• Une exploration du Spitzberg par Pierre Magès....

    Fouler la Banquise, côtoyer les icebergs, croiser le long des immenses glaciers, observer les plus grands mammifères marins de notre planète, partir à la rencontre des ours polaires... Il est des voyages, particulièrement chargés d’émotions et riches de sensations, qui changent à jamais notre regard sur le monde.

    À seulement 1.000 km du Pôle Nord, le Spitzberg présente une véritable anthologie du monde polaire.

    Cet archipel, grand comme deux fois la Belgique, concentre en un dédale de fjords et de pics, les plus beaux trésors polaires : les 3 paysages caractéristiques (toundra, pics et glaciers, grandes calottes), des icebergs abondants, la grande barrière glacée de la Banquise... et surtout une faune inégalée, protégée depuis 1952.

     Beaucoup plus qu’une croisière, ce voyage Arctique a  constitué pour Pierre Magès  une aventure humaine, qu’il faut avoir vécue dans sa vie.

    Une exploration du Spitzberg par Pierre Magès....

    Pierre, vous le savez, est féru de vidéos, il a donc filmé cette exploration  au Spitzberg et m'a confié ses sept vidéos pour que je les diffuse.

    Elles sont magnifiques et...rafraîchissantes par nos temps de canicule, voici donc aujourd'hui les deux premières, mettez-les en plein écran...et régalez vous !

    (Des commentaires seraient les bienvenus...)

    Excursion: Croisière du navire au Lilliehöökfjorden
    Ce matin nous nous sommes réveillés sous un brouillard épais. Au petit-déjeuner, tous se demandaient si le soleil se lèverait à temps pour qu’on puisse observer le magnifique glacier Lilliehöökfjorden. En arrivant près du terminal, le brouillard s’est dissipé comme par magie pour nous offrir des vues incroyables sur le premier glacier de l’expédition.

    Magnifique et gracieux, il offrit un arrière-plan des plus spectaculaires pour mettre en évidence le Phoque barbu qui se reposait sur la glace de mer.

    Plusieurs oiseaux marins - Mouettes tridactyles, Guillemot de Brünnich et Guillemot à miroir - nous ont également régalés de leur présence.

    14:45 Excursion: Croisière en zodiac, Glacier du 14 Juillet (Fjortende Julibukta) Krossfjorden

    Cette première sortie en zodiac fût tout simplement époustouflante ! L’embarcation s’est faite par temps brumeux et nous nous sommes dirigés en direction des falaises avec nos bonnets bien enfoncés sur nos têtes. Par contre, le soleil était au rendez-vous car quelques minutes plus tard, le ciel s’est dégagé pour nous présenter la splendeur des falaises :

    Guillemots de Brünnich, Guillemots à miroir, Mouettes tridactyles (et même leurs jeunes de quelques jours!), Eider à duvet, Macareux moines, Bernaches nonnettes, Rennes, et pour quelques passagers chanceux, un autre Phoque barbu et une Sterne arctique, le tout dans le cadre enchanteur du glacier du 14 Juillet, découvert et cartographié pour la première fois par l’expédition scientifique du Prince Albert I de Monaco.

     

    Excursion: Croisière en Zodiac au Fuglefjord

     Aujourd’hui, nous sommes sortis en zodiac pour une croisière reposante. Le soleil plombant nous réchauffait tandis que l’eau calme nous offrait une vitrine inédite sur les petits planctons qui y rôdaient.

    Nous avons pu observer de près un Phoque barbu poser comme un mannequin parmi les morceaux concassés de glacier, nous laissant soupçonner que nous étions les sujets étudiés, et non lui.

    Les montagnes nous surplombaient majestueusement, plaçant en évidence le glacier Svitjodbreen nichant tout au fond du Fjord et faisant résonner ses grognements. 

    14:15 Excursion: Débarquement sur Amsterdamøya à Smeerenburgfjorden Nord-Ouest du Spitzberg.

    Notre approche pour l’île d’Amsterdamøya nous a révélé nos premiers Ours Blancs !!!

    On aurait dit qu’ils nous attendaient, assis sur la rive, seulement à quelques mètres de l’endroit où nous allions débarquer pour notre excursion. Cependant, ces gros mammifères marins n’ont pas tardé à plonger dans l’eau pour se rendre jusqu’à l’île opposée, où nous les avons retrouvés en soirée.

    C’était à notre tour d’occuper l’île pour quelques heures. Nous sommes donc descendus en groupe pour une après-midi remplie d’histoire.

    Ce lieu mythique, abritant les vestiges d’un dur passé de l’époque des baleiniers néerlandais au tournant des années 1600 nous a évoqué une ère sanglante.

    Heureusement, les morses qui s’étaient posés sur l’est de l’île nous ont rappelé que la faune a repris le dessus et nous ont offert un beau spectacle quand l’un d’eux s’est baigné.            


  • Commentaires

    1
    mages
    Jeudi 2 Août à 07:32

    Merci Christiane d'avoir pris beaucoup de votre temps ,pour adapter dans un bon Français tous ces commentaires qui donnent du relief à cette expédition

    Espérons que notre travail commun sera apprécié

     

    Amicalement 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :