• Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

     René Drappier s'est rendu à la cérémonie du 11 novembre à Châtillon sur Seine, il m'envoie ses photos et son compte-rendu

    Merci à lui !

    UN 11 NOVEMBRE CHÄTILLONNAIS DE HAUTE TENUE

     Voici en quelques photos la cérémonie du 11 Novembre à Châtillon-sur-Seine, ville qui durant ces deux grands conflits, a souffert et sacrifié beaucoup de ses enfants pour que nous puissions vivre dans la Paix de l'heure actuelle.

    C'est devant le Monument Joffre que la population s'est rendue en grand nombre : Musique, Porte Drapeaux, Pompiers, sans oublier les jeunes Sapeurs Pompiers et une classe de l'école Saint Bernard ainsi que les diverses associations de la ville.Monsieur François Gaillard rappela la Grande Guerre. 

     

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Après le dépôt de gerbe, la population s'est rendue au Monument aux Morts  du jardin de la Mairie.

     

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    M. Gaillard et un jeune sapeur pompier nous ont rappelé ces tristes années.

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    La Marseillaise a été chantée par une classe de Saint Bernard, à chaque fois c’est toujours un moment émouvant.

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Ensuite ce fut la remise de médaille  à Monsieur Charles Laurenceau qui a été honoré à titre militaire par Monsieur Saget.

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Au cours du vin d'honneur Monsieur Saget retraça les faits de guerre de Monsieur Laurenceau Il fut félicité par Monsieur Hubert Brigand au nom de toute la population qui a répondu par des applaudissement nourris et chaleureux. Nous vous saluons bien bas Monsieur Laurenceau. Il faut dire que vous n'aviez que 16 ans quand vous êtes  entré en résistance. Quel courage.

    Le 11 novembre 2012 à Châtillon sur Seine

    Une seule ombre durant ces cérémonies : alors que nos chers jeunes enfants chantaient la Marseillaise  devant Monsieur Laurenceau ce héros châtilonnais, un M. est apparu coiffé de sa casquette.

    Un grand nombre d'entre nous n'ont pas apprécié

    Un Ancien D'AFN

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)                                      

     


  • Commentaires

    2
    librecommel'air
    Lundi 19 Novembre 2012 à 11:49

    il est regrettable que les écoles publiques ne participent à aucune commémoration de la grande guerre certains morts valent ils mieux que d'autres et au nom de quoi ? d'une idéologie ? lamentable respectons l'histoire avec un grand H et surtout n'essayons pas de la réécrire selon l'air du temps - mes deux grands pères, mes oncles l'ont faites cette guerre avec confiance dans la Patrie, blessés dans leur chair et leur âme

    1
    Henri GRUET
    Samedi 17 Novembre 2012 à 07:00

    Il est regretable que les porte drapeaux n'est toujours pas appris que le drapeau se tient de la main DROITE.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :