•  Le repas des Aînés 2014 a réuni presque 300 personnes dans la salle Luc Schréder, un nombre toujours grandissant au cours des années, a souligné Hubert Brigand.

    Colette Roussel, adjointe à la Vie Sociale, a présenté le menu et, avec monsieur le Maire, a souhaité une très belle après-midi aux convives.

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Hubert Brigand est allé saluer toutes les personnes présentes...

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Voici les délicieux plats servis :

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Un virtuose de l'accordéon a enchanté les convives en les faisant danser...

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    accompagné par un châtillonnais bien connu....

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Quelques danseurs :

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Quelques tables :

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Les conseillères Municipales ont offert de jolies fleurs aux dames présentes...

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Et les conseillers en ont fait autant !

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Un joyeux ban bourguignon a  remercié la Municipalité pour cette agréable après-midi, mais aussi les musiciens et l'équipe de cuisine...

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

    Le repas des Aînés a eu lieu dimanche 23 novembre 2014 salle Luc Schréder

     


    votre commentaire
  •  Michel Lagrange, poète et écrivain bien connu dans notre région, a écrit un superbe texte sur son pays d'adoption, le Châtillonnais, dont il décrit et valorise toutes les facettes.

    Il a eu l'excellente idée d'offrir son manuscrit à la Ville de Châtillon sur Seine pour qu'elle le remette à la Bibliothèque Municipale.

    François Gaillard a eu le grand honneur de présenter Michel Lagrange à l'assistance, lui qui l'a eu comme professeur de Français au Lycée Désiré Nisard. Il l'a fait avec beaucoup d'émotion, tellement il a apprécié cet enseignant qui sut si bien lui ouvrir les portes de la culture.

    Michel Lagrange a remis son manuscrit " Leçon de paysage en hommage à la ville de Châtillon    sur Seine" à Hubert Brigand, maire de la ville

    Michel Lagrange a remis son manuscrit " Leçon de paysage en hommage à la ville de Châtillon    sur Seine" à Hubert Brigand, maire de la ville

    Michel Lagrange a remis son manuscrit " Leçon de paysage en hommage à la ville de Châtillon    sur Seine" à Hubert Brigand, maire de la ville

    Michel Lagrange, avant la lecture de son texte "Leçon de paysage en hommage à la ville de Châtillon sur Seine", nous a conté pourquoi il est tombé amoureux de notre petit coin de Bourgogne. Nommé dans le Châtillonnais, ses camarades de Faculté le prévenaient que ce pays "lointain" était "ravitaillé par les corbeaux" !!! il n'en a eu cure, et a découvert , en compagnie de son épouse, elle aussi professeur au lycée, les immenses charmes de sa région d'adoption. Tous deux auraient pu demander leur mutation, ils n'en ont rien fait, tant ils ont été séduits par la richesse de notre territoire : nature splendide, histoire monastique très riche, découvertes datant du Halstat uniques au monde, avec la tombe de Vix et bien d'autres merveilles négligées par les dijonnais qui pensent que le Châtillonnais est un désert humain et culturel ! Qu'ils ont tort !

    Michel Lagrange a remis son manuscrit " Leçon de paysage en hommage à la ville de Châtillon    sur Seine" à Hubert Brigand, maire de la ville

    Michel Lagrange nous a ensuite lu sa magnifique ode au châtillonnais, un long texte passionné... et passionnant. Nous avons été suspendus à ses lèvres tant son texte était magique, évoquant la princesse de Vix "au bois dormant", la Douix, Saint Vorles, Saint Bernard, les églises, les maisons anciennes, la nature avec la Seine près de sa source, les forêts de feuillus qui abritent des espèces rares et une faune magnifique, l'histoire ancienne et contemporaine...

    C'était très beau, bravo monsieur Lagrange pour ce cadeau que vous faites à la ville et à ses habitants qui pourront consulter votre si beau manuscrit.

    Peu d'ouvrages littéraires ont été consacrés à la ville de Châtillon sur Seine et au Châtillonnais. Francis Carco dans "mémoires d'une autre vie" l'avait fait auparavant, mais d'une façon romanesque... sans égaler votre magnifique ouvrage qui glorifie notre région.

    Michel Lagrange a remis son manuscrit " Leçon de paysage en hommage à la ville de Châtillon    sur Seine" à Hubert Brigand, maire de la ville

    Le manuscrit a été ensuite remis à Hubert Brigand, Maire de Châtillon sur Seine....

    Michel Lagrange a remis son manuscrit " Leçon de paysage en hommage à la ville de Châtillon    sur Seine" à Hubert Brigand, maire de la ville

    qui l'a confié ensuite a Annick Gueneau la Bibliothécaire...

    Michel Lagrange a remis son manuscrit " Leçon de paysage en hommage à la ville de Châtillon    sur Seine" à Hubert Brigand, maire de la ville

    Mon vœu le plus cher : que ce manuscrit soit imprimé et que chaque Châtillonnais puisse l'acquérir et le transmettre plus tard à ses enfants et petits enfants, car toutes les beautés passées et présentes de notre chère région sont réunies dans le texte de Michel Lagrange.


    votre commentaire
  • Magnifique bord de Loire sur la route du meeting aérien de ROANNE

    Le meeting de Roanne, , vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Roanne, , vu par Nicole Prévost

    Aviation militaire de la grande guerre à nos jours

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Parapente à moteur

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Les parachutistes

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Repliage précis du parachute

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    BOEING STEARMAN

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    LE BIPLAN  et le TRIPLAN

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    L 39 ALBATORS

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

     LA PATROUILLE CAPTENS

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Merci à MARIANNE et ADAM pour cette magnifique présentation

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

    Une très belle acrobatie !!!

    Le meeting de Roanne, vu par Nicole Prévost

     


    votre commentaire
  • "Jaurès

    Le public du pays châtillonnais et au-delà a été invité à découvrir une exposition consacrée à Jaurès dont on commémore cette année le centenaire de sa disparition, puisqu’il a été assassiné le 31 juillet 1914 trois jours avant le début des hostilités du conflit de la première guerre mondiale.

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    L’exposition, en partenariat avec le Lycée Désiré Nisard a été visible salle Louis PASCAL. L’ensemble , constitué de panneaux a permis de comprendre de manière pédagogique les points les plus saillants du cheminement Jaurésien. A partir de son assassinat, à rebours donc , sont reconstitués son itinéraire et sa formation, les différentes facettes de l’homme politique , ses engagements et enfin l’importance de Jaurès dans la mémoire collective.

    1- L'assassinat :

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    2-devenir Jaurès :

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    3-Le géant politique :

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    4-l'humanisme Jaurésien :

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    5-de l'homme au mythe :

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    "Jaurès, un pacifiste pragmatique" une exposition proposée par la Ligue des Droits de l'Homme

    La Ligue des Droits de l’Homme est particulièrement sensible à Jaurès, car Francis de Pressence, Président de la LDH de 1903 à 1914 fut l’ un de ses compagnons de route , dreyfusard, militant et pour lequel Jaurès a rendu un hommage solennel lors de son décès.

     


    1 commentaire
  •  Monsieur Paingat de Bissey la Côte, a présenté, le jour du 11 novembre 2014, sa superbe collection de matériel militaire, dans la salle des fêtes de son village.

    Il m'a envoyé des photos de l'événement, merci à lui !

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Les habitants de Bissey la Côte se sont réunis le 11 novembre autour de leur maire René Carteret, pour commémorer l'Armistice de 1918 : dépôt de gerbe, minute de silence,chant de la Marseillaise par les enfants du village.

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte

    Une exposition de matériel militaire à Bissey la Côte


    1 commentaire
  •  Pour récolter de l'argent nécessaire à l'achat de matériaux destinés à la rénovation d'une maison à Veuxhaulles sur Aube...

    http://www.christaldesaintmarc.com/tous-ensemble-a-veuxhaulles-sur-aube-a113274186

    les bénévoles de "Tous Ensemble" ont confectionné plus de 300 gâteaux qui ont été vendus samedi 15 novembre dans la galerie marchande d'Auchan.

    Je n'ai pu m'y rendre qu'en fin d'après-midi, tout était pratiquement vendu, les acheteurs se pressaient tout de même pour acquérir les derniers gâteaux.

    Une vente de gâteaux au profit du chantier "Tous ensemble" à Veuxhaulles sur Aube

    Une vente de gâteaux au profit du chantier "Tous ensemble" à Veuxhaulles sur Aube

    Une vente de gâteaux au profit du chantier "Tous ensemble" à Veuxhaulles sur Aube

    Une vente de gâteaux au profit du chantier "Tous ensemble" à Veuxhaulles sur Aube

    Une vente de gâteaux au profit du chantier "Tous ensemble" à Veuxhaulles sur Aube

    Une vente de gâteaux au profit du chantier "Tous ensemble" à Veuxhaulles sur Aube

    Une autre vente de gâteaux aura lieu samedi 29, toujours au même endroit, avec une belle surprise musicale...

    D'autres animations sont prévues : repas, concert...

    Des nouvelles bientôt !


    votre commentaire
  • Une balade d'automne dans la plaine châtillonnaise intitulée" entre Semailles et Moissons".

    Un Agriculteur du Châtillonnais ensemence un immense champ avec un non moins immense semoir, tracté par un imposant tracteur.

    Balade en automne, par René Drappier

    Balade en automne, par René Drappier

    Balade en automne, par René Drappier

    Balade en automne, par René Drappier

    La future récolte de colza.

    Balade en automne, par René Drappier

    Que la nature est belle avec ce magnifique soleil sous l'oeil malicieux de madame tourterelle.

    Balade en automne, par René Drappier


    votre commentaire
  • Michel Serex me signale que le spectacle donné salle des conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, par le Théâtre de l'Impossible, lors du Festival Carco : "Le Paris de M'sieur Francis", va être présenté à Paris (et peut être bientôt à Dijon)...

    Carco de nouveau évoqué à Paris !

     


    votre commentaire
  • La grande Guerre des Musiciens , un spectacle à voir au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    Après l’hommage au maréchal Joffre, les évocations de la vie quotidienne des Français pendant la Grande Guerre, une exposition “Une autre vision de la guerre” et l’évocation du conflit à travers la chanson populaire, la Ville de Châtillon-sur-Seine a poursuivi son cycle de manifestations par une soirée consacrée à “La grande guerre des musiciens”.

    Lorsque la Grande Guerre éclate, les musiciens s’engagent. Ravel est conducteur de camion militaire, Roussel veut intégrer la Marine, Durosoir pratique la musique au front avec des camarades musiciens, tout comme Hindemith, qui joue les quatuors de Debussy, Kreisler est blessé dès 1914, Schönberg sert à l’arrière comme réserviste.

     Ce spectacle multimédia a été donné vendredi 14 novembre, à 20 h 30, au Théâtre Gaston-Bernard par la Folia, orchestre de chambre d’Alsace. Cette formation de douze musiciens est dirigée par Hugues Borsarello, violon solo, qui a imaginé et monté ce spectacle qui met en scène l’orchestre, le récitant Alain Carré, comédien et metteur en scène, et une projection de photos et de vidéos pour constituer un spectacle pluridisciplinaire et vivant.

    Techniquement, en avant-scène, un voile de tulle a reçu les images tout en laissant deviner les musiciens tandis que le récitant, Alain Carré, s'est tenu sur le côté du devant de scène.

    Les  textes lus par Alain Carré ont fait revivre les œuvres littéraires de Maurice Genevoix pour la France ou Erich Maria Remarque pour l’Allemagne avec des extraits de "Ceux de 14" , "Sous Verdun" et "La Mort de près" et aussi d’ "À l’ouest, rien de nouveau".

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    Sur le voile de l’écran nous avons pu voir les photos des compositeurs, des vues de la vie quotidienne, des cartes postales d’époque françaises ou allemandes, des gravures et des peintures....

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    Et, derrière le tulle, sont apparus les musiciens (forcément un peu flous malheureusement...)

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    Le premier violon, le chef d'orchestre Hugues Borsarello est venu jouer en solo devant le voile...

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    Un petit film a fait revivre le torpillage du Lusitania...

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

     La partie musicale, dirigée par Hugues Borsarello violon solo, a évoqué les œuvres de douze compositeurs allemands, anglais, français, autrichiens, belges et néo-zélandais qui ont comme point commun d’avoir été mêlés au conflit. Ils ont été combattants en première ligne, en réserve, dans les tranchées ou dans la marine, ambulanciers ou artilleurs et tous ont puisé dans leur vécu de ce terrible conflit pour créer des œuvres qui sont parvenues jusqu’à nous.

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    La grande Guerre des Musiciens , un spectacle magnifique au Théâtre Gaston Bernard de Châtillon sur Seine

    Nous avons pu entendre des œuvres de Frank Bridge, Claude Debussy, Lucien Durosoir, Paul Hindemith, Ralph Vaughan Williams, Fritz Kreisler, Maurice Ravel, Albert Roussel, Arnold Schönberg, Jean-Jacques Werner, Eugène Ysaye, Arnold Trowell, Bela Bartók


    votre commentaire
  •  Jenry Camus a présenté une superbe conférence sur l'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales devant un public passionné, venu très nombreux l'écouter.

    Il a eu l'extrême gentillesse de me donner le texte de sa conférence et les photos de ses cartes postales.

    Le texte était très important, je n'en ai retenu que les grandes lignes, et j'ai choisi quelques cartes postales seulement parmi les centaines présentées. L'article aurait été beaucoup trop long pour l'éditeur ...

    Si vous n'êtes pas venu, vous avez eu tort, cette conférence était passionnante et très originale !

    Jeanne d'Arc

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Ecoutons donc Jenry :

    Jeanne d’Arc est un des grands personnages de l’Histoire de France. Une vie très courte : 1412-1431, morte à 19 ans. Une extraordinaire épopée de 3 années de 1428 à 1431 de Domremy à Rouen que je vais vous présenter à travers les cartes postales. J’y ajouterai une seconde partie : le mythe, un engouement national après la béatification de Jeanne d’Arc, le 18 avril 1909.

    J’espère que cette découverte de l’épopée de Jeanne d’Arc et des villes johanniques à travers les cartes postales va vous intéresser. C’est un choix, pas évident, parmi les 5000 cartes de ma collection.

    Vous verrez beaucoup de cartes anciennes. Car aujourd’hui, la carte postale n’est éditée que pour les villes ou des sites classés. Elle s’intéresse beaucoup plus au tourisme qu’à l’histoire et sans carte ancienne, cette conférence serait impossible à réaliser.

    L'épopée de Jeanne d'Arc

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    La grande pitié du royaume de France est due à la guerre dite de cent ans (1338-1443), une guerre opposant les français aux anglais et à leurs alliés bourguignons. Je ne vais pas ici faire l’historique de cette guerre.

    Disons qu’au moment de la naissance de Jeanne d’Arc, en 1412, le roi de France Charles VI est fou (il mourra en 1422) et Armagnacs et Bourguignons se partagent le pouvoir. Un trône que réclame également le nouveau roi d’Angleterre Henri V (1413) qui écrase l’armée française à Azincourt, le 25 octobre 1415.

    Le Dauphin Charles se réfugie à Bourges et, en 1419, il fait assassiner le duc de Bourgogne Jean sans Peur. Son fils Philippe le Bon s’allie aux Anglais.

    En 1420, par le honteux traité de Troyes, Isabeau de Bavière, épouse du roi fou, offre sa fille Catherine en mariage au roi d’Angleterre et le reconnaît régent de France.

    En 1422, Charles VI et Henri V meurent. Le duc de Bourgogne refuse le trône et marie sa sœur Anne au Duc de Bedford qui devient régent de France.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Les Anglais sont en Guyenne, Normandie et Ile de France. Ils se partagent la Picardie et la Champagne avec les Bourguignons, qui eux-mêmes possèdent la Bourgogne, la Picardie, les Flandres et le Brabant. Le reste de la France (excepté la Bretagne) est pour le Dauphin Charles. En réalité le Dauphin est roi de Bourges (Sologne, Berry et Tourangeau) et en 1428, les anglais assiègent Orléans, porte vers les provinces fidèles au Dauphin.

    Et là, un petit village…

     Domremy : Là où tout a commencé

    Village du Barrois mouvant à la frontière de la France et de la Lorraine, coupé en deux par la Meuse. En terre anglo-bourguignonne d’une part et dépendant de Vaucouleurs, place-forte fidèle au Dauphin.

    Voici la maison natale de Jeanne d’Arc, l'église paroissiale et la basilique de Bois Chenu

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    « Quand j’eus l’âge d’environ 13 ans, j’eus une voix de Dieu pour m’aider à me gouverner. Et la première fois j’eus grand peur. Et vint cette voix environ l’heure de midi, au temps de l’été, dans le jardin de mon père.

    Il me semblait que c’était une digne voix et je crois que cette voix était envoyée par Dieu. Lorsque j’eus oui par trois fois cette voix, je connus que c’était la voix d’un ange. Cette voix m’a toujours bien gardée et je comprenais bien cette voix.

    Elle m’enseigna à bien me conduire, à fréquenter l’église. La voix me disait encore que je lèverais le siège mis devant Orléans.»

    Jeanne entendra les voix de Saint Michel, Sainte Catherine et Sainte Marguerite jusqu’en 1428. Jeanne deviendra de plus en plus pieuse, ce qui lui attire beaucoup de moqueries de ses proches.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

     Le départ de Vaucouleurs

    La date de départ de Jeanne de Vaucouleurs a été discutée par les historiens. Aujourd’hui on s’accorde pour dire que C’est le dimanche des Bures, premier dimanche de carême, le 12 février 1429.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Elle franchit la porte de France avec son escorte composée de Jean de Metz, Bertrand de Poulengy et leurs écuyers, de Colet de Vienne, messager royal et l’archer Richard.

    De Vaucouleurs à Chinon

    500 kms en 11 jours du 12 au 23 février 1429.

    50 kms par jour (c’est l’hiver et il faut éviter les rencontres avec les anglo-bourguignons)

    St Urbain – Clairvaux – Pothières – Auxerre – Mézilles – Gien – Salbris – Romorantin – Saint Aignan – Sainte Catherine de Fierbois - Chinon

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Chinon

    Jeanne arrive à Chinon le 23 février. Le Dauphin la fera attendre 2 jours avant de la recevoir

    Dans cette imposante forteresse, il reste la cheminée devant laquelle la rencontre eut lieu. Des travaux importants ont permis de restaurer et couvrir les logis royaux.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une magnifique conférence de Jenry Camus

    L’entrevue avec le Dauphin

    Cette entrevue a fait couler beaucoup d’encre :

    -Le Dauphin caché parmi 300 chevaliers est reconnu par Jeanne

    -Qu’a dit Jeanne en aparté au Dauphin (Ni Jeanne ni Charles VII ne le diront)

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

     L’interrogatoire

    Interrogatoire par les maître en théologie qui dura 3 semaines et qui ne trouvèrent que bien, humilité, virginité, dévotion, honnêteté, simplicité.

    Malheureusement le compte-rendu de ce procès n’existe plus.

    Parallèlement Jeanne de Preuilly et Jeanne de Mortemer vérifièrent que Jeanne n’était pas un garçon et était bien pucelle.

    Blois

    Le Dauphin va doter Jeanne d’une maison militaire. Un intendant Jean d’Aulon. 2 pages Louis de Coutes et un certain Raymond. 2 hérauts, Ambleville et Guyenne,. Un clerc comptable Mathelin Raoulet. Un aumonier Jean Pasquerel et quelques lances. Ses frères Pierre et Jean, Jean de Metz et Bertrand de Poulengy.

    C’est à Blois que l’armée se réunit avant de partir pour Orléans.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    De Blois à Orléans

    L’armée quitte Blois pour Orléans le 28 avril 1429. Cette armée que Jeanne conduit est en fait commandée par le Duc d’Alençon. Elle est constituée de 450 hommes.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Orléans est libéré, Jeanne est entrée de plein pied dans l’Histoire de France. Et Orléans n’oubliera pas.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Elle livrera trois autres batailles : Jargeau, Meung et Beaugency

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Le Sacre

    De Henri 1er en 1027 à Charles X en 1825, tous les souverains ont été sacrés à Reims sauf Louis VI le Gros et Henri IV.

    Le Dauphin, qui a passé la nuit en prières dans la cathédrale, prête serment de protéger la France.

    L’archevêque dit la messe et bénit insignes et vêtements royaux. Plus ou moins confectionnés dans la nuit car le sceptre, l’anneau, la main de justice, le manteau sont à Saint-Denis en terre anglaise.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Le roi est oint avec un peu de liquide de la sainte ampoule (gardée en l’église Saint Rémi de Reims), reçoit la tunique et la couronne royale et monte sur le trône acclamé par le peuple.

    Tous les grands du royaume sont présents à l’exception du duc de Bourgogne, de l’évêque de Beauvais Pierre Cauchon et de la reine Marie d’Anjou, laissée à Bourges vu les dangers du voyage. Richemont n’a pas été invité.

    Jeanne au sacre

    Jeanne assiste à la cérémonie brandissant son étendard « Il avait été à la peine, c’était raison qu’il fût à l’honneur »

    Le célèbre tableau de Jean-Auguste Ingres (1780-1817) qui est au musée du Louvre représente cette scène (cheveux longs de Jeanne et jupette sont fantaisistes)

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Après le sacre, Jeanne n’a qu’un but, conduire le roi à Paris, ville toujours aux mains des anglais.

    Plusieurs villes bourguignonnes (Château-Thierry, Crécy, Soissons, Provins) ont ouvert leurs portes au roi qui, à l’insu de Jeanne, négocie une trêve 15 jours avec le duc de Bourgogne.

    Le 15 août, les armées françaises (6000 hommes) et anglaises (8000 hommrs) sont face à face à Montepilloy près de Senlis. On s’observe, on s’invective toute la journée et on se retire sans combattre.

    Charles VII signe une nouvelle trêve de 4 mois avec les bourguignons, laissant Jeanne et le duc d’Alençon mettre le siège devant Paris

    Début avril, Jeanne quitte Sully avec son frère Pierre, Jean d’Aulon et une troupe de piémontais dirigée par le routier Barthélemy Beretta. La Hire et Xaintrailles la rejoindront et c’est une troupe d’environ 1000 hommes qui pénètre dans Compiègne le 23 mai.

    Jeanne prise devant Compiègne

    Le 24 mai, Jeanne sort de la ville richement habillée. Elle porte sur son armure une huque (manteau) de drap d’or vermeil. Elle est accompagnée par XaintRailles et 500 hommes

    A Margny-les-Compiègne, la troupe rencontre les Bourguignons de Baudot de Noyelle. Le combat à peine commencé, arrivent d’autres Bourguignons commandés par Jean de Luxembourg. Les Français commencent prudemment la retraite, mais trouvent les portes de Compiègne fermées (Guillaume de Flavy, défenseur de la ville les a-t-il trahi ?). Un archer réussit à désarçonner Jeanne et c’est un Picard, le bâtard de Wandonne, qui reçoit sa reddition.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

     Jeanne prisonnière

    Jeanne est conduite à Margny sous bonne garde. Quelle belle prise pour les Bourguignons. Et le soir même, Jeanne est présentée au Duc de Bourgogne Philippe le Bon. (Tableau du peintre bourguignon de Noyers, Isidore Patrois 1815-1884)

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Charles VII, très tôt prévenu, ne bougera pas et n’offrira aucune rançon comme il était de coutume en pareil cas.

     De Compiègne à Rouen

    Le 26 mai, Jeanne est transférée au château de Beaulieu-les-Fontaines (Oise).

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Elle réussira à enfermer ses geoliers dans une tour mais sera rattrapée dans sa fuite par le portier.

    Le procès d’office (9 janvier-26 mars) l’instruction du procès avec enquêtes et interrogatoires. Jeanne se défend avec clarté et habilité faisant l’admiration de la plupart des juges. Les résultats sont favorables à Jeanne (on ne peut lui reprocher que de porter un habit d’homme) mais Cauchon n’en tient pas compte.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Le procès ordinaire (27 mars-24 mai) 70 articles ont été tirés des réponses de Jeanne et déformés. Cela devient 70 accusations que Jeanne nie.

    Après délibération des docteurs, les 70 articles sont réduits à 12 et forment la sentence. Le renoncement à l’habit d’homme devient l’essentiel.

    Au mois d’avril, Jeanne tombe malade. Panique si elle meurt. Le médecin de la duchesse de Bedford la soigne.

    Le 9 mai, Jeanne est menacée de torture suivant la procédure de l’inquisition. Heureusement elle ne le sera pas.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'abjuration et la condamnation.

    Le 24 mai, au cimetière de Saint-Ouen, en public et devant le bûcher, on lui demande de ne plus porter l’habit d’homme. Elle demande l’intervention du pape, ce qui devrait conduire le procès à Rome. Cauchon n’en tient pas compte.

    Jeanne, affolée devant le bûcher, abjure, c’est-à-dire qu’elle reconnaît ses fautes et accepte de reprendre des habits féminins.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    C’est une condamnation à la prison d’église à vie. Ce qui n’arrange ni les anglais ni Cauchon

    Le 28 mai, le tribunal constate que Jeanne a remis ses habits d’homme (les geôliers y sont pour quelque chose) . Elle est déclarée relapse, c’est-à-dire retombée dans l’hérésie.

    Le 29 mai, sur 39 juges, seuls 3 la déclarent hérétiques, mais Cauchon passe outre et prononce la sentence la déclarant hérétique, l’excommuniant et la condamnant à mort.

    Le tableau la conduite au supplice est du même artiste Isidore Patrois

     Jeanne brûlée vive

    Le 30 mai, Jeanne est brûlée vive sur la place du Vieux Marché. Le bourreau Margier Leparmentier déclarera qu’elle a crié six fois Jésus et jettera son cœur dans la Seine.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

     Le mythe de Jeanne d'Arc

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Jeanne d’Arc est morte brûlée vive le 30 mai 1431, condamnée comme hérétique. Elle sera réhabilitée après un nouveau procès qui dura du 7 novembre 1455 au 7 juillet 1456. Ensuite, c’est l’oubli jusqu’en 1841 (la Jeanne d’Arc de Michelet) et surtout la publication par Jules Quicherat des deux procès en latin d’après les manuscrits de la BN.

    Jeanne est redécouverte. Avec les malheurs du temps, la guerre perdue de 1870-71, l’Alsace et la Lorraine rendue à l’Allemagne, Jeanne devient la bonne Lorraine, née française, symbole du peuple écrasé. La plupart des statues sont érigées dans les villes johanniques avant 1900.

     La béatification 18 avril 1909

    C’est Mgr Dupanloup, évêque d’Orléans, qui le 8 mai 1869, évoque pour la première fois la sainteté de Jeanne. Il va s’en suivre une série de procès apostoliques et ce n’est que le 18 avril 1909 que Jeanne sera proclamée bienheureuse par le pape Pie X.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une magnifique conférence de Jenry Camus

     La canonisation

    Il faudra encore attendre 11 années avant que Jeanne soit canonisée par le pape Benoît XV, le 16 mai 1920 et que la chambre des députés adopte le projet de Maurice Barrès (24 juin 1920) d’instituer une fête nationale de Jeanne d’Arc

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Les fêtes de Jeanne d’Arc

    La béatification de Jeanne d’Arc entraîna, dans toute la France, bon nombre de manifestations religieuses. La carte postale se fit le témoin de ces fêtes, présentant des intérieurs d’église pavoisés.

    Il existe des cartes postales de ces fêtes religieuses dans presque tous les départements. Il faut dire que les années 1900 à 1930 sont la grande époque de la carte postale. On photographie les villes et villages avec les habitants, les évènements. Une mine pour l’histoire de notre pays et le bonheur des collectionneurs.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

     Les fêtes à Orléans

    Bien entendu, c’est à Orléans que Jeanne d’Arc est la plus fêtée. Ce n’est plus une fête unique, mais une manifestation populaire qui se répète tous les ans au mois de mai en présence d’une personnalité. Doumergue fut le premier président en 1929. Une jeune fille de la bonne société bourgeoise et catholique tient le rôle de Jeanne d’Arc et défile dans la ville avec son escorte suivie de toutes les autorités et associations orléanaises.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

     Le Théâtre de la Passion

    Jeanne d’Arc a une belle carrière théâtrale. Du Mystère du siège d’Orléans, pièce de 20529 vers écrite en 1435 à l’Alouette d’Anouilh en 1953, on compte des centaines de pièces. Les plus célèbres, la Pucelle d’Orléans de Schiller (1801), le Mystère de la charité de Jeanne d’Arc de Péguy (1910), Sainte Jeanne de Bernard Shaw (1923), la Pucelle d’Audiberti (1950). De nos jours, on écrit encore. Plus de 20 pièces depuis 1945.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Partout en France, Jeanne est à l’honneur. Des pièces souvent écrites par des ecclésiastiques sont jouées dans des théâtres mais aussi dans les maisons d’éducation pour jeunes gens et jeunes filles et les patronages, comme ici à Bézouotte (Côte d'Or)...

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    De nombreux sculpteurs ont choisi Jeanne comme modèle .

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Jeanne d’Arc, bien malgré elle, a fait l’objet de luttes politiques, anarchistes, cléricales. Exemples, ces cartes postales reprenant des tracts de la Fédération nationale des libres penseurs ou des Francs Maçons.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Pendant la grande Guerre elle fut associée aux combats .

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Vous pourrez voir d'autres cartes postales 14-18 que m'a confiées Jenry Camus ici :

    http://www.christaldesaintmarc.com/jeanne-d-arc-et-la-grande-guerre-a113154620

    Jeanne d'Arc au cinéma

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

     Publicité et érotisme

    Jeanne est devenue un argument commercial (fromages, chocolat, gâteaux, café, etc) comme ce savon de Marseille.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

    Et de nos jours, il fallait bien voir une Jeanne érotique !

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

     Les temps n’ont guère changé et notre président attend peut-être une nouvelle Jeanne d’Arc qui lui dira : Ah ! Messire, c’est grande pitié des choses en France.

    L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une conférence de Jenry Camus

     L'épopée de Jeanne d'Arc en cartes postales, une magnifique conférence de Jenry Camusà Jenry pour cette magnifique conférence, si bien illustrée, qui nous a permis de nous remémorer l'histoire de notre "Bonne Lorraine". Beaucoup d'applaudissements ont salué le conférencier, et c'était bien mérité.

     


    6 commentaires
  • à l'initiative de Dany Bourgeois, passionné de parapentisme...

    Pierre Magès  a réalisé une belle vidéo de cet événement :

     


    votre commentaire
  •  Les étangs des Marots bien joliment filmés par Christian Labeaune...


    1 commentaire
  • Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    J'ai profité d'une belle journée d'automne pour visiter le Parc de l'Auxois, situé à Arnay sous Vitteaux.

    Nous y allions autrefois  pour acheter des volailles, surtout d'adorables poules naines d'agrément, comme, par exemple,  des "nègres soie". Plus tard il a été aménagé en parc de loisirs, nous y faisions des sorties avec l'école Maternelle.

    Aujourd'hui le parc s'est encore amélioré, il  est devenu un bien agréable zoo en plein air, où j'ai apprécié de ne pas voir d'animaux en cage, je déteste ! Les bêtes vivent sur de grands terrains propres, ils sont bien nourris, et ont l'air, ma foi, heureux, si tant on peut l'être lorsque l'on a pas de vraie liberté...

    Des naissances ont lieu au parc comme ce jeune bufflon, ici avec sa mère.

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    On voit des chameaux :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des coatis bruns :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des dingos :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des furets :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des lamas :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des loups du Canada :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des loutres :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des macaques de Barbarie :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des ratons laveurs :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des suricates :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des visons d'Amérique :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des wallabies :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des watusis :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des oiseaux comme cet ara bleu et jaune :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des autruches :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des émeus :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    des marabouts :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Les lémuriens sont la nouvelle attraction du parc de l'Auxois, ils sont regroupés dans un lieu nommé Majunga.

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Ces lémuriens ne sont pas sauvages, ils se baladent au milieu des visiteurs, qui les photographient, mais surtout ne les touchent pas ni ne les nourrissent bien entendu, c'est bien agréable d'admirer ces adorables animaux !

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Ce sont des lémurs catta :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Il y a aussi des lémurs Vari noirs et blancs, et des lémurs roux  que je n'ai pas vus.

    les lémurs Vari :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Un très beau vivarium existe au Parc de l'Auxois, bien sûr les reptiles sont dans des cages, mais ils n'ont pas l'air d'en souffrir...

    On peut y voir :

    le caïman à lunettes

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    la couleuvre d'Asie :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    l'iguane vert :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    le serpent ratier :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    le serpent lait de Nelson :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    le téju rouge :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    les tortues de Floride sont dans un bassin extérieur:

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Pour les enfants (et leurs parents !) le Parc de l'Auxois est un petit paradis, car on y trouve de nombreux  manèges et animations :

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

    Le parc de l'Auxois abrite encore bien d'autres espèces d'animaux que je n'ai pas vus, car ils dormaient, sans doute, dans leurs refuges : ours, chiens de prairie, zèbres, cerfs, grues, porcs-épics, flamants etc....

    Un espace est réservé aux animaux de la ferme comme des chèvres naines, les enfants peuvent y entrer c'est bien sympathique.

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...

     On trouve aussi des volières avec poules naines, faisans, oiseaux exotiques etc...

    Le parc de l'Auxois, un bien agréable but de promenade...


    4 commentaires
  • René Drappier et Pierre Magès ont suivi toutes les cérémonies du 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine,  René en photos, Pierre en vidéo.

    Voici tout d'abord les photos de cet événement qui fête l'Armistice de 1918, mais est aussi la commémoration du début de la Grande Guerre.

    Au Lycée Désiré Nisard :

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    La messe à Saint Nicolas :

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Au monument aux Morts Joffre :

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Au cimetière Saint Jean :

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    La descente du cortège rue Docteur Robert :

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Au Monument aux Morts du jardin de la Mairie :

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Le 11 novembre 2014 à Châtillon sur Seine

    Et maintenant, voici la vidéo de Pierre Magès :


    7 commentaires