• Sion, la colline inspirée....

     Du sommet du Signal de Vaudemont, en Lorraine, (541 mètres d'altitude), on a une vue superbe sur le plateau lorrain qui inspira Maurice Barrès.

    Cette colline, il l'appela "la Colline inspirée"

    Sion, la colline inspirée....

    Un monument , en forme de lanterne des morts, fut élevé en 1928 à la mémoire de Maurice Barrès, qui était un fervent lorrain, né à Charmes en 1862, et décédé en 1923.

    Sion, la colline inspirée....

    Sion, la colline inspirée....

    Sur un des côtés du monument, on peut lire une phrase tirée de son roman "la Colline inspirée". Ce roman était basé sur l'histoire de trois prêtres voulant faire de la colline de Sion un haut lieu de ferveur religieuse.

    Sion, la colline inspirée....

    Sion, la colline inspirée....

    Cette colline de Sion est aussi un espace sensible où l'on peut trouver des fossiles en forme d'étoiles.

    Ces étoiles sont des restes d'animaux que l’on nomme crinoïdes, ou encrines , qui vivaient dans la région, à la période du Jurassique, il y a près de 170 millions d'années. La région était recouverte par une vaste mer chaude ; les encrines vivaient en colonies, dans les fonds marins.

    Sion, la colline inspirée....

    La colline de Sion fut de tout temps un lieu de culte, déjà Celte puis Romain. Mais au IVème siècle elle fut dédiée au culte de la Vierge.Une basilique, Notre Dame de Sion,  y a été construite au milieu du XVIIIème siècle.

    Sion, la colline inspirée....

    Sion, la colline inspirée....

    La statue qui s'élève en haut du clocher est en fonte et mesure sept mètres.

    Sion, la colline inspirée....

    L'intérieur de l'abside est du XIVème siècle.

    Sion, la colline inspirée....

    On voit au dessus de l'autel cette ravissante statue de pierre dorée, représentant Notre Dame de Sion (Xvème siècle)

    Sion, la colline inspirée....

    Sion, la colline inspirée....

    Una autre statue de Notre Dame de Sion, très vénérée .

    Sion, la colline inspirée....

    Sion, la colline inspirée....

    Les mosellans qui virent par trois fois la guerre s'éloigner, voulurent remercier Notre Dame de Sion.

    En 1873, alors que la Moselle était  rattachée à l'Allemagne, des pèlerins vinrent déposer dans la basilique une croix de Lorraine brisée avec cette inscription "Ce n'a me po tojo" signifiant : Ce n'est pas pour toujours. Mais en 1920, quand la Moselle redevint française l'inscription fut changée en "Ce n'ato me po tojo !" (ce n'était pas pour toujours !).

    On cacha la brisure de la croix de Lorraine sous une palmette d'or.

    Sion, la colline inspirée....

    Sion, la colline inspirée....

    Sion, la colline inspirée....

    En 1946, une autre inscription fut apposée sur l'autel : "Estout inc po tojo" , Maintenant c'est pour toujours.

    Bel exemple d'attachement à la patrie !

    Près de la basilique, unea statue placée dans un arbre creux  représente la bienheureuse Marguerite de Lorraine dont le père fut le dernier comte de Vaudémont et qui eut une vie exemplaire.

    (commentaire de Marie-Claude Mathieu, merci à elle pour sa précision)

    Sion, la colline inspirée....


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    martin88
    Dimanche 24 Juin 2012 à 09:16

    Une partie de mon enfance, ma grand mère parlait souvent de Sion (nous vivions à une cinquantaine de kilomètres de là) Merci pour ce beau reportage qui nous donne envie d'y aller. La Lorraine est aussi une belle région .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :