• La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Jean Millot, grand collectionneur de cartes postales, Président de l'Association "Images en Châtillonnais" a eu la très bonne idée, dernièrement, d'évoquer visuellement notre ville, Châtillon sur Seine, avant et pendant la Guerre de 1914-1918.

    Pour cela il s'est servi de nombreuses cartes postales de ses collections, datant d'avant 1914, et pendant le conflit.

    Beaucoup de ces cartes postales nous présentent des quartiers qui n'existent plus, puisque la ville a été bombardée en 1940 par les Allemands, difficile donc pour les spectateurs de se repérer.

    Heureusement les grandes connaissances de Jean et de Michel Massé, son fidèle collaborateur, nous ont permis de situer ces artères : rue des Ponts, rue de l'Isle, rue de la Juiverie etc....

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Voici le plan de la ville avant le bombardement :

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    En début de conférence, Jean Millot nous a présenté des cartes postales réalisées par un imprimeur troyen, Sauveur Brunclair, en seconde partie celles commandées par une commerçante de la rue de l'Isle, la Veuve Gibour, puis, en troisième partie, des cartes postales d'Eugène Faitot, représentant  la ville , mais surtout les meetings d'aviation qui y eurent lieu durant la Grande Guerre.

    Sauveur Brunclair

    Sauveur Brunclair naquit en 1870 à Troyes, il fut étudiant en pharmacie puis libraire et imprimeur à Troyes

    Son entreprise se trouvait 59 rue du Temple, actuellement rue Général Saussier. Il fixa, dans une série numérotée, les débuts de la première guerre mondiale à Troyes.

    Il réalisa ensuite une série de cartes postales de Châtillon sur Seine, accompagnées d'annotations très documentées.

    Après la Grande Guerre, Sauveur Brunclair cessa son activité, Charles Granddidier lui succéda.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Sauveur Brunclair réalisait des cartes postales "animées", présentant des personnages.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Devant le château Marmont, on voit peut-être la châtelaine et ses domestiques... Jean nous dit qu'en regardant des cartes postales, il imagine tout un monde...

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Qui est ce motocycliste avenue de la gare ?

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Les châtillonnais évoquent souvent le "tacot" qui reliait Dijon à Châtillon sur Seine, en réalité il se nommait "tramway" !

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Sauveur Brunclair a évidemment réalisé la photo incontournable de notre ville !

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Saint Vorles, en 1914, n'avait pas le même porche qu'aujourd'hui...

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Les meuniers du moulin des Passes n'habitaient pas au moulin, à cause du bruit... Mais ils aimaient inviter leurs amis à canoter sur le bief.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Jean Millot , durant sa conférence, a posé des colles aux auditeurs : quel est ce bâtiment tout en longueur que l'on voit sous la tour de Gissey ??

    C'est l'immeuble du journal le "Châtillonnais" qui fut détruit durant le bombardement, et qui se trouvait face au jardin de la Mairie.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La collection Veuve Gibour

    Jeanne Gibour naquit Jeanne Barrault à Quincey (21).

    Ouvrière en robes et débitrice de tabac, elle épousa, à Nuits Saint Georges, Auguste Gibour, tonnelier.

    Le couple eut deux filles, dont l'une, Cécile, se maria avec François Desbœufs, négociant épicier, 9 rue des Ponts.

    Les époux Desbœufs eurent, à leur tour, deux enfants, Jean et Suzanne.

    La Veuve Gibour eut l'idée de commander l'édition de cartes postales représentant Châtillon sur Seine, collection appelée Veuve Gibour.

    Jeanne Gibour décéda en 1918, 5 rue de l'Isle.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La poste de 1914 était installée dans une ancienne halle à grains.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Cette jolie "porte de Roche" fut un peu abîmée durant le bombardement de 1940, elle aurait pu être restaurée ensuite, mais fut démolie car elle gênait la circulation de Dijon à Châtillon sur Seine, dommage....

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    On exalte ici le généralissime Joffre qui lança, depuis l'ancien couvent des Cordeliers, l'ordre de la bataille de la Marne.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Joffre logea au château Marmont.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Souvenir de l'ancien collège qui disparut il n'y a pas si longtemps...beaucoup de châtillonnais qui vivent actuellement dans la ville y ont étudié...

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La collection Eugène Faitot

    Eugène Faitot naquit à Paris en 1864, fils d'Auguste Faitot, cabaretier , employé au chemin de fer du nord, puis employé de banque.

    Eugène se maria en 1890 avec Marie-Augustine Fort, dont il eut un enfant René-Auguste, en 1892.

    Eugène fut tout d'abord employé de banque à Paris, puis il s'installa comme photographe à Châtillon sur Seine, 5 rue Guyotte.

    Après le conflit de 14-18 il résida à Leuglay. Ses aïeux étaient de Lignerolles.

    Il décéda  en 1921 à Saint Laurent sur Mer.

    Il est surtout connu pour avoir photographié le meeting d'aviation d'août 1913.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La photo de cette place, nous montre des immeubles qui ont disparu complètement lors du bombardement.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Voici les photos du meeting de 1913 à Châtillon sur Seine, réalisées par Eugène Faitot.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Un peu d'humour...ce n'est pas vrai ce qui est inscrit au bas de la carte !!

    Jenry Camus a reconnu son grand-père dans le défilé des personnalités !

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    On tirait le canon Esplanade Saint Vorles pour le 14 juillet...C'est madame Faitot qui en parle sur cette carte, réalisée par son mari...

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    D'autres cartes postales réalisées par d'autres imprimeurs châtillonnais...

    A gauche, dans l'embrasure d'une porte, sous la "carotte", on voit la Veuve Gibour, toute en noir !

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Après le bombardement la ville fut reconstruite, on réalisa des artères larges et droites pour faciliter la circulation, on remplaça les rues de l'Isle et des Ponts par les rues Maréchal Leclerc et Maréchal de Lattre...

    Mais les commerçants anciens retrouvèrent l'emplacement à peu près exact qu'ils occupaient avant, pâtissiers, coiffeurs...

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Ma belle-mère a appelé jusqu'à sa mort, cette rue "Rue de Chaumont", mais pour moi c'est la rue docteur Robert. Elle n'a pas été affectée par le bombardement, sauf le bas, vers la place.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Cette carte postale est surprenante, elle nous montre "l'hôpital des dames françaises" qui se trouvait  place Marmont.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Il y a peu, le le 11 novembre 2014, des enfants sont venus, au cimetière Saint Jean, déposer des fleurs sur les tombes des poilus châtillonnais morts au combat.

    On voit sur cette carte postale d'Eugène Faitot, l'hommage qui leur fut rendu durant la Grande Guerre.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La conférence de Jean Millot fut superbe, bourrée d'anecdotes qui ravirent les auditeurs venus très nombreux, Jean est un conteur infatigable, on ne s'en lasse pas, bravo à lui !

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Un complément paru sur le blog : "Châtillon ville martyre" , sur le bombardement de 1940 :

    http://www.christaldesaintmarc.com/chatillon-sur-seine-ville-martyre-c103341


  • Commentaires

    4
    Isabelle
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 08:41

    Je n'ai pas pu assister à la Conférence. Mais c'est comme si on y était ! Merci pour cette synthèse 


    Une des filles de Jean


     

    3
    Millot
    Mercredi 21 Janvier 2015 à 22:11

    Un seul mot, merci.

    2
    tatada 1
    Mercredi 7 Janvier 2015 à 09:57

     Comme sûrement beaucoup d'autres je suis contente de revoir toutes ces photos anciennes .Je pense en particulier à Martine 52 qui regrettait la disparition du "vieux collège" et à nos camarades garçons obligés de rester à l'internat toute la semaine alors qu'ils habitaient à moins de 10 kilomètres . Autre signe d' évolution : à notre époque où les gens ne pensent qu'à se barricader et  intentent des procès quand on photographie leur maison,c'est un plaisir de voir les habitants poser sur les cartes et pouvoir lire leur nom sur les façades .

    1
    jenry
    Vendredi 2 Janvier 2015 à 10:13

    Quel plaisir d'écouter mon ami Jean, infatigable chercheur et remarquable conteur. Avec son sourire et sa bonhomie, il nous transporte avec passion dans le vieux Châtillon . Il est amoureux de sa ville et de ses...cartes postales. Merci!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :