• Un bal folk animé par le trio Lingon, aura lieu le 14 août à Vanvey...


    votre commentaire
  • "Un jour, une église" permet de visiter les jolies églises du Châtillonnais

     Avec les guides bénévoles d' "Un jour, une église", j'ai visité depuis mon retour de vacances, deux églises Châtillonnaises., celles de Cérilly et de Larrey.

    La description de ces deux bâtiments religieux se fera plus tard sur ce blog, quand toutes les visites d'églises seront terminées.

    Voici d'ailleurs les dates de celles qui restent à visiter, n'hésitez pas à vous y rendre, l'accueil est sympathique et vous découvrirez bien des merveilles  dont vous ne soupçonniez pas l'existence !

    "Un jour, une église" permet de visiter les jolies églises du Châtillonnais

    Mais avant de publier les articles descriptifs, j'ai tenu à  remercier et féliciter les bénévoles qui donnent gracieusement beaucoup de leur temps pour présenter le patrimoine de leur village, en publiant quelques photos de ces visites qui ont été passionnantes.

    Pour préparer leurs visites les bénévoles d' "Un jour une église"  ont réalisé des recherches poussées sur leurs églises, sur les événements qui y ont eu lieu, sur  les personnages  qui s'y sont illustrés...quelques curés par exemple étaient ...hors norme, un autre personnage a rencontré un Pape etc... !

    Ma première visite a été celle de l'église de Cérilly, parfaitement présentée par madame Tondre.

    "Un jour, une église" permet de visiter les jolies églises du Châtillonnais

    Nous avons découvert la vie de sainte Brigitte qui possède un autel secondaire, mais aussi celles des nombreux curés qui se sont succédés dans cette église...dont un n'était pas, si j'ose dire, très...catholique  !

    "Un jour, une église" permet de visiter les jolies églises du Châtillonnais

    Jean Siclier, diacre de la Paroisse de Châtillon sur Seine, réside à Cérilly, c'est donc tout naturellement qu'il est venu écouter madame Tondre et...(re)découvrir l'église de son village !

    "Un jour, une église" permet de visiter les jolies églises du Châtillonnais

    Une photo souvenir de cette intéressante visite :

    "Un jour, une église" permet de visiter les jolies églises du Châtillonnais

    La seconde église que j'ai visitée a été celle de Larrey, présentée par un duo de bénévoles , mesdames Simon et Boucher.

    "Un jour, une église" permet de visiter les jolies églises du Châtillonnais

    Nous avons pu admirer cette église qui est moderne puisqu'elle a été construite à la fin du XIXème siècle, à la place d'une chapelle datant de 1615. c'est une des trois dernières églises à avoir été construites en Côte d'Or.

    "Un jour, une église" permet de visiter les jolies églises du Châtillonnais

    La visite de l'église a été illustrée par plusieurs photos anciennes...

    "Un jour, une église" permet de visiter les jolies églises du Châtillonnais

    Les visiteurs ont été charmés par l'histoire véridique d'un jeune homme de Larrey, frère du curé de l'époque, qui était atteint d'une maladie qui lui provoquait des "crises". Ces crises ont disparu après sa rencontre avec le pape Pie IX. Cette belle histoire a été retrouvée il y a peu, et a été mise en relation avec un tableau qui orne l'église...

    "Un jour, une église" permet de visiter les jolies églises du Châtillonnais

    La photo-souvenir devant le portail de l'église dont le fronton, mystérieux a été l'objet d'un petit jeu de devinette proposé par les dames bénévoles.

    Tout le monde a trouvé le sens de la sculpture, et pourtant ce n'était pas évident !

    (Vous en saurez plus quand paraîtra la description de l'église sur ce blog....)

    "Un jour, une église" permet de visiter les jolies églises du Châtillonnais

    Allez donc visiter les dernières églises mentionnées au début de l'article, vous ne regretterez pas ces moments de culture et de convivialité.


    votre commentaire
  •  Monsieur et madame Bertrand  Savatier, propriétaires de la Commanderie du Grand Prieuré de Champagne, à Voulaines les Templiers, proposent tous les ans au public d'assister à une conférence dans le cadre enchanteur de la Commanderie. Les sujets sont variés et toujours passionnants.

    Cette année Bertrand Savatier a accueilli une assistance nombreuse, venue écouter  une conférence très intéressante sur le déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion.

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

     Bertrand Savatier a présenté le conférencier, Etienne Pascaud...

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    Etienne Pascaud, diplômé de l'Ecole Polytechnique (promotion 1960)  a débuté sa carrière dans le domaine de la recherche opérationnelle . Dans un second temps, il s'est consacré à l'ingénierie chimique à l'échelle internationale. Il a effectué, en particulier, plusieurs séjours de longue durée en URSS et en Chine à l'occasion de la mise en route de divers complexes industriels. Entre 1994 et 1999, il a dirigé l'Ecole Centrale de Lyon.

    Entre 2005 et 2012 il a suivi le cours d'Egyptien Hiéroglyphique de M Poli à l'Université pour Tous de Bourgogne.

     Etienne Pascaud a tout d'abord évoqué la fameuse "Pierre de Rosette" découverte en 1799 par un officier de l'armée française d'Orient à Rochid, ville d'Egypte  plus connue depuis les Croisades sous le nom de "Rosette", et exposée actuellement au British Museum.

    Cette stèle portait, en égyptien classique noté en hiéroglyphes, en démotique et en grec, trois versions d'un même décret pris en 196 av. J.-C., en faveur de Ptolémée V Épiphane, par l'assemblée des prêtres égyptiens réunie à Memphis.

    Ce document fameux, dit « pierre de Rosette », fournissait enfin une base de déchiffrement : le sens du texte grec permettrait désormais de contrôler la validité des hypothèses qui seraient émises.

     Beaucoup de savants essayèrent de la déchiffrer, mais en vain....

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    Jean-François Champollion, né en 1790 à Figeac, était un homme surdoué : il avait appris dans sa jeunesse de nombreuses langues  : le latin, le grec, le syriaque, le chaldéen, l'arabe, l'hébreu et le copte.

    Le copte est une langue encore parlée par les chrétiens d'Egypte, elle est issue de l'ancien égyptien.

    En  1808, Champollion se mit à étudier l'inscription de Rosette .

    Familier des langues sémitiques  comme l'hébreu et le copte, il connaissait, grâce au copte, et même à l'hébreu, cette particularité qu'ont la plupart de leurs systèmes d'écriture de ne noter que les consonnes et les semi-­consonnes.

    Lorsque Champollion décida de se consacrer au déchiffrement des hiéroglyphes, on ne connaissait que la parenté du copte et de l'égyptien pharaonique, et on avait remarqué qu'existaient des "cartouches", sortes de cadres ovales, dans lesquels étaient notés les noms des pharaons.

    Dans l'inscription hiéroglyphique de la pierre de Rosette apparaissait à cinq reprises, entourés de cartouches, un groupe de signes dont on savait, grâce au texte grec, qu'ils représentaient la forme égyptienne du nom du roi  Ptolémée .

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    Or ce nom étant étranger à la langue égyptienne ( il s'agit d'un nom grec)  , il fallait bien, pour le noter, que les hiéroglyphes aient pu être employés de manière phonétique.

    Après une longue étude des hiéroglyphes notant le nom de  Ptolémée, Champollion, par hypothèse, assigna aux sept signes hiéroglyphiques notant le nom de Ptolémée des valeurs alphabétiques.

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    Une telle hypothèse devait se révéler exacte, mais il y manquait encore une confirmation décisive, aussi Champollion, prudent, n'en faisait pas publiquement état.

    Cette confirmation, il l'attendait du nom hiéroglyphique de Cléopâtre .

    En effet, ce nom, grec également Kleopatra , compte en effet en commun avec celui de Ptolémée les lettres P, T, O, L .

    S'il s'avérait que celles-ci y assument la même forme hiéroglyphique que dans le cartouche de Rosette, alors la lecture de celui-ci serait démontrée.

    Champollion savait que ce nom figurait parmi les inscriptions hiéroglyphiques d'un obélisque de Philae, dit "obélisque Bankes" : un texte grec, gravé sur le socle du monument, attestait qu'il devait s'y trouver.

    Au début de l'année 1822, Champollion reçut une copie de ces inscriptions. Il y reconnut les signes auxquels il avait assigné les valeurs P, Ô, L, et ce, dans une position telle qu'il n'y avait aucune possibilité de douter que ce cartouche fût celui de Cléopâtre.

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    Dès lors, connaissant la valeur alphabétique de douze signes hiéroglyphiques, Champollion n'eut plus besoin que du temps nécessaire pour reconnaître, à partir d'eux, dans de nouveaux cartouches, d'autres noms de souverains gréco-romains de l'Égypte mentionnés par les sources classiques, et d'apprendre réciproquement par ceux-ci la valeur de signes encore inconnus...

    Il restait encore à ce génie à formuler l'hypothèse qu'aucun avant lui n'avait avancée, selon laquelle l'écriture hiéroglyphique combine les signes idéographiques et phonétiques, et à établir définitivement la parenté linguistique du copte et de l'égyptien.

    Grâce à la connaissance du copte, on pourrait désormais comprendre le sens des textes que le déchiffrement ne permettait que de lire .

     "Je tiens l'affaire ! ", s' exclama Champollion... avant de tomber en syncope sous le coup de l'émotion ! ce fut  son "EUREKA" à lui !

    Il avait donc trouvé le code pour traduire le texte en imaginant un alphabet égyptien à partir des noms de souverains égyptiens.

    Sur les bases de cette technique, il réussit à traduire les hiéroglyphes de la pierre de Rosette.

    Il annonça sa découverte au monde scientifique en 1822 dans une lettre adressée au député, le baron Bon-Joseph Dacier, qui, entre autres distinctions, était historien, traducteur helléniste et linguiste érudit.

    La voici :

    https://fr.wikisource.org/wiki/Lettre_%C3%A0_M._Dacier_relative_%C3%A0_l%E2%80%99alphabet_des_hi%C3%A9roglyphes_phon%C3%A9tiques

    Champollion partit pour l'Égypte en 1828 pour traduire, avec sa méthode, les inscriptions gravées sur les monuments égyptiens.

    Les résultats de ce voyage furent publiés, après la mort de Champollion, dans le livre « Monuments de l'Égypte et de la Nubie.

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    À son retour en France en mars 1830, ce fut  la consécration :  Jean-François Champollion  fut élu à l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres et obtint la chaire d’Antiquité égyptienne au Collège de France.

    Hélas, il mourut à Paris le 4 mars 1832, à seulement 41 ans, et fut enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris avec tous les honneurs.

    Il restera à jamais, pour le monde entier, comme le génial déchiffreur des hiéroglyphes.

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    Après cet exposé foisonnant, mais facilement compréhensible, Etienne Pascaud soumit son auditoire à plusieurs exercices de déchiffrage de hiéroglyphes !

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    Là, ce fut beaucoup plus difficile, tant la complexité des hiéroglyphes est immense .

    Mais ces exercices se sont faits dans la joie et le plaisir, car Etienne Pascaud a beaucoup d'humour et sait le partager !

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    Ce fut une conférence passionnante  et pas rébarbative du tout, comme on aurait pu le supposer, tant le conférencier a su intéresser son auditoire avec beaucoup de pédagogie.

    Merci à lui de nous avoir éclairés sur cette découverte importante pour l'histoire de l'Humanité  et d'avoir fait revivre pour nous Jean-François Champollion, un génie français.

    NB : il n'était pas possible pour moi de prendre des notes, puisque la salle était dans le noir. J'ai donc recherché sur Internet ce qu'il fallait retenir de Champollion et de la pierre de Rosette. J'ai utilisé Wikipédia et le site www.lhistoire.fr, pour retrouver des renseignements sur ces découvertes, en les comparant à ce que j'avais retenu de la conférence, j'espère ainsi y avoir été fidèle.

    En partant, un coup d'œil  à la superbe tour qui subsiste de la célèbre Commanderie du Grand Prieuré de Champagne, à Voulaines les Templiers.

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    Retour sur l'histoire de ce haut-lieu  :

    http://www.christaldesaintmarc.com/le-grand-prieure-de-champagne-a-voulaines-les-templiers-a2519797

     


    3 commentaires
  • Après la fin de la conférence d'Etienne Pascaud sur le déchiffrement des hiéroglyphes par Champollion, Jean Ponsignon a présenté  son nouvel ouvrage, qui paraîtra en septembre : "Dieu en avion" .

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    "Le déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique par Champollion, en suivant sa lettre à Dacier", une conférence d'Etienne Pascaud, à la Commanderie de Voulaines les Templiers

    Cet ouvrage, qui est accessible par souscription, évoque, au fil des rencontres, une partie des interrogations que pose la foi sur l'existence de Dieu et garde comme fil rouge, la proximité de Dieu avec l'homme, et le fait permanent que l'échange avec lui réconforte, réconcilie la personne avec elle-même et lui donne la certitude d'être aimée.

    Voici quelques questions que les lecteurs pourraient se poser au sujet du livre de Jean Ponsignon.

    (En fin de texte, on trouvera le coupon à remplir pour commander son ouvrage)

     


    votre commentaire
  • Le Festi'Val de Seine aura lieu en fin de semaine....

    Le Festi'Val de Seine aura lieu en fin de semaine....

     


    votre commentaire
  •  Vendredi 2 août, en fin d'après-midi, une assistance nombreuse installée au jardin de la Mairie à Châtillon sur Seine, a été ravie d'écouter un concert poly-instrumentiste, d'influence jazz Nouvelle Orléans.

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

    Ce concert offert gratuitement aux Châtillonnais par la Ville, nous a permis de découvrir, et d'apprécier, quatre musiciens très connus .

    Tout d'abord Nicolas Montier dont c'était la carte blanche.

    Nicolas Montier est saxophoniste et guitariste, c'est ce dernier instrument qu'il a utilisé ce soir-là.

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

    Il était accompagné par Stan Laferrière, poly-instrumentiste de génie, compositeur, arrangeur, chef d'orchestre...et chanteur :

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

    Les deux amis se sont adjoint les talents d'une musicienne absolument exceptionnelle : la clarinettiste Aurélie Tropez , très douée et très recherchée dans toute l'Europe pour son talent époustouflant.

    Elle joue merveilleusement bien de sa clarinette et ,cerise sur le gâteau , elle compose elle-même ses mélodies dont elle trouve l'inspiration au sein de sa famille : son fils, ses soeurs jumelles, son ancien mari bourguignon, ou le TGV qu'elle emprunte souvent...

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

     Un jeune accordéoniste, Alexis Lambert (champion d'Europe d'accordéon en 2017) a accompagné magnifiquement le trio Nicolas Montier, Stan Laferrière et Aurélie Tropez.

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

    Les quatre talentueux musiciens ont joué ensemble...

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

    Mais aussi en duos...

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

    Le  concert a enthousiasmé le public par la qualité des musiciens, mais aussi par leur humour !

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

    A la fin du concert un quatrième musicien, bien connu des Châtillonnais (et des Montbardois !), le saxophoniste Nicolas Fourgeux, est venu se joindre aux joyeux instrumentistes.

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

    Beaucoup d'applaudissements enthousiastes ont salué ces merveilleux  musiciens, tellement doués...

    Quel plaisir de retrouver une musique jazz Nouvelle Orléans, remise au goût du jour, à l'instar de celle que j'appréciais tellement autrefois à Antibes avec Sidney Béchet...

    Carte blanche à Nicolas Dumontier", un" joyeux et superbe concert offert par la Ville de Châtillon sur Seine au jardin de la Mairie....

    Et merci à la ville de Châtillon sur Seine de nous proposer des concerts d'une qualité aussi  exceptionnelle.

     

     


    1 commentaire
  • "Le flottage du bois dans le Châtillonnais, autrefois", une conférence de François Poillotte, bientôt  à Aignay le Duc

    Le flottage du bois dans le Châtillonnais autrefois 

    Dans le châtillonnais  la Seine et ses affluents n’ont pas servi qu’au développement de la sidérurgie. Pendant près de deux siècles, ils ont contribué à acheminer vers Paris, le bois de chauffage dont la capitale avait besoin. Ce transport s’opérait par flottage à buches perdues. Il s’agit là d’un pan méconnu de notre histoire économique locale qui a totalement échappé à notre mémoire. Le flottage prendra fin, dans la seconde moitié du XIXè siècle, peu de temps après la faillite de la sidérurgie, et amorcera avec la disparition de celle-ci, le déclin économique du Châtillonnais dont nous ressentons encore aujourd’hui les effets.

    Conférence

    de

    François POILLOTTE

     Le SAMEDI 10 AOÛT 2019 à 20 heures 30

    A Aignay-le-Duc - Salle Roidot

     Gratuit


    votre commentaire
  • Lorsque l'on grimpe les marches du chemin de ronde qui fait le tour du Puy de Dôme, on aperçoit une construction gigantesque près du sommet.

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Une borne ancienne nous renseigne....il s'agit les ruines d'un temple gallo-romain dédié à Mercure. 

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Le terme "ruines" ne convient plus vraiment à notre époque , car certaines parties du temple sont en reconstruction.

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Cette reconstruction est un travail gigantesque qui se réalisera en plusieurs décennies ....et même peut-être plus !

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Un petit musée,  " L'espace temple de Mercure", situé près de l'observatoire nous présente les Arvernes du IIème siècle de notre ère et permet de nous faire comprendre ce qu'était ce temple dédié au dieu Mercure.

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Au premier plan la ville d'Augustonemetum, l'actuelle Clermont-Ferrand. Au loin le Puy de Dôme au sommet duquel les Gaulois du IIème siècle après JC construisirent leur temple.

    Avant la conquête romaine, les Gaulois vénéraient à cet endroit le dieu Toutatis, mais les Romains lui substituèrent le culte du dieu Mercure Dumias dont la montagne a gardé l'héritage dans son nom.

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    En 1872, à l'occasion des travaux entrepris pour la construction d'un observatoire de mesures météorologiques au sommet du Puy de Dôme Emile Alluard, professeur de physique à l'université de Clermont-Ferrand découvrit les premiers vestiges du temple.

    En 1875, le temple fut classé Monument Historique et les fouilles furent  confiées à Louis-Clémentin Bruyerre, architecte en chef des Monuments Historiques .

    Il réalisa de nombreuses aquarelles qui témoignent des vestiges au XIXème siècle, en voici une  datée de 1876 :

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Les archéologues révélèrent la structure d'un vaste temple en terrasses de 50 mètres de côté, qui paraît avoir été décoré de façon somptueuse, avec une cinquantaine de sortes de marbres différents.

    Plusieurs hypothèses de construction furent émises, en témoignent ces deux maquettes :

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Hélas, les archéologues ne retrouvèrent aucune trace de la statue géante en bronze de Mercure, que les Gaulois, à en croire les récits de Pline l'Ancien, avaient fait exécuter par le sculpteur grec Zénodore.

    « La dimension de toutes les statues de ce genre a été surpassée de notre temps par le Mercure que Zénodore a fait pour la cité gauloise des Arvernes, au prix de 400 000 sesterces pour la main-d’œuvre, pendant dix ans. Ayant suffisamment fait connaître là son talent, il fut mandé par Néron à Rome, où il exécuta le colosse destiné à représenter ce prince. Cette statue, haute de cent dix pieds, est aujourd'hui un objet de culte, ayant été consacrée au Soleil après la condamnation des crimes de Néron. »

    Ils mirent tout de même à jour de nombreux objets antiques, comme cette statuette de Mercure.

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

     

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Mais pour accéder au temple il fallait monter, et monter longtemps !

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Voici une superbe "borne milliaire". Ces bornes étaient placées au bord des routes, tous les "milles" ou toutes les "lieues" pour guider les voyageurs vers les principales directions.

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    On peut admirer cette partie d'un chapiteau corinthien du temple de Mercure :

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Un film est projeté, qui nous montre l'histoire du temple et la façon dont il sera reconstruit.

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

    Le projet de reconstruction  est financé par le Conseil Départemental du Puy de Dôme, qui a acheté le site : il s'agira de conforter les structures, de reconstruire partiellement les murs d'enceinte et des sanctuaires.

    Un travail de très, très longue haleine...

    Sur le ticket du Panoramique des Dômes, une vue prise d'avion, montre  bien l'immense surface qu'occupait  temple de Mercure au sommet du Puy de Dôme :

    Un  temple gallo-romain, dédié à Mercure se dressait au second siècle de notre ère, au sommet du Puy de Dôme

     


    votre commentaire
  • Durant mes séjours dans le département du Puy de Dôme, je n'ai pas manqué de me rendre plusieurs fois au sommet de l'ancien volcan qui a donné son nom au département.

    Le Puy de Dôme, que l'on voit de loin lorsque l'on parcourt la plaine de la Limagne, se dresse au milieu de la "chaîne des Puys", paysage volcanique unique en France et peut-être ...dans le monde.

    Le puy de Dôme

    A son sommet on a malheureusement construit une gigantesque antenne de télécommunication, qui à mon avis, le défigure un peu.

    Le puy de Dôme

    Mais il faut reconnaître qu'à part cette antenne démesurée, le site a été préservé, les structures d'accueil se fondent dans le paysage, ainsi lorsqu'on est au pied du  Puy de Dôme  on ne les distingue pas.

    Le puy de Dôme

    Comment se rendre au sommet du Puy de Dôme ?

    Autrefois on y accédait par un sentier, encore aujourd'hui très prisé des randonneurs (compter 2h45 de marche).

    Une voie de chemin de fer à vapeur y fut construite, ainsi qu'une route . Mais depuis le XXIème siècle, un train à crémaillère, appelé "Panoramique des Dômes", permet d'accéder au sommet sans se fatiguer, en 20 minutes, et sans dégâts pour l'environnement, puisqu'il est électrique et qu'il récupère une partie de son énergie grâce au freinage de la rame descendante !

    Le Puy de Dôme

    Une balade au Puy de Dôme...

    Le panoramique des Dômes  arrive à la gare  (il y en a deux qui se croisent à mi-chemin)

    Le puy de Dôme

    Voici la gare du panoramique des Dômes, qui se fond dans le paysage :

    Le puy de Dôme

    Le puy de Dôme

    Le puy de Dôme

    Le puy de Dôme

    Une balade au Puy de Dôme...

    L'arrivée au sommet se fait dans une gare souterraine, creusée dans la lave du volcan.

    Le puy de Dôme

    En regardant le sommet, on distingue, à droite, une construction qui n'est autre que les vestiges d'un temple gallo-romain, dédié au dieu Mercure, dont je vous parlerai prochainement.

    Le puy de Dôme

    Le puy de Dôme

    Le puy de Dôme

    Un "chemin de ronde" permet de faire le tour du sommet du Puy de Dôme, et ainsi d'admirer l'ensemble des 80 volcans éteints que l'on nomme "la chaîne des Puys", qui se succèdent sur une distance d'environ 30kms.

    Le puy de Dôme

    C'est un paysage époustouflant....

    Le puy de Dôme

    Le puy de Dôme

    Certains volcans, comme le Puy de Dôme, ont été formés par l'accumulation d'une lave claire et visqueuse appelée la domite qui s'est solidifiée en dôme.

    D'autres, comme le Puy du Pariou, au premier plan, ont eu un cratère encore visible aujourd'hui, d'où se sont échappées de la lave, mais aussi des "bombes".

    Le puy de Dôme

    Les puys sont couverts tantôt de gazon ou de landes, tantôt de futaies de résineux ou de taillis de coudriers.

    Le puy de Dôme

    Le sommet du Puy de Dôme est l'endroit rêvé pour faire du parapente, à ma seconde visite, il y avait des dizaines de parapentistes qui survolaient le site.

    Une balade au Puy de Dôme...

    Depuis le chemin de ronde, on distingue la gare du panoramique des Dômes et son parking très rempli ...car des centaines de visiteurs se rendent toute l'année, chaque jour, au sommet du Puy de Dôme pour admirer un paysage unique en son genre.

    Le puy de Dôme

    A la base de l'antenne se trouve un observatoire météorologique d'altitude.

    En 1648, Blaise Pascal, alors à Rouen, demanda à son beau-frère Florin Périer de vérifier les hypothèses de Torricelli sur la pesanteur de l'atmosphère terrestre. Celui-ci mesura, dans la même journée, la hauteur du mercure à Clermont-Ferrand , puis ensuite au sommet du Puy de Dôme. La différence fut de 8,4cm, ce qui permit de démontrer incontestablement la pesanteur de l'air. On baptisa cette mesure le "pascal".

    Le puy de Dôme

    Le puy de Dôme

    En redescendant on peut voir les toitures des restaurants, des boutiques, qui se fondent parfaitement dans le paysage.

    Le puy de Dôme

    Le puy de Dôme

    Prochainement je vous parlerai du Temple de Mercure  qui dominait au sommet du Puy de Dôme, au IIème siècle après JC, la ville d'Augustonemetum, aujourd'hui Clermont-Ferrand .

    Le département du Puy de Dôme possède encore bien des sites archéologiques passionnants comme celui de Gergovie où Vercingétorix infligea une cuisante défaite à Jules César.

    Durant mes séjours dans ce superbe département, j'ai beaucoup pensé à Félicie Fougère, notre ancienne Conservatrice du Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de Vix qui travaille maintenant dans le Puy de Dôme.

    Retrouver la victoire d'un Arverne à Gergovie, après avoir côtoyé sa défaite à Alésia, ce n'est pas banal ...

    Qu'elle sache, si par hasard elle lit ce blog, qu'aucun Châtillonnais ne l'a oubliée !  Le Puy de Dôme


    2 commentaires
  • Une belle exposition de photos à la galerie des Z'uns possible à Chamesson


    votre commentaire
  • Nicole Prévost, passionnée d'aviation , a assisté au meeting d'Orange, elle nous offre ses superbes photos, cliquables, pour mieux les admirer.

    Notre premier meeting de la saison au pied du Mont Ventoux à la base aérienne d'Orange 

    Cette année la base d'Orange fête ses 80 ans

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

     Très belle exposition statique :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Nouvel avion école le Pilatus :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    l'Hercule :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    F 18 Suisse :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Alphajet Solo Display :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    A 400 M :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    F 16 Belge :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

     F 16 :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Le capitaine François Rallet mémorise son vol :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

     Vol du capitaine Rallet en patrouille :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

     retour de vol :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Pour la première fois en meeting le SABRE F 86 :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Vol du SABRE avec la Patrouille de France :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Le VAMPIRE :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Le YAK:

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Le TIGRE :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

     La Patrouille de France au décollage :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

     La Patrouille de France, l'A 400 M et le Rafale :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

     Magnifique croisement :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    La Patrouille Espagnole AGUILA :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

     L'Equipe de voltige de l'Armée de l'Air  :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

     Pour conclure ce magnifique meeting le coeur de l'équipe de voltige de l'armée de l'air  dans le beau ciel d'Orange :

    Les superbes photos du meeting d'Orange, par Nicole Prévost

    merci à tous les organisateurs et bravo aux chevaliers du ciel pour leurs magnifiques démonstrations.


    5 commentaires
  • Notez donc les dates de ces futures conférences sur vos agendas pour ne pas les manquer, car elles seront passionnantes  comme toutes celles proposées par l'Association Culturelle Châtillonnaise depuis sa création !


    votre commentaire
  • Bientôt le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens !

     La trente et unième Estivale de la Compagnie des Gens a été libertaire, chantante, gourmande, cinématographique, romanesque, optimiste, avec la création de

    DANS LA COUR, une utopie prolétaire !

     Nous sommes à Paris à l’époque du Front Populaire dans une cour d’immeuble où se trouve un petit restaurant ouvrier :

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     Dans cette cour, existe aussi une blanchisserie :

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     une imprimerie :

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     un patron cynique :

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     une suffragette :

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

       une concierge acariâtre :

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

       une coopérative :

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     et des chansons…

    La vie pourrait être si belle

    Si l'on voudrait vivre d'abord

    Pourquoi se creuser la cervelle

    Quand y a du bon soleil dehors !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     Voilà quelques-uns des ingrédients qui ont composé la toute nouvelle fresque théâtrale mise en chantier par la Compagnie des Gens.

    Mais, comme j'ai pris beaucoup de photos, je vais en publier quelques unes avec un résumé succinct de cette histoire foisonnante, magnifiquement écrite et jouée par des acteurs sensationnels dans des décors surprenants et très bien agencés...

    Une parfaite réussite ! Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! ! la Compagnie des Gens...


    Dans la cour, au bistrot, on refait le monde, Victor, l'ouvrier habitué du lieu, compare le capitalisme et le communisme....

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    tandis que les blanchisseuses s'affairent...

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    on se rend compte que l'une d'entre elles, Ginette Baisenard , a une voix de rossignol, et qu'elle aimerait chanter à l'Opéra...

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     Dans cette cour parisienne  existe une imprimerie, appartenant à monsieur Batala, un cynique personnage, viveur, charmeur, même face à madame Baisenard, la concierge de l'immeuble (qui n'est pourtant pas une affaire !), mais aussi hypocrite et lâche, bref...une ordure...

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Batala, fieffé escroc véreux, est criblé de dettes, il  est poursuivi par monsieur Buisson, l'huissier :

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     Batala qui imprime des publications "sex appeal", tente de sauver son imprimerie en plaçant des publicités dans les pages de ses magazines.

    Il essaie de convaincre monsieur Brounion d'y insérer des pubs pour des ...suppositoires !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     Batala envoie son amie mademoiselle Edith chez l'huissier pour essayer d'arranger ses affaires...

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    celle-ci accepte par amour pour lui...

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Et pendant ce temps, l'infâme Batala séduit  Estelle, une jeune blanchisseuse...quel odieux personnage !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     Estelle   était pourtant promise au fils de la concierge, Charles Baisenard...

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    et elle avait résisté aux avances d'Amédée Lange dans le métro ...

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Hélas Estelle sera enceinte... Sa patronne, madame Valentine, qui fut aussi il y a longtemps, la proie de Batala, la consolera.

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Ses amies du bistrot de la cour en feront autant...

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     Rien ne s'arrange pour Batala, qui ne voit plus qu'une issue à la situation, s'enfuir par le train...en abandonnant Edith son amie fidèle, un degré de plus dans l'ignominie ...

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Pendant ce temps, Ginette Baisenard, future soprano, a écrit à monsieur Gautier Sylla, un impresario pour qu'il puisse la faire débuter à l'opéra.

    La concierge, sa mère, est absolument contre cette idée...

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Monsieur Gautier Sylla rencontre Ginette et accepte de l'aider à devenir une diva...

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     Madame Baisenard , rencontre l'impresario et tombe sous son charme....Qui pourrait lui résister ?

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Elle accepte donc que sa fille devienne chanteuse d'opéra.

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     Peu de temps après on apprend que le train, dans lequel s'enfuyait Batala,  a déraillé et que l'imprimeur  est mort.

    Que va devenir l'imprimerie ?? Le fils de monsieur Brounion a alors une idée de génie ! la transformer en coopérative qui réunira tous les habitants de la cour !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Et pourquoi pas imprimer le roman d'Amédée Lange "Arizona Jim"et en faire un film ??

    C'est la liesse dans la cour !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    On boit, on chante, et madame Baisenard n'est pas la dernière à profiter de la fête !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    La future diva, Ginette, sa fille, chante même  l'Internationale :  "C'est la lutte finale ..."

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Mais coup de tonnerre !

    Une nuit, un prêtre se présente à Amédée Lange dans l'imprimerie où il est resté travailler...

    c'est Batala qui a fait croire à sa mort ! Il est bien vivant et veut reprendre la tête de son commerce.

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    L'escroc sort son révolver du tiroir du bureau ... Amédée Lange s'en empare....

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Amédée, furieux de voir que le projet de coopérative tombe à l'eau, tire sur Batala....

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    L'escroc demandera à la concierge d'aller chercher un prêtre...mais il sera trop tard....

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Malgré le "crime de monsieur Lange", la coopérative pourra continuer sa route !

    Les tourtereaux vont se réconcilier et l'enfant ne sera pas un problème....

    Tout est bien qui finit bien !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

     Les magnifiques comédiens, et leur metteur en scène ont salué les spectateurs enthousiastes...quelle superbe soirée !! une chauve-souris est même aussi venue profiter du spectacle !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Elisabeth Petetin, à la régie "son et lumières", a été aussi applaudie, les effets lumineux et le son étaient parfaits !....

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! !

    Bien des spectateurs n'ont pu acheter leur billet, tant l'affluence a été grande !

    Une dernière représentation supplémentaire a été donnée hier....

    Alors, espérons que cette superbe pièce puisse être reprise plus tard...pourquoi pas au théâtre ? Ce serait sensationnel !

    En tout cas Le nouveau et fantastique spectacle 2019 de la Compagnie des Gens a emballé les spectateurs ! ! à la Compagnie des Gens pour tout ce qu' elle nous offre, pour tous ses spectacles vivants toujours différents, et ce depuis 1989, avec "La grande peur".

    Longue vie théâtrale à cette compagnie qui fait la fierté du Châtillonnais !

    Dans la cour, une utopie prolétaire

    Ecriture, adaptation, mise en scène et scénographie : Jacques Senelet

    Régie son et lumière : Elisabeth Petetin

    Chant et musique: Géraldine Salmon, Noémie Pompon, Patrick Pompon et Tom Sallembien

    Coordination : Elisabeth Hoornaert

    Décors : Benoît Chauleur, Emma Clément, Géraldine Salmon, Gilles Gautheron, Hélène Bouju, Henri Deck, Jade Baecke, Jacques Senelet, Lucie Deck, Lucile Hours, Marie-Christine Ouedraogo, Myriem Kaddachi

    Costumes : Elisabeth Hoornaert, Elisabeth Petetin, Marie-Christine Ouedraogo

    Affiche : Lucie Deck-Atelier La Malette

    Programme, communication Presse et relation sponsors : Lucile Hours

    Restauration : Leslie Senelet, Bastien Teton, Dorine Gay, Lucie Noris

    Accueil : Monique Klein, Eliane Brodzicki, Christine Chereau, Tasséré Ouedraogo

    Les acteurs :

    Madame Valentine : Marie-Laure Tridon

    Amédée Lange : Samuel Martin

    Madame Baisenard : Elisabeth Hoornaert

    Lucienne : Géraldine Salmon

    Charles Baisenard : Pierre Pompon

    Suzanne : Emma Clément

    Ginette Baisenard : Noémie Pompon

    Monsieur Batala : Benoît Chauleur

    Monsieur Buisson : Tom Sallembien

    Mademoiselle Edith : Myriem Kaddachi

    Victor : Patrick Pompon

    Charlotte la suffragette : Lucie Deck

    Estelle : Lucie Hours

    Louise : Marie-Christine Ouedraogo

    Fernande :Jade Baecke

    Madeleine : Corine Razil

    Monsieur Brounion : Vincent Marziali

    Gautier Sylla : Jacques Senelet

    Brounion-fils : Tristan Golmard

    Le facteur : Henri Deck

    PS : quel plaisir de retrouver la trame du film de Jean Renoir "Le Crime de Monsieur Lange", dont s'est librement inspiré Jacques Senelet, en lui ajoutant une multitude de personnages et de situations originales...

    Et bravo à Benoît Chauleur qui a égalé Jules Berry dans le rôle de l'ignoble Batala !


    3 commentaires
  • Les Amis du Châtillonnais vont fêter la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    J'étais loin du Châtillonnais en ce mois de juillet 2019, dans le Puy de Dôme très exactement.

    Alors, à mon grand regret, je n'ai pu assister à l'exposition proposée par les Amis du Châtillonnais sur leurs fameux "cahiers" dont le nombre dépasse actuellement les 300 exemplaires.

    Heureusement le Président de l'Association, Jenry Camus, m'a envoyé des photos qui permettront à ceux qui n'ont pu y assister, comme moi, d'en avoir une petite idée.

    Merci à lui pour son envoi.

    L'inauguration :

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les cahiers :

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    La fabrication des cahiers :

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les monographies :

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les figures du Châtillonnais :

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les guerres :

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les photos Martin et Duchesne :

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Le bulletin :

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les maquettes de monsieur Déchaud :

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective

    Les Amis du Châtillonnais ont fêté la parution de leur 300 ème "cahier", avec une exposition rétrospective


    1 commentaire
  • Dédicace du livre de Marie-Madeleine Nion "Le message perdu" à la galerie des Z'uns Possible de Chamesson...


    votre commentaire
  • Christian Labeaune, amoureux fou de la nature, a filmé dans notre ville, deux sortes d'oiseaux peu communs ...

    Bien des personnes ne les ont jamais vus, ne les connaissent même pas...mais Christian, lui, a l'œil affûté du photographe !

    Merci à lui pour toutes ses superbes vidéos...

    Le cincle plongeur à la Douix :

     Pic épeiche mâle et jeune au jardin :


    1 commentaire
  • Et pour vous rafraîchir au cœur de l'été voici de très belles photos de la saison froide réalisées par Claudie, passionnée de photographie....

     Automne :

    Toujours de superbes photos de Claudie Hardouin...

    Toujours de superbes photos de Claudie Hardouin...

    Toujours de superbes photos de Claudie Hardouin...

    Toujours de superbes photos de Claudie Hardouin...

    Hiver :

    Toujours de superbes photos de Claudie Hardouin...

    Toujours de superbes photos de Claudie Hardouin...

    Toujours de superbes photos de Claudie Hardouin...

    Toujours de superbes photos de Claudie Hardouin...

    Toujours de superbes photos de Claudie Hardouin...

    Toujours de superbes photos de Claudie Hardouin...

    Toujours de superbes photos de Claudie Hardouin...


    2 commentaires
  • Veux-tu m'épouser ?

    Encore quelques Créations Nodoises géniales !

    Voulez-vous danser ce soir ?

    Encore quelques Créations Nodoises géniales !

    Le dresseur :

    Encore quelques Créations Nodoises géniales !

    Le violoniste mexicain :

    Encore quelques Créations Nodoises géniales !

    Le petit rat de la Seine :

    Encore quelques Créations Nodoises géniales !

    Souvenir de croisière :

    Encore quelques Créations Nodoises géniales !

    En hommage à mon métier :

    Encore quelques Créations Nodoises géniales !


    2 commentaires
  • LA FLORE REMARQUABLE DU CHÂTILLONNAIS

     La flore du Châtillonnais est la résultante d’une évolution liée à celle des conditions de sol et de climat, actuelles et passées.

     La Montagne châtillonnaise, plus élevée se comporte pratiquement comme une zone submontagnarde, qui se caractérise par des hivers froids et des étés chauds. Elle abrite dans ses combes froides et ses marais tufeux, des espèces spécifiques à ce type de milieu.

     La partie nord-nord-ouest, plus basse, manifeste des tendances climatiques de type océanique très atténuées. Ici, la côte ou cuesta ainsi que la vallée oxfordienne sont le refuge d’une flore adaptée aux marnes calcaires.

     Enfin, l’influence de l’homme est loin d’être négligeable avec les plantes à fleurs liées aux cultures et aux autres milieux anthropiques.

     Conférence de

     Marie Geneviève Poillotte

     

     Le SAMEDI 27 JUILLET 2O19 à 20 heures 30

     

    AIGNAY-LE-DUC – SALLE ROIDOT

     


    votre commentaire