•  Comme tous les ans, la SAHC (Société Archéologique et Historique du Châtillonnais) a organisé une visite des fouilles de Vix pour ses adhérents.

    Dès l'arrivée nous voyons que les archéologues autrichiens ont mis à jour un fossé qui longeait les gigantesques remparts protégeant le site.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Thomas Pertlwieser, assistant de l'Université de Vienne nous rappelle les découvertes faites l'an dernier.

    http://www.christaldesaintmarc.com/visite-des-fouilles-2015-au-mont-lassois-de-vix-pour-les-adherents-de--a118286012

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Thomas nous montre des photographies réalisées par un drone équipé d'une caméra thermique à infrarouges et de capteurs numérisés.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    A gauche, a été découvert une sorte d'immense plateforme...

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Le long de la levée 3, où nous nous trouvons, un très large fossé a été mis à jour, fossé alimenté par des canaux qui y conduisent l'eau de la Seine.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Les archéologues autrichiens ont mis à jour, pensent-ils, une sorte de port avec ponton.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Thomas nous montre la pente par laquelle l'eau de la rivière Seine devait arriver au fossé.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    D'autres fouilleurs s'intéressent aux remparts, qui, on le voit étaient composés de pierres et de marne , sorte d'argile qui en séchant devient dure comme le fer.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    D'où provenaient ces pierres ? les plus ordinaires venaient des environs du site, d'autres, par contre, provenaient d'Etrochey. En effet, nous dit Thomas Pertlwieser, les pierres d'Etrochey ont des veines particulières, il est facile de les reconnaître. Peut-être étaient-elles utilisées pour la façade du rempart...

    Evidemment nous dit l'archéologue, tout ce qu'il avance actuellement sera peut-être balayé lors de prochaines fouilles ! Néanmoins l'existence de canaux menant l'eau de la Seine au premier fossé semble juste.

    Un autre fossé continue de suivre la muraille, mais il n'est pas alimenté par la Seine, comment pouvait-il être rempli ? encore un mystère, peut être envoyait-on l'eau du fossé alimenté vers l'autre par une sorte d'écluse ?

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Nous nous sommes ensuite dirigés vers une seconde zone de fouilles, effectuées par une équipe Suisse.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Nous avons été accueillis par Alexandra Winkler, assistante à l'Université de Zurich.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    L'endroit fouillé par les archéologues suisses se trouve au pied des remparts.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    On voit des endroits où la terre est calcinée, rouge. Ce devait être l'endroit où se trouvait un four et sans doute une forge.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Les jeunes fouilleuses font partie d'une école d'archéologie suisse.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    A gauche de la photo, on voit les traces de foyers domestiques.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Beaucoup de restes de charbons sur la zone font penser qu'il s'agissait bien d'un endroit où se trouvait une forge.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

     Des morceaux de céramiques ont été retrouvés à cet endroit où l'on travaillait, mais où on vivait aussi...hélas ce mobilier est en très mauvais état.

    Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont visité le chantier 2016 des fouilles de Vix

    Les fouilles autour du site de Vix par les équipes autrichiennes et suisses vont se poursuivre un certain temps. Une visite pour tous sera sans doute organisée prochainement.

     


    votre commentaire
  •  Jacky Stréer, secrétaire de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais (SAHC), a accueilli les adhérents de la SAHC près du pont de Vix, pour la traditionnelle visite des fouilles sur le site du Mont Lassois.

    Il nous a emmenés à la rencontre de l'équipe de fouilles autrichienne qui travaille, le long de la route et de la Seine, sur l'emplacement du rempart de la levée 3.

    Visite des fouilles 2015 au Mont Lassois de Vix pour les adhérents de la SAHC

    Les fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois sont définitivement arrêtées. On y a découvert, en 2012, l'existence d'un nouvel édifice à abside aussi grand que celui  "dit de la Princesse de Vix". Mais rien n'a été fouillé, et ne le sera plus . Les chercheurs ont, en effet, décidé de laisser ce site durant 50, voire 100 ans, inexploité. Les futurs archéologues auront à ce moment-là des techniques certainement supérieures à celles utilisées actuellement.

    Pour l'instant les recherches se focalisent sur les fortifications gigantesques qui protégeaient le site à l'époque hallstattienne.

    Les chercheurs actuels possèdent un drone qui survole tout le site dans tous les sens. Ce drone est équipé d'une caméra thermique à infrarouges et de capteurs numérisés.

    Le voici en vol , il était très haut, très difficile à photographier sans zoom puissant...

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Jacky Stréer nous montre sur ce plan l'état des fouilles sur les remparts. Le jour de la visite, nous étions le long de la route qui mène de Vix à Pothières, le long de la Seine (en bas du document), sur la levée 3.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    On voit ici le Mont Lassois, et à son pied une équipe de fouilleurs.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Voici qu'arrivent Bruno Chaume, Président de la SAHC, accompagné du responsable autrichien des fouilles des remparts du mont Lassois.

     

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Ce responsable des fouilles c'est Thomas Pertlwieser, assistant de l'Université de Vienne.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Bruno Chaume a présenté le travail extraordinaire que l'équipe autrichienne mène depuis de nombreuses années sur ce système complexe monumental.

    Ce travail qui nous sera ensuite commenté par Thomas Pertlwieser.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    La levée 3 est une des fortifications protohistoriques qui défendaient le flanc du Mont Lassois.(il y en a d'autres, explorées par une équipe suisse). Elle rejoint la Seine où celle-ci la tangente.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Pourquoi de telles fortifications gigantesques tout autour du Mont Lassois ? pour protéger le site, définir le territoire, mais aussi pour effrayer les assaillants....

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Thomas, à l'aide de cette photo aérienne nous présente la levée 3.

    La route actuelle qui mène de Vix à Pothières suit la base des anciennes fortifications. Elle a dû, dans les temps immémoriaux, être un sentier en bas des murailles.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    A cet endroit, existe actuellement une rupture de terrain de 14 mètres, ce qui donne une idée de la hauteur des fortifications.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Nous nous sommes rendus ensuite vers les fouilles dirigées par Alexandra Winkler assistante à l'Université de Zurich. En effet, une équipe suisse fouille à cet endroit, en parfaite harmonie avec l'équipe autrichienne.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Il y a deux ans, l'équipe autrichienne avait mis à jour un endroit où se trouvait, à la base du rempart, un four. L'équipe s'étant déplacée, un autre emplacement de four a été trouvé, ainsi qu'un lieu d'artisanat.

    On le voit sur la photo que Thomas nous a montré au début (partie rectangulaire ):

    Visite des fouilles 2015 au Mont Lassois de Vix pour les adhérents de la SAHC

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    L'emplacement du four est visible car la terre est rouge, elle est en effet calcinée.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Derrière le four, à la base du rempart, existait un lieu d'artisanat, défini par des parties arrondies.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    On y a trouvé des morceaux de poteries, et un magnifique pic.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Nous nous trouvons ici près d'un passage en pierre qui descendait du Mont Lassois, en direction de la Seine, en traversant les remparts Ce chemin a une base aplanie parfaitement.

    Les remparts étaient sans doute constitués de poutres de bois verticales et horizontales pour donner de la stabilité, le tout était rempli de terre.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Thomas nous a conduit ensuite le long du fossé qui se trouvait à la base du rempart.(L'emplacement des fossés a été révélé grâce à la prospection géomagnétique)

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Thomas nous indique où nous sommes :

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Ce fossé qui a actuellement une profondeur de deux mètres devait être beaucoup plus profond, et mesurer près de 8 mètres de largeur.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les jeunes fouilleurs s'activent...

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Le "clou" de cette sortie a été une révélation de Thomas Pertlwieser : à un endroit qu'il nous indique, les fouilleurs ont trouvé les traces d'un mur.

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Dans la nature, on ne trouve jamais un empilement régulier de pierres comme ici, il s'agit donc d'un travail humain.

    Quelle était la destination de ce mur ?? ce sera aux équipes qui viendront les années suivantes de le découvrir.

    Espérons que ces fouilles pourront se poursuivre et que des subventions seront toujours accordées...

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Un pot amical a réuni chercheurs et adhérents.

    Ce fut une bien belle visite qui nous a montré que le site de Vix fut un lieu extraordinaire de la période hallstattienne (premier âge du fer, -1300 à -400 avant Jésus Christ), un des plus impressionnants et des plus intéressants  d'Europe.

    Ce patrimoine qui fait l'admiration du monde entier est le nôtre,  un patrimoine à préserver et à faire connaître !

    Les fouilles au Mont Lassois de Vix en 2015

    Les fouilles autrichiennes sur la levée 3, en 2013 :

    http://www.christaldesaintmarc.com/fouilles-2013-au-mont-lassois-de-vix-et-au-pied-de-la-colline-a95408085


    1 commentaire
  •  Les adhérents de la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais se sont retrouvés dernièrement à Vix  pour une visite des fouilles actuelles sur le site du Mont Lassois.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    C'est Jacques Stréer, secrétaire  et Michel Pétot, Vice-Président de la SAHC, qui nous ont accueillis.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    La visite a commencé par celle du nouveau chantier de fouilles de l'équipe autrichienne dirigée par Thomas Pertlwieser.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Ce nouveau chantier de fouilles, appelé "levée 11",  se trouve à proximité d'un rempart déjà découvert par la même équipe autrichienne ces années dernières. Il s'agit d'un élément de fortification supplémentaire qui nous prouve que le Mont Lassois était entièrement entouré de remparts à l'époque Hallstattienne et de la Tène.

    Cette ville princière devait être véritablement exceptionnelle pour être protégée de cette façon... Une révélation, un peu plus loin dans ce récit, vous le prouvera !

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Nous nous sommes ensuite rendus près du rempart découvert les années précédentes par l'équipe autrichienne de Thomas Pertlwieser. Jacques Stréer nous montre ici la photo du rempart avant qu'il ne soit bâché :

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Un jeune archéologue autrichien nous a résumé les recherches et les découvertes qui ont eu lieu l'an dernier...en anglais, traduit ensuite fort bien en français par Clément Lassus....

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Le jeune archéologue nous montre un trou dans lequel on a découvert les restes d'un poteau peint en rouge et muni de pointes de fer, fait très étonnant pour l'époque hallstattienne. D'autres trous ont été découverts à proximité, preuves qu'une palissade existait à cet endroit.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Après l'exposé du jeune chercheur autrichien, nous avons rencontré Walter Reinhart qui dirige avec Bruno Chaume, les fouilles au sommet du Mont Lassois.

    Il nous a dévoilé une information stupéfiante : avant que les fouilles ne s'arrêtent pour laisser aux générations futures le plaisir de les continuer, les archéologues ont découvert une seconde maison à abside, aussi grande que la première qui se trouve au sommet du mont Lassois ! (il y en a aussi trois autres plus petites).

    Cet ensemble unique en Europe, nous dit malicieusement Jacques Stréer, serait notre acropole !!

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Sur ce plan, on voit, au centre, la grande maison à abside déjà découverte, la nouvelle à exhumer, aussi importante, se trouverait à gauche.

    Fabuleux, non ?

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Nous nous sommes rendus ensuite à proximité du rempart, pour rencontrer une équipe suisse dirigée par le professeur Della Casa et son adjointe Alexandra Winkler. C'est Circé Fuchs qui nous a accueillis et nous a présenté les fouilles qui ont permis de découvrir un four qui devait être adossé au rempart.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    On voit bien ici la forme arrondie du four qui devait être , nous dit Circé, à hauteur d'homme.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Le troisième chantier de fouilles que nous avons visité, est un chantier de fouilles Suisse, dirigé par Ariane Ballmer .

    Cet autre rempart qui est très empierré, possède une ouverture . Cette ouverture, qui devait permettre d'entrer sur le site princier,  a été modifiée à l’époque de la Tène, peut-être par la construction d'une tour fortifiée..

    L'équipe Suisse, durant les dernières fouilles, a découvert un squelette d'enfant. On ne peut dire si ce squelette est de l'époque de la Tène, la datation en a été confiée à une anthropologue allemande.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Nous nous sommes ensuite dirigés vers le quatrième chantier de fouilles, dirigé par Bruno Chaume, Walter Reinhart, Norbert Nieszery et Clément Lassus.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Un coup d'œil au mont Lassois, c'est dans ce champ à gauche que fut découverte la tombe de la princesse de Vix, il y a soixante ans, par Maurice Moisson.

    (A ce sujet, il faut visiter la superbe exposition visible au Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix, sur la découverte du Trésor. Visible jusqu'au 31 octobre, j'en montrerai des images après sa clôture)

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    En l'absence de Bruno Chaume, retenu par une réunion importante, c'est Clément Lassus qui nous a fait découvrir le nouveau chantier de fouilles qui a lieu au bas de la colline.

    Ces fouilles permettent de mettre à jour un habitat de la même époque que les tombes découvertes dans la nécropole de Vix.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Des photos aériennes réalisées par René Goguey, avaient permis de se rendre compte qu'un habitat protohistorique existait à cet endroit appelé "Les Lochères", c'est sur la partie dite "les Herbues" que les fouilles ont commencé.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Les photos de René Goguey sont visibles à la fin de l'article relatant la dernière AG de la SAHC, ici :http://www.christaldesaintmarc.com/l-assemblee-generale-de-la-societe-archeologique-et-historique-du-chat-a90083573

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Les fouilles mettent donc à jour un habitat datant de 200 à 300 ans avant notre ère.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Les étiquettes jaunes indiquent qu'une trouvaille a été faite à cet endroit.

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline....

    Cette photo montre une terre plus noire que le reste du site, elle contient en effet des restes de bois brûlé, ce devait être un lieu de cuisson.

    On trouve d'ailleurs à cet endroit des fragments de poteries que les fouilleurs rangent précieusement dans des sacs plastiques...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Une découverte plus importante est indiquée avec plus de précision :

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Voici quelques éléments trouvés dans la matinée :

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Un débris de poterie :

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Des morceaux de métal, des os...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Un très beau silex taillé :

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Un potin à tête d'indien :

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Chaque élément trouvé est brossé sous l'eau avant d'être répertorié :

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Après ces deux journées enrichissantes (la pluie ayant écourté la première, nous sommes revenus le lendemain), la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais a offert le verre de l'amitié (du délicieux crémant Bouhélier, Anne et Sylvain font partie de la SAHC) aux adhérents et aux fouilleurs.

    A l'année prochaine pour de nouvelles révélations !

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

    Fouilles 2013 au Mont Lassois de Vix et au pied  de la colline...

     


    votre commentaire
  • Mardi 8 août 2012, la Société Archéologique et Historique du Châtillonnais, a proposé à ses membres une visite des fouilles du Mont Lassois de Vix.

    Jacques Stréer, secrétaire de la SAHC, nous attendait devant l'église Saint Marcel pour nous nous indiquer le plan de notre matinée : tout d'abord visiter les dernières fouilles sur l'oppidum avec le Président de la SAHC, Bruno Chaume, puis voir où en sont les mises au jour des deux remparts colossaux de l'Est et de l'Ouest.

    Celui de l'Est étant dégagé par une équipe d'archéologues autrichiens, celui de l'Ouest par une équipe d'archéologues suisses.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Nous montons déjà au sommet de l'oppidum, où nous attendent quelques surprises ...

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Les fouilles de cette année se sont effectuées dans un endroit nouveau, situé près du lieu où a  été découvert le grand palais à abside, palais qui était peut-être celui de la princesse...

    Les archéologues s'affairent sur le terrain...

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Bruno Chaume nous accueille sur le terrain pour la dernière fois. Il nous annonce, avec un petit peu de tristesse, que les fouilles sur l'oppidum de Vix s'arrêtent définitivement fin août 2012.

    Elles seront reprises, nous dit-il, par les générations futures...

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Bruno Chaume nous présente le dessin d'un édifice à abside.

    Après la découverte des bases du grand palais à abside, son équipe a  mis au jour les fondations de cinq autres maisons absidiales de ce type.

    C'est le cas du dernier bâtiment sur lequel travailleront les archéologues jusqu'à la fin du mois.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Voici où se situe le chantier de fouilles actuel, qui sera, hélas le dernier.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    L'année dernière, une tombe avait été mise à jour, Jacques Stréer nous en montre la photo.

    Eh bien figurez-vous que peu de temps avant notre arrivée, le matin même, une autre tombe a été découverte. Pour l'instant seule la dalle est visible, mais à la prochaine AG de la SAHC, nous saurons sans doute ce qu'elle contient: un squelette sans aucun doute, mais peut-être aussi du mobilier, qui sait ?( le mobilier ce sont les objets découverts au cours d'une fouille archéologique, on l'appelle ainsi  pour le différencier des éléments architecturaux qui en général restent en place )

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Bruno aperçoit déjà quelques ossements...

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Voilà la grande surface de ce dernier édifice à abside de l'âge du fer,découvert cette année, orienté Ouest- Est pour résister au vent, l'abside étant à l'Ouest. Ce bâtiment était long de 15 mètres et large de dix mètres.

    On a retrouvé à cet endroit des morceaux de vases grecs et d'Esturie

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Les relevés sont effectués avec une grande précision, des photos sont réalisées..

    Car, à partir de fin août, la nature reprendra ses droits, l'herbe repoussera, comme elle l'a déjà fait sur les fondations du grand palais. D'autres archéologues viendront continuer, dans 20 ou 30 ans, les recherches sur l'oppidum, car il reste encore beaucoup de surfaces à explorer.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Nous nous dirigeons ensuite vers le rempart Est .

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    On distingue, sous la bâche, les premiers "degrés" du rempart à double fortification, qui s'élevait jusqu'en haut de l'oppidum.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Le chef de l'équipe autrichienne, Thomas Pertlwieser, nous révèle comment ce rempart gigantesque fut, sans doute, construit..un travail titanesque qui dût durer des années, au moins trois ans, nous dit-il.

    Au début on creusa un fossé profond de neuf mètres, et de 28 mètres de large. Puis le rempart fut construit peu à peu, avec une face en pierre et l'intérieur en bois et en terre.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    On voit en bas du plan la trace de deux "levées" , sortes de chemins qui descendaient du sommet du rempart, jusqu'à la Seine qui coule en bas. On suppose qu'il y avait peut-être au bord de la rivière, une sorte de "port" où arrivaient les marchandises qui ravitaillaient la ville de la princesse.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Voici le rempart photographié après les premières fouilles, non bâché comme il l'est à présent.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Au pied du rempart on a découvert des trous de poteaux, ce qui laisse à penser que le bas du rempart était sans doute protégé par une palissade.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Après les explications lumineuses et fort applaudies de Thomas Pertlwieser, chef des archéologues autrichiens, il est maintenant temps de rejoindre les archéologues suisses qui s'affairent sur le rempart Ouest.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    C'est Ariane Ballmer, chef de l'équipe suisse, qui nous présente le rempart Ouest , appelé "Champ Fossé".

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Le rempart de Champ Fossé,est édifié parallèlement à la pente sur une longueur de 400 mètres environ.

    Les campagnes de fouilles de 2009-2011 ont révélé une fortification constituée d'un talus d'environ  15 mètres de large et 3 mètres de hauteur.

    Il possède un coeur de terre végétale, alors que les niveaux de remblai sont constitués de gravats et de calcaire stériles. On ne retrouve pas de restes de bois comme dans le rempart Est mis au jour par les archéologues autrichiens.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    L'architecture du rempart Ouest est très complexe, beaucoup plus que celle du rempart Est..

    La discontinuité du mur laisse penser qu'il  aurait pu comporter une porte d'entrée de la citadelle.

    On y a trouvé aussi des traces d'un habitat hallstattien.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Je suis partie avant la fin de la visite, je devais participer l'après-midi à un mardi-découverte proposé par l'OTPC..

    Les membres de la société Archéologique et Historique du Châtillonnais ont continué d'explorer le rempart avant de partager le pot de l'amitié, pour clôturer agréablement cette fructueuse année 2011-2012.

    Dernières fouilles sur l'oppidum du Mont Lassois de Vix

    Quelques renseignements complémentaires sur toutes les fouilles du Mont Lassois, sous forme de photos, ont été donnés par le Président Bruno Chaume lors de l'AG de la SAHC, voici le lien de l'article qui  les présente :

    http://www.christaldesaintmarc.com/communication-sur-les-fouilles-du-mont-lassois-par-bruno-chaume-presid-a46345789


    3 commentaires
  • Aujourd'hui,sous un soleil torride,Bruno Chaume,chercheur au CNRS, a conduit une bande de passionnés sur les fouilles du Mont Lassois pour leur expliquer ce qui se passait archéologiquement sur le site cette année...

    Il nous a tout d'abord présenté la maquette reproduisant la magnifique demeure que les fouilles précédentes ont permis de reconstituer...

    Bien sûr,les structures de bois n'ont pas résisté au temps,mais les trous des piliers,leur nombre,leurs espacements,et des restes patiemment retrouvés ont permis d'imaginer cette salle qui abritait peut-être des banquets,présidés par la "Princesse de Vix" et sa suite...

    Et puisqu'il est permis de rêver,imaginons donc que le superbe vase de Vix trônait sans doute ,en majesté ,au milieu de la salle...

    Rempli de bon vin cela va de soi, bien entendu.....


    votre commentaire
  • Le profane(comme moi par exemple la semaine précédente quand je suis allée aux fouilles) ne voit là qu'un terrain couvert de cailloux..

    Mais en y regardant de plus près,on aperçoit en effet les trous où reposaient les colonnes de bois soutenant la charpente...

    Impressionnantes sont les dimensions de cette salle:

    35 m de long sur 24 m de large !

    Quels beaux banquets on devait faire là !


    votre commentaire
  • Voici la maquette de la salle,présentée par Bruno Chaume....

    L'entrée se trouvait à gauche,protégée par un auvent.

    Construction tout à fait conforme à celles de l'époque dans notre région (500 ans avant JC)


    votre commentaire
  • Bruno Chaume nous présenta ensuite les fouilles de cette année...


    votre commentaire
  • Bruno Chaume nous avait présenté avant la visite guidée, le plan des fouilles de cette année...

    Il n'y a pas d'âge pour s'intéresser à l'archéologie,jugez-en !

    J'ai vu aussi mon petit cousin,le petit fils de Nanou,qui était très passionné par la visite !

    Peut-être une future vocation d'archéologue ???


    votre commentaire
  • Il faut avoir le matériel adéquat pour fouiller..

    Manque ici la petite truelle qui sert à gratter précautionneusement le sol..


    votre commentaire
  • Un jeune chercheur en pleine action:avec sa petite truelle,il gratte le sol....

    Une trentaine de jeunes Allemands et quelques Français de l'Université de Dijon participent aux fouilles..


    votre commentaire
  • Des adultes,professeurs Allemands de Rostock encadrent,avec Bruno Chaume,tous ces jeunes passionnés...

    Eux aussi mettent ,si l'on peut dire "la main à la pâte " !!


    votre commentaire
  • Tout doit être très minutieux:mesures ,notes prises,étiquettes jaunes indiquant le lieu d'une découverte...


    votre commentaire
  • A chaque objet découvert,son étiquette...


    votre commentaire
  • Les chercheurs "aspirent" la terre résiduelle...

    Ces messieurs en font-ils autant chez eux pour aider leur compagne ,au ménage ???

    j'espère que oui !!!!


    votre commentaire
  • Un peu de repos,de concentration,il en faut....


    votre commentaire
  • J'ai vu un jeune chercheur remplir de terre fine ces sacs que vous voyez là...

    Je suppose que le contenu de ces sacs sera analysé postérieurement,des morceaux infimes de céramique ,d'os ou de bois s'y cachent peut-être...


    votre commentaire
  • Voici quelques morceaux de céramique ,ou d'os,prêts à être nettoyés...

    Ils ont plus de valeur que les fruits qui garnissaient auparavant cette cagette !!!!


    votre commentaire
  • Les vestiges sont ensuite lavés et nettoyés avec une...brosse à dents !


    votre commentaire
  • Un chercheur devant une belle récolte...

    Les vestiges seront ensuite mis dans des sacs plastiques et étiquetés..


    votre commentaire
  • Toutes les personnes venues au Mont Lassois cet après-midi ont été captivées par ces fouilles et les explications remarquables qui leur ont été données...

    Un cours d'archéologie sur le terrain,en quelque sorte,c'était passionnant !

    Merci à Bruno Chaume et à toute son équipe pour cette après-midi de découverte et de culture.


    votre commentaire
  • Pour finir ,voici une vue du charmant village de Vix ,depuis le haut du Mont Lassois...


    votre commentaire
  • N'est-elle pas magnifique notre campagne Châtillonnaise,vue du Mont Lassois ?


    votre commentaire
  • J’ai appris ce matin,que des fouilles ,sous la direction du Châtillonnais Bruno Chaume,chercheur au CNRS ,avaient repris au Mont Lassois,sur la commune de Vix ,là où a été découvert le trésor du même nom.

    J’ai donc laissé ma voiture près de la charmante Eglise Saint Marcel et j’ai gravi le chemin escarpé qui mène aux fouilles.

    Voici la vue que j’en ai eue en arrivant…


    votre commentaire
  • Une vraie fourmilière s’active sur le terrain, voilà les fouilleurs saisis au télé-objectif…



    votre commentaire
  • Bruno Chaume a réuni autour de lui une équipe Allemande dirigée par d’éminents chercheurs en archéologie.

    Une trentaine de jeunes Allemands de Rostock,de Halle en Saar et quelques jeunes français de l’Université de Dijon fouillent avec une extrême précaution le sol.




    votre commentaire
  • Chaque découverte est répertoriée et conservée avec précaution.

    Le sol est couvert d’étiquettes jaunes qui marquent où chaque trouvaille a été faite.

    Les fouilleurs ont mis à jour de nombreux morceaux de céramique (âge du bronze) et d’os d’animaux..

    Il y avait donc bien une présence humaine à cet endroit..



    votre commentaire
  • Un jeune chercheur relève avec soin la topographie des lieux,rien n’est laissé au hasard


    votre commentaire
  • Ici on voit le jeune le topographe en action ,mais quelle est cette lumière au loin ?



    votre commentaire
  • Un autre chercheur balise le sol…

    Bruno Chaume et ses amis archéologues pensent être en présence d’une habitation,moins prestigieuse que la tombe de la Princesse de Vix,mais tout de même sensationnelle..



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique