• "Les peintres bourguignons à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Les peintres bourguignos , une conférence de

    L'Association des Anciens Elèves du Lycée Désiré Nisard et l'Association des Amis du Châtillonnais ont invité dernièrement Claire Constans, conservatrice ajointe honoraire du Château de Versailles, qui fut élève au Lycée Désiré Nisard.

    Michèle Belot, Présidente des Anciens Elèves du Lycée, et Dominique Masson Président des Amis du Châtillonnais ont présenté la conférencière.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Claire Constans a évoqué devant nous, avec de très belles projections, les peintres bourguignons de l'époque classique, peintres nés en Bourgogne ou y ayant travaillé. La Bourgogne étant vue, nous dit-elle, au sens "large" puisque des peintres de Langres, Troyes ou de Moulins seront présentés.

    (certaines illustrations sont des photos prises sur l'écran, elles ne sont pas d'excellente qualité car la salle du Centre Social ne peut être obscurcie totalement, les autres sont des originaux de Wikipedia)

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Les premières peintures existantes que nous présenta la conférencière , furent les fresques de la crypte de l'Abbaye Saint Germain d'Auxerre. La perspective n'existe encore pas.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Un peu plus tard, les moines copistes  de Citeaux illustrèrent de très belle façon les manuscrits, avec des lettrines originales.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Les Ducs de Bourgogne  firent travailler de nombreux peintres, comme Henri Bellechose qui travailla le plus souvent à Dijon. En 1415, étant peintre de la cour de Jean sans Peur, il fut chargé d'exécuter des peintures pour la Chartreuse de Champmol, comme ce "rétable de Saint Denis" qui nous montre la vie et la mort du saint. :

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Des peintres de Flandre, comme Melchior Broederlam, travaillèrent aussi à la cour des Ducs de Bourgogne, en témoigne cette "enfance du Christ", rétable destiné lui aussi à la Chartreuse de Champmol. Dans ce rétable on voit apparaître la perspective, qui dénote une influence italienne.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    En 1400, Jean Malouel, né à Nimègue, mais installé à Dijon où il mourut,fut le peintre officiel de Philippe le Hardi. Il peignit cette Pieta, où l'on peut admirer l'élégance du Christ.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Jean Cousin l'ancien était bourguignon, puisque né à Sens en 1470.

     Il réalisa, en 1543, pour le Cardinal de Givry,cette tapisserie montrant l'histoire de Saint Mammès:

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Jean Cousin l'ancien peignit en 1549-1550, ce magnifique nu, le premier que réalisa un peintre français : on y voit "Eva Prima Pandora".

    On remarque ici l'influence de la peinture italienne dans le paysage au loin. Le profil d'Eve est très pur, dans le style néo-grec. Les proportions ne sont pas exactes, les jambes étant disproportionnées par rapport au haut du corps, mais l'ensemble reflète une beauté sans pareille...

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Un peintre que les historiens d'art découvrent depuis peu de temps, c'est le maître de l'allégorie de la famille Dinteville, peut-être un chanoine de la cathédrale d'Auxerre. On lui a donné le nom de "Pseudo Félix Chrétien". Il peignit en 1530-1540, ce tableau intitulé "Moïse et Aaron devant le pharaon" :

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    On doit aussi à "Pseudo Félix Chrétien" cette descente de cave à vin.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Jean Cousin, le fils, né lui aussi à Sens, réalisa  en 1530, cette peinture du Jugement Dernier, destinée à l'église de Villeneuve sur Yonne:

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Philippe Quantin, né à Dijon en 1600, peignit ce tableau intitulé "Amarillis veut se tuer" pour le château d'Ancy le Franc :

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Ce tableau représentant la fondatrice de la congrégation des Ursulines se trouve au Musée de Dijon (je ne sais pas qui en est l'auteur). On peut remarquer les très belles mains de la religieuse, les mains nous dit Claire Constans, sont toujours très bien représentées au temps de la Renaissance.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Une petite comparaison, pour le plaisir,  avec ce tableau de Philippe de Champeigne qui n'est pas bourguignon et ne travailla pas en Bourgogne. Ce tableau s'intitule "Ex-Voto", il représente  Mère Catherine-Agnès Arnaud et Soeur Catherine de Sainte Suzanne de Champeigne.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Nous revoici avec des peintres bourgiuignons, ou voisins, comme Jean Tassel né à Langres en 1608, qui peignit ce martyre de Sainte Martine.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Jean Tassel réalisa cette peinture représentant la "Victoire du Grand Condé". Ce tableau est actuellement au Musée des Armées:

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Les peintres bourguignons réalisèrent des décors en "trompe-l'oeil" comme ici dans une galerie du château de Tanlay. La peinture est ainsi intégrée à l'architecture.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Remy Vuibert décora le plafond du choeur des religieuses de la chapelle de la Visitation de Moulins, représentant l'Assomption de la Vierge. Les décors sont en perspective accentuée :

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Dans le Château de Bussy-Rabutin, on peut admirer des "cabinets de beauté", mais on ne sait pas qui étaient les peintres de ces portraits, tant ils ont été restaurés , repeints au cours des siècles.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Pierre Mignard, né à Troyes en 1612, peignit cette ravissante enfant faisant des  bulles., "Louise-Marie de Bourbon, Mademoiselle de Tours".

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Pierre Mignard réalisa également ce tableau intitulé "la famille du Grand Dauphin":

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Jean-François Gilles, dit Colson, né à Dijon en 1733, peignit ce tableau intitulé "le repos" :

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Jean-Baptiste Lallemand, né à Dijon en 1716, représenta le château de Montmuzard, près de Dijon, château  qui n'existe plus :

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Jean-Baptiste Greuze, né à Tournus en 1725, peignit ce célèbre tableau "l'accordée de village" :

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Et "la cruche cassée" :

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    François Devosge était né à Gray, mais il vécut à Dijon où il fut le fondateur du Musée des Beaux Arts. Il est ici représenté par un autre bourguignon,  Pierre-Paul Prud'hon né en 1758 à Cluny.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Bénigne Gagneraux, né en 1756 à Dijon, représente ici "le génie des Arts" :

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    Claire Constans nous a, durant cette belle conférence,  montré que peu à peu apparut chez les peintres bourguignons de l'époque classique :

    -Un vrai sens des réalités

    -Une influence du Nord (la Flandre) , mais aussi du sud (l'Italie)

    -Une influence parisienne car  ces peintres ont travaillé en Bourgogne mais aussi à Paris, ce qui a créé, pour eux,(Mignard, Greuze, Tassel...) de nombreux  liens avec la capitale.

    "Les peintres bourguignons  à l'époque classique", une conférence de Claire Constans...

    (Des commentaires sur le thème de l'article seront les bienvenus, ils me montreront que ce blog vous intéresse et ils me donneront envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)                                      


  • Commentaires

    5
    pierre
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 14:56
    Bonjour
    je souhaiterai avoir votre avis sur une toile de COLSON
    Pouvez vous me contacter par mail sur pmurumbi@orange.fr
    ou au 06 60 58 21 24
    par avance merci
    4
    olivier Dumont
    Dimanche 3 Février 2013 à 21:41

    Bonsoir,

    le peintre qui a réalisé la peinture de la  fondatrice de la congrégation des Ursulines de Dijon est Jean Tassel. je fais référence à la monographie des Tassel.

    Bien à vous 

     

    Olivier Dumont 

    passionné et collectionneur de peintures anciennes régionales

    3
    Françoise MOINARD
    Vendredi 16 Novembre 2012 à 19:32

    Merci, je l'ai bien connue autrefois ! Ses parents aussi, nous avons fait notre repas de mariage dans leur restaurant à Villers-Patras. Ils étaient des amis de la famille.


    Cordialement

    2
    Christaldesaintmarc Profil de Christaldesaintmarc
    Vendredi 16 Novembre 2012 à 13:14

    Oui Francoise le nom de jeune fille de Michèle Belot est bien Lazzarotti.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Françoise MOINARD
    Vendredi 16 Novembre 2012 à 12:06

    Quelqu'un pourrait-il me dire si Michèle BELOT serait Michèle LAZZAROTI, de son nom de jeune fille ?


    Merci.


    Françoise MOINARD-LERUDE

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :