• Une passionnante conférence sur la cigogne noire, oiseau emblématique du Châtillonnais, nous a été proposée, dimanche 24 Octobre à la Maison de la Forêt de Leuglay, par Paul Brossault, coordinateur du réseau national des cigognes noires à l’ONF.

    Une conférence passionnante, animée par des projections , qui nous ont fait découvrir ce magnifique oiseau, bien peu connu, qu'est la cigogne noire..

    -Le moulin de Beaunotte

    La cigogne noire est un oiseau rare, discret et farouche, sa sauvegarde est un des événements majeurs du XXème siècle.

    -Le moulin de Beaunotte

    Voici une fiche , tirée du site de l'ONF qui nous montre comment la reconnaître aux différentes étapes de sa vie..La cigogne noire aurait une espérance de vie de 25 à 30 ans !

    -Le moulin de Beaunotte

    Monsieur Brossault m'a envoyé des photos pour illustrer mon article, qu'il en soit vivement remercié !

    Voici donc une magnifique cigogne noire après baguage.

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    Dans quelles régions du monde trouve-t-on la cigogne noire ? et bien en Europe, en Afrique et en Asie, curieusement il n'y en a pas en Amérique.

    La cigogne noire est un oiseau migrateur qui passe six mois chez nous et six mois en Afrique, ou en Asie ..

    La nôtre, nous le verrons plus loin migre en Afrique.

    -Le moulin de Beaunotte

    En France , où vit la cigogne noire ? principalement dans l'Est,un peu dans le centre, beaucoup dans les Ardennes..

    -Le moulin de Beaunotte

    Paul Brossault , plein d'humour, joua à l'instituteur, en nous faisant retrouver les départements où vit l'oiseau...en finissant bien sûr par le nôtre, la Côte d'Or !

    -Le moulin de Beaunotte

    La cigogne noire construit un nid de branchages en haut d'un arbre, sur une branche latérale..

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    On voit ici les adorables poussins , des cigogneaux noirs qui sont tout blancs au départ..

    Les petits sont élevés par les deux parents, le couple se restant fidèle toute la vie...

    Pour connaître , comme je le disais plus haut, où vont les cigognes noires lors de leurs migrations il faut les baguer, les poussins le sont au nid, un vrai travail d'équilibriste pour le bagueur !!

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    Paul Brossault nous montre ici la bague, posée sur la patte d'un poussin..

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    Ne sont ils pas adorables ces cigogneaux ?

    Les adultes ne peuvent être bagués qu'après capture.L'ONF a imaginé un piège, posé sur un petit cours d'eau, avec comme appât des truites portions..

    On voit ici que la capture a été fructueuse !

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    Mais le baguage ne suffit pas ..En effet, dans certains pays Africains, où les cigognes noires  ne sont pas protégées, il arrive que l'une d'entre elles soit tuée par un chasseur et que sa bague soit portée par lui en "gri-gri"..

    Il faut donc utiliser un autre procédé pour suivre les cigognes, c'est la balise ARGOS-GPS que l'on attache sur l'oiseau :

    -Le moulin de Beaunotte

    Les techniciens de l'ONF peuvent ainsi suivre sur la carte du globe, les migrations de nos cigognes, au mètre près: altitude, temps passé au bord d'un oued africain à pêcher, la distance qu'elles effectuent entre deux vols, c'est fabuleux !

    Mais ce moyen de suivre les oiseaux a un coût assez élevé au départ et ensuite il faut payer l'abonnement au réseau..

    -Le moulin de Beaunotte

    Revenons à nos cigognes françaises..Il y aurait en France , peut-être 60 nids de cet oiseau, c'est peu, c'est pourquoi il faut impérativement la protéger.

    Si vous voyez une cigogne noire depuis plusieurs jours, auprès d'un cours d'eau, signalez le au bureau de l'ONF le plus proche...Il y a sûrement un nid pas très loin de chez vous.

    -Le moulin de Beaunotte

    Voici les nids recensés dans le Châtillonnais :

    -Le moulin de Beaunotte

    Une belle cigogne à l'envol..

    -Le moulin de Beaunotte

    Voilà les pays Africains où séjournent nos cigognes Châtillonnaises..

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    Il faut donc impérativement protéger cet oiseau magnifique chez nous, mais aussi en Afrique, il n'y a que comme cela que l'on pourra pérenniser l'espèce.

    -Le moulin de Beaunotte

    D'ailleurs il est à remarquer que lorsque des cigognes noires s'installent en France, c'est que le milieu est sain écologiquement.

    C'est le cas en Châtillonnais et il faut s'en  réjouir !

    Par exemple des vallées où courent de petites rivières comme ici le Brevon, près de Rochefort sont idéales, et ce genre de paysage est courant en Châtillonnais..

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    Pour finir , quelques compléments,dans ce texte tiré du site de l'ONF au sujet de la cigogne noire:

    • A partir de mars, parfois fin février, les premières cigognes noires, de retour d'Afrique, sont observées dans notre pays
    • Pendant ce mois de mars, l'observation à plusieurs reprises d'adultes posés dans le même secteur peut laisser supposer une nidification future dans les environs (jusqu'à 20 kilomètres)
    • Courant avril, les observations sont moins nombreuses car un des adultes est en permanence au nid
    • Elles augmentent fin avril quand les deux adultes vont ravitailler la nichée de plus en plus avide de nourriture
    • En mai arrivent d'Afrique les oiseaux immatures (nés l'année précédente). Ils ont le bec et pattes de couleur orangée. Ces oiseaux erratiques ne nichent pas encore et n'ont pas de territoire bien défini
    • L'observation en mai-juin d'un adulte posé en train de se nourrir, en général dans une zone humide, est un indice de reproduction probable
    • A partir de mi-juillet, la migration est entamée et les cigognes voyagent déjà. Une observation à cette époque n'est pas un indice fiable de reproduction de l'espèce à proximité
    • Jusqu'en octobre la migration va traverser notre pays avec des oiseaux en provenance de Belgique, Luxembourg, Allemagne, République tchèque. L'observateur équipé d'une longue vue a parfois la chance de repérer un oiseau bagué.

    A titre d'exemple, en 2008 en Côte-d'Or, 221 observations de cigogne noires ont été communiquées au coordinateur. Elles ont permis d'appréhender l'occupation du territoire par l'espèce sur ce département.

    Les observations communiquées sur le site sont transmises aux relais ornithologiques des départements concernés.

    En communiquant une observation, vous contribuez à une meilleure connaissance de l'espèce et ainsi à sa protection.

    Et en partant, ravis de cette conférence passionnante, jetons un coup d'oeil à la Maison de la Forêt et à son bel environnement..

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    -Le moulin de Beaunotte

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    5 commentaires
  •  La Maison de la Forêt a présenté dernièrement une très jolie exposition sur l'oiseau mythique du Châtillonnais : la cigogne noire..En voici quelques images.

    La cigogne noire

    La cigogne noire

    La cigogne noire

    La cigogne noire

    La cigogne noire

    La cigogne noire

    La cigogne noire

    Et en partant je n'ai pu résister au plaisir de photographier ce beau "sabot de Vénus" qui orne un des murs de la Maison de la Forêt...

    La cigogne noire

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique