• Un hommage à Paul Magès, de la part de son fils Pierre....

    Documentation issue du site www.passion-citroen.com :

    Paul Magès, naquit le 9 mars 1908 à Aussois en Savoie.

    Issu d’une famille modeste il n’eut pas l’opportunité de faire de longues études comme ses prédispositions pour le dessin, la géométrie et le travail d’atelier le destinaient.

    À 17 ans donc il chercha du travail, Citroën répondit la première aux lettres que le jeune Paul envoya à différentes entreprises.

    Il se présenta à l’usine et fut embauché le 21 août 1925.

    Il fut placé au service « méthode et organisation » pour s’occuper des engins de manutention.

    Au bout de quelques années Paul Magès prit de l’avancement et se retrouva à la tête du fameux «super contrôle» et des essais, avec M. Hermet, au quai de Javel.

    Ce nouveau poste l’amena à travailler sur les soucis de répartition et d’efficacité de freinage du «tub Citroën».

    Cette longue étude sera le départ du principe de la haute pression, Paul Magès étant persuadé que c’était la seule solution pour un freinage équilibré, puissant et efficace.

    De cette idée il résulta que l’on pouvait pratiquement tout commander avec la haute pression,.

    La DS fut la preuve parfaite du génie de Paul Magès : sur cette auto l’hydraulique commande la suspension, le freinage, la direction,l’embrayage et le passage des vitesses, tout ceci en 1955.

    Il continua à travailler avec l’hydraulique et la haute pression, la diravi (direction à rappel asservie) que l’on verra sur la SM, la CX et certaines XM sera une forme d’aboutissement de son travail. L’anti-gîte actif et la suspension hydractive aussi.

    Il décéda le 22 Septembre 1999 à Chaville (92) à l'âge de 91 ans. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :