• Un très beau poème de Michel Lagrange...

    Michel Lagrange a été bouleversé par les assassinats perpétrés par des barbares, assassinats d'êtres humains, mais aussi destructions d'œuvres d'art millénaires.

    Il a composé ce magnifique poème qu'il m'a autorisée à publier, merci à lui.

    L’INCENDIE

     L’inévitable est arrivé.

    Le temps s’est corrompu.

    Il a spontanément mis à feu

    Et à sang nos œuvres majuscules.

     

    Tourments des brasiers sur notre idéal

    Accumulé le long des siècles,

    Et dont l’écho est dans le cœur

    De nos besoins de certitudes.

     

    Ouvrant le rythme des saisons

    À l’au-delà des jours,

    La beauté de tant de chefs-d’œuvre

    Est devenue vertu vitale

    Offerte à l’air que je respire

    Et qui me garantit

    Mon statut d’être humain.

     

    Ricanements des livres convulsés,

    Crépitements des toiles peintes,

    Éclatements des marbres purs

    Promis aux décombres nocturnes...

     

    Ces œuvres sont la proie des flammes,

    Exterminées par le plaisir

    Sans regard des sentences.

     

    L’enfant qui meurt… l’œuvre d’art qui s’éteint…

     

    Mêmes douleurs, mêmes blasphèmes,

    Même effroi scandaleux

    Pour le déshérité

    Dont le désir est plus grand que la peur,

    Et qui a faim chaque jour au désert.

     

     J’ose espérer que ma douleur est bonne,

    Et que dans l’air chauffé à blanc

    L’esprit des morts s’élève au ciel

    Pour ne plus retomber dans nos indignités.

     

    Je crois au paradis des œuvres d’art,

    Et des enfants martyrs.

     

    Ce paradis tourne autour de la terre

    En anneau bienfaisant…

    Il donne ses couleurs aux jours festifs

    Où Orphée se déplace en altitude et profondeur,

    Au nom de l’idéal humain…

     

    Ce sont les jours de l’espérance

    Où l’homme en quête de repères

    Attend la mort pour ne plus avoir peur

    De vivre

    Exclu de ses chefs-d’œuvre.

     


  • Commentaires

    1
    Annie ch'ti
    Vendredi 5 Février 2016 à 10:01

    poignant !!!!!ce poème .Malheureusement tellement VRAI !!!!!

    Pauvre société à la dérive ......

    Merci Mr Lagrange

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :