• La "belle croix" de la rue Docteur Robert

    Châtillon sur Seine a été proclamée, il y a peu, "Ville Impériale".

    En effet, notre ville conserve  de nombreux  souvenirs de l'époque  de l'Empire de Napoléon 1er.

    En particulier cette "belle croix" qui se situe au confluent de la rue Saint-Jean et de la rue Docteur Robert.

    La "belle croix" de la rue Docteur  Robert

     Napoléon avait une très grande amitié pour Auguste Viesse de Marmont, dont il avait déjà fréquenté le château.

    Voici ce nous rapporte Las Cases dans le tome IV du "mémorial de Sainte-Hélène", au sujet de Marmont, au moment où l'Empereur évoque les généraux de l'armée d'Italie.

    Il s'est arrêté sur l'un de ceux qu'il avait le plus aimés, Marmont.

    L'empereur revenant en arrière, disait l'avoir élevé comme un père eût pu le faire de son fils.

    "Il n'avait pu entrer dans le corps royal de l'artillerie, et avait dû s'attacher à un régiment provincial. neveu, disait l'empereur, d'un de mes camarades à Brienne et au régiment de la Fère, qui me le recommanda  en partant pour l'émigration

    Cette circonstance m'avait mis dans le cas de lui servir d'oncle et de père, ce que j'avais réellement accompli ; j'y pris un véritable intérêt, et j'avais de bonne heure fait sa fortune.

    Son père était chevalier de Saint-Louis, propriétaire de forges en Bourgogne, et jouissait d'une fortune considérable."

    Napoléon racontait qu'en 1794 (lire 1795) revenant de l'armée de Nice à Paris, le château du père se trouvait près de sa route. il s'y arrêta et y fut magnifiquement traité, commençant déjà à avoir une certaine réputation.

    Ce père, du propre dire du fils, était un véritable avare ;mais il avait à cœur de bien traiter son hôte, qui venait d'avoir tant de bonté pour son fils, et qu'il le fit à la façon fastueuse des avares : il voulait qu'on jetât tout par les fenêtres,.

    On était en juillet-août et il ordonna dans toutes les chambres des feux à étouffer. ce trait, terminait Napoléon, eût été recueilli par Molière.

    Napoléon Bonaparte a séjourné au château de Marmont à plusieurs reprises, du 18 au 22 mai 1795 et du 12 au 13 mars 1796 alors que tout jeune marié avec Joséphine de Beauharnais, il partait prendre le commandement de l'armée d'Italie.

    Le 15 germinal an XIII (5 avril 1805), devenu Empereur,  Napoléon 1er, accompagné de l'Impératrice Joséphine, était en route vers Milan pour se faire couronner roi d'Italie.

    Le cortège passa par Châtillon sur Seine et il ne fait aucun doute que Marmont les accueillit de nouveau somptueusement dans son château !

    Le 8 avril 1805, c'est le pape Pie VII qui passa à Châtillon pour retourner à Rome, après un séjour à Paris, séjour  qui avait suivi le couronnement de l'Empereur.

    Ce furent deux jours de liesse et de festivités pour les habitants et les autorités de la Ville.

    En souvenir de ces deux  passages, un monument commémoratif fut élevé route de Chaumont (actuelle rue Docteur Robert) sous la forme d'

    un obélisque en pierre surmonté d’une croix en fer forgé, posé sur un piédestal carré, assis lui-même sur un large emmarchement à six degrés cantonné de grosses bornes.

    (source : le site des villes impériales)

    La "belle croix" de la rue Docteur  Robert

    Deux inscriptions en latin furent gravées sur le socle de la "belle croix".

    L'une rendant hommage à l'Empereur et à l'Impératrice et remerciant le Pape de sa bénédiction :

    La "belle croix" de la rue Docteur  Robert

    La "belle croix" de la rue Docteur  Robert

    La "belle croix" de la rue Docteur  Robert

    D'autres inscriptions sont visibles sur la quatrième face, elles honorent les constructeurs de cette obélisque, dite "la belle croix".

    La "belle croix" de la rue Docteur  Robert


  • Commentaires

    4
    Françoise LERUDE
    Vendredi 14 Mai à 16:46
    Françoise LERUDE

    Que de souvenirs ! j'ai vécu "sur la croix" comme on disait à l'époque, dans la même maison que mon parrain M.Diey. Lui au 1er et nous au RDC.

    Nous avions l'habitude de jouer sur ce monument, c'était il y a bien longtemps ! A l'époque il y avait des commerces dans le quartier .....

    Merci pour ces belles photos,

    Françoise MOINARD-LERUDE

    3
    Gilles
    Vendredi 14 Mai à 11:43

    La croix je la connais depuis que j'étais gamin ,mon oncle du côté de mon père a toujours habité dans ce cartier ,en face et ensuite un peu plus bas.

    Que de monuments en chatillonnais ,mais le gros soucis dans cette ville est le mauvais entretien des facades ,pas très joli ,un ravalement et un peu de modernisation .

    Pourtant la région est belle ,mais je pense pour le travail celà est une autre histoire !!!!!!

    Gil du côté du Sud Ouest

    2
    jeff
    Vendredi 14 Mai à 09:22

    Bjr ! à toutes et tous ; et ou était construit le "CHATELOT" ? à la place du chateau Marmont actuel , peut être ? Bonne journée à tous !

    1
    G J
    Vendredi 14 Mai à 08:10
    G J

    C'est au  "Châtelot" que la famille de Marmont reçu plusieurs fois celui qui devient l'empereur Napoléon 1 premier 

    Construit par Nicolas Rollin chancelier de Philipe le bon. le châtelot fut raser par Marmont pour y construire son Palais vers 1815

    Hélas Napoléon  ne fut jamais reçu dans ce palais

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :