• "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    Jean-Arnault Derens ( à droite), historien et rédacteur en chef de la revue "Le courrier des Balkans" et Simon Rico, géographe et journaliste sont venus présenter la réédition de l'ouvrage du docteur Louis Léopold Arthur Thomson "La retraite de Serbie, octobre-décembre 1915", que ce dernier avait fait paraître en 1916.

    Cet ouvrage était totalement oublié et fut redécouvert par messieurs Jean-Arnault Derens,  Samuel Rico et un autre journaliste Laurent Geslin (absent de la conférence à Châtillon) après qu'un de leurs amis leur ait signalé l'existence de ce livre extraordinaire.

    Le livre "la retraite de Serbie" a  été édité de nouveau avec des annotations des trois journalistes. En le lisant on découvre un auteur au style clair et précis, à la mémoire des noms infaillible, un "humaniste" avant l'heure.

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    "La retraite de Serbie", une conférence sur un livre du Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    Avant de redécouvrir le livre du docteur-major Thomson, les trois amis avaient réalisé  au début des années 2000, un voyage-reportage  en Serbie sur les traces de l'armée d'Orient durant le conflit  de 1914-1918, pour leur revue "le Courrier des Balkans".

    En lisant le livre du Docteur Thomson, ils ont reconnu les lieux qu'ils avaient parcourus.

    Lors de leur périple, certaines personnes très âgées se sont souvenues de ce que leurs parents leur avaient raconté lors de cette "retraite de Serbie" en 1915.

    Et bien de ces souvenirs  se retrouvaient dans le livre du major !

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    Au cours de l’automne 1915, la Serbie est envahie par les empires allemand et austro-hongrois alliés au royaume de Bulgarie. En trois mois, le pays est vaincu. Putnik, le général en chef de l’armée serbe, dirige la retraite de ses troupes vers l’Ouest, à travers les régions montagneuses du Kosovo, du Monténégro et d’Albanie, dont les imposants sommets déjà enneigés freinent le passage. La retraite se révèle alors très éprouvante : les soldats harassés et affamés doivent passer des cols à 2 500 mètres sous des températures extrêmes. Le roi Pierre Ier suit le convoi à bord d’un char à bœufs. L’exode fait plus de 240 000 victimes civiles et militaires.

     Accompagnant l’armée serbe dans sa retraite, un médecin français, le Dr Louis Léopold Arthur Thomson, relate ces trois mois d’épreuves. C’est son journal qui est publié, du départ précipité de Šabac, où il était en poste, jusqu’à l’arrivée à Shëngjin (Saint-Jean-de-Medua, ville côtière du nord-ouest de l’Albanie), où la marine française prit en charge les restes de l’armée serbe pour les évacuer vers Corfou.

    En noir l'itinéraire du Docteur Thomson :

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    Simon Rico etJean-Arnault Derens ont, tour à tour, lu des passages du livre de Louis Léopold Arthur Thomson pour le plus grand plaisir des auditeurs.

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    Ces passages nous montrent que le Docteur-Major Thomson était un homme d'action, un esprit pratique qui surveillait l'état des routes et prenait soin de sa De Dion-Bouton type DN....

    Ce qui est aussi surprenant, c'est que sa femme l'a accompagné durant tout son périple et qu'elle l'a aidé avec dévouement et abnégation pour lutter contre les épidémies, à Chabatz !

    Le docteur Thomson raconte sans fard les réalités de la guerre,  mais c'est aussi un "Candide", qui s'émerveille des paysages des Balkans. Un homme bienveillant qui partage sa chambre avec des réfugiés  ou qui est triste du sort fait aux prisonniers autrichiens.

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    Dans cette belle réédition on peut admirer d'anciennes photographies que les auteurs ont eu le droit d'utiliser (copyright D.R.)

    Ils nous en ont projeté quelques unes.

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    Jean-Arnault Derens, Simon Rico et Laurent Geslin ont mené une véritable enquête sur Louis Léopold Arthur Thomson, afin de retrouver les traces de son existence. Ils ont fini par apprendre que le Major Thomson avait été longtemps médecin à Châtillon sur Seine, Michel Diey, contacté a fourni beaucoup de renseignements sur cet homme  philantrope, mais aussi très "original".

    Le soir de la conférence Michel Diey  a raconté quelques petites histoires amusantes sur ce docteur apprécié de tous...

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    Nous avons pu acheter le livre du Docteur Thomson, mais aussi d'autres ouvrages sur l'armée d'Orient par exemple.

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    "La Retraite de Serbie", une conférence sur un livre écrit par le Docteur Thomson, châtillonnais très connu.

    Je voudrais pour finir, remercier les deux journalistes d'être venus à Châtillon sur Seine, de leur propre initiative, pour nous parler de ce médecin châtillonnais qui a laissé des souvenirs inoubliables dans l'esprit des habitants de notre ville.

     


  • Commentaires

    1
    martine
    Mardi 28 Mars à 13:21

    je pense bien qu'il a été longtemps médecin à CHATILLON S/SEINE, et même de ma famille ! il a exercé longtemps et il est inhumé à Vix, il a tout fait : médecin accoucheur, médecine scolaire, mais avait conservé son accent "très british"....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :