• Les orchidées sauvages du parc national entre Champagne et Bourgogne

    Madame Marie-Geneviève Poillotte nous a présenté , le 7 Février 2011, une très belle conférence sur "les orchidées sauvages du futur parc National entre Champagne et Bourgogne" , dans le cadre des conférences proposées par l'Association Culturelle Châtillonnaise.

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Cette conférence fut superbement illustrée par les photos de son époux François Poillotte.

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Madame Poillotte nous présenta tout d'abord l'espèce "orchidée" , orchidée que nous connaissons tous , que nous pouvons acheter chez les fleuristes.

    Ces orchidées sont originaires des pays chauds, ce sont souvent des lianes.

    Mais celles qui nous intéressent, ce sont les nôtres, celles, plus modestes, mais tellement belles, qui peuplent nos massifs forestiers châtillonnais.-Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Voici les différentes parties d'une fleur d'orchidée:

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Morphologie d'une fleur d'épipactis de Müller, marais du Cônois

    Les orchidées de notre Châtillonnais sont des orchidées dressées. Leurs organes souterrains sont
    - soit des tubercules (en fait des racines tubérisées gorgées d'éléments nutritifs) souvent au nombre de deux de forme ovoïde;
    - soit des rhizomes ou tiges souterraines charnues (présence de réserves);
    - soit des pseudobulbes fréquents chez les espèces tropicales."

    La reproduction des orchidées demande souvent un agent extérieur (mais certaines sont autogames).Cet agent de pollinisation peut être:

    -le vent

    -les insectes que l'orchidée attire par ses couleurs,son parfum, son nectar sucré.Parfois la fleur d'orchidée est un "leurre" pour l'insecte qui croit retrouver son partenaire !

    les graines sont très fines, elles sortent des capsules et le vent les disperse. Elles sont sans nourriture, composées d'un embryon enfermé dans une sorte de grillage. Comme elles manquent de nourriture elles se feront aider par un champignon microscopique qui leur apportera les éléments nécessaires à leur germination.

    Certaines orchidées sont sans chlorophylle... l'orchidée sera dite mycorhizée

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    L'épipactis des marais est inféodé aux marais humides.Dans le Châtillonnais , on la trouve surtout dans les marais en pente.Ici la pollinisation par une mouche.

    Les pigments qui composent les couleurs des orchidées dépendent du sol et de la lumière: leurs tons sont violets, roses, pourpres.Les feuilles sont vertes ou tachetées.

    Voici la plus belle de nos orchidées châtillonnaises: le sabot de Vénus :

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Le sabot de Vénus est sans conteste l'orchidée emblématique de la Montagne Châtillonnaise qui en compte plus d'une trentaine de stations.

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    L'ophrys litigieux affectionne particulièrement les marnes calcaires de la cuesta Châtillonnaise.C'est l'une de nos orchidées les plus précoces.La floraison intervient dès la mi-mars.

    Les formes des fleurs sont belles et souvent très originales, une espèce est appelée "l'homme pendu", une autre "militaire", celle-ci ne ressemble-t-elle pas à un petit bonhomme ?

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    L'ophrys mouche: si la plante peut atteindre 40cm de hauteur, ses fleurs sont de très petite taille, de 1 à 5 cm.

    Certaines orchidées fleurissent par le bas, d'autres par le haut.

    Une trentaine d'espèces d'orchidées poussent dans notre Châtillonnais, elles étaient déjà connues des moines qui les cultivaient.

    Grâce aux très belles photos que m'a envoyées madame et monsieur Poillotte, annotées par eux (en bleu), et aux notes que j'ai pu prendre, j'espère avoir  rendu un peu compte de cette conférence passionnante.

    Des dizaines de photographies d'orchidées ont été projetées, toutes plus belles les unes que les autres, vous les retrouverez dans un livre des époux Poillotte, qui va être édité bientôt.

    Un ouvrage dont je vous signalerai la parution.

    Un ouvrage que tout amoureux des beautés du Châtillonnais devra posséder dans sa bibliothèque !

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    -Le Conseil de Développement Économique et Social du Pays Châtillonnais

    Un représentant de la Direction du futur parc National "entre Champagne et Bourgogne" s'est montré extrêmement intéressé par cette conférence, comme d'ailleurs tous les auditeurs présents.

    Je signale que la Maison de la Forêt de Leuglay va proposer, au printemps, une "sortie-orchidées", je vous redirai les dates.

    C'est à une de ces sorties que j'ai participé l'an dernier (voir l'article dans le chapitre "faune et flore dans le Châtillonnais"), avec Sylvain Boulangeot qui connaît parfaitement la forêt de Châtillon et ses merveilles.

    Je vous encourage à participer à ces sorties, si vous avez aimé la conférence de Madame et Monsieur Poillotte.

    Il vaut mieux aller voir les orchidées avec un guide, car ces espèces sont souvent protégées, il ne faut pas piétiner les jeunes pousses.

    Soyons donc très prudents et attentifs durant nos promenades !

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


  • Commentaires

    2
    Jeudi 3 Juillet 2014 à 11:09

    Très interressant votre article. C'est, vrai, le Chatillonnais est une mine pour les orchidées ! Je viens justement de faire un article sur mon blog concernant les sites que je connais du coté de Dijon. Si cela vous interesse...... 

    http;truffeetcompagnie.blogspot.com

    1
    Griotte
    Vendredi 11 Février 2011 à 09:00

     Merci aux conférenciers et à vous Christal!J'ai hâte de découvrir le  livre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :