•  Voici la suite de l'histoire du château de Crépan (commune de Prusly sur Ource) racontée par Sylvain Beuchot, l'historien passionné de son village.

    (le texte, les photos et les plans lui appartiennent)

    Un château est construit à l'emplacement de la place forte au XIIIème siècle. A cette époque le domaine appartient à Jean de Crépan ou Crespans ou Crespens. Cependant rien n'atteste qu'il soit à l'origine du château qui remplace la place forte. Son frère Guillaume peut aussi en être le bâtisseur avant de le vendre à l'évêché.

    Le château et ses dépendances en 1800 :

    Le château de Crépan, une étude de Sylvain Beuchot

    En 1865 il est remanié. Le coût de la construction revient au Comte de Cossé-Brissac, à 120 000 francs.

     Le château et ses dépendances en 1900 :

    Le château de Crépan, une étude de Sylvain Beuchot

    Malheureusement pour le Comte, il est totalement détruit par un incendie dans la nuit du 26 décembre 1896.

    Le feu prend naissance au deuxième étage, dans une chambre de domestique, et se propage avec une telle rapidité que, seul, le mobilier du Comte est sauvé.

    Des charbons ardents roulant sur le plancher en l'absence d'un domestique, seraient à l'origine de l'incendie.

    Tout le reste, meubles, portraits de familles, effets d'habillement des châtelains et des domestiques, est détruit.

    Du château neuf, il ne reste que les quatre murs.

    Il est de nouveau reconstruit par le Comte de Cossé-Brissac.

    Après différents changements de propriétaires, le château brûle de nouveau en 1986.

    Personne ne sait vraiment comment le feu à commencé mais des doutes subsistent quant à l'origine de cet incendie.

    Le château de Crépan, une étude de Sylvain Beuchot

    (vue aérienne du château après l'incendie de 1986)

    Il reste dans un état de ruines quelques années avant sont rachat en 1997.

    Son dernier propriétaire décide de le raser par mesure de sécurité ne laissant que les soubassements de la partie principale du château avec des deux côtés les escaliers

    Le château de Crépan, une étude de Sylvain Beuchot

    (en 2020)


    1 commentaire
  •  Le hameau de Crépan

     Crépan, actuel hameau de Prusly sur Ource, est situé dans la vallée de l'Ource à 2 km au nord du village.

    D'après certaines archives ce hameau est un ancien village avec un moulin, une glacière, un pigeonnier seigneurial, une ferme et un château fort mentionné dans une charte de 973.

    A l'époque gallo-romaine le site est déjà utilisé .

     En 1250, Jean de Crépan, chevalier engage pour dette sa maison de Crépan, les bois, la bergerie et la bouverie, le moulin, et la moitié des prés environnant la maison, fief de l'évêque de Langres. Amaury Bonin de Crépan (de Crespanto) occupe les lieux en 1269.

     Une maison-forte, dont il subsiste quelques vestiges, y est attestée en 1275.

    A cette date le site est le domaine du seigneur Guillaume.

    Ce dernier vend l'ensemble de la propriété à l'évêque de Langres en 1286.

     En août 1350, Philippe, Roi de France, donne à Geffroy de Blaisy, chevalier, maître d'hôtel de la jeune reine, pour lui et ses héritiers, la maison forte de Crépan mouvant de l'évêque de Langres, confisquée par le roi après la rébellion de Saillart Roussel.

    Le 11 octobre 1553, un contrat de vente à Antoine de Chandio à la seigneurie de Rochefort-sur-Brevon, passé au lieu, maison fort et châtel de Crépan.

    (Les frères de Chandio sont à l'origine de la reconstruction de la ferme de Sèche Bouteille par un bail à 3 vies en 1553)

    La seigneurie de Crépan est offerte à André de Macheco auditeur du roi à la chambre des comptes de Dijon en 1573.

    Il ne reste plus qu'un porche fortifié avec quelques vestiges de pont-levis et pilastres.

    Une tour-porche à pont-levis au milieu de la façade occidentale.

    Cette tour est percée d'une porte charretière, d'une porte piétonne

    . Les portes sont encadrées par trois chaînes en bossage troué.

    Entre les rainures de la porte charretière, au-dessus du blason sculpté, deux culots sous une fenêtre barlongue.

    "Crépan",  hameau de Prusly sur Ource, une étude de Sylvain Beuchot, l'historien de son village

    "Crépan",  hameau de Prusly sur Ource, une étude de Sylvain Beuchot, l'historien de son village

     En 1624, aveu rendu à l'évêque par Claude Catin, seigneur de Crépan, pour le châtel et maison fort dudit Crépan entouré de murailles, tours, pont-levis, fossés, basse-cour, colombier.

    En 1679 la propriété passe aux mains de François de Vaussin, puis Villers la Faye en 1724.

     Suivent les Chastenay, le Marquis Du Boutet, le Marquis de Brissac, le Comte de Cossé Brissac et pour en finir avec les grandes familles françaises le Duc et Prince Romain Aynard IX de Clermont Tonnerre issu d'une vieille famille du Dauphiné dont on retrouve des traces en 1110.

    C'est le père de Blandine de Clermont Tonnerre que beaucoup au village ont connue.

    Cette dernière est décédée le 3 juillet 2016.

      (la suite de l'histoire du château de Crépan nous sera contée par Sylvain Beuchot dans un prochain article)

     

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique