• Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Une table ronde sur le projet de Parc National entre Champagne et Bourgogne a été proposée par le célèbre journaliste Philippe Bertrand, dont tout le monde écoute quotidiennement les "Carnets de campagne",  sur France-Inter.

    Cette réunion passionnante a eu lieu à la ferme du Pré du Soult, à Aignay le Duc, chez la famille Talpin qu'il faut remercier pour son accueil chaleureux.

    Aignay le Duc, c'est "le grand amour" de Philippe Bertrand, il y est né, y a passé son enfance et il y revient le plus souvent possible, en attendant de s'y installer définitivement.

    J'ai toujours rêvé que mon village serait le plus beau de tous. Il l'est évidemment. En réalité il possède son cachet, ses vieilles pierres qui parlent et j'y ai des souvenirs qui ne cessent de s'agiter lorsque j'y pose les pieds.

    (tiré de son blog :.http://www.mescarnetsdecampagne.com/article-mes-carnets-de-campagne-37652580.html )

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Philippe Bertrand a demandé à son ami Michel Onfray, le célèbre philosophe, créateur de l'Université Populaire de Caen, de l'accompagner au Pré du Soult, proposition que celui-ci a acceptée tout de suite, tant, lui aussi, il aime la province.

    Tout au long de ses émissions, Philippe Bertrand s'intéresse à la vie rurale dont le niveau de qualité de vie est bien plus élevé qu'en milieu urbain. Il nous a révélé qu'en cinq ans  plus d’un million de franciliens a quitté la région parisienne pour vivre à la campagne, dans le but de retrouver des valeurs et de se créer une nouvelle identité.

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Michel Onfray n'a pu qu'être d'accord avec son ami Philippe, lui qui, nous confie-t-il, n'a jamais voulu quitter sa Normandie pour "monter à Paris", comme on dit.

    Il a créé une Université Populaire, en Normandie, pourquoi ne pourrait-on  pas en créer une sur notre territoire ?

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Michel Onfray n'a pas mâché ses mots au sujet de la déliquescence de notre démocratie qui, pour lui, est morte. Le refus du vote de nombreux Français est dramatique car il ne laisse pour l'avenir que la renonciation à la souveraineté, et la venue d'un état ultra répressif.

    La démocratie pourra résister si la réhabilitation de l'individu se met en place. Pour cela il faut voir les choses autrement, financer les associations sur le terrain, organiser les choses d'une autre manière avec un esprit girondin . Les démagogues ne veulent pas écouter le peuple, pourtant il faut croire au citoyen contre les élus. Michel Onfray a même cette idée percutante d'instituer une "anarchie positive " !

    Il ne faut pas écouter les médias gouvernementaux qui sont la "voix de son maître" !! (d'où l'hilarité de Philippe Bertrand qui est journaliste à France Inter !!)

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Au sujet du projet du Parc National entre Champagne et Bourgogne, les deux amis sont d'accord pour affirmer que celui-ci doit être pris en main par les habitants du territoire Châtillonnais et de Haute Marne. Ces derniers ont du talent, il faut qu'ils s'y impliquent.

    D'où l'idée de Philippe Bertrand de proposer cette table ronde afin que chacun des habitants du territoire concerné puisse participer, donner son avis. (ce qui n'est pas le cas habituellement puisque les assemblées  réunies par le GIP, ne se déroulent qu'avec des représentants sélectionnés: élus et membres de la société civile).

    Quelques personnes avaient conseillé à Philippe Bertrand de prévenir la Gendarmerie de la tenue de cette table ronde, car des troubles pourraient advenir lors de pareil rassemblement de détracteurs et de partisans. Il n'a pas voulu, et il a eu raison, tant tout s'est magnifiquement déroulé sous la direction de cet animateur hors-pair, qui sait très bien éviter les conflits en les dénouant avec le sourire !! Quelle magnifique personnalité qu'on est en droit d'admirer ... Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Jean-Yves Pineau, du Collectif Villes-Campagne, remarque , comme Philippe Bertrand, que l'exode rural s'est un peu inversé, et se demande en quoi cette mobilité nous questionne sur le terrain, comment les territoires ruraux deviennent des stratégies. Les Communautés de Communes doivent accompagner le développement. Certains territoires s'en sont bien sortis comme le Limousin, le Plateau de mille vaches..pourquoi pas le nôtre ?

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    La parole a été donnée ensuite à Guy Durantet, le Président du GIP ( Groupement d'Intérêt Public du futur Parc). Il a reconnu que le chemin était compliqué, et qu'il le serait encore plus lorsque la Bourgogne sera rattachée à la Franche-Comté et la Champagne-Ardennes à l'Alsace-Lorraine : le parc se trouvera à cheval sur ces deux nouvelles régions !! 

    Il a précisé que le GIP n'était ni de droite ni de gauche.

    La nouvelle feuille de route va bientôt arriver. La consultation auprès des membres du GIP a été favorable à 79%... Là, des voix se sont élevées dans l'assistance, les uns disant que c'était faux, d'autres réclamant un référendum auprès de toute la population.

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Pourquoi pas un référendum ? a répondu Guy Durantet, mais c'est aux citoyens de le demander, ou aussi, par exemple, réaliser une enquête publique dans chaque village.

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Des cultivateurs se sont fait entendre comme Dominique Bayen de Nod sur Seine...

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    et Thierry Ronot membre de la FDSA : les agriculteurs s'inquiètent des énormes contraintes qui vont, selon eux, les empêcher de travailler normalement. Ils ne veulent pas que des terres agricoles soient incluses dans le parc, ils redoutent les normes qui pourraient leur être imposées : sur les fauchaisons, les semis, les épandages d'azote, la pose de clôtures et interdictions diverses comme cela existe dans le Parc des Cévennes.

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Christian Jacquemin Président de l'ARPOHC (défense des ouvrages d'art sur les rivières, comme les moulins) s'étonne des directives de plus en plus contraignantes du SICEC sur les cours d'eau, qu'en sera-t-il dans le Parc ? Quand on sait que l'étang de Rochefort est menacé, qu'il pourrait être asséché, vous avez bien lu !!!

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Laure Bernard, agricultrice et artisane, a défendu le projet de parc...

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Fabienne Bécot-Ansault, Présidente de l'Association "Oui au Parc" en a fait autant.

    Cette association a pour objet de promouvoir et de soutenir le projet de création de Parc National sur le territoire Châtillon sur Seine/ Arc en Barrois/ Châteauvillain dans le but déclaré que ce territoire soit choisi pour la mise en place du parc national. L’ association veut rassembler des citoyens, toute  sensibilité politique confondue, dont l’unique but est la promotion de notre territoire à travers la création de ce Parc national. Dans le cas de création de ce Parc, l’association contribuera à sa promotion par tout moyen et apportera sa contribution à la reflexion associée à sa gestion , au développement des activités qui y seront liées.
     

    "Oui au Parc" a récolté 10 000 signatures favorables sur un texte intitulé « tribune pour le parc » que l'association avait publié et fait circuler auprès des acteurs du troisième collège et des fédérations et associations concernées par le projet de parc. Ces adhésions à la tribune ont été remises au préfet et au sous-préfet  début décembre 2014. L’objectif était de montrer qu’une grande majorité de citoyens qui ne s’expriment pas sur le sujet, le soutiennent néanmoins.

    10 000 citoyens favorables alors que le territoire compte 25 000 habitants, c'est tout de même extrêmement important !

    Les objectifs de l'Association : envoyer des pré-projets, travailler à la constitution du Parc bénévolement en tant que citoyens.

    On a tous besoin du développement du territoire, il y a urgence, il faut se mettre tous ensemble pour rester ici, sinon notre région se désertifiera de plus en plus.

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    La parole a été ensuite donnée à Denis d'Herbomez, exploitant forestier et président de l’Union des entreprises du bois de Bourgogne. Il n'est pas du tout optimiste car il s'aperçoit que beaucoup de questions posées restent sans réponses. Il déplore les incohérences entre ministères, sa crainte est que le parc soit dirigé par des parisiens qui n'y connaissent rien.

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    La mondialisation inquiète aussi l'exploitant forestier, les papéteries utilisent du bois qui vient de tous les coins du monde. Si nous avons trop de contraintes avec le Parc, nos exploitations pourraient être menacées.

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Les agriculteurs avaient donné l'exemple de la direction du Parc des Cévennes qui, selon eux, demandait trop de contraintes . Un jeune homme qui a travaillé dans ce Parc a affirmé que les craintes étaient vaines, car des moyens nouveaux ont été donnés aux cultivateurs pour que tout se passe au mieux.

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Le dernier intervenant a été un membre du Conservatoire d'Espaces Naturels de Bourgogne qui est partenaire du Parc.

    Les missions principales du Conservatoire sont de protéger, de gérer et de faire découvrir les espaces naturels remarquables.

     Le territoire où se trouvera le Parc entre Champagne et Bourgogne possède une biodiversité extraordinaire, son emblème est le fameux sabot de Vénus. Les partenaires du Parc seront les Communes, les Communautés de Communes, les particuliers, tous devront travailler ensemble pour préserver cette biodiversité

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Finalement cette table ronde s'est très bien passée, tous ceux qui ont voulu prendre la parole ont pu le faire sans avoir haussé le ton...grâce à l'intelligence et la bienveillance de Philippe Bertrand qui a proposé, à la fin de la séance, de continuer les conversations autour d'un pot amical.

    Philippe Bertrand et Michel Onfray ont proposé, à Aignay le Duc, une table ronde sur le projet du Parc National Champagne et Bourgogne

    Après la table ronde, j'ai pu parler avec Philippe Bertrand qui connaît très bien ce blog. Il m'a félicitée pour mon travail de valorisation du Châtillonnais, et m'a exhortée à continuer...ce que je ferai tant que je le pourrai, mais seulement si vous vous y intéressez, bien sûr.

    Vidéo  tournée par le GIP Forêts Champagne-Bourgogne :


    Table ronde autour du projet de Parc national... par gip-forets-champagne-bourgogne


  • Commentaires

    14
    Jeudi 27 Août 2015 à 15:37

    merci myta de votre implication quotidienne sur les sujets qui font vivre notre territoire. nous allons continuer à surfer sur la dynamique qu'à apporté cette table ronde et organiser d'autres evenements inter associations pour continuer à soutenir et faire aboutir ce magnifique projet de parc national.


     

    13
    Jeudi 27 Août 2015 à 14:43

    Philippe Bertrand a mis en ligne votre reportage sur sa page FACEBOOK

    12
    Jeudi 27 Août 2015 à 11:00

    Un grand merci pour ce reportage de qualité, comme d'habitude! Je me réjouis de voir, au nombre de commentaires que vous avez eus, que le sujet est important pour les habitants, comme nous le disons souvent, contrairement aux idées reçues! J'ai envoyé le lien aux invités de la table ronde qui trouvent votre blog "extra"!!


     

    11
    claudinette
    Jeudi 20 Août 2015 à 21:18
    super ce rapport de discussion sur ce futur parc
    j'apprécie bcp
    je trouve que je n'y vais pas assez mais quand j'y suis je n'en décolle plus

    continuez surtout
    10
    b rousselet
    Samedi 15 Août 2015 à 13:39

    ton blog?une cellule de vie qui se mêlant aux autres constitue la vie tout court.

     

    9
    povert48
    Samedi 15 Août 2015 à 10:11

    J'oubliais preuve que votre blog intéresse du monde sur les articles chauds il y a beaucoup de commentairesyes

    8
    povert48
    Samedi 15 Août 2015 à 10:04

    si il faut continuer a écrire. Votre blog devient important j ai plus en plus d amis qui y font référence .

    quand au parc il se feras j ai bon espoir

    merci chris

    7
    jmb
    Vendredi 14 Août 2015 à 08:38

    Bravo pour ce compte-rendu détaillé et objectif de cette table ronde!j'espère que ce Parc verra le jour dans le respect des activités de tous: il ne faut pas faire un zoo...

    Quant à la poursuite de votre blog si intéressant, la question ne se pose pas, il faut continuer!!!

    Je le lis tous les jours, et même si je ne fais pas assez de commentaires, je vous en prie, poursuivez...je le fais connaître à beaucoup d'amis et ils sont tous bluffés.

    Merci

    6
    bridget
    Vendredi 14 Août 2015 à 07:57

    Je souhaite vivement que ce blog ne s'éteigne pas, car tous les articles sont très intéressants pour ceux qui habitent près ou loin de Châtillon sur Seine. Encore merci.

    5
    Denis
    Vendredi 14 Août 2015 à 07:34
    Merci pour ton blog, que j'apprécie beaucoup, pour prendre des nouvelles locales, pittoresques ou de festivités du Chatillonnais élargi; C'est pour moi d'autant plus appréciable quand je suis éloigné à Lyon ou ailleurs. Bises.Denis.
    4
    col21
    Jeudi 13 Août 2015 à 18:14
    Bravo
    Enfin un compte rendu sans parti pris!!!
    Je retrouve exactement l ambiance de cette table ronde.
    Merci
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    b rousselet
    Jeudi 13 Août 2015 à 16:49

    je me joins à ts ces gens qui se mobilisent pour ce projet de parc,notre chatillonnais le vaut bien!.Avec m Onfray,P Bertrand,on peut faire confiance.Qui n'ose rien n'a rien

    2
    Lingon
    Jeudi 13 Août 2015 à 09:14

    Une petite précision quand vous évoquez les membres participants au GIP, sa composition est assez ouverte puisque celui-ci est composé de 3 collègues : A collège représentant l'Etat et ses différents services ; Un collège les élus avec les collectivités qui adhèrent au GIP et un 3ème collège dit "Société civile" avec toutes les associations qui en font la demande (et qui paient leur cotisation, comme les communes). Le collège élus et le collège société civile sont majoritaires au conseil d'administration et à l'assemblée générale.

    En tout cas bravo pour votre article autrement plus objectif que celui du quotidien local...

    Continuez !

    1
    lolo
    Jeudi 13 Août 2015 à 08:01

    Ne pouvant que très rarement me déplacer, j'apprécie vraiment de pouvoir lire des actualités du Parc - toutes fraîches et objectives, CELLES-LA!!!


    Tout votre blog est d'ailleurs très, très intéressant et si agréable... SVP, CONTINUEZ!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :