• FÉVRIER 2019 : LE GÉANT DU DESERT EST PASSÉ PAR CHÂTILLON SUR SEINE

    Le géant du désert est passé par Châtillon sur Seine !

    Le géant du désert est passé par Châtillon sur Seine !

    Mardi 12 Février 16h00 :  Un important dispositif de convoi exceptionnel est en pause carburant à la station- service COLARD, route de Dijon.  L’ensemble tracteur de 750 chevaux des Ets PREMAT de Champs sur Yonne transporte le « géant du désert », surnom donné au camion BERLIET T100 datant de 1957, le plus gros camion du monde à cette époque. Un groupe pétrolier demanda au constructeur BERLIET de concevoir un engin adapté au franchissement de  dunes sans s’enliser dans les champs pétrolifères du Sahara pour la prospection et le forage. Paul BERLIET releva le défi et en construisit quatre exemplaires : deux de 600 chevaux et deux de 700 chevaux. Ces camions prirent part à l’aventure pétrolière en Algérie. Deux véhicules furent détruits. Un est stocké en Algérie et le modèle  N°2,  stocké à la Fondation BERLIET dans la région lyonnaise, a emprunté nos routes châtillonnaises avant de rejoindre ses pénates dans l’Ain.

    Celui-ci était sorti de son « musée » en Janvier dernier pour être présenté au salon Rétromobile.

    Les caractéristiques de véhicule hors normes sont les suivantes :

    Largeur : 4m98

    Hauteur : 4m 43

    Longueur : 15m 30

    Poids total en charge : 103 tonnes   Poids à vide : 50 tonnes

    Moteur CUMMINS VT 12 de 29,61 litres de cylindrée soit 700 chevaux. 2 turbocompresseurs.

    Transmission : CLARK semi-automatique : 4 vitesses AV et 4 vitesses AR

    Pneus : spécifiques MICHELIN : 37,5 X 33R = 2m20 de diamètre et 1 tonne de poids unitaire

    Carburant : 2 réservoirs de 950 litres

    Vitesse maximale : 34 km/h !!

    Direction assistée par un moteur auxiliaire PANHARD !!

    Rayon de braquage : 13m 20

     (reportage de Luc Lefray, merci à lui pour son envoi !)


    votre commentaire
  • de l'incendie qui a ravagé une maison au centre ville de Châtillon sur Seine, rue du Cygne.

     

    Pierre Magès m'envoie quelques photos...

    Pierre Magès m'envoie quelques photos...

    Pierre Magès m'envoie quelques photos...

    Pierre Magès m'envoie quelques photos...


    votre commentaire
  • René Drappier m'envoie quelques photos d'un tragique fait divers qui s'est produit dans un immeuble du Rond-Point Francis Carco à Châtillon sur Seine.

    Un incendie s'est déclaré  samedi matin 21 février dans l'appartement d'un HLM de Châtillon-sur-Seine, situé rond-point Francis-Carco. Le feu a débuté vers neuf heures, les voisins ont aperçu une forte fumée noire se dégageant d'une fenêtre.

     Un enfant de 3 ans a été gravement blessé , il a été transporté par l'hélicoptère du Samu à Lyon pour être placé en caisson hyperbare.

    Un tragique incendie à Châtillon sur Seine...

    Un tragique incendie à Châtillon sur Seine...

    Un tragique incendie à Châtillon sur Seine...

    Un tragique incendie à Châtillon sur Seine...

    Un tragique incendie à Châtillon sur Seine...

    Un tragique incendie à Châtillon sur Seine...

    Un tragique incendie à Châtillon sur Seine...

    Un tragique incendie à Châtillon sur Seine...

    Un tragique incendie à Châtillon sur Seine...

    Un tragique incendie à Châtillon sur Seine...

    Un tragique incendie à Châtillon sur Seine...

    D'après le Bien Public, que je cite :

    Une quarantaine de pompiers se sont rendus sur place depuis le centre de secours de la ville, mais aussi de Laignes, Aignay-le-Duc et Recey-sur-Ource. Le Samu du centre hospitalier était aussi sur les lieux. Ils ont pris en charge trois adultes, dont deux occupants de l’appartement en question et le locataire du logement situé juste au-dessus. Mais c’est le cas du petit garçon vivant dans le logement où s’est déclaré l’incendie qui a suscité le plus d’inquiétude. Retrouvé sous une couverture par les secours, il a dû être réanimé sur place et pris en charge par l’hélicoptère du Samu, qui l’a transporté jusqu’à Lyon afin d’être placé en caisson hyperbare. En fin de matinée samedi, son pronostic vital était engagé.

    Au dernière nouvelles, l'enfant est heureusement hors de danger.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique