•  Le première fois que j'ai entendu le nom de sainte Brigide (et non Brigitte),  ce fut lors de la visite de l'église de Cérilly, organisée par l'association "Un jour, une église".

    En effet, dans l'église Saint-Martin de Cérilly, un autel secondaire lui est dédié, le voici :

     Brigide, sainte Irlandaise, a été priée autrefois dans quelques églises du Châtillonnais....

    et voici la représentation de la sainte :

     Brigide, sainte Irlandaise, a été priée autrefois dans quelques églises du Châtillonnais....

    Pourquoi cette sainte se trouvait-elle honorée ainsi à Cérilly ?

    Madame  Tondre , qui nous a si bien présenté l'église Saint-Martin de son village, nous a donné l'explication suivante :

    Sainte Brigide est la seconde patronne de l'Irlande. Elle tient ici un livre qui note les règles de son abbaye, et elle terrasse à ses pieds, un démon à tête humaine

    Pourquoi cette sainte irlandaise figure-t-elle dans l'église de Cérilly ? Eh bien parce qu'en 1729, un livre de la Confrérie sainte Brigide écrit en 1625, a été offert à Cérilly. Presque tous les habitants de Cérilly faisaient partie de cette confrérie.

    Sainte Brigide  était censée protéger le bétail.

    En parcourant le numéro 10 de 2018, du bulletin de la SAHC (Société Archéologique et Historique du Châtillonnais, j' ai trouvé un article passionnant sur cette sainte, rédigé par Marielle Lefils.

    Marielle a effectué  une recherche approfondie sur le culte de cette sainte et nous révèle par exemple que son culte fut introduit en France, en Belgique , en Allemagne et en Italie par les disciples de saint Colomban (VIème-VIIème siècle)

    Qui était sainte Brigide ? Voici ce qu'en dit Wikipedia :

    En breton, on la nomme Brec’hed ou Berhet. D’origine irlandaise, elle fut convertie par saint Patrick. Elle refusa tous les prétendants qu’attirait sa grande beauté. Elle se retira à quelques kilomètres de Dublin, formant, avec plusieurs de ses compagnes, l’une des premières communautés religieuses féminines en Irlande.

    Femme d’une très grande générosité et d’une énergie exceptionnelle, elle est considérée comme l’une des saintes patronnes de l’Irlande.

    Marielle Lefils s'est intéressée très tôt à sainte Brigide, car une statue de la sainte se trouve dans l'église de son village de Noiron.

    J'avais lors de la visite de l'église de Noiron photographié cette statue sans savoir qui elle représentait, grâce à Marielle et son article j'ai pu l'identifier (son nom était pourtant inscrit sur le socle !) :

     Brigide, sainte Irlandaise, a été priée autrefois dans quelques églises du Châtillonnais....

    Un bâton de procession de sainte Brigide, en bois finement sculpté se trouve à présent au Musée d'Art Sacré de Dijon, dépôt de la commune de Noiron.

    Mais les représentations de Brigide ne s'arrêtent pas là, Marielle m'a rappelé que j'avais photographié une peinture murale dans l'église de Vertault, où apparaissait la sainte, en compagnie de saint Eloi et de saint Languer.

     Brigide, sainte Irlandaise, a été priée autrefois dans quelques églises du Châtillonnais....

    Sainte Brigide, appelée ici STE BRIDE se trouve dans la partie gauche de la peinture . A ses pieds un diable s'agrippe à sa robe.

     Brigide, sainte Irlandaise, a été priée autrefois dans quelques églises du Châtillonnais....

    Marielle Lefils nous indique encore qu'une statue de sainte Brigide se trouve dans l'église Saint-Hilaire de Charrey.

    Si les visites des églises organisées par "Un jour une église" reprennent j'irai bien sûr la photographier.

    Dans son article du numéro 10 de 2018 du bulletin de la SAHC, Marielle Lefils détaille les attributs de la sainte et nous explique la façon dont son culte est parvenu dans le Nord Châtillonnais par l'intermédiaire des disciples de saint Colomban, et c'est passionnant.

     Brigide, sainte Irlandaise, a été priée autrefois dans quelques églises du Châtillonnais....


    votre commentaire
  • En publiant les photos des nombreuses statues de saint Nicolas présentes dans beaucoup d'églises Châtillonnaises, je m'étais demandée pourquoi ce saint était ainsi honoré ...alors que nous sommes loin des territoires de l'Est où il est énormément fêté.

    C'est Anne Bouhélier, qui connaît très bien les coutumes Châtillonnaises (elle est guide de Pays), qui m'a donné l'explication de ce mystère, bien éloigné de ce que je pensais, la voici :

    Saint Nicolas dans le Châtillonnais était célébré comme saint patron des jeunes gens à marier et sainte Catherine comme sainte patronne des jeunes filles.

    Ces deux fêtes codifiaient les relations entre filles et garçons à une époque où les occasions de rencontres étaient plus restreintes qu'aujourd'hui et où les choix matrimoniaux étaient très encadrés.

     Les festivités comportaient au cours de la journée : cérémonie religieuse, procession, partage de la brioche mais aussi un grand bal.

    Traditionnellement, le bal était offert par les filles aux garçons lors de la sainte Catherine et les garçons rendaient l'invitation pour la saint Nicolas.

    Ce rite très important jusqu'au début du XXe siècle et généralisé sur l'ensemble des paroisses de notre secteur explique le fait que l'on trouve des statues de saint Nicolas et de sainte Catherine d'Alexandrie dans une majorité d'églises.

    Ce patronage trouverait son origine dans le "miracle des trois filles". Selon la légende dorée, St Nicolas avait pour voisin un homme qui, ruiné, ne pouvait marier ses trois filles faute de dot. Ce dernier envisageait de les prostituer afin de récolter l'argent nécessaire à leurs subsistances. Nicolas, refusant que ses jeunes voisines ne puissent se marier, décida, en secret, de donner trois bourses pleines d'or à ces jeunes femmes. L’homme put marier ses filles et toute la famille fut heureuse ! "

     Ce geste fit de Nicolas le saint patron des jeunes gens à marier.

     L'évocation de sainte Catherine d'Alexandrie m'a conduite à rechercher les statues la représentant dans nos églises, il y en a en effet autant que de celles de saint Nicolas....et maintenant nous en connaissons la cause !

    Autricourt :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Balot :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Belan sur Ource :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Bissey la Côte :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Brion sur Ource :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Faverolles les Lucey :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Laignes :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Magny-Lambert :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Saint-Germain le Rocheux :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Savoisy :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Vertault :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Veuxhaulles sur Aube :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Bâtons de Procession :

    Chaumont le Bois :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Grancey sur Ource :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Villotte sur Ource :

    Sainte Catherine et saint Nicolas étaient priés ensemble dans les églises  Châtillonnaises pour favoriser les mariages !

    Quelques mots sur cette sainte couronnée, représentée avec une roue et souvent avec une épée :

    La tradition situe sa naissance à Alexandrie et date sa mort dans la même ville, à dix-huit ans en 312, sous le règne de Maximin II Daïa.

    Elle était très instruite compte tenu de son sexe et de son âge : à 18 ans elle convertit plusieurs philosophes qui avaient été chargés par l'empereur de la faire renoncer à sa foi.

    On croit qu'elle s'appelait « Dorothée », et que le prénom Catherine (du mot syriaque "céthar", couronne) lui fut donné parce qu'elle remporta, dit saint Jérôme, la triple couronne de la virginité, de la science, et du martyr.

    Elle est la patronne des écoles de filles et des élèves de philosophie, et on la représente souvent appuyée sur une roue à demi rompue et teintée de sang. Elle serait apparue à sainte Jeanne d'Arc, en compagnie de sainte Marguerite et de l'archange Saint Michel.

     Sa légende et son culte se sont répandus depuis l'Orient vers l'Occident et sont largement attestés après les croisades.

     L'Église la célèbre le 25 novembre. Sa fête donne traditionnellement lieu à diverses célébrations populaires, dont celles des jeunes filles à marier de plus de vingt-cinq ans, appelées les catherinettes.

     Selon certains chercheurs modernes, la légende de Catherine est probablement basée sur la vie et l'assassinat de la philosophe grecque Hypatie (355-415), en inversant les rôles des chrétiens et des païens.

     

     


    3 commentaires
  • Une Pietà  ou Vierge de Pitié, est un thème artistique de l'iconographie en sculpture et peinture chrétienne.

     Il représente la Vierge Marie en Mater dolorosa, mère pleurant son fils, le Christ qu'elle tient sur ses genoux au moment de la descente de croix, après la crucifixion et avant sa mise au tombeau.

    Eglise de Chamesson :

    De très belles Vierges de Pitié, ou Pietà, existent dans des églises Châtillonnaises....

    Eglise de Courcelles :

    De très belles Vierges de Pitié, ou Pietà, existent dans des églises Châtillonnaises....

    Eglise de Laignes :

    De très belles Vierges de Pitié, ou Pietà, existent dans des églises Châtillonnaises....

    Eglise de Poiseul la Ville :

    De très belles Vierges de Pitié, ou Pietà, existent dans des églises Châtillonnaises....

    Eglise de Quémigny sur Seine :

    De très belles Vierges de Pitié, ou Pietà, existent dans des églises Châtillonnaises....

    Eglise de Vertault :

    De très belles Vierges de Pitié, ou Pietà, existent dans des églises Châtillonnaises....

    Eglise de Veuxhaulles sur Aube :

    De très belles Vierges de Pitié, ou Pietà, existent dans des églises Châtillonnaises....

    Eglise de Buncey :

    De très belles Vierges de Pitié, ou Pietà, existent dans des églises Châtillonnaises....

    Eglise Saint-Jean Baptiste Châtillon sur Seine :

    De très belles "Vierges de Pitié", ou "Pietà", sont à admirer dans plusieurs églises Châtillonnaises....

     


    votre commentaire
  • En recherchant les statues de saint Roch et de saint Sébastien, saints évoqués autrefois en cas d'épidémies, suite au passionnant  notule de Dominique Masson, je me suis aperçue que nos églises Châtillonnaises possédaient presque toutes des statues de saint Nicolas...

    Est-ce la proximité de la Lorraine, des Vosges, de l'Alsace, de la Franche Comté où saint Nicolas est très fêté ?

    Car chez nous autrefois , en Bourgogne du sud, on fêtait seulement le premier jour de l'année en accueillant le "Père Janvier", bien avant que la mode américaine du Père Noël déferle sur la France....

    (Voir en fin d'article l'explication de cette dévotion pour saint Nicolas dans le Châtillonnais, donnée par Anne Bouhélier)

    Quand j'étais enfant j'adorais la fameuse comptine de la légende de saint Nicolas "Ils étaient trois petits enfants qui s'en allaient glaner aux champs" que me chantait ma grand-mère....

    Au pied des statues de saint Nicolas que j'ai photographiées dans nos églises, ils sont bien là, les trois petits, sortant du saloir du méchant boucher....dans des statues toutes différentes.

    A Autricourt :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Bissey la Côte :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Bâlot :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Bouix :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Brion sur Ource :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Channay :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Coulmier le Sec :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Fontaines en Duesmois :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Gommeville :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Gommeville (chapelle) :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Grancey sur Ource :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Griselles :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Marcenay :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Savoisy :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Saint-Germain-le Rocheux :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Grancey sur Ource :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Thoires :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Veuxhaulles sur Aube :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Châtillon sur Seine, au dessus du porche de l'église qui lui est dédiée, curieusement pas de petits enfants à ses pieds !

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    Saint Nicolas est aussi souvent représenté dans des bâtons de procession.

    A Brion sur Ource :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Thoires :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Villers-Patras :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    A Villotte sur Ource :

    Saint Nicolas est présent dans presque toutes les églises châtillonnaises....

    Je ne peux résister....

    Ils étaient trois petits enfants
    Qui s'en allaient glaner aux champs
    Tant sont allés, tant sont venus
    Que le soir se sont perdus
    Ils sont allés chez le boucher
    Boucher, voudrais-tu nous loger ?

      Ils n'étaient pas sitôt entrés
    Que le boucher les a tués
    Les a coupés en p'tits morceaux
    Mis au saloir comme pourceaux

      Saint Nicolas au bout d'sept ans
    Vint à passer dedans ce champ
    Alla frapper chez le boucher
    Boucher, voudrais-tu me loger ?

      Entrez, entrez Saint Nicolas
    Il y a de la place, il n'en manque pas
    Il n'était pas sitôt entré
    Qu'il a demandé à souper

      Du p'tit salé, je veux avoir
    Qu'il y a sept ans qu'est dans le saloir
    Quand le boucher entendit ça
    Hors de la porte il s'enfuya

      Boucher, boucher, ne t'enfuis pas
    repens-toi, Dieu te pardonnera
    Saint Nicolas alla s'asseoir
    Dessus le bord de ce saloir

      Petits enfants qui dormez là
    Je suis le grand Saint Nicolas
    Et le Saint étendant trois doigts
    Les petits se lèvent tous les trois
      
    Le premier dit "j'ai bien dormi"
    Le second dit "Et moi aussi"
    Et le troisième répondit
    "Je me croyais au Paradis"

    A noter que le méchant boucher est ensuite devenu...le fameux père Fouettard !

    Anne Bouhélier nous donne la raison pour laquelle saint Nicolas était fêté dans le Châtillonnais, et donc présent dans nos églises ! Merci à elle ....

    St Nicolas dans le Châtillonnais était célébré comme saint patron des jeunes gens à marier et Ste Catherine comme sainte patronne des jeunes filles. Ces deux fêtes codifiaient les relations entre filles et garçons à une époque où les occasions de rencontres étaient plus restreintes qu'aujourd'hui et où les choix matrimoniaux étaient très encadrés.

    Les festivités comportaient au cours de la journée : cérémonie religieuse, procession, partage de la brioche mais aussi un grand bal. Traditionnellement, le bal était offert par les filles aux garçons lors de la Ste Catherine et les garçons rendaient l'invitation pour la St Nicolas. Ce rite très important jusqu'au début du XXe siècle et généralisé sur l'ensemble des paroisses de notre secteur explique le fait que l'on trouve des statues de St Nicolas et de Ste Catherine d'Alexandrie dans une majorité d'églises.

    Ce patronage trouverait son origine dans le "miracle des trois filles". Selon la légende dorée, St Nicolas avait pour voisin un homme qui, ruiné, ne pouvait marier ses trois filles faute de dot. Ce dernier envisageait de les prostituer afin de récolter l'argent nécessaire à leurs subsistances. Nicolas, refusant que ses jeunes voisines ne puissent se marier, décida, en secret, de donner trois bourses pleines d'or à ces jeunes femmes. L’homme put marier ses filles et toute la famille fut heureuse ! "

    Ce geste fit de Nicolas le saint patron des jeunes gens à marier.

     Merci Anne pour vos révélations ! il ne me reste plus qu'à répertorier les statues de sainte Catherine d'Alexandrie qui, il est vrai, sont très présentes dans nos églises, je m'en étonnais souvent car cette sainte ne me parlait pas du tout, maintenant j'ai compris !

     

     


    4 commentaires
  • Dans sa superbe étude sur les épidémies en Châtillonnais, Dominique Masson souligne le fait que l'on priait saint Roch pour les arrêter, mais  aussi que l'on invoquait saint Sébastien.

    http://www.christaldesaintmarc.com/quand-passent-les-microbes-un-notule-d-histoire-de-dominique-masson-a185870344

    Les statues de ce saint sont moins nombreuses dans les églises  Châtillonnaises que celles de saint Roch.

    Il est vrai que saint Sébastien n'est pas mort de maladie...mais la tradition indique qu'après avoir été pour la première fois criblé de flèches, il guérit !!

    Hélas la seconde fois il y laissa la vie.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9bastien_(martyr)

    Voici les statues de saint Sébastien que l'on peut admirer dans les édifices religieux  que j'ai pu visiter, églises et chapelles  :

    A Baigneux les Juifs :

    Saint Sébastien a été lui aussi prié lors des grandes épidémies qui ont affecté le Châtillonnais....

    A Channay :

    Saint Sébastien a été lui aussi prié lors des grandes épidémies qui ont affecté le Châtillonnais....

    A Poiseul la Ville :

    Saint Sébastien a été lui aussi prié lors des grandes épidémies qui ont affecté le Châtillonnais....

    A Vaugimois :

    Saint Sébastien a été lui aussi prié lors des grandes épidémies qui ont affecté le Châtillonnais....

    A Savoisy :

    Saint Sébastien a été lui aussi prié lors des grandes épidémies qui ont affecté le Châtillonnais....

    A Noiron :

    Saint Sébastien a été lui aussi prié lors des grandes épidémies qui ont affecté le Châtillonnais....


    votre commentaire
  • En parcourant le si intéressant notule de Dominique Masson "Quand passent les microbes", vous avez sans doute lu qu'autrefois on priait saint Roch pour que s'arrêtent les épidémies...

     http://www.christaldesaintmarc.com/quand-passent-les-microbes-un-notule-d-histoire-de-dominique-masson-a185870344

    Saint Roch est le saint représenté le plus fréquemment (avec St Jacques) dans les églises,  au bord des rues ou sentiers empruntés par les chemins de St Jacques allant à Compostelle, aussi bien en France qu'en Espagne, car les pèlerins se plaçaient sous sa protection pour qu'il les préserve des maladies sur le Chemin.

    Voici sa légende :

     https://fr.wikipedia.org/wiki/Roch_de_Montpellier

    Je me suis amusée à rechercher les statues de saint Roch situées dans nos églises châtillonnaises...et je me suis aperçue que beaucoup en possédaient, signe que la peur des épidémies était bien forte en ces temps reculés.

    Le saint est représenté en statue ou en bâton de procession.

    Le saint est accompagné de son chien fidèle, et aussi quelques fois d'un enfant ou d'un ange, mais ce n'est pas systématique.

    Michel Massé m'a signalé qu'une statue de saint Roch se trouve dans la niche d'une maison située place Joffre.

    Personne ne la regarde, mais il suffit de lever la tête pour l'apercevoir, cherchez bien...

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Michel Massé me dit également que la rue des Cordeliers se nommait autrefois rue Saint-Roch.

    Michel Massé me signale un autre saint Roch, situé au bout de la rue Saint-Germain , au carrefour avec la ruelle des grands murs à Recey sur Ource :.

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Une église Châtillonnaise est placée sous le vocable de saint Roch, c'est celle de Larrey.

    Cette église fut construite en 1883.

    D'après Dominique Masson, la commune de Larrey n'eut aucun mort lors de l'épidémie du choléra de 1854, alors que le village voisin de Poinçon-les-Larrey compta 20 cas, et totalisa 13 décès.

    Je suppose que les paroissiens de Larrey avaient sans doute beaucoup prié saint Roch pour être épargnés, et qu'en reconnaissance, lors de la construction de leur nouvelle église, ils la mirent sous la protection et le vocable de saint Roch.

    Voici la statue du saint patron de l'église de Larrey :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

     L'église Saint-Roch de Larrey possède également un beau reliquaire de   saint  Roch :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Voici les autres photos des statues de saint Roch vues dans les églises Châtillonnaises  :

    Buncey :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Busseaut :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Faverolles les Lucey :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Grancey sur Ource :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Laignes :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Magny-Lambert :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Noiron :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Autricourt :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Vertault :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Belan sur Ource :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

     Pothières :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Autricourt :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Chamesson :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Saint Germain le Rocheux :

    Saint Roch a été beaucoup invoqué et prié autrefois pour que les épidémies comme la peste ou  le choléra s'arrêtent.. ....

    Je n'ai pas encore visité toutes les églises du Châtillonnais, alors, lorsque je le ferai, je rajouterai des photos de saint Roch à cet article.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique