• "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    Le thème de la conférence donnée à l'Association Culturelle Châtillonnaise par Michel Lagrange le 3 décembre, était celui de la "Garçonne" et de son scandale.

    Ce scandale vint de la publication d'un livre de Victor Margueritte intitulé  justement "La Garçonne"..

    Ce livre fut  le reflet d'une certaine émancipation féminine, poussée à son paroxysme.

    L'émancipation féminine, nous dit Michel Lagrange, commença vraiment avec le cataclysme de la guerre de 1914-1918. Auparavant le mouvement avait bien sûr commencé  avec des femmes affranchies comme l'écrivain Colette, par exemple.

    Les femmes s'émancipèrent "par force", obligées de remplacer les hommes partis à la guerre, on appelait certaines d'entre elles qui travaillaient dans les usines d'armement les "munitionnettes" ou "poilues de l'arrière", elles trimèrent, elles souffrirent.

    Les plus favorisées  se jetèrent, la guerre terminée, pendant ce qu'on a appelé "les années folles", dans une quête de plaisir, une sorte de revanche sur le chaos.

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    Colette , elle, n'avait pas attendu ces "années folles" pour s'habiller en homme et se couper les cheveux... son amie Missy, duchesse de Morny, affichait ouvertement sa masculinité !

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    Les femmes  des "années folles" , sous l'influence de Coco Chanel, de Paul Poiret, raccourcirent leurs jupes, coupèrent leurs cheveux...

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    Le cinéma nous montra ces nouvelles femmes

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    Les peintres les immortalisèrent

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    Cheveux courts et ondulés, sautoir, maquillage...

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    La révolution des moeurs , nous dit Michel Lagrange, était en marche, même Léon Blum prônait la liberté sexuelle ! les divorces augmentèrent, les drogues apparurent, le jazz prit possession des cabarets parisiens, comme au "boeuf sur le toit".

    Et pourtant le droit de vote des femmes ne fut toujours pas accordé, il ne le sera qu'en 1945 ...

    Et voici, qu'en 1922, fut édité un livre, intitulé "la Garçonne" dont l'auteur était Victor Margueritte.

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    Fils d'un héros de la guerre de 1870  et frère de Paul Margueritte , il s'engagea en 1886 dans les Spahis,  avant d'entrer en 1891 à l'École militaire de Saumur  où il devint lieutenant de dragons . En 1896, il donna sa démission pour se consacrer à la littérature .

    Il se montra préoccupé des questions sociales et fut un ardent défenseur de l'émancipation de la femme ainsi que du rapprochement des peuples. Il collabora notamment  à la Revue Contemporaine   d'Edouard Rod . Il soutint des opinions sociales de plus en plus avancées et collabora aux journaux et périodiques dans la mouvance internationale et communiste.

    De 1896 à 1908, il collabora à toutes les œuvres de son frère Paul  qui parallèlement publiait des ouvrages sous son seul nom. Il devint Président honoraire de la Société des Gens de Lettres.

    (source Wikipédia)  

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    Le livre de Victor Margueritte "la Garçonne"  fit un scandale énorme, à sa parution . On le traita de "livre de bidet" !!  et pourtant cet ouvrage nous montrait la réalité d'une certaine frange de la vie parisienne d'alors , un immoralisme dans le milieu d'une bourgeoisie sans repères.

    Dans la première partie du roman, l'héroïne, Monique Lerbier, surprend son fiancé avec sa maîtresse,( fiancé imposé par sa famille bourgeoise comme c'était encore le cas à l'époque ).

    Dans la seconde partie de l'ouvrage, elle devient une femme brisée qui se jette dans une entreprise d'auto-destruction. Elle s'étourdit de paradis artificiels, chute dans un monde dépravé.

    Dans la troisième partie du roman, elle renaîtra  à la lumière en faisant connaissance de son sauveur, Georges.

    Ce roman engagé (qui paraît maintenant bien innocent car ses détails érotiques scandaleux pour l'époque, ne sont que des périphrases sans mots crus !! ) valut à Victor Margueritte d'être déchu de sa Légion d'Honneur, bien que défendu par Anatole France.

    Ce roman, nous dit Michel Lagrange est pourtant extrêmement intéressant par les thèses qu'il développe :

    -l'évocation d'une bourgeoisie sans scrupule, milieu pourri et corrupteur

    -la misère du petit peuple, représenté par Julia, la servante vitriolée, qui subit les coups de son mari

    -La compréhension par l'héroïne de la politique qui pourrait évoluer.

    -l'espérance d'une société humaniste.

    Un point obscur cependant : l'antisémitisme larvé de certains passages, mais ce trait était, hélas, dans l'air du temps.

     Le livre est hélas introuvable à notre époque, Michel Lagrange en a déniché un exemplaire chez Emmaüs !

    Pour lire  un résumé de l'intrigue, cliquer sur le lien :

    La Garçonne, de Victor Margueritte

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    Le cinéma s'empara en 1936 du livre de Victor Margueritte "la Garçonne", on y vit  la lumineuse Marie Bell jouer le rôle de  Monique Lerbier.

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    Dans ce film on  vit, et entendit une débutante: Edith Piaf qui chantait une chanson d'une rare violence..Michel Lagrange nous la fit écouter.

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

    J'ai retrouvé cette chanson sur Youtube:

    Un dernier cliché, tout personnel : voici la photo d'une jeune fille dans les années 30, c'était ma mère...Eh oui, on pouvait aussi suivre  la mode "garçonne", en province, mais sans les dépravations parisiennes !

    "Le scandale de la garçonne", une conférence de Michel Lagrange pour l'ACC

     (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)                                      


  • Commentaires

    1
    chap's
    Samedi 15 Décembre 2012 à 12:52

    merci pour cette retransmission de Piaf. Je pense que la jeune femme alanguie était Arletty et bravo pour le portrait de votre maman, magnifique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :