• Quelques essences forestières de la forêt Châtillonnaise, présentées par Philippe Martin de l'ONF......

     Dans le cadre de ses animations sur le thème de la forêt, la Bibliothèque Municipale de Châtillon sur Seine proposait le samedi 9 avril 2011, une sortie en forêt, à la découverte des essences forestières de notre Châtillonnais.

    Cette sortie était superbement animée par Philippe Martin de l'ONF qui connaît la forêt "sur le bout des doigts"...

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Et bien, c'est justement avec les doigts que Philippe Martin nous a fait découvrir quelques arbres caractéristiques de nos forêts.

    C'est la vue qui est toujours sollicitée en premier lorsque l'on se promène en forêt, quand il y a des feuilles c'est facile , avec un herbier, de reconnaître un arbre..

    Mais quand il n'y en a pas encore, il reste la reconnaissance des troncs, et quoi de mieux que de toucher leurs écorces pour les reconnaître ?

    Philippe Martin a donc bandé les yeux de quelques volontaires  et leur a demandé de décrire ce  que leurs doigts ressentaient..

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Cette écorce est granuleuse, les aspérités roulent sous les doigts..cet arbre est un HÊTRE !

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Ici on remarque ce que le Garde-Forestier appelle un picot, c'est l'endroit où poussait une branche. A l'intérieur du bois, il y aura un "noeud".

    Espèces forestieres du châtillonnais

    De la mousse et des lichens poussent sur les tronc des arbres, mais ils sont sans danger pour  eux...(ci-dessus un lichen)

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Lorsque les feuilles ont poussé on peut facilement reconnaître celles du hêtre, car elle sont poilues. (Celles du charme leur ressemblent mais elles sont dentées)

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Un deuxième promeneur aux yeux bandés promène ses doigts sur un autre tronc, quel est donc cet arbre ??

    Espèces forestieres du châtillonnais

    L'écorce est soyeuse et douce, avec des sortes de vagues, des fissures verticales, des sortes de rides horizontales...Cet arbre est un CHARME...

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Autre expérience, quel est donc cet arbre ? se demande Noël Estrat

    Espèces forestieres du châtillonnais

    L'écorce de cet arbre est fissurée dans les deux sens...Cet arbre est un ÉRABLE CHAMPÊTRE..

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Philippe Martin nous montre des feuilles d'érable champêtre..

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Un autre tronc est ici tâté par Monsieur Estrat...

    Espèces forestieres du châtillonnais

    L'écorce de cet arbre est striée de fissures verticales profondes, cet arbre est un CHÊNE SESSILE , appelé aussi ROUVRE..

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Une jeune fille aux yeux bandés  explore, avec les doigts, le tronc de cet arbre...

    Espèces forestieres du châtillonnais

    L'écorce de cet arbre est en forme de mosaïque, cet arbre est un POMMIER SAUVAGE (ou un poirier sauvage).

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Philippe Martin nous montre une jeune pousse  d'alisier torminal, les feuilles ressemblent à celles de l'érable..

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Voici justement l'écorce de cet ALISIER TORMINAL, les morceaux qui s'en détachent, (on dit qu'il s'exfolie), permettent de faire du feu , car ils sont très fins et secs.

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Une dernière jeune fille se demande quel est l'arbre dont elle tâte l'écorce..

    Espèces forestieres du châtillonnais

    L'écorce de cet arbre est comme repliée, avec des sortes de boursouflures horizontales curieuses....Cet arbre est un ALISIER BLANC

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Nous remarquons que, très souvent, du lierre s'accroche aux troncs..Est-il dangereux pour les arbres ? demande un visiteur..absolument pas répond Philippe Martin, car il ne monte jamais jusqu'au houppier .

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Le dernier arbre que nous avons pu tâter, a une écorce qui ressemble à celle du chêne Sessile, c'est d'ailleurs un arbre de la même famille, puisque c'est un CHÊNE PÉDONCULÉ.

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Ici on remarque  le reste d'une branche qui a poussé sur le tronc, il y aura donc aussi un "noeud" à cet endroit, on le verra  lorsque l'on sciera le bois.

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Ce chêne pédonculé est malade, il est colonisé par des champignons comme, par exemple,  cet énorme  "langue de boeuf", lui-même infesté d'insectes.

