• Petite histoire des Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    C'est en 1996 que notre association voit le jour ; elle s'appelle la « Société des Amis du Musée ».  Jean-Louis M.COUDROT, à l’époque Conservateur du Musée, la porte sur les fonds baptismaux.   Le premier Président est Hervé Niquet – le claveciniste et chef d’orchestre bien connu- le Vice-président Jean-François Gallice, le Secrétaire M. Michel Diey.  Pour célébrer la création de la Société, le président donne un récital de clavecin et une partie de la collection de bois gravés du XVIIe et XVIIIe est présentée au public.

    La cotisation de l'époque est de 100 francs par adhérent, 150 francs pour un couple.  L’association compte quelque 190 adhérents.

    Le but de la Société des Amis du Musée est de contribuer à la promotion et au rayonnement du Musée de Châtillon ainsi qu’à l'enrichissement de ses collections. 

    En 1997  la Vierge à l'enfant et Saint Jean Baptiste  est de retour à Châtillon après 25 ans d'absence et la première œuvre acquise par la Société est présentée : un dessin de Bouchardon du XVIIIe concernant un projet architectural de l'abbaye Notre-Dame.

    En 1998, quelques objets découverts à Vix  ainsi qu'un plat en étain fabriqué à Châtillon au XVIIe sont offerts au Musée.

    Le Cinquantenaire de la découverte du Vase de Vix (2003) est l'occasion – Michel Lagrange étant président -  de la coédition avec les éditions Picard de l’ouvrage de Claude Rolley « La tombe de Vix » ainsi que la réalisation d'un foulard en soie sponsorisé par les laboratoires Fournier.  Deux  albums photos de la fin du XIXe siècle sont offerts au Musée.

    En 2005 sous la présidence de Madeleine Grivotet, un bureau ayant appartenu au Maréchal Marmont est acquis avec le concours de plusieurs entreprises de la région, ainsi que deux bagues en or de l'époque de la Dame de Vix et un denier d'argent de Charles le Chauve frappé sur le mont Lassois.  L’association compte 92 adhérents.

    En 2006 la mise en vente d'une bande dessinée pédagogique sur la période de la Dame de Vix « Le casque d'Agris » de Silvio Luccisano vient enrichir la boutique du musée.

    En 2007, la Société des Amis décide  d’adhérer à la Fédération Française des sociétés d'Amis de Musées  est décidée.  L’installation du musée rue de la Libération est étudiée.

    En 2008 un nouveau projet voit le jour sous l'intitulé « Un musée pour  tous ».  Il s’agit de permettre à tous d’accéder  au Musée et à ses collections.  La Caisse d’Epargne et la Mutualité Française sont les premiers partenaires des Amis, bientôt suivis par le LION’S Club et par des entreprises et commerçants de la ville.  Ces mécènes et donateurs permettent d’acquérir progressivement des matériels pour personnes à mobilité réduite et de réaliser des documents en braille destinés aux malvoyants, documents qui sont encore utilisés dans les salles d’exposition.       

    Deux assiettes en vermeil portant les armes du Maréchal Marmont et deux ouvrages de Désiré Nisard portant le tampon de la bibliothèque de l'Impératrice Eugénie sont acquis.

    L’association est reconnue d'intérêt général ; elle est donc autorisée à recevoir des dons, ouvrant droit à réduction d'impôt pour les donateurs.

    Le 30 janvier 2009 une assemblée extraordinaire est convoquée pour modifier les statuts afin de prendre en compte la situation du Musée par rapport à la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais ; l’association prend alors le nom « Amis du Musée du Pays Châtillonnais » et adopte un nouveau logo.

    En 2010, dans le cadre du programme « Un musée pour tous »,  quatre jeux tactiles sont réalisés à l'intention d’enfants déficients visuels, par la menuiserie Gresset, avec le concours de  la PEP21, d’Intermarché et la MGEN.

    En 2011 la Fondation de France et avec le Crédit Mutuel acceptent de participer au programme « Un musée pour tous ».  Une subvention de la Fondation de France permet de financer une formation de certains personnels du Musée, à l’accueil de visiteurs handicapés.  Par ailleurs, dans le cadre d’un mécénat accordé par le Crédit Mutuel, deux réalisations importantes sont décidées ; elles voient le jour l’année suivante :

    • La réalisation par la société Compréforme d’une copie, en résine, grandeur nature du vase de Vix permettant à des visiteurs malvoyants de découvrir par exploration tactile cet objet exceptionnel
    • L’édition d’un catalogue des principales pièces des collections du Musée intitulé « Un musée au bout des doigts ». Le texte est imprimé en gros alphabet, recouvert de braille recto-verso, et  complété par des photos et dessins en relief.

    Au cours des années suivantes, les Comités Valentin Haüy (malvoyants) de Côte d’Or et des départements voisins sont invités à des visites spécialement conçues à leur intention.  Ces visites remportent un vif succès ; au demeurant les visiteurs déplorent l’absence d’audio-guides et souhaitent que certaines pièces fragiles fassent l’objet de copies permettant l’exploration tactile.

     En 2013 les Amis participent à la restauration de la collection ornithologique de Fernand Daguin exposée au rez-de-chaussée du Musée.

    En 2015, pour répondre aux demandes exposées ci-dessus et en accord avec les donateurs, il est décidé de consacrer les crédits non utilisés à :

    • La réalisation de copies de deux sculptures remarquables mais fragiles : l’Enfant au chien et la Triade des déesses mères (copie en cours de réalisation)
    • L’installation d’audio-guides (français, anglais, allemand et néerlandais) complétée par une visite virtuelle du musée sous forme application sur smartphones. Cette installation est inaugurée le 15 avril 2016.

     En plus des réalisations au profit du musée mentionnées dans cette note, l’association organise chaque année à l’intention de ses membres ainsi que de leurs amis :

    • un ou deux voyages culturels
    • quatre à cinq conférences de haut niveau dont les thèmes sont généralement liés soit aux collections du musée soit à la préparation d’un voyage culturel.

    L’association compte 250 adhérents en 2016.


    votre commentaire
  • Un superbe concert fêtera les vingt ans de l'Association des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Le programme est cliquable :

    Un superbe concert fêtera les vingt ans de l'Association des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix


    votre commentaire
  • Les Amis du musée du Pays Châtillonnais - Trésor de Vix présentent une conférence :

    "L'économie de la Gaule gallo-romaine"

    "L'économie de la Gaule Gallo-Romaine" une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Par Madame Sabine LEFEBVRE, Professeur des Universités (Université de Bourgogne)

    Mercredi 23 mars à 20h30 

    Salle des conférences du musée 

    Les manuels d'histoire romaine s'étendent volontiers et depuis longtemps sur les campagnes militaires de la République et de l'Empire, l'organisation administrative de l’État, la religion des Romains et l'influence de celle des peuples conquis. Mais sur la vie économique, peu de choses. La civilisation matérielle - " des hommes et des choses " comme disait Fernand Braudel – relève de préoccupations récentes. Sur la Gaule gallo-romaine les travaux existent ; ils sont savants et spécialisés.

    Madame Sabine LEFEBRVRE proposera une vue d'ensemble de l'économie société qui maîtrisait des techniques originales et qui était prête à en assimiler de nouvelles.      

    Musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix

    14 rue de la Libération – 21400 Châtillon-sur-Seine

    Tél. 03 80 91 24 67 

    accueil@musee-chatillonnais.fr - www.musee-vix.fr

     


    votre commentaire
  • Conférence

    Vendredi 19 février, dans la salle des conférences du Musée, les Amis du Musée du Pays Châtillonnais ont proposé une conférence intitulée :

    Où va la photographie ?

    Tentative d'approche de la photographie contemporaine

    Cette conférence a été présentée par Jean Daubas, Artiste photographe qui fait partie de la Société des Amis du Musée Nicéphore Niepce à Chalon sur Saône.

    Robert Fries , Président des Amis du Musée du Pays Châtillonnais, a présenté l'affable conférencier.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Par des projections de diapositives, et même par des extraits de films, Jean Daubas a illustré à merveille ses propos.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Jean Daubas s'est penché sur les évolutions techniques qui ont eu lieu depuis l'invention de la photographie par Nicéphore Niépce.

    Auparavant, on utilisait depuis fort longtemps la "camera obscura", la chambre noire.

    La chambre noire est une boîte fermée dont l'une des faces est percée d'un petit trou appelé sténopé. L'image est alors visible à l'envers.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    On s'aperçut plus tard de l'action des rayons lumineux sur le chorure d'argent.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Nicéphore Niépce après de très nombreuses expériences réussit à fixer des images sur des plaques d'étain recouvertes de bitume de Judée qui durcit à la lumière. La pose était de huit à vingt heures.

    Voici à droite la première plaque photographique réalisée par Nicéphore Niépce, et à gauche le tirage actuel.

    Cette première "photographie" est visible à l'Université d'Austin au Texas.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Louis Jacques Mandé-Daguerre, associé à Nicéphore Niépce, améliora le procédé, son invention se nomma le daguerréotype.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Voici un daguerréotype, montrant pour la première fois une vue du boulevard du Temple à Paris. La pose ayant été très longue, on ne peut apercevoir les voitures et personnages qui pourtant devaient être nombreux...

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Richard Leach Maddox inventa la "Gelatin dry plate". Il s'était aperçu que le bromure de cadmium et le nitrate d'argent pouvaient être appliqués sur une plaque de gélatine.

    Avec l'utilisation de cette plaque on put fabriquer des appareils photos plus petits.

    La couleur apparut...

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Charles Cros et Louis Ducos du Hauron inventèrent la photographie en couleurs indirectes en trichomie soustractive. 

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Les frères Lumière réalisèrent  en 1903 des "autochromes" :

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Georges Eastman utilisa ensuite le film en celluloïd. Kodak sera le premier appareil-photo fabriqué par la Compagnie Eastman. Une fois le film exposé, il fallait envoyer l'appareil à Rochester (USA), le film était développé, les tirages effectués et l'appareil rechargé était renvoyé à son propriétaire !

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Oscar Barnack , en 1913 construisit le premier appareil photographique de poche, le fameux Leica.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    La photographie fut rapidement considérée comme un Art.

    Jean Daubas a retracé les grandes dates et étapes de la relation entre photographie et Art et a fait le point sur ce qu'est devenu, en marge des artistes, le marché de la Photographie contemporaine et des grands évènements mondiaux qui lui sont consacrés.

    Vers 1890, certains photographes s'essayèrent au "pictorialisme" en expérimentant de nombreux procédés. Ils cherchèrent à donner un aspect moins photographique au cliché par une vision plus subjective.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

     En 1902, le groupe Photo-Secession naît à New York sous l'impulsion d'    Alfred Stieglitz, ancien pictorialiste.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    On vit alors apparaître des galeries où les photographes exposèrent leurs clichés. A Stuttgart par exemple en 1929 se tint le fameux "Film und Foto". Life apparut en 1936

    Des agences photographiques virent le jour comme l'agence Magnum (1947).

    En 1955 un livre de photographies fit le tour du monde , le très célèbre "Family of Man".

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Des rencontres entre photographes eurent lieu comme "les rencontres d'Arles" en 1970, des "Mois de la Photographie" virent le jour.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Le selfie considéré comme un art ?

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Le conférencier a évoqué l'invention d'un appareil photographique qui ne prendrait pas de photos des sites vus des milliers de fois...

    Plus moyen de photographier la tour Eiffel ou le Palais des Doges !

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    La photo peut être retouchée, associée à d'autres pour provoquer des chocs, comme l'a été celle du petit Syrien noyé dans les eaux grecques.

    Jean Daubas a ensuite dressé un constat dynamique de la place que semble prendre aujourd'hui la photographie au sein de l'Art contemporain. Avec des exemples d'œuvres d'artistes photographes ou plasticiens utilisant la photographie, Jean Daubas a exploré quelques unes des grandes tendances de la photographie contemporaine.

    Certaines photographies sont vendues à des prix incroyables : Par exemple "Rhein" d'Andréas Gursky l'a été à 4,3 millions de dollars !!

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Cindy Sherman avec "Untitled1976, 3,9 millions de dollars...

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Cowboy de Richard Prince, 3,4 millions de dollars:

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

     En conclusion de sa passionnante conférence, Jean Daubas nous a dévoilé quelques tendances de la photographie actuelle :

    Elle deviendra sans doute  une photographie objective, qui rendra compte de l'intime, qui racontera des histoires. Elle fera référence à la peinture, au cinéma, elle utilisera des technologies nouvelles, sera souvent un témoignage signant le retour de la photographie documentaire. Enfin elle se rapprochera des pratiques amateurs.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Jean Daubas a ensuite répondu aux nombreuses questions de photographes professionnels et amateurs avec une grande gentillesse.

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Robert Fries a ensuite offert au conférencier un petit souvenir de notre région, et le bel ouvrage de Michel Lagrange et Bernard Béros "le dernier jour de saint Bernard et Prison-prières "

    Une conférence de Jean Daubas, intitulée "Où va la photographie?", a été proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais

    Cette conférence a servi d’introduction à une visite du Musée Nicéphore Niepce que les Amis du Musée organiseront le samedi 2 avril 2016


    votre commentaire
  • Les Amis du Musée du Pays Châtillonnais ont de nombreux généreux partenaires qui lui permettent d'acquérir du matériel pour que le Musée soit véritablement un musée pour tous, déficients physiques, auditifs, visuels.

    Dans ce tableau que m'a confié Noël Estrat, trésorier des Amis du Musée, vous pourrez voir qui sont ces partenaires, et la valeur de leurs dons.

    Le total de ces dons se monte à 91 320,63 € !!!

    Voici ces partenaires :

    Le Lions Club, Les pharmaciens et la Mutualité, la Caisse d'Epargne, la menuiserie Gresset, la MGEN-ADPEP, Intermarché, le Crédit Mutuel, la Fondation de France, et les Amis du Musée eux-mêmes .

    Grâce à tous ces partenaires, le Musée est équipé et devient véritablement UN MUSÉE POUR TOUS, c'était le voeu de Madeleine Grivotet, il se réalise peu à peu...

    Bravo et Merci à tous ces généreux donateurs !

    (Cliquer pour mieux lire)

    LES PARTENAIRES


    votre commentaire
  • L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Robert Fries, Président des Amis du Musée du Pays Châtillonnais a remercié les adhérents d’être venus si nombreux.

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Le président a  salué dans la salle la présence de Jérémie Brigand Président de la Communauté de Commune du Pays Châtillonnais, et de Christian Jannet, Vice-président de la CCPC.

    Monsieur Eric Dudouet, vice-président de la CCPC s’est excusé. Il était représenté par Mme Françoise Geoffroy.

    Robert Fries a salué naturellement la présence de Mme Félicie Fougère, conservatrice du Musée.

    Certains Amis nous ont quittés cette année : Jean-François Gallice, Jean-Paul Jottras, Bernard Martin, Marc Pénau, Jean Michel Roy, Michel Serex.  Le souvenir de ces amis est présent dans notre mémoire. Les pensées de tous vont à leur famille.

    Par courriel du 26 mars, les adhérents ont reçu le PV de l' AG du 14 février 2015. Aucune observation n'a été signalée..

    Avant de présenter le rapport moral, qui est l'histoire de l'Association pendant douze mois, Robert Fries a tenu à faire connaître les membres du bureau :

    Robert Fries Président :

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Roger Saget, Vice-Président :

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de VixNoël Estrat, Trésorier :

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Annette Vanet, secrétaire :

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    258 adhérents sont à jour de leur cotisation (226 en 2015)

    Il y a eu 4 séances de conseil d’administration, 15 réunions de bureau : C’est là que le travail se fait. C’est un travail d’équipe.

     Promotion

    La participation aux Journées Châtillonnaises a été décevante. Elle ne sera pas reconduite aux Journées 2016.

    La Fête de la Forêt de Leuglay est plus intéressante. Chaque fois l'Association  glane des adhésions.

    Une lettre aux Amis a été envoyée en juin.

     Fédération Française des Sociétés d’Amis de Musées

    La fédération regroupe quelques 290 sociétés d’amis de Musée. C’est en quelque sorte la voix des usagers – pour ne pas dire des consommateurs – de musées. A ce titre la Fédération se targue d’avoir contribué à l’autorisation de photographier dans les musées.   C’est aussi un lieu d’échange d’expériences, ce qui  est plus intéressant.

    En 2015, pour la 1ere fois, les responsables des musées de Bourgogne adhérant à la Fédération se sont réunis. Sept musées étaient représentés sur les douze musées membres de la Fédération, les plus importants étant ceux d’Auxerre, Beaune, Chalon, Macon (les autres étant Cluny, Villiers St Benoit et Moutiers). Jean Louis Raingeard, président de la FFSAM était présent. Ce fut un premier contact, mais pas totalement satisfaisant.

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Conférences

    Comme prévu 4 conférences ont été organisées. Les sujets abordés :

    Viollet le Duc, Vercingétorix : histoire d’une statue et statut d’une histoire, le Châtillonnais à  l’époque gallo-romaine, Bouchu un maitre de forges. C’est toujours de l’histoire régionaliste, plus ou moins liée aux collections du Musée, ou aux sorties que nous organisons. C’est un choix qui  semble devoir être maintenu.

    Sorties

    4 juillet : visite du site d’Alésia et du MuseoParc. Très belle visite guidée par Claude Grapin qui a aux adhérents consacré toute une journée et que le Président remercie sincèrement. Cette visite avait été préparée par la conférence que M. Grapin avait prononcée sur Vercingétorix.

    30 juillet : visite du site de Vix avec la société archéologique. Merci à Klauss Rothe qui avait organisé cette visite d’une main de maitre.

    7 novembre : visite aux musées de Troyes. Cette visite a été organisée avec le concours des Amis des musées de Troyes. Son président nous a aidé à préparer les visites et nous a accompagnés une partie du temps.

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Et pour le Musée …

    Comme à l’accoutumée, les Amis du Musée se sont efforcés de rendre de menus services. Ils ont fait quelques traductions vers l’Anglais : merci M. Colin Rigg, et ils ont essayé d’être utiles au cours des animations du mois d’août autour des Hoplites de l’association Hoplites in Galatia.

    Le plus important a été d’achever le programme « Un musée pour tous » lancé par Mme Grivotet en 2011. Ce programme avait un objectif initial simple : faciliter l’accès du musée et de ses collections à des visiteurs handicapés : mobilité réduite, malvoyants, malentendants ; avec l’accord de nos mécènes, l'Association des Amis du musée a étendu l’objet de ce programme et pris en compte les visiteurs français, pressés par le temps, ne pouvant participer à des visites guidées, ainsi que les visiteurs étrangers n’ayant pas une connaissance du Français suffisante pour profiter pleinement de ces mêmes visites guidées.

    Dans cet esprit  le solde des subventions de la Fondation de France et du Crédit mutuel a été consacré aux trois réalisations suivantes :

    • L’accueil de groupes de trois groupes de malvoyants (Fondation de France)
    • Réalisation d’une copie de la statue de l’enfant au chien pour que cette pièce exceptionnelle puisse se prêter à l’exploration tactile (Fondation de France 2.000€)
    • Financement des audio-guides qui seront inaugurés prochainement dans les conditions suivantes :
    • Crédit Mutuel  :18 000 €
    • Fondation de France : 2 500 €
    • Amis du Musée : 1 000 €   

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Après l'approbation du rapport moral à l'unanimité, le rapport financier a été présenté par le trésorier Noël Estrat.

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Rapport financier

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Pour mémoire : les bénévoles font un travail important, il faut le valoriser  En effet, ils accomplissent environ 2000h de travail, ce  qui représente environ 20.000€ (SMIC brut : 9,61€/h). Cela devait être dit.

    Une remarque importante du Vice-Président Roger Saget : les Amis du Musée ne coûtent absolument rien au budget du Musée du Pays Châtillonnais. Les Amis du Musée ont leur propre budget avec lequel ils acquièrent leur téléphone et paient abonnement et communications

    Rapport du commissaire aux comptes

    Le commissaire aux comptes, Mary Bernier, a vérifié les comptes qui sont parfaits. Le quitus a donc été donné au conseil d’administration

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Le rapport financier a été adopté à l'unanimité.

    Le Conseil d'administration des Amis du Musée du Pays Chatillonnais se compose de dix-huit membres, 16 élus et deux membres de droit : Félicie Fougère, Conservatrice et Eric Dudouet Vice-Président de la CCPC.

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Election au conseil d’administration

    Quatre administrateurs sont à renouveler, ils se représentent. Aucun candidat nouveau se présente. Tous sont élus à l'unanimité.

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Conférences.

    • 19 février : histoire de la photographie Jean Daubas
    • 23 mars : économie de la Gaule Gallo-romaine Sabine Lefebvre
    • 18 juin fouilles de Lavau B. Dupuis et E. Millet
    • 30 septembre : informer dans la France de l’ancien Régime Michel Cassan.
    • L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

     Sorties

    • 2 avril : Chalon sur Saône : Musée Nicéphore Niepce et musée Vivant Denon
    • Dimanche 11 Septembre : Versailles et ses Grandes Eaux.
    •   20e anniversaire : vendredi 15 avril

    Célébration couplée avec l’inauguration des audio-guides.

    Petite exposition des acquisitions faites avec le concours des Amis

    L’achèvement du programme « Un musée pour tous » sera mis en valeur

    • Programme pluriannuel, réorienté et achevé
    • Des mécènes
    • Dimension sociale, également économique

    Un concert offert par les Amis pour clore la manifestation.

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

     Promotion communication

    Fête de la Forêt à Leuglay.

    Rien pour les Journées Châtillonnaises

    Lettre aux adhérents

    FFSAM : une journée à Dijon autour du thème : La Région et les Amis des musées.

     Vers les enfants des écoles (présenté par Sylviane Oudot)

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Le Musée a mis en place une collaboration régulière avec les écoles du Pays Châtillonnais. Des classes visitent tout ou partie du musée et réalisent des travaux de nature variée inspirés par leurs visites. Comme beaucoup de sociétés d’amis de musée, nous avons souhaité encourager ces initiatives. Les enfants sont les amis du musée d’après-demain ; leurs parents ceux de demain.

    Notre idée initiale était de créer un prix pour récompenser les élèves ou les classes qui se seraient distinguées au cours des travaux définis plus haut. Cette idée de prix, avec la notion de compétition qui l’accompagne, a semblé difficile à mettre en œuvre cette année. En revanche l’Inspection académique a manifesté de l’intérêt pour une collaboration avec notre association.

    Nous avons donc décidé d’approcher les enfants des écoles, leurs maitres et leurs conseillers pédagogiques dans un esprit olympique, (2016 est une année olympique) tel que le concevait Coubertin : l’important n’est pas de gagner mais de participer.

    Cette année, nous allons récompenser toutes les classes de la circonscription Education nationale de Châtillon sur Seine participant au projet « Oiseaux ». Chaque classe, après avoir visité au Musée la salle consacrée aux oiseaux, devra rendre un travail soit visuel (nids, représentation de l'un des oiseaux) soit écrit (fiction ou fiche technique). De plus, une classe, choisie par l’Inspection académique, effectuera un travail original dirigé par une animatrice Mme Ott. Tous les travaux seront exposés au Musée. Ils feront l’objet d’une réception lors de la Nuit des Musées (21 juin). Ce sera l’occasion de rencontrer les parents d’élèves et de les sensibiliser à notre action. Ce sera également l’occasion d’afficher un partenariat avec l’Education Nationale qui l’an prochain pourrait prendre d’autres formes, notamment celle d’un concours.

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Animation les 15 et 16 juillet.

    Les 15 et 16 juillet, le Musée organise une série d’animations autour du thème : Art et Guerre dans la Grèce antique. L’association Hoplites en Galatia y participera. Nous nous proposons de contribuer à l’animation de ces deux journées en organisant un spectacle poético-musical, en fait un concert- lecture sur le thème la Grèce antique inspire poètes et musiciens.

    Divine surprise : possibilité d’utiliser un solde de subvention de la Fondation de France

    Le solde s’élève à 2000€. Nous nous proposons d’offrir au Musée une copie d’une des plus belles pièces de ses collections, à savoir une copie du bas relief la Triade des déesses mères.

     Les projets pour 2016 sont adoptés à l'unanimité.

    Budget 2016

    Montant des cotisations : maintien à 18€ pour une personne et 25€ pour un couple. Proposition du bureau qui est acceptée à l'unanimité.

    Les collaborateurs du Musée souhaitant adhérer à l’association sont dispensés de cotisation. Proposition du Conseil d’administration.

    Présentation du budget 2016

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Le projet de budget 2016 a été adopté à l'unanimité.

     Intervention du Président de la CCPC, Jérémie Brigand.

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Jérémie Brigand, Président de la Communauté de Communes du Pays Châtillonnais s'intéresse de près au Musée, géré par la CCPC, musée qui, à sa grande joie, a reçu une étoile au guide vert Michelin.

    Il a tenu à modifier les horaires  pour faciliter les visites. Il s'est dit très heureux des animations proposées par les Amis du Musée, en particulier le projet partagé par les écoles du Canton Châtillonnais et l'Education Nationale, sur les oiseaux.

    Jérémie Brigand a annoncé également la sortie de "packages" de sorties culturelles, gustatives pour les touristes, proposés par l'Office de Tourisme du pays Châtillonnais.

    L'Assemblée Générale 2016 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

     Madame la Conservatrice, Félicie Fougère, a dit sa surprise et sa satisfaction de voir arriver les nouveaux audio-guides qui possèdent une application "Smartphone" : les visiteurs pourront ainsi enregistrer la visite des collections, ce qui sera une très belle publicité pour le Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix,lorsqu'ils l'enverront à leurs amis.

    Un pot convivial a clôturé l'assemblée.

     

     


    votre commentaire
  • Vendredi 16 octobre à 20h30, salle de conférences du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, a eu lieu une très intéressante conférence sur un personnage peu connu :

     Etienne-Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières

     présentée par Dominique Masson, Président des Amis du Châtillonnais

    Dominique Masson a évoqué un personnage secret, mais intéressant, qui a participé à la rédaction de l’Encyclopédie sous la direction de Diderot et qui a rédigé le plus important traité de métallurgie écrit en France au XVIIIe siècle. C’était un de ces hommes vivant au plus près de la mine et des forges, qui firent avancer les techniques métallurgiques en un temps où la chimie était à ses premiers balbutiements et ne pouvait encore percer les mystères du haut fourneau.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Avant de nous parler d'Etienne-Jean Bouchu, Dominique Masson nous a présenté les lieux où existaient des forges, il y a deux siècles, dans le Châtillonnais et dans le Barrois.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Une carte postale amusante...

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    nous montre que le Châtillonnais était riche en forges...

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Des gisements de minerai de fer, et la présence de la forêt et de son bois, expliquent cette abondance de forges.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Dominique Masson nous présenta ensuite Etienne-Jean Bouchu, dont on n'a aucun portrait, seulement des textes manuscrits et sa signature.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Étienne Jean Bouchu naquit à Langres le 23 mai 1714 de Pierre Bouchu, conseiller avocat du roi au siège présidial de cette ville, et de Jeanne de Goix, probablement de la famille des de Goix de Vauclair.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Il épousa  Nicole Becquet, fille de maître de forges d’Arc-en-Barrois.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

     Il  se fixa alors à Arc en Barrois et devint lui-même maître de forges.

    Il afferma d'abord le haut-fourneau de Veuxhaulles et y habita.

    "Etienne-Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières", une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    "Etienne-Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières", une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Il loua également d'autres fourneaux et, à le fin de sa vie, habita Arc où il s'occupait du haut-fourneau.

     Il fit de nombreuses expériences sur le fer et analysa un grand nombre de minerais de fer en provenance de toute l’Europe.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Il se distingua dans les sciences naturelles et se créa de nombreux amis parmi les savants, comme par exemple Diderot.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

     Il fut l’auteur de plusieurs articles de l’Encyclopédie sur la fabrication du fer, mais n'en signa qu'un seul sur "les grandes forges"..

    Il était en relation avec les philosophes de l’Encyclopédie, et fut membre de l’Académie de Dijon et correspondant de l’Académie des Sciences de Paris.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Monsieur Grignon écrivit "Les mémoires de physique sur l'art de fabriquer le fer", mais Bouchu n'y participa pas..

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Abel Caroillon de Vandeul était le gendre de Diderot. C'est l'article de Bouchu qui le poussa à se lancer dans le métier de maître de forges. Il acheta l'abbaye d'Auberive pour exercer son métier.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

     Etienne-Jean Bouchu publia, avec le Marquis de Courtivron, un important ouvrage sur le fer : " Descriptions des arts et métiers, faites ou approuvées par Messieurs de l'Académie royale des sciences de Paris" 1771-1783.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne-Jean Bouchu, à force d'études et d'expériences sur les forges, avait découvert un secret de la fabrication du fer...mais il l'emporta, hélas, dans sa tombe, ne l'ayant même pas révélé à son épouse.

    C'est probablement Etienne-Jean Bouchu qui fit construire une belle maison à Arc en Barrois....

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    La voici actuellement.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    François Poillotte a rédigé une étude passionnante sur l'abbaye de Longuay. Dans son ouvrage, il cite le petit-fils de Bouchu, Paul-Marie Victor, fils de Thomas. Ce dernier acheta, avec sa mère, l'ancienne abbaye de Longuay pour exploiter la forge, et c'est lui qui transforma une partie de l'abbaye en château.

    Dominique Masson a donc retrouvé grâce aux recherches de  François Poillotte, la trace de la présence de cette famille.

    Cette forge a, hélas, complétement disparu.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Plus tard, beaucoup de maîtres de forges du Châtillonnais se réunirent pour former les forges de Châtillon et Commentry, en 1845.

    Etienne-Jean Bouchu apporta, comme plusieurs autres, sa forge et ses biens à cette nouvelle société des forges de Châtillon-Commentry.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne-Jean Bouchu mourut, ruiné, à Arc-en-Barrois le 5 septembre 1773 et fut inhumé dans la chapelle Saint-Hubert de l'église d'Arc en Barrois..

    Il eut deux fils, Victor et Thomas, qui furent proches de Gabriel Peignot.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux de ses fils furent maires d’Arc-en-Barrois : Thomas Bouchu de 1789 à 1791 et Victor Bouchu de 1791 à l’an IV et du 25 Germinal an VIII à l’an X.

    Acte de naissance de René-Victor :

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Il eut en tout huit enfants, certains morts en bas-âge.

    Sa fille Catherine  épousa Louis Thomassin de Montbel.

    Son autre fille, Marie-Anne,  épousa François Belgrand, maître de forges.

    Thomas continua à être maître de forges

    Un de ses fils, René-Victor, s'essaya à la poésie.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

      Au sujet d’Étienne Bouchu, Diderot écrivait à Grimm les lignes suivantes, lors de son séjour à Langres, en 1759 :

     « Il y a ici un monsieur Bouchu, homme de tête que vous avez vu une fois ou deux chez le baron, gai, rebondi, rubicond. Habitant les forêts, creusant la terre, en tirant le fer, ramassant des plâtras, en remplissant ses poches, étudiant la nature tout seul, et passant pour fou comme Démocrite l’étant à peu près comme lui. Cet homme qui ne vous a pas oublié se recommande à votre souvenir. »

    (Papiers personnels de Diderot, aux archives départementales de la Haute-Marne)

    Après cette passionnante conférence, Dominique Masson répondit aux questions de l'assistance...

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    et présenta un cahier du Châtillonnais riche en documentation sur les forges en Côte d'Or et en Haute Marne.

    Cahier disponible à l'Office du Tourisme de Châtillon sur Seine.

    Etienne Jean Bouchu , un maître de forges au temps des Lumières, une conférence proposée par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    (Merci à Dominique Masson, pour ses corrections bienvenues)

     


    votre commentaire
  • A l'initiative des Amis du Musée du Pays Châtillonnais , un groupe d'une dizaine de visiteurs malvoyants a découvert "tactilement" les trésors de notre Musée, samedi après midi 27 juin.

    Ces visiteurs et leurs accompagnateurs faisaient partie du Comité Valentin Haüy de Troyes. Les Amis du Musée ont organisé leur accueil et leur restauration.

    Voici le groupe près de la reproduction en résine du célèbre Vase de Vix, réalisée par les établissements Compréforme. Cette reproduction est fidèle au millimètre près à l'original.

    Un groupe de malvoyants a visité le Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix...

    Robert Fries, le Président des Amis du Musée du Pays Châtillonnais montre ici la façon d'explorer les détails du vase avec les doigts.

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

     On touche ici les hoplites et leurs chevaux...

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Régine Vaney, guide au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, a été tout spécialement formée à l'accueil de personnes handicapées.

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Evelyne Grandchamp qui a participé, avec Madeleine Grivotet aux programmes d'accès des handicapés au Musée, accompagnait Robert Fries.

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Voici les visiteurs dans la salle où l'on peut admirer notre célèbre et magnifique vase de Vix, le plus grand vase du monde de la période hallstatienne (-600 à -500 avant J.C.)

    Un groupe de malvoyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix...

    La tombe de la princesse de Vix, comprenait, outre le vase, des bijoux dont un très beau torque en or, dont Régine montre la reproduction.

    Cette reproduction en bois peut-être touchée par les malvoyants.

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Un groupe de malvoyants a visité le Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix...

    Au dessus des boules du torque, on peut voir ( ici toucher) un petit cheval ailé de toute beauté.

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Evelyne nous montre comment la princesse de Vix portait son torque en or.

    Un groupe de malvoyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix...

    Les visiteurs ont pu consulter les tablettes en braille dont la conception avait été initiée par l'ancienne Présidente des Amis du Musée, la regrettée Madeleine Grivotet.

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Un groupe de malvoyants a visité le Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix...

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Un livre en braille a été conçu pour les malvoyants par Evelyne Grandchamp et Yolande Estrat. Madeleine Grivotet nous l'avait montré  lors d'une Assemblée Générale.

    L'accès au Musée du Pays Châtillonnais aux malvoyants, mais aussi à toutes sortes de personnes handicapées, était la grande préoccupation de Madeleine Grivotet, son programme fut lancé en 2012 avec le soutien de la Fondation de France et du Crédit Mutuel.

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Régine a conduit ensuite les visiteurs près de deux statues très primitives, sans têtes ni bras ni jambes....mais qui possèdent autour du cou un torque !

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Le torque de pierre a été exploré tactilement...

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Un groupe de mal-voyants a visité le Musée du Pays Châillonnais-Trésor de Vix

    Je suis partie sur la pointe des pieds, laissant les visiteurs poursuivre leur visite, et leur recherche de la beauté au bout de leurs doigts...

    Je dois dire que j'ai été très émue en les accompagnant, je sais ce que c'est que de perdre la vue et d'être privé de la connaissance visuelle des choses, mon fils cadet a été aveugle à la fin de sa vie..

    . C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai adhéré à l'Association des Amis du Musée, tellement je trouve que l'œuvre de Madeleine Grivotet est exemplaire et tellement utile.

     


    2 commentaires
  •  Les Amis du Musée ont fait l'achat de deux lettres écrites par Victorine de Chastenay et en ont fait don au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix lors de l'Assemblée Générale du 14 février 2015.

    Deux conférences sur cette femme de lettres châtillonnaise ont été présentées ensuite par Jenry Camus et Michel Lagrange, suivies d'une visite nocturne du Musée. Madame la Conservatrice a, en effet, eu l'excellente idée de réaliser une petite exposition avec portrait, lettres, ouvrages concernant Victorine de Chastenay, prêtés par des collectionneurs.

    Je n'ai pu assister à cette présentation, mais je suis allée la voir à mon retour. En voici quelques images :

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Voici les deux lettres acquises par les Amis du Musée du Pays Châtillonnais, et offertes au Musée :

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Voici l'extraordinaire présentation au Musée, des ex-votos d'Essarois, trouvés à "la Cave", terre qui appartenait aux de Chastenay, terre sur laquelle  Victorine, passionnée d'archéologie, fit faire des fouilles.

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Une reproduction du fameux "Coffret d'Essarois" a été ajoutée en bas de la vitrine.

    En 1789, Monsieur de Chastenay, père de Victorine, avait trouvé ce curieux coffret, qui appartint plus tard au Duc de Blacas.

    Ce coffret fut qualifié parfois d'objet ayant appartenu aux Templiers qui vivaient dans la région..En réalité ce coffret devrait plutôt, vu les signes cabalistiques qui le recouvrent , avoir appartenu à un alchimiste.

    L'original se trouve actuellement au British Muséum de Londres, le Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix en possède une copie que l'on voit ici.

    Une exposition sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

     


    votre commentaire
  • Je n'ai pu assister aux deux magnifiques conférences proposées par Jenry Camus et Michel Lagrange sur Victorine de Chastenay.

    Robert Fries m'a envoyé quelques photos de cette belle soirée, merci à lui.

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Quelques images projetées par Jenry Camus...

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Michel Lagrange fit un brillant exposé sur Victorine de Chastenay...

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Madame Félicie Fougère, la Conservatrice du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, conduisit les auditeurs dans la salle où se trouvent les ex-votos que Victorine de Chastenay fit découvrir à Essarois.

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Ce coffret, découvert aussi à Essarois est un faux....

    Deux conférences sur Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix


    1 commentaire
  • L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix (AMPC) s'est tenue samedi 14 février dans la salle des Conférences du Musée.

    Le Président de l'AMPC, Robert Fries a présenté le rapport moral de l'Association.

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'AMPC compte 226 adhérents, dont 202 en Côte d'Or.

    Le Conseil d'administration se réunit une fois par trimestre, les réunions de bureau sont plus fréquentes (13 en 2014). L'Association des Amis du Musée ne fonctionne que grâce au bénévolat de ses membres, 1500 heures lui sont consacrées .

    Le but de l'AMPC est d'être utile au Musée, par exemple en faire la promotion lors des Journées Châtillonnaises, la Fête de l'Automne à Leuglay, la visite d'Arc Patrimoine et Culture, écrire des articles dans la revue FFSAM, rendre de menus services comme des traductions (merci à Colin Brigg !), offrir repas et boissons aux participants du bicentenaire du Congrès de Châtillon sur Seine

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'AMPC a aussi pour but d'enrichir les collections du Musée en achetant par exemple, cette année, deux lettres autographes de madame Victorine de Chastenay, mais aussi de participer à l'achat d'audioguides (2000€) et de préparer la sélection de l'entreprise adjudicatrice et proposition du CA pour recommandation.

    L'AMPC s'occupe également des "Publics empêchés", handicapés visuels, moteurs, auditifs en accueillant des groupes (merci à Evelyne Grandchamp !), propose des visites à 10 comités Valentin Haüy, et surveille le bon usage de la subvention de la Fondation de France.

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'AMPC se doit d'être agréable à ses adhérents en organisant des conférences. En 2014, quatre conférences ont été présentées :"Les sceaux" (M Herbelin) accompagnée d'une exposition,"Le Châtillonnais à l'époque gallo-romaine"(Mme S Lefebvre), "La Vie économique et sociale de deux villages du Châtillonnais au XVIIIème siècle" (Mme Leslie Augueux),"La Chartreuse de Champmol et les pleurants" (M. Lagrange)

    Des sorties ont eu lieu: la première à Dijon (Musée des Beaux-Arts, Musée Archéologique, Musée Magnin), la seconde à Mussy sur Seine.

    L'AMPC communique en interne avec ses adhérents pour leur demander leur avis sur les thèmes des conférences ou les buts des voyages.

    Le rapport Moral du Président a été approuvé à l'unanimité par l'Assemblée.

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Le rapport financier, présenté par le trésorier Noël Estrat, et vérifié par le commissaire aux comptes Mary Bernier, montre une situation très saine, avec un fonds propre final de 7394,21€

    Le quitus a été approuvé à l'unanimité par l'Assemblée.

    La suite de l'Assemblée Générale a été consacrée aux élections de membres du Conseil d'Administration.

    Administrateurs arrivés en fin de mandat et se représentant: Laudia Grabowsky, Annette Vaney, Christophe Picardat, Jean Ponsignon, Jean-Claude Stutz, Robert Fries.

    Ils furent élus à l'unanimité.

    Candidats pour remplacer des administrateurs décédés, comme Madeleine Grivotet, à qui le Président adressa un vibrant hommage pour ses si belles actions en faveur du Musée, et démissionnaires comme Evelyne Granchamp et Marie-France Fauquette: Sylviane Oudot, Colin Rigg, Klaus Rothe.

    Ces trois candidats furent élus à l'unanimité.

    Le Président Fries présenta ensuite le programme de l'AMPC pour l'année 2015.

    L'Association sera présente aux Journées Châtillonnaises, à la Fête de l'Automne à Leuglay, à la réunion des Sociétés 'Amis des Musées de Bourgogne. Elle participera à l'édition d'un livret "le dernier jour de Saint Bernard", texte de Michel Lagrange, photographies de Bernard Beros.

    Cinq conférences auront lieu :

    le 16 janvier "La religion des Gallo-Romains"(AL Edme), le 6 mars "Viollet le duc et la Bourgogne"(F Bercé), le 27 mars "Autour de Victorine de Chastenay" (M Lagrange et J Camus),le 29 mai "Vercingétorix, histoire d'une statue, statut d'une histoire" (C Grapin),le 16 octobre "Bouchu, un maître de forges du Châtillonnais au XVIIIème siècle" (D Masson)

    Deux sorties sont prévues: le samedi 4 juillet "Alesia et son Muséoparc" sous la conduite de M Grapin, et le samedi 7 novembre "Troyes et ses Musées : Art Moderne, Musée de l'Outil et de la Pensée Ouvrière (MOPO)

    L'AMPC continuera d'être utile au Musée avec ses projets d'audio-guides, la participation financière au moulage  de "l'enfant au chien" et son appui aux initiatives du Musée.

    Les projets de l'AMPC pour 2015 ont été approuvés à l'unanimité.

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Madame Félicie Fougère, Conservatrice du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix a pris la parole pour présenter les activités passées et à venir du Musée.

    En 2014, deux belles expositions ont été présentées: "cartes et plans de campagne de Marmont", et "Léopold Argenton, éloge du souvenir" (qui se poursuit jusqu'en mai 2015, ne la manquez pas elle est magnifique)

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Le Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix est propriétaire d'une collection ornithologique qui lui a été offerte autrefois par Fernand Daguin. Cette magnifique collection d'oiseaux naturalisés vient d'être restaurée, grâce à l'appui financier de l'Association des Amis du Musée. Elle sera présentée au public à partir du 16 mai 2015, sous le titre "Cabinet de Curiosités à ciel ouvert"

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Chaque oiseau sera présenté avec une citation de Fernand Daguin.

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Madame Claire Jachymiak a réalisé de très belles photos d'ouvriers au travail dans l'ancienne Bourgogne-Fonderie (autrefois nommée Bidez-Haller) de Châtillon sur Seine. Ces photos seront exposées au Musée sous le titre "Mémoires ouvrières: destinées métallurgiques en Châtillonnais" et seront suivies, sans doute, par la représentation de la superbe pièce de théâtre de la Compagnie "Taxi-Brousse", "Métallos et dégraisseurs", que j'avais tant appréciée à Sainte Colombe sur Seine.

    http://www.christaldesaintmarc.com/metallos-et-degraisseurs-a680344

    Monsieur l'Ambassadeur de Croatie a visité le Musée du Pays Châtillonnais, qui contient de nombreux souvenirs du Maréchal Marmont qui fut Duc de Raguse (Raguse était l'ancien nom de la ville Croate de Dubrovnik) . Des relations très intéressantes vont exister bientôt entre le Musée de Châtillon et celui de Split, des échanges d'expositions par exemple. Une grande rue de cette ville porte d'ailleurs le nom de Marmont, preuve que notre grand homme n'est pas oublié là bas !...

    Des supports de médiation, photographies, internet sont en cours au Musée. La très jolie statuette "l'enfant au chien" provenant du Tremblois, va être l'objet d'un moulage qui permettra aux malvoyants de pouvoir la toucher, mais aussi de la prêter à des expositions lointaines.

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Les Grecs reviendront au Musée, avec des combats, mais aussi avec "le banquet", une animation suivie d'échanges philosophiques avec le professeur de philosophie Emmanuel Kromicheff, et d'une soirée musicale avec des danses grecques modernes.

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Durant l'été 2015, les enfants pourront assister, les mercredis de juillet et d'août, à des animations passionnantes, ce sont les "mercredis du musée".

    Le Président Robert Fries, au nom de l'Association des Amis du Musée, a remis deux lettres autographes de Madame Victorine de Chastenay au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix.

    Ces lettres ont été acquises par l'AMPC et ont été offertes à Madame la Conservatrice qui les exposera au moment des conférences de Michel Lagrange et Jenry Camus sur la vie de notre célèbre Châtillonnaise.

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Voici ces deux lettres :

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix

    Hubert Brigand, en tant que Président de la Communauté de Communes, à qui appartient le Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, apporte et apportera tout son soutien au Musée qui est une magnifique vitrine pour le Châtillonnais. Il a félicité Madame Félicie Fougère pour son travail remarquable, la richesse des expositions, des animations, mais a remercié aussi l'Association des Amis du Musée pour le rôle important qu'elle joue pour le Musée.

    Visitons, et revisitons donc notre si beau musée qui présente le trésor de Vix bien sûr, mais bien d'autres expositions toujours renouvelées.

    Vive le Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix !  a-t-il conclu sous les applaudissements.

    L'Assemblée Générale 2015 des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix


    votre commentaire
  •  Robert Fries, Président des Amis du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, a présenté la conférencière, Leslie Augueux, jeune professeur d'histoire, originaire de Molesme.

    Leslie Augueux a fait ses études au lycée Désiré-Nisard, puis à l’Université de Dijon où elle a passé brillamment, en juin 2011, un certificat puis un master 2 de recherche en histoire moderne.

    Pour ce faire, elle avait choisi comme sujet d’étude “L’organisation d’un village et d’un bourg rural, Molesme et Laignes, d’après les archives seigneuriales et de l’intendance entre 1700 et 1788".

    Cette étude a été publiée, sous forme d'un cahier (numéro 268 ) par les Amis du Châtillonnais, dont le Président est Dominique Masson, son professeur d'histoire du lycée Désiré Nisard.

    La vie économique et sociale dans un village bourguignon au XVIIIème siècle, une conférence de Leslie Augueux pour les Amis du musée du Pays Châtillonnais

    Leslie a déjà présenté son étude dans son village natal Molesme, puis à Laignes. A Châtillon, à la demande de Robert Fries, elle a élargi son propos aux villages bourguignons au XVIIIème siècle.

    La vie économique et sociale dans un village bourguignon au XVIIIème siècle, une conférence de Leslie Augueux pour les Amis du musée du Pays Châtillonnais

    Leslie Augueux a étudié les Archives Seigneuriales qui fournissent des informations extrêmement intéressantes sur l'organisation de la vie des villages français.

    On se rend compte que trois cadres principaux régissaient la vie rurale sous l'ancien Régime :

    -La Seigneurie, entité administrative et juridique

    -La Paroisse, circonscription ecclésiastique sous la direction spirituelle du curé

    -La communauté d'habitants réunie en Assemblées, entité politique à petite échelle qui prenait des décisions concernant la vie quotidienne du bourg.

    L'Assemblée des habitants organisait la vie du village, elle avait des fonctions politiques, judiciaires, financières et paroissiales. Elle était convoquée et présidée par deux Syndics qui devaient savoir lire et écrire et qui prêtaient serment.

    Dans les Archives, en étudiant les "rôles de la taille" on peut établir un panorama de la vie à la campagne.

    Sont exemptés de cet impôt: les familles nombreuses, les estropiés, les manouvriers. Ceux qui paient le plus sont les laboureurs, "coqs de village", gros agriculteurs possédants, à Molesme 70% , à Laignes 45% de la population.

    Des collecteurs de la "Taille"étaient tirés au sort par l'Assemblée, ce rôle ne plaisait pas du tout aux villageois, ils essayaient donc de s'en exempter, en n'assistant pas aux Assemblées. En effet, le rôle de collecteur était fort ingrat: il était mal accueilli par  les roturiers qui devaient régler l'impôt (les pauvres en étaient exemptés)...de plus le collecteur devait payer l'impôt à la place de celui qui refusait de le faire !!

    La vie économique et sociale dans un village bourguignon au XVIIIème siècle, une conférence de Leslie Augueux pour les Amis du musée du Pays Châtillonnais

    Qui étaient les habitants des campagnes sous l'ancien Régime ?

    Des exploitants agricoles, les laboureurs, qui possédaient de nombreuses terres, des manouvriers qui offraient la force de leurs bras, des notables dans le domaine de la santé et de la justice, des commerçants (boulangers,services de l'habillement comme les chapeliers, tisserands,  cordonniers, bourreliers, charrons, maréchaux-ferrants etc...sans oublier le cabaretier qui offrait un lieu de convivialité)

    Carte Cassini de Laignes :

    La vie économique et sociale dans un village bourguignon au XVIIIème siècle, une conférence de Leslie Augueux pour les Amis du musée du Pays Châtillonnais

    L'Assemblée devait gérer les biens collectifs comme les Communaux qui étaient des biens dont l'usage appartenait à tous les habitants, mais dont personne ne détenait la propriété. Les troupeaux y étaient mis en commun, surveillés par le "garde messier". Malheureusement, au cours du temps, les biens communaux ont été menacés par l'individualisme agraire, contraire à l'esprit de groupe par le biais du phénomène de "l'enclosure" et la multiplication des défrichements.

    L'Assemblée gérait aussi les bois qui étaient divisés en deux parties, surveillées par un "garde des Bois" : la réserve (un quart de la surface), les 3 autres quarts étaient destinés au bois de chauffage , c'était l'affouage, un droit d'usage collectif mais qui devint payant peu à peu, car le bois, au cours des temps, prendra une grande valeur.

    Carte Cassini de Molesme, on voit la surface importante des bois de la Communauté :

    La vie économique et sociale dans un village bourguignon au XVIIIème siècle, une conférence de Leslie Augueux pour les Amis du musée du Pays Châtillonnais

    Dans les villages, sous l'ancien Régime, existait une autre entité disparue aujourd'hui, dont je n'avais jamais entendu parler...il s'agissait de la "Fabrique", qui était une communauté de fidèles. La Fabrique était une institution gérée par des laïcs appelés "fabriciens", ceux-ci devaient s'assurer du bon fonctionnement du culte, veiller à l'entretien de l'église, loger et meubler le curé, sonner les cloches qui rythmaient la vie, la célébration des fêtes religieuses, des mariages, des enterrements, mais aussi qui pouvaient alerter en cas de péril (tocsin).

    Les fabriciens étaient payés par la Communauté, celle ci devait aussi assurer des missions nécessaires à la vie quotidienne:

    -Soigner, assister et mettre au monde. Laignes, à la fin du XVIIIème siècle, embaucha une sage-femme, les connaissances en obstétrique avaient progressé et pouvaient ainsi éviter les nombreux décès de mères et d'enfants pendant les couches.

    Laignes possédait un hôpital, alors que Molesme avait une maladrerie.

    -Instruire : donner la connaissance et des bases morales

    -Surveiller et défendre grâce à la Maréchaussée (ancêtre de notre Gendarmerie) : un officier et ses cavaliers faisaient des tournées de surveillance à cheval.

    La vie économique et sociale dans un village bourguignon au XVIIIème siècle, une conférence de Leslie Augueux pour les Amis du musée du Pays Châtillonnais

    Pour terminer sa passionnante conférence, Leslie Augueux nous conta quelques conflits politiques seigneuriaux et agricoles qui eurent lieu à Molesme. Des antagonismes existèrent sur le choix des syndics, des clans se formèrent:  le premier en faveur d'un perturbateur et l'autre défendant un homme plus sage.

    Les seigneurs de Molesme (les moines de l'abbaye) essayèrent de s'approprier les bois, après avoir convoqué de manière illégale une Assemblée. De plus, ils avaient embauché un garde des bois qui semait la terreur dans le village ! Après plainte de la Communauté il fut jugé par la justice Royale des Eaux et Forêts.

    La vie économique et sociale dans un village bourguignon au XVIIIème siècle, une conférence de Leslie Augueux pour les Amis du musée du Pays Châtillonnais

    Que de connaissances nous avons acquises grâce à Leslie Augueux, nous sommes tellement habitués à l'organisation du territoire faite par la Révolution, que nous avons oublié (pour moi en tout cas) celle de l'Ancien Régime.

    Merci donc à la conférencière de nous l'avoir si bien exposée.

    Vous pourrez vous procurer le cahier des Amis du Châtillonnais numéro 268, contenant toutes ses études sur Laignes et Molesme au XVIIIème siècle, à l'Office du Tourisme, dans les librairies ou auprès de Michel Diey, c'est une mine de connaissances incroyable, ne vous en privez pas !


    2 commentaires
  • Amis du Musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix

    Conférence

    Vendredi 27 juin à 20h

    Salle polyvalente au Musée du Pays Châtillonnais

    Le Châtillonnais sous la paix romaine, par Mme Sabine LEFEBVRE,

    Professeur d’histoire romaine (Dijon), ancien membre de la Casa de Velasquez, Mme Lefebvre parlera de la situation politique, administrative et économique de la région et décrira l’adoption progressive des comportements romains par les élites locales puis par le reste de la population.  Elle illustrera son propos par l’évocation des certaines pièces gallo-romaines détenues par le Musée.

    Entrée gratuite pour les Amis du Musée (à jour de leur cotisation), 5€ pour les personnes non membres de l’association

     Contact : Robert Fries (03 80 93 14 42)

     


    votre commentaire
  • Une bien triste nouvelle : madame Madeleine Grivotet nous a quittés...

    Décès de Madeleine Grivotet, Présidente d’honneur des Amis du Musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix

    Madeleine Grivotet nous a quittés dans la nuit du 28 au 29 mars 2014.
    Madeleine Grivotet a présidé la société des Amis du Musée de 2004 à 2013. Sous sa présidence la société des Amis du Musée a mis en œuvre de nombreux projets d’intérêt général. A côté de manifestations culturelles régulièrement organisées à l’intention des membres de la société des Amis du Musée, Madeleine Grivotet a pris des initiatives heureuses en vue d’enrichir les collections du Musée. A titre d’exemple, c’est sous sa présidence que le bureau de Marmont a pu être acquis. Mais c’est surtout en lançant, avec le concours de mécènes, un programme socio culturel visant à faciliter l’accès du Musée aux visiteurs handicapés que Madeleine Grivotet aura laissé sa trace dans l’histoire des Amis du Musée. Ce programme se poursuit actuellement ; il illustre le caractère pérenne d’une action marquée au sceau de l’altruisme.
    Depuis 2014, Madeleine Grivotet était Présidente d’honneur des Amis du Musée.

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique