• "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....

    "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....

    "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....

    Ce quintet de jazz a réuni :

    Christophe Girard à l'accordéon...

    "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....

    Anthony Caillet à l'Euphonium...

    "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....

    William Rollin à la Guitare électrique...

    "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....

    Simon Tailleu à la contrebasse...

    "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....

     et Stan Delannoy à la batterie et aux percussions.

    "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....

    La musique, essentiellement écrite par Christophe Girard exploite toutes les tensions possibles entre un grand souci formel hérité de sa culture classique et l'audace de l'improvisation, parfois libre, uniquement sonore ou plus dirigée harmoniquement. Le traitement sonore allié à une écriture précise permet une palette sonore et narrative riche, allant du frémissement imperceptible à l'orage le plus électrique pour un son massif, tellurique.

    "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....

    "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....

    Inscrite dans son époque et reflétant le souhait de Christophe d'écrire pour les personnalités qui l'entourent en faisant appel à ce qu'elles ont de singulier, cette musique, donne à entendre des échos de pop, de rock et de musique répétitive mais toujours à un stade d'assimilation qui en conserve l'esprit tout en les dégageant du cliché.

    "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....

    "Mélusine" au Théâtre Gaston Bernard ....


  • Commentaires

    3
    jenry
    Mardi 24 Novembre 2015 à 11:22

    Melusine:On attendait une fée, on a trouvé le diable. Quelle cacophonie... Beaucoup de bruit pour rien...

      • Jazz
        Mardi 24 Novembre 2015 à 15:38

        Le premier morceau était, certes, surprenant, la suite par contre  a été de toute beauté.

        Pour apprécier il faut connaître un tant soit peu le jazz moderne qui m'a paru  dans la ligne de celui de John Coltrane.

    2
    jacqueline
    Mardi 24 Novembre 2015 à 07:16

    Bravo pour tous vos reportages.  Un grand merci  aAmitie 

    ma lundi.   Amitiés. Jàcqueline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :