• (peinture de Le Nain,aucunement Bourguignonne ,mais il fallait bien illustrer !..)

    En lisant le si joli poème d'André Mary "le grapillot" je ma suis souvenue de notes sur notre patois Châtillonnais que j'avais prises il y a fort longtemps...

    Il faut dire que je connais bien le patois de Saône et Loire ,spécialement de Saint-Léger sur Dheune et du Creusot d'où ma famille est originaire..Ce patois possède un nombre incalculable de mots ,si riches qu'un linguiste en a d'ailleurs rempli un livre de plus de 500 pages,c'est vous dire ...

    Lorsque je suis arrivée dans le Châtillonnais,j'ai trouvé un patois,certes encore vivant,mais beaucoup moins important en nombre de mots que celui auquel j'étais habituée...

    Néanmoins j'ai peu à peu consigné ces mots que l'on utilisait dans les villages,et dans la famille de mon mari par exemple...

    j'ai retrouvé hier mon petit carnet,et j'ai pensé qu'il serait intéressant de faire revivre ce patois Châtillonnais si sympathique...

    Si vous,amis lecteurs Châtillonnais,connaissez d'autres termes patois que je n'ai pas cités,ce serait sympa de me les faire connaître .....

    Il ne faut pas que ce témoignage du passé se perdre,ne pensez vous pas ?


    4 commentaires
  • Le patois provient de la langue d'oil,elle même dérivée du latin...

    Voici donc quelques termes patois que j'ai notés

    -beurdoler:remuer

    -bavouiller:parler pour ne rien dire

    -biotte:betterave

    -beugne:coup violent donnant une bosse

    -bégueuler:dire du mal d'une personne

    -câgne:mauvais chien

    -chaffaut:lucarne au-dessus d'une grange (utilisé aussi à Nicey me dit mon amie Rose)

    -channatte:chêneau

    -cheuler:téter d'ou cheulotte:tétine

    -clairer:donner de la lumière

    -copô:bardane qui s'accroche aux vêtements,moi je dis "pignolo"

    -couigner:faire un bruit désagréable,grincer

    -couelle:fille (je ne l'ai entendu dire que par mon mari !!)

    -crépia:grosse crêpe bien nourrissante

    -douix :source


    12 commentaires
  • D'autres mots encore...

    -être empigé: encombré par ses vêtements

    -une égaisse:une pie

    -ébreuquer:casser le bord d'une assiette ou d'une tasse par exemple

    -s'enroter:s'embourber dans un chemin boueux avec une voiture,ça m'est arrivé !!

    -foyard:hêtre

    -friller:deux sens:

    brûlé par le gel ou,doré à la cocotte,on dit aussi "jaunir"

    -garguesse:délicieux beignet Châtillonnais,à Dijon on disait "fantaisie"

    -gauger:être aspergé d'eau ,jusqu'au cou !

    -gôné:mal habillé

    -gouyet:trou d'eau sur un chemin

    -grapillot:cher à André Mary:un raidillon

    -greuiller:fouiller

    -greuillot: je ne dirai rien,les Châtillonnais me comprendront !!!!

    -avoir un ch'ni dans l'œil

    -chipoter : manger du bout des dents

    -crôler : trembler

    -Machûrer : salir le visage

    - ressui : séché

    -tâler : meurtrir

    -trocher : pousser des tiges


    2 commentaires
  • Je continue ma liste...

    -grigner des dents:montrer les dents,être mécontent

    -une gueurlette:une brebis,je ne l'ai endendu dire que par mon beau-père qui avait quelques moutons

    -harguigner:énerver

    -keulle:tronc d'arbre

    -le jaque:un geai

    -le lavier:l'évier

    -méger:manger

    -maronner:rouspéter en douce

    -navette:chou à huile

    un nio:un oeuf en plâtre qu'on mettait au poulailler pour inciter les volailles à pondre

    -patouiller:s'amuser ,pour les enfants,dans l'eau

    -peut au féminin peutte:vilain,vilaine

    Ce dernier mot,"peut" c'est le premier mot de patois que j'ai entendu prononcer en arrivant dans le Châtillonnais !

    Les gens de Beaulieu,où j'étais nommée me dirent en riant :"ici c'est Beaulieu en peut place" ce qui était évidemment faux puisque c'est un des plus charmants villages du Châtillonnais...

    Ils me disaient aussi "être ravitaillés par les corbeaux" !!!

    1 commentaire
  • pour terminer encore quelques mots patois glanés au cours des ans...

    -une ragasse:averse violente

    -se revarper:se reculer brutalement

    -ribouler des yeux;les tourner dans tous les sens

    -reveuiller:retourner des affaires,ou la terre

    -revorcher:ce que font les sangliers dans les champs,des dégâts !

    -singuié:sanglier

    -soue:logis du cochon

    -tavin:taon

    -teusser:sucer,cheuler

    -treue:truie

    -trillon:dôme en grillage pour isoler une volaille,un lapin

    -trôler:rôder pour voler

    -tripé:trempé par la pluie

    -tripotée:beaucoup de choses

    -vionner:le bruit que fait un insecte près des oreilles

    -vireu:étourdi après avoir dansé une valse par exemple..

    les petites filles qui tournent en se donnant les deux mains, sont ensuite "virottes "!

    J'ajouterai une anecdote:les gens de Coulmier le Sec appellent les fameux champignons les "lactaires délicieux" ,des "Collardots" ,pourquoi ?

    et bien au siècle dernier un certain monsieur Collardot,Parisien,fit connaître aux habitants du village ce succulent champignon ! évolution moderne du patois ancien !

    Un de mes collègues,originaire de Sombernon,me disait qu'on faisait peur aux enfants ,en les menaçant de la Mère Lusine qui se cachait dans le puits et qui pouvait les y entraîner..

    En Saône et Loire,on l'appelait "la mère Engueule"...

    Voilà j'ai terminé ma liste,j'espère avoir rappelé des souvenirs aux anciens,c'était le but !!!

    1 commentaire
  • (tableau de Le Nain)

    Quelques mots de patois Châtillonnais à ajouter aux listes précédentes..

    beusenot : pas très malin

    un bigueu:crochet pour arracher les pommes de terre par exemple

    une beugne:un coup..

    se beugner : se faire mal en se cognant contre un obstacle

    chiqueloter:découper en petits morceaux

    débecqueter:vomir,mais aussi détester quelqu'un

    être églinché: recevoir de l'eau sur ses vêtements ,par exemple quand une voiture passe dans un "gouillet" à côté de vous !!!

    une gobille:un petit morceau rond comme une bille

    des p'tuns:des ordures

    des ravateries:des choses de faible valeur

    ressuyer:sécher après la pluie

    10 commentaires
  • Me promenant dans le village de Bissey la Pierre,j'ai remarqué ce nom de ruelle qui m'a bien amusée...

    Si vous avez lu le chapitre "patois" ,où je place cette photo,vous saurez le sens de ce mot et vous vous demanderez qui étaient ces "peutes" ...

    Personne n'a pu répondre à ma question !!!


    3 commentaires
  • Une lectrice qui m'écrit de Normandie, Anne-Marie Simplat, m'a proposé de me donner une liste de mots patois Côte d'Oriens, ses grands-parents étant originaires de Sombernon et de Longvic.
    En illustration,une carte ancienne qu'elle a eu la gentillesse de m'envoyer..

     

    Le peintre Arthure à Chamesson

    Le peintre Arthure à Chamesson

     

    Ecoutons-la :

    Voici une liste de mots souvent entendus dans ma famille à Sombernon ou à Longvic chez mes grands-mères je ne garantis pas l'orthographe, c'est de la transmission orale !


    cheurter = s'asseoir
    launer = flâner
    nadouiller = s'amuser avec l'eau
    piauner = pleurnicher
    treige = ruelle étroite ou chemin
    campvolant = nomade - romanichelle
    mairrie avec deux r bien roulés
    pieules = taches de rousseur
    jaunotte = girolle
    stuquilà = celui-là
    lavou don = où est-ce ?
    gaborer = étaler salement
    redée = fatiguée
    arcandier = homme sans emploi voire malhonnête
    gueunier = traîner sur le coin du feu
    déniapé = déchiré
    guedé = rassasié
    trainia-pangnia = une personne qui ne sait pas quoi faire - qui erre
    gaudes = plat à base de farine de maïs souvent mangée chez ma grand mère à Longvic

     Merci Anne-Marie pour votre sympathique contribution !


    3 commentaires
  • -Des cadrans solaires en Châtillonnais

    (l'illustration est une peinture de Jean-Baptiste Greuze,peintre d'origine bourguignonne)

    De nouveaux mots de patois Châtillonnais transmis par René Drappier..

    Aigaisser : énerver
    Aimeudier : louer un champ, une part de chasse
    Aisement : panier, sac, enveloppe pour emporter quelque chose
    Aiteu : aussi
    Airigueu : souche d’arbuste qui dépasse le niveau du sol
    Aiteloure : bois de cornouiller qui fixait le timon au joug
    Aiveu lé, aveu lu : avec elle, avec lui
    Aj’deu : aujourd’hui
    Allage : en l  n’a  pas en allage (en train)

    Un livre sur le patois signalé par un de mes lecteurs, à découvrir en cliquant sur ce lien :

    Vocabulaire raisonné et comparé du dialecte et du patois de la province de Bourgogne (Thomas Joachim et Prosper Mignard)

    http://google.fr/books?id=H38CAAAAQAAJ&printsec=frontcover&hl=fr#v=onepage&q&f=false


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique