• La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Concernant l'alevinage, une info qui devrait ravir les pêcheurs locaux. Deux tonnes quatre cents de poissons ont été déversées dans la sablière d'Obtrée, récemment prise en location par la Fédération, et dont l'ouverture est prévue normalement courant mai. Ceci devrait compenser la fermeture provisoire de Marcenay.

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La quantité de poisson récupérée lors de la première levée de filet permettait d'entrevoir une réussite conforme aux résultats espérés et cela s'est confirmé par le bilan global. Vingt-six tonnes sept cents de poissons ont été pêchées la première semaine auxquelles se sont ajoutées plus de deux tonnes la semaine suivante, résultant de la vidange des bassins de la pêcherie. La plus grosse quantité, soit plus de dix-neuf tonnes, était constituée par la friture (rotengles et gardons essentiellement, petites tanches et perchettes). Cela démontre, une fois de plus, s'il en était besoin, la capacité phénoménale de cet étang, à produire du poisson en qualité et en quantité, et il est bienvenu que sa gestion piscicole en soit revenue à la Fédération de Pêche de Côte d'Or.

    La "première étape" étant franchie, l'heure était venue d'un moment bien convivial et largement mérité : celle du casse-croûte offert par la Fédération et dont la préparation avait été confiée à un restaurateur local récemment installé sur le secteur. Inutile de vous dire que ce casse-croûte a été unanimement apprécié de tous, tant pour la qualité et la quantité.

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Tout au long de la semaine, les visiteurs ont été nombreux, aux abords de la pêcherie. Certains venaient de l'Aube, de l'Yonne, de Montbard, de Semur. Un représentant de la Préfecture de Dijon s'était également déplacé, lui permettant d'avoir un entretien avec les dirigeants de la Fédération de pêche.

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Mercredi matin, nous avons eu la surprise de voir débarquer une équipe de FR3 Bourgogne, accompagnée de son reporter vedette François-Marie Lapchine, démontrant en cela, que la vidange du lac de Marcenay était un événement important et qui faisait date dans le canton de Laignes. Malgré une météo désastreuse, à ne pas mettre une caméra dehors (ni même un appareil-photo d'ailleurs !) un reportage avec interview d'acteurs et témoins de la pêche a pu être réalisé et diffusé en léger différé, peu après douze heures.

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Le déroulement de la pêche, tel qu'il est rapporté ci-dessus, s'est renouvelé régulièrement plusieurs fois par jour, jusqu'au vendredi midi, où une tâche beaucoup moins plaisante attendait les acteurs de la pêche, au milieu d'une boue omniprésente, à savoir le nettoyage des grilles de la pêcherie encombrées par la boue et les végétaux, le nettoyage des caisses, des tables de tri, balance et autres.

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

     Malgré cela, tout s'est passé dans une bonne humeur constante au fil des jours, avec la satisfaction d'une pêche particulièrement bien réussie, d'autant plus que pas le moindre incident n'est venu ternir le bon déroulement de l'opération.

    L'équipe de la Truite Châtillonnaise :

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Madame la Maire de Marcenay, un technicien et le Président de la Fédération de Pêche, interrogés par François-Marie Lapchine :

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Un énorme silure de plus de deux mètres de long :

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    A gauche un amour blanc, à droite une carpe commune :

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Une anguille de plus d'un mètre de long (poisson trouvé en quantité insignifiante)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Brochet juvénile :

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Tanches de toute beauté (plus de cinq livres pièce)

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Brochetons couramment appelés "sifflets" :

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Magnifique (mais indésirable) perche-soleil, taille maxi 10 cm :

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

    Silure juvénile (taille 15 cm) :

    La vidange du lac de Marcenay, un reportage de Jean-Pierre Gurga (3ème partie)

     


  • Commentaires

    3
    olivier
    Vendredi 20 Janvier à 22:47

    très bien fait fait ,agréable à regarder   

          cordialement joseph olivier

    2
    NG 2152
    Lundi 16 Janvier à 07:38

    Photos de qualité  et commentaire adapté. J'ai découvert un univers inconnu. Pour ces raisons, merci

    1
    jenry
    Dimanche 15 Janvier à 18:19

    Magnifique reportage sur cette "pêche miraculeuse" dans la "vase de Marcenay". Espérons que cette première opération de sauvetage du lac sera suivie par d'autres pour la plus grande attente mais aussi la joie de tous les amoureux de ce site, une des pépites du Châtillonnais. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :