•  L'église Saint-Martin de Juzanvigny est un édifice de forme très allongée, d'aspect homogène.

    Sa nef est construite en maçonnerie. Son transept et son abside polygonale le sont en pans de bois.

    L'église à pans de bois Saint-Martin, de Juzanvigny

    L'église à pans de bois Saint-Martin, de Juzanvigny

    L'église possède un petit clocher couvert d'ardoises et muni de quatre cadrans.

    L'église à pans de bois Saint-Martin, de Juzanvigny

    La nef n'est pas voûtée, et elle est ouverte de fenêtres en plein cintre.

    L'église à pans de bois Saint-Martin, de Juzanvigny

    L'autel principal est du XVIIIème siècle. Il est surmonté d'un tableau représentant saint Martin (peintre Lemoine).

    Les deux autels secondaires sont surmontés de belles statues, ici saint Nicolas...

    L'église à pans de bois Saint-Martin, de Juzanvigny

    Au dessus de l'autre : une Vierge à l'Enfant

    L'église à pans de bois Saint-Martin, de Juzanvigny

    L'église à pans de bois Saint-Martin, de Juzanvigny

    Saint Sébastien...(toutes les statues sont du XVIIIème siècle)

    L'église à pans de bois Saint-Martin, de Juzanvigny

    Pendant ma visite de l'église j'ai entendu des cris de grues, les voilà justement qui passaient au dessus de l'église...(ma visite des églises à pans de bois s'est faite juste au début des migrations)

    Un vol en triangle, changeant de forme avec le vent, très beau dans le ciel si pur....

    L'église à pans de bois Saint-Martin, de Juzanvigny

    L'église à pans de bois Saint-Martin, de Juzanvigny


    votre commentaire
  • L'église Saint-Julien et saint-Blaise de Longsols est l'une des plus pittoresque des églises à pans de bois de Champagne. Elle est située un peu à l'écart des vastes forêts de chênes de la Champagne humide.

    La datation de ses bois révèle qu'elle fut édifiée entre 1483 pour le choeur, et 1493 pour la nef.

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    Son transept important lui donne une forme de croix latine.

    A l'extérieur on observe une élévation pyramidale , articulée en trois étages : D'abord les bas-côtés couverts d'un toit en appentis qui rejoint celui du porche, puis le haut vaisseau central , ajouré de baies étroites et surmonté par une toiture à double pente, et enfin l'imposante flèche revêtue d'ardoises.

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    A l'intérieur on admire le remarquable travail de charpenterie.

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    Le Maître-autel est surmonté d'une peinture de Bodier représentant le martyre de saint Julien

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    Plusieurs retables polychromes de la fin du XVIIème siècle sont échelonnés entre le transept et le choeur.

    L'autel retable de saint Julien et de saint Blaise :

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    L'autel retable de saint Nicolas :

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    L'autel retable du baptême du Christ :

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    Deux statues :

    Saint Julien et en dessous, on remarque les très beaux lambris de l'église.

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    saint Maurice

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)

    La maquette de l'église de Longsols :

    L'église à pans de bois Saint-Julien et Saint-Blaise de Longsols (département de l'Aube)


    votre commentaire
  •  L'église Notre Dame de Drosnay, dans le département de la Marne, est un édifice daté du XVIIème siècle, élevé à la place d'une motte castrale.

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    Le choeur de l'église est fermé par une abside polygonale.

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    Une grande toiture à double versant recouvre l'église de Drosnay. Le haut et large pignon côté ouest est protégé de la pluie par un beau revêtement mixte associant un bardage vertical et un voligeage horizontal, désigné localement sous le nom de tavillons.

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    L'autre entrée côté sud  :

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    L'intérieur de l'église se compose d'une nef de sept travées avec bas côtés.

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    Le plafond est en bois lui aussi.

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    Tout l'intérieur de l'église Notre Dame est lambrissé pour dissimuler les pans de bois.

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    Le beau maître-autel est surmonté d'un retable en bois sculpté.

    Le fronton présente une Vierge de l'Immaculée Conception.

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    Un autre beau retable se trouve au dessus de l'autel gauche :

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    L'autel droit, une chapelle de la Vierge, est en travaux. Près de l'autel devrait se trouver un vitrail représentant l'arbre de Jessé, hélas il est absent.

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)

    Par contre un autre vitrail représente Jeanne d'Arc...ce qui est assez rare dans des églises de campagne !

    L'église à pans de bois Notre Dame de Drosnay (Marne)


    1 commentaire
  •  

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    Par ses dimensions , l'église Saint Nicolas d'Outines (Marne) est le plus monumental et le plus vaste des sanctuaires champenois à pans de bois.

    Sa construction très soignée remonte au début du XVIème siècle.

    Ses bois les plus anciens ont été datés de 1512.

    Cette église prend modèle sur les grandes halles de la région Champagne-Ardennes.

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    A l'extérieur on observe la façade recouverte d'écailles de bois destinées à la protéger des intempéries.

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    Une curieuse rosace se trouve au dessus de la porte d'entrée.

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    A l'intérieur on admire les puissants piliers et les poutres massives donnant l'impression d'une véritable forêt.

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    Le maître-autel est surmonté d'un retable  où figure une peinture représentant saint Nicolas à qui est dédié l'église. Cette peinture qui  date de 1816, est l'oeuvre du peintre Ludot.

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    Les fonts baptismaux ont été sculptés au XVème ou XVIème siècle.

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    Le retable baroque, près des fonts baptismaux a été restauré dans ses couleurs primitives.

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    L'autel secondaire gauche :

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    A droite de l'autel secondaire droit on remarque à de beaux lambris de revêtement, sur trois étages de panneaux, à plis séparés par des pinacles. Un lambris comme celui-ci devait recouvrir autrefois tous les murs.

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

    A l'extérieur de l'église on remarque d'anciennes pierres tombales fragmentées en 1620 pour servir de "mises"sous les bois du seuil du pourtour de l'église.

    L'église à pans de bois Saint Nicolas, d'Outines (département de la Marne)

     


    1 commentaire
  •  

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    L'église de l'Exaltation de la Sainte Croix, de Bailly le Franc (Aube) a été sans doute construite dès les années 1510. Elle est très proche dans ses dispositions architecturales de l'église de Lentilles.

    Elle est bâtie  selon le principe des toitures étagées et est  dominée par une flèche élancée recouverte d'ardoises.

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    Sur le pignon, on voit un revêtement de plaques de bois en forme d'ardoise appelées "essentes" de châtaignier et de voliges appelées localement "tavillons". Des tuiles romaines autrefois fréquentes en Champagne revêtent le porche, et des tuiles plates recouvrent la nef .

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    Cette église possède, du fait de ses petites dimensions, une belle simplicité et un caractère attachant.

    L'aménagement intérieur témoigne d'un soin particulier.

    La nef est éclairée par une rangée d'étroites baies encadrées par la croix de saint André, le plafond est en bois.

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    L'autel possède un  retable du XVIIIème siècle.

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    Au dessus d'un premier autel secondaire on voit un tableau du XIXème siècle représentant sainte Hélène (mère de Constantin), déterrant la Croix sur le Golgotha.

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    Au dessus du second autel secondaire, un tableau représente la Vierge foulant du pied le péché originel.

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    Quelques verrières :

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

    Deux statues se trouvent dans l'église de Bailly le Franc, la première étant celle de sainte Hélène...

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)

     la seconde  une belle Vierge à l'enfant :

    L'église à pans de bois de l'Exaltation de la Sainte Croix,à Bailly le Franc (Aube)


    votre commentaire
  •  Elevée vers 1512, l'église Saint-Jacques et Saint-Philippe de Lentilles,  dans l'Aube, a toujours été considérée comme la plus typique des églises à pans de bois de Champagne.

    Ses formes allongées sont accusées, non seulement par l'absence de transept, mais aussi par la couverture des bas-côtés reliée à celle du porche.

    La façade ouest et la flèche, à quatre abat-son superposés, sont tapissées d'écailles de bois

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    Le porche présente une arcade en saillie sur le toit, surmontée d'une statue de saint Jacques le Majeur, marquant bien l'axe de l'entrée. Cette statue mesure 110 cm, elle date du XVIème siècle.

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    A l'intérieur, on découvre un élément singulier que l'on ne rencontre qu'à Lentilles : des fenêtres circulaires ou "oculi" surmontant les baies du choeur polygonal. Elles sont garnies de verrières du XVIème siècle.

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    Le plafond à motifs de losanges a été redécouvert lorsque fut démontée dans les années 70, la fausse voûte en plâtre datant du XIXème siècle.

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    Quelques beaux bâtons de procession (XIXème siècle) se trouvent le long de la nef.

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

    La cuve des fonts baptismaux a été sculptée au XVIIIème siècle par Monsieur Cortier.

    L'église à pans de bois de Lentilles (Aube)

     


    1 commentaire
  • L'Aube, la Marne et la Haute-Marne possèdent de magnifiques églises à pans de bois.

    Je les ai toutes admirées et photographiées, en fin d'été 2015, au moment où les grues du lac du Der survolaient les villages de la région, en triangles sonores, criant...gru, gru, gru....

    La première église que j'ai visitée est celle de Mathaux, dans le département de l'Aube.

    L'église à pans de bois de Mathaux

    L'église Saint-Quentin de Mathaux (Aube) a été construite en 1761 par un charpentier de Dienville, dans un style inspiré de l'architecture religieuse en pierre de l'époque. Cette église à ossature de bois est établie sur une sablière basse (poutre horizontale), isolée du sol par un soubassement en pierre. L'ossature de bois est comblée par un remplissage en torchis (terre et palesson enduit à la chaux).

    L'église à pans de bois de Mathaux

    L'élément extérieur le plus original est son clocher à imposante tour carrée, entièrement recouvert d'écailles de bois de châtaignier et surmonté d'un élégant lanterneau.

    Le clocher fut abattu par une tempête en 1983, mais reconstruit à l'identique.

    L'église à pans de bois de Mathaux

    Le jour de ma visite, au-dessus du lanterneau, le ciel était parcouru par des centaines de grues, quel magnifique spectacle..hélas je n'avais pas d'APN perfectionné pour ce genre de photo !

    L'église à pans de bois de Mathaux

    L'église Saint-Quentin est construite en forme de croix latine, avec une nef sans bas-côtés, son chœur est à pans coupés.

    L'église à pans de bois de Mathaux

    Le Maître-autel date du XVIIIème siècle.

    Derrière l'autel on aperçoit une très belle toile "Le Christ au pressoir"

    L'église Saint-Quentin, à pans de bois, de Mathaux

    Un peu plus visible là :

    L'église à pans de bois de Mathaux

    Cet autel secondaire est surmonté d'un retable en bois sculpté du XVIIIème siècle, lui aussi. Au centre on voit une statue qui pourrait représenter saint Rémi secourant une ville en flammes.

    L'église à pans de bois de Mathaux

    Un Christ en Croix surplombe l'arc ,entre la nef et le chœur...

    L'église à pans de bois de Mathaux

    curieusement aux pieds du christ figure une tête de mort...

    L'église à pans de bois de Mathaux

    Saint Quentin, le patron de l'église, est représenté par cette statue en calcaire polychrome du XVIème siècle.

    L'église à pans de bois de Mathaux

    Cette Vierge à l'Enfant date, elle-aussi, du XVIème siècle

    L'église Saint-Quentin, à pans de bois, de Mathaux

    Un bâton de procession représente saint Nicolas :

    L'église à pans de bois de Mathaux

    Saint Nicolas est aussi représenté sur cette toile.

    L'église à pans de bois de Mathaux

    Deux belles bannières de procession :

    L'église à pans de bois de Mathaux


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique