• La chapelle Templière d'Epailly...

    Epailly,c'est actuellement un grand domaine agricole, à l'écart du village de Courban.
    Mais autrefois c'était une Commanderie des Templiers !
    Que reste-t-il de cette commanderie autrefois dotée d'un donjon fortifié,dont on ne peut plus voir  que des douves comblées ??
    Et bien une chapelle ,qui fut longtemps à l'abandon, mais qui peu à peu est restaurée par ses propriétaires actuels..
    Une chapelle dont les dimensions énormes surprennent si l'on ne connaît pas son origine...
    Voici l'entrée de la ferme d'Epailly,habituellement fermée aux visiteurs ,mais exceptionnellement ouverte lors de la visite des adhérents de "Villages Anciens, Villages d'Avenir"..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    C'est Jean Millot,historien du Châtillonnais,président d'"Images en Châtillonnais" qui nous présenta la chapelle,après nous avoir donné un bref historique de la présence Templière dans notre région..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Jean s'appuya sur un remarquable ouvrage de Jean-Bernard de Vaivre ,dont je cite quelques passages ,pour faire son exposé..

    Cet établissement créé par le Temple vers 1200 est remarquable à plus d’un titre. Il fut ainsi géré à la fin de cet ordre militaire par un de ses plus hauts dignitaires, Hugues de Pairaud,responsable de ses finances jusqu’à la suppression de l’ordre. Dévolu alors, comme tous les biens du Temple, aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, il en devint l’une de ses principales commanderies, les titulaires du prieuré de Champagne y résidant longtemps. C’est aussi là que se tinrent les chapitres provinciaux qui rassemblaient, chaque été, les chevaliers relevant de cette entité qui couvrait partie de la Champagne, une large part de la Bourgogne et les marches de Lorraine.

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

     Située aux confins de la Bourgogne septentrionale et de la Champagne, dans le diocèse de Langres, la préceptorie d'Epailly devint rapidement un des plus importants établissements de cette région. Sa formation est révélatrice de la manière dont se sont élaborées beaucoup de commanderies de ce genre dans l'Occident médiéval. Là où l'ordre recevait des donations d'une certaine importance et où il espérait pouvoir s'étendre, il fondait une maison, quitte à y rattacher, dès que cela s'avérait réalisable, d'autres domaines, les plus proches possible. On poursuivait le plus souvent en y raccrochant, par achats successifs, des terres adjacentes, procédant au besoin à des remembrements. Ainsi, l'ordre du Temple bénéficia-t-il à Epailly de dons de plusieurs personnages de haut rang comme de donations de leurs vassaux. Si l'original de l'acte n'est pas conservé, il existe cependant, dans un vieil inventaire du XVIe siècle, la mention d'un acte de l'an 1200 émanant d'Eudes, duc de Bourgogne, au terme duquel Aymon, seigneur d'Autricourt, donna aux frères d'Epailly « la pasturaige tant en bois qu'en plain d'Autricourt avec l'affoage de leurs paistres ». Cela signifie que les Templiers étaient déjà installés là, et sans doute depuis quelque temps déjà, pour que le duc de Bourgogne soit appelé à entériner un tel don. On notera d'ailleurs qu'Autricourt n'est pas le fief le plus proche d'Epailly et que si Aymon, seigneur d'Autricourt donna, même aux confins de ses terres, tant prés que bois, des droits de pâture, c'est que les Templiers possédaient déjà un troupeau assez conséquent pour aller pâturer à plusieurs lieues de leur établissement principal.

    Lors du procès contre les templiers, sous Philippe le Bel, en 1307, deux des frères, Guillaume de Bissey et Simon de Courban, déclarèrent avoir été reçus dans l'ordre à Epailly, alors que Hugues de Villers était précepteur de cette maison.

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Après le fort intéressant exposé de Jean Millot, nous nous sommes dirigés vers la chapelle Templière,cachée pour l'instant derrière de grands arbres..(à gauche,la maison moderne construite sur les ruines de l'ancien donjon)

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La chapelle est difficile à photographier : de face les arbres la cachent et sur le côté l'absence de perspective fait que j'ai été obligée de la photographier deux fois...

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Cette chapelle est romane, vraisemblablement construite au début du 13e siècle : en effet , des donations de terres sur Courban furent faites aux Templiers des 1215.

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Une partie de la chapelle a été modifiée plus tard,en témoigne cette ouverture manifestement gothique...

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Voilà la chapelle vue du fond de la cour,les visiteurs y entrent,toujours conduits par Jean Millot...

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Les niches visibles  sont celles qui contenaient  les tombes des prieurs de la Commanderie..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

     

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    De curieux visages sont visibles en bas des arcades..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    De l'autre côté,encore très dégradé,on peut voir la rosace tombée à terre...On se rend compte qu'il y a encore beaucoup de travail à effectuer par les propriétaires actuels pour redonner toute sa beauté à cet édifice Templier !

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Lorsque l'on contourne la chapelle en passant par un pré attenant,on se rend compte de son immensité  ..Ce serait presque une...cathédrale !

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Jean Millot,érudit infatigable,nous montra des documents anciens en les commentant et en répondant aux nombreuses questions..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Je vous avais dit qu'il ne restait rien du donjon (sauf des caves voûtées paraît-il), par contre l'ancienne enceinte fortifiée a gardé cette tour et des courtines...

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Une grande réserve d'eau existait près de la Commanderie,elle est aujourd'hui à sec..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Un dernier coup d'oeil à la Chapelle des Templiers, par l'arrière de la "ferme d'Epailly", car on ne dit plus,hélas  la Chapelle de la "Commanderie des Templiers d'Epailly"...

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Cette visite clôtura magnifiquement cette très belle journée proposée par Villages Anciens, Villages d'Avenir..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    (La ferme d'Epailly en 1900:on voit bien la chapelle à droite,les arbres sont encore petits !)
    A consulter :

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Pepo-Breizh
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 22:45

    Bonjour, mes recherches m'ont amené à découvrir votre blog, que j'ai parcouru avec beaucoup d’intérêt. Il se trouve que je parcours la France en tous sens, à la recherche de tout ce qui à trait à " St Georges". Mes pas m'ont amené au mois de Septembre dernier, à la ferme D'Epailly, je n'ai pas osé y entrer, mais je vous signale que cette chapelle est répertoriée sous l'appellation de :" Chapelle de Templiers St Georges, dite chapelle de l'ancienne commanderie d'Epailly", et d'autre part, ce n'est qu'une chapelle latérale qui était dédiée à St Jean; or je m'étonne qu'il n'en n'est fait mention aucunement dans votre article. Qu'en pensez-vous?

     Sincères salutations de Bretagne.

    4
    ellebasi27
    Mercredi 15 Août 2012 à 00:26

    J'ai retrouvé un petit article de rien du tout sur la Chapelle d'Epailly dans le "ça m'intéresse" du mois d'août 2007 (l'été est propice au tri et trouvailles en tous genres).

    Grâce à Google, j'ai trouvé votre reportage : merci !

    IsabelleB

     

    3
    DESEINE
    Lundi 13 Août 2012 à 11:42

    Bonjour,

    J'apprécie les efforts que vous déployez pour redonner vie à cette chapelle et à la commanderie.

    Nous avons une situation comparable, une commanderie dont ne reste qu'un pont à 3 arches et certainement des vestiges enfouis que nous envisageons de trouver et mettre en valeur.

    Il s'agit du "pont des templiers de Longjumeau". Tout échange d'expérience ne pourra qu'être fructueux. Nous envisageons de commencer des travaux de fouille l'an prochain.

     

    Bien Cordialement

     

    J.C. DESEINE

    Renaissance et Culture Longjumeau

    2
    Brionsurource21
    Mardi 19 Juin 2012 à 19:51

    J'apprécie votre reportage pour la visite que je n'ai jamais pu faire.


    Mon arrière grand-père y a été chef de ferme dans les années 1870 et je m'intéresse à l'histoire de cette commanderie. J'ai juste visité la chapelle il y a un certain nombre d'années. Elle était alors remplie de paille et de matériel agricole et c'était avant que des travaux de conservation soient entrepris.


    J'apprécie que le propriétaire actuel soit conscient de la conservation de ce patrimoine.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    maia
    Dimanche 2 Mai 2010 à 13:31

     merci c= madame pour ce partage de visite  ça  a eté un plaisir de vous accompagner tout le long de toutes les étapes et explications merci encore

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :