• Une ferme templière, à la limite de la Côte d'Or et de l'Yonne : la Grande Vesvre

     Les Amis du Châtillonnais, en la personne de son Président Dominique Masson, nous ont fait découvrir une très ancienne ferme, à la limite de l'Yonne et de la Côte d'Or, "La Grande Vesvre".

    La grande Vesvre n'est pas une abbaye, ou un prieuré, c'est une ferme templière. A première vue il n'y a pas de rapport avec la fondation de Clairvaux, et pourtant saint Bernard s'intéressa à l'ordre des Templiers....

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    L'implantation de l'ordre Templier dans l'Yonne remonte à 1186. A cette date, Hugues Curebon et son frère Pierre font don aux frères du Temple de leurs biens, sis au village de Nuits-sous-Ravières, comprenant bâtisses, prés et pâturages, ainsi que deux serfs, Germain et Constant, leur famille et postérité.

    Le village de Nuits était à cette date sous le contrôle de l'évêque de Langres. Manassès, l'évêque confirma l'acte de donation. Cette première ferme qui devint commanderie, fut appelée Saint Médard. Bientôt y furent rattachées trois autres fermes :Fontenay (près de Chablis), Marchessoif (près de Tonnerre) et la Vesvre entre Gigny et Nicey.

    Guibert de Gigny donna aux Templiers les bois et pâturages de la Vesvre et un homme qui devait 4 sous à son frère Mathieu.

    Les donations se suivirent au cours des siècles, agrandissant le domaine de la Vesvre.

    En 1307, Philippe le Bel et son conseiller Nogaret, instruisirent un procès en hérésie aux Templiers. L'ordre fut dissout par le pape ClémentVI, et les possessions des Templiers : la Vesvre, Marchessoif et Saint Médard (qui devint Saint Marc) passèrent sous l'autorité des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem qui les conserveront jusqu'à la Révolution.

    En 1752 le terrier de la Grande Vesvre contient un état très détaillé des biens et des droits appartenant à l'ordre de Malte.


      -Une chapelle sous l'invocation de Saint-Georges, bâtie de pierres et couvertes de laves, assise joignant le Rupt de Jarcey, peu éloignée de Granges et construite tout à neuf.


    -Un grand corps de logis à gauche en entrant dans la cour, de longueur de 114 pieds sur 28 de large, hors-oeuvre, et flanqué de deux tours carrées aux extrémités, dans lequel sont les logements ci-après déclarés, savoir : ceux pour l'habitation dudit sieur commandeur, composés par le bas d'une cuisine, à côté et à gauche dans la tour un grand office, de même côté un grand cabinet qui règne pour partie sur l'escalier; dans la dite cuisine un escalier à rampe de bois de chêne, sur la cuisine une grande chambre, à côté un cabinet joignant l'escalier, un autre grand cabinet dans la tour, attenant de la dite chambre, une autre fort grande et à cheminée comme la précédente et sûr les dites chambres deux grands greniers.

     
    -Pour les logements des fermiers une cuisine à cheminée, une autre chambre attenant dans laquelle est un escalier tournant ; une chambre haute sur la cuisine, etc...

     
    Suit l'indication des autres bâtiments destinés à l'exploitation du domaine, puis le procès-verbal ajoute : « les dites constructions entourées d'un grand fossé dans lequel l'eau du Rupt de Jarcey passe, à l'exception des deux granges et de la chapelle qui sont au-delà dudit Rupt de Jarcey. »

    (source :http://www.templiers.net/etudes/index.php?page=La-Grande-Vevre-de-Gigny )

    Voici ce qui reste de cette ferme templière de nos jours :

    Une ferme templière, à la limite de la Côte s'Or et de l'Yonne : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, à la limite de la Côte s'Or et de l'Yonne : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Dominique Masson nous montre où se trouvaient les fermes templières de notre région.

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    A la place de ce pont en pierre se trouvait autrefois un pont levis.

    Une ferme templière, à la limite de la Côte s'Or et de l'Yonne : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Le ruisseau du Rupt de Jarcey coule le long des bâtiments.

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    On peut encore admirer les superbes charpentes des granges.

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre

    Une ferme templière, dépendant de la Commanderie de Voulaines les Templiers : la Grande Vesvre


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :