• La pointerie de Chamesson...

    A Chamesson, au sud de Châtillon sur Seine, existait autrefois une fabrique mécanique de pointes d'origine parisienne, installée en 1854 et qui a fonctionné jusqu'en 1938.
    Cette pointerie qui faisait partie du groupe de la Société Châtillon-Commentry, avait succédé à la forge dite "du Bas" datant du 18ème siècle.
    Serge Benoît, dans sa passionnante conférence sur la sidérurgie en Châtillonnais, explique la prospérité de cette usine par le besoin énorme de pointes pour les constructions parisiennes..En effet à cette époque les constructions hausmaniennes battaient leur plein et il fallait des pointes pour clouer les charpentes... ...
    Les métiers à pointes et les frottoirs étaient actionnés par une turbine hydraulique utilisant l'eau de la Seine..
    Voici le bief tel qu'on peut le voir actuellement..

    Le Comité d'aide aux personnes âgées de Châtillon sur Seine

    Le fil nécessaire à la pointerie était fourni au début de la fondation de l'usine, par  une tréfilerie Chamessonnaise existant  au lieu dit "d'Esporves", puis à partir de 1863 par la tréfilerie d'Ampilly le Sec dont j'ai parlé précédemment.

    Le Comité d'aide aux personnes âgées de Châtillon sur Seine

    De cette usine il ne reste que des bâtiments vides,abandonnés..
    A l'époque de où l'usine fonctionnait beaucoup, plus d'une centaine d'ouvriers travaillait  à faire des pointes(130 en 1860).
    Ils étaient logés dans des habitations ouvrières près de l'usine..

    Le Comité d'aide aux personnes âgées de Châtillon sur Seine

    Le Comité d'aide aux personnes âgées de Châtillon sur Seine

    Les ouvriers étaient en majeure partie des hommes, mais quelques femmes travaillaient à empaqueter les pointes.
    Certains avaient été recrutés dans d'autres régions :Vosges, Moselle ou Savoie..
    Lors de la fermeture de l'usine en 1938, ils ont été reclassés aux usines de Sainte Colombe sur Seine.
    Quelle tristesse de parcourir les lieux abandonnés de cette usine, autrefois si prospère, on imagine l'activité énorme qui avait lieu là, les familles regroupées autour de la "cour", les enfants qui y jouaient..

    Quelques cartes postales trouvées sur le net:

    Le Comité d'aide aux personnes âgées de Châtillon sur Seine

    Le Comité d'aide aux personnes âgées de Châtillon sur Seine

    Le Comité d'aide aux personnes âgées de Châtillon sur Seine


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    3
    kiki84121
    Dimanche 6 Février 2011 à 23:33

    i de nombrueses photos d'époque où la pointerie était prospère, mes grand-parents y ont travaillé et habité avant 1938, puis sont élllés habité à dijon.... lorsue je passe à chamesson je ne rate pas de m'arrêter devant pour voir, cela fait partie de mon histoire familliale !.. j'ai pu y pénétrer une fois, un monsieur qui smeblait avoir repris l'ensemble voulait entretenir, mais au vue du travail à fournir et de la grandeur des lieux , cela m'a semblé utopique.. j'aime ce lieu, je le trouve beau bien qu'il soit à l'abandon, tout comme chamesson je trouve qu'il y a une part de conservation.... sans doute car ce lieu fait profondément partie de mon histoire familliale !....

    2
    courty
    Vendredi 5 Novembre 2010 à 19:13

    Bonjour j ai un tableau sur la pointerie qui devrait vous interesser (tableau publicitaire d'époque avec de vrais pointes) objet rare je pense

    Je vous laisse mon mail pour plus d infos si vous voulez photos

    Cordialement 

    Matthieu 

    1
    mamimimi Profil de mamimimi
    Dimanche 3 Janvier 2010 à 09:36
    c'est vrai que c'est trite tous ces batiments abandonnés , alors qu'ils auraient pu être réhabilité
    et de nouvelles familles avec des enfants pourraient y loger et cela aiderait beaucoup l'école
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :