• "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot (Images en Châtillonnais)

    Dimanche 27 janvier de 11heures à 12h15 , salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine

    Jean Millot a animé une discussion autour de l’édition des cartes postales CLB qui retracent la vie de Châtillon pendant l’occupation pacifique de l’armée américaine entre 1918 et 1919. 

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    En 1918-1919, beaucoup de cartes postales représentant la ville de Châtillon sur Seine, ses monuments, ses lieux pittoresques, ont été éditées par les établissements Lardier de Besançon.

    Sur ces cartes postales on voit bien sûr les beaux endroits de notre ville, mais y apparaissent aussi des silhouettes...de soldats américains, stationnés en grand nombre dans notre  région à cette époque.

    Ces cartes postales étaient surtout destinées à ces soldats, ils pouvaient les acheter et les envoyer chez eux aux USA, belle promo avant l'heure pour notre ville !

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Sur ces cartes postales, étaient mentionnés les lieux intéressants, les beaux monuments de notre ville, comme ici des maisons Renaissance, dont la dernière au fond que nous appelons "maison Philandrier" (siège actuellement de l'Office du tourisme).

    Les autres belles maisons, hélas, ont disparu lors du bombardement qui ravagea Châtillon sur Seine en 1940.

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Si les cartes postales de cette collection représentent les curiosités touristiques de Châtillon-sur-Seine, quelques autres montrent les bâtimentsindustriels comme le moulin Lemoine, dit "des Passes".

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    et les rues, les places animées par les soldats américains....

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    On voit ici les camions et voitures militaires américains.

    Lorsque l'armée américaine est rentrée aux USA, certains artisans Châtillonnais ont pu acheter en 1920 quelques uns de ces camions qui étaient très robustes et de meilleure qualité que les camions français, nous dit Jean Millot !

    Certains aujourd'hui se souviennent d'en avoir encore vu dans leur enfance.

    Le petit bâtiment devant la Poste avait été érigé par les Américains, c'était un bureau, il fut démonté après la guerre.

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    La rue de l'Isle aujourd'hui disparue, n'avait rien à voir avec la rue Maréchal Leclerc actuelle.

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    On ne voit pas de soldats devant cette belle maison...mais des chefs de l'armée américaine y résidaient.

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Cette rue également a disparu en 1940...

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Le marché couvert n'existe plus...

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    A gauche l'ancienne prison, devenue la bibliothèque Municipale...les affreux murs ont disparu aujourd'hui, heureusement !

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Certains soldats prenaient des photos et les envoyaient à leur famille. A droite devant le bastion du "Petit-Haut".

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Les bâtiments du camp d'aviation :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Une belle photo de groupe du 12 novembre 1918....

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Quelques photos personnelles prises par des américains ont été retrouvées, mais Jean Millot n'a pu retrouver les endroits où elles avaient été prises.(Si quelqu'un sait ?)

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Ensuite ont été projetées des cartes et des photos des villages du Pays Châtillonnais à l’heure américaine.

    Un convoi Aignay-Châtillon de soldats américains :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    A Aignay le Duc :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    A Baigneux les Juifs :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Cette photo a été retrouvée à saint Marc sur Seine :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Pothières :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Baigneux les Juifs :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Sainte Colombe sur seine :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    A Courban, existait un terrain d'aviation américain et anglais, où l'on réparait le matériel et où on préparait des bombardements.

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Après la guerre les baraquements ont été vendus, ils ont abrité des cavaliers, puis un théâtre.

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Bouix :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Puits :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    et d'autres villages dont je n'ai pas noté le nom...

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Savoisy :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Nesle :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot, de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Laignes :

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    A gauche le cimetière américain de Laignes.

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

    Un joli poème sur Courban destiné à être chanté sur l'air  de There's a Long , Long Trail...

    "Les Américains dans le Châtillonnais", une conférence de Jean Millot , de l'association Images en Châtillonnais

     Cette conférence fut un témoignage historique qui a beaucoup intéressé le public venu très nombreux (il manquait des sièges !)

    Merci Jean de nous avoir permis de découvrir ces témoins de notre passé.

    Je me permets, à la fin de cet article, de rappeler ce que Pierre Roy d'Aisey sur Seine, raconte dans ses mémoires au sujet de la présence des américains à Aisey en 1918-1919 :

    http://www.christaldesaintmarc.com/souvenirs-de-pierre-roy-les-guerres-de-1870-et-de-1914-1918-a-aisey-su-a130112126

    et :

    http://www.christaldesaintmarc.com/souvenirs-de-pierre-roy-les-americains-a-aisey-au-cours-de-la-guerre-d-a130141992

     


    1 commentaire
  • "Marco polo, Carnet de mirages" bientôt au TGB....

    Sur les traces de l’explorateur vénitien voguant vers la Perse au rythme des slams et d’un croisement musical et poétique du répertoire du Concert de l’Hostel Dieu et du duo Madjnoun, ce voyage musical très original aborde les rivages de la difficile communication entre les cultures occidentale et orientale. Particulièrement visuel, le concert est illustré délicatement en images par le dessinateur et vidéaste Clément Bernis.

    Subjugué, le spectateur embarque pour un univers sonore onirique fait de musiques métissées, de slam et d’images superbes. Sur les musiques baroques italiennes du Concert de l’Hostel Dieu et les mélodies persanes du duo Madjnoun, le slam de Cocteau Mot Lotov pose, en contrepoint littéraire, une mise en rythme du Livre des Merveilles.

    A l’image du rêve de Marco Polo qui souhaitait rapprocher Orient et Occident dans une même quête d’harmonie, cette invitation au voyage fantastique et hors du temps vous transportera, à coup sûr, dans un véritable ravissement.

    Direction artistique : Franck-Emmanuel Comte (orgue)

    Slam : Cocteau Mot Lotov

    Duo Madjnoun : Navid Abbassi (tar, chant), David Bruley (percussions iraniennes et orientales) Le Concert de l’Hostel Dieu : Nolwenn Le Guern (viole, vièle, rebab), Nicolas Muzy (théorbe, luth),  Création visuelle : Clément Bernis

    Durée : 1h10

    Théâtre Gaston Bernard

    A partir de 12 ans

    Tarif B Abonnement


    votre commentaire
  •  Samedi 26 janvier 2019, la Compagnie des Gens a organisé un voyage en car en direction de Vincennes .

    Le but de de cette sortie était de faire assister à de nombreux élèves qui participent aux ateliers-théâtre du Collège et du Lycée, au spectacle donné par le Théâtre du Soleil, à la Cartoucherie de Vincennes : "Kanata, la Controverse"

    Quelques adultes ont pu participer à cette sortie qui fut vraiment une journée de plaisir intense.

    La matinée a été consacrée à la visite du château de Vincennes, son superbe donjon et sa non moins superbe Sainte Chapelle.

    A 13 heures nous sommes arrivés devant la Cartoucherie de Vincennes qui abrite le Théâtre du Soleil, dirigé par Ariane Mnouchkine.

    La foule se pressait déjà devant les portes...

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    et pouvait se réchauffer autour d'un brasero...

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    Le spectacle n'avait lieu qu'à 15 heures, mais il était possible de déjeuner dans la grande salle précédant le théâtre, salle superbement décorée avec des décors de la précédente pièce du Théâtre du Soleil "Une chambre en Inde".

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    Des dizaines de souriants serveurs et serveuses s'empressaient de vendre de délicieux mets que les convives pouvaient déguster autour de grandes tables...ce qui permettait d'agréables échanges avec des personnes de la région parisienne et d'ailleurs , c'était sympa !

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    Les acteurs se préparaient dans leurs loges situées sous la scène, on pouvait librement les regarder se maquiller, s'habiller....ce n'est vraiment pas courant habituellement dans un théâtre !

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    Nous avons ensuite pris place sur les gradins du théâtre.

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle à la Cartoucherie de Vincennes, auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    Avant le début du spectacle j'ai pu photographier ce superbe totem érigé sur la scène...

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    et ce tableau sur un chevalet, deux éléments qui nous mettaient déjà dans une ambiance nord-américaine...

    (Les photos étaient interdites durant le spectacle)

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    Lorsque le spectacle commence, nous sommes dans une forêt splendide et sereine peuplée de superbes animaux, un ours s'y promène...

    Puis entrent des bûcherons qui font hurler leurs tronçonneuses, les arbres tombent et le superbe totem est lui aussi détruit.

    Quelques hommes, des soldats sans doute, agressent ensuite une autochtone, lui arrachent son bébé et confient ce dernier à un prêtre...

     Les scènes suivantes se passent à Vancouver, (Colombie Britannique) dans  un quartier populaire et sympathique , nous dit-on...

     Miranda, une jeune artiste-peintre et Ferdinand son compagnon, jeune acteur plein d'enthousiasme, tous deux parlant français, viennent d'emménager dans le loft de leur rêve, loué à prix d'or à une désagréable tenancière chinoise.

    (Les acteurs parlent soit en français, soit en anglais , l'anglais étant traduit en haut de la scène)

    Peu à peu, on fait connaissance du dit quartier qui est loin d'être si sympathique que ça...

    E effet, on y trouve un centre d'injections où s'active  Rosa, la travailleuse sociale, on y rencontre Tanya, l’héroïnomane qui vient y faire ses piqures. Et un poste de police est très présent dans le quartier, on finit par comprendre pourquoi.

    En effet des femmes disparaissent, toutes autochtones, toutes devenues prostituées.... on saura plus tard qu'il y en a eu...49 qui se sont "volatilisées" en peu de temps (une histoire vraie, hélas, utilisée par l'auteur de la pièce Robert Lepage)

    Aux environs de Vancouver, un homme, près de sa porcherie, boit de la bière. On entend les cris de ses cochons qui  mangent ...mais que mangent-ils ?  (cela on le saura après, mais on le devine ! )

    Tanya et Miranda se sont rencontrées et cette dernière se sent des responsabilités envers elle. Miranda apprend que Tanya est une enfant adoptée et qu'elle parle persan avec sa mère adoptive, le monde est petit, décidément.

    Mais hélas, le serial killer, éleveur de cochons, est tout proche...il loge dans sa caravane où il attire les prostituées et les tue...

    Et puis, aussi, il y a Tobie qui tente de faire un documentaire sur ce quartier "si populaire et si sympathique" et ses prostituées....

    Miranda  qui a peint quelques prostituées droguées, descendantes d'autochtones, arrachées à leurs mères et placées dans des pensionnats administrés par les églises chrétiennes "blanches", voudrait faire une exposition de ses tableaux, mais elle se heurte au refus des familles adoptantes qui l'accusent de vouloir "voler leurs larmes".

    Elle réalisera symboliquement à la fin de la pièce, une toile géante les représentant toutes, ce sera son hommage à ces populations autochtones sacrifiées.....qu'en France nous  appelons "Amérindiens".

    La mise en scène de "Kanata- la controverse", nous a époustouflés par des décors sur roulettes déplacés à une vitesse folle, on a même vu une caravane qui se déplaçait sur scène...

    De très beaux fonds de scène nous ont montré la ville de Vancouver derrière des vitres, le jour et la nuit, des maisons chinoises  se sont dépliées pour abriter une séance de Taï Tchi....

    Une vidéo incroyable  dévoilant le serial killer dans sa cellule a été projetée en direct sans que l'on voit le cameraman...

    Cette mise en scène vertigineuse nous a offert en plus des moments stupéfiants comme cette scène où un canoé se déplace sur la rivière, puis monte au ciel et se renverse....c'était FABULEUX !

    (les photos sont tirées du site du Théâtre du Soleil, nous n'avions pas le droit de faire des clichés au cours du spectacle )

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle à la Cartoucherie de Vincennes, auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle à la Cartoucherie de Vincennes, auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    Lorsque le spectacle s'est terminé, beaucoup de spectateurs, dont moi,  n'ont pu retenir leurs larmes, tant la parabole de l'histoire tragique d'un peuple autochtone détruit, destiné à la disparition  par la colonisation  radicale et définitive d'une nation, présentée dans "Tanaka-la controverse"  a touché nos cœurs.

    Les 32 comédiens, qui ont tout donné sur scène, sont venus saluer le public qui les a acclamés. 

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    La metteur en scène, c'était la géniale Ariane Mnouchkine, que Jacques Senelet compare à un "Jean Vilar" de notre époque.

    Ariane Mnouchkine, directrice du théâtre du Soleil à la Cartoucherie de Vincennes, qui a pris le temps de venir nous parler après le spectacle !

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    Elle était accompagnée de Bryan Decontie, descendant d'autochtones de l'ethnie "Anishinabeg" de Kitigan Zibi.

    Venu du Canada, il voyait Kanata pour la première fois , et ce qu'il a vu, nous a-t-il dit, l'a enchanté.

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    Je suis fier de mes racines, je défends mes droits et je travaille pour l'autodétermination de ma nation.

    Pourtant je ne peux pas taire ma déception devant l'annulation de la pièce Kanata, chez moi au Canada.

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    Pourquoi la pièce de Robert Lepage, "Kanata" n'a-t-elle pas pu être présentée au Canada ?

    Eh bien parce que les descendants des ethnies autochtones ont dénoncé le fait que le casting ne comprenait pas d'autochtones, les producteurs, qui devaient financer le projet, se sont alors désistés....incroyable, mais vrai...

    Bryan Decontie, lui même autochtone, s'insurge :

    Les blancs doivent-ils cesser de fêter le temps des sucres, puisque le sirop d'érable est d'origine autochtone ? Doit-on renier les Beatles puisqu'ils ont utilisé un sitar ?

    Il n'y a pas une nation autochtone, il y a des nations. Je suis algonquin. Si l'on se fie à ce qui se dit, est-ce qu'un malecite peut utiliser des symboles culturels qui ne sont pas malecites ? le metteur en scène et artiste malecite doit-il ainsi épurer son spectacle de capteurs de rêves, puisque c'est un symbole ojibwé, ou embaucher un Ojibwé ?

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    Après avoir pris le temps de réfléchir, d'analyser, d'interroger et de s'interroger, Ariane Mnouchkine et le Théâtre du Soleil sont finalement arrivés à la conclusion que Kanata, le spectacle , ne violait ni la loi du 29 juillet 1881 ni celle du 13 juillet 1990 ni les articles du Code pénal qui en découlent, en cela qu'il n'appelle ni à la haine, ni au sexisme, ni au racisme ni à l'antisémitisme , qu'il ne fait l'apologie d'aucun crime de guerre ni ne conteste aucun crime contre l'humanité , qu'il ne contient aucune expression outrageante, ni terme de mépris ni invective envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, ou une religion déterminée.

    Elle a donc décidé, en accord avec l'auteur de Kanata, Robert Lepage, de faire jouer sa pièce sur la scène du Théâtre du Soleil, à la Cartoucherie de Vincennes, puisqu'elle ne pouvait le faire au Canada.

    Et, clin d'oeil aux autochtones canadiens, elle l'a fait jouer par sa troupe du Théâtre du Soleil, composée d'une véritable mosaïque de comédiens de vingt-six  nationalités où se côtoient Afghans, Indiens, Irakiens, Syriens, Sud-Américains et Européens.

    Et elle l'a intitulée "Kanata, La Controverse"

     Merci à Ariane Mnouchkine et à Bryan Decontie d'avoir consacré une part de leur temps précieux pour nous exposer le sens de la "controverse"....

    Un article du Point qui reflète bien ce que tous nous avons ressenti :

    https://www.lepoint.fr/culture/kanata-quand-le-soleil-irradie-au-canada-22-12-2018-2281426_3.php

    Il nous fallait sortir de la Cartoucherie, car la foule se pressait déjà à la porte pour la représentation de la fin de journée, devant le bâtiment illuminé.

    Nous sommes tous revenus  enchantés de cette sortie passionnante, et tellement enrichissante....merci à la Compagnie des Gens de nous l'avoir proposée !

    "Kanata, la Controverse", un magnifique spectacle  auquel la Compagnie des Gens nous a permis d'assister...

    La matinée du samedi 26 janvier avait été consacrée à la visite du château de Vincennes, son donjon et sa superbe Sainte Chapelle.

    L'article ce sera pour bientôt.


    votre commentaire
  • Pierre Magès s'est rendu aux Lauriers du Sport, organisés par la ville de Châtillon sur Seine, il en a rapporté deux superbes vidéos, merci à lui de me permettre de les publier.

     


    votre commentaire
  • Nicolas Rolin

    Nicolas Rolin, entre pouvoir et religion:

    L’homme, le chancelier de Bourgogne, le fastueux mécène.

    Nicolas Rolin a passé plus de soixante années au service des Ducs de Bourgogne…et au service de ses affaires privées! Homme de pouvoir contestable et contesté, 

    habile financier, il réussit à amasser l’une des plus grandes fortunes financières du 15e siècle… Sa fulgurante réussite sociale, politique et financière n’a d’égale que la magnificence de son palais pour les pauvres, l’Hôtel-Dieu de Beaune. En vertu de quel Jugement ?

    Cette conférence est préparatoire au voyage que L'ACC propose à ses adhérents à Beaune le 4 avril 2019.

    Elle aura lieu Salle des Conférences de l'Hôtel de Ville de Châtillon sur Seine, le lundi 4 février 2019 à 14h30 précises.

     


    votre commentaire
  • Christian Ladarré nous a quittés....

     (Ombrelle en point d'esprit)

     En 2008, j'avais écrit plusieurs articles sur Christian Ladarré, le célèbre mercier de Châtillon sur Seine qui réalisait de magnifiques expositions qui attiraient des visiteurs de l'Europe entière...

    Je viens d'apprendre qu'il nous a quittés, un commentaire me l'a appris le 30 janvier.

    Je republie donc les articles que je lui avais consacrés, (textes en noir) il mérite bien cet hommage.

    Deux photos de la collection Cuzin où il apparait :

    Christian Ladarré nous a quittés....

    Christian Ladarré nous a quittés....

     Vous pourrez avoir une idée de ce qu’étaient les expositions en consultant ce site, dont j’ai tiré quelques photos :

    http://www.dentellieres.com/Reportage/R2000/Chatillon/Chatillon.htm

    Vous avez remarqué sans doute que je parlais de ces magnifiques expositions au passé !

    En effet,Christian Ladarré a renoncé à en organiser de nouvelles, à mon grand désespoir !

    Son idée était d’avoir un petit musée à Châtillon sur Seine, annexé à sa boutique, où il pourrait exposer sa FABULEUSE collection (machines à coudre, rouets, métiers à tisser, fers etc…..) et faire des expositions renouvelées périodiquement, sur le modèle des grands rendez-vous–broderie des années précédentes…

    Un musée de la broderie qui serait en perpétuelle évolution, ce qui permettrait un afflux de touristes régulier, touristes qui reviendraient fidèlement et alimenteraient également le commerce local et l’hôtellerie…

    Châtillon a bien besoin de ces touristes, ne croyez vous pas ?

    Malheureusement son projet n’a pu se réaliser, Christian Ladarré en est amer et songe à fermer boutique et vendre sa collection en Allemagne…oui vous avez bien lu !

    Qu’allons-nous devenir sans lui , qui est un des piliers du commerce Châtillonnais depuis 1971 ?

    Châtillonnais(e)s unissons-nous ! il ne faut pas qu’il nous quitte, montrons lui combien nous lui sommes attachés, et combien la ville a besoin des touristes qu'il peut nous apporter !…

    Christian Ladarré avait parfaitement relevé le challenge du tourisme, 8000 visiteurs par expo, qui dit et qui dira mieux ??


    9 commentaires
  • Christian Ladarré, mercier à Châtillon sur Seine...(article de 2008)

    Ce matin, il me fallait du fil, je suis donc allée à la mercerie...

    J'ai été reçue par un des merciers de Châtillon sur Seine : le très sympathique Christian Ladarré,toujours souriant, toujours prêt à satisfaire ses client(e)s..


    3 commentaires
  • Un mercier sympathique...

    Christian Ladarré est mercier dans notre bonne ville de Châtillon, mais pas un mercier comme les autres !

    Non seulement il accueille et conseille ses client(e)s avec une rare gentillesse, et une grande compétence, mais c’est un passionné de broderies, de points de croix , de dentelles et tous travaux d’aiguilles…


    votre commentaire
  • Une boutique agréable....(en 2008)

    Sa boutique si agréable est décorée de superbes réalisations qui lui ont été données par ses fidèles client(e)s.

    Une boutique agréable....(en 2008)

    Il me confie en souriant , qu’il n'a rien réalisé de ce qui est exposé, une rumeur en avait couru, elle est fausse !

    Néanmoins il m'avoue avoir commencé un travail au point de croix, jamais repris depuis longtemps par manque de temps...


    votre commentaire
  • Une récompense bien méritée...(en 2008)

    Christian Ladarré s’est vu décerner la médaille de bronze du tourisme par arrêté du 23 juin 2004, décerné par le ministre de l'Equipement, des Transports et de l'Aménagement du territoire et de la mer.


    votre commentaire
  • Un commerçant exceptionnel ! (en 2008)

    Pourquoi cette médaille ? Et pourquoi vous parler spécialement de Christian Ladarré ?

    Vous allez me dire: c'est un commercant comme un autre ....

    NON !

    Cette distinction récompensait le travail énorme accompli par le mercier châtillonnais, organisateur de l'exposition de broderies et ouvrages qui a réussi à faire déplacer des visiteurs de toute l'Europe.

    Ses splendides expositions avaient lieu salle Luc-Schréder de Châtillon-sur-Seine, où plus de 8 000 visiteurs étaient à chaque fois attendus.


    votre commentaire
  • Sur 1 600 m2, l'on pouvait admirer le travail de broderies, dentelles et tout ce qui a trait à ces activités : rouets, métiers à tapisserie, dévidoirs, machines à coudre, fers, boutons anciens...


    votre commentaire
  • Un travail de titan....(article de 2008)

    Chaque année, Christian Ladarré et une fourmilière de bénévoles réalisaient en effet un travail de titan.

    Mais le jeu en valait la chandelle, avec 8000 visiteurs en moyenne qui arpentaient les allées ,visiteurs qui venaient de toute la France, mais aussi de Belgique, de Suisse, de Hollande, d'Allemagne.

    Entre autres, une vingtaine de caristes , des associations, des clubs, des conservatoires...


    votre commentaire
  • (une dentelliere de Luxeuil)

    De grands noms de meilleurs ouvriers de France étaient présents, ainsi que des pièces provenant par exemple du musée privé de Dollfus Mieg et Compagnie de Mulhouse dans le Haut-Rhin.


    votre commentaire
  • Des broderies splendides....

    Des brodeurs venaient de toute l’Europe montrer leur savoir faire : ici un éventail en dentelle de Binche (Belgique)

    Alors après ce modeste hommage, je dis adieu à monsieur Ladarré.

    Soyez sûr, monsieur, que les Châtillonnais ne vous oublieront jamais...


    votre commentaire
  • "Mille Ponts, Amélie les crayons" bientôt au TGB....

    Après quinze ans sur les planches, Amélie-les-crayons fait partie de ces artistes qu'on guette et dont on attend impatiemment le  nouveau projet, album ou spectacle.

    Son moteur, c'est la surprise : elle préfère l’aventure des chemins de traverse, filer là où on ne l’attend pas.

    Depuis 15 ans, Amélie-les-crayons réinvente son art pour continuer à surprendre.

     Mille Ponts (2017) ne déroge pas à la règle puisque pour la première fois, il intègre la danse à la mise en scène.

     Quelle belle soirée les spectateurs Châtillonnais ont passée en compagnie d'Amélie-les-crayons et ses deux compagnons , tous les trois musiciens, chanteurs et danseurs...

    Au début du spectacle, le public a été convié à participer, en levant les mains, puis les bras, puis à se lever au son d'une mélodie rythmée...

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    Toute la salle s'y est mise !

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    Le public était donc, dès le début, dans l'ambiance enjouée du spectacle, mené par une Amélie lumineuse et ses musiciens multi-instrumentistes...

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    Amélie les crayons a joué et chanté superbement en s'accompagnant d'un "piano-dentelle"...( un piano droit de la marque Klein spécialement dentelé pour elle).

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    Amélie les crayons, Olivier Longre et Quentin Allemand ont dansé et chanté en entraînant la salle, qui en aurait bien fait autant !

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    Amélie a interprété ses propres chansons qui mettent en scène la solidarité...."le lien qui lie mon cœur à votre âme est indestructible madame" chante-t-elle.

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    mais aussi "il n'y a plus d'saisons", le bal des vivants", "le vent dans les éoliennes"...et bien sûr "Mille ponts" qui donne son titre au spectacle.

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    Un moment réjouissant et festif a eu lieu, à la grande joie du public, celui où un couple a été invité sur scène à danser avec le trio musical !

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    Bravo ! vous avez très bien dansé monsieur et madame, nous en aurions bien fait autant !!

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    Le piano dentelle a été tourné...

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    des lumières l'ont éclairé, c'était magique !

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    La mise en scène et les lumières étaient superbes....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    Les trois musiciens percussifs au marimba ont enchanté les spectateurs...

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    et les tambours ont fait éclater leur énergie fabuleuse...

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

    Que d'applaudissements et de rappels pour un spectacle  dont nous sommes sortis le cœur léger  et plein d'énergies positives....

    "Mille Ponts, Amélie les crayons"  a emballé les spectateurs au TGB....

     


    1 commentaire
  • Une partie des bénéfices récoltés par le Zonta Club de Châtillon sur Seine lors de son marché de Noël, soit 550 €, a été consacrée à l'achat de produits nécessaires aux 21 bébés des Restos du Cœur.

    Lundi 28 janvier, les Zontiennes accompagnées par leur Présidente Monique Harpé, sont allées donner 45 paquets  de couches, 25 gels douche, 31 laits de toilette, 30  shampoings,  66 boîtes de  Blédine, aux bénévoles des Restos Châtillonnais.

    Merci au Zonta Châtillonnais pour sa générosité en faveur des bébés !

    Le Zonta Club de Châtillon sur Seine  a gâté les bébés des Restos du Cœur !

     


    votre commentaire
  •  La tradition du travail du fer en Haute-marne est attestée depuis la Préhistoire grâce à l'exploitation de ses ressources naturelles : le minerai de fer omniprésent, le charbon de bois provenant des forêts abondantes et la force motrice de l'eau.

    Premier département métallurgique au milieu du XIXème siècle, la Haute Marne recèle un patrimoine industriel qui se découvre au au fil de ses vallées, celle de la Blaise, par exemple, la plus ancienne et la plus active de France, qui abrite "Metallurgic park", premier centre d'interprétation de la métallurgie ancienne et contemporaine et de nombreux témoins de l'histoire métallurgique du territoire.

    La Société Mycologique du Châtillonnais , le 9 novembre 2018, après nous avoir fait découvrir les grues du lac du Der et son beau musée, nous a conduits en Haute Marne à Dommartin -le-Franc au "Metallurgic Park", centre d'interprétation de la fonderie.

    Metallurgic Park

    Sur la pelouse extérieure, notre guide nous a fait découvrir d'immenses réalisations en fonte....

    Metallurgic Park

    "Metallurgic Park", l'odyssée du fer et des hommes....

    Une énorme girouette , celle de la malterie du Fort-Carré :

    Metallurgic Park

    Metallurgic Park

    Une cage de laminoir de 1244 kg, fonderies de Broussevol et Montreuil :

    Metallurgic Park

    Un carter de réducteur TGV, 220 kg, fonderies de Broussevol et  Montreuil :

    Metallurgic Park

    Du matériel ferroviaire : traverse en acier moulé  de constitution d'un bogie de wagon voyageur, Aciéries Hachette et Driout :

    Metallurgic Park

    Un waterjet, pièce moulée en acier duplex de moteur marin à propulsion (clients Rolls-Royce), de 1750 kg, aciéries Hachette et Driout :

    Metallurgic Park

    Nous nous dirigeons ensuite vers la halle à charbon et la halle de coulée.

    Metallurgic Park

    Metallurgic Park

    L'immense haut-fourneau de la halle à coulée est impressionnant...

    Metallurgic Park

    Des indications sur des silhouettes de métal nous informent sur la fonction  de chaque ouvrier : fondeur, mouleur, démouleur, gougeat, chargeur, déchargeur.

    Metallurgic Park

    Après les explications du guide sur le fonctionnement du haut-fourneau, voici que ce dernier s'anime, non par une vraie coulée de fonte, mais par le bruit du chargement du charbon de bois, puis l'apparition de fumées.

    La coulée est matérialisée par des lumières : du rouge , puis du jaune représentant le métal en fusion, c'est extraordinaire et magnifique !

    Metallurgic Park

    Metallurgic Park

    Metallurgic Park

    Tout autour du haut-fourneau, sont exposées de superbes réalisations en fonte décorative...comme ce candélabre :

    Metallurgic Park

    "L'indienne à la mandoline", édition en fonte de l'œuvre du sculpteur Auguste Nadaud (1835-1889)  par la fonderie d'art Capitain-Gény  de Bussy-Vecqueville :

    Metallurgic Park

    Edition en fonte de la "Jeanne d'Arc" du sculpteur Félix Charpentier (1858-1924) par la fonderie d'art Capitain-Gény à la fin du XIXème siècle :

    Metallurgic Park

    "Almée", sculpteur inconnu, fin XIXème siècle, fonderie Capitain-Gény  :

    Metallurgic Park

    Une fontaine d'applique , du style de celles que l'on peut encore admirer dans nos campagnes :

    Metallurgic Park

    Un superbe Vase Médicis :

    Metallurgic Park

    Des cuisinières Maillard, des poêles à bois :

    "Metallurgic Park", l'odyssée du fer et des hommes....

    "Metallurgic Park", l'odyssée du fer et des hommes....

    Une animation très colorée et musicale, qui éblouit le visiteur, passe en revue la métallurgie haut-marnaise de ses débuts au XXIème siècle...

    Metallurgic Park

    Metallurgic Park

    "Metallurgic Park", l'odyssée du fer et des hommes....

    Voici le site de Metallurgic Park, un musée à visiter absolument, du printemps à l'automne :

    https://www.saint-dizier.fr/tourisme-decouverte/histoire-et-patrimoine/metallurgic-park.html


    1 commentaire
  •  L'année 2019 sera riche en événements nous annonce Fabien Ansault, dans son cabinet de curiosités des Z'uns possible....

    Fabien Ansault

    Une belle vidéo à visionner qui nous montre le cabinet de curiosités et le superbe travail de l'artiste :

    https://tomasmancini.wordpress.com/projet-video/?fbclid=IwAR3rJKgFp7PvOrRTLjTzItnuJ6orhm0akHXTjifketxjyItdHzpVobHgsd8


    votre commentaire
  •  L'Assemblée Générale 2019 de la Société Mycologique du Châtillonnais s'est tenue, le 19 janvier, dans la salle des fêtes de la Mairie de Veuxhaulles sur Aube. Le maire du village, Jean-Pierre Valette, qui est membre de la société mycologique, avait proposé sa salle pour cette réunion.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Le Président Luc Lefray a ouvert l'Assemblée en saluant les très nombreux adhérents présents et en excusant les personnes qui n'ont pu venir.

    Excusés : Jean-Marie Bordet, Jacques Streer et Catherine Jouanneteau, Marie-France Vernevaut (pouvoirs au président)et Sylvie Jouaire (sans pouvoir), Hubert Brigand, conseiller départemental, maire de Châtillon sur Seine, Mme Valérie Defosse responsable bois ONF, membre de la SMC, Hervé Parmentier, Directeur du GIP. et M. Marcel Jurien de la Gravière, Président du GIP, Maire de Montigny sur Aube.

    Ainsi que Jean Claude Verpeau de la SMCO et Alain Gardiennet de la SMI Gaëlle de la chaume (Agnès Mignot) et Pierric Grandjean du crédit.

    Absents : Lucia Rambaud du Bien Public                                                        

    Le président a constaté que le quorum était atteint et que l’assemblée était valablement constituée et qu’elle pouvait donc délibérer

    Il a remercié M. le Maire de Veuxhaulles Jean-Pierre Valette, membre de la SMC pour le prêt de la salle et le café de bienvenue.

    Le président a salué ma présence en tant que blogueuse-adhérente, et celle de  Jean Pierre Gurga, photographe amateur.

    Le Président a également remercié tous les adhérents pour leur présence.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Alain Krizanot, Vice-Président de la Société mycologique du Châtillonnais a présenté le rapport d'activités de l'Association pour l'année 2018, agrémenté de belles photos .

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Rapport d'activités de l'année 2018

     L'année a été riche en sorties champignons et botaniques:

    Sorties champignons

    Malgré l'obstination des champignons à nous bouder, nous avons été invités à cinq sorties sur le terrain.

    -Le 15 février 2018 : sortie autour du lac de Marcenay, 25 participants, temps acceptable, 12 espèces répertoriées

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    -Le 15 mars 2018 : sortie route deTézenas, 14 participants. Temps peu propice à une balade en forêt, il avait grêlé la veille. Peu de sporophores pour ne pas dire point, mais des polyporus nummularius et queques tramètes. Faute de champignons, des lichens furent rapportés.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    -Le 21 avril 2018 autour de Duesme , 23 participants, très beau temps, presque trop chaud. La sécheresse s'annonce déjà et se fait sentir sur la pousse des champignons. Les morilles espérées sont absentes. Les vieilles trametes versicolor rencontrées ne les remplaceront pas. Faute de champignons on explora le "Trou Madame" puisqu'on piqueniquait à proximité.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    -Le 7 juillet 2018 sortie aux grandes voies d'Aisey et à la Combe Noire : 11 mycologues de la SMC, les dijonnais, nos invités, étaient plus nombreux. Temps superbe et chaleur sèche. Deux espèces en grand nombre : Lactarius piperatus et Lactarius volemus. Les autres espèces présentes n'offriront qu'un ou deux specimens

    30 espèces déterminées aux grandes voies d'Aisey et 11 à Combe Noire dont la très rare Amanita lactéa.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    -Le 28 août 2018 sortie dans le Morvan pour l'exposition de Leuglay : constat que là-bas aussi les champignons se sont faits rares cette année.

    Sorties botaniques, nature

    Trois sorties

    --Sortie botanique du jeudi 17 mai 2018 autour de Veuxhaulles et de la ferme de Villers les Convers ,23 participants, temps agréable, pas de pluie, mais un petit vent frisquet. La pelouse initialement prévue avait été fauchée, point d'orchidées. Il faut se rabattre autour du mont Remin. Et dans l'après-midi, exploration autour de l'étang de Villers.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    -Sortie ornithologique du dimanche 10 juin au lac de Marcenay, animée par Bernard Frochot, il n'y eut que 8 participants. Recemment remis en eau et aleviné, les oiseaux ne font que commencer à refaire leur appaition, foulques, colverts, cygnes sont présents.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    -Séjour botanique aux Rousses, les 22,23, 24 juin 2018 , 20 participants à ces trois journées, beau temps général, de beaux paysages et beaucoup de petites fleurs. Une avalanche de noms à retenir ou..à oublier ? Pour les novices, c'est comme à la mycologie, il ne faut pas essayer de retenir des centaines de noms !

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    -Séjour mycologique à Fontainebleau , 13 participants. Il devient difficile de réunir un nombre suffisant de mycologues pour cette sorte d'activités ! Beau temps persistant, séjour agréable, 39 espèces déterminées.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Les séances de travail

    Quatre séances de détermination

    -Le jeudi 15 mars 2018 :15 participants quelques champignons apportés, une douzaine de champignons présentés dont Geopora sumnériana (une pezize inféodée aux cèdres) et quelques lichens déterminés par Michèle

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    -Le jeudi 19 avril  4 participants seulement ! un nombre égal de sporophores (en piteux état !)

    -Jeudi  21 juin , 4 participants, huit espèces pas toujours présentables et difficiles à déterminer

    -Jeudi 15 novembre

    Séjours et convivialité

    -Galette à Vix : 15 février 2018. Tous les participants à la sortie pezizes sont là. Galette et crémant partagés dans la salle des fêtes de Vix, aimablement prêtée par M Aubert, le maire.

    -Sortie touristique du 2 juin 2018 autour du lac de la Forêt d'Orient : 28 participants pour cette journée de visite au musée-agricole de l'ancienne fromagerie de Brienne la Vieille, de l'atelier du charron et de l'église à pans de bois de Matheaux.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    -Sortie au lac du Der : 20 participants

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Expos et Manifestations

    -Fête de l'automne à Leuglay le 30 septembre 2018, toujours beaucoup de visiteurs, moins de champignons cette année, bienvenue à ceux du Jura et du Morvan 58 espèces exposées.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    -Fête de la pomme à Laignes le 5 octobre, mêmes constatations qu'à Leuglay, toujours le beau temps, 35 espèces exposées

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    -Expo à Châtillon les 20 et 21 octobre. Comme d'habitude cette manifestation a nécessité beaucoup d'engagement. Malgré cela, les Châtillonnais ne se sont pas déplacés en nombre pour admirer les quelques 151 espèces rassemblées, on espérait mieux.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Le Président Luc Lefray a ensuite repris la parole pour présenter le riche programme d'activités prévu pour 2019.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Programme des Activités prévues en 2019

     Expositions 

    -Fête de l’automne, Leuglay, le 29 septembre 2019

    -Fête de la pomme  ,Laignes, le 6 octobre 2019,

    -Exposition annuelle, les 19 et 20 octobre 2019. Lieu à déterminer en fonction des communes contactées intéressées : Venarey-les-laumes, Arc-en-Barrois, Chateauvillain, Montbard, Semur-en-Auxois, Mussy-sur-seine .Il faudra penser à identifier les représentants de notre SMC par des badges pour favoriser les contacts avec les visiteurs.

     Sorties :

    Les rendez-vous de départ des sorties seront cours l’Abbé 8h30 Départ à 9h00, ou Montigny pour les sorties côté Haute-Marne.

    -Vendredi 18 janvier 2019 : petite détermination et mise au point de l’AG du 19 janvier. ( Salle CSC)

    -Jeudi 21 février 2019 : sortie pezizes + lichens, Recey - Montmoyen. Rendez-vous à Recey, parking de la gare à 9h30 ou cours l’Abbé 8h30 pour un départ à 9h. Pas de détermination ce jeudi en salle remplacée par une projection et récit de voyages, salle Japiot à Châtillon suivie de la traditionnelle galette (salles réservées par François).

    -Vendredi 22 mars : sortie morilles + lichens selon pousse suivi d’une séance de détermination l’après-midi.(Salle CSC)

    -Jeudi 18 avril : séance de détermination (centre socio-culturel) 14h30 – 17h30.( Salle CSC)

    -Jeudi 16 mai : sortie morilles blondes + mousses + lichens.

    -Samedi 1er juin: journée touristique, visite-découverte de Chaumont, repas au bowling

    -Jeudi 27 juin : sortie ophrys + lichens.

    -Du 1er au 6 juillet : proposition de séjour botanique à la Dôle (jura) avec Michèle Devidal et la société botanique.

    -Samedi 6 juillet : sortie avec les Dijonnais.

    -Juillet-août : selon les pousses. Projet en forêt de Chaource en août.

    -Jeudi 19 septembre : séance de détermination (Salle CSC)

    -Week-end des 12-13 octobre : exposition de la société mycologique de Dijon.

    -Week-end des 19-20 octobre : exposition de Société mycologique du Châtillonnais. Ville : Arc en Barrois, Mussy, Venarey, Chateauvillain, Montbard, Semur,  etc..

    -Samedi 9 novembre :menu- spectacle-cabaret à Longchamp/Aujon (38€ sans boisson) sur la base de 20 personnes, contact aussi avec Ainsi Danse  à Pothières.

    -Jeudi 17 Octobre : détermination (salle CSC).

    -Jeudi 21 novembre : séance de détermination . Dégustation du Beaujolais nouveau. (Salle CSC)

    -Jeudi 12 décembre : CA et préparation de l’assemblée générale 2020.

    (Salle CSC)

     Séjour mycologique:

    Il aura lieu du mardi 8 Octobre au vendredi 11 Octobre dans le massif vosgien, en Alsace à  Storkhenson.

     Journées pédagogiques :

    en fonction des pousses et des demandes

     Séances de détermination :

    Le 3ème jeudi du mois de 14h30 à 17h30 sauf février, mai, juin, juillet, août et décembre (CA),  au centre socio-culturel.

    Le président a insisté sur le fait de venir avec des champignons frais et non coupés.

    Il y aura toujours une étude d’un champignon ou un exposé par Marie Geneviève Poillotte.

     Conseil d’Administration :

    -jeudi 12 décembre 2019, centre socioculturel, préparation de l’assemblée générale 2020

     Conférences :

    -sur les oiseaux par Bernard Frochot

    -sur les marais tufeux par Pierre Potherat, et la flore qui y prolifère par François Poillotte

    - Pour information, le congrès de la SMF aura lieu à LOURDES du 14 au 19 Octobre 2019.

     Site internet de l'Association :

     Pierre Potherat a ensuite présenté le très riche site de la Société Mycologique.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    http://entrechampagneetbourgogne-mycologie.izihost.com/

    Ce site est superbe, visitez le !

    Rapport Financier

    La trésorière Geneviève Landel a présenté des comptes très équilibrés. qui ont été vérifiés par François Poillotte.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Le Rapport Moral, le programme des activités pour 2019, les comptes de la Société Mycologique ont été approuvés à l'unanimité.

    Elections

    Il a ensuite été procédé aux élections du tiers sortant.

    Les sortants se représentaient tous et ont été réélus.

    Composition du nouveau bureau :

    Président : Luc Lefray, responsable du fichier

    Présidente d’honneur : Marie-Geneviève Poillotte, responsable relations extérieures,

    Jeanine Gruez, vice-présidente d’honneur

    Vice-président : Pierre Potherat

    Trésorière : Geneviève Landel

    Trésorier adjoint : Jean-Pierre Valette

    Secrétaire adjoint : Yves Sirdey, responsable du matériel,

    Bulletinier : Alain Krizanot

    Autres membres : Marie-France Vernevaut, Nicole Goriot, Jacqueline Humbert, Annie Lefray, Béatrice Nollet, Marie-Hélène Sordel.

    Questions diverses

     Il a été signé en réunion de CA de Décembre l’avenant N°7 du GIP qui proroge cet organisme à une date indéterminée en attendant la création des institutions officielles du Parc National.

     Le bulletin annuel sera édité en 50 exemplaires et sera distribué à la sortie du 21  Février.

    Après cette assemblée, les adhérents de la Société Mycologique se sont retrouvés  pour partager un excellent repas au restaurant "L'Armoise" de Riel les Eaux.

     La très belle salle près des étangs nous a tous accueillis .

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Le Président a souhaité longue vie à l'Association Mycologique du Châtillonnais !

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Le repas était délicieux,  il a débuté par un pâté Lorrain....

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Les vins provenaient du domaine Roland Van Ecke de Grancey sur Ource...

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    Des joues de porc à la vigneronne...

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    des fromages...

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    et en dessert un mœlleux au chocolat, et glace au café.

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais

    "L'Armoise", un restaurant que je recommande : vous y mangerez très bien, pour un prix raisonnable, avec un service impeccable et le tout dans un lieu enchanteur !

    L'Assemblée 2019 de la Société mycologique du Châtillonnais a eu lieu à Veuxhaulles sur Aube


    1 commentaire