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Ce chêne pédonculé devra donc être abattu.Pour signaler qu'il doit être coupé, les Gardes-Forestiers procèdent, sur son tronc, à ce qui s'appelle le "martelage".

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Ce martelage est fait avec des marteaux numérotés, qui sont des pièces assermentées.

    Le martelage sur ce chêne est double : un sur le tronc, un sur ce qui deviendra la souche, au pied de l'arbre.

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Ici on voit les branches inutiles qui ont poussé sur le tronc, le bois aura moins de valeur, car truffé de noeuds.

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Certains arbres ont des branches dangereuses, une seule branche morte qui tombe peut tuer un promeneur ! l'ONF est donc très vigilant sur l'état des arbres de la forêt.

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Certains petits arbres des taillis sont gênants, car ils empêchent la lumière de pénétrer dans le sous-bois, ils sont donc eux aussi martelés, car voués à la coupe.

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Ici on voit un tremble qui a poussé d'une curieuse façon...De plus son écorce est différente en bas (striée) et en haut (lisse)..

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Au centre de la photo, on peut voir un arbre appelé cormier.

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Sur la souche d'un arbre, fraîchement coupé, on peut voir les "cercles de croissance". En les comptant on peut savoir qu'elle était l'âge de l'arbre abattu.

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Espèces forestieres du châtillonnais

    D'autres observations ont été faites: ici on voit une jeune pousse coupée par les dents d'un chevreuil...

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Ce martelage en forme de croix est un martelage destiné aux affouagistes.

    Espèces forestieres du châtillonnais

    Un affouagiste était d'ailleurs dans la forêt en train d'empiler des stères de bois  et de les emporter dans son tracteur...

    Espèces forestieres du châtillonnais

    J'ai noté d'autres informations données par Philippe Martin qui n'en est pas avare..je vous les livre en vrac.

    -Un arbre a théoriquement le même volume au dessus de la terre qu'en dessous

    -Un arbre se compose d'un tronc, d'un houppier et de racines

    -Certaines racines sont traçantes, d'autres plongeantes comme celles du chêne

    -Les hêtres vont sans doute disparaître de notre forêt châtillonnaise dans une quarantaine d'années, par manque d'eau, il faut en effet à un hêtre 900ml d'eau, il n'en a maintenant plus que 780 à sa disposition...Automnes et hivers trop secs...

    -La forêt a trois fonctions :la production de bois, l'accueil et la protection des sols.

    -Un chêne ensemence normalement trois fois la surface de son pied. Les glandées "totales" n'ont lieu que tous les 8 à 10 ans

    Ce fut une matinée extrêmement enrichissante que cette sortie en forêt. Guidés par Philippe Martin nous avons "engrangé" beaucoup de connaissances, mais il nous faudra retourner en forêt pour les conforter...à pied bien entendu, car la circulation en forêt est règlementée: pas en vélo, ni à cheval, ni en véhicule à moteur, les amendes sont lourdes.

    Et c'est normal, car notre forêt est fragile et nous devons la protéger.

    (Des commentaires sur le thème de l'article seraient les bienvenus, ils me montreraient que ce blog vous intéresse et ils me donneraient envie de continuer à  l'alimenter .

    Merci.)

     


  • Commentaires

    4
    Arnould
    Mardi 10 Octobre à 12:17
    Le cormier: je m'intéresse surtout à ces arbres fruitiers plutôt rares (googlez cormier Arnould vous verrez...). Pensez-vous pouvoir retrouver le cormier photographié dans votre article il y a plus de 6 ans?
      • Mardi 10 Octobre à 13:12

        Hélas non, je ne me souviens plus de l'endroit exact où nous sommes allés, notre forêt est immense, savez-vous....

    3
    Françoise MOINARD
    Mardi 19 Avril 2011 à 18:44

    Qu'elle est donc belle notre forêt !


    Elle aussi me manque ...


    Françoise

    2
    chap's
    Mardi 19 Avril 2011 à 10:13

    nous lisons avec beaucoup d'intérêt tous les articles de Christal. Cela nous permet de rester en contact, par la pensée, avec notre Châtillonnais de naissance. et de St Marc en particulier. Ici, s'agit-il de Ph. Martin de St Marc ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :