• Jean Millot, grand collectionneur de cartes postales, Président de l'Association "Images en Châtillonnais" a eu la très bonne idée, dernièrement, d'évoquer visuellement notre ville, Châtillon sur Seine, avant et pendant la Guerre de 1914-1918.

    Pour cela il s'est servi de nombreuses cartes postales de ses collections, datant d'avant 1914, et pendant le conflit.

    Beaucoup de ces cartes postales nous présentent des quartiers qui n'existent plus, puisque la ville a été bombardée en 1940 par les Allemands, difficile donc pour les spectateurs de se repérer.

    Heureusement les grandes connaissances de Jean et de Michel Massé, son fidèle collaborateur, nous ont permis de situer ces artères : rue des Ponts, rue de l'Isle, rue de la Juiverie etc....

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Voici le plan de la ville avant le bombardement :

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    En début de conférence, Jean Millot nous a présenté des cartes postales réalisées par un imprimeur troyen, Sauveur Brunclair, en seconde partie celles commandées par une commerçante de la rue de l'Isle, la Veuve Gibour, puis, en troisième partie, des cartes postales d'Eugène Faitot, représentant  la ville , mais surtout les meetings d'aviation qui y eurent lieu durant la Grande Guerre.

    Sauveur Brunclair

    Sauveur Brunclair naquit en 1870 à Troyes, il fut étudiant en pharmacie puis libraire et imprimeur à Troyes

    Son entreprise se trouvait 59 rue du Temple, actuellement rue Général Saussier. Il fixa, dans une série numérotée, les débuts de la première guerre mondiale à Troyes.

    Il réalisa ensuite une série de cartes postales de Châtillon sur Seine, accompagnées d'annotations très documentées.

    Après la Grande Guerre, Sauveur Brunclair cessa son activité, Charles Granddidier lui succéda.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Sauveur Brunclair réalisait des cartes postales "animées", présentant des personnages.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Devant le château Marmont, on voit peut-être la châtelaine et ses domestiques... Jean nous dit qu'en regardant des cartes postales, il imagine tout un monde...

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Qui est ce motocycliste avenue de la gare ?

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Les châtillonnais évoquent souvent le "tacot" qui reliait Dijon à Châtillon sur Seine, en réalité il se nommait "tramway" !

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Sauveur Brunclair a évidemment réalisé la photo incontournable de notre ville !

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Saint Vorles, en 1914, n'avait pas le même porche qu'aujourd'hui...

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Les meuniers du moulin des Passes n'habitaient pas au moulin, à cause du bruit... Mais ils aimaient inviter leurs amis à canoter sur le bief.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Jean Millot , durant sa conférence, a posé des colles aux auditeurs : quel est ce bâtiment tout en longueur que l'on voit sous la tour de Gissey ??

    C'est l'immeuble du journal le "Châtillonnais" qui fut détruit durant le bombardement, et qui se trouvait face au jardin de la Mairie.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La collection Veuve Gibour

    Jeanne Gibour naquit Jeanne Barrault à Quincey (21).

    Ouvrière en robes et débitrice de tabac, elle épousa, à Nuits Saint Georges, Auguste Gibour, tonnelier.

    Le couple eut deux filles, dont l'une, Cécile, se maria avec François Desbœufs, négociant épicier, 9 rue des Ponts.

    Les époux Desbœufs eurent, à leur tour, deux enfants, Jean et Suzanne.

    La Veuve Gibour eut l'idée de commander l'édition de cartes postales représentant Châtillon sur Seine, collection appelée Veuve Gibour.

    Jeanne Gibour décéda en 1918, 5 rue de l'Isle.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La poste de 1914 était installée dans une ancienne halle à grains.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Cette jolie "porte de Roche" fut un peu abîmée durant le bombardement de 1940, elle aurait pu être restaurée ensuite, mais fut démolie car elle gênait la circulation de Dijon à Châtillon sur Seine, dommage....

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    On exalte ici le généralissime Joffre qui lança, depuis l'ancien couvent des Cordeliers, l'ordre de la bataille de la Marne.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Joffre logea au château Marmont.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Souvenir de l'ancien collège qui disparut il n'y a pas si longtemps...beaucoup de châtillonnais qui vivent actuellement dans la ville y ont étudié...

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La collection Eugène Faitot

    Eugène Faitot naquit à Paris en 1864, fils d'Auguste Faitot, cabaretier , employé au chemin de fer du nord, puis employé de banque.

    Eugène se maria en 1890 avec Marie-Augustine Fort, dont il eut un enfant René-Auguste, en 1892.

    Eugène fut tout d'abord employé de banque à Paris, puis il s'installa comme photographe à Châtillon sur Seine, 5 rue Guyotte.

    Après le conflit de 14-18 il résida à Leuglay. Ses aïeux étaient de Lignerolles.

    Il décéda  en 1921 à Saint Laurent sur Mer.

    Il est surtout connu pour avoir photographié le meeting d'aviation d'août 1913.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La photo de cette place, nous montre des immeubles qui ont disparu complètement lors du bombardement.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Voici les photos du meeting de 1913 à Châtillon sur Seine, réalisées par Eugène Faitot.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Un peu d'humour...ce n'est pas vrai ce qui est inscrit au bas de la carte !!

    Jenry Camus a reconnu son grand-père dans le défilé des personnalités !

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    On tirait le canon Esplanade Saint Vorles pour le 14 juillet...C'est madame Faitot qui en parle sur cette carte, réalisée par son mari...

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    D'autres cartes postales réalisées par d'autres imprimeurs châtillonnais...

    A gauche, dans l'embrasure d'une porte, sous la "carotte", on voit la Veuve Gibour, toute en noir !

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Après le bombardement la ville fut reconstruite, on réalisa des artères larges et droites pour faciliter la circulation, on remplaça les rues de l'Isle et des Ponts par les rues Maréchal Leclerc et Maréchal de Lattre...

    Mais les commerçants anciens retrouvèrent l'emplacement à peu près exact qu'ils occupaient avant, pâtissiers, coiffeurs...

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Ma belle-mère a appelé jusqu'à sa mort, cette rue "Rue de Chaumont", mais pour moi c'est la rue docteur Robert. Elle n'a pas été affectée par le bombardement, sauf le bas, vers la place.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Cette carte postale est surprenante, elle nous montre "l'hôpital des dames françaises" qui se trouvait  place Marmont.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Il y a peu, le le 11 novembre 2014, des enfants sont venus, au cimetière Saint Jean, déposer des fleurs sur les tombes des poilus châtillonnais morts au combat.

    On voit sur cette carte postale d'Eugène Faitot, l'hommage qui leur fut rendu durant la Grande Guerre.

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    La conférence de Jean Millot fut superbe, bourrée d'anecdotes qui ravirent les auditeurs venus très nombreux, Jean est un conteur infatigable, on ne s'en lasse pas, bravo à lui !

    La ville de Châtillon sur Seine pendant la Grande Guerre, en cartes postales, une conférence de Jean Millot

    Un complément paru sur le blog : "Châtillon ville martyre" , sur le bombardement de 1940 :

    http://www.christaldesaintmarc.com/chatillon-sur-seine-ville-martyre-c103341


    4 commentaires
  • L’année dernière, je vous avais souhaité une très bonne année 2014, j'espère que vos vœux se sont réalisés.

    A nouveau, je vous souhaite une bonne année, mais encore meilleure que la précédente.

    Que 2015 soit pour vous l’année de toutes les réussites, et de toutes les joies.

    Tous mes vœux pour 2015...

    Pierre Magès se joint à moi par l'intermédiaire de Marina et Mario, pour vous offrir ses vœux pour 2015...


    4 commentaires
  • La ville illuminée et quelques photos de belles vitrines vues de jour et de nuit dans les rues de Châtillon sur Seine....

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

    La ville de Châtillon et les Vitrines Châtillonnaises se sont mises sur leur 31 pour les fêtes de fin d'année 2014 !

     


    2 commentaires
  •  L'Association "LZ", (Elles aident) a organisé le dimanche 21 décembre son loto annuel, salle Luc Schréder.

    Plus de 250 personnes étaient présentes...

    Le loto de LZ

    Les lots étaient très nombreux et de belle qualité...

    Le loto de LZ

    Le loto de LZ

    Le loto de LZ

    Le loto de LZ

    Le loto de LZ

    Le loto de LZ

    Le loto de LZ

    Le loto de LZ

    Le loto de LZ

    Le loto de LZ

    Le loto de LZ

    La représentante de LZ a rappelé à quoi servent les fonds recueillis lors du loto : aider des personnes en difficulté ( par exemple LZ a participé à la réfection de la maison du petit Romain de Veuxhaulles sur Aube), mais aussi d'offrir des spectacles dans les maisons de retraite...Toutes ces aides se cantonnent au Châtillonnais et non à l'international.

    Le loto de LZ

    C'est la célèbre animatrice Françoise qui a mené le loto devant une assistance très concentrée...

    Le loto de LZ

    A l'entracte les participants pouvaient se restaurer, le loto ça creuse !

    Le loto de LZ

     


    votre commentaire
  • Réunies sur le thème de la forêt...

    Pierre vous conseille, pour les voir de plus belle façon, de mettre la vidéo en lecture puis de cliquer sur la roue dentée qui se trouve en bas. Cliquez ensuite sur "qualité" et choisissez la haute définition (HD).


    votre commentaire
  • Les photos aériennes des villages du canton de Baigneux les Juifs, prises par Jean et Sophie Ponsignon et Jean-Pascal et Nicole Dufour sont "tatouées" pour éviter leur vol.

    Si vous me les demandez je me ferai un plaisir de vous les envoyer en grande dimension et sans Watermark :

    myta55@orange.fr

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

    Le Châtillonnais à tire d'ailes : aujourd'hui le canton de Baigneux les Juifs

     


    votre commentaire
  • "Les lacunes de la guerre 14-18", une conférence proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    La ligue des Droits de l'Homme de Châtillon sur Seine a présenté une conférence passionnante sur des faits mal connus du conflit 1914-1918, en particulier sur les "fusillés pour l'exemple" et sur le sort des troupes coloniales recrutées pour cette guerre mondiale.

    "Les lacunes de la guerre 14-18", une conférence proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    Bernard Marmorat, Président de la LDH de Châtillon sur Seine a présenté le conférencier Gilles Manceron.

    "Les lacunes de la guerre 14-18", une conférence proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    Gilles Manceron est historien et membre du Comité Central de la LDH. Il a publié de nombreux livres sur le colonialisme français.

    "Les lacunes de la guerre 14-18", une conférence proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    Durant les récits sur la  guerre de 1914-1918, nous dit Gilles Manceron, il y a eu une focalisation sur certains événements, comme par exemple la bataille de la Marne. L'histoire des taxis de la Marne est très connue, mais qui sait que cette bataille eut des suites désastreuses, puisqu'elle  déclencha la guerre meurtrière des tranchées.

    L'armée française, au début du conflit, était désuète, on utilisait encore la cavalerie, des uniformes étaient visibles de très loin... Les morts furent très nombreux, et pour beaucoup de soldats ce fut la débandade...

    Face à cette situation, les chefs mirent sur pied des cours martiales : des soldats, mais aussi des civils furent passés par les armes après un jugement expéditif, sans présence d'avocat, sans appel, ni recours, sans recours en grâce.

    A ce sujet, nous dit le conférencier, il faut voir le film de Stanley Kubrick "Les sentiers de la gloire", inspiré, en partie, de l'affaire des caporaux de Souain.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_caporaux_de_Souain

    Pour ma part, j'ai visionné ce film dernièrement au cinéma de Châtillon sur Seine, j'ai été bouleversée tant ce film est  extraordinairement proche de la réalité. Ce long métrage fut d'ailleurs interdit en France de 1957 à 1975, sous la pression d'anciens combattants.

    (dommage qu'il n'était pas doublé, entendre des poilus français s'exprimer en anglais, ça fait drôle..., remarque personnelle...)

    Il y eut environ 650 cas de fusillés pour insubordination, 55 exécutions sommaires probables, Plus de 1000 cas de fusillés pour espionnite et droit commun.

    En Côte d'Or on en a compté six, dont le nom n'est évidemment pas inscrit sur des Monuments aux Morts.

    (A consulter : http://www.francegenweb.org/~wiki/index.php/Soldats_fusill%C3%A9s_pour_l%27exemple_en_1914-1918  )

    Le conférencier nous projeta des extraits d'un film réalisé pour FR3 Lorraine "Adieu la vie, adieu l'amour", titre tiré de la fameuse "Chanson de Craonne"(ou de Lorette).

    "Les lacunes de la guerre 14-18", une conférence proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    Deux copies d'écran  sur une exécution :

    "Les lacunes de la guerre 14-18", une conférence proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Les lacunes de la guerre 14-18", une conférence proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    Les fusillés "pour l'exemple" ont été souvent confondus avec les mutins de 1917. La LDH entre les deux guerres mondiales a lancé une étude sur ce sujet, de façon à avoir une connaissance historique meilleure.

    D'autres faits ont existé : l'emprisonnement d'étrangers vivant en France depuis longtemps, comme des Autrichiens, des personnes d'Europe Centrale.

    En 1916, les cours martiales furent supprimées, mais des cas d'exécutions sommaires existèrent encore : un poilu qui se couchait dans un trou et faisait semblant d'être mort pour ne pas aller à l'assaut, était  tué par son supérieur d'une balle dans la tête. Il n'a pas été fusillé, donc n'a pas été  répertorié.

    D'autres personnes furent déportées dans des bagnes militaires : forteresses, prisons, bagne de Cayenne, on se débarrassait ainsi des "mauvais sujets"

    La réhabilitation des "Fusillés pour l'exemple" est complexe, sans beaucoup de traces écrites, il est difficile de faire la différence entre insubordination, espionnite etc...

    Les sénateurs dans une session ordinaire le 19/12/2008 ont proposé une loi de réhabilitation :

    Aujourd'hui... il ne s'agit pas de rouvrir les procès individuellement, pas plus de pardonner, de gracier ou d'amnistier, mais de réhabiliter pleinement, publiquement, collectivement, c'est-à-dire accorder réparation d'un déni de justice majeur dont ont été victimes des innocents, victimes d'un système qui les a broyés.

     Les Anglais, nous dit Gilles Manceron,  ont accordé une grâce générale à tous ces fusillés (car il y en a eu dans leurs rangs, comme dans celui des italiens, allemands etc...)

    Seuls les Australiens, qui combattaient avec le Commonwealth, n'ont jamais fusillé un seul de leurs hommes.

    Il serait temps tout de même de réhabiliter ces pauvres poilus français morts pour l'exemple...mais hélas des réticences existent.

    "Les lacunes de la guerre 14-18", une conférence proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    Gilles Manceron aborda ensuite le sort des troupes coloniales, les soldats oubliés, "qui ont payé le prix du sang sans en être remerciés"  (Rama Yade).

    C'est le général Mangin qui voyant l'hécatombe des soldats français, eut l'idée d'incorporer dans l'armée, des troupes venues de notre empire colonial, qu'il appelait "La force noire".

    Le recrutement fut difficile dans le nord de la Côte d'Ivoire, il y eut des révoltes dans l'Aurès.

    Les tirailleurs arrivés en France étaient très encadrés par des zouaves. Le général Nivelle, au "Chemin des Dames" n'a pas lésiné sur la mise au combat des troupes coloniales, il y eut des exécutions sommaires car les coloniaux ne parlaient pas vraiment le français et ne pouvaient s'exprimer.

    Ces coloniaux venaient du Maroc, de Tunisie, d'Algérie, du Soudan, du Sénégal, de Côte d'Ivoire, de Madagascar, de Nouvelle Calédonie, des Antilles, d'Indochine. Les asiatiques ne combattaient pas, mais étaient dévolus aux travaux de terrassement (voir le film "La vie et rien d'autre" qui nous en montre)

    Il faut absolument lire ce que Gilles Manceron écrit sur son blog, c'est passionnant, tellement documenté :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/gilles-manceron/101114/les-soldats-coloniaux-de-14-18-eternels-oublies

     

    "Les lacunes de la guerre 14-18", une conférence proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    Bernard Marmorat donna ensuite la parole aux auditeurs qui posèrent à Gilles Manceron, des questions sur la réhabilitation, sur la façon dont les autres armées étrangères, qui ont participé au conflit ont agi, et sur le sort des civils soupçonnés d'espionnage, sur les monuments érigés en mémoire de "l'Armée Noire"( l'un à Reims, l'autre à Bamako, capitale de l'ancien Soudan français, actuellement au Mali)

    "Les lacunes de la guerre 14-18", une conférence proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    J'ajoute une vidéo du film "Ces poilus venus d'ailleurs", (cité dans le blog de Gilles Manceron), à vraiment regarder en hommage à tous ces coloniaux qui ont donné leur sang pour la France, sans en être remerciés.

    Merci à Gilles Manceron et à la LDH de Châtillon sur Seine qui nous ont fait découvrir des événements que nous ne connaissions finalement qu'assez peu et qui méritent d'être mis au jour.


    1 commentaire
  •  Les visiteurs du jardin de Christian Labeaune sont toujours bien reçus : mangeoire attirante, discrétion du cinéaste...je suis sûre que Christian,qui les aime tant, les a gâtés pour Noël !

    Les vidéos sont magnifiques, régalez-vous sans modération...Christian Labeaune a filmé ses adorables visiteurs, oiseaux, écureuil...

     

     


    1 commentaire
  •  Depuis plusieurs années, les habitants de Flavigny sur Ozerain réalisent des crèches derrière les fenêtres de leurs habitations, et parfois dans des lieux insolites..

    Flavigny sur Ozerain est aussi un très beau village, qu'il faut absolument visiter.

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Voici quelques unes des 80 crèches présentées, de jour. Bien sûr elles doivent être bien plus belles la nuit, puisqu'elles sont illuminées...Mais hélas, en hiver, je n'aime pas sortir après la tombée du jour...

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Je suis allée photographier les crèches début décembre, celle du Petit Séminaire n'était pas terminée, Jésus et ses parents y ont certainement été installés hier...

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

    Crèches 2014 à Flavigny sur Ozerain

     


    1 commentaire
  • Joyeux Noël 2014 à tous mes lecteurs...

    Le temps est venu de croire en la magie des jours de fête ...aussi je vous souhaite à tous et à toutes, un excellent Noël, rempli d’amour et d’amitié.

    Joyeux Noël 2014 à tous mes lecteurs...


    10 commentaires
  • Retenez votre soirée du dimanche 21 décembre !

    Première surprise: la neige était bien là, elle a fait le bonheur des enfants...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Deuxième surprise :le père Noël avait pris place sous une tonnelle drapée de rouge...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Troisième surprise : Magic Tom, un habile plieur de ballons réalisait de petites merveilles que les enfants pouvaient emporter...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Quatrième surprise : la locomotive du père Noël...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...où avaient pris place de joyeux lutins musiciens...

    (vous pourrez mieux les voir et surtout les entendre sur la vidéo qu'a réalisée Pierre Magès)

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Les Commerçants des Vitrines châtillonnaises tenaient des stands de restauration, ici du vin chaud...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Des huîtres...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Des marrons grillés :

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Des gaufres :

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Des crêpes :

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Des saucisses au barbecue pour sandwichs :

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Ici on pouvait se procurer des lanternes lumineuses..

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    et jouer à un jeu surprenant...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    La Mère Noël faisait estimer le coût de tous les objets de son caddie...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Tandis que l'animateur, Michael Richebourg, présentait le déroulement de la soirée...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    La patinoire, installée l'avant veille par la Municipalité, faisait des heureux...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    ainsi que le manège pris d'assaut...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Le petit chalet accueillait aussi le Père Noël (Il y aurait donc deux ??, des jumeaux sans doute !)

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    La foule se pressait place de la Résistance en attendant le magnifique feu d'artifice final.

    Claudie Hardouin m'a envoyé ses photos, elle les réussit tellement mieux que moi...Merci à elle !

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    les Vitrines Châtillonnaises nous ont réservé bien des surprises durant leur soirée féérique...

    Pierre Magès a réalisé une superbe vidéo de cette soirée féérique, merci aussi à lui.


    3 commentaires
  • Le petit Romain va pouvoir fêter Noël dans sa maison restaurée, quelle joie pour lui et ses parents !

    Romain est atteint d'une maladie très grave qui l'oblige à subir de très lourdes chimiothérapies.

    Chacun sait que les chimiothérapies font chuter l'immunité et qu'il faut que Romain, lors de ses retours à la maison, soit dans une ambiance saine, ce qui n'était pas le cas jusqu'à aujourd'hui.

    Mais grâce à l'association "L'aident Z" qui a demandé de l'aide à Marc-Emmanuel et son équipe de l'émission "Tous Ensemble", grâce à la centaine de bénévoles de Côte d'Or, mais aussi de l'Aube et de la Haute Marne qui ont travaillé avec enthousiasme, la maison a été sécurisée.

    Romain pourra donc rentrer chez lui entre ses chimiothérapies, c'est merveilleux ! Un bel exemple de solidarité qu'il faut applaudir !

    Voici des photos de quelques bénévoles lors du chantier, en compagnie de Marc-Emmanuel, animateur de "Tous Ensemble" sur TF1...

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Claudia Tagbo est venue participer, elle aussi, à la rénovation de la maison..

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Et la semaine dernière, c'était le grand jour de la remise des clefs de leur maison rénovée, aux parents de Romain.

    Tous les bénévoles étaient réunis à 19 heures 30 dans la salle des fêtes de Montigny sur Aube pour assister à l'événement...mais un des collaborateurs de Marc-Emmanuel a annoncé que la remise des clefs aurait lieu à 22 heures...

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Il restait du temps à passer, mais ce ne fut pas du temps perdu, car les bénévoles se sont retrouvés pour une fête joyeuse animée par les Pompiers de Paris, une bande de très joyeux lurons ...

    Voici tout d'abord l'équipe d e L'aident Z, sans qui rien n'aurait eu lieu, des femmes généreuses que l'on peut féliciter.

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Quelques bénévoles, venus pour certains de très loin, comme Philippe Ouvrai et ses fils François et Julien, dont l'entreprise se trouve à Troyes.

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Les artisans de la SARL de la Prairie, Claude Mades de Baroville (10200), et Daniel Milesi de Fontaine (10200).

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le Président et le chef d'orchestre de La Lyre Châtillonnaise.

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    La décoratrice de Tous Ensemble a été récompensée pour son beau travail.

    Dès que l'émission sera passée (fin janvier peut-être) je vous montrerai l'intérieur et l'extérieur rénové, Gilles Surirey, bénévole assidu ,me  donnera ses photos. Il est interdit de les montrer avant le passage de "Tous Ensemble" sur TF1, c'est bien normal.

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Les pompiers de Paris qui sont venus travailler par groupes de 10, chaque semaine :

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    22 heures ont sonné au clocher de Montigny, il était temps de se rendre à Veuxhaulles sur Aube...Et ce fut le grand moment (filmé bien sûr) de la remise des clefs aux parents de Romain en présence de son grand frère . Tous très émus bien évidemment !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Puis tout le monde est revenu à Montigny pour accueillir les parents de Romain...

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Et quelle joie ! Romain et son grand- frère les ont accompagnés !

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    (Romain a eu le droit de venir par le professeur qui le soigne)

    Le chantier de "Tous Ensemble" chez Romain, à Veuxhaulles sur Aube, est terminé !

    Voici le communiqué de L'aident Z :

    L'association L'aident Z et sa Présidente Monique Charlier tiennent à remercier tous les acteurs et bénévoles sans qui rien n'aurait été possible.

    - L'équipe du professeur Couillaud CHU de Dijon spécialisée en maladies rares, a permis la venue rapide de l'émission.

    - Les entreprises  Gresset - Bobant – Orvitis   et Lardenoy - Strassel Fleurs - Plomberie Lescot - L'entreprise Ouvrai de Troyes- la SARL de la Prairie- Sodexo Valduc-– Les Brasseries d' Intermarché de Chatillon et Montbard - Brico Marché de Montbard - JSP Jeunesse de Chatillon par le biais de la MJC- la Boucherie- Traiteur Jonquet -Le Restaurant "Le Saint Vorles "- Le Restaurant Pizzeria "0 Mile Pâtes" - Les Pâtisseries Barbier et Pep's –, la Station AVIA,  la BNP de Châtillon - la Lyre Chatillonnaise - – Auchan, partenaire pour la vente des 700 pâtisseries dans la galerie marchande- La Calèche de La Chaume- la pisciculture des Truites de l'Aube- la Municipalité de Vanvey- la Municipalité de Montigny- les nombreux habitants de Veuxhaulles et sa municipalité, et le CCAS, pour avoir prêté la salle des fêtes, transformée en cantine tout le temps des travaux - l'Amicale des anciens pompiers -– Elise, amie de la maman de Romain - Guy Maréchal, Agriculteur ,– la famille Surirey et Monique la maman de Gaëll  - la sono de Sound Système Musique de Chatillon, Johnny Guitare et son fan club.

    A noter que toutes les manifestations ont rapporté 9000 Euros destinés à l'achat de petit matériel.

    A Châtillon sur Seine, peu d'artisans et de commerçants se sont impliqués c'est bien dommage.

    Je tiens à féliciter pour leur générosité : la menuiserie Gresset, la boucherie-Charcuterie Jonquet, les pâtisseries Barbier et Peps (ancienne Guichette), la pizzeria aux Mil Pâtes, le restaurant Saint Vorles, Strassel-Fleurs, la station service Avia qui a pensé à mettre une urne pour recueillir des dons, la BNP, La Lyre Châtillonnaise, les jeunes de la MJC Lucie Aubrac, Intermarché et Auchan.

    Une bonne action n'est pourtant jamais perdue, rien qu'en terme de publicité...

    Je vous préciserai bientôt la date de la diffusion de l'émission "Tous Ensemble à Veuxhaulles",  ce sera un samedi, sur TF1 à 11 heures et à 17 heures.


    2 commentaires
  •  Chamesson, comme Minot a obtenu le label d'une fleur au palmarès des villages fleuris de Côte d'or.

    Voici quelques images de son fleurissement en fin d'été.

    Près de la mairie :

    Chamesson, village fleuri...

    Chamesson, village fleuri...

    Le long de la Seine :

    Chamesson, village fleuri...

    Chamesson, village fleuri...

    Chamesson, village fleuri...

    Près de la salle des Fêtes :

    Chamesson, village fleuri...

    Chamesson, village fleuri...

    Chamesson, village fleuri...

    Chamesson, village fleuri...

    Chamesson, village fleuri...


    1 commentaire
  • Les photos sont cliquables et tatouées.

    Si vous les voulez vierges et en grande dimension demandez les moi à cette adresse mail :

    myta55@orange.fr

    Je vous les enverrai de la part de leurs auteurs

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc vu du ciel, de très belles photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc vu du ciel, de très belles photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...

    Le canton d'Aignay le Duc, vu du ciel Photos de Jean et Sophie Ponsignon et de Jean-Pascal et Nicole Dufour...


    votre commentaire