• La terreur à Châtillon sur Seine....

    Après la défaite de Sedan,les Prussiens occupaient toute notre région d’une façon assez pacifique lorsqu’une attaque surprise ,le 19 Novembre 1870,des Francs-tireurs de l’Armée des Vosges,conduite par Ricciotti Garibaldi (vouée d’ailleurs à l’échec,vu leur petit nombre) surprit l’ennemi .
    C'est ce que l'on appela "la surprise de Châtillon".

    Il y eut des morts des deux côtés…

    Les Francs-tireurs battirent en retraite, mais hélas Châtillon sur Seine dut alors subir de la part des « casques à pointes » une série de représailles sanglantes :meurtres, pillages,prises d’otages,réquisitions,humiliations de toutes sortes…

    Le Maire Achille Maître fut fait prisonnier et l’Etat Major Allemand exigea de la ville une amende énorme de UN MILLION de francs-or alors qu’elle n’y était pour rien !

    Le château de Monsieur Maître,celui qui avait été celui de Marmont,fut en partie brûlé par les Prussiens méchamment déchaînés…




    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Christaldesaintmarc Profil de Christaldesaintmarc
    Samedi 11 Mai 2013 à 11:39
    3
    MAURO
    Samedi 11 Mai 2013 à 07:25

    Pour être plus précis sur mon commentaire précédent: l'attaque du 19 novembre coûta aux allemands 120 hommes tués ou blessés, 167 prisonniers dont 14 officiers, 82 chevaux, 4 voitures d'armes et minitions, un chariot de poste avec la correspondance.

    Le Général ALWENSLEBEN qui commandait la garnison prussienne fut tué dune balle en plein front alors qu'il tentait de fuir à cheval. Le roi Guillaume refusa que sa dépouille soit rapatriée en allemagne et elle fût enterrée au cimetière Saint-Jean de Châtillon.

    les francs tireurs n'étaient pas assez nombreux pour occuper la ville, aussi ils l'évacuèrent le soir en prévision d'un retour des prussiens. Riciotti se replia sur Montbard.

    le 22 novembre Châtillon fut de nouveau envahie par un régiment de soudars de Brunswick qui pillèrent, tuèrent des civils et s'emparèrent d'otages en menaçant de bombarder la ville, si une importante somme ne leur était pas versée. Ils se contentèrent d'une rançon de 80.000 francs et continuèrent à occuper la cité.

    (Sources: Histoire de la guerre de 1870-1871 dans la Côte d'Or, par Gaudelette)

    2
    MAURO
    Jeudi 9 Mai 2013 à 00:24

     Riciotti GARIBALDI connaissait l'existence d'un trésor monétaire détenu par les prussiens à Châtillon et destiné à payer les troupes.

    L'attaque avait pour but de s'emparer de cet argent, utile en temps de guerre. Ce qui fut fait cette nuit là, avec succès. Cette attaque n'a donc contrairement a ce qui est dit plus haut, pas été un échec mais un retentissant succès.

    Suite à celà, les  prussiens , comme à leur habitude lors de cette guerre, ont effectivement commis des représailles sanglantes et barbares dans la population civile.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    SEREX Michel
    Samedi 1er Décembre 2012 à 16:00

    Avant cette attaque de Ricciotti GARIBALDI des franc-tireurs  pénétrèrent par la porte St Antoine rue de Chaumont et tuèrent 2 sentinelles prussiènnes qu'ils jetèrent dans un puits situé près du banc de pierre vers l'Eglise St Jean.Ce puits dit "puits des prussiens" fut comblé;mais par temps de neige on peut en voir la trace le sol étant à cet endroit plus tiède.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :