• La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

     Vous rappelez-vous à quoi ressemblait la salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine il y a encore peu de temps ??
     Une jolie salle, certes, un ravissant petit "théâtre" avec deux balcons...mais dont les couleurs fanées et l'état délabré faisaient peine à voir.

    Quelle a été notre surprise, lors de l'inauguration, samedi 16 février, de voir la magnifique rénovation dont cette salle a bénéficié ! Couleurs douces de très bon goût, lumières indirectes qui les magnifient, jolies chaises confortables, quelle réussite...

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    Cette rénovation nous dit Hubert Brigand, maire de Châtillon sur Seine, était absolument nécessaire. Elle a été réalisée par des artisans locaux : M Gillet pour les menuiseries, M Bertholle pour les peintures, papier, plâtrerie, l'électricité a été confiée aux services techniques de la Ville.

    Tout le fond de la salle a été peint en blanc, ce qui en fait un superbe écran de projection.

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    Monsieur le Maire  a retracé l'histoire de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine qui fut abbaye, puis sous-préfecture et Mairie.

    Je relaterai cette histoire dans un autre article. Par contre l'histoire de la Salle des Conférences sera visible à la fin de celui-ci, Monsieur le Maire nous ayant remis à chacun un document fort explicatif.

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    La Municipalité avait invité à cette inauguration tous les représentants des nombreuses associations qui animent la ville. Ces associations seront un jour ou l'autre amenées à utiliser la nouvelle Salle des Conférences (je représentais Châtillon-Scènes, madame la Présidente n'ayant pu être présente).

    (Photo cliquable)

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    Encore un coup d'oeil aux si jolies couleurs de la salle...

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    et à son lustre qui a retrouvé tout son éclat...

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    Voici donc  quelques indications sur l'histoire de la salle des Conférences :

    Plan d'installation des services de la Mairie et de la Grande Salle en 1828 :

    La Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, superbement rénovée, a été inaugurée......

    Aménagée à l'intérieur de l'Hôtel de Ville, cette salle de spectacles et de réunion a conservé ses deux galeries de loges à la française, construites en bois sur un plan en U : la première est portée par douze colonnes, la seconde par douze fines balustres en double poire dissimulant des supports en fer. Le lustre à lumières étagées, vraisemblablement commandé en 1893 au ferblantier châtillonnais A.Morizot, remplit toujours son office : le mécanisme en bois permettant autrefois de le manœuvrer est encore en place dans les combles. Il est maintenant remplacé par un mécanisme électrique.

    Un vestibule à entrée latérale donne accès directement à la salle et un escalier à double volée dessert les deux étages.

    Lors des représentations, la salle des mariages actuelle faisait office de foyer du public, tandis qu'une pièce située au dessus des bureaux et du cabinet du Maire (1831) servait de "salle de rafraîchissements". Ce dispositif s'explique par la double vocation de cette salle créée dans un espace limité et née, in-extremis, d'un premier projet qui se proposait simplement d'aménager un vaste local pour la tenue des réunions publiques. Mais, face à l'insistance d'une majorité des habitants réclamant un théâtre, la Municipalité avait obtempéré: l'architecte-voyer, S.Tridon, en fut réduit à modifier son plan.

    Pour ce faire, on lui adjoignit un de ses confrères châtillonnais, Roze. Le nouveau projet, daté du 26 décembre 1831, prévoyait une seule galerie, mais au nom de "la régularité et de l'harmonie", on décida le 3 avril 1832, d'en ajouter une seconde, conformément au devis établi par Roze. Il fallut bientôt voter des crédits supplémentaires pour l'achèvement de la salle, sa décoration, l'exécution des décors de scène et de l'acquisition de la machinerie.

    Achevé en 1833, le théâtre fut amodié le 1er septembre.

    Les devis conservés indiquent que le rez de chaussée comprenait, outre le parterre assis et l'orchestre, une série de loges. Deux pilastres et "un grand cintre" encadraient l'ouverture de la scène, fermée par un rideau peint aux armes de France. Réalisées par Roze, les peintures décoratives de la salle, notamment sur les garde-corps des galeries, associaient draperies, guirlandes, couronnes,attributs, fonds marbrés et dorures.

    Suchetet et Carpentier, peintres-décorateurs à Châtillon, les restaurèrent en 1873 en même temps qu'ils décoraient le plafond  d'une balustrade en imitation avec pilastres d'angle, surmontés de vases de fleurs, feuilles, rinceaux,rosaces d'angle, moulures et filets. La même année, Alexis Barré, peintre-décorateur à Dijon, restaura les décors de scène exécutés par Roze en 1833 (place publique, palais, forêt, salon rouge, fond rustique...) et exécuta un "salon fermé".

    En 1930, le théâtre demeuré intact ne répondait plus aux exigences de confort du public : sur les 378 places disponibles, 114 étaient "totalement ou partiellement impraticables". Le projet de réaménagement établi par l'architecte de la ville, Marcel Trolliet, et un confrère parisien, Henri Guichard n'aboutirent pas, faute de crédits.

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)                                      

     


  • Commentaires

    7
    tatada 1
    Lundi 25 Février 2013 à 09:44

     grand merci à Monsieur Michel Diey. La réponse concerne le pôle sud mais je pense qu'il y avait bien plus longtemps que cela que Paul Emile Victor venait faire des conférences à Châtillon en 1952,1953. Je le revois nous parlant de ses rencontres avec des ours blancs  au Pôle Nord et peut-être,l'année suivante , nous faisant rêver avec les Tahitiennes . Quant au bal du tape- chaudron,effectivement ça devait être en 1955 et je me souviens aussi dans cette salle ,de la distribution des prix et bien avant les restos du coeur de la distribution de quelques douceurs aux personnes âgées pour Noël ou Pâques . Souvenirs bien anciens !......

    6
    Michel DIEY
    Lundi 25 Février 2013 à 07:01

    Pour TADADA 1


    Paul Emile VICTOR a présenter une conférence sur le Pôle Sud "SCOTT AU POLE" le 26 octobre 1962. Il m'a dédicacé un livre intitulé "Boréal"


    Pour Povert 48


    Le bal du Tape Chaudron avait bien lieu dans cette salle, qui du 31 décembre 1951 (fermeture de l'Alcazar) jusqu'au 15 janvier 1961 (inauguration de la salle Gaston Bernard) était la seule de la ville.

    5
    povert 48
    Samedi 23 Février 2013 à 17:30

    Je crois me souvenir qu'il y avait les bals du tape chaudron. Ce serait bien si j'avais confirmation

    4
    povert 48
    Samedi 23 Février 2013 à 17:26

    je suis comme Bernadette. Maisje me souvient d'une seance de ciné club du collège ou il passait le vieil homme et la mer souvenir restant gravé dans l'esprit.

    3
    bernadette baude
    Samedi 23 Février 2013 à 08:46

    je trouve drôle le commentaire ou l'on parle de la harpe...Je m'en souviens nous y étions avec la classe et je dois dire que j'ai trouvé ça très très long et ennuyant

    2
    tatada 1
    Vendredi 22 Février 2013 à 09:36

     Je suis contente de revoir l'intérieur de cette salle surtout si joliment rénovée. Il y a bientôt une soixantaine d'années j'ai eu le plaisir d'y applaudir entre autres Lily Laskine et sa harpe et assister à plusieurs conférences de Paul-Emile- Victor au Pôle Nord puis il me semble à Tahiti .Collégiens, nous étions très interessés par ces manifestations dont le prix d'entrée devait être très abordable....

    1
    pensées
    Jeudi 21 Février 2013 à 10:17

    enfin la voila belle cette petite salle que dans les années 70était la salle des mariages donc du  mien  je me désolais de la voir dans le triste état d'avant  enfin une belle reussite de renovation merci du partageet bonne journée Mme

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :