• L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

     Issue du grand mouvement monacal du XIIe siècle, l’abbaye d'Auberive  fut fondée en 1135  par douze moines venus de l’abbaye de Clairvaux. La première pierre fut posée par l'évêque de Langres Guillenc. Son implantation géographique correspondait aux recherches cisterciennes : une terre isolée où la maîtrise de l’eau est nécessaire pour l’installation et la vie de la communauté. En effet, la règle de l'ordre se Saint-Benoît interdisant la consommation de viande, les cisterciens développèrent la pisciculture. À Auberive (Alba Ripa), les moines canalisèrent ainsi l’Aube sur environ 1 km, créerent un système de canaux distribuant l’eau propre et évacuant les eaux usées, et édifièrent un bief pour le moulin leur permettant une autarcie complète.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Le portail d'entrée  était l'entrée principale de l'abbaye jusque dans les années 1760, il est flanqué de deux pavillons.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    La grille d'entrée est ornée d' un riche décor de fer forgé, elle provient de l'abbaye de Beaulieu.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    La façade ouest de l'abbaye d'Auberive :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'aile du cloître :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'intérieur du cloître :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Le réfectoire des moines :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Cet escalier mène au premier étage où se trouvaient les dortoirs des prisonnières , l'administration et le logement des religieuses-surveillantes.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    En effet, en 1856 s'ouvre une nouvelle période de lien avec l'ancienne abbaye de Clairvaux. Afin de désengorger la maison centrale de Clairvaux l'état fait l'acquisition de l'abbaye et y fait venir les femmes. La prisonnière le plus connue fut la communarde Louise Michel, détenue 20 mois entre décembre 1871 et août 1873 avant sa déportation en Nouvelle Calédonie.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    La cour des prisonnières :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Ci-dessous les restes des latrines qu'utilisaient les prisonnières:

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Entre 1885 et 1891, l’abbaye devint une colonie industrielle pour délinquantes mineures puis, de 1894 à 1924, une colonie agricole pour jeunes garçons. L’emploi du temps de la journée se partageait alors entre travaux agricoles et enseignements élémentaires.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Une chapelle particulière pour les prisonnières fut édifiée en 1857.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Réquisitionnée pendant la seconde  guerre mondiale, l'abbaye retrouva les bénédictins qui restaurèrent le chevet et le cloître. En 1960, l'abbaye fut vendue à l'entreprise Solvay pour être la colonie de vacances des enfants de son personnel jusqu'en 2004 où la famille Volot la racheta pour en faire un centre culturel.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'Aube traverse le jardin de l'abbaye , elle alimentait le moulin des moines :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Le moulin :

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Une filature de coton fut installée à l'abbaye d'Auberive par le gendre de Denis Diderot !

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Tout autour de l'abbaye s'étend un très beau verger planté de pommiers.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Lorsque je me suis rendue à Auberive, l'abbaye était le lieu d'exposition des oeuvres du sculpteur Marc Petit.

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Une sculpture de Marc Petit , "le pliant":

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    Derrière la sculpture, on remarque ces anciens escargots de pierre..

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

     En sortant de l'abbaye d'Auberive, on peut voir ce monument dédié à l'écrivain André Theuriet, bien oublié maintenant, mais dont j'ai lu plusieurs charmants romans durant mon enfance...

    André Theuriet fut employé à la Direction des Domaines à Auberive de 1856 à 1859,

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'abbaye d'Auberive, en Haute-Marne...

    L'Abbaye d'Auberive est aussi un centre d'Art, comme en témoigne cette vidéo :


    Instinct' Art "Abbaye d'Auberive" par TV-NET

     

     


  • Commentaires

    2
    angélyne
    Dimanche 29 Janvier 2012 à 00:53

    je ne  connaissais  pas  l; abbaye  d;Auberive  ;merçi  pour  ce  magnifique  reportage .  

    1
    Marie89
    Samedi 28 Janvier 2012 à 14:36

     Merci pour ce beau reportage qui m'a permis de découvrir l'abbaye d'Auberive. Avec tous mes encouragements pour votre blog très intéressant !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :