• Epailly,c'est actuellement un grand domaine agricole, à l'écart du village de Courban.
    Mais autrefois c'était une Commanderie des Templiers !
    Que reste-t-il de cette commanderie autrefois dotée d'un donjon fortifié,dont on ne peut plus voir  que des douves comblées ??
    Et bien une chapelle ,qui fut longtemps à l'abandon, mais qui peu à peu est restaurée par ses propriétaires actuels..
    Une chapelle dont les dimensions énormes surprennent si l'on ne connaît pas son origine...
    Voici l'entrée de la ferme d'Epailly,habituellement fermée aux visiteurs ,mais exceptionnellement ouverte lors de la visite des adhérents de "Villages Anciens, Villages d'Avenir"..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    C'est Jean Millot,historien du Châtillonnais,président d'"Images en Châtillonnais" qui nous présenta la chapelle,après nous avoir donné un bref historique de la présence Templière dans notre région..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Jean s'appuya sur un remarquable ouvrage de Jean-Bernard de Vaivre ,dont je cite quelques passages ,pour faire son exposé..

    Cet établissement créé par le Temple vers 1200 est remarquable à plus d’un titre. Il fut ainsi géré à la fin de cet ordre militaire par un de ses plus hauts dignitaires, Hugues de Pairaud,responsable de ses finances jusqu’à la suppression de l’ordre. Dévolu alors, comme tous les biens du Temple, aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, il en devint l’une de ses principales commanderies, les titulaires du prieuré de Champagne y résidant longtemps. C’est aussi là que se tinrent les chapitres provinciaux qui rassemblaient, chaque été, les chevaliers relevant de cette entité qui couvrait partie de la Champagne, une large part de la Bourgogne et les marches de Lorraine.

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

     Située aux confins de la Bourgogne septentrionale et de la Champagne, dans le diocèse de Langres, la préceptorie d'Epailly devint rapidement un des plus importants établissements de cette région. Sa formation est révélatrice de la manière dont se sont élaborées beaucoup de commanderies de ce genre dans l'Occident médiéval. Là où l'ordre recevait des donations d'une certaine importance et où il espérait pouvoir s'étendre, il fondait une maison, quitte à y rattacher, dès que cela s'avérait réalisable, d'autres domaines, les plus proches possible. On poursuivait le plus souvent en y raccrochant, par achats successifs, des terres adjacentes, procédant au besoin à des remembrements. Ainsi, l'ordre du Temple bénéficia-t-il à Epailly de dons de plusieurs personnages de haut rang comme de donations de leurs vassaux. Si l'original de l'acte n'est pas conservé, il existe cependant, dans un vieil inventaire du XVIe siècle, la mention d'un acte de l'an 1200 émanant d'Eudes, duc de Bourgogne, au terme duquel Aymon, seigneur d'Autricourt, donna aux frères d'Epailly « la pasturaige tant en bois qu'en plain d'Autricourt avec l'affoage de leurs paistres ». Cela signifie que les Templiers étaient déjà installés là, et sans doute depuis quelque temps déjà, pour que le duc de Bourgogne soit appelé à entériner un tel don. On notera d'ailleurs qu'Autricourt n'est pas le fief le plus proche d'Epailly et que si Aymon, seigneur d'Autricourt donna, même aux confins de ses terres, tant prés que bois, des droits de pâture, c'est que les Templiers possédaient déjà un troupeau assez conséquent pour aller pâturer à plusieurs lieues de leur établissement principal.

    Lors du procès contre les templiers, sous Philippe le Bel, en 1307, deux des frères, Guillaume de Bissey et Simon de Courban, déclarèrent avoir été reçus dans l'ordre à Epailly, alors que Hugues de Villers était précepteur de cette maison.

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Après le fort intéressant exposé de Jean Millot, nous nous sommes dirigés vers la chapelle Templière,cachée pour l'instant derrière de grands arbres..(à gauche,la maison moderne construite sur les ruines de l'ancien donjon)

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La chapelle est difficile à photographier : de face les arbres la cachent et sur le côté l'absence de perspective fait que j'ai été obligée de la photographier deux fois...

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Cette chapelle est romane, vraisemblablement construite au début du 13e siècle : en effet , des donations de terres sur Courban furent faites aux Templiers des 1215.

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Une partie de la chapelle a été modifiée plus tard,en témoigne cette ouverture manifestement gothique...

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Voilà la chapelle vue du fond de la cour,les visiteurs y entrent,toujours conduits par Jean Millot...

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Les niches visibles  sont celles qui contenaient  les tombes des prieurs de la Commanderie..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

     

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    De curieux visages sont visibles en bas des arcades..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    De l'autre côté,encore très dégradé,on peut voir la rosace tombée à terre...On se rend compte qu'il y a encore beaucoup de travail à effectuer par les propriétaires actuels pour redonner toute sa beauté à cet édifice Templier !

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Lorsque l'on contourne la chapelle en passant par un pré attenant,on se rend compte de son immensité  ..Ce serait presque une...cathédrale !

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Jean Millot,érudit infatigable,nous montra des documents anciens en les commentant et en répondant aux nombreuses questions..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Je vous avais dit qu'il ne restait rien du donjon (sauf des caves voûtées paraît-il), par contre l'ancienne enceinte fortifiée a gardé cette tour et des courtines...

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Une grande réserve d'eau existait près de la Commanderie,elle est aujourd'hui à sec..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Un dernier coup d'oeil à la Chapelle des Templiers, par l'arrière de la "ferme d'Epailly", car on ne dit plus,hélas  la Chapelle de la "Commanderie des Templiers d'Epailly"...

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    Cette visite clôtura magnifiquement cette très belle journée proposée par Villages Anciens, Villages d'Avenir..

    La Chapelle des Templiers d'Epailly

    (La ferme d'Epailly en 1900:on voit bien la chapelle à droite,les arbres sont encore petits !)
    A consulter :

    5 commentaires
  •  L'association des "Amis de Commanderie d'Epailly" a demandé à messieurs  Alain Demurger, et Nicolas Dohrmann de présenter des conférences sur le thème des Templiers, en prélude à l'Assemblée Générale de l'Association.

    Madame Élisabeth Hiller von Gaertringen, la propriétaire de la Commanderie d'Epailly a présenté les conférenciers .

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Le professeur Daniel Russo, spécialiste en Histoire de l'art médiéval à l'Université de Bourgogne, qui présidait la séance, a rappelé la magnifique exposition "Templiers, de Jérusalem aux Commanderies de Champagne", qui s'est tenue à Troyes du 16 juin au 31 octobre 2012, sous la direction de messieurs Arnaud Baudin, Ghislain Brunel et de l'un des conférenciers présents, Nicolas Dohrmann, commissaire général de l'exposition, conservateur du Patrimoine, Directeur des Archives Départementales de l'Aube.

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Alain Demurger est un historien médiéviste français contemporain, spécialiste de l'histoire des croisades, des ordres religieux militaires au Moyen Âge.

    Agrégé d'histoire, il est maître de conférences honoraire à l'université de Paris I PanthéonSorbonne, où il a enseigné pendant de longues années. Aujourd'hui, il consacre son temps à poursuivre ses recherches, à écrire et à faire des conférences.

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Alain Demurger a évoqué la main mise de Philippe le Bel sur le rapport financier des biens des templiers. Le Roi, contrairement à ce qu'on croit souvent, n'eut jamais l'idée de confisquer les biens des Templiers, il désirait seulement en avoir le revenu.

    La gestion des biens des Templiers se fit sous administration provisoire par les autorités royales. Cette gestion se fit à plusieurs niveaux : au sommet on trouvait des commissaires, qui étaient des bourgeois. (à partir de 1308, l'administration sera ecclésiastique). Le niveau inférieur était dévolu à une gestion par baillage.

    Le système mis en place à partir d'octobre 1307 (après les récoltes, donc lorsque l'argent fut rentré dans les caisses des commanderies !) sera le système de régale.( La régale, ou droit de régale, était l'ensemble des droits que le roi de France avait sur les diocèses catholiques qui temporairement n'avaient pas d'évêque titulaire. )

    En 1309 la gestion précédente fut abandonnée et transformée en gestion de la ferme : le roi avait vendu le bétail, les outils, le fermier signait un bail, il venait avec son bétail, ses outils et exploitait le domaine à son profit. Il versait un revenu fixe  au roi  qui n'eut plus, à ce moment-là, d'ennuis de gestion. Simplicité, efficacité pour le pouvoir royal.

    En 1308, Philippe IV le Bel accepta que les biens des Templiers passent  aux Hospitaliers.

    Par le Concile de Vienne en 1312, le Grand Prieur de Venise fut chargé de représenter l'ordre de l'Hopital.

    Philippe le Bel réclama un dédommagement pour gestion des biens templiers (alors qu'il avait touché les revenus pendant 5 ans !) de deux cent mille livres, mais l'Hopital endetté ne put les donner.

    La remise des biens templiers aux Hospitaliers se fit de 1316 à 1318 dans notre région (Auxerre 1317)

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Alain Demurger nous révéla que les comptes de gestion des Templiers avant la dissolution de l'Ordre  ne sont pas connus en France, ils ont été détruits (alors qu'en Angleterre, où l'Ordre a été aussi dissous, ils existent toujours). On ne peut avoir une idée de ces comptes qu'en consultant ceux de l'administration royale à partir de 1307. En effet les commissaires s'appuyèrent sur les comptes de leurs prédécesseurs templiers pour rédiger les leurs.

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Quelques questions furent posées à Alain Demurger sur les commandeurs d'Epailly, comme Jean de Montagny, prieur de Champagne dont la dalle tombale se trouve paraît-il dans la chapelle d'Epailly. (je ne l'ai pas retrouvée)

    Il fut très applaudi par les auditeurs présents, membres de l'Association, ou extérieurs, puisque tout le monde pouvait assister aux conférences.

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    La seconde conférence, "Le Temple fantasmé", fut donnée par Nicolas Dohrmann, Conservateur du Patrimoine, Directeur des Archives Départementales de l'Aube.

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Lors de l'exposition de Troyes furent présentées des œuvres de fiction contemporaines sur l'ordre du Temple . Ce sujet était intéressant à exploiter, il nous montrait en effet un Temple qui n'a plus rien à voir avec le vrai : plus de trois mille ouvrages sur le sujet ont paru au XIXème siècle... Les années dernières, on en a répertorié 16 en deux ans, l'intérêt pour les Templiers ne faiblit donc pas.

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    L'Ordre du Temple dans la fiction contemporaine

    Un sujet "surprenant" dans le cadre scientifique mais qui témoigne d'une présence forte de l'ordre dans la culture populaire et la fiction

    Comment analyser cette production ?

    Trois ensembles semblent se dégager:

    -Une approche historique ancrée dans le Moyen-Âge

    -Un scénario acceptant la disparition de l'ordre, mais postulant l'existence d'un trésor qui lui aurait survécu

    -Une théorie "survivaliste" selon laquelle le Temple n'aurait pas été détruit en 1307 et continuerait d'œuvrer au sein de la société contemporaine.

    Une approche historique

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Ceux qui s'en éloignent discrètement :

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Les chasses au trésor

    Un ensemble d'œuvres important qui accordent la primauté à la chasse au trésor et aux relations entre le héros et une "puissance" visible ou occulte.

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'EpaillyDeux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

     Une théorie survivaliste

    Des œuvres selon lesquelles le Temple aurait survécu après 1307, grâce:

    -A un pouvoir temporel, à l'Eglise, voire aux..extraterrestres

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    -Le temple peut également avoir survécu par ses propres moyens en se dissimulant au sein de l'Ordre Cistercien, ou de la Maçonnerie. Dans ces œuvres, le Temple invisible lutte pour assurer sa domination sur un pays, voire sur le monde.

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'EpaillyDeux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Protéger ou retrouver son trésor :

    Le trésor conservé dans des lieux divers et de différentes natures, matérielles, matérielle et spirituelle, voire uniquement spirituelle.

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'EpaillyDeux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

     

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Nicolas Dohrmann fut lui aussi très applaudi pour cette conférence très originale. Il avait apporté des livres que nous pouvions consulter :

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    En partant, un coup d'œil aux travaux de la chapelle templière d'Epailly qui avancent à grands pas :

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    De belles figures de pierre, au culot des chapiteaux.

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Deux conférences sur les Templiers à la Commanderie d'Epailly

    Un article sur la commanderie d'Epailly :

    http://www.christaldesaintmarc.com/la-chapelle-templiere-d-epailly-a1197566 


    votre commentaire
  • Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    La chapelle Templière de la Commanderie d'Epailly, près de Courban, est depuis des années, restaurée avec beaucoup de soin et de persévérance , par sa propriétaire, madame Elisabeth Hiller von Gaertringen.

    Il y a encore bien des travaux à faire, mais la chapelle peut maintenant accueillir sans danger le public. Aussi madame Hiller a souhaité que cette chapelle puisse devenir, non seulement un lieu de visite, mais aussi un lieu de culte, telle qu'elle fut du temps des Templiers et des  Hospitaliers qui leur succédèrent.

    Le père Paul Houdard a accepté de consacrer cette chapelle en y disant une très belle messe, le jour de la fête de la Sainte Trinité.

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Le groupe vocal Laostic, ainsi que la chorale Saint Nicolas de Châtillon sur Seine ont animé magnifiquement l'Office.

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Madame Élisabeth Hiller von Gaertringen a dit sa joie de voir sa chapelle redevenir un lieu de culte. Il y a encore beaucoup de travail à faire pour la restaurer entièrement, mais son enthousiasme ne fléchit pas, tellement elle est attachée à cette église templière.

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Le père Paul Houdart a confié son émotion, à la pensée  de consacrer une nouvelle église... Cette chapelle, nous a-t-il dit, a longtemps été ruinée, elle a subi des tribulations pour finir, pendant de très longues années, transformée en grange, remplie de blé...

    Mais ce blé ne sert-il pas à confectionner de la farine, puis du pain ?....ce pain nourriture de l'homme, mais qui représente aussi le corps du Christ ?

    Une bien belle idée qui fait réfléchir...

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Le chantre du Laostic a entonné les Laudes Carolingiennes, puis a fait participer l'Assemblée de fidèles dans le Gloria de Angelis.

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Une première lecture nous a permis d'écouter des versets, tirés du livre de l'Exode , les paroles de Moïse portant les Tables de la Loi :

    "Il dit : Seigneur, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, que le Seigneur marche au milieu de nous, car c'est un peuple au cou roide; pardonne nos iniquités et nos péchés, et prends nous en ta possession"

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Une deuxième lecture tirée de la seconde épitre aux Corinthiens :

    "Au reste, frères, soyez dans la joie, perfectionnez vous, consolez vous, ayez un même sentiment, vivez en paix et le Dieu d'amour et de paix sera avec vous. Saluez vous les uns les autres par un saint baiser. Tous les saints vous saluent. Que la grâce du seigneur Jésus-Christ, l'amour de Dieu et la communication du Saint Esprit soient avec vous tous !"                   

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Le Diacre Jean Siclier a concélébré la messe.

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    L'homélie du Père Houdart a été remplie d'émotion et de spiritualité...

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Il a ensuite béni l'immense croix qui domine le chœur de la chapelle, accompagné par le chant Crucem Tuam du Laostic.

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    L'Office s'est poursuivi par le Credo, la Prière universelle, l'Offertoire avec le chant "O quam preciosa" d'Hildegard von Bingen par le Laostic.

    Vinrent ensuite le Sanctus, l'Anamnèse, le Notre Père (de Rimsky-Korsakow), l'Agnus Dei XVII.

    Durant la Communion, nous avons écouté Saint Bernard : Grand Salve et Jesus dulcis Memoria.

    A la fin de la Messe, le Laostic, et la chorale saint Nicolas ont entonné le Regina caeli, polyphonie de Gregor Aichinger.

    L'Office terminé, le chantre du Laostic a dit lui aussi sa joie de voir son groupe musical participer à une consécration, car un événement pareil est très rare...

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Robert Fries, secrétaire de l'Association des Amis de la Commanderie, a convié, au nom de Madame Hiller von Gaertringen, les Amis de la Commanderie, les personnalités et les amis de la propriétaire à un cocktail amical.

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Avant de partir, je suis retournée à la chapelle pour prendre quelques photos :

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Maintenant :

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Auparavant :

    Inauguration et consécration de la chapelle templière d'Epailly

    Un ancien article sur la Commanderie :

    http://www.christaldesaintmarc.com/la-chapelle-templiere-d-epailly-a1197566

    Un site fort intéressant :

    http://www.templiers.net/etudes/index.php?page=Epailly-un-etablissement-meconnu


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique