas des historiens d'Art.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Le conférencier a présenté l'évolution de la sculpture depuis la fondation de Massalia jusqu'à la chute de l'Empire Romain.

    L'Art Celte se situe entre -500 avant J.C. et + 50 après J.C., il s'agit d'art décoratif, les modèles sont parfois méditerranéens car à ces époques les voyages étaient nombreux.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Un exemple d'Art Celte sur cette pièce de monnaie qui montre que les formes poussent vers l'abstraction. Cet art était réservé à l'élite, la classe dominante.

    Chez les Celtes il n'existait pas de divinités, mais des "héros".

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    La Gaule, pays des Celtes, subit les influences des Germains au nord, celles les Celtibères au sud ouest  et celles des Ligures au sud-est .

    Sur cette carte de la péninsule italienne, on voit en vert la place des Etrusques, en jaune celle des Grecs et en bleu celle des Carthaginois. En blanc se trouvaient des peuples italiques et indigènes.

    Les luttes d'influences entre ces peuples furent intenses.

    L'Art Romain eut deux racines  : celle des Italiques et celle des Grecs.

    L'Art Italique était populaire, plébéien il représentait la vie quotidienne avec un "canon court".

    L'Art Grec était apprécié des Patriciens, il était présent lors de portraits funéraires, on faisait des reproductions en série pour montrer les ancêtres de la famille.

    La sculpture romaine nous dit Eric de Laclos était un Art sans émotion, mais plus tard,entre 100 et 200 après JC, en raison de l'inquiétude sur l'avenir il évolua vers plus de disproportions (yeux, expressions).

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'Art Gallo-Romain

    En "Narbonnaise", première province romaine en Gaule, on pratiqua des sculptures dont les reliefs étaient détourés au trépan. Dans le reste de la Gaule, l'Art Gallo-Romain se nourrit de l'Art Romain, car les Celtes ne sculptaient pas.

    L'aspiration des Celtes à être Romains évolua très rapidement,ils s'approprièrent tous les mythes romains mais...les mirent à "leur sauce", c'est à dire qu'ils changeaient les dieux selon ce qui les arrangeait., l'autonomie des divinités ne leur devenait plus propre.

    Une des particularités de la sculpture gallo-romaine est un art du quotidien. On y trouve beaucoup de stèles funéraires, mais aussi des scènes adorables comme cette sculpture d'un couple d'amoureux !

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Cette statue représentant Epona est à "canon court", elle montre une divinité domestique, et pas forcément la vraie déesse romaine.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Eric de Laclos a demandé au Musée d'exposer la superbe statue de "l'enfant au chien", découverte au Tremblois, qui nous montre que les sculpteurs gallo-romains représentaient la proximité de la vie de tous les jours, avec un art touchant et décomplexé.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    C'est aussi le cas avec la statue des déesses-mères dont l'influence, nous dit Eric de Laclos, provient de figures indo-européennes, les Parques.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Au Musée de Senlis, Eric de Laclos a découvert et dessiné cette statue gallo-romaine de femme enceinte...un genre de statue que n'auraient jamais, au grand jamais, réalisé les sculpteurs romains.

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Il est bien sûr évident que les sculpteurs Grecs ont formé les sculpteurs Romains, et que les sculpteurs Romains ont formé ceux des Gallo-Romains.

    Mais les Gallo-Romains ont rendu leurs sculptures plus proches de la réalité du corps humain avec ses défauts, ses particularités.

    Un exemple qui le démontre : la statue de Mercure, au sommet du Puy de Dôme, dans le temple qui lui était dédié, aux membres décalés, loin des modèles rigides de dieux romains.

    (Un petit clin d'œil à notre ancienne Conservatrice, Félicie Fougère, qui va s'occuper de ce patrimoine !), cette photo je l'ai prise cet été dans le petit musée du sommet du Puy de Dôme :

    Eric de Laclos a donné une passionnante conférence sur la sculpture au temps des gallo-romains, au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'art gallo-romain a donc évolué vers plus d'émotion, de quotidienneté.

    Rendez vous dans la salle consacrée à la ville Gallo-Romaine de Vertillium au Musée du Pays Châtillonnais, vous y verrez d'admirables exemples de la sculpture Gallo-Romaine qui, encore aujourd'hui, nous touchent et nous émeuvent.

    Eric de Laclos a été très applaudi, des questions lui ont été posées, par exemple celle sur la polychromie...oui les statues étaient peintes, avec des couleurs qui nous paraitraient aujourd'hui criardes...nous sommes tellement habitués aux statues blanches....


    1 commentaire
  •  Les deux statues terminées sont magnifiques !

    Eric de Laclos a terminé de sculpter les deux statues de Vix...

    Le guerrier tient son épée d'une main ferme et de l'autre soutient son bouclier...

    Eric de Laclos a terminé de sculpter les deux statues de Vix...

    Le  drapé de sa tunique, ses jambières et ses chaussures sont superbes !

    Eric de Laclos a terminé de sculpter les deux statues de Vix...

    Ses yeux en serpentine nous fixent...et nous fixeront...pour au moins mille ans nous dit malicieusement Eric de Laclos !

    Eric de Laclos a terminé de sculpter les deux statues de Vix...

    Les "grecques" de son armure sont très belles et régulières...

    Eric de Laclos a terminé de sculpter les deux statues de Vix...

    Il est doté d'un superbe casque et d'oreilles bien ourlées...

    Eric de Laclos a terminé de sculpter les deux statues de Vix...

    La dame de Vix nous fixe aussi de ses yeux bleu-vert...

    Eric de Laclos a terminé de sculpter les deux statues de Vix...

    Des cheveux ondulés recouverts d'une tiare, une oreille ornée d'une boucle, et bien sûr le torque.....du grand art.

    Eric de Laclos a terminé de sculpter les deux statues de Vix...

    Eric de Laclos a signé ses statues derrière le bloc qui les supporte :

    Eric de Laclos a terminé de sculpter les deux statues de Vix...

    J'espère que l'histoire de ces statues sera contée sur un panneau explicatif, car j'ai vu bien des visiteurs se demander à quoi elles correspondaient et comment elles avaient été créées.

     


    2 commentaires
  • Le bloc de pierre de Semond, utilisé par Eric de Laclos pour réaliser la statue du guerrier de Vix dans la cour du Musée, ne s'est pas laissé faire aussi facilement, la pierre était extrêmement dure et la canicule du vendredi 25 août a été éprouvante pour le sculpteur !

    Le temps pour créer la  seconde sculpture s'est donc beaucoup allongé, mais maintenant c'est la fin...

    Vous pourrez venir découvrir les deux statues terminées samedi après-midi 2 septembre, entre 16h et 17h, elles auront toutes deux des yeux en pierre serpentine.

    Venez nombreux admirer les statues et féliciter le sculpteur, il le mérite, son travail est magnifique.

    Voici où en était le travail mercredi 23 août :

    Eric de Laclos finira la statue du guerrier de Vix demain samedi 2 septembre...

    Eric de Laclos finira la statue du guerrier de Vix demain samedi 2 septembre...

    Eric de Laclos finira la statue du guerrier de Vix demain samedi 2 septembre...

    Une chaussure toute en finesse...

    Eric de Laclos finira la statue du guerrier de Vix demain samedi 2 septembre...

    Le sculpteur au travail samedi 26 août :

    Eric de Laclos finira la statue du guerrier de Vix demain samedi 2 septembre...

    le guerrier au regard perçant coiffé de son casque :

    Eric de Laclos finira la statue du guerrier de Vix demain samedi 2 septembre...

     


    votre commentaire
  • Eric de Laclos pensait avoir fini samedi 19 août la sculpture de la statue halstattienne du guerrier de Vix ...mais la pierre est très dure et ne se laisse pas dompter facilement !

    http://www.christaldesaintmarc.com/eric-de-laclos-redonne-vie-a-deux-statues-anciennes-de-l-epoque-de-la--a130958518

    L'oeuvre est néanmoins bien avancée et dévoile peu à peu sa beauté .

    Eric de Laclos continuera de sculpter la statue du " guerrier de Vix" dans la cour du Musée, encore un week-end...

    Eric de Laclos continuera de sculpter la statue du " guerrier de Vix" dans la cour du Musée, encore un week-end...

    Le travail du sculpteur fait l'admiration de nombreux visiteurs très intéressés.

    Eric de Laclos continuera de sculpter la statue du " guerrier de Vix" dans la cour du Musée, encore un week-end...

    Une charmante jeune fille s'est même essayée au maniement du ciseau ! Peut-être une future Camille Claudel ?

    Eric de Laclos continuera de sculpter la statue du " guerrier de Vix" dans la cour du Musée, encore un week-end...

    Eric de Laclos a montré la pierre de "serpentine" qu'il va utiliser pour les pupilles de la dame de Vix...et celles du guerrier.

    Eric de Laclos continuera de sculpter la statue du " guerrier de Vix" dans la cour du Musée, encore un week-end...

    Eric de Laclos continuera de sculpter la statue du " guerrier de Vix" dans la cour du Musée, encore un week-end...

    Voici le moulage de la statue du guerrier que le sculpteur a utilisé pour parfaitement réaliser sa copie.

    Eric de Laclos continuera de sculpter la statue du " guerrier de Vix" dans la cour du Musée, encore un week-end...

    La statue du guerrier sera donc terminée samedi 26 août, venez nombreux l'admirer et féliciter le sculpteur pour son travail magnifique !


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique