• Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

     Luc Lefray m'envoie un article consacré à un Châtillonnais, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale.

    Mais avant de montrer les photos, un petit rappel historique sur le débarquement allié en Normandie.

    Merci à Luc Lefray pour son envoi !

    77ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT EN NORMANDIE

    Dimanche 6 Juin était célébré le 77ème anniversaire du débarquement des alliés en Normandie : L’opération OVERLORD :      

    L’armée allemande déjà affaiblie par les débarquements et combats  des alliés en Italie, en Afrique du Nord, puis en Provence, affaiblie aussi par  la grande défaite de Stalingrad en 1943 leur faisaient mettre « un genou à terre ». La Kriegmarine (marine allemande) et la Luftwaffe (armée de l’air) étaient réduites au strict minimum sur le front de l’Ouest, bien trop occupées sur le front russe.

    Le 6 Juin 1944 à l’aube, une armada de 5000 navires alliés  et quelques 120 000 hommes de troupes américaines britanniques, françaises canadiennes et autres nations ont débarqué sur les plaques de Normandie pour vaincre l’ennemi.

    Ce furent en tout 600 000 hommes qui débarquèrent en plusieurs jours .

    Et ce, en plusieurs endroits stratégiques : Omaha Beach, Utah Beach, Juno Beach, Gold  Beach, Sword Beach.

    Les Allemands, se sentant protégés par le Mur de l’Atlantique, attendaient cette réaction des alliés plutôt vers le Pas de Calais.

    Il aura fallu attendre pratiquement encore un an pour une capitulation définitive du IIIème Reich le 8 Mai 1945.

    Pour commémorer encore de nos jours cette plus grande opération militaire de toute l’histoire de l’humanité, quelques vétérans alliés, des détachements militaires, des officiels, les grands de ce monde  sont naturellement invités sur les lieux de souvenirs.

    Au milieu de ces célébrations des dizaines de passionnés et collectionneurs s’affairent quelques jours avant l’évènement pour monter leurs matériels militaires : tentes, hôpitaux de campagne, canons, chars, Dodge, Jeep, radios, etc.

    Ils brossent une dernière fois leurs uniformes et leurs décorations, cirent leurs bottes avant les représentations et défilés officiels.

    Parmi ces collectionneurs, un Châtillonnais, Jean-Claude REMOND rejoint ces « troupes d’élites de reconstitution »  depuis 1984 sans avoir  manqué une seule année.

    Ce collectionneur expose son matériel  restauré à l’identique, en statique ou en dynamique.

    Des centaines d’heures à restaurer minutieusement ces matériels :  le canon tracté derrière la Jeep peut simuler des tirs « en nombre de coups/minutes » avec la même intensité et un même son que le canon d’origine.

    Pour cela, il aura fallu adapter un mécanisme de combustion de gaz  oxygène et hydrogène avec une régulation.

    Ce véhicule emblématique qu'est la fameuse JEEP fabriquée par Willis et puis aussi par FORD sera produite à 640 000 exemplaires.

    En 1977 lors du service militaire des appelés de l'époque, elle faisait encore partie des véhicules de déplacement avant son remplacement en 1981 par le PEUGEOT P 4.

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    D’autres véhicules comme un Dodge et surtout une chenillette allemande NSU de 1942 Type HK 101 Kettenkrad,  ont été restauré avec minutie par ses soins.

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Pour  les reconstitutions de combats, ces collectionneurs peuvent être aussi bien dans le treillis d’un GI’s, que dans l’uniforme strict d’un officier SS !

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Un chargement impressionnant de matériel, camion remorque et Jeep avec canon sans oublier le ravitaillement.

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Il faut être sur le « pont » trois jours avant, et remballer quelques jours après.

    Une expédition en somme. Que dis-je un débarquement !

    Ce collectionneur discret sait répondre présent de temps à autre : il a notamment exposé à Essarois  en 2016 pour l’inauguration du cahier du Châtillonnais N° 289 sur l’opération Wallace  en 1944 en Châtillonnais.

    http://www.christaldesaintmarc.com/operation-wallace-une-tres-belle-exposition-a-ete-proposee-par-les-ami-a126616376

    Il est aussi présent dans d’autres grandes manifestations d’anniversaires de libération de villes françaises.

     Jean-Claude Rémond avec des vétérans :

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

     Une photo d'un pont métallique construit par le Génie militaire pour traverser une rivière quand le pont d'origine était détruit

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

     Et voici  quelques autres photos de la commémoration du 77ème anniversaire du débarquement des alliés en Normandie.

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale

    Jean-Claude Rémond, collectionneur de matériel militaire de la seconde guerre mondiale


  • Commentaires

    1
    Gilles
    Lundi 21 Juin à 18:47

    Affecté en 1969 au régiment de Chasseur à Nice ,tenue particulière ,j'étais au service entretien des véhicules Jeep,U55,Simca et autre bidule,dans la cour de la partie garage certains copains de classe ,jouais beaucoup avec ces Jeep ,gimkana ,rodéo et devinez quoi et bien les arbres de transmission avait un petit défaut ,ils cassaient lors de ces petits jeux !!!!!!,on avait du stock.


    Notre but ,déstocker pour utilisation ,réparation et remise en réserve de guerre !!!!!! ,la graisse le papier huilé et le reste ,souvenirs de mes 20ans .


    J'ai pas beaucoup fait de ski pendant cette période ,par contre du crapahut assurément ,marche dans l'arrière pays Nicois ,que de la caillasse et sac à dos bourré ,la tente et le fusil ou PM .


    Sacré solidité et increvable ce matos 


    Gil


     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :