• Une Association de défense de l'environnement :"Fil de Seine"...

    Je parcourais la semaine dernière la route qui mène d'Aisey sur  Seine à Busseaut.
    Mon attention fut attirée par un magnifique déversoir sur la Seine.

    Fil de Seine

    Fil de Seine

    La Seine est haute en ce moment ,et l'eau jaillissait avec force de deux vannages.

    Fil de Seine

    L'autre vannage est entouré de très beaux murs de pierre,à l'évidence très anciens.

    Fil de Seine

    Fil de Seine

    Fil de Seine

    Vannages,déversoir,ces mots m'ont évoqué  bien sûr un..moulin,mais de moulin il n'y avait point...

    En revenant à Aisey j'ai cherché à obtenir  des renseignements sur un éventuel moulin, ou une usine, qui aurait pu exister à cet endroit.
    Et par chance ,une charmante demoiselle qui passait par là, a répondu à mes interrogations.

    Oui il y avait bien là un moulin autrefois:le moulin Brugère...
    Mais il n'en reste que le bief (à sec actuellement) ,des vannages et un déversoir où viennent se baigner en été bien des adeptes de la nature...

    Cette jeune fille, c'est Marie-Laure Eme,une habitante d'Aisey sur Seine.
    Elle m'a emmenée sur la rive opposée  et elle m'a sensibilisée à un problème crucial pour elle:la sauvegarde des espaces naturels ,des ouvrages remarquables fruits de la culture de l'eau et de la pierre qui est propre à notre Châtillonnais.

    Le Salon Avicole

    Elle  m'a informée que ce superbe endroit ,lieu de vie ,marqué de souvenirs allait DISPARAÎTRE !

     

    Ces anciens vannages vont subir le même sort que le vannage du "fourneau" de Châtillon sur Seine !
    En effet le déversoir est en danger:le syndicat des Eaux vient de s'en porter acquéreur et les travaux de destruction pourraient avoir lieu dès l'année prochaine !!

    Les habitants d'Aisey sur Seine se sont opposés à cette destruction, et ils ont créé une association nommée "Fil de Seine" ,association loi de 1901 pour sauvegarder la beauté des sites traditionnels . de la commune d'Aisey.

    Cette Association est soutenue, non seulement par les Aiseyrois mais aussi par les élus..en particulier , bien sûr, par monsieur Eme,maire de la Commune et son Conseil Municipal.

    Fil de Seine

    (ancienne carte postale représentant les vannages du Moulin Brugère)


    L'Association défend en premier , évidemment, le magnifique site de l'ancien moulin Brugère,mais aussi d'autres lieux,belles associations eau-pierre comme:

    - le pont des Troubles

    Fil de Seine

    -Le pont au centre d'Aisey et son curieux vannage :

    Fil de Seine

    -le "moulin de Robert" et sa superbe roue

    Fil de Seine

    -les lavoirs d'Aisey qui sont remarquables,par exemple celui au centre du village et sa belle charpente:

    Fil de Seine

    Fil de Seine

    Le lavoir situé route de Coulmier le Sec :

    Fil de Seine

    Le lavoir de la "Voie d'Avril" :

    Fil de Seine

    Fil de Seine

    Je ne pouvais qu'adhérer aux idées de cette Association "Fil de Seine",tant j'aime notre Châtillonnais dans sa diversité,c'est pourquoi j'ai tenu à en parler ici.

    Mon voeu le plus cher comme les adhérents de cette Association, est que le site de l'ancien Moulin Brugère soit préservé.

    Alors si vous pensez comme moi vous pouvez joindre l'Association "Fil de Seine"au numéro :

    06-30-39-78-93

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Lucky
    Dimanche 1er Mai 2016 à 10:55

    Bonjour, moi j'avais pêché cet endroit en 2007, ce site était magnifique et l'expérience de pêche que j'en avais eu m'avait plus que satisfait.

    J'étais à Aisey sur Seine, Dimanche 24 avril 2016, à la recherche de ce site et de l'ombre commun.

    À mon retour de Touillon, j'ai eu la chance de tomber sur ce Blog et Christal m'a répondu très rapidement, en m'orientant sur cette page.

    Je remercie donc Christal pour cet article, son blog et Fil de Seine pour son combat.

    Là, il ne reste plus rien à dire, que: notre pays comporte des lieux bons à voir et à vivre, à nous d'en profiter tant qu'ils existent.

    /media/invite/STOCK/Photos/Bourgogne/Aisey sur Seine08.JPG

    /media/invite/STOCK/Photos/Bourgogne/IMG_0254.JPG

    6
    pecheur
    Dimanche 20 Juin 2010 à 09:11
     je viens de voir sur le chatillonnais ce que veulent faire certaines personnes qui je crois ne sont pas bien dans leur tete pourquoi vouloir demonter cet edifice et a quel titre venant souvent pecher a cet endroit que je trouve formidble et meme si le poisson est rare le fait d'etre dans un cadre comme ca suffit au bonheur, apres la granitiere, les  forges voila aisey pourquoi mr stutz ne demente pas le sien
     alors le sien ne sert pas plus que celui d'aisey
    ancien garde de peche je me desole que l'on demente tous ce que nos anciens on construit de facon intelligente   EUX   de tout coeur avec vous
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    DIEY
    Vendredi 19 Mars 2010 à 05:40

    Quelques précisions :
    Extrait de la CHATELLENIE D'AISEY, Cahier du Châitllonnais n°66, par Pierre Roy :


    Moulin BLIN : situé sur la Seine à la Barque, un moulin qui avait tenté d'évoluer avec son temps. dans ses débuts, il était actionné par la traditionnelle roue à aubes qui tournait par la force de surface et d'une très faible chute. Vers 1910, M. Blin s'équipa d'une turbine qui consommait beaucoup moins d'eau avec davantage de puissance et qui permit l'installation d'un groupe dynamo fournissant de l'électricité, qui permettait d'éclairer le moulin la nuit...
    Les transports routiers, les Silos et grand moulins de Châtillon mirent fin à son activité. Maintenant le moulin est en ruines. Il a éré racheté en 1938 par M. Brugère marchand et scieur de bois, qui utilise le bief pour faire tremper les grumes avant le déroulage (1er trimestre 1995).

    4
    Christaldesaintmarc Profil de Christaldesaintmarc
    Jeudi 11 Mars 2010 à 07:33
    En effet,Historien ,des noms d'élus ,membres d'honneur de l'Association Fil de Seine figuraient dans l'article,mais il m'a été demandé de les retirer provisoirement, puisque nous sommes actuellement en période électorale.
    3
    historien
    Jeudi 11 Mars 2010 à 06:10
    Dans l'article d'origine lors de sa publication le 10 mars 2010 plusieurs noms d'élus figuraient comme soutenant l'association "fil de Seine".
    Quid de la disparition de ces noms ?
    Auraient-ils été empruntés à leur insu ?
    Précision :
     Brugère n'est que le nom de l'entreprise que a acheté il y a quelques dizaines d'années le moulin et son bief pour un usage industriel (trempage des bois) ; lors du rachat le moulin existait. Il a été détruit par l'entreprise Brugère de Châtillon/Seine après la tempête de 1999 sans raison autre que son inutilité dans l'exploitation des lieux.
    2
    Camus Jenry
    Mercredi 10 Mars 2010 à 11:24
    Christiane
    Bravo, encore bravo et toujours bravo pour votre article et ses magnifiques photos d'Aisey. Il faut absolument préserver la nature et ses "monuments" du passé. On aime Eme (Marie-Laure) et on la suivra au fil de Seine dans son combat si naturel.
    1
    Kikibailly
    Mercredi 10 Mars 2010 à 08:09
    Bonjour,
    Merci pour ce reportage sur les vannages et leurs détracteurs. Moi aussi à Aignay j'ai reçu la visite des représentants du syndicat assisté d'un représentant de la police des eaux. Comme pour Aisey, n'ayant pu leur donner l'autorisation qui aurait due être demandée lors de la construction du vannage (qui doit dater des années 60), je vais être obligé de le démonter. Ainsi d'ailleurs que d'autres petits ressauts qui permettent d'alimenter les jardins en eau. Je vais me renseigner auprès de cette association, merci.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :