• Un scolyme dans mon jardin !

     Depuis qu'un jour, au printemps, nous avons vu apparaître 4 pieds de magnifiques orchis pyramidaux  au milieu du gazon, pas encore tondu, nous avons décidé de ne pas couper l'herbe durant le printemps et l'été 2021, et de faire une expérience : laisser notre petit jardin devenir un lieu de biodiversité, un refuge LPO.

    Un scolyme dans mon jardin !

    Dès l'instant où nous avons rangé la tondeuse, nous avons vu qu'une incroyable quantité de de plantes et d'insectes avait  pris possession du terrain.

    Plus de trente espèces de plantes (dites abusivement mauvaises herbes) se sont mises à y pousser comme : la pimprenelle, la bourse à pasteur, le coquelicot, le bleuet vivace, l'euphorbe, le trèfle incarnat, le gaillet gratteron, la luzerne, la renoncule, le  silène-compagnon blanc, la crapaudine, le géranium herbe à robert, l'achillée millefeuille, le sainfoin, l'agrostis, le pâturin des prés, le séneçon, le cinéraire, le dactyle pelotonné, le plantain, la véronique, deux sortes de chardons dont le chardon de Marie aux feuilles marbrées, le gratteron, le liseron, l'aigremoine eupatoire, la picride fausse épervière, la raiponce orbiculaire, le cirse des champs, le sisymbre officinal ....

    Et dernièrement fin août, de jolis tournesols issus des graines tombées des mangeoires des oiseaux, nous ont offert un vrai feu d'artifice de fin d'été !

    Un scolyme dans mon jardin !

    Un scolyme dans mon jardin !

    Mais l'un des chardons dont je signale plus haut l'existence , était étrange...

    Elancé et gracieux, il possédait des fleurs jaunes, alors qu'en général les chardons ont des fleurs violettes ou bleues.

    Un scolyme dans mon jardin !

    Un scolyme dans mon jardin !

    J'ai alors cherché à savoir quels étaient les chardons qui avaient des fleurs jaunes, il n'y en avait que deux sortes : le Scolymus Hispanicus (Scolyme d'Espagne) et le Centaurea Benedicta (Chardon Béni) tous deux cantonnés habituellement dans les régions méditerranéennes

    Impossible que ce soit le Chardon Béni qui a des poils laineux

    Il ne restait donc  plus que le Scolyme.

    Or le Scolyme ne pousse pas en Châtillonnais, mais en Afrique du Nord (on utilise ses feuilles pour faire du couscous, ses racines comme légumes !) et sur le pourtour méditerranéen .....

    Pourquoi pousse-t-il donc chez moi à Châtillon sur Seine ?

    Résultat du réchauffement climatique ??...

    Ou graines apportées par les vents de sable que nous subissons de temps en temps ?? (il y en a eu une très forte au printemps 2021)

    En tout cas, il a pris racine dans mon jardin, il a fleuri tout l'été, inutile de dire que je l'ai chouchouté et admiré mon beau Scolyme....

    Maintenant il est presque en fin de vie, ses boutons sont pleins de graines...

     J'espère donc avoir l'an prochain d'autres scolymes, même s'ils sont envahissants comme le sont beaucoup de chardons...

    Un scolyme dans mon jardin !

    Un scolyme dans mon jardin !

    A la fin de l'automne, nous passerons la tondeuse comme le conseille la LPO, et au printemps nous laisserons de nouveau la nature reprendre ses droits...avec peut-être de jolis petits scolymes à la clef, en tout cas c'est ce que j'espère...


  • Commentaires

    2
    bridget
    Jeudi 9 Septembre à 17:55

    Vraiment bonne idée et plus des découvertes !

    1
    auxoise
    Mercredi 8 Septembre à 08:56

    magnifique et bravo pour la patience.

    dans mon village  de moins de 200 habitants , on a , semble t il avec accord du maire injoignable ....sur une parcelle communale installé un vieux vélo avec  une  guirlande de lierre en plastique, poissons bleus et coquilles sur piques etc...avant il  avait des arbrisseaux nichoirs et baies pour les oiseaux...il parait que c'est la plus belle déco du village?je suis riveraine et je n'ai pas été ni informée ni associée!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :