• René Drappier est un sportif infatigable, il m'envoie très souvent des reportages pour le blog ,c'est un collaborateur très précieux !
    Dimanche il a bien sûr participé au Parcours du Coeur avec ses amis.
    Voici les photos qu'il m'envoie , et ses commentaires..

    -L'Eglise d'Essarois

    Voici les membres de l'OMS qui montent le stand..

    -L'Eglise d'Essarois

    Jean-Pierre et Bernard  attendent de se faire inscrire...

    -L'Eglise d'Essarois

     Les inscriptions..

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

     Le départ du parcours de 80 km...

    -L'Eglise d'Essarois

    L'inscription de mon copain Michel avec qui je ne ferai que 40 km... lecoeur d'abord ménageons-le !

    -L'Eglise d'Essarois

    Deux charmantes " gazelles", excusez ...,deux jeunes filles ,attendent de se faire inscrire et je les invite à se joindre au groupe cyclo, ce qu'elles ont
    fait ..
    Nous leur disons merci peut être à une autre fois..

    -L'Eglise d'Essarois

    Les dévoués de l'OMS démontent le stand.Merci à vous de nous offrir une si belle randonnée à la portée de tous.
    Merci à tous les participants : cyclistes et marcheurs de tous âges et à
    l'année prochaine !


    votre commentaire
  • Les stèles érigées en mémoire des maquisards morts pour la France lors de la guerre de 1939-1940 et de l'Occupation nazie qui suivit, sont fort nombreuses.
    Aujourd'hui je publierai les photos de quelques unes de ces stèles, situées au Nord de Châtillon sur Seine...

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    (Pothières)

    -L'Eglise d'Essarois

    (Chaumont le Bois)

    -L'Eglise d'Essarois

    (Obtrée)

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    (Gommeville)

    -L'Eglise d'Essarois

    (Villers-Patras)

    Aujourd'hui je termine par celles de la ville de Châtillon sur Seine :

    -L'Eglise d'Essarois

    (monument Bill Holland)

    -L'Eglise d'Essarois

     

    -L'Eglise d'Essarois

    Tous les récits sur ces résistants peuvent être consultés sur le cahier du Châtillonnais :

    Monuments,stèles et plaques de la 2ème guerre mondiale dans le Châtillonnais.

    Vous y lirez le récit des morts de ces resistants qui sont particulièrement atroces ,comme celle de Marcel Glace...

     


    votre commentaire
  • Albert Obry m'a signalé que dans son village, Bouix, existait un superbe "Sully".
    Je suis allée le photographier,c'est vrai qu'il est magnifique,mais je ne possède pas   de renseignements  à son sujet: son âge, la circonférence de son tronc...

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    Ses racines sont impressionnantes !
    C'est un très bel arbre ...

    Le voici au printemps 2011 :

    le Sully de Bouix


    votre commentaire
  • -L'Eglise d'Essarois

    La Société archéologique de Châtillon sur Seine a proposé vendredi 23 Avril dans une salle du Centre Social et de Loisirs, une fort belle conférence sur les rites funéraires des Romains.
    Bruno Chaume le Président de la Société Archéologique était heureux de voir qu'une nombreuse assistance s'était déplacée pour écouter le conférencier Sébastien Lepetz..

    -L'Eglise d'Essarois

    Le secrétaire ,Jacky Streer  et Dominique Masson,président des Amis du Châtillonnais, ne l'étaient pas moins !

    -L'Eglise d'Essarois

    Le conférencier, Sébastien Lepetz est un chercheur,archéo-zoologue au CNRS.

    Il s'est attaché, pendant son séjour à Pompéi, à découvrir les rites funéraires Romains.
    Pour cela il a fouillé, avec une équipe importante d'archéologues,  des tombes de Pompéi,tombes qui , enfouies sous les cendres du Vésuve, ont pu garder tous leurs secrets...

    -L'Eglise d'Essarois

    Merci à Titus,empereur au moment de l'éruption mortelle du Vésuve,d' avoir refusé que Pompéi soit reconstruite...cette ville fut peu à peu oubliée et donc préservée jusqu'au 20ème siècle pour notre plus grand bonheur...

    -L'Eglise d'Essarois

    Les cimetières,(nécropoles)  de Pompéi se trouvaient à l'extérieur de la ville,celle-ci devant rester "pure".

    Les chercheurs ont choisi de fouiller les tombes de la famille de Vesonius,un riche affranchi .

    Celui-ci avait fait ériger un monument le long de la route,orné de trois statues : la sienne,celle de son épouse, "la patronne", et celle d'un ami.

    Derrière ce monument,existe un enclos où sont enterrées les urnes funéraires des membres de la famille  (la "familia" comprenait aussi les serviteurs)

    -L'Eglise d'Essarois

    En dessous des statues,sur une plaque de marbre,sont gravés  les noms de ceux qui sont ainsi représentés :Vesonius,Vesonia et l'ami Morfellio...

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    A l'arrière,sous le monument une niche contient la stèle de Vésonius, et à l'avant on voit celle de Vesonia, son épouse, et celle de son fils Vesonius Procullus..

    Mais où se trouve donc la stèle de l'"ami" Morfellio ??? et bien il n'y en a pas,elle avait été préparée,mais l'ami ayant trahi Vésonius, fut privé de sépulture..Et Vesonius fit graver son propre  nom sur la stèle destinée au traître , vengeance ultime  !!

    Comment sait-on cela ? et bien en lisant la plaque, située sous la première ,devant le monument !

    -L'Eglise d'Essarois

    Pourquoi Vesonius n'a-t-il pas fait retirer la statue de l'ami indélicat ? et bien parce que le monument était en sorte en co-propriété !!

    Il s'est donc vengé d'une autre façon !

    -L'Eglise d'Essarois

    Les Romains pratiquaient l'incinération des morts,voici un dessin représentant le bûcher funéraire..

    Pendant la crémation,des plantes aromatiques étaient brûlées ,des animaux (porcs,poissons,volailles) étaient cuits sur le bûcher,un repas destiné aux vivants ayant lieu dans l'enclos funéraire :des banquettes et une table en témoignent.

    Les plus gros ossements de la personne décédée étaient mis dans l'urne funéraire,les cendres plus fines  placées à côté..

    -L'Eglise d'Essarois

    C'est en observant les os des urnes que les chercheurs ont vu que certains os d'animaux, des arêtes,  y étaient mêlés, et que donc des animaux étaient cuits sur le bûcher !! Peu de différence entre un os de cochon brûlé et un os humain !!

    Les urnes étaient parfois ordinaires : Vesonia,la patronne,a pour urne une de ses marmites, reconnaissable aux traces de suie que l'on voit en dessous...

    Les Romains ne croyaient pas en la résurrection,aussi les tombes n'étaient plus tard visitées qu'en souvenir du défunt : on répandait alors  des huiles parfumées,par la colonne que l'on voit à droite de la photo,on faisait tomber des "bouteilles de larme" ( unguentaria ) par l'ouverture...On faisait brûler de l'huile dans des lampes en argile que l'on retournait ensuite...

    -L'Eglise d'Essarois

    Une autre anecdote aussi intéressante que celle de l'ami félon,c'est celle nous informant  que Vesonius aurait triché sur l'âge de son fils décédé !!

    Sur la stèle de son enfant il a fait graver l'âge qu'il avait à son décès :  XIII ans..(13)

    Mais les chercheurs en analysant les cendres se sont aperçus que celles-ci ne pouvaient être que celles d'un enfant de ...neuf ans !

    Pourquoi cette "tricherie" ? et bien parce que Vesonius était un esclave affranchi, et que sa descendance ne pouvait être affranchi à son tour , qu'à partir de l'âge de 12 ans...ultime orgueil posthume d'un père !

    Le conférencier a , durant plus de deux heures, passionné son auditoire,les questions furent nombreuses ...

    -L'Eglise d'Essarois

    Ce fut une très belle soirée,enrichissante qui donne envie de relire Pline le jeune qui observa l'éruption volcanique de loin et qui en fit une belle relation..

    Pline l'ancien ,son oncle,voulut aller en bateau secourir des habitants de Pompéi mais fut tué par la nuée ardente qui suivit le nuage de cendres ...

    Merci Sébastien Lepetz,merci la Société Archéologique de Châtillon sur Seine pour nous avoir révélé des secrets antiques que nous n'aurions jamais soupçonnés !

     


    votre commentaire
  • Marie-France,une amie aquarelliste de Villiers le Duc,  a eu une bien belle surprise en ouvrant sa fenêtre la semaine dernière !
    Jugez plutôt ...

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    Ecoutons Marie-France :

    Les miracles de la nature. Rien ne se perd, tout se transforme. Voilà la merveilleuse découverte que j'ai faite en voulant ouvrir un volet. Ce nid fait avec la mousse du jardin que j'avais ratissé et des poils de bill, le chien de la maison, qui a régulièrement droit à un rafraîchissement de sa coupe. Je mets ces poils dans le jardin, pour le bonheur de ces futurs oisillons, qui seront bien au chaud. Il y a 9 œufs et je ne connais pas les parents. Je vais me renseigner. Je vais essayer de guetter les naissances.

    Aujourd'hui d'autres nouvelles:

    Ce soir j'ai vu une mésange charbonnière rejoindre le nid. Après vérification ce sont bien leurs œufs. En forêt elles en font en moyenne 9 et moins en ville. Il faut croire qu'elles se trouvent bien, puisqu'il y en a 9. Comme je les ai nourries tout l'hiver, avec des mangeoires suspendues à la fenêtre en dessous,elles ont pensé qu'il était pratique d'avoir la nourriture à moins d'un mètre !!!! Elles réfutent ainsi l'expression avoir une cervelle d'oiseau.


    1 commentaire
  • Une très belle exposition d'objets en bois tourné a lieu jusqu'à la fin de cette semaine dans les locaux de la Maison de la Forêt de Leuglay.
    Ces objets ont été réalisés par Daniel Fraeye,un ancien habitant de Montigny sur Aube qui réside maintenant à Tart le Haut..

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    Ne sont ils pas beaux ces escargots..de Bourgogne ?? ainsi que ces superbes champignons ?

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    (Des jeux,des supports de bougies..)

    -Michel Limoges, artisan sympa

    (De très beaux stylos et porte-mine...)

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    (Des bouchons..)

    -Michel Limoges, artisan sympa

    (Des porte-photos...)

    -Michel Limoges, artisan sympa

    (Des porte-clefs...)

    Quelques panneaux nous montrent le travail et les outils du tourneur sur bois..

     

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    (cliquer deux fois pour lire,comme d'ailleurs pour les autres photos du blog,celles en longueur seulement)

    La Maison de la Forêt nous a présenté là, une très belle exposition d'objets d'art..

    La prochaine exposition, à partir du 1er Mai, nous montrera des animaux de la forêt,naturalisés...

    Un dernier coup d'oeil en partant à la Maison de la Forêt,dans son si joli cadre...

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    J'y reviendrai souvent car les manifestations sont de plus en plus nombreuses et intéressantes !

     

     


    1 commentaire
  • Derrière l'Eglise de Grancey sur Ource,en haut de la colline , se dresse une petite chapelle  qui semble protéger le village...

    -Michel Limoges, artisan sympa

    C'est une chapelle moderne ,bien sûr...
    Quelle est donc son histoire ?

    -Michel Limoges, artisan sympa

    Cette Chapelle Notre Dame,surmontée par une statue de la Vierge,fut construite en 1872, en ex-voto .

    -Michel Limoges, artisan sympa

    En effet,un soldat prussien avait été tué à Grancey sur Ource, et les habitants par leurs prières, avaient échappé à des représailles !
    Une chapelle toute simple, mais qui est finalement,un souvenir émouvant de la guerre de 1870...

    -Michel Limoges, artisan sympa

    Voici ce que nous dit Christiane Pluyaut qui connaît bien l'histoire de son village natal :

    L'église de Grancey-sur-Ource construite en I833 est dédiée à Notre Dame. En I870, les Garibaldiens attaquèrent les Prussiens au lieu-dit " La Folie" près d'Autricourt. En passant à Grancey, ces ennemis laissèrent un soldat grièvement blessé au château, avec ordre de le soigner, et que le pays soit incendié. Il reçu les soins de la sage-femme, Véronique Garnier, née Heiss, d'origine suisse, qui parlait la langue de son patient. Elle parlementa avec lui, tandis que les habitants priaient Notre Dame. Avant de mourir,  se souvenant de ses deux enfants,le prussien fit grâce au village de Grancey. Sa tombe fut entretenue par les habitants. Elle est maintenant prise en charge par le Souvenir Français. Plus tard, en 1944, un important maquis s'installa dans les bois de Grancey, au lieu-dit " Tante Jeannette". Il fut attaqué par les Allemands les 2 et 3 août 1944. Les maquisards tuèrent un motoclicyste, estafette allemande sur la route Grancey-Mussy, à l'orée du bois. Le Commandant Montcalm, qui était présent, pris ses papiers avant de le dissimuler sous des branchages et de rejoindre le P.C. Il y trouva l'ordre de brûler Grancey, Mussy, Essoyes. Je tiens cette information du Commandant lui-même; car, après l'attaque, il est venu à la maison pour remercier papa, Alfred Goyard, qui était adjoint au maire, et qui avait répondu de la population pendant les interrogatoires sévères,assisté par M. Marmorat, secrétaire de mairie - le maire, Guyard Victor, s'était caché dès l'arrivée des Allemands. Nous étions le I5 août 1944. je rentrais de la messe; Le Commandant était à la maison avec un ou deux officiers du maquis. Il venait remercier papa d'avoir sauvé la population, parmi laquelle se trouvaient plusieurs maquisards. Puis, il nous a appris le débarquement des alliés à Fréjus. Quel espoir, quels souvenirs !!! Notre Dame de Beauregard a-t-elle une seconde fois, sauvé le village de Grancey-sur-Ource? ......


    votre commentaire
  • René Drappier a assisté à la cérémonie en souvenir de la Déportation,dimanche 25 Avril 2010..

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

    Merci à mon fidèle adjoint, René, pour toutes ses belles photos d'actualité !


    votre commentaire
  • Jeudi 22 Avril,s'est tenue l'Assemblée Générale de la MJC Lucie Aubrac,dans son nouveau lieu de résidence : le Centre Social et de Loisirs de la Communauté de Communes du Châtillonnais

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    La séance a commencé dans la bonne humeur,Chantal Contant, la présidente de la MJC nous annonçant que cette Assemblée générale serait plus passionnante et surtout plus longue d'une émission télévisée,celle de Ruquier en particulier !
    Puis elle  a salué les Officiels qui avaient répondu à son invitation : monsieur le Maire de Châtillon sur Seine Hubert Brigand et son adjointe à la culture Martine Aubignat ,monsieur Chardon représentant la Commmunauté de Communes,le conseil d'administration et les adhérents venus très nombreux.
    Dommage qu'aucun représentant de Jeunesse et Sports  et de la CAF ne soient pas présents,pour répondre à des questions importantes ..

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    La MJC Lucie Aubrac a donc déménagé en septembre dernier pour se trouver maintenant dans un lieu pas tout à fait apte à la satisfaire :
    des locaux qu'il faut partager,pas très bien aménagés (manque de parquet pour la danse par exemple) , trop petits pour l'accueil des ados , des bureaux éloignés que l'on ne trouve pas facilement,pas de fléchage ,pas de lieux de stockage des objets confectionnés dans les ateliers , un manque de contact entre les parents et les éducateurs, les parents  laissant souvent leurs enfants  en bas de l'escalier,très loin de l'entrée  !
    Bien sûr peu à peu les choses vont se clarifier car la MJC se félicite d'avoir réussi à avoir  une très bonne entente avec Monsieur Vicic , le Directeur du Centre Social et de Loisirs..Mais tout le monde est tout de même inquiet....

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

     

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

     

    Les activités de la MJC Lucie Aubrac sont  nombreuses et très prisées des adhérents : patchwork,peinture,encadrement,sports (cardio-funk,gym douce,aïkido,body-combat, randonnée,yoga), sophrologie,scrabble , musique,théâtre, pratique des contes, pratique de l'anglais,danse folk et salsa, activités pour les enfants et adolescents (dessin,pâte à sel,modelage,jonglerie),accueil de loisirs,accompagnement à la scolarité avec Bruno etc..
    Le nombre des  adhérents reste  stable (548 en 2009),les comptes présentés par Monsieur Rasschaert,le trésorier, sont  excellents...

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    Les nombreuses animations ont été très réussies : Halloween,Tape-Chaudrons,soirées de la semaine sans télé avec Danse Country,karaoké,poker,soirée contes (voir les photos que j'ai publiées dans le chapitre des activités de la MJC Lucie Aubrac)
    Une semaine "portes Ouvertes" permettra aux Châtillonnais de se rendre compte dans quelles conditions travaille la MJC,semaine qui se terminera par une grande  fête autour de la musique ,le tout  au mois de Juin.

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    La Directrice de la MJC, Véronique Vermi exposa ,avec Madame Contant ,le plus gros problème qui se pose à la MJC,c'est à dire l'avenir et les perspectives du personnel.La MJC souhaite garder les deux employés en contrat aidé,mais pour cela il faut attendre que la CAF,la Communauté de Communes donnent leur feu vert..
    De nombreuses autres questions ont été posées par les adhérents de la MJC..

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    Des réponses ont été données par Martine Aubignat qui a également souligné que la Ville de Châtillon sur Seine,bien que n'étant qu'un des maillons de la Communauté de Communes,s'implique souvent dans le fonctionnement de la MJC par l'aide des services techniques de la Ville (éclairage,déneigement etc...),merci à la Municipalité Châtillonnaise ...

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    D'autres questions eurent des réponses données par les représentants  de l'Union Départementale des MJC..

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    Une motion au sujet de la question du personnel,fut rédigée par Madame Runfola à la demande des adhérents,motion qui sera adressée à la CAF et à la Com de Com,jointe au compte rendu de l'Assemblée.

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    Madame Roy,assura le secrétariat avec beaucoup de brio : pas facile de résumer une telle masse d'échanges aussi variés !

     

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    Cinq membres du Comité d'Administration de la MJC devaient être remplacés, les candidats à la fonction étaient:

     

    -Véronique Ménétrier
    -Annick Rousselet
    -François Saison
    -Régine Roy
    -Annie Tessier-Roy

    Le vote eut lieu,suivi du dépouillement..

     

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    Et j'ai le plaisir d'annoncer que les cinq postulants furent élus ...haut la main !

     

    Malgré les problèmes qui se sont posés et qui se posent encore à notre quarantenaire MJC Lucie Aubrac, soyons optimistes, elle  sera entendue, j'en suis sûre  par ses différents partenaires: l'équipe est soudée,volontaire  et ne pense qu'à son rôle d'animation essentiel dans la ville et même dans tout le Châtillonnais..

    Courage, la MJC vit et...vivra encore pour le plus grand bonheur de la population,à laquelle elle est indispensable !


    votre commentaire
  • J'ai beaucoup de vitres dans ma maison,surtout celles de la véranda,et je n'arrive pas à les rendre nettes,sans traces..
    Sans traces, c'est ce que je souhaite pour arriver à photographier les oiseaux depuis l'intérieur, et si j'y arrive aussi bien c'est grâce à Michel Limoges !
    Michel Limoges,toujours aimable et souriant, est à la tête d'une entreprise de nettoyage à Châtillon sur Seine.
    Je suis admirative de sa dextérité , de son coup de main pour arriver à rendre les vitres aussi étincelantes de propreté ! 
    Et petit clin d'oeil: la maison de Michel Limoges se trouve être celle (reconstruite car détruite pendant la guerre)  où naquit notre gloire Châtillonnaise Kiki de Montparnasse.
    Une plaque va d'ailleurs être posée bientôt sur sa façade,je serai à son dévoilement et inauguration ,vous en aurez des images !
    Mais voyons Michel au travail !

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    Nous avons beaucoup ri en faisant les photos !!!

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    -Michel Limoges, artisan sympa

    C'est de l'art vraiment le nettoyage de vitres !

    -Michel Limoges, artisan sympa

    Ma grenouille attend de bientôt évoluer sur une surface nickel !

    -Michel Limoges, artisan sympa

    Félicitations à cet artisan sympa pour son travail parfait !
    A noter que la famille Limoges est une très ancienne famille Châtillonnaise et que Michel et son fils sont très impliqués dans la vie sportive de notre cité  : Michel dans le foot,son fils dans le karaté !
     

    2 commentaires
  • Notre Châtillonnais,fut lors la dernière guerre et durant l'Occupation Nazie,une terre de Résistance à l'ennemi..
    En témoignent les très nombreuses stèles que l'on peut voir un peu partout sur notre territoire.
    Ces stèles nous rappellent  que de jeunes Châtillonnais moururent pour la France, et donc pour nous....il ne faut pas les oublier.
    J'ai, avec l'aide des Amis du Châtillonnais qui m'ont indiqué les lieux, photographié un grand nombre de ces stèles..
    Mais avant de vous les montrer, je suis allée à une cérémonie de recueillement ,organisée par l'Association du Souvenir de la Résistance, section du Châtillonnais.J'ai choisi la première cérémonie qui se déroulait "au creux de Bissey" commune de Bissey la Pierre devant la stèle de Michel Mathieu et Georges Pluvinage

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    Les adhérents de l'Association du souvenir de la Résistance ont visité en deux jours toutes les stèles qui ne peuvent être visitées tous les ans lors des cérémonies officielles.
    Un hommage a été rendu par Jean-Robert  Bazot en présence des porte-drapeaux de la Section..

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    La stèle a été fleurie, puis les assistants ont observé une minute de silence..

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    Je n'ai pas suivi les adhérents dans leur périple qui devait durer toute la journée du 10 avril sur le canton de Laignes..
    Les mêmes cérémonies se sont aussi déroulées toute la journée du samedi 17 avril sur les cantons de Châtillon sur Seine,d'Aignay le Duc de Montigny sur Aube .
    Près de 370 kms à parcourir m'a confié Jean-Robert Bazot...
    Bravo à tous ceux qui , 65 ans après la fin du conflit , pensent encore à ces héros !

    Je commencerai par  vous montrer les stèles du canton de Laignes,d'Aignay le Duc , de Recey sur Ource, et de Montigny sur Aube, sans commentaires,pourquoi ?
    Et bien parce que vous trouverez relatées les vies héroïques de ces  maquisards tombés au champ d'honneur, et honorés par ces stèles, dans le très beau cahier des Amis du Châtillonnais et du Comité Sainte Marie :

    Monuments , stèles et plaques de la 2ème guerre mondiale dans le Châtillonnais
    (en vente au Syndicat d'initiative de Châtillon sur Seine)

    Voici donc quelques unes des stèles du canton de Laignes:

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    (Marcenay)

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    (Laignes : ce momument appartient à la Commune de Laignes,il n'est pas entretenu par le "Souvenir Français")

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    (Planay)

    stèles

    (Molesme)

    stèles

    (Molesme)
    Je continue par le Canton d'Aignay le Duc :

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    (Beaulieu)

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    (Beaunotte)


    Je poursuis par  le canton de Recey sur Ource :

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    (Essarois)

    Et je termine, pour aujourd'hui, par  le canton de Montigny sur Aube :

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    (Grancey sur Ource)

    -Les Stèles, mémoire de la Résistance Châtillonnaise durant l'Occupation

    (Grancey sur Ource)


    Le nombre de stèles le plus important se trouve sur le Canton de Châtillon sur Seine dont l'immense forêt a abrité de nombreux maquis..
    Je vous les montrerai dans un prochain article.


    2 commentaires
  • A quelques kilomètres de Baigneux les Juifs, existe un charmant site,lieu de pélerinage depuis très longtemps,ce site se nomme "l'Ermitage du Val de Seine"..
    Les Amis du Châtillonnais ont réalisé un cahier bien documenté sur  l'Ermitage, Jenry Camus s'y est rendu pour y faire quelques photos et il m'a envoyé de fort intéressantes explications,écoutons-le..

    L'Ermitage du Val de Seine

     Connaissez-vous l’ermitage du Val-de-Seine ? Oui – Non – Moi, non plus ! Alors je suis allé le voir. Près de Baigneux-les-Juifs, une petite route coupe la Nationale Châtillon-Dijon, serpente entre les champs, traverse un bois et découvre les méandres d’une petite rivière débutante, la Seine. Dans ce beau bois de feuillus, au détour de la route, apparaît l’ermitage. Une barrière, un mur recouvert de mousse, et au fond d’un pré derrière des sapins, le bâtiment, un modeste sanctuaire avec sa chapelle et le logis des ermites.

    L'Ermitage du Val de Seine

    Dans l’isolement d’une nature qui, à notre époque, n’est plus tout à fait sauvage, le lieu n’a pas l’attrait de la ruine romantique mais vous séduit par le charme de l’abandon. La porte est close mais le mur est solide et nous ne serions pas surpris d’être accueilli par l’ermite. Mais il n’y a personne. Seuls, le bruissement des feuilles et le piaillement des oiseaux troublent le silence. On se sent bien dans ce havre de paix ou l’empreinte séculaire monastique est toujours présente.

    L'Ermitage du Val de Seine

    L’ermitage, dédié à la Vierge Marie, a été construit au XIIème siècle par les moines de l’abbaye d’Oigny, proche de cinq kilomètres. Le domaine fut rattaché au finage de Baigneux au XIVème siècle et subit outrages et reconstructions au cours des siècles. On connaît le nom des ermites, des religieux anachorètes de l’Ordre de saint Antoine, qui habitèrent ce lieu de 1624 à 1792. De Jean Clart à César de Clugny, 31 ermites ont mené ici une vie autarcique.

    L'Ermitage du Val de Seine

    On sait également que ce modeste sanctuaire était le but de pieux pèlerinage. Le lundi de Pâques de l’année 1732 une procession de 3000 fidèles vint honorer Notre-Dame du Val de Seine. Deux résurrections d’enfants morts sans baptême, consignées dans des procès-verbaux en 1692 et 1694, peut expliquer ces manifestations si imposantes de la foi catholique dans un endroit si éloigné.

    L'Ermitage du Val de Seine

     Après la Révolution l’ermitage fut loué par la commune de Baigneux à des fermiers. En 1813, la commune vendit l’ermitage à M. Claude-Sébastien Estienne. En 1870, c’est monsieur Girardot, notaire à Baigneux, qui en devint propriétaire.

    L'Ermitage du Val de Seine

    La famille Thibault l’acquit en 1921. L’Association paroissiale de Baigneux-les-Juifs, qui l’acquit en 1929, œuvre pour la conservation du site et la perpétuation de son pèlerinage, le dernier dimanche du mois d’août. Depuis 2008, l’ermitage est propriété du diocèse de Dijon.

    L'Ermitage du Val de Seine

    Un programme de restauration pour redonner à l’ermitage son aspect d’antan est en cours. Une souscription vient d’être lancée par la Fondation du Patrimoine.

    L'Ermitage du Val de Seine

    Pour mieux connaître l’histoire de l’ermitage, les Amis du Châtillonnais viennent de publier un Cahier, le n° 242, qui réédite un ouvrage écrit en 1876 par P. Girardot, propriétaire à l’époque. Une description très détaillée de la chapelle, des bâtiments, du paysage environnant, montre bien les affres du temps sur l’ermitage. L’histoire du lieu, des réflexions sur la vie monastique et la revue chronologique des ermites qui se sont succédés jusqu’à la Révolution, nous font découvrir et aimer ce lieu de prières et de mémoire.

    L'Ermitage du Val de Seine

    Une seconde partie du Cahier réédite un ouvrage écrit en 1922 par Eugène Barbier, curé-doyen de Baigneux-les-Juifs « Du culte de Notre-Dame du Val-de-Seine au Sanctuaire de l’Ermitage ». C’est le guide du Pèlerin avec les prières et les chants liturgiques en l’honneur de la Vierge Marie.

    L'Ermitage du Val de Seine

    Pèlerin ou simple visiteur, n’hésitez pas à vous rendre à l’ermitage du Val de Seine. Une belle promenade où sous le charme du lieu, vous pourrez peut-être avoir la même impression que le brave ermite Antoine d’Essertenne qui, en 1669, s’écriait : « Hoec requies mea in soeculum soeculi » (J’en fais pour toujours le lieu de mon repos).

     

                                             ( Jenry Camus)

     

     


    4 commentaires
  • Le lavoir de Griselles sur la Laignes :

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    Les  lavoirs d'Essarois ,celui du centre du village :

    L'Ermitage du Val de Seine

    Celui plus éloigné et son bassin extérieur à rouir le chanvre :

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    Le lavoir de Billy les Chanceaux  et sa belle arrivée d'eau en forme de cygne  :

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine


    votre commentaire
  • Quelques réalisations récentes des aquarellistes de Villiers le Duc, et une vidéo avec les aquarelles qu'elles ont faites aussi chez elles...

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

    L'Ermitage du Val de Seine

     

     


    votre commentaire
  • Je rencontre très souvent Monsieur Tscherter,le souriant propriétaire des "Truites de l'Aube" de Veuxhaulles, pendant des fêtes :fête de la pomme à Laignes,Marchés de Noël etc.. ...Et comme dimanche 18 Avril, c'était la journée "portes Ouvertes" au G.A.E.C. et qu'il faisait un temps magnifique ,je suis allée sur place voir sa pisciculture...

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    On voit ici, de part et d'autre de la photo, les deux associés du G.AE.C. des "truites de l'Aube".
    Monsieur Tscherter (à droite de la photo)  m'a fait visiter son élevage de truites,truites de trois sortes: Fario, Arc en Ciel et Omble de Fontaine..
    A gauche de la route on peut voir  les viviers à truites,alimentés par l'eau courante de l'Aube...
    Autrefois existait à cet endroit une usine destinée à l'aviation..

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Les oeufs qui deviendront ces alevins,sont ceux des truites femelles de la pisciculture.
    Lorsque ces alevins grandiront ,ils seront triés par taille,car les plus gros pourraient dévorer les plus petits !
    Je laisse la parole aux pisciculteurs, qui mieux qu'eux peut parler de la reproduction de leurs truites ?:

    Après avoir sélectionné les géniteurs, nous prenons de nombreuses précautions pour préparer nos poissons à la ponte. Les reproducteurs sont endormis. Nous prenons les femelles une par une, elles sont essuyées, et par pressions délicates sur le ventre, nous provoquons l'expulsion des ovules dans une passoire par les oviductes. Lorsque 4 femelles ont pondues, nous recouvrons les ovules avec la laitance de 2 mâles.

    Après la fécondation, les œufs sont disposés dans des auges d'alevinage. Ils vont s'y développer pendant 6 à 8 semaines avant éclosion. Les larves puis les alevins et truitelles vont croître lentement pour atteindre une taille de 200 gr en un an. Ils vont bénéficier de nombreux soins quotidiens.

    Afin que leur croissance se fasse dans les meilleures conditions, nous optons pour des aliments de grande qualité, les plus proches de la nature et les moins chargés possible en matière grasse.

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Les poissons sont nourris avec de l'aliment composé de 2/3 d'huile et de farine de poisson et de 1/3 de céréales , vitamines et oligo-éléments.
    Si l'on veut que la chair de la truite soit saumonée on ajoute à l'aliment un peu de carotène.
    Voici des truites déjà de belle taille..

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Difficile de photographier les truites,car lorsqu'elles voient une ombre près du bassin ,elles sautent,croyant qu'on vient les nourrir,  et provoquent de fort remous !

    La truite Fario est un poisson qui a une jolie robe jaune mouchetée de points rouges et noirs. Elle est très sensible et peureuse et nécessite des soins et une attention toute particulière. Son élevage est très délicat mais la saveur de sa chair est d'une rare finesse.

    La truite Arc en Ciel est une espèce importée d'Amérique du nord il y a près de 100 ans, son élevage bien que très technique est plus abordable. Elle aime vivre en banc et sa voracité est légendaire.

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    L'omble de fontaine est reconnaissable à ses nageoires ourlées de blanc..Il est lui aussi très difficile à photographier  ! il possède une robe marbrée de vert avec pour les mâles des reflets ventraux rouges orangés. Sa texture de chair différente de ses deux cousines est remarquable de finesse.

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    De l'autre côté de la route,on trouve le parcours de pêche du G.A.E.C. des "Truites de l'Aube"...

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Dans un cadre vraiment enchanteur,tout le monde peut venir pêcher (tous les jours sauf le mardi),on peut pique-niquer et passer une excellente journée au bord de l'eau...

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Vous pouvez apporter votre canne à pêche,mais si vous n'en avez pas,on pourra vous en prêter une, voyez toutes celles qui sont debout le long du grillage !

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Et si vous êtes peu enclin à taquiner le poisson, le propriétaire pourra attraper pour vous de belles truites avec son épuisette !

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Je n'ai pas pêché de poisson , j'en serais incapable, je n'ai pas cheté non plus de truite fraîche,mais je me suis procuré quelques délicieuses spécialités de la maison !!. ah les bons toasts que nous allons préparer pour nos invités avec ces mousses,terrines,rillettes,oeufs de truites etc.....

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Le filet de truite fumée est , je vous l'assure, bien meilleur que le saumon fumé,plus fin,moins gras,un délice !
    Bien d'autres succulentes spécialités existent,elles sont préparées dans un laboratoire extérieur,mais le propriétaire a le projet de monter le sien, à Veuxhaulles sur Aube...
    Une excellente nouvelle: depuis quelques jours,ces spécialités sont en vente au magasin  des Vignerons de Bourgogne,rue Maréchal de Lattre à Châtillon sur Seine !

    Pour plus de renseignements,consultez le site des Vitrines Châtillonnaises dont le G.A.E.C des Truites de l'Aube fait partie ...

    http://www.achat-chatillonnais.com/ray1074-PISCICULTURE-ELEVAGE-GAEC-DES-TRUITES-DE-L-AUBE.htm

    Et allez faire un tour à Veuxhaulles sur Aube pour une journée de détente bien agréable !

    votre commentaire
  • Le temps est devenu enfin  printanier, aussi vendredi dernier  Jean-Pierre Loget a planté son chevalet au bord de la Seine, à Vaux,commune de Bellenod sur Seine.
    Un joli pont,un petit lavoir rustique c'est un très bel endroit ,Jean-Pierre l'avait repéré depuis un moment, il n'attendait plus que  les beaux jours pour s'y rendre..

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Lorsque je suis arrivée, le peintre "aux champs", avait déjà bien avancé sa composition...

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Les feuilles des arbres ne s'étaient pas encore beaucoup étoffées,l'art du peintre corrige ce retard !

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Voilà de charmantes visiteuses ,peut-être de futures artistes ?

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    Plus que le chemin à peindre  et la clôture du champ..

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    La toile était presque finie lorsque je suis partie..Elle était déjà très belle !
    Vous pourrez certainement  la voir terminée à la Maison de la Forêt de Leuglay  où Jean-Pierre Loget va exposer ses tableaux pendant deux mois..

    La pisciculture des "Truites de l'Aube"

    J'irai bien sûr admirer ses toiles ,venez nombreux voir les oeuvres de cet artiste Châtillonnais qui progresse énormément d'expo en expo...

    votre commentaire
  • La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    Samedi 17et dimanche 18 Avril , c'étaient les portes ouvertes à la Chèvrerie de la Corne Vaudrille à Savoisy..

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    Une sculpture de chèvre nous accueille,des panneaux explicatifs nous expliquent le travail du chevrier et nous invitent même à voir la traite !
    Je reviendrai à la Corne Vaudrille,un soir, pour voir traire ces jolies biquettes  (à 17heures 30 habituellement ,et à 18heures en été),là il était beaucoup trop tôt !

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    J'adore les chèvres,malignes,curieuses et bien sûr je raffole de  leur délicieux fromage, que comme ma grand-mère Charolaise,je déguste avec le café du matin !!! ça surprend,mais c'est...divin..

    Les voilà ces jolies biquettes,blanches , sauf une brune..elles étaient en train de se régaler du bon foin de la Corne Vaudrille..voyez leurs beaux pis bien gonflés !

    Le troupeau se compose de 45 chèvres, 2 boucs et 8 chevrettes d'élevage, de races saanen et alpine.

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    Les chèvres de la Corne Vaudrille sont nourries au foin  et de bouchons de céréales.Mais par beau temps elles profitent de la belle herbe des prés ..

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    Cette coquine a essayé de manger la manche de mon manteau !!

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    Dans un autre enclos, voici les jeunes chevrettes, adorables curieuses !

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    Au dehors Patrick et Florence,les chevriers, avaient eu la bonne idée d'occuper les plus petits avec des jeux,et les enfants pouvaient aussi admirer le lapin,les poulettes et faire un tour de poney ,quelle belle après-midi récréative et éducative !

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    Et pour les parents,un petit marché gourmand avec des artisans de Savoisy: la famille Regnault  des " ruchers du moulin",Escarg'autherin de Balot, arrivé lorsque je partais,mais que vous connaissez..et bien sûr la vente des fromages de chèvre de Patrick et Florence !

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    Vous pouvez retrouver les chevriers de la Corne Vaudrille tous les samedis sur le marché de Châtillon sur Seine..

    Je suis repartie avec mes fromages favoris,en me promettant de revenir pour la traite qui doit être bien jolie à voir !

     

     

     


    1 commentaire
  • Les bénévoles de l'équipe des Restos du Coeur ont beaucoup apprécié que des personnes  "extérieures" viennent les aider lors de la collecte des 5 et 6 Mars à l'entrée des supermarchés de Châtillon sur Seine..
    Pour les remercier,et pour renouveler leurs remerciements aux associations qui ont fait des dons (réfrigérateurs,congélateurs),l'équipe s'est cotisée pour leur offrir le "pot" de l'amitié, lors de la réunion finale de la saison d'hiver.
    Sans les bénévoles,sans les donateurs,sans vous tous,les Châtillonnais, qui avez si généreusement donné de la nourriture lors des collectes,les Restos du Coeur seraient bien démunis..
    Albert Obry a donc rendu grâce à tous ceux qui par leur présence ou leurs dons ont permis que les Restos perdurent même en été..

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

     Monsieur le Maire , a fait un petit récapitulatif des endroits où les Restos du Coeur ont résidé avant de trouver au Centre Social un accueil parfait..
    La Communauté de Communes a elle aussi offert un congélateur bien apprécié.

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    Le pot suivit les discours (offert, je le répète par les bénévoles permanents des Restos) : du délicieux crémant Châtillonnais évidemment !

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

     

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    René Drappier règle son appareil-photo,il m'enverra je l'espère quelques photos qu'il aura faites..
    Et bien justement voici celles qu'il m'a envoyées :

    -L'Eglise d'Essarois

    -L'Eglise d'Essarois

     



    votre commentaire
  • La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    Petite surprise avant de traverser le hameau de Hierce (entre Beaulieu et Montmoyen) : cet écureuil géant de bois perché sur le tronc d'un arbre...

    1 commentaire
  • René Drappier et son épouse sont allés visiter la jardinerie de Villiers le Sec,ils en ont rapporté  quelques photos..

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    La Corne Vaudrille, un élevage caprin de Savoisy

    Merci René de toujours penser au blog !

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires