•  Lors de mes promenades en forêt châtillonnaise avec un botaniste, j'ai découvert une plante vivace  aux grappes de fleurs jaunes, portées par des tiges dressées de 60 cm à 1,50 m, qui se nomme la ligulaire de Sibérie.

    Cette fleur est une espèce très rare en Châtillonnais, et de ce fait elle est extrêmement protégée. Il n'en reste qu'une vingtaine de stations dans la forêt châtillonnaise.

    Si vous  voyez la ligulaire de Sibérie, surtout ne la touchez pas , ne la cueillez pas, admirez-là seulement , car il faut absolument conserver son patrimoine génétique .

    Une fleur protégée : la ligulaire de Sibérie...

    En effet la ligulaire de Sibérie est extraordinaire, car c'est une relicte post-glaciaire (8000ans avant JC), une espèce vivante qu’on croyait éteinte dans nos contrées , mais qui s’avère exister encore de nos jours .  Son aire habituelle se situe de la Pologne à la Sibérie. Elle est donc très sensible aux modifications de son habitat.

    Une fleur protégée : la ligulaire de Sibérie...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